Vous consultez actuellement l'aide de la version:

Attention :

Ce document explique comment personnaliser la création de pages dans l’IU tactile moderne. Il ne s’applique pas à l’interface classique.

AEM s’accompagne de divers mécanismes pour vous permettre de personnaliser la fonctionnalité de création de pages (et les consoles) de votre instance de création.

  • Clientlibs
    Les bibliothèques clientes (clientlibs) vous permettent d’étendre l’implémentation par défaut afin d’obtenir la nouvelle fonctionnalité, tout en réutilisant les fonctions, objets et méthodes standard. Lors de la personnalisation, vous pouvez créer votre propre bibliothèque cliente sous /apps. La nouvelle bibliothèque cliente doit présenter les caractéristiques suivantes :
    • Dépendre de la bibliothèque cliente de création cq.authoring.editor.sites.page
    • Faire partie de la catégorie cq.authoring.editor.sites.page.hookappropriée
  • Incrustations
    Les incrustations reposent sur des définitions de nœud et vous permettent de superposer votre fonctionnalité personnalisée (dans /apps) sur la fonctionnalité standard (dans /libs). Lors de la création d’une incrustation, aucune copie de l’original au format 1:1 n’est nécessaire, car Sling Resource Merger prend en charge l’héritage.

Remarque :

Pour plus d’informations, voir la documentation JS.

Ils peuvent être utilisés de différentes manières pour étendre la fonctionnalité de création de pages dans votre instance AEM. Plusieurs sont traités ci-après (à un niveau élevé).

Remarque :

Pour plus d’informations, voir :

Ce thème est également abordé dans la session AEM Gems – Personnalisation de l’interface utilisateur pour AEM 6.0.

Attention :

Vous ne devez rien modifier dans le chemin /libs.

En effet, le contenu de /libs est remplacé dès que vous mettez à niveau votre instance (et risque de l’être si vous appliquez un correctif ou un Feature Pack).

La méthode recommandée pour la configuration et d’autres modifications est la suivante :

  1. Recréez l’élément requis (c’est-à-dire tel qu’il existe dans /libs) sous /apps
  2. Le cas échéant, effectuez des modifications dans /apps.

Ajout d’un nouveau calque (mode)

Lorsque vous modifiez une page, plusieurs modes sont disponibles. Ces modes sont implémentés à l’aide de calques. Ils permettent d’accéder à différents types de fonctionnalités pour le même contenu de page. Les calques standard sont les suivants : édition, aperçu, annotation, développeur et ciblage.

Exemple de calque : État de Live Copy

Une instance AEM standard fournit le calque MSM. Elle accède aux données associées à la gestion multisite et les met en évidence dans le calque.

Pour obtenir une démonstration, vous pouvez modifier toute page Copie de langue We.Retail (ou n’importe quelle autre page Live Copy) et sélectionner le mode État de Live Copy.

Vous trouverez la définition du calque MSM (pour référence) à l’emplacement suivant :

    /libs/wcm/msm/content/touch-ui/authoring/editor/js/msm.Layer.js

Exemple de code

Il s’agit d’un exemple de module qui montre comment créer un calque (mode), qui est un nouveau calque pour la vue MSM.

CODE SUR GITHUB

Vous pouvez trouver le code de cette page sur GitHub.

Ajout d’une nouvelle catégorie de sélection à l’explorateur de ressources

L’explorateur de ressources affiche les ressources de différents types/catégories (images, documents, etc.). Les ressources peuvent également être filtrées par ces catégories.

Exemple de code

aem-authoring-extension-assetfinder-flickr est un exemple de package qui montre comment ajouter un nouveau groupe à l’outil de recherche de ressources. Cet exemple se connecte au flux public de Flickr et l’affiche dans le panneau latéral.

CODE SUR GITHUB

Vous pouvez trouver le code de cette page sur GitHub.

Filtrage des ressources

Lors de la création de pages, vous êtes souvent amené à faire une sélection dans des ressources (pages, composants, ressources, etc.). Il peut s’agir, par exemple, d’une liste dans laquelle l’auteur doit choisir un élément.

Pour maintenir la liste à une taille raisonnable et faire en sorte qu’elle soit appropriée au scénario d’utilisation, un filtre peut être implémenté sous la forme d’un prédicat personnalisé. Par exemple, si le composant Granite pathbrowser est utilisé pour permettre à l’utilisateur de sélectionner le chemin d’accès à une ressource spécifique, les chemins d’accès présentés peuvent être filtrés comme suit :

Pour plus d’informations sur la création d’un prédicat personnalisé, consultez cet article.

Remarque :

Mettre en œuvre un prédicat personnalisé en implémentant l’interface com.day.cq.commons.predicate.AbstractNodePredicate est également possible dans l’IU classique.

Consultez cet article de la base de connaissances pour obtenir un exemple d’implémentation d’un prédicat personnalisé dans l’interface utilisateur classique.

Ajout d’une nouvelle action à une barre d’outils de composants

Chaque composant (en règle générale) s’accompagne d’une barre d’outils qui permet d’accéder à un éventail d’actions auxquelles il peut être soumis.

Exemple de code

aem-authoring-extension-toolbar-screenshot est un exemple de package qui montre comment créer une action de barre d’outils personnalisée pour effectuer le rendu de composants.

CODE SUR GITHUB

Vous pouvez trouver le code de cette page sur GitHub.

Ajout d’un nouvel éditeur statique

Éditeur statique standard

Dans une installation AEM standard :

  1. /libs/cq/gui/components/authoring/editors/clientlibs/core/js/editors/editorExample.js

    Conserve les définitions des différents éditeurs disponibles.

  2. Il existe un lien entre l’éditeur et chaque type de ressource (comme dans le composant) qui peut l’utiliser :

    • cq:inplaceEditing
      Par exemple : 
      • /libs/foundation/components/text/cq:editConfig
      • /libs/foundation/components/image/cq:editConfig
        • propriété : editorType
          Définit le type d’éditeur statique utilisé lorsqu’une édition statique est déclenchée pour ce composant ; par exemple, text, textimage, image, title.
  3. Les informations de configuration supplémentaires de l’éditeur peuvent être définies à l’aide d’un nœud config contenant des configurations, ainsi qu’un nœud plugin additionnel pour contenir les informations nécessaires à la configuration du module externe.

    Voici un exemple de définition des proportions pour le module externe de recadrage d’image du composant d’image. Notez que, dans la mesure où la taille d’écran peut être très limitée, les proportions de recadrage ont été déplacées vers l’éditeur plein écran et ne sont visibles qu’à cet endroit.

    <cq:inplaceEditing
            jcr:primaryType="cq:InplaceEditingConfig"
            active="{Boolean}true"
            editorType="image">
            <config jcr:primaryType="nt:unstructured">
                <plugins jcr:primaryType="nt:unstructured">
                    <crop jcr:primaryType="nt:unstructured">
                        <aspectRatios jcr:primaryType="nt:unstructured">
                            <_x0031_6-10
                                jcr:primaryType="nt:unstructured"
                                name="16 : 10"
                                ratio="0.625"/>
                        </aspectRatios>
                    </crop>
                </plugins>
            </config>
    </cq:inplaceEditing>

    Attention :

    Nous attirons également votre attention sur le fait que, dans AEM, les rapports de recadrage, tels qu’ils sont définis par la propriété ratio, sont définis sous la forme hauteur/largeur. Cela diffère de la définition conventionnelle de la largeur/hauteur. Cette différence a été créée pour des raisons de compatibilité héritée. Les utilisateurs chargés de la création ne percevront aucune différence, à condition que vous définissiez clairement la propriété name, car c’est cette dernière qui s’affiche dans l’interface utilisateur.

Création d’un éditeur statique

Pour mettre en œuvre un nouvel éditeur statique (au sein de votre bibliothèque cliente) :

Remarque :

Pour obtenir un exemple, voir :
/libs/cq/gui/components/authoring/editors/clientlibs/core/js/editors/editorExample.js

  1. Implémentez les éléments suivants :

    • setUp
    • tearDown
  2. Enregistrez l’éditeur (comprend le constructeur) :

    • editor.register
  3. Fournissez la connexion entre l’éditeur et chaque type de ressource (comme dans le composant) qui peut l’utiliser.

Exemple de code pour créer un éditeur statique

aem-authoring-extension-inplace-editor est un exemple de package qui montre comment créer un éditeur statique dans AEM.

CODE SUR GITHUB

Vous pouvez trouver le code de cette page sur GitHub.

Configuration de plusieurs éditeurs statiques

Il est possible de configurer un composant afin qu’il comporte plusieurs éditeurs statiques. Lorsque plusieurs éditeurs statiques sont configurés, vous pouvez sélectionner le contenu approprié et ouvrir l’éditeur adéquat. Pour plus d’informations, consultez la section Configuration de plusieurs éditeurs statiques.

Ajout d’une nouvelle action de page

Vous pouvez ajouter une action de page à la barre d’outils de la page ; Retour aux sites (console), par exemple.

Exemple de code

aem-authoring-extension-header-backtosites est un exemple de package qui montre comment créer une action de barre d’en-tête personnalisée pour revenir à la console Sites.

CODE SUR GITHUB

Vous pouvez trouver le code de cette page sur GitHub.

Personnalisation du workflow Demander l’activation

Le workflow prêt à l’emploi Demander l’activation se déclenche automatiquement lorsqu’un auteur de contenu ne dispose pas des droits de réplication appropriés.

Pour bénéficier d’un comportement personnalisé lors d’une telle activation, vous pouvez incruster le workflow Demander l’activation :

  1. Dans /apps, incrustez l’assistant Sites :
        /libs/wcm/core/content/common/managepublicationwizard

    Remarque :

    Cela a pour effet de remplacer l’instance commune de :

        /libs/cq/gui/content/common/managepublicationwizard

  2. Mettez à jour le modèle de workflow et les configurations/scripts associés suivant les besoins.

  3. Retirez, à tous les utilisateurs appropriés, le droit dont ils bénéficient sur l’action répliquer pour l’ensemble des pages pertinentes ; pour faire en sorte que ce workflow se déclenche comme une action par défaut lorsque l’un des utilisateurs tente de publier (ou de répliquer) une page.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne