Vous consultez actuellement l'aide de la version:

ImageMagick est un module complémentaire logiciel servant à créer, modifier, composer ou convertir des images bitmap. Il peut lire et écrire des images dans plusieurs formats (plus de 200), dont PNG, JPEG, JPEG-2000, GIF, TIFF, DPX, EXR, WebP, Postscript, PDF et SVG. Utilisez ImageMagick pour redimensionner, réaliser une symétrie, effectuer un miroir, faire pivoter, déformer, cisailler et transformer des images. Vous pouvez également régler les couleurs des images, ainsi qu’appliquer divers effets spéciaux, ou tracer du texte, des lignes, des polygones, des ellipses et des courbes à l’aide d’ImageMagick.

Utilisez le gestionnaire de médias d’Adobe Experience Manager (AEM) à partir de la ligne de commande afin de traiter les images via ImageMagick.

Installation d’ImageMagick

Plusieurs versions des fichiers d’installation d’ImageMagic sont disponibles pour les différents systèmes d’exploitation. Utilisez la version appropriée pour votre système d’exploitation.

  1. Téléchargez les fichiers d’installation d’ImageMagick adaptés à votre système d’exploitation.

  2. Exécutez le fichier d’installation pour installer ImageMagick sur le disque hébergeant le serveur AEM.

  3. Définissez la variable de chemin d’environnement sur le répertoire d’installation d’ImageMagick.  

  4. Pour vérifier si l’installation est réussie, exécutez la commande identify -version.

Configuration de l’étape de processus de ligne de commande

Vous pouvez configurer l’étape de processus de ligne de commande en fonction de votre cas d’utilisation. Effectuez les étapes suivantes pour générer une image inversée et des miniatures (140 x 100, 48 x 48, 319 x 319 et 1 280 x 1 280) chaque fois que vous ajoutez un fichier image JPEG dans /content/dam sur le serveur AEM :

  1. Sur le serveur AEM, accédez à la console Processus (http://<serveur AEM>:<port>/workflow) et ouvrez le modèle de workflow Ressources de mise à jour de gestion des actifs numériques.

  2. À partir du modèle de workflow Ressources de mise à jour de gestion des actifs numériques, ouvrez l’étape Miniatures EPS (avec la technologie ImageMagick).

  3. Sous l’onglet Arguments, ajoutez image/jpeg à la liste Types MIME.

    mime_types_jpeg
  4. Dans le champ Commandes, saisissez la commande suivante :

    convert ${directory}/${filename} -flip ${directory}/${basename}.flipped.jpg

    command

    Remarque :

    La commande convert peut ne pas s’exécuter avec certaines versions de Windows (par exemple, Windows SE), car elle entre en conflit avec l’utilitaire convert natif qui fait partie de l’installation de Windows. Dans ce cas, précisez le chemin complet de l’utilitaire ImageMagick. Par exemple, spécifiez "C:\Program Files\ImageMagick-6.8.9-Q16\convert.exe" -define jpeg:size=319x319 ${filename} -thumbnail 319x319 cq5dam.thumbnail.319.319.png.

  5. Sélectionnez les indicateurs Supprimer le rendu généré et Générer le rendu web.

    select_flags
  6. Sous l’onglet Image web, spécifiez les détails du rendu avec des dimensions de 1 280 x 1 280 pixels. Par ailleurs, spécifiez image/jpeg dans le champ Type MIME.

    web_enabled_image
  7. Pour enregistrer les modifications, appuyez/cliquez sur OK.

  8. Ouvrez l’étape Miniatures des processus et ajoutez le type MIME image/jpeg sous Types MIME ignorés.

    skip_mime_types
  9. Sous l’onglet Image web, ajoutez le type MIME image/jpeg sous Liste à ignorer. Pour enregistrer les modifications, appuyez/cliquez sur OK.

    web_enabled
  10. Enregistrez le workflow.

  11. Pour vérifier si ImageMagic peut traiter les images correctement, téléchargez une image .jpg vers AEM Assets. Vérifiez si une image inversée et les rendus sont générés.

Réduction des vulnérabilités en matière de sécurité

Il existe plusieurs vulnérabilités de sécurité liées à l’utilisation d’ImageMagick pour traiter les images. Par exemple, le traitement d’images envoyées par l’utilisateur entraîne un risque d’exécution de code à distance (RCE).

En outre, un certain nombre de modules complémentaires de traitement d’images dépendent de la bibliothèque ImageMagick, y compris, sans s’y limiter, imagick de PHP, rmagick et paperclip de Ruby, et imagemagick de nodejs.

Si vous utilisez ImageMagick ou une bibliothèque affectée, Adobe vous recommande de limiter les vulnérabilités connues en réalisant au moins l’une des tâches suivantes (de préférence les deux) :

  1. Vérifiez que tous les fichiers image commencent par les « octets magiques » attendus, correspondant aux types de fichier image que vous prenez en charge avant de les envoyer à ImageMagick pour le traitement.

  2. Utilisez un fichier de régulation pour désactiver les codes vulnérables d’ImageMagick. La stratégie globale pour ImageMagick se trouve généralement dans « /etc/ImageMagick ». 

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne