Interopérabilité de Photoshop et Illustrator | Problèmes connus et limites

En savoir plus sur les problèmes connus et les limites lors de l’utilisation d’illustrations Illustrator dans Photoshop

Problèmes connus et solutions

Général

Problème

Solutions

La position d'origine dans Illustrator des calques de texte avec certaines polices est modifiée lors du copier-coller via l'option Calques dans Photoshop. 

Pour résoudre le problème, installez la police requise sur votre système.

Pour en savoir plus sur les polices, voir Activation de polices sur votre ordinateur.

Les effets appliqués à un calque de niveau supérieur ne sont pas copiés-collés d’Illustrator vers Photoshop.

Vous pouvez appliquer des propriétés et des effets à différents niveaux à différents objets, groupes et calques dans Illustrator, mais lors de l’application au calque supérieur et du copier-coller vers Photoshop, les effets ou propriétés ne seront pas reproduits.  

Pour résoudre le problème, incorporez le calque de niveau supérieur au sein d’un autre calque/groupe de sorte qu’il devienne un sous-calque.

Modes de fusion

Problèmes

Solutions

La fidélité visuelle n’est pas conservée lors du copier-coller d’Illustrator vers Photoshop si un mode de fusion non normal est appliqué aux groupes de calques, aux groupes d’écrêtage et aux sous-groupes. 

Dans Illustrator, nous pouvons avoir plusieurs groupes, avec différents objets d’illustration, et des objets de forme parallèles à ces objets d’illustration, le mode de fusion étant appliqué au niveau du groupe et de la forme. Lors du copier-coller de ces groupes et objets d’illustration à l’aide de l’option Calques de Photoshop, vous noterez une différence visuelle dans le mode de fusion de la sortie.

  • Pour résoudre ce problème, dans Illustrator, sélectionnez Tout, accédez à l’objet puis procédez à la pixellisation.
  • Copiez-collez l’image dans Photoshop via la boîte de dialogue de collage de calques. 
  • Pour conserver la fidélité visuelle, pixellisez l’image au niveau du calque supérieur, ce qui peut être facilement effectué si elle est collée en tant que calque de pixels. 

Les modes de fusion des calques supérieurs ne sont pas mappés correctement lors du copier-coller d’Illustrator vers Photoshop. 

Lorsque vous appliquez un mode de fusion à un calque dans Illustrator, vous n’êtes pas en mesure de le mapper de la même manière dans Photoshop, ce qui entraîne une perte de fidélité visuelle. Ceci est dû au fait que nous utilisons le mode de fusion Transfert dans Photoshop, qui n’est pas le même que celui disponible dans Illustrator.

Pour résoudre ce problème, ajoutez un calque supérieur factice dans Illustrator et placez tous les calques de document à l’intérieur de celui-ci. Si vous copiez-collez votre document dans Photoshop, le mode de fusion des calques supérieurs précédents est mappé correctement.

Autres problèmes d’interopérabilité entre Photoshop et Illustrator

Le groupe de masquage n’est pas copié dans Photoshop.

Le groupe de masquage, une fonctionnalité d’Illustrator, n’est pas pris en charge dans Photoshop. Ainsi, si vous copiez-collez un objet avec la fonctionnalité de groupe de masquage, cette fonctionnalité ne sera pas copiée avec l’objet. En outre, le calque avec un contour masqué sera copié en tant que tracé (ou pixellisé).

Le tracé de l’outil Pinceau dans Illustrator est copié en tant que calque de pixels.

Un tracé créé avec l’outil Pinceau dans Illustrator est copié-collé dans Photoshop sous la forme d’un calque de pixels, et non comme un calque de forme.

La fidélité visuelle n’est parfois pas conservée lors de la copie de contours à l’aide de la pointe de ligne.

La propriété de pointe de ligne, utilisée pour limiter les contours dans Illustrator, n’est pas reproduite dans Photoshop. La fidélité visuelle n’est donc pas conservée pour les contours aux angles du tracé lors de la copie de contours d’Illustrator vers Photoshop.

La structure du calque change lorsque des objets sont copiés-collés d’Illustrator vers Photoshop avec des effets de groupe/sous-calque. 

Lorsque vous copiez-collez des objets avec des effets de niveau groupe depuis Illustrator, vous pouvez obtenir une fidélité visuelle et fonctionnelle dans Photoshop. Cependant, vous obtiendrez une structure de calques différente dans le panneau Calques de Photoshop que lorsque des objets sont collés avec des effets de niveau groupe, sous-groupe ou sous-calque.

Vous verrez une structure de calques similaire dans Illustrator en sélectionnant Objet > Décomposer l’aspect sur le groupe auquel les effets sont appliqués.

Les formes sont collées en tant que tracés dans Photoshop lorsque des effets ou des styles sont appliqués au niveau du groupe, du sous-groupe ou du sous-calque.

Les formes sont collées en tant que tracés lorsque des effets ou des styles sont appliqués au niveau du groupe. Par exemple, si vous collez une forme dynamique avec un effet d’ombre portée appliqué sur un groupe ou une forme dynamique avec plusieurs contours appliqués sur le groupe, ils sont importés dans Photoshop en tant que tracés, et non en tant que formes dynamiques. 

Les angles de contour en pointillés sont inversés lorsqu’ils sont collés en tant que calques dans Photoshop.

Créez une forme dans Illustrator, puis activez la propriété Pointillé.  Lors de la définition des valeurs de pointillés, de la définition de la largeur du contour, puis du collage de la forme dans Photoshop, vous constaterez que les angles de contour en pointillés sont inversés : le coin supérieur droit devient le coin inférieur gauche, etc.

Modes de fusion : le mode de fusion n’est pas mappé correctement entre Illustrator et Photoshop. 

Lorsque vous créez des objets dans Illustrator avec des contours qui se chevauchent et que vous copiez-collez les mêmes objets dans Photoshop à l’aide de l’option Calques tout en préservant l’aspect des couleurs, observez la fusion des couleurs dans ces contours qui se chevauchent. Le mode de fusion n’est pas mappé correctement et il existe une différence visuelle.

Logo Adobe

Accéder à votre compte

[Feedback V2 Badge]