Vous consultez actuellement l'aide de la version:

La fonctionnalité Copie de langue d’Adobe Experience Manager (AEM) Assets vous permet de créer des binaires, des métadonnées et des balises traduits pour les ressources et dossiers de sorte qu’ils puissent être utilisés dans les projets multilingues.

Remarque :

Les binaires des ressources sont traduits uniquement si le fournisseur de service de traduction sélectionné prend en charge la traduction des binaires.

Automatisez la traduction des ressources pour créer et gérer des projets multilingues. Pour automatiser les processus de traduction, vous intégrez les fournisseurs de service de traduction à AEM et créez des projets afin de traduire les ressources pour de nombreux paramètres régionaux. AEM prend en charge les processus de traduction humaine et automatique.

  • Traduction humaine : les ressources sont envoyées à votre fournisseur de traduction et traduites par des traducteurs professionnels. Une fois la traduction terminée, les ressources traduites sont renvoyées et importées dans AEM. Lorsque votre fournisseur de traduction est intégré à AEM, les ressources sont envoyées automatiquement entre AEM et le fournisseur de traduction.
  • Traduction automatique : le service de traduction automatique traduit immédiatement vos ressources.

Si votre fournisseur de service de traduction ne fournit pas de connecteur pour l’intégration à AEM, utilisez un autre processus.

Pour créer une copie de langue, déclenchez l’un des processus de copie de langue disponibles sous le rail Références dans la console Ressources :

Gestion des actifs numériques – Créer une copie de langue

Dans ce processus, une seule copie de langue est créée. Pour traduire le contenu de la copie de langue, créez un projet de traduction manuellement, ajoutez les ressources au projet, puis déclenchez la tâche de traduction.

Gestion des actifs numériques – Créer et traduire la copie de langue

Il s’agit d’un processus de traduction automatique pour un dossier contenant des ressources. Dans ce processus, le dossier et son contenu (ainsi que toute la hiérarchie de dossiers sous-jacente) sont copiés pour créer une copie de langue. Un projet de traduction est créé et le contenu des dossiers est automatiquement ajouté à la tâche de traduction pour le projet de traduction. Vous pouvez ensuite déclencher la traduction depuis la console Projets.

Création de configurations de traduction

Pour organiser la traduction des ressources AEM, configurez la structure d’intégration de traduction qui s’intègre aux fournisseurs de traduction tiers. Ces configurations incluent la définition de la méthode de traduction, le fournisseur de traduction, les paramètres à utiliser pour la traduction ainsi que les informations d’identification du fournisseur de traduction.

Configuration de traduction

La configuration de traduction spécifie les paramètres du projet de traduction, notamment :

  • le fournisseur de service de traduction à utiliser ;
  • si une traduction humaine ou automatique doit être réalisée ;
  • si le contenu supplémentaire associé aux ressources (comme les balises) doit être traduit ;
  • si la traduction doit être déclenchée automatiquement dès la création de la tâche de traduction.

Pour la traduction des ressources, spécifiez ces paramètres sous l’onglet Ressources de la boîte de dialogue Configuration de traduction
.

Configuration des informations d’identification

La configuration des informations d’identification comprend les informations nécessaires pour établir la connexion au fournisseur de traduction, par exemple les informations d’authentification, l’ID du projet, etc. Par défaut, AEM permet de se connecter à Microsoft Translator.

Pour plus d’informations, voir Configuration de la structure d’intégration de traduction.

Processus Gestion des actifs numériques – Créer une copie de langue

Ce processus vous permet de créer le projet de traduction et de déclencher facilement le processus de traduction, car il crée une copie du dossier ou de la ressource d’origine. Vous pouvez ensuite ajouter cette copie à un projet de traduction quand vous le voulez.

  1. Dans la console Ressources, sélectionnez le dossier source pour lequel vous souhaitez créer une copie de langue.

  2. Dans la barre d’outils, cliquez sur l’icône Références. Le panneau Référence affiche les copies de langue qui existent déjà pour le dossier sous la section Copies.

    chlimage_1
  3. Sélectionnez Copies de langue sous Copies. La section Copies de langue affiche les copies de traduction actuellement disponibles pour le dossier.

    chlimage_1
  4. Pour créer une copie de langue, cliquez sur l’option Créer située en bas.

    chlimage_1
  5. Dans la liste Processus de traduction, sélectionnez Gestion des actifs numériques – Créer une copie de langue.

    chlimage_1
  6. Dans la liste Langues, choisissez la langue de traduction.

    chlimage_1
  7. Saisissez le titre du processus.

    chlimage_1
  8. Cliquez sur Démarrer. Une copie de langue du dossier sélectionné est créée avec comme nom la racine de la langue cible. Si vous configurez un processus de traduction en italien pour votre dossier source en contenant des ressources avec des métadonnées en anglais, la copie de langue est appelée it. Cette copie de langue apparaît sous la section Copies de langue du rail Références.

    Si le dossier source possède un nom différent, le nom du dossier cible inclut le nom du dossier source, ainsi que la racine de langue des paramètres régionaux cibles, séparés par un trait d’union. Par exemple, si le nom du dossier source est test, le nom du dossier de la copie de langue créé pour l’italien est test-it.

    chlimage_1

    Pour accéder au dossier, sélectionnez la copie de langue, puis cliquez sur Atteindre le lien.

    chlimage_1
  9. Lorsque le processus s’achève, un dossier de copie de langue cible est créé. Créez un projet de traduction et ajoutez la copie de langue au projet de traduction.

    À partir du rail, accédez à la console Projets et cliquez sur l’icône Créer de la barre d’outils pour créer un projet de traduction.

    chlimage_1
  10. Sur la page Créer un projet, sélectionnez Projet de traduction et cliquez ensuite sur Suivant.

    chlimage_1
  11. Sous l’onglet De base, saisissez le titre du projet ainsi qu’une description (facultative).

    chlimage_1
  12. Saisissez l’échéance (facultative) du projet et ajoutez des membres à partir de la liste Utilisateur.

  13. Sous l’onglet Avancé, sélectionnez une langue de traduction à partir de la liste Langue cible.

    chlimage_1
  14. Sélectionnez Traduction automatique comme méthode de traduction.

    chlimage_1
  15. Sélectionnez un fournisseur de traduction approprié et une catégorie de contenu dans les listes correspondantes.

    chlimage_1
  16. Les configurations disponibles pour le fournisseur de traduction sélectionné sont énumérées dans la liste Configuration du cloud selon la configuration choisie. Sélectionnez la configuration appropriée, puis cliquez sur Créer.  

    chlimage_1
  17. Cliquez sur Terminé pour fermer la boîte de dialogue. Vous pouvez également cliquer sur Ouvrir le projet afin d’ouvrir le projet de traduction.

  18. Sur la page des détails du projet, cliquez sur les points de suspension en bas de la carte Tâche de traduction.

    chlimage_1
  19. Cliquez sur l’icône Ajouter de la barre d’outils sur la page Tâche de traduction. Sélectionnez ensuite le dossier de copie de langue que vous avez créé à l’étape 8 de cette procédure afin d’ajouter des ressources au processus de traduction.

    chlimage_1
  20. Après avoir sélectionné les ressources à ajouter, cliquez sur Confirmer.

    Les ressources du dossier de copie de langue sont ajoutées à la tâche de traduction. La liste des tâches de traduction contient également des entrées pour les balises et les métadonnées des ressources. Ces entrées indiquent que les métadonnées et les balises des ressources sont également traduites.

    Si vous supprimez l’entrée des étiquettes ou des métadonnées, aucune balise ou métadonnée n’est traduite pour l’ensemble des ressources.

    Remarque :

    Si vous utilisez la traduction automatique, les binaires des ressources ne sont pas traduits.

    chlimage_1

    Remarque :

    Si la ressource que vous ajoutez à la tâche de traduction contient des sous-ressources, sélectionnez les sous-ressources et supprimez-les pour que la traduction se déroule sans problème.

  21. Accédez à la page des détails du projet, cliquez sur la flèche au niveau de la carte Tâche de traduction et sélectionnez Démarrer dans la liste afin de lancer le processus de traduction.

    chlimage_1
  22. Pour afficher l’état de la tâche de traduction, cliquez sur les points de suspension en bas de la carte Tâche de traduction.

    chlimage_1

    Pour plus d’informations sur les états des tâches, voir Surveillance de l’état d’une tâche de traduction.

  23. Accédez à la console Ressources et ouvrez la page Propriétés de chacune des ressources traduites afin d’afficher les métadonnées traduites.

    chlimage_1

    Remarque :

    Cette fonctionnalité est disponible à la fois pour les ressources et les dossiers. Lorsqu’une ressource est sélectionnée au lieu d’un dossier, la hiérarchie de dossiers complète jusqu’à la langue racine est copiée afin de créer une copie de langue pour la ressource.

Processus Gestion des actifs numériques – Créer et traduire la copie de langue

  1. Dans la console Ressources, sélectionnez le dossier pour lequel vous souhaitez créer une copie de langue.

  2. Dans la barre d’outils, cliquez sur l’icône Références. Le panneau Référence affiche les copies de langue qui existent déjà pour le dossier sous la section Copies.

    chlimage_1
  3. Sélectionnez Copies de langue sous Copies. La section Copies de langue affiche les copies de traduction actuellement disponibles pour le dossier.

    chlimage_1
  4. Pour créer une copie de traduction, cliquez sur l’option Créer située en bas.

    chlimage_1
  5. Dans la liste Processus de traduction, sélectionnez Gestion des actifs numériques – Créer et traduire la copie de langue afin d’exécuter le processus de traduction sur le dossier.

    chlimage_1
  6. Dans la liste Configuration de traduction, choisissez la configuration de traduction que vous voulez associer au projet de traduction créé.

    chlimage_1
  7. Selon le fournisseur de traduction spécifié dans la configuration de traduction sélectionnée, les configurations des informations d’identification du fournisseur de traduction sont disponibles dans la liste Configuration des informations d’identification. Sélectionnez la configuration des informations d’identification de la licence de Microsoft Translator.

    chlimage_1
  8. Sélectionnez la langue source et la langue de traduction respectivement à partir des listes Langue source et Langue cible. Par exemple, sélectionnez l’anglais comme langue source et l’italien comme langue de traduction.

    chlimage_1
  9. Pour créer un projet de traduction, sélectionnez Créer un projet de traduction à partir de la liste Projet. Si vous souhaitez réutiliser un projet de traduction existant, sélectionnez Ajouter à un projet de traduction existant.

    chlimage_1

    Remarque :

    Si vous sélectionnez l’option Ajouter à un projet de traduction existant, votre projet de traduction est ajouté à un projet préexistant uniquement si les paramètres du projet correspondent exactement à ceux du projet préexistant. Si les paramètres de votre projet diffèrent d’une quelconque façon des paramètres du projet existant, un nouveau projet est créé.

  10. Dans le champ Titre du projet, saisissez le titre du projet de traduction. Saisissez également le titre du processus de traduction. 

    chlimage_1
  11. Cliquez sur Démarrer. Une copie de langue du dossier sélectionné est créée avec comme nom la racine de la langue cible. Si vous configurez un processus de traduction en italien pour votre dossier source en contenant des ressources avec des métadonnées en anglais, la copie de langue est appelée it. Cette copie de langue apparaît sous la section Copies de langue du rail Références.

    Si le dossier source possède un nom différent, le nom du dossier cible inclut le nom du dossier source ainsi que la racine de langue cible, séparés par un trait d’union. Par exemple, si le nom du dossier source est test, le nom du dossier de la copie de langue créé pour l’italien est test-it.

    Outre la copie de langue que vous avez créée, un projet de traduction avec le même titre est créé sous la console Projets. Les ressources de la copie de langue sont ajoutées à la tâche de traduction au sein de ce projet.

    chlimage_1

    Pour accéder au dossier, sélectionnez la copie de langue, puis cliquez sur Atteindre le lien.

    chlimage_1
  12. À partir du rail, allez à la console Projets pour démarrer ou afficher la tâche de traduction.

    chlimage_1
  13. Cliquez sur le projet de traduction pour accéder à la page des détails du projet.

    chlimage_1
  14. Cliquez sur les points de suspension en bas de la carte Tâche de traduction pour afficher les ressources du processus de traduction. La liste des tâches de traduction contient également des entrées pour les balises et les métadonnées des ressources. Ces entrées indiquent que les métadonnées et les balises des ressources sont également traduites.

    Si vous supprimez l’entrée des étiquettes ou des métadonnées, aucune balise ou métadonnée n’est traduite pour l’ensemble des ressources.

    Remarque :

    Si vous utilisez la traduction automatique, les binaires des ressources ne sont pas traduits.

    chlimage_1

    Remarque :

    Si la ressource que vous ajoutez à la tâche de traduction contient des sous-ressources, sélectionnez les sous-ressources et supprimez-les pour que la traduction se déroule sans problème.

  15. Pour commencer la traduction des ressources, cliquez sur la flèche au niveau de la carte Tâche de traduction et sélectionnez Démarrer dans la liste.

    chlimage_1

    Un message indique le début de la tâche de traduction.

    chlimage_1
  16. Pour afficher l’état de la tâche de traduction, cliquez sur les points de suspension en bas de la carte Tâches.

    chlimage_1

    Pour plus d’informations sur les états des tâches, voir Surveillance de l’état d’une tâche de traduction.

  17. Une fois la traduction terminée, l’état devient Prêt pour la révision. Accédez à la console Ressources et ouvrez la page Propriétés de chacune des ressources traduites afin d’afficher les métadonnées traduites.

    Pour plus d’informations sur les états des tâches, voir Surveillance de l’état d’une tâche de traduction.

    chlimage_1

Attention :

Dans les cas où à la fois les métadonnées et les binaires des ressources doivent être traduits pour un projet, Adobe recommande que vous envoyiez le projet pour traduction des métadonnées uniquement une fois la traduction des binaires terminée.

Si vous ne suivez pas cette séquence, les métadonnées extraites des binaires peuvent remplacer les métadonnées que vous envoyez par l’intermédiaire de la structure de traduction.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne