Vous consultez actuellement l'aide de la version:

L’interface web d’Adobe Experience Manager utilise AJAX et d’autres technologies modernes intégrées dans les navigateurs pour activer l’édition tel écran tel écrit (WYSIWYG) et permettre aux auteurs de mettre en forme le contenu directement sur la page web.

Adobe Experience Manager (AEM) utilise la bibliothèque de widgets ExtJS, laquelle fournit des éléments d’interface utilisateur particulièrement soignés compatibles avec les principaux navigateurs du marché et permettent de créer des interfaces utilisateur dignes des ordinateurs de bureau.

Ces widgets sont inclus dans AEM et, en plus d’être utilisés par AEM, ils peuvent l’être par tout site web créé à l’aide de cette solution.

Pour consulter la liste complète de tous les widgets disponibles dans AEM, vous pouvez vous reporter à la documentation API des widgets ou à la liste des xtypes existants. En outre, de nombreux exemples montrant comment utiliser la structure ExtJS sont disponibles sur le site de Sencha, le propriétaire de la structure.

Cette page vous livre quelques pistes concernant l’utilisation et l’extension des widgets. Elle vous explique, tout d’abord, comment inclure du code côté client dans une page. Elle présente ensuite quelques exemples de composants qui ont été créés pour illustrer des scénarios d’utilisation et d’extension de base. Ces composants sont disponibles dans le module Utilisation de widgets ExtJS sur Package Share.

Ce module contient des exemples des éléments suivants :

Remarque :

L’IU classique d’Adobe Experience Manager repose sur ExtJS 3.4.0.

Remarque :

Cette page décrit l’utilisation des widgets dans l’IU classique. Adobe vous recommande d’utiliser l’IU tactile moderne basée sur l’IU Coral et l’IU Granite.

Insertion du code côté client dans une page

Le code JavaScript côté client et StyleSheet doivent être placés dans une bibliothèque cliente.

Pour créer une bibliothèque cliente, procédez comme suit :

  1. Créez un nœud sous /apps/<projet> avec les propriétés suivantes :
    • name="clientlib"
    • jcr:mixinTypes="[mix:lockable]"
    • jcr:primaryType="cq:ClientLibraryFolder"
    • sling:resourceType="widgets/clientlib"
    • categories="[<category-name>]"
    • dependencies="[cq.widgets]"
    Remarque : <nom-catégorie> est le nom de la bibliothèque personnalisée (« cq.extjstraining », par exemple) et il est utilisé pour inclure la bibliothèque sur la page.
  2. Sous clientlib, créez les dossiers css et js (nt:folder).
  3. Sous clientlib, créez les fichiers css.txt et js.txt (nt:files). Ces fichiers .txt répertorient les fichiers qui sont inclus dans la bibliothèque.
  4. Modifiez le fichier js.txt : il doit commencer par « #base=js », suivi de la liste des fichiers qui seront agrégés par le service de bibliothèque cliente CQ, par exemple :
    #base=js
    components.js
    exercises.js
    CustomWidget.js
    CustomBrowseField.js
    InsertTextPlugin.js
    .
  5. Modifiez le fichier css.txt : il doit commencer par « #base=css », suivi de la liste des fichiers qui seront agrégés par le service de bibliothèque cliente CQ, par exemple :
    #base=css
    components.css
    .
  6. Sous le dossier js, placez les fichiers JavaScript appartenant à la bibliothèque.
  7. Sous le dossier css, placez les fichiers .css et les ressources utilisées par les fichiers css (mon_icône.png, par exemple).

Remarque :

La gestion des feuilles de style décrites précédemment est facultative.

Pour inclure la bibliothèque cliente dans le fichier jsp du composant de page :

  • Pour inclure le code JavaScript et les feuilles de style :
    <ui:includeClientLib categories="<nom-catégorie1>, <nom-catégorie2>, ..."/>
    , où <nom-catégorieX> est le nom de la bibliothèque côté client.
  • Pour inclure uniquement le code JavaScript :
    <ui:includeClientLib js="<nom-catégorie>"/>

Pour plus d’informations, consultez la description de la balise <ui:includeClientLib>.

Dans certains cas, une bibliothèque cliente ne doit être disponible que dans le mode de création et doit être exclue du mode de publication. Vous pouvez y parvenir comme suit :

    if (WCMMode.fromRequest(request) != WCMMode.DISABLED) {
        %><ui:includeClientLib categories="cq.collab.blog"/><%
    }

Prise en main des exemples

Suivez les tutoriels sur cette page, installez le module nommé Utilisation des widgets ExtJS dans une instance AEM locale, puis créez un exemple de page dans lequel les composants seront inclus. Pour ce faire :

  1. Dans l’instance AEM, téléchargez le module nommé Using ExtJS Widgets (v01) (Utilisation des widgets ExtJS) depuis Package Share, puis installez-le. Il crée le projet extjstraining sous /apps dans le référentiel.
  2. Insérez la bibliothèque cliente contenant les scripts (js) et la feuille de style (css) dans la balise head du fichier jsp de la page geometrixx ; les exemples de composants seront inclus dans une nouvelle page de la branche Geometrixx :
    Dans CRXDE Lite ouvrez le fichier /apps/geometrixx/components/page/headlibs.jsp et ajoutez la catégorie cq.extjstraining à la balise <ui:includeClientLib> existante, comme suit :
    %><ui:includeClientLib categories="apps.geometrixx-main, cq.extjstraining"/><%
  3. Créez une page dans la branche Geometrixx sous /content/geometrixx/en/products et nommez-la Utilisation des widgets ExtJS.
  4. Passez en mode Création et ajoutez tous les composants du groupe appelé Utilisation des widgets ExtJS à la conception de Geometrixx.
  5. Revenez au mode d’édition : les composants du groupe Utilisation des widgets ExtJS sont disponibles dans le sidekick.

Remarque :

Les exemples de cette page sont basés sur l’échantillon de contenu Geometrixx. Celui-ci n’est plus fourni avec AEM et a été remplacé par We.Retail. Pour savoir comment télécharger et installer Geometrixx, voir le document Implémentation de référence We.Retail.

Boîtes de dialogue de base

Les boîtes de dialogue sont généralement utilisées pour modifier du contenu. Cependant, elles peuvent également afficher simplement des informations. Pour afficher une boîte de dialogue complète, une méthode simple consiste à accéder à sa représentation au format json. Pour ce faire, faites pointer le navigateur vers :

http://localhost:4502/<path-to-dialog>.-1.json

Le premier composant du groupe Utilisation des widgets ExtJS dans le sidekick se nomme 1. Éléments de base de boîte de dialogue. Il comprend quatre boîtes de dialogue de base qui sont constituées de widgets prêts à l’emploi, sans logique JavaScript personnalisée. Les boîtes de dialogue sont stockées sous /apps/extjstraining/components/dialogbasics. Les boîtes de dialogue de base sont les suivantes :

  • Boîte de dialogue complète (nœud full) : elle affiche une fenêtre avec 3 onglets ayant chacun 2 champs de texte.
  • Boîte de dialogue à un seul panneau (nœud singlepanel) : elle affiche une fenêtre avec 1 seul onglet comprenant 2 champs de texte.
  • Boîte de dialogue à plusieurs panneaux (nœud multipanel) : l’affichage est identique à celui de la boîte de dialogue complète, mais la construction est différente.
  • Boîte de dialogue de conception (nœud design) : elle affiche une fenêtre avec 2 onglets. Le premier onglet contient un champ de texte, un menu déroulant et une zone de texte réductible. Le deuxième onglet comprend un jeu de champs avec 4 champs de texte et un jeu de champs réductible avec 2 champs de texte.

Insérez le composant 1. Éléments de base de boîte de dialogue dans l’exemple de page :

  1. Ajoutez le composant 1. Éléments de base de boîte de dialogue à l’exemple de page à partir de l’onglet Utilisation des widgets ExtJS dans le sidekick.
  2. Le composant affiche un titre, du texte et un lien PROPRIÉTÉS : cliquez sur le lien pour afficher les propriétés du paragraphe qui sont stockées dans le référentiel. Cliquez à nouveau sur le lien pour masquer les propriétés.

Le composant se présente sous la forme suivante :

chlimage_1

Exemple 1 : Boîte de dialogue complète

La boîte de dialogue Complète affiche une fenêtre avec trois onglets ayant chacun deux champs de texte. Il s’agit de la boîte de dialogue par défaut du composant Éléments de base de boîte de dialogue. Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Elle est définie par un nœud : type de nœud = cq:Dialog, xtype = dialog.
  • Elle affiche 3 onglets (type de nœud = cq:Panel).
  • Chaque onglet comporte 2 champs de texte (type de nœud = cq:Widget, xtype = textfield).
  • Elle est définie par le nœud suivant :
    /apps/extjstraining/components/dialogbasics/full
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/dialogbasics/full.-1.json

La boîte de dialogue se présente comme suit :

screen_shot_2012-01-31at45411pm

Exemple 2 : Boîte de dialogue à un seul panneau

La boîte de dialogue à un seul panneau affiche une fenêtre avec un seul onglet comprenant deux champs de texte. Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Elle affiche 1 onglet (type de nœud = cq:Dialog, xtype = panel).
  • L’onglet comporte 2 champs de texte (type de nœud = cq:Widget, xtype = textfield).
  • Elle est définie par le nœud suivant :
    /apps/extjstraining/components/dialogbasics/singlepanel
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/dialogbasics/singlepanel.-1.json
  • L’avantage de cette boîte de dialogue est de nécessiter moins de configuration que la Boîte de dialogue complète.
  • Utilisation recommandée : boîtes de dialogue simples affichant des informations ou ne comportant que quelques champs.

Pour utiliser la boîte de dialogue à un seul panneau, procédez comme suit :

  1. Remplacez la boîte de dialogue du composant Éléments de base de boîte de dialogue par la boîte de dialogue à un seul panneau :
    1. Dans CRXDE Lite, supprimez le nœud suivant : /apps/extjstraining/components/dialogbasics/dialog
    2. Cliquez sur Enregistrer tout pour enregistrer les modifications.
    3. Copiez le nœud suivant : /apps/extjstraining/components/dialogbasics/singlepanel
    4. Collez le nœud que vous avez copié ci-dessous : /apps/extjstraining/components/dialogbasics
    5. Sélectionnez le nœud /apps/extjstraining/components/dialogbasics/Copy of singlepanelet renommez-le dialog.
  2. Modifiez le composant. La boîte de dialogue s’affiche alors comme suit :
screen_shot_2012-01-31at45952pm

Exemple 3 : Boîte de dialogue à plusieurs panneaux

Dans le cas de la boîte de dialogue à plusieurs panneaux, l’affichage est identique à celui de la boîte de dialogue complète, mais la construction est différente. Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Elle est définie par un nœud (type de nœud = cq:Dialog, xtype = tabpanel.
  • Elle affiche 3 onglets (type de nœud = cq:Panel).
  • Chaque onglet comporte 2 champs de texte (type de nœud = cq:Widget, xtype = textfield).
  • Elle est définie par le nœud suivant :
    /apps/extjstraining/components/dialogbasics/multipanel
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/dialogbasics/multipanel.-1.json
  • Par rapport à la Boîte de dialogue complète, elle présente une structure simplifiée.
  • Utilisation recommandée : boîtes de dialogues à plusieurs onglets.

Pour utiliser la boîte de dialogue à plusieurs panneaux, procédez comme suit :

  1. Remplacez la boîte de dialogue du composant Éléments de base de boîte de dialogue par la boîte de dialogue à plusieurs panneaux :
    Suivez la procédure décrite à la section Exemple 2 : Boîte de dialogue à un seul panneau
    .
  2. Modifiez le composant. La boîte de dialogue s’affiche alors comme suit :
screen_shot_2012-01-31at50119pm

Exemple 4 : Format Riche

La boîte de dialogue Riche affiche une fenêtre avec deux onglets. Le premier onglet contient un champ de texte, un menu déroulant et une zone de texte réductible. Le deuxième onglet comprend un jeu de champs avec quatre champs de texte et un jeu de champs réductible avec deux champs de texte. Ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Elle est définie par un nœud (type de nœud = cq:Dialog, xtype = dialog).
  • Elle affiche 2 onglets (type de nœud = cq:Panel).
  • Le premier onglet comporte un widget dialogfieldset avec un widget textfield et un widget selection avec 3 options, ainsi qu’un dialogfieldset réductible avec un widget textarea.
  • Le deuxième onglet comprend un widget dialogfieldset avec 4 widgets textfield, ainsi qu’un widget dialogfieldset réductible avec 2 widgets textfield.
  • Elle est définie par le nœud suivant :
    /apps/extjstraining/components/dialogbasics/rich
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/dialogbasics/rich.-1.json

Pour utiliser la boîte de dialogue Riche, procédez comme suit :

  1. Remplacez la boîte de dialogue du composant Éléments de base de boîte de dialogue par la boîte de dialogue Riche :
    Suivez la procédure décrite pour Exemple 2 : Boîte de dialogue à un seul panneau.
  2. Modifiez le composant. La boîte de dialogue s’affiche alors comme suit :
screen_shot_2012-01-31at50429pm
screen_shot_2012-01-31at50519pm

Boîtes de dialogue dynamiques

Le deuxième composant du groupe Utilisation des widgets ExtJS dans le sidekick se nomme 2. Boîtes de dialogue dynamiques. Il comprend trois boîtes de dialogue dynamiques qui sont constituées de widgets prêts à l’emploi, avec une logique JavaScript personnalisée. Les boîtes de dialogue sont stockées sous /apps/extjstraining/components/dynamicdialogs. Les boîtes de dialogue dynamiques sont les suivantes :

  • Boîte de dialogue Switch Tabs (nœud switchtabs) : elle affiche une fenêtre avec deux onglets. Le premier onglet comprend trois cases d’option : lorsqu’une option est sélectionnée, l’onglet correspondant est affiché. Le deuxième onglet comprend deux champs de texte.
  • Boîte de dialogue Arbitrary (nœud (arbitrary) : elle affiche une fenêtre avec un seul onglet. Cet onglet se compose d’une zone permettant de déposer ou de télécharger une ressource, ainsi que d’une section affichant des informations sur la page et sur la ressource, le cas échéant.
  • Boîte de dialogue Toggle Fields (nœud togglefield) : elle affiche une fenêtre avec un seul onglet. Cet onglet comprend une case à cocher : lorsque cette case est cochée, un jeu de champs composé de deux champs de texte est affiché.

Pour inclure le composant 2. Boîtes de dialogue dynamiques dans l’exemple de page :

  1. Ajoutez le composant 2. Boîtes de dialogue dynamiques à l’exemple de page à partir de l’onglet Utilisation des widgets ExtJS dans le sidekick.
  2. Le composant affiche un titre, du texte et un lien PROPRIÉTÉS : cliquez sur ce lien pour afficher les propriétés du paragraphe qui sont stockées dans le référentiel. Cliquez à nouveau pour masquer les propriétés.

Le composant se présente sous la forme suivante :

chlimage_1

Exemple 1 : Boîte de dialogue Switch Tabs

La boîte de dialogue Switch Tabs affiche une fenêtre avec deux onglets. Le premier onglet comprend trois cases d’option : lorsqu’une option est sélectionnée, l’onglet correspondant est affiché. Le deuxième onglet comprend deux champs de texte.

Ses caractéristiques principales sont les suivantes :

  • Elle est définie par un nœud (type de nœud = cq:Dialog, xtype = dialog).
  • Elle affiche 2 onglets (type de nœud = cq:Panel) : 1 onglet de sélection, le deuxième onglet dépend de la sélection effectuée dans le premier onglet (3 options).
  • Elle comprend 3 onglets facultatifs (type de nœud = cq:Panel) ayant chacun 2 champs de texte (type de nœud = cq:Widget, xtype = textfield). Un seul onglet facultatif est affiché à la fois.
  • Elle est définie par le nœud switchtabs à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/dynamicdialogs/switchtabs
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/dynamicdialogs/switchtabs.-1.json

Cette logique est implémentée par le biais d’écouteurs d’événements et de code JavaScript comme suit :

  • Le nœud de boîte de dialogue comprend un écouteur « beforeshow » qui masque tous les onglets facultatifs avant l’affichage de la boîte de dialogue :
    beforeshow="function(dialog){Ejst.x2.manageTabs(dialog.items.get(0));}"
     dialog.items.get(0) reçoit le widget tabpanel qui contient le panneau de sélection et les 3 panneaux facultatifs.
  • L’objet Ejst.x2 est défini dans le fichier exercises.js à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/clientlib/js/exercises.js
  • Dans la méthode Ejst.x2.manageTabs(), étant donné que la valeur index est -1, tous les onglets facultatifs sont masqués (i passe de 1 à 3).
  • L’onglet de sélection comprend 2 écouteurs : l’un affiche l’onglet sélectionné lors du chargement de la boîte de dialogue (événement « loadcontent ») et l’autre affiche l’onglet sélectionné lors du changement de la sélection (événement « selectionchanged ») :
    loadcontent="function(field,rec,path){Ejst.x2.showTab(field);}"
     selectionchanged="function(field,value){Ejst.x2.showTab(field);}"
  • Dans la méthode Ejst.x2.showTab() :
    field.findParentByType('tabpanel') reçoit le widget tabpanel qui contient tous les objets (field représente le widget de sélection).
    field.getValue() reçoit la valeur de la sélection ; tab2, par exemple.
    Ejst.x2.manageTabs() affiche l’onglet sélectionné.
  • Chaque onglet facultatif comprend un écouteur qui le masque lorsque l’événement « render » se produit :
    render="function(tab){Ejst.x2.hideTab(tab);}"
  • Dans la méthode Ejst.x2.hideTab() :
    tabPanel est le panneau à onglets qui contient l’ensemble des onglets.
    index est l’index de l’onglet facultatif.
    tabPanel.hideTabStripItem(index) masque l’onglet.

Elle se présente comme suit :

screen_shot_2012-02-01at114745am

Exemple 2 : Boîte de dialogue Arbitrary

Très souvent, une boîte de dialogue affiche du contenu provenant d’un composant sous-jacent.  La boîte de dialogue décrite ici, baptisée Arbitrary, extrait le contenu d’un autre composant.

La boîte de dialogue Arbitrary affiche une fenêtre avec un seul onglet. Cet onglet comprend deux zones : l’une permettant de déposer ou de télécharger une ressource, et une autre affichant des informations sur la page et sur la ressource, le cas échéant.

Ses caractéristiques principales sont les suivantes :

  • Elle est définie par un nœud (type de nœud = cq:Dialog, xtype = dialog).
  • Elle affiche 1 widget tabpanel (type de nœud = cq:Widget, xtype = tabpanel) avec 1 panneau (type de nœud = cq:Panel).
  • Le panneau comprend un widget smartfile (type de nœud = cq:Widget, xtype = smartfile) et un widget ownerdraw (type de nœud = cq:Widget, xtype = ownerdraw).
  • Elle est définie par le nœud arbitrary à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/dynamicdialogs/arbitrary
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/dynamicdialogs/arbitrary.-1.json

Cette logique est implémentée par le biais d’écouteurs d’événements et de code JavaScript comme suit :

  • Le widget ownerdraw comprend un écouteur « loadcontent » qui affiche des informations sur la page où réside le composant et sur la ressource référencée par le widget smartfile lorsque le contenu est chargé :
    loadcontent="function(field,rec,path){Ejst.x2.showInfo(field,rec,path);}"
     field est défini avec l’objet ownerdraw.
    path est défini avec le chemin de contenu du composant (par exemple : /content/geometrixx/en/products/triangle/ui-tutorial/jcr:content/par/dynamicdialogs).
  • L’objet Ejst.x2 est défini dans le fichier exercises.js à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/clientlib/js/exercises.js
  • Dans la méthode Ejst.x2.showInfo() :
    pagePath est le chemin d’accès de la page où réside le composant.
    pageInfo représente les propriétés de la page au format JSON.
    reference est le chemin d’accès de la ressource référencée.
    metadata représente les métadonnées de la ressource au format JSON.
    ownerdraw.getEl().update(html); affiche le code HTML créé dans la boîte de dialogue.

Pour utiliser la boîte de dialogue Arbitrary, procédez comme suit :

  1. Remplacez la boîte de dialogue du composant Boîte de dialogue dynamique par la boîte de dialogue Arbitrary :
    Suivez la procédure décrite pour Exemple 2 : Boîte de dialogue à un seul panneau.
  2. Modifiez le composant. La boîte de dialogue s’affiche alors comme suit :
screen_shot_2012-02-01at115300am

Exemple 3 : Boîte de dialogue Toggle Fields

La boîte de dialogue Toggle Fields) affiche une fenêtre avec un seul onglet. Cet onglet comprend une case à cocher : lorsque cette case est cochée, un jeu de champs composé de deux champs de texte est affiché.

Ses caractéristiques principales sont les suivantes :

  • Elle est définie par un nœud (type de nœud = cq:Dialog, xtype = dialog).
  • Elle affiche 1 widget tabpanel (type de nœud = cq:Widget, xtype = tabpanel) avec 1 panneau (type de nœud = cq:Panel).
  • Le panneau comprend un widget selection/checkbox (type de nœud = cq:Widget, xtype = selection, type = checkbox) et un widget dialogfieldset réductible (type de nœud = cq:Widget, xtype = dialogfieldset), qui est masqué par défaut, avec 2 widgets textfield (type de nœud = cq:Widget, xtype = textfield).
  • Elle est définie par le nœud togglefields à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/dynamicdialogs/togglefields
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/dynamicdialogs/togglefields.-1.json

Cette logique est implémentée par le biais d’écouteurs d’événements et de code JavaScript comme suit :

  • L’onglet de sélection comprend 2 écouteurs : l’un affiche le widget dialogfieldset lorsque le contenu est chargé (événement « loadcontent ») et l’autre affiche le widget dialogfieldset lors du changement de la sélection (événement « selectionchanged ») :
    loadcontent="function(field,rec,path){Ejst.x2.toggleFieldSet(field);}"
     selectionchanged="function(field,value){Ejst.x2.toggleFieldSet(field);}"
  • L’objet Ejst.x2 est défini dans le fichier exercises.js à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/clientlib/js/exercises.js
  • Dans la méthode Ejst.x2.toggleFieldSet() :
    box est l’objet de sélection.
    panel est le panneau qui contient les widgets selection et dialogfieldset.
    fieldSet est l’objet dialogfieldset.
    show est la valeur de la sélection (vrai ou faux)
    dialogfieldset est affiché ou non en fonction de la valeur de « show ».

Pour utiliser la boîte de dialogue Toggle Fields, procédez comme suit :

  1. Remplacez la boîte de dialogue du composant Boîte de dialogue dynamique par la boîte de dialogue Toggle Fields :
    Suivez la procédure décrite pour Exemple 2 : Boîte de dialogue à un seul panneau.
  2. Modifiez le composant. La boîte de dialogue s’affiche alors comme suit :
screen_shot_2012-02-01at115518am

Widgets personnalisés

Les widgets prêts à l’emploi fournis avec AEM couvrent normalement la plupart des scénarios d’utilisation. Cependant, il peut, dans certaines situations, s’avérer nécessaire de créer un widget personnalisé pour traiter un cas spécifique à un projet. Des widgets personnalisés peuvent être créés en étendant des widgets existants. Pour vous aider à débuter avec ce type de personnalisation, le module Utilisation des widgets ExtJS comprend trois boîtes de dialogue qui utilisent trois widgets personnalisés différents :

  • La boîte de dialogue Multi Field (nœud multifield) affiche une fenêtre avec un seul onglet. Cet onglet comprend un widget multifield personnalisé qui comporte deux zones : un menu déroulant avec deux options et un champ de texte. Étant donné qu’il est basé sur le widget multifield prêt à l’emploi (qui comprend uniquement un champ de texte), il possède toutes ses fonctionnalités.
  • La boîte de dialogue Tree Browse (nœud treebrowse) affiche une fenêtre avec un seul onglet contenant un widget d’exploration du chemin : lorsque vous cliquez sur la flèche, une fenêtre s’ouvre dans laquelle vous pouvez parcourir une hiérarchie et sélectionner un élément. Le chemin d’accès de l’élément est ensuite ajouté au champ du chemin et conservé lorsque la boîte de dialogue est fermée.
  • Une boîte de dialogue basée sur le module Éditeur de texte enrichi (nœud rteplugin) qui ajoute un bouton personnalisé à l’Éditeur de texte enrichi pour insérer du texte personnalisé dans le texte principal. Elle comprend un widget richtext (RTE) et une fonctionnalité personnalisée qui est ajoutée par le biais du module externe RTE.

Les widgets personnalisés et le module externe sont inclus dans le composant appelé 3. Widgets personnalisés du module Utilisation des widgets ExtJS. Pour inclure ce composant dans l’exemple de page, procédez comme suit :

  1. Ajoutez le composant 3. Widgets personnalisés à l’exemple de page à partir de l’onglet Utilisation des widgets ExtJS dans le sidekick.
  2. Le composant affiche un titre, du texte et, lorsque vous cliquez sur le lien PROPRIÉTÉS, les propriétés du paragraphe stocké dans le référentiel. Cliquez à nouveau pour masquer les propriétés.
    Le composant se présente sous la forme suivante :
chlimage_1

Exemple 1 : Widget Custom Multifield

La boîte de dialogue basée sur le widget Custom Multifield affiche une fenêtre avec un seul onglet. Cet onglet comprend un widget à plusieurs champs (multi-field) personnalisé qui, contrairement à l’onglet standard avec son champ unique, comporte deux zones : un menu déroulant avec deux options et un champ de texte.

Boîte de dialogue basée sur le widget Custom Multifield :

  • Elle est définie par un nœud (type de nœud = cq:Dialog, xtype = dialog).
  • Elle affiche 1 widget tabpanel (type de nœud = cq:Widget, xtype = tabpanel) contenant un panneau (type de nœud = cq:Widget, xtype = panel).
  • Le panneau comprend un widget multifield (type de nœud = cq:Widget, xtype = multifield).
  • Le widget multifield comprend une option fieldconfig (type de nœud = nt:unstructured, xtype = ejstcustom, optionsProvider = Ejst.x3.provideOptions) basée sur le xtype personnalisé « ejstcustom » :
    • « fieldconfig » est une option de configuration de l’objet CQ.form.MultiField.
    • « optionsProvider » est une configuration du widget ejstcustom. Elle est définie avec la méthode Ejst.x3.provideOptions, elle-même définie dans le fichier exercises.js à l’emplacement
      /apps/extjstraining/clientlib/js/exercises.js
      et renvoie 2 options.
  • Elle est définie par le nœud multifield à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/customwidgets/multifield
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/customwidgets/multifield.-1.json

Widget à plusieurs champs (multifield) personnalisé (xtype = ejstcustom) :

  • Il s’agit d’un objet JavaScript appelé Ejst.CustomWidget.
  • Il est défini dans le fichier JavaScript CustomWidget.js à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/clientlib/js/CustomWidget.js
  • Il étend le widget CQ.form.CompositeField.
  • Il comprend 3 champs : hiddenField (Textfield), allowField (ComboBox) et otherField (Textfield).
  • Il remplace CQ.Ext.Component#initComponent pour ajouter les 3 champs :
    • allowField est un objet CQ.form.Selection de type « select ». optionsProvider est une configuration de l’objet Selection qui est instanciée avec la configuration optionsProvider du widget personnalisé (CustomWidget) défini dans la boîte de dialogue.
    • otherField est un objet CQ.Ext.form.TextField.
  • Il remplace les méthodes setValue, getValue et getRawValue de CQ.form.CompositeField afin de définir et de récupérer la valeur de CustomWidget au format :
    <allowField value>/<otherField value>, e.g.: 'Bla1/hello'.
  • Il s’enregistre en tant que xtype « ejstcustom » :
    CQ.Ext.reg('ejstcustom', Ejst.CustomWidget);

La boîte de dialogue basée sur le widget Custom Multifield se présente comme suit :

screen_shot_2012-02-01at115840am

Exemple 2 : Widget treebrowse personnalisé

La boîte de dialogue basée sur le widget Treebrowse personnalisé affiche une fenêtre avec un seul onglet contenant un widget d’exploration de chemin personnalisé : lorsque vous cliquez sur la flèche, une fenêtre s’ouvre dans laquelle vous pouvez parcourir une hiérarchie et sélectionner un élément. Le chemin d’accès de l’élément est ensuite ajouté au champ du chemin et conservé lorsque la boîte de dialogue est fermée.

Boîte de dialogue treebrowse personnalisée :

  • Elle est définie par un nœud (type de nœud = cq:Dialog, xtype = dialog).
  • Elle affiche 1 widget tabpanel (type de nœud = cq:Widget, xtype = tabpanel) contenant un panneau (type de nœud = cq:Widget, xtype = panel).
  • Le panneau comprend un widget personnalisé (type de nœud = cq:Widget, xtype = ejstbrowse).
  • Elle est définie par le nœud treebrowse à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/customwidgets/treebrowse
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/customwidgets/treebrowse.-1.json

Widget treebrowse personnalisé (xtype = ejstbrowse) :

  • Il s’agit d’un objet JavaScript appelé Ejst.CustomWidget.
  • Il est défini dans le fichier JavaScript CustomBrowseField.js à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/clientlib/js/CustomBrowseField.js
  • Il étend CQ.Ext.form.TriggerField.
  • Il définit une fenêtre de navigation appelée browseWindow.
  • Il remplace CQ.Ext.form.TriggerField#onTriggerClick pour afficher la fenêtre de navigation lorsque l’utilisateur clique sur la flèche.
  • Il définit un objet CQ.Ext.tree.TreePanel :
    • Il récupère ses données en appelant le servlet enregistré à l’emplacement /bin/wcm/siteadmin/tree.json.
    • Sa racine est « apps/extjstraining ».
  • Il définit un objet window (CQ.Ext.Window) :
    • Il est basé sur le panneau prédéfini.
    • Il comprend un bouton OK qui définit la valeur du chemin d’accès sélectionné et masque le panneau.
  • La fenêtre est ancrée sous le champ Chemin d’accès.
  • Le chemin d’accès est transmis du champ de navigation à la fenêtre lorsque l’événement show se produit.
  • Il s’enregistre en tant que xtype « ejstbrowse » :
    CQ.Ext.reg('ejstbrowse', Ejst.CustomBrowseField);

Pour utiliser la boîte de dialogue basée sur le widget Custom Treebrowse, procédez comme suit :

  1. Remplacez la boîte de dialogue du composant Widgets personnalisés par la boîte de dialogue Exploration d’arborescence personnalisée :
    Suivez la procédure décrite pour Exemple 2 : Boîte de dialogue à un seul panneau.
  2. Modifiez le composant. La boîte de dialogue s’affiche alors comme suit :
screen_shot_2012-02-01at120104pm

Exemple 3 : Module externe Éditeur de texte enrichi (RTE)

La boîte de dialogue basée sur le module externe Éditeur de Texte Enrichi (RTE) comprend un bouton personnalisé pour insérer du texte personnalisé entre crochets. Le texte personnalisé peut être analysé par une logique côté serveur (non implémentée dans cet exemple), par exemple pour ajouter du texte défini à l’emplacement donné :

Boîte de dialogue basée sur le module externe RTE :

  • Elle est définie par le nœud rteplugin à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/customwidgets/rteplugin
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/customwidgets/rteplugin.-1.json
  • Le nœud rtePlugins comprend un nœud enfant inserttext (type de nœud = nt:unstructured) dont le nom provient du module externe. Elle possède une propriété appelée features, qui définit les fonctionnalités du module externe disponibles pour l’éditeur de texte enrichi.

Module externe RTE :

  • Il s’agit d’un objet JavaScript appelé Ejst.InsertTextPlugin.
  • Il est défini dans le fichier JavaScript InsertTextPlugin.js à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/clientlib/js/InsertTextPlugin.js
  • Il étend l’objet CQ.form.rte.plugins.Plugin.
  • Les méthodes suivantes définissent l’objet CQ.form.rte.plugins.Plugin et sont remplacées dans le module externe d’implémentation :
    • getFeatures() renvoie un tableau de toutes les fonctionnalités rendues disponibles par le module externe.
    • initializeUI() ajoute le nouveau bouton à la barre d’outils de l’Éditeur de texte enrichi.
    • notifyPluginConfig()·affiche le titre et le texte lorsque l’utilisateur survole le bouton avec le pointeur de la souris.
    • execute() est appelé lorsque l’utilisateur clique sur le bouton et exécute l’action du module externe : il affiche une fenêtre qui est utilisée pour définir le texte à inclure.
  • insertText() insère un texte à l’aide de l’objet de boîte de dialogue correspondant Ejst.InsertTextPlugin.Dialog (voir plus loin).
  • executeInsertText() est appelé par la méthode apply() de la boîte de dialogue, qui est déclenchée lorsque l’utilisateur clique sur le bouton OK.
  • Il s’enregistre en tant que module externe « inserttext » :
    CQ.form.rte.plugins.PluginRegistry.register("inserttext", Ejst.InsertTextPlugin);
  • L’objet Ejst.InsertTextPlugin.Dialog définit la boîte de dialogue qui s’ouvre lorsque l’utilisateur clique sur le bouton du module externe. La boîte de dialogue se compose d’un panneau, d’un formulaire, d’un champ de texte et de 2 boutons (OK et Annuler).

Pour utiliser la boîte de dialogue basée sur le module externe Éditeur de Texte Enrichi (RTE), procédez comme suit :

  1. Remplacez la boîte de dialogue du composant Widgets personnalisés par la boîte de dialogue basée sur le module externe Éditeur de Texte Enrichi (RTE) :
    Suivez la procédure décrite pour Exemple 2 : Boîte de dialogue à un seul panneau.
  2. Modifiez le composant.
  3. Cliquez sur la dernière icône sur la droite (celle qui comporte quatre flèches). Saisissez un chemin d’accès et cliquez ensuite sur OK :
    Le chemin d’accès est affiché entre crochets ([ ]).
  4. Cliquez sur OK pour fermer l’Éditeur de texte enrichi.

La boîte de dialogue basée sur le module externe Éditeur de Texte Enrichi (RTE) se présente sous la forme suivante :

screen_shot_2012-02-01at120254pm

Remarque :

Cet exemple montre uniquement comment implémenter la partie côté client de la logique : les espaces réservés ([text]) doivent ensuite être analysés explicitement du côté serveur (dans le JSP du composant, par exemple).

Tree Overview

L’objetCQ.Ext.tree.TreePanel prêt à l’emploi représente les données d’interface utilisateur sous la forme d’une arborescence. Le composant Tree Overview inclus dans le module Utilisation des widgets ExtJS montre comment utiliser l’objet TreePanel pour afficher une arborescence JCR sous un chemin d’accès donné. La fenêtre proprement dite peut être ancrée/détachée. Dans cet exemple, la logique de fenêtre est incorporée dans le fichier JSP du composant entre les balises <script></script>.

Pour inclure le composant Tree Overview dans l’exemple de page :

  1. Ajoutez le composant 4. Tree Overview à l’exemple de page à partir de l’onglet Utilisation des widgets ExtJS dans le sidekick.
  2. Le composant affiche les éléments suivants :
    • Un titre, accompagné de texte.
    • Un lien PROPRIÉTÉS : cliquez sur ce lien pour afficher les propriétés du paragraphe qui sont stockées dans le référentiel. Cliquez à nouveau pour masquer les propriétés.
    • Une fenêtre flottante avec une représentation arborescente du référentiel, qui peut être développée.

Le composant se présente sous la forme suivante :

screen_shot_2012-02-01at120639pm

Composant Tree Overview :

  • Il est défini à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/treeoverview
  • Sa boîte de dialogue permet de définir la taille de la fenêtre et d’ancrer/de détacher cette dernière (voir les détails ci-dessous).

Le jsp du composant :

  • récupère la largeur, la hauteur et les propriétés d’ancrage à partir du référentiel ;
  • affiche du texte sur le format des données d’aperçu de l’arborescence ;
  • incorpore la logique de fenêtre dans le fichier JSP du composant entre des balises JavaScript ;
  • est défini à l’emplacement suivant :
    apps/extjstraining/components/treeoverview/content.jsp

Le code JavaScript incorporé dans le jsp du composant :

  • Définit un objet tree en essayant de récupérer une fenêtre arborescente de la page.
  • Si la fenêtre qui affiche l’arborescence n’existe pas, treePanel (CQ.Ext.tree.TreePanel) est créé :
    • treePanel contient les données utilisées pour créer la fenêtre.
    • Les données sont récupérées en appelant le servlet enregistré à l’emplacement suivant :
      /bin/wcm/siteadmin/tree.json
  • L’écouteur beforeload s’assure que le nœud sélectionné est chargé.
  • L’objet root définit le chemin d’accès apps/extjstraining en tant que racine de l’arborescence.
  • L’objet tree (CQ.Ext.Window) est défini sur la base du treePanel prédéfini et est affiché avec :
    tree.show();
  • Si la fenêtre existe déjà, elle est affichée en fonction de la largeur, de la hauteur et des propriétés d’ancrage extraites du référentiel.

Boîte de dialogue du composant :

  • Elle affiche 1 onglet avec 2 champs pour définir la taille (largeur et hauteur) de la fenêtre d’aperçu d’arborescence et 1 champ pour ancrer/détacher la fenêtre.
  • Elle est définie par un nœud (type de nœud = cq:Dialog, xtype = panel).
  • Le panneau comprend un widget sizefield (type de nœud = cq:Widget, xtype = sizefield) et un widget selection (type de nœud = cq:Widget, xtype = selection, type = radio) avec 2 options (vrai/faux)
  • Elle est définie par le nœud dialog à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/treeoverview/dialog
  • Son rendu est effectué au format JSON via la requête :
    http://localhost:4502/apps/extjstraining/components/treeoverview/dialog.-1.json
  • Elle se présente comme suit :
screen_shot_2012-02-01at120745pm

Grid Overview

Un panneau Grille représente les données sous la forme d’un tableau de lignes et de colonnes. Il se compose des éléments suivants :

  • Magasin : modèle contenant les enregistrements de données (lignes).
  • Modèle de colonne : mise en page de colonne.
  • Affichage : encapsule l’interface utilisateur.
  • Modèle de sélection : comportement de la sélection.

Le composant Grid Overview inclus dans le module Utilisation des widgets ExtJS montre comment afficher les données sous la forme d’un tableau :

  • L’exemple 1 utilise des données statiques.
  • L’exemple 2 utilise les données extraites du référentiel.

Pour inclure le composant Grid Overview dans l’exemple de page :

  1. Ajoutez le composant 5. Grid Overview à l’exemple de page à partir de l’onglet Utilisation des widgets ExtJS dans le sidekick.
  2. Le composant affiche les éléments suivants :
    •  Un titre, accompagné de texte.
    • Un lien PROPRIÉTÉS : cliquez sur ce lien pour afficher les propriétés du paragraphe qui sont stockées dans le référentiel. Cliquez à nouveau pour masquer les propriétés.
    • Une fenêtre flottante contenant des données sous la forme d’un tableau.

Le composant se présente sous la forme suivante :

screen_shot_2012-02-01at121109pm

Exemple 1 : Grille par défaut

Dans sa version prête à l’emploi, le composant Grid Overview affiche une fenêtre avec des données statiques sous forme de tableau. Dans cet exemple, la logique est incorporée dans le fichier JSP du composant de deux manières différentes :

  • La logique générique est définie entre les balises <script></script>.
  • La logique spécifique est disponible dans un fichier .js distinct et un lien vers celle-ci est créé dans le fichier jsp. Cette configuration permet de basculer facilement entre les deux logiques (statique/dynamique) en commentant les balises <script> souhaitées.

Composant Grid Overview :

  • Il est défini à l’emplacement suivant :
    /apps/extjstraining/components/gridoverview
  • Sa boîte de dialogue permet de définir la taille de la fenêtre et d’ancrer/de détacher cette dernière.

Le jsp du composant :

  • récupère la largeur, la hauteur et les propriétés d’ancrage à partir du référentiel ;
  • affiche du texte en guise d’introduction pour le format de données d’aperçu de grille ;
  • fait référence au code JavaScript qui définit l’objet GridPanel :
    <script type="text/javascript" src="/apps/extjstraining/components/gridoverview/defaultgrid.js"></script>
     defaultgrid.js définit des données statiques en tant que base de l’objet GridPanel.
  • incorpore, entre des balises JavaScript, du code JavaScript qui définit l’objet Window utilisant l’objet GridPanel ;
  • est défini à l’emplacement suivant :
    apps/extjstraining/components/gridoverview/content.jsp

Le code JavaScript incorporé dans le jsp du composant :

  • Définit l’objet grid en essayant de récupérer le composant window de la page :
    var grid = CQ.Ext.getCmp("<%= node.getName() %>-grid");
  • Si grid n’existe pas, un objet CQ.Ext.grid.GridPanel (gridPanel) est défini en appelant la méthode getGridPanel() (voir ci-après). Cette méthode est définie dans defaultgrid.js.
  • grid est un objet CQ.Ext.Window basé sur l’objet GridPanel prédéfini et affiché sous la forme : grid.show();
  • Si l’objet grid existe déjà, il est affiché en fonction de la largeur, de la hauteur et des propriétés d’ancrage extraites du référentiel.

 

Le fichier JavaScript (defaultgrid.js) référencé dans le jsp du composant définit la méthode getGridPanel() qui est appelée par le script incorporé dans le fichier JSP et renvoie un objet CQ.Ext.grid.GridPanel sur la base de données statiques. La logique est la suivante :

  • myData est un tableau de données statiques, composé de 5 colonnes et de 4 lignes.
  • store est un objet CQ.Ext.data.Store qui utilise myData.
  • store est chargé en mémoire :
    store.load();
  • gridPanel est un objet CQ.Ext.grid.GridPanel qui utilise store :
    •  Les largeurs de colonne sont redimensionnées en permanence :
      forceFit: true
    • Une seule ligne peut être sélectionnée à la fois :
      singleSelect:true

 

Exemple 2 : Grille de recherche de référence

Lorsque vous installez le module, le fichier content.jsp du composant Grid Overview affiche une grille sur la base des données statiques. Il est possible de modifier le composant pour afficher une grille présentant les caractéristiques suivantes :

  • Trois colonnes.
  • Contenu basé sur les données extraites du référentiel en appelant un servlet.
  • Les cellules de la dernière colonne peuvent être modifiées. La valeur est conservée dans une propriété test sous le nœud défini par le chemin d’accès qui est affiché dans la première colonne.

Comme indiqué à la section précédente, l’objet window obtient son objet CQ.Ext.grid.GridPanel en appelant la méthode getGridPanel() définie dans le fichier defaultgrid.js à l’emplacement suivant : /apps/extjstraining/components/gridoverview/defaultgrid.js. Le composant Grid Overview fournit une implémentation différente pour la méthode getGridPanel() ; elle est définie dans le fichier referencesearch.js sous /apps/extjstraining/components/gridoverview/referencesearch.js. En changeant le fichier .js qui est référencé dans le jsp du composant, la grille sera basée sur les données extraites du référentiel.

Changez le fichier .js qui est référencé dans le jsp du composant :

  1. Dans CRXDE Lite, dans le fichier content.jsp du composant, mettez en commentaire la ligne qui contient le fichier defaultgrid.js, de sorte qu’elle se présente comme suit :
    <!-- script type="text/javascript" src="/apps/extjstraining/components/gridoverview/defaultgrid.js"></script-->
  2. Supprimez le commentaire de la ligne qui contient le fichier referencesearch.js afin qu’elle se présente comme suit :
    <script type="text/javascript" src="/apps/extjstraining/components/gridoverview/referencesearch.js"></script>
  3. Enregistrez les modifications.
  4. Actualisez l’exemple de page.

Le composant se présente sous la forme suivante :

screen_shot_2012-02-01at121429pm

Le fichier JavaScript référencé dans le jsp du composant (referencesearch.js) définit la méthode getGridPanel() qui est appelée par le jsp du composant et renvoie un objet CQ.Ext.grid.GridPanel sur la base des données qui sont extraites de manière dynamique du référentiel. La logique contenue dans le fichier referencesearch.js définit des données dynamiques comme base de l’objet GridPanel :

  • reader est un objet CQ.Ext.data.JsonReader qui lit la réponse du servlet au format JSON pour 3 colonnes.
  • cm est un objet CQ.Ext.grid.ColumnModel pour 3 colonnes.
    Les cellules de la colonne « Test » peuvent être modifiées, étant donné qu’elles sont définies avec un éditeur :
    editor: new CQ.Ext.form.TextField({})
  • Les colonnes peuvent faire l’objet d’un tri :
    cm.defaultSortable = true;
  • store est un objet CQ.Ext.data.GroupingStore :
    • Il récupère ses données en appelant le servlet enregistré à l’emplacement « /bin/querybuilder.json » ; quelques paramètres sont utilisés pour filtrer la requête.
    • Il repose sur l’objet reader défini précédemment.
    • Le tableau est trié selon la colonne jcr:path dans l’ordre croissant.
  • gridPanel est un objet CQ.Ext.grid.EditorGridPanel qui peut être modifié :
    • Il repose sur l’objet store prédéfini et sur le modèle de colonne cm.
    • Une seule ligne peut être sélectionnée à la fois :
      sm: new CQ.Ext.grid.RowSelectionModel({singleSelect:true})
    • L’écouteur afteredit vérifie les éléments suivants après la modification d’une cellule de la colonne « Test » :
      • La propriété test du nœud situé à l’emplacement défini par la colonne « jcr:path » est définie dans le référentiel avec la valeur de la cellule.
      • Si l’opération POST est réussie, la valeur est ajoutée à l’objet store ; dans le cas contraire, elle est rejetée.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne