Remarque :

l’interface utilisateur a été simplifiée sous Dreamweaver CC et versions ultérieures. Par conséquent, il se peut que vous ne trouviez pas certaines options décrites dans cet article sous Dreamweaver CC et versions ultérieures. Pour plus d’informations, voir cet article.

À propos des connexions aux bases de données ASP

Une application ASP doit se connecter à une base de données via un pilote ODBC ou un fournisseur OLE DB. Le pilote ou le fournisseur joue le rôle de traducteur pour permettre à l’application Web de communiquer avec la base de données. Le tableau suivant répertorie certains des pilotes que vous pouvez utiliser avec les bases de données Microsoft Access, Microsoft SQL Server et Oracle :

Database (Base de données)

Pilote de base de données

Microsoft Access

Pilote Microsoft Access (ODBC)

Microsoft Jet Provider pour Access (OLE DB)

Microsoft SQL Server

Pilote Microsoft SQL Server (ODBC)

Fournisseur Microsoft SQL Server (OLE DB)

Oracle

Pilote Microsoft Oracle (ODBC)

Fournisseur Oracle pour OLE DB

Vous pouvez utiliser un DSN (Data Source Name, nom de source de données) ou une chaîne de connexion pour vous connecter à la base de données. Vous devez utiliser une chaîne de connexion si vous vous connectez via un fournisseur OLE DB ou via un pilote ODBC qui n’est pas installé sur un système Windows.

Un DSN est un identificateur formé d’un seul mot (MaConnexion, par exemple), qui pointe vers la base de données et contient toutes les informations requises pour s’y connecter. Le DSN se définit dans Windows. Vous pouvez utiliser un DSN si vous vous connectez via un pilote ODBC installé sur un système Windows.

Une chaîne de connexion est une expression saisie à la main qui identifie la base de données et fournit les informations requises pour s’y connecter, comme le montre l’exemple suivant :

Driver={SQL Server};Server=Socrates;Database=AcmeMktg; 
UID=wiley;PWD=roadrunner

Remarque :

vous pouvez également utiliser une chaîne de connexion si vous vous connectez via un pilote ODBC installé sur un système Windows, mais il est plus facile d’utiliser un DSN.

À propos des connexions OLE DB

Vous pouvez utiliser un fournisseur OLE DB pour communiquer avec votre base de données (OLE DB n’est disponible que sous Windows NT, 2000 ou XP). Le fait de créer une connexion à une OLE DB directe et spécifique à la base de données peut augmenter la vitesse de connexion en éliminant l’intermédiaire ODBC entre votre application Web et la base de données.

Si vous ne précisez pas de fournisseur OLE DB pour votre base de données, ASP utilise le fournisseur par défaut pour les pilotes ODBC afin de communiquer avec un pilote ODBC, lequel communiquera à son tour avec la base de données.

Différents fournisseurs OLE DB existent pour différentes bases de données. Vous pouvez obtenir des fournisseurs OLE DB pour Microsoft Access et SQL Server en téléchargeant et en installant les packs Microsoft Data Access Components (MDAC) 2.5 et 2.7 sur l’ordinateur Windows exécutant IIS. Vous pouvez télécharger et installer les packs MDAC gratuitement à partir du site web de Microsoft.

Remarque :

assurez-vous que vous disposez de MDAC 2.5 avant d’installer MDAC 2.7.

Vous pouvez télécharger les fournisseurs OLE DB pour les bases de données Oracle depuis le site web d’Oracle.

Pour créer une connexion OLE DB sous Dreamweaver, vous devez inclure un paramètre Provider (Fournisseur) dans une chaîne de connexion. Voici par exemple des paramètres de fournisseurs OLE DB courants pour les bases de données Access, SQL Server et Oracle, respectivement :

Provider=Microsoft.Jet.OLEDB.4.0;... 
Provider=SQLOLEDB;... 
Provider=OraOLEDB;...

Pour connaître le paramètre de votre fournisseur OLE DB, consultez la documentation du fournisseur de votre pilote ou consultez votre administrateur système.

À propos des chaînes de connexion

Une chaîne de connexion regroupe toutes les informations dont votre application Web a besoin pour se connecter à une base de données. Dreamweaver insère cette chaîne dans vos scripts de page côté serveur afin que ceux-ci soient ultérieurement traités par votre serveur d’application.

Une chaîne de connexion aux bases de données Microsoft Access et SQL Server se compose des paramètres suivants, séparés par des points-virgules :

Provider (Fournisseur)

Indique le fournisseur OLE DB pour votre base de données. Voici par exemple des paramètres de fournisseurs OLE DB courants pour les bases de données Access, SQL Server et Oracle, respectivement :

Provider=Microsoft.Jet.OLEDB.4.0;... 
Provider=SQLOLEDB;... 
Provider=OraOLEDB;...

Pour connaître le paramètre de votre fournisseur OLE DB, consultez la documentation du fournisseur de votre pilote ou consultez votre administrateur système.

Si vous n’incluez pas le paramètre Provider (Fournisseur), le fournisseur OLE DB par défaut pour ODBC sera utilisé et vous devrez préciser un pilote ODBC approprié pour votre base de données.

Driver (Pilote)

Indique le pilote ODBC à utiliser si vous ne spécifiez pas de fournisseur OLE DB pour votre base de données.

Server (Serveur)

Indique le serveur hébergeant la base de données SQL Server si votre application Web est exécutée sur un serveur différent.

Database (Base de données)

Nom d’une base de données SQL Server.

DBQ

Chemin d’accès à une base de données basée sur fichier (une base de données créée dans Microsoft Access, par exemple). Le chemin est celui sur le serveur hébergeant le fichier de base de données.

UID

Indique le nom de l’utilisateur.

PWD

Indique le mot de passe de l’utilisateur.

DSN

Nom de la source de données, le cas échéant. Selon la façon dont vous définissez le DSN sur votre serveur, vous pouvez omettre les autres paramètres de la chaîne de connexion. Par exemple, DSN=Results peut constituer une chaîne de connexion valide si vous définissez les autres paramètres lorsque vous créez le DSN.

Il est également possible que ces paramètres aient un nom ou une utilisation différents pour d’autres types de bases de données. Pour plus d’informations, consultez la documentation du fournisseur de votre base de données ou consultez votre administrateur système.

Voici un exemple de chaîne de connexion créant une connexion ODBC à une base de données Access appelée arbres.mdb :

Driver={Microsoft Access Driver (*.mdb)}; 
DBQ=C:\Inetpub\wwwroot\Research\trees.mdb

Voici un exemple de chaîne de connexion créant une connexion OLE DB à un système de base de données SQL Server appelé Mothra et se trouvant sur un serveur du nom de Gojira :

Provider=SQLOLEDB;Server=Gojira;Database=Mothra;UID=jsmith; 
PWD=orlando8

Création d’une connexion en utilisant un DSN local

Remarque :

pour réaliser les opérations présentées cette section, vous devez avoir configuré une application ASP. Une base de données doit également être installée sur votre ordinateur local ou sur un système auquel vous pouvez accéder en réseau ou par FTP.

Vous pouvez utiliser un DSN (Data Source Name, nom de source de données) pour créer une connexion ODBC entre votre application Web et votre base de données. Un DSN est un nom contenant tous les paramètres nécessaires pour établir la connexion à une base de données précise à l’aide d’un pilote ODBC.

Comme vous pouvez uniquement spécifier un pilote ODBC dans un DSN, vous devez utiliser une chaîne de connexion si vous souhaitez passer par un fournisseur OLE DB.

Vous pouvez utiliser un DSN défini localement pour créer une connexion à une base de données sous Dreamweaver.

  1. Définissez un DSN sur l’ordinateur Windows exécutant Dreamweaver.

    Pour obtenir des instructions, consultez les articles suivants sur le site web de Microsoft :

  2. Ouvrez une page ASP sous Dreamweaver, puis accédez au panneau Bases de données (Fenêtre > Bases de données).
  3. Cliquez sur le bouton Plus (+) dans le panneau et sélectionnez Nom de la source de données (DSN) dans le menu.
  4. Entrez un nom pour la nouvelle connexion, sans espaces ni caractères spéciaux.
  5. Activez l’option Utilisation du DSN local et choisissez le DSN que vous souhaitez utiliser dans le menu Nom de la source de données (DSN).

    Si vous voulez utiliser un DSN local mais n’en avez pas encore défini, cliquez sur Définir pour ouvrir l’administrateur de sources de données ODBC Windows.

  6. Renseignez les zones Nom d’utilisateur et Mot de passe.
  7. Vous pouvez limiter le nombre d’éléments de base de données récupérés par Dreamweaver au moment de la conception en cliquant sur Avancé puis en saisissant un nom de schéma ou de catalogue.

    Remarque :

    vous ne pouvez pas créer de schéma ou de catalogue dans Microsoft Access.

  8. Cliquez sur Tester pour vous connecter à la base de données, puis cliquez sur OK. Si la connexion n’aboutit pas, double-cliquez sur la chaîne de connexion ou vérifiez les paramètres du dossier d’évaluation utilisé par Dreamweaver pour traiter les pages dynamiques.

Création d’une connexion en utilisant un DSN distant

Remarque :

pour réaliser les opérations présentées dans cette section, vous devez avoir configuré une application ASP. Une base de données doit également être installée sur votre ordinateur local ou sur un système auquel vous pouvez accéder en réseau ou par FTP.

Remarque :

Dreamweaver ne peut récupérer que les DSN de serveur créés à l’aide de l’administrateur de source de données ODBC Windows.

Vous pouvez utiliser un DSN défini sur un ordinateur distant pour créer une connexion à une base de données sous Dreamweaver. Si vous souhaitez utiliser un DSN distant, celui-ci doit être défini sur l’ordinateur Windows exécutant votre serveur d’application (probablement IIS).

Remarque :

comme vous pouvez uniquement spécifier un pilote ODBC dans un DSN, vous devez utiliser une chaîne de connexion si vous souhaitez passer par un fournisseur OLE DB.

  1. Définissez un DSN sur le système distant exécutant votre serveur d’application.

    Pour obtenir des instructions, consultez les articles suivants sur le site web de Microsoft :

  2. Ouvrez une page ASP sous Dreamweaver, puis ouvrez le panneau Bases de données (Fenêtre > Bases de données).
  3. Cliquez sur le bouton Plus (+) dans le panneau et sélectionnez Nom de la source de données (DSN) dans le menu.
  4. Entrez un nom pour la nouvelle connexion, sans espaces ni caractères spéciaux.
  5. Sélectionnez Utilisation de la DSN sur le serveur d’évaluation

    Remarque :

    les utilisateurs Macintosh peuvent ignorer cette étape car toutes les connexions à des bases de données utilisent des DSN sur le serveur d’application.

  6. Tapez le DSN or ou cliquez sur le bouton DSN pour vous connecter au serveur et sélectionnez le DSN pour la base de données de votre choix, puis définissez les options.
  7. Renseignez les zones Nom d’utilisateur et Mot de passe.
  8. Vous pouvez limiter le nombre d’éléments de base de données récupérés par Dreamweaver au moment de la conception en cliquant sur Avancé puis en saisissant un nom de schéma ou de catalogue.

    Remarque :

    vous ne pouvez pas créer de schéma ou de catalogue dans Microsoft Access.

  9. Cliquez sur Tester pour vous connecter à la base de données, puis cliquez sur OK. Si la connexion n’aboutit pas, double-cliquez sur la chaîne de connexion ou vérifiez les paramètres du dossier d’évaluation utilisé par Dreamweaver pour traiter les pages dynamiques.

Création d’une connexion en utilisant une chaîne de connexion

Vous pouvez utiliser une connexion sans DSN pour créer une connexion ODBC ou OLE DB entre votre application Web et votre base de données. Il faut utiliser une chaîne de connexion pour créer ce type de connexion.

  1. Ouvrez une page ASP sous Dreamweaver, puis accédez au panneau Bases de données (Fenêtre > Bases de données).
  2. Cliquez sur le bouton Plus (+) dans le panneau et sélectionnez Chaîne de connexion personnalisée dans le menu. Définissez les options, puis cliquez sur OK.
  3. Entrez un nom pour la nouvelle connexion, sans espaces ni caractères spéciaux.
  4. Tapez une chaîne de connexion vers la base de données. Si vous n’indiquez pas de fournisseur de BD OLE dans la chaîne de connexion, c’est-à-dire si vous ne saisissez pas de paramètre Provider (Fournisseur), ASP utilisera automatiquement le fournisseur de BD OLE pour les pilotes ODBC. Dans ce cas, vous devrez indiquer un pilote ODBC approprié pour votre base de données.

    Si votre site est hébergé par un fournisseur d’accès Internet et que vous ne connaissez pas le chemin d’accès complet à votre base de données, utilisez la méthode MapPath de l’objet de serveur ASP dans votre chaîne de connexion.

  5. Si le pilote de base de données spécifié dans la chaîne de connexion n’est pas installé sur le même ordinateur que Dreamweaver, sélectionnez Utilisation du pilote sur le serveur d’évaluation.

    Remarque :

    les utilisateurs Macintosh peuvent ignorer cette étape car toutes les connexions aux bases de données utilisent le serveur d’application.

  6. Vous pouvez limiter le nombre d’éléments de base de données récupérés par Dreamweaver au moment de la conception en cliquant sur Avancé puis en saisissant un nom de schéma ou de catalogue.

    Remarque :

    vous ne pouvez pas créer de schéma ou de catalogue dans Microsoft Access.

  7. Cliquez sur Tester pour vous connecter à la base de données, puis cliquez sur OK. Si la connexion n’aboutit pas, double-cliquez sur la chaîne de connexion ou vérifiez les paramètres du dossier d’évaluation utilisé par Dreamweaver pour traiter les pages dynamiques.

Connexion à une base de données via un fournisseur d’accès

Si vous êtes un développeur ASP travaillant pour un fournisseur d’accès Internet, il est probable que vous ne connaissez pas le chemin physique d’accès aux fichiers que vous chargez, y compris celui de vos fichiers de base de données.

Si votre fournisseur d’accès ne définit pas de DSN pour vous ou ne le fait pas assez rapidement, vous devez trouver un autre moyen de créer des connexions à vos fichiers de base de données. Vous pouvez créer une connexion sans DSN à un fichier de base de données, mais une telle connexion n’est possible que si vous connaissez le chemin d’accès physique du fichier de base de données sur le serveur du fournisseur d’accès.

Vous pouvez obtenir le chemin d’accès physique à un fichier de base de données présent sur un serveur en utilisant la méthode MapPath de l’objet serveur ASP.

Remarque :

les techniques présentées dans cette section sont valables uniquement si votre base de données est basée sur un fichier, comme par exemple, une base de données Microsoft Access, qui stocke les données dans un fichier .mdb.

Description des chemins d’accès physiques et virtuels

Lorsque vous chargez vos fichiers sur un serveur distant en utilisant Dreamweaver, ces derniers sont placés dans un dossier situé dans l’arborescence locale du serveur. Par exemple, sur un serveur exécutant Microsoft IIS, le chemin d’accès vers votre page d’accueil peut se présenter comme suit :

c:\Inetpub\wwwroot\accounts\users\jsmith\index.htm

Il s’agit du chemin d’accès physique vers votre fichier.

En revanche, l’URL permettant d’ouvrir votre fichier n’utilise pas de chemin d’accès physique. Elle utilise le nom de serveur ou de domaine suivi d’un chemin d’accès virtuel, comme dans l’exemple suivant :

www.plutoserve.com/jsmith/index.htm

Le chemin d’accès virtuel, /jsmith/index.htm, remplace le chemin d’accès physique, c:\Inetpub\wwwroot\accounts\users\jsmith\index.htm.

Recherche du chemin d’accès physique d’un fichier en utilisant le chemin virtuel

Si vous travaillez avec un fournisseur d’accès, il se peut que vous ne connaissiez pas le chemin d’accès physique des fichiers que vous chargez. Généralement, les fournisseurs d’accès vous fournissent un hôte FTP, parfois un répertoire hôte, ainsi qu’un nom de connexion et un mot de passe. Ils vous indiquent également une URL pour visualiser vos pages sur Internet, telle que www.plutoserve.com/jsmith/.

Si vous connaissez cette URL, vous pouvez obtenir le chemin d’accès virtuel d’un fichier : il s’agit du chemin qui suit le nom du serveur ou du domaine qui figure dans une URL. Une fois que vous connaissez le chemin d’accès virtuel, vous pouvez obtenir le chemin d’accès physique à un fichier présent sur le serveur en utilisant la méthode MapPath.

La méthode MacPath utilise le chemin d’accès virtuel comme argument et renvoie le chemin d’accès physique et le nom du fichier. Voici la syntaxe de la méthode :

Server.MapPath("/virtualpath")

Si le chemin virtuel d’un fichier est /jsmith/index.htm, l’expression suivante permet d’obtenir son chemin d’accès physique :

Server.MapPath("/jsmith/index.htm")

Vous pouvez utiliser la méthode MapPath comme suit :

  1. Ouvrez une page ASP sous Dreamweaver et basculez en mode Code (Affichage > Code).
  2. Saisissez l’expression suivante dans le code HTML de la page.
    <%Response.Write(stringvariable)%>
  3. Utilisez la méthode MapPath afin d’obtenir une valeur pour l’argument stringvariable.

    Exemple :

    <% Response.Write(Server.MapPath("/jsmith/index.htm")) %>
  4. Passez au mode En direct (Affichage > En direct) pour afficher la page.

    La page affiche le chemin physique du fichier sur le serveur d’application, par exemple :

    c:\Inetpub\wwwroot\accounts\users\jsmith\index.htm

    Pour plus d’informations sur la méthode MapPath, consultez la documentation en ligne disponible avec Microsoft IIS.

Utilisation d’un chemin d’accès virtuel pour établir une connexion à une base de données

Pour écrire une chaîne de connexion sans DSN dans un fichier de base de données situé sur un serveur distant, vous devez connaître le chemin d’accès physique au fichier. Par exemple, voici une chaîne de connexion sans DSN typique pour une base de données Microsoft Access :

Driver={Microsoft Access Driver (*.mdb)}; 
DBQ=c:\Inetpub\wwwroot\accounts\users\jsmith\data\statistics.mdb

Si vous ne connaissez pas le chemin d’accès physique à vos fichiers sur le serveur distant, vous pouvez l’obtenir en utilisant la méthode MapPath dans votre chaîne de connexion.

  1. Chargez le fichier de base de données sur le serveur distant et notez son chemin d’accès virtuel (par exemple, /jsmith/data/statistics.mdb).
  2. Ouvrez une page ASP sous Dreamweaver, puis ouvrez le panneau Bases de données (Fenêtre > Bases de données).
  3. Cliquez sur le bouton Plus (+) dans le panneau et sélectionnez Chaîne de connexion personnalisée dans le menu.
  4. Entrez un nom pour la nouvelle connexion, sans espaces ni caractères spéciaux.
  5. Tapez la chaîne de connexion et utilisez la méthode MapPath pour fournir le paramètre DBQ.

    Supposons que le chemin virtuel vers votre base de données Microsoft Access soit /jsmith/data/statistics.mdb. La chaîne de connexion peut être exprimée comme suit si vous utilisez VBScript comme langage de script :

    “Driver={Microsoft Access Driver (*.mdb)};DBQ=” & Server.MapPath¬ 
    ("/jsmith/data/statistics.mdb")

    L’esperluette (&) est utilisée pour concaténer (combiner) deux chaînes. La première chaîne est entre guillemets et la deuxième est fournie par l’expression Server.MapPath. Lorsque les deux chaînes sont combinées, la chaîne suivante est créée :

    Driver={Microsoft Access Driver (*.mdb)}; 
    DBQ=C:\Inetpub\wwwroot\accounts\users\jsmith\data\statistics.mdb

    Si vous utilisez JavaScript, l’expression est quasiment identique ; la seule différence réside dans l’utilisation d’un signe Plus (+) au lieu d’une esperluette (&) pour concaténer les deux chaînes :

    “Driver={Microsoft Access Driver (*.mdb)};DBQ=” + Server.MapPath¬ 
    ("/jsmith/data/statistics.mdb")
  6. Sélectionnez Utilisation du pilote sur le serveur d’évaluation, cliquez sur Tester, puis cliquez sur OK.

    Remarque :

    les utilisateurs Macintosh peuvent ignorer cette étape car toutes les connexions aux bases de données utilisent le serveur d’application.

    Remarque :

    si la connexion échoue, cliquez deux fois sur la chaîne de connexion ou contactez votre fournisseur d’accès pour vous assurer que le pilote de base de données que vous avez spécifié dans la chaîne de connexion est installé sur le serveur distant. Vérifiez également que le fournisseur d’accès dispose de la version la plus récente du pilote. Par exemple, une base de données créée dans Microsoft Access 2000 ne fonctionnera pas avec Microsoft Access Driver 3.5. Vous devez utiliser Microsoft Access Driver, version 4.0 ou ultérieure.

  7. Mettez à jour la connexion de base de données des pages dynamiques existantes (ouvrez la page sous Dreamweaver, double-cliquez sur le nom du jeu d’enregistrements dans le panneau Liaisons ou Comportements de serveur, et sélectionnez la connexion que vous venez de créer dans le menu Connexion), et utilisez la nouvelle connexion avec toutes les nouvelles pages que vous créerez.

Modification ou suppression d’une connexion à une base de données

Lorsque vous créez une connexion à une base de données, Dreamweaver enregistre les informations de connexion dans un fichier inclus, dans le sous-dossier Connections du dossier racine local du site. Vous pouvez les modifier ou les supprimer manuellement dans le fichier ou en procédant comme suit :

Modification d’une connexion

  1. Ouvrez une page ASP sous Dreamweaver, puis accédez au panneau Bases de données (Fenêtre > Bases de données).
  2. Cliquez avec le bouton droit de la souris (Windows) ou en maintenant la touche Ctrl enfoncée (Macintosh) sur la connexion et choisissez Modifier la connexion dans le menu.
  3. Modifiez les informations de connexion, puis cliquez sur OK.

    Dreamweaver met automatiquement à jour le fichier inclus, ce qui actualise toutes les pages du site qui utilisent la connexion.

Suppression d’une connexion

  1. Ouvrez une page ASP sous Dreamweaver, puis accédez au panneau Bases de données (Fenêtre > Bases de données).
  2. Cliquez avec le bouton droit de la souris (Windows) ou en maintenant la touche Ctrl enfoncée (Macintosh) sur la connexion et choisissez Supprimer la connexion dans le menu.
  3. Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, confirmez que vous souhaitez supprimer la connexion.

    Remarque :

    pour éviter de recevoir des erreurs dues à la suppression d’une connexion, mettez à jour tous les jeux d’enregistrements qui utilisent l’ancienne connexion en double-cliquant sur le nom du jeu d’enregistrements dans le panneau Liaisons et en choisissant une nouvelle connexion.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne