Codage/transcodage

Le codage d'un fichier passe d'un format brut, non compressé et sans perte (par exemple, WAV) à un format de flux binaire codé avec perte (par exemple, MP4).

Transcoder un fichier passe d'un format avec perte à un autre (par exemple, le format FLV à mP4). Il peut également s’agir du même format, mais avec une résolution, un débit différents, etc.

Les fichiers vidéo originaux créés avec un équipement de production vidéo et un logiciel de montage vidéo sont souvent trop volumineux et ne sont pas au format adapté à la diffusion en ligne.

Pour convertir la vidéo numérique au format et aux spécifications appropriés pour la lecture sur différents écrans, les fichiers vidéo sont codés ou transcodés.

Durant le processus de codage ou de transcodage, la vidéo est compressée dans un fichier plus petit et efficace pour une diffusion sur le Web et sur des périphériques mobiles.

Formats de fichier vidéo

Comme pour un fichier ZIP, un format de fichier vidéo détermine la façon dont les fichiers sont contenus dans le fichier vidéo. Il s’agit d’un fichier conteneur.

Un fichier vidéo contient généralement plusieurs pistes : une piste vidéo (sans audio) et une ou plusieurs pistes audio (sans vidéo), qui sont liées et synchronisées.

Le format de fichier vidéo détermine la manière dont ces différentes pistes de données et métadonnées sont organisées.

Parmi les formats de fichier vidéo, citons MPEG, mpg, mov, mxf, wmv et avi.

Codec vidéo (codage/décodage)

Le format de fichier seul n'aide pas à déterminer la façon dont la vidéo est diffusée ou codée.

Un codec vidéo décrit l’algorithme selon lequel une vidéo est codée.

Un lecteur vidéo décode la vidéo en fonction de son codec, puis affiche une série d’images, ou cadres, à l’écran.

Les codecs minimisent la quantité d'informations que les fichiers vidéo doivent stocker pour lire les vidéos.

Plutôt que des informations sur chaque image individuelle, seules les informations sur les différences entre une image et la suivante sont stockées.

Étant donné que la plupart des vidéos changent peu d'une image à l'autre, les codecs permettent des taux de compression élevés, ce qui se traduit par des tailles de fichiers plus petites.

Les codecs courants incluent H.264 (alias MPEG-4 / AVC, la norme), On2 VP6 (Google acquis - pas aussi bon), Sorenson Media Spark H.263.

La compression H.264 est généralement 4-1.

Résolution

La hauteur et la largeur de la vidéo, en pixels. La plupart des vidéos sources sont stockées à une résolution plus élevée telle que 1920 x 1080, mais sont échantillonnées à des résolutions plus petites pour la diffusion en continu, généralement 640 x 480, voire moins.

En général, lors du transcodage, la résolution est diminuée.

Le doublage de la résolution entraîne une augmentation de la taille par 4.

La diffusion en continu à débit binaire élevé basée sur la bande passante des utilisateurs permet une résolution plus élevée ou plus faible.

Souvent, les personnes prennent la hauteur ou une dimension plus petite. 1080 pixels, par exemple. Signifie vraiment 1 920 x 1 080.

Format de pixel

Rapport largeur/hauteur de la vidéo. Deux ratios courants 4:3 et 16:9.

  • 4:3 (1,33:1) - Utilisé pour presque tous les contenus pour diffusion télévisée à définition standard.
  • 16:9 (1,78:1) - Utilisé pour presque tous les contenus télévisés à haute définition (HDTV) sur écran large et pour les films.

La plupart des clients utilisent le format 4:3 (640 x 480)

Débit vidéo/date

La quantité de données encodées pour constituer une seconde de vidéo en lecture (en kilo octets par seconde)

Plus le débit vidéo est élevé, meilleure est la qualité vidéo.

Cadence

images par seconde ou ips

Nombre d’images, ou images fixes pour chaque seconde de vidéo

En règle générale, la télévision nord-américaine (NTSC) est diffusée en 29,97 ips.

La télévision européenne et asiatique (PAL) est diffusée en 25 ips ; et les films sont en 23,976 ou 24 ips.

Diffusion en continu

Bande passante illimitée - aucun ralentissement dû à une visualisation excessive

Le contenu est protégé (la scène ne tire pas parti de cette caractéristique)

Prise en charge de la recherche de fichiers volumineux

Utilisation de la RAM pour diffuser une vidéo

Mémoire tampon dynamique côté client

Prise en charge de la diffusion de vidéos en direct

Meilleure prise en charge des terminaux mobiles

Téléchargement progressif

Plus ancien ; peu l'utilisent aujourd'hui

Utilisation de plus de bande passante sur le serveur & Client

Aucune protection des fichiers

Aucune recherche dans des fichiers volumineux

Aucun aperçu de l'expérience vidéo

Dépendant du disque pour la diffusion vidéo

Pas de gestion des tampons

Pas de prise en charge des événements en direct

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne