Adobe Experience Manager (AEM) Desktop App comporte des utilitaires qui vous aident à mettre en correspondance le référentiel d’AEM Assets en tant que lecteur/partage réseau avec le bureau (lecteur WebDAV sous Windows ou SMB share sous Mac OS). Le lecteur/partage réseau est une technologie de système d’exploitation qui permet de traiter des sources distantes comme si elles faisaient partie du système de fichiers local d’un ordinateur. Dans le cas de Desktop App, une structure de référentiel de gestion des actifs numériques (DAM) de l’instance AEM distante est ciblée comme source de fichiers distante. Le schéma ci-après décrit la topologie de Desktop App :

Schéma de Desktop App

Avec cette architecture, Desktop App intercepte les appels du système de fichiers (ouvrir, fermer, lire, écrire, etc.) au partage réseau monté et les convertit en appels natifs AEM HTTP au serveur AEM. Les fichiers sont mis en cache localement. Pour plus d’informations, voir la documentation d’AEM Desktop App.

Vue d’ensemble des composants de Desktop App

Desktop App comprend les composants suivants :

  • Application Desktop : monte/démonte DAM comme système de fichiers distant et convertit les appels du système de fichiers entre le partage réseau monté localement et l’instance AEM distante à laquelle il se connecte.
  • Client du système d’exploitation WebDAV/SMB : traite les communications entre l’Explorateur Windows/le Finder et Desktop App. Si un fichier est récupéré, créé, modifié, supprimé, déplacé ou copié, le client WebDAV/SMB du système d’exploitation communique cette opération à Desktop App. Une fois cette communication reçue, Desktop App la convertit en appels natifs à l’API distante d’AEM. Par exemple, si un utilisateur crée un fichier dans le répertoire monté, le client WebDAV/SMB lance une requête que Desktop App convertit en requête HTTP qui crée le fichier dans DAM. Le client WebDAV/SMB est un composant intégré du système d’exploitation. Il n’est pas affilié à Desktop App, à AEM ni à Adobe de quelque manière que ce soit. 
  • Instance Adobe Experience Manager : fournit un accès aux ressources stockées dans le référentiel DAM d’AEM Assets. En outre, cette instance entreprend des actions demandées par Desktop App de la part des applications de bureau locales interagissant avec le partage réseau monté. L’instance AEM cible doit exécuter la version 6.1 ou ultérieure d’AEM. Les instances AEM exécutant des versions antérieures d’AEM peuvent nécessiter l’installation de Feature Packs et de correctifs supplémentaires pour être entièrement opérationnelles.

Cas d’utilisation prévus pour AEM Desktop App

AEM Desktop App utilise la technologie de partage/lecteur réseau pour mettre en correspondance un référentiel AEM distant avec un bureau local. Néanmoins, il n’est pas destiné à être un remplacement des ressources du partage réseau où les utilisateurs effectuent des opérations de gestion des actifs numériques directement depuis leur bureau local. Ces opérations incluent le déplacement ou la copie de plusieurs fichiers ou bien, le glissement de structures de dossiers de grande taille vers le partage réseau d’AEM Assets directement dans le Finder/l’Explorateur.

AEM Desktop App offre un moyen pratique d’accéder (ouvrir) et de modifier (enregistrer) des ressources DAM entre l’interface utilisateur d’AEM Assets Touch et le bureau local. AEM Desktop App lie les ressources du serveur AEM Assets aux processus basés sur le bureau.

L’exemple de cas d’utilisation suivant illustre la manière dont AEM Desktop doit être utilisé :

  • Un utilisateur se connecte à AEM et utilise l’interface utilisateur web pour localiser une ressource.
  • À l’aide des fonctionnalités d’action de bureau de l’interface utilisateur web d’AEM, l’utilisateur ouvre, affiche ou modifie la ressource sur le bureau, le cas échéant. 
  • AEM Desktop ouvre la ressource dans l’éditeur par défaut correspondant au type de fichier de la ressource.
  • L’utilisateur apporte les modifications souhaitées à la ressource.
  • Une fois un fichier modifié, l’utilisateur peut afficher l’état de synchronisation du fichier à l’aide de la fenêtre des états de synchronisation en arrière-plan d’AEM Desktop.
  • À l’aide du menu contextuel d’AEM Desktop, l’utilisateur archive/extrait la ressource ou bien, retourne vers l’interface utilisateur DAM.
  • Après avoir terminé les modifications apportées au fichier, l’utilisateur retourne vers l’interface utilisateur web d’AEM.

Il ne s’agit pas du seul cas d’utilisation. Néanmoins, il montre qu’AEM Desktop est un mécanisme pratique pour accéder/modifier les ressources localement. Nous vous conseillons d’utiliser l’interface utilisateur web DAM autant que possible car elle offre une meilleure expérience. Elle rend Adobe plus souple permettant de mieux répondre aux exigences des clients.

Restrictions

Le partage réseau WebDAV/SMB1 permet d’utiliser des fichiers dans une fenêtre Explorateur/Finder. Néanmoins, l’Explorateur/le Finder et AEM communiquent sur une connexion réseau comportant certaines restrictions. Par exemple, le temps nécessaire pour copier un fichier de 1 Go dans le répertoire WebDAV/SMB monté est environ le même que pour transférer un fichier de 1 Go sur un site web à l’aide d’un navigateur web. En fait, dans le premier cas, la durée peut même être plus longue en raison d’inefficacités du protocole WebDAV/SMB et des clients WebDAV/SMB du système d’exploitation (notamment sous Mac OS X).

Il existe des restrictions relatives aux types de tâches pouvant être effectuées depuis un répertoire monté. En général, l’utilisation de fichiers volumineux, notamment sur une connexion réseau dont la bande passante est médiocre/à latence élevée/faible peut être difficile, tout particulièrement lors de la modification de ces fichiers.

Adobe recommande de tester certains cas d’utilisation avant d’affirmer à un client que certains types de fichiers peuvent être efficacement modifiés directement dans le répertoire monté.

AEM Desktop n’est pas adapté à la manipulation intensive de système de fichiers, y compris, mais sans s’y limiter, ce qui suit :

  • Déplacement ou copie de fichiers et répertoires
  • Ajout de nombreuses ressources à AEM
  • Recherche et ouverture de fichiers à l’aide du système de fichiers, sauf pour parcourir des dossiers
  • Compression ou décompression d’archives de fichiers

 En raison de restrictions du système d’exploitation, Windows comporte une restriction de taille de fichier de 4 294 967 295 octets (environ 4,29 Go). Cette restriction est due à un paramètre du Registre qui définit la taille possible des fichiers sur un partage réseau. La valeur du paramètre du Registre est DWORD avec une taille maximale égale au nombre référencé.

Mise en cache et communication avec AEM

AEM Desktop App fournit des fonctionnalités de mise en cache interne et de téléchargement en arrière-plan permettant d’améliorer l’expérience de l’utilisateur final. Lorsque vous enregistrez un fichier volumineux, il est tout d’abord enregistré localement pour vous permettre de continuer à travailler. Après un certain temps (généralement 30 secondes), le fichier est alors envoyé vers le serveur AEM en arrière-plan.

À la différence de Creative Cloud Desktop ou d’autres solutions de synchronisation de fichiers telles que Microsoft OneDrive, AEM Desktop App n’est pas un client complet de synchronisation du bureau. En effet, AEM Desktop App fournit un accès à l’ensemble du référentiel d’AEM Assets, qui peut être extrêmement volumineux (des centaines de gigaoctets ou téraoctets), pour une synchronisation complète.

La mise en cache permet de limiter la surcharge du réseau/stockage à un sous-ensemble de ressources pertinentes pour l’utilisateur.

Voici comme AEM Desktop App réalise la mise en cache :

  • Lorsque vous ouvrez un dossier dans le Finder et que des miniatures/aperçus des fichiers s’affichent ou bien, lorsque vous ouvrez un fichier dans une application, Desktop App met en cache le binaire du fichier.
  • Lorsque vous stockez les fichiers par l’intermédiaire du Finder ou d’autres applications de bureau, le fichier est tout d’abord stocké localement (mis en cache), puis le système d’exploitation est notifié. Le fichier est alors mis en file d’attente pour téléchargement sur le serveur en arrière-plan, et éventuellement téléchargé sur le réseau. En cas d’une erreur de réseau, Desktop App tente à nouveau de télécharger l’ensemble du fichier (trois tentatives au maximum). Si le téléchargement échoue après trois tentatives, le fichier est marqué comme fichier en conflit et l’état est affiché dans la fenêtre des états de la file d’attente de téléchargement en arrière-plan. Desktop App ne tente plus de mettre à jour le fichier. L’utilisateur doit mettre à jour le fichier et le télécharger à nouveau une fois la connectivité restaurée.

Chaque opération n’est pas mise en cache localement. Les opérations suivantes sont immédiatement transmises au serveur AEM sans mise en cache locale :

  • Toutes les opérations sur les dossiers, par exemple la création, la suppression, etc.
  • La fonctionnalité de téléchargement de dossiers introduite dans la version 1.4 télécharge une hiérarchie de dossiers locale sans mise en cache des fichiers localement.

Opérations individuelles

En cas de dépannage de performances sous-optimisées pour des utilisateurs individuels, commencez par revoir les restrictions. Les sections suivantes contiennent des suggestions pour améliorer les performances pour les utilisateurs individuels.

Recommandations de bande passante

La bande passante disponible pour un utilisateur individuel joue un rôle essentiel dans les performances du client WebDAV/SMB.

Adobe recommande que la vitesse de téléchargement d’un utilisateur spécifique soit proche de 10 Mbits/s. En cas de connexion sans fil, la bande passante est souvent partagée entre plusieurs utilisateurs. Si plusieurs utilisateurs effectuent simultanément des tâches qui consomment la bande passante du réseau, les performances peuvent se dégrader davantage. Afin d’éviter de tels problèmes, utilisez une connexion câblée.

Configuration spécifique à Windows

Si vous exécutez AEM sous Windows, vous pouvez configurer Windows de façon à améliorer les performances du client WebDAV. Pour plus d’informations, voir https://support.microsoft.com/fr-fr/kb/2445570.

Sous Windows 7, la modification des paramètres d’IE peut améliorer les performances de WebDAV. Pour plus d’informations, voir http://oddballupdate.com/2009/12/fix-slow-webdav-performance-in-windows-7/.

Opérations simultanées

Lorsque vous interagissez avec un fichier localement, AEM Desktop vérifie si une version plus récente du fichier est disponible dans AEM. Si une nouvelle version est disponible, l’application télécharge une nouvelle copie du fichier sur le cache local. Néanmoins, AEM Desktop n’écrase pas un fichier mis en cache localement s’il a été modifié. Cette fonction empêche que votre travail soit écrasé par erreur.

Lorsque le même fichier est modifié à la fois localement et dans AEM, la version modifiée localement écrase la version dans AEM. Dans ce cas, la version précédente est disponible dans la chronologie de la ressource. Vous pouvez vérifier les deux versions et résoudre les conflits potentiels.

Si un fichier local comporte des incohérences par rapport à la version disponible sur le serveur, la boîte de dialogue des états de téléchargement en arrière-plan vous informe du conflit. Pour résoudre ce problème, ouvrez le fichier en conflit et enregistrez-le. L’enregistrement du fichier force AEM Desktop à synchroniser les dernières modifications locales dans AEM. Vous pouvez afficher les versions précédentes de la ressource dans la chronologie et résoudre les conflits potentiels.

Tenez compte des facteurs supplémentaires lorsque plusieurs utilisateurs tentent de travailler dans des répertoires montés distincts ciblant la même instance d’AEM. En particulier, les facteurs suivants sont importants :

  • La quantité de bande passante disponible sur le réseau d’origine des utilisateurs
  • La configuration réseau (pare-feu ou proxy, par exemple) du réseau d’origine
  • Quantité de bande passante disponible sur le réseau de l’instance AEM cible
  • Si un répartiteur est présent avant l’instance AEM cible
  • Charge actuelle sur l’instance AEM cible

Configurations AEM supplémentaires

Si les performances de WebDAV/SMB se dégradent drastiquement lorsque plusieurs utilisateurs travaillent simultanément, vous pouvez configurer certains éléments dans AEM afin d’optimiser les performances.

Processus transitoires des ressources de mise à jour

Vous pouvez améliorer les performances côté AEM en activant les processus transitoires pour les ressources de mise à jour de gestion des actifs numériques (DAM). Ceci permet de réduire la puissance de traitement nécessaire pour mettre à jour les ressources créées ou modifiées dans AEM.

  1. Accédez à /miscadmin dans l’instance AEM à configurer (par exemple, http://<Serveur>: <Port>/miscadmin).

  2. Dans l’arborescence de navigation, développez Outils > Processus > Modèles > Gestion des actifs numériques (DAM).

  3. Double-cliquez sur Ressources de mise à jour de gestion des actifs numériques (DAM).

  4. Dans le panneau des outils flottants, passez à l’onglet Page puis cliquez sur Propriétés de la page.

  5. Activez la case à cocher Processus transitoire, puis cliquez sur OK.

Réglage de la file d’attente du processus transitoire Granite

Une autre méthode pour améliorer les performances d’AEM consiste à configurer la valeur du nombre maximum de tâches parallèles dans la file d’attente de processus transitoires Granite. La valeur recommandée est environ la moitié du nombre de processeurs disponibles avec le serveur. Pour modifier cette valeur, procédez comme suit :

  1. Accédez à /system/console/configMgr dans l’instance AEM à configurer (par exemple, http://<Serveur>:<Port>/system/console/configMgr).

  2. Recherchez QueueConfiguration, puis cliquez pour ouvrir chaque tâche jusqu’à ce que vous localisiez la tâche File d’attente du processus transitoire Granite. Cliquez sur l’icône Modifier en regard de la tâche.

  3. Modifiez la valeur Tâches parallèles maximum, puis cliquez sur Enregistrer.

Configuration d’AWS

En raison des restrictions de bande passante du réseau, les performances du client WebDAV/SMB peuvent se dégrader lorsque plusieurs utilisateurs travaillent simultanément. Adobe recommande d’augmenter la taille de l’instance AWS correspondant à une instance AEM cible fonctionnant sur AWS afin d’améliorer les performances du client WebDAV/SMB.

Cette mesure amplifie spécifiquement la quantité de bande passante du réseau disponible sur le serveur. Voici quelques détails :

  • La quantité de bande passante du réseau dédiée à une instance AWS augmente quand la taille de l’instance augmente. Pour plus d’informations sur la quantité de bande passante disponible pour chaque taille d’instance, voir la documentation d’AWS.
  • En cas de dépannage sur un client volumineux, Adobe a configuré la taille de son instance AEM à c4.8xlarge, principalement pour les 4 000 Mbits/s de bande passante dédiée fournis.
  • Si un répartiteur est présent en amont de l’instance AEM, vérifiez que sa taille est appropriée. Si l’instance AEM fournit 4 000 Mbits/s mais que le répartiteur ne fournit que 500 Mbits/s, la bande passante effective n’est que de 500 Mbits/s. En effet, le répartiteur crée un goulot d’étranglement dans le réseau.

Restrictions relatives aux fichiers extraits

Il existe certaines restrictions connues quant à la manière d’interagir avec les fichiers extraits dans l’Explorateur/le Finder. Si un fichier est extrait, il doit être en lecture seule pour tous, à l’exception de l’utilisateur qui a extrait le fichier. La mise en œuvre du protocole WebDAV/SMB1 dans AEM applique cette règle. Toutefois, les clients WebDAV/SMB du système d’exploitation n’interagissent pas bien avec les fichiers extraits. Certaines anomalies sont décrites ci-dessous.

Généralités

Lors de l’écriture dans un fichier extrait, le verrouillage est appliqué seulement dans la mise en œuvre WebDAV d’AEM. En conséquence, le verrouillage est imposé seulement par les clients utilisant WebDAV, par exemple Desktop App et Adobe Drive. Le verrouillage n’est pas imposé par l’interface web d’AEM. L’interface d’AEM présente simplement une icône de cadenas en mode Carte pour les ressources extraites. L’icône est présente seulement à des fins esthétiques ; elle n’a aucun effet sur le comportement d’AEM.

En général, les clients WebDAV ne se comportent pas toujours comme prévu. Il peut exister d’autres anomalies. Cependant, l’actualisation ou la vérification de la ressource dans AEM permet généralement de s’assurer qu’une ressource n’est pas modifiée. Ce comportement est propre aux clients WebDAV du système d’exploitation et n’est pas sous le contrôle d’Adobe.

Windows

La suppression d’un fichier semble réussir puisque le fichier disparaît de l’explorateur de fichiers sous Windows. Cependant, l’actualisation du répertoire et la vérification dans les AEM Assets indiquent que le fichier est toujours présent. En outre, la modification des fichiers semble réussir (aucun avertissement ni erreur ne s’affiche). Toutefois, la réouverture du fichier ou l’archivage d’AEM Assets indiquent que le fichier est inchangé.

Mac OS X

Le remplacement d’un fichier n’affiche pas d’avertissement ni d’erreur, mais la ressource dans AEM indique qu’il reste inchangé. Actualisez ou vérifiez la ressource dans AEM pour vous assurer qu’elle n’est pas modifiée.

Résolution des problèmes de l’icône Desktop App (Mac OS X)

Une fois que vous avez installé Desktop App, l’icône Desktop App s’affiche dans la barre de menus. Si l’icône ne s’affiche pas, procédez comme suit pour résoudre le problème :

  1. Ouvrez la fenêtre du terminal du système d’exploitation.

  2. Tapez la commande suivante à l’invite de commandes, puis appuyez sur la touche Entrée :

     cd ../Library/Caches. 
  3. Tapez la commande suivante, puis appuyez sur la touche Entrée :

    rm -r com.adobe.aem.assetscompanion 
  4. Tapez la commande suivante, puis appuyez sur la touche Entrée :

    cd ~/Library/Preferences
  5. Tapez la commande suivante, puis appuyez sur la touche Entrée :

    rm com.adobe.aem.assetscompanion.plist
  6. Tapez la commande suivante, puis appuyez sur la touche Entrée :

    rm ~/Library/Group\ Containers/group.com.adobe.aem.desktop/cache/*
  7. Redémarrez le système.

AEM Desktop tente de synchroniser tout fichier donné à trois reprises. Si la synchronisation du fichier échoue à la troisième tentative, AEM Desktop considère que le fichier est en conflit et vous en informe par l’intermédiaire de la fenêtre des états de téléchargement en arrière-plan. Un état de conflit indique que les modifications les plus récentes sont toujours disponibles localement mais ne sont pas synchronisées avec AEM. AEM Desktop ne tentera plus de réaliser la synchronisation.

Le moyen le plus simple de résoudre ce problème est d’ouvrir le fichier en conflit et de l’enregistrer à nouveau. Cet enregistrement force AEM Desktop à tenter la synchronisation à trois nouvelles reprises. Si la synchronisation du fichier échoue toujours, voir les sections ci-dessous pour une assistance supplémentaire.

Effacement du cache d’AEM Desktop

L’effacement du cache d’AEM Desktop est une tâche de dépannage préliminaire pouvant résoudre plusieurs problèmes d’AEM Desktop.

Vous pouvez effacer le cache en supprimant le répertoire du cache de l’application aux emplacements suivants : Windows : %LocalAppData%\Adobe\AssetsCompanion\Cache\

Mac : ~/Library/Group/Containers/group.com.adobe.aem.desktop/cache/ 

Néanmoins, l’emplacement peut changer selon le point de terminaison AEM configuré d’AEM Desktop. La valeur est une version codée de l’URL ciblée. Par exemple, si l’application cible http://localhost:4502, le nom du répertoire est http%3A%2F%2Flocalhost%3A4502%2F.

Pour effacer le cache, supprimez le répertoire <Point de terminaison AEM codé>.

Remarque :

Si vous effacez le cache d’AEM Desktop, les modifications du fichier local non synchronisées avec AEM sont perdues.

Remarque :

À partir de la version 1.5 d’AEM Desktop App, une option sera disponible dans l’interface utilisateur de Desktop App
permettant d’effacer le cache.

Recherche de la version d’AEM Desktop

Procédure pour vérifier que la version d’AEM Desktop est la même pour les systèmes d’exploitation Windows et Mac.

Cliquez sur l’icône AEM Desktop, puis sélectionnez À propos de. Le numéro de version s’affiche.

Enregistrement d’un fichier extrait par d’autres utilisateurs

Des restrictions techniques du système d’exploitation empêchent les utilisateurs de connaître une expérience cohérente lors de la tentative d’écrasement d’un fichier extrait par d’autres utilisateurs. L’expérience varie selon l’application utilisée pour modifier le fichier extrait. Parfois, l’application affiche un message d’erreur indiquant un échec d’écriture sur le disque ou une erreur générique ou apparemment non liée. À d’autres occasions, aucun message d’erreur ne s’affiche et l’opération semble avoir fonctionné.

Dans ce cas, la fermeture et la réouverture du fichier peut révéler que le contenu est inchangé. Néanmoins, certaines applications peuvent stocker une sauvegarde du fichier afin que vos modifications puissent être appliquées.

Quel que soit le comportement, le fichier reste inchangé lorsque vous l’archivez. Même si une version différente du fichier s’affiche, les modifications ne sont pas synchronisées dans AEM.

Résolution des problèmes liés au déplacement des fichiers

L’API du serveur requiert que des en-têtes supplémentaires, X-Destination, X-Depth et X-Overwrite, soient transférés pour que les opérations de déplacement et de copie fonctionnent. Le répartiteur ne transfère pas par défaut ces en-têtes, ce qui entraîne l’échec de ces opérations. Pour plus d’informations, voir Connexion à AEM derrière un répartiteur (Connecting to AEM Behind a Dispatcher).

Résolution des problèmes de connexion d’AEM Desktop

La raison la plus courante des problèmes de connexion d’AEM Desktop à l’instance AEM compatible SSO (SAML) est que le processus SAML ne redirige pas vers le chemin d’accès demandé à l’origine. La connexion peut également être redirigée vers un hôte non configuré dans AEM Desktop. Procédez comme suit pour vérifier le processus de connexion :

  1. Ouvrez un navigateur web.

  2. Dans la barre d’adresse, indiquez l’URL /content/dam.json.

  3. Remplacez l’URL par l’instance AEM cible, par exemple http://localhost:4502/content/dam.json.

  4. Connectez-vous à AEM.

  5. Après la connexion, consultez l’adresse actuelle du navigateur dans la barre d’adresse. Elle doit correspondre à l’URL que vous avez saisie initialement.

  6. Vérifiez que tout ce qui précède /content/dam.json correspond à la valeur AEM cible configurée dans AEM Desktop.

Utilisation d’AEM Desktop avec le répartiteur

AEM Desktop fonctionne avec les déploiements d’AEM derrière un répartiteur, ce qui correspond à la configuration par défaut et recommandée pour les serveurs AEM. Les répartiteurs AEM placés devant les environnements de création AEM sont généralement configurés pour ignorer la mise en cache des ressources DAM. Ainsi, les répartiteurs ne fournissent pas une mise en cache supplémentaire du point de vue d’AEM Desktop. Assurez-vous que la configuration du répartiteur est paramétrée pour fonctionner pour AEM Desktop. Pour plus d’informations, voir Connexion à AEM derrière un répartiteur (Connecting to AEM behind a dispatcher).

Recherche des fichiers journaux

Selon votre système d’exploitation, vous pouvez trouver les fichiers journaux pour AEM Desktop aux emplacements suivants :

  • Windows : %LocalAppData%\Adobe\AssetsCompanion\Logs
  • Mac : ~/Library/Logs/Adobe\ Experience\ Manager\ Desktop

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne