Les formulaires adaptatifs facilitent le remplissage des formulaires pour les utilisateurs finaux à l’aide de fonctions de script dynamique. Vous pouvez ainsi écrire des expressions afin d’ajouter différents comportements tels que les champs et panneaux dynamiques d’affichage et de masquage. Vous pouvez également ajouter des champs calculés, afficher les champs en lecture seule, ajouter une logique de validation, et bien d’autres fonctionnalités. Le comportement dynamique se base sur les entrées de l’utilisateur ou les données pré-renseignées.

JavaScript est le langage d’expression utilisé pour les formulaires adaptatifs. Toutes les expressions sont des expressions JavaScript valides qui utilisent des API de modèle de script pour les formulaires adaptatifs. Ces expressions renvoient des valeurs de certains types. Pour obtenir la liste complète des classes de formulaires adaptatifs, des événements, des objets et des API publiques, consultez la référence d’API de bibliothèque JavaScript pour les formulaires adaptatifs.

Recommandations relatives à l’écriture d’expressions

  • Lors de l’écriture d’expressions, pour accéder aux champs et aux panneaux, vous pouvez utiliser le nom du champ ou du panneau. Pour accéder à la valeur d’un champ, utilisez la propriété de la valeur. Par exemple, field1.value
  • Utilisez des noms uniques pour l’ensemble des champs et des panneaux du formulaire. Vous éviterez ainsi les conflits possibles créés à cause des noms de champs lors de l’écriture d’expressions.

Recommandations relatives aux expressions impliquant un panneau de répétition

Les panneaux de répétition sont des instances d’un panneau qui sont ajoutées ou supprimées dynamiquement, à l’aide de l’API de script ou des données pré-renseignées. Pour plus d’informations sur l’utilisation du panneau de répétition, consultez Création de formulaires avec des sections répétables.

  • Pour créer un panneau de répétition, dans la boîte de dialogue du panneau, ouvrez les paramètres, puis paramétrez la valeur du champ de nombre maximal sur un chiffre supérieur à 1.
  • La valeur du nombre minimal d’un panneau peut être égale à un ou plus, mais elle ne peut pas être supérieure à la valeur du nombre maximal.
  • Lorsqu’une expression fait référence à un champ de panneau de répétition, les noms de champ dans l’expression sont résolus par rapport à l’élément de répétition le plus proche.
  • Les formulaires adaptatifs fournissent quelques fonctions spéciales pour simplifier le calcul des panneaux à répétition comme la somme, le compte, le minimum, le maximum, le filtre, etc. Pour obtenir la liste complète des fonctionnalités, consultez la référence d’API de bibliothèque JavaScript pour les formulaires adaptatifs
  • Les API pour manipuler les instances d’un panneau de répétition sont :
    • Pour ajouter une instance du panneau :panel1.instanceManager.addInstance()
    • Pour obtenir un index de répétition du panneau : panel1.instanceIndex
    • Pour obtenir l’élément instanceManager d’un panneau : _panel1 or panel1.instanceManger
    • Pour supprimer une instance du panneau :_panel1.removeInstance(panel1.instanceIndex)
       

Types d’expression

Dans les formulaires adaptatifs, vous pouvez écrire des expressions afin d’ajouter différents comportements tels que les champs et panneaux dynamiques d’affichage et de masquage. Vous pouvez également écrire des expressions pour ajouter des champs calculés, afficher les champs en lecture seule, ajouter une logique de validation, et bien d’autres fonctionnalités. Les formulaires adaptatifs prennent en charge les expressions suivantes :

Script d’initialisation

Le script d’initialisation est déclenché lorsqu’un formulaire adaptatif est initialisé. En fonction du scénario, le script d’initialisation fonctionne d’une des manières suivantes :

  • Lorsqu’un formulaire adaptatif est rendu sans préremplissage de données, le script d’initialisation s’exécute après l’initialisation du formulaire.
  • Lorsqu’un formulaire adaptatif est rendu sans préremplissage de données, le script est exécuté après l’opération de préremplissage.
  • Lorsqu’une revalidation d’un formulaire adaptatif est déclenchée du côté du serveur, le script d’initialisation est exécuté.

Application pour : champs et panneau

Type de valeur renvoyée : l’expression du script d’initialisation ne renvoie aucune valeur. Si une expression renvoie une valeur, la valeur est ignorée.

Exemple : dans un scénario où les données sont pré-renseignées, pour remplir les champs avec la valeur par défaut Formulaires adaptatifs lorsque leur valeur enregistrée est nulle, l’expression du script d’initialisation est :
 if(this.value==null) this.value='Adaptive Forms';

Script de validation de valeur

Le script de validation de valeur est déclenché lorsqu’un utilisateur modifie la valeur d’un champ à partir de l’interface utilisateur.

Application pour : champs

Type de valeur renvoyée : l’expression du script de validation de valeur ne renvoie aucune valeur. Si une expression renvoie une valeur, la valeur est ignorée.

Exemple : pour convertir la casse des caractères alphabétiques saisis dans le champ en majuscules pour la validation, l’expression de validation de valeur est :
this.value=this.value.toUpperCase()

Expression de calcul

L’expression de calcul est utilisée pour calculer automatiquement la valeur d’un champ à l’aide d’une expression. En règle générale, une telle expression utilise une propriété de valeur d’autres champs. Par exemple, field2.value + field3.value. Dès lors que la valeur de field2 ou field3 est modifiée, l’expression est redéclenchée et la valeur est recalculée.

Application pour : champs

Type de valeur renvoyée : l’expression renvoie une valeur compatible avec le champ dans lequel le résultat de l’expression est affiché (par exemple, décimal).

Exemple : l’expression de calcul pour afficher la somme de deux champs dans field1 est :
field2.value + field3.value

Expression de validation

L’expression de validation est utilisée pour valider les champs à l’aide de l’expression donnée. En règle générale, de telles expressions utilisent des expressions régulières ainsi que la valeur de champ pour valider un champ. L’expression est redéclenchée et l’état de validation du champ est recalculé pour toute modification de la valeur d’un champ.

Application pour : champs

Type de valeur renvoyée : l’expression renvoie une valeur booléenne, représentant l’état de validation du champ. La valeur false indique que le champ n’est pas valide et true indique que le champ est valide.

Exemple : pour un champ représentant un code postal du Royaume-Uni, l’expression de validation est :

(this.value && this.value.match(/^(GIR 0AA|[A-Z]{1,2}\d[A-Z0-9]? ?[0-9][A-Z]{2}\s*)$/i) == null) ? false : true

Dans l’exemple ci-dessus, si la valeur non vide n’est pas conforme au modèle, l’expression renvoie false pour indiquer que le champ n’est pas valide.

Expression d’accès (expression d’activation)

Vous pouvez utiliser l’expression d’accès pour activer ou désactiver un champ. Si l’expression utilise la valeur d’un champ, à chaque fois que la valeur du champ est modifiée, l’expression est redéclenchée.

Application pour : champs

Type de valeur renvoyée : l’expression renvoie une valeur booléenne, qui indique si le champ est activé ou non. true indique que le champ est activé etfalse indique que le champ est désactivé.

Exemple : pour activer un champ uniquement lorsque la valeur field1 est définie sur X, l’expression d’accès est : field1.value == "X"

Expression de visibilité

L’expression de visibilité est utilisée pour contrôler la visibilité du champ/panneau. En règle générale, l’expression de visibilité utilise la propriété de valeur d’un champ et est redéclenchée lorsque cette valeur change.

Application pour : champs et panneau

Type de valeur renvoyée : l’expression renvoie une valeur booléenne, qui indique si le champ/panneau est visible ou non.  La valeur false indique que le champ ou le panneau n’est pas visible et la valeur true indique que le champ ou le panneau est visible.

Exemple : pour un panneau qui devient visible uniquement si la valeur de field1 est définie sur Male, l’expression de visibilité est : field1.value == "Male"

Expression de clic

L’expression de clic gère les actions effectuées sur l’événement clic d’un bouton. GuideBridge fournit des API prêtes à l’emploi pour remplir différentes fonctions comme l’envoi et la validation, qui sont utilisées avec l’expression de clic. Pour obtenir la liste complète des API, consultez les API GuideBridge.

Application pour : champs de bouton

Type de valeur renvoyée : l’expression de clic ne renvoie aucune valeur. Si une expression renvoie une valeur, la valeur est ignorée.

Exemple : pour remplir une zone de texte textbox1 lors de l’action de clic d’un bouton avec la valeur AEM Forms, l’expression de clic du bouton est textbox1.value="AEM Forms"

Expression d’options

L’expression d’options est utilisée pour remplir dynamiquement les options d’un champ de liste déroulante.

Application pour : champs de liste déroulante

Type de valeur renvoyée : l’expression d’options renvoie un tableau de valeurs de chaîne. Chaque valeur peut correspondre à une chaîne simple telle que Male ou à un format de paires clé=valeur tel que 1=Male

Exemple : pour remplir la valeur d’un champ, en fonction de la valeur d’un autre champ, indiquez une expression d’options simple. Par exemple, pour remplir un champ, Nombre d’enfants, selon la valeur d’Etat civil exprimé dans un autre champ, l’expression est :

marital_status.value == "married"  ? ["1="One", "2=two"] : ["0=Zero"].

Dès lors que la valeur du champ marital_status est modifiée, l’expression est redéclenchée. Vous pouvez également renseigner la liste déroulante d’un service REST. Pour en savoir plus, consultez la section Remplissage dynamique des listes déroulantes.

Expression d’achèvement de l’étape

L’expression d’achèvement de l’étape est utilisée pour empêcher l’utilisateur de passer à l’étape suivante d’une mise en page d’assistant. Ces expressions sont utilisées lorsque les panneaux disposent d’une mise en page d’assistant (un formulaire à plusieurs étapes qui montre une étape à la fois). L’utilisateur peut passer à l’étape, la sous-section ou le panneau suivant uniquement une fois que toutes les valeurs requises de la section actuelle sont renseignées et valides.

Application pour : panneaux avec mise en page d’un ensemble d’éléments de l’assistant.

Type de valeur renvoyée : l’expression renvoie une valeur booléenne, qui indique si le panneau actuel est valide ou non. True indique que le panneau actuel est valide et l’utilisateur peut accéder au prochain panneau.

Exemple : dans un formulaire organisé en différents panneaux, avant d’accéder au prochain panneau, le panneau actuel doit être validé. Dans ce cas, les expressions d’achèvement de l’étape sont utilisées. En règle générale, ces expressions utilisent l’API de validation GuideBridge. Un exemple d’expression d’achèvement de l’étape est :
window.guideBridge.validate([],this.panel.navigationContext.currentItem.somExpression)

Validations dans un formulaire adaptatif

Il existe plusieurs méthodes pour ajouter la validation de champ à un formulaire adaptatif. Si une vérification de validation est ajoutée à un champ, True indique que la valeur saisie dans le champ est valide. False indique que la valeur n’est pas valide. Si vous appuyez sur la touche de tabulation au sein d’un champ ou en dehors, le message d’erreur n’est pas généré.

Les méthodes pour ajouter des validations sur un champ sont :

Obligatoire

Pour rendre un composant obligatoire, dans la boîte de dialogue Modifier du composant, vous pouvez sélectionner l’option Titre et texte > Obligatoire. Vous pouvez également ajouter le message requis approprié (facultatif).

Modèles de validation

Il existe plusieurs modèles de validation prêts à l’emploi disponibles pour un champ. Pour sélectionner un modèle de validation, dans la boîte de dialogue Modifier du composant, accédez à la section Modèles, puis sélectionnez modèles. Vous pouvez créer votre propre modèle personnalisé de validation dans une zone de texte Modèle. L’état de validation est renvoyé en tant que True uniquement si les données renseignées sont conformes au modèle de validation, sinon la valeur False est renvoyée. Pour écrire votre propre modèle personnalisé de validation, consultez la documentation Mobile Forms.

Expressions de validation

La validation d’un champ peut également être calculée à l’aide d’expressions sur différents champs. Ces expressions sont écrites dans le champ Script de validation de l’onglet Script dans la boîte de dialogue Modifier du composant. L’état de validation d’un champ dépend de la valeur que l’expression renvoie. Pour obtenir plus d’informations sur la manière d’écrire de telles expressions, voir Expression de validation.

Informations complémentaires

Utilisation du format d’affichage des champs

Le format d’affichage peut être utilisé pour afficher les données dans différents formats. Par exemple, vous pouvez utiliser le format d’affichage pour afficher un numéro de téléphone contenant des traits d’union, un code postal ou un sélecteur de date. Ces modèles d’affichage peuvent être sélectionnés dans la section Modèles de la boîte de dialogue Modifier d’un composant. Vous pouvez écrire des modèles d’affichage personnalisés similaires aux modèles de validation mentionnés ci-dessus.

GuideBridge - API et événements

GuideBridge se compose d’un ensemble d’API qui peuvent être utilisées en interaction avec les formulaires adaptatifs dans un modèle de mémoire d’un navigateur. Pour en savoir plus sur les API GuideBridge, les méthodes de classe, les événements exposés, consultez la référence d’API de bibliothèque JavaScript pour les formulaires adaptatifs.

Remarque :

Il est recommandé de ne pas utiliser les écouteurs d’événement GuideBridge dans les expressions.

Utilisation de GuideBridge dans différentes expressions

  • Pour réinitialiser les champs de formulaire, vous pouvez déclencher l’API guideBridge.reset() dans l’expression de clic d’un bouton.  De même, il existe une API d’envoi qui peut être appelée expression de clic guideBridge.submit().
  • Vous pouvez utiliser l’API setFocus() pour définir la cible d’action sur différents champs et panneaux (car la cible d’action du panneau est définie sur le premier champ automatiquement). Le paramètre setFocus() offre toute une gamme d’options pour naviguer sur différents panneaux, passer à la traversée précédente/suivante, régler la cible d’action sur un champ en particulier, etc. Par exemple, pour accéder au panneau suivant, utilisez :guideBridge.setFocus(this.panel.somExpression, 'nextItem').
  • Pour valider un formulaire adaptatif ou ses panneaux spécifiques, utilisez guideBridge.validate(errorList, somExpression).

Utilisation de GuideBridge en dehors des expressions

Vous pouvez également utiliser les API GuideBridge en dehors des expressions. Par exemple, vous pouvez utiliser les API GuideBridge pour définir la communication entre la page HTML qui héberge le formulaire adaptatif et le modèle de formulaire. En outre, vous pouvez définir la valeur qui provient du parent d’Iframe qui héberge le formulaire.

Pour utiliser l’API GuideBridge pour l’exemple mentionné ci-dessus, capturez une instance de GuideBridge. Pour capturer l’instance, écoutez l’événement bridgeInitializeStart d’un objet de la fenêtre :

window.addEventListener("bridgeInitializeStart", function(evnt) {

     // get hold of the guideBridge object

     var gb = evnt.detail.guideBridge;

     //wait for the completion of AF

     gb.connect(function (){

        //this function will be called after Adaptive Form is initialized

     })

})

Remarque :

Dans AEM, il est recommandé d’écrire le code dans une bibliothèque cliente et de l’inclure dans votre page (entête.jsp et pieddepage.jsp de la page)

Pour utiliser GuideBridge après l’initialisation du formulaire (l’événement bridgeInitializeComplete est distribué), obtenez l’instance GuideBridge à l’aide de window.guideBridge. Vous pouvez vérifier l’état d’initialisation de GuideBridge à l’aide de l’API guideBride.isConnected.

Evénements de GuideBridge

GuideBridge fournit également certains événements pour les scripts externes de la page d’hébergement. Les scripts externes peuvent écouter ces événements et effectuer diverses opérations. Par exemple, lorsque le nom d’utilisateur d’un formulaire est modifié, le nom affiché dans l’en-tête de la page est également modifié. Pour plus d’informations sur ces événements, consultez référence d’API de bibliothèque JavaScript pour les formulaires adaptatifs.

Utilisez le code suivant pour enregistrer des gestionnaires :

guideBridge.on("elementValueChanged", function (event, data)  {

      // execute some logic when value of a field is changed  

});

Création de motifs personnalisés pour un champ

Comme mentionné ci-dessus, les formulaires adaptatifs permettent à l’auteur de fournir des modèles destinés aux formats d’affichage ou de validation. En plus d’utiliser des modèles prêts à l’emploi, vous pouvez définir un modèle personnalisé réutilisable pour un composant de format adaptatif. Par exemple, vous pouvez définir un champ de texte ou un champ numérique. Une fois ces modèles définis, vous pouvez les utiliser dans tous les formulaires pour un type de composant spécifique. Par exemple, vous pouvez créer un modèle personnalisé pour un champ de texte et l’utiliser pour les champs de texte des formulaires adaptatifs. Vous pouvez sélectionner le modèle personnalisé en accédant à la section des modèles dans la boîte de dialogue Modifier d’un composant. Les détails à propos de la définition ou du format des modèles sont accessibles ici.

Exécutez les étapes suivantes pour créer un modèle personnalisé destiné à un type de champ spécifique et pour le réutiliser avec d’autres champs du même type :

 

  1. Accédez à CRXDE Lite sur l’instance d’auteur.

  2. Créez un dossier pour conserver vos modèles personnalisés. Dans le répertoire d’applications, créez un nœud du type sling:folder. Par exemple, créez un nœud appelé customPatterns. Sous ce nœud, créez un autre nœud du type nt:unstructed et appelez-le textboxpatterns. Ce nœud contient différents modèles personnalisés que vous souhaitez ajouter.

  3. Ouvrez l’onglet Propriétés du nœud créé. Par exemple, ouvrez l’onglet Propriétés de textboxpatterns. Ajoutez la propriété guideComponentType à ce nœud et définissez sa valeur sur fd/af/components/formatter/guideTextBox.

  4. La valeur de cette propriété dépend du champ pour lequel vous souhaitez définir les modèles. Pour un champ numérique, la valeur de la propriété guideComponentType est fd/af/components/formatter/guideNumericBox. La valeur du champ de sélecteur de date est fd/af/components/formatter/guideDatepicker.

  5. Vous pouvez ajouter un modèle personnalisé en affectant une propriété au nœud textboxpatterns. Ajoutez une propriété qui dispose d’un nom (par exemple, pattern1) et définissez la valeur du modèle que vous voulez ajouter. Par exemple, ajoutez une propriété pattern1 avec une valeur Fax=text{99-999-9999999}. Le modèle est disponible pour toutes les zones de texte que vous utilisez dans les formulaires adaptatifs.

    Création de modèles personnalisés pour les champs dans CrxDe
    Création de modèles personnalisés

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne