Adobe Analytics ne prend pas en charge les certificats génériques dans la première implémentation en raison des failles de sécurité qui affectent d’autres sous-domaines.

Adobe ne prend plus en charge les certificats génériques, ce qui est dû à une vulnérabilité de sécurité identifiée avec le certificat wild-card, où le certificat pour le domaine racine (wild-card "*") pourrait affecter d’autres sous-domaines dans le cas de vulnérabilité. Selon les mesures de sécurité, les certificats Wild-card ne sont plus pris en charge pour la mise en œuvre de premier niveau.

Identifiez et partagez le certificat de San pour les configurations actives génériques.

Si la configuration de caractère générique est en cours d’utilisation, les domaines primaires et secondaires ont le serveur de suivi sécurisé et non sécurisé différent déployé sous s.trackingServer et s.trackingServerSecure dans le code ou implémentation déployé dans la propriété de gestion dynamique des balises.

Exemple

Prenons l’exemple d’un noyau principal et d’un sous-domaine utilisant la configuration fpssl générique.

  • Le domaine principal est www.example.com. Serveur de suivi utilisé : secure.example.com et non-secure.example.com.
  • Le sous-domaine est www.store.example.com. Serveur de suivi utilisé : secure.store.example.com et non-secure.store.example.com.

Auparavant, tous les serveurs de suivi étaient couverts par le certificat wild-card pour le domaine *.exemple.com.

Les clients sont désormais invités à utiliser le certificat SAN en visitant les deux serveurs de suivi sécurisés qui sont utilisés pour l’implémentation de site principal et de sous-domaine. Maintenant, le certificat SAN couvre les sous-domaines suivants :

  • secure.example.com
  • secure.store.example.com

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne