Vous consultez actuellement l'aide de la version:

Lorsque vous commencez à développer de nouveaux composants, vous devez comprendre les bases de leur structure et de leur configuration.

Ce processus implique de lire la théorie et d’étudier le vaste éventail d’implémentations de composants possibles dans une instance AEM standard. Cette dernière approche est légèrement compliquée dans la mesure où AEM prend toujours en charge l’IU classique même s’il offre désormais une nouvelle IU tactile, moderne et standard.

Présentation

Cette section décrit les concepts et les problèmes majeurs et sert d’introduction aux informations dont vous avez besoin pour développer vos propres composants.

Planification

Avant de commencer à configurer/coder votre composant, vous devez vous poser la question suivante :

  • de quoi avez-vous besoin exactement pour le nouveau composant ?
    • Un cahier des charges clair facilitera toutes les étapes de développement, de test et de transfert.
      Vos besoins peuvent évoluer au fil du temps, mais le cahier des charges peut être mis à jour (bien que les modifications doivent également être documentées).
  • Devez-vous créer votre composant de toutes pièces ou pouvez-vous hériter des bases d’un composant existant ?
    • Inutile de réinventer la roue.
    • Dans AEM, plusieurs mécanismes permettent d’hériter et d’étendre les détails d’une définition d’un autre composant, y compris le remplacement, le recouvrement et le module de fusion de ressources Sling( Sling Resource Merger).
  • Votre composant demande-t-il une logique pour sélectionner/manipuler le contenu ?
    • La logique doit rester distincte de la couche de l’interface utilisateur. HTL est conçu pour faciliter cette distinction.
  • Votre composant a-t-il besoin d’une mise en forme CSS ?
    • La mise en forme CSS doit rester distincte des définitions de composants. Définissez des conventions pour nommer vos éléments HTML afin de pouvoir les modifier au moyen de fichiers CSS externes.
  • Quels aspects de sécurité dois-je prendre en considération ?

IU tactile vs IU classique

Avant toute considération sérieuse sur le développement de composants, vous devez savoir quelle IU vos auteurs vont utiliser :

  • IU tactile
    Interface utilisateur standard qui a été introduite dans AEM 5.6.0 en avant première, puis étendue dans 6.x. Elle est basée sur l’expérience utilisateur unifiée pour Adobe Marketing Cloud et repose sur les technologies sous-jacentes de l’IU Coral et l’IU Granite.
  • IU classique
    Interface utilisateur basée sur la technologie ExtJS introduite avec CQ 5.1.

Voir Recommandations d’IU destinées aux clients pour plus de détails.

Les composants peuvent être implémentés de manière à prendre en charge l’IU tactile, l’IU classique ou les deux. Si vous étudiez une instance standard, vous pouvez également remarquer la présence de composants prêts à l’emploi qui ont été conçus à l’origine pour l’IU classique ou l’IU tactile, et/ou les deux.

Pour cette raison, nous allons aborder les notions de base des deux interfaces et expliquer comment les reconnaître, dans cette page.

Logique de contenu et balisage de rendu

Il est recommandé de garder le code responsable du balisage et du rendu distinct de celui qui contrôle la logique utilisée pour sélectionner le contenu du composant.

Cette approche est compatible avec HTL, un langage de modèle intentionnellement limité pour s’assurer qu’un vrai langage de programmation est utilisé afin de définir la logique métier sous-jacente. Cette logique (facultative) est appelée à partir de HTL avec une commande spécifique. Ce mécanisme met en évidence le code appelé pour une vue donnée et, si nécessaire, autorise une logique spécifique pour différentes vues du même composant.

HTL vs JSP

HTL est un langage de modèle HTML, introduit avec AEM 6.0.  

Le choix entre l’utilisation de HTL ou de JSP (Java Server Pages) lors du développement de vos propres composants devrait être simple à faire dans la mesure où HTL est aujourd’hui le langage de script recommandé pour AEM.

HTL et JSP peuvent être utilisés pour développer des composants de l’IU classique et de l’IU tactile. Bien que la tendance laisse à supposer que HTL est réservé à l’IU tactile et JSP à l’IU classique, c’est une idée reçue que l’on attribue à une synchronisation fortuite. L’IU tactile et HTL ont été intégrés à AEM à peu près en même temps. Puisque HTL est aujourd’hui le langage recommandé, il est utilisé pour les nouveaux composants, qui sont plus souvent développés pour l’IU tactile.

Remarque :

Les exceptions sont les champs de formulaire de base de l’IU Granite (utilisés dans les boîtes de dialogue). Ceux-ci nécessitent toujours l’utilisation de JSP.

Développer ses propres composants

Pour créer vos propres composants à utiliser dans une IU donnée, voir (après avoir lu la présente page) :

Pour commencer rapidement, une méthode consiste à copier un élément existant, puis à effectuer les modifications de votre choix. Pour apprendre à créer vos propres composants et les ajouter au système de paragraphes, voir :

Déplacement de composants vers l’instance de publication

Les composants de rendu de contenu doivent être déployés sur la même instance AEM que le contenu. Par conséquent, tous les composants utilisés pour la création et le rendu des pages sur l’instance d’auteur doivent être déployés sur l’instance de publication. Une fois déployés, les composants sont disponibles pour le rendu des pages activées.

Utilisez les outils suivants pour déplacer vos composants vers l’instance de publication :

Remarque :

Ces mécanismes servent également à transférer votre composant entre d’autres instances, par exemple de l’instance de développement vers celle de test.

Les composants à identifier dès le départ

  • Page :
    • AEM comporte le composant page (cq:Page).
    • C’est un type spécifique de ressource important dans la gestion de contenu.
    • Le composant page correspond à une page Web où est stocké du contenu pour votre site Web.
  • Système(s) de paragraphe :
    • Le système de paragraphe est un composeur majeur d’un site Web car il gère une liste de paragraphes. Il sert à contenir et à structurer les composants individuels qui stockent le contenu réel.
    • Vous pouvez créer, déplacer, copier et supprimer des paragraphes dans le système de paragraphe.
    • Vous pouvez également sélectionner les composants pouvant être utilisés dans un système de paragraphe spécifique.
    • Il existe différents systèmes de paragraphes disponibles dans une instance standard (par exemple parsys, responsivegrid).

Structure

La structure d’un composant AEM est puissante et flexible. Les principales considérations sont les suivantes :

  • Type de ressource
  • Définition d'un composant
  • Propriétés et nœuds enfants d’un composant
  • Boîtes de dialogue
  • Boîtes de dialogue de conception
  • Disponibilité des composants
  • Composants et contenu qu’ils créent

Type de ressource

Le type de ressource est un élément clé de la structure.

  • La structure du contenu déclare les intentions.
  • Le type de ressource les implémente.

Ceci est une abstraction qui permet de s’assurer que même lorsque l’aspect change au fil du temps, l’intention reste la durée.

Définition d'un composant

Notions de base des composants

La définition d’un composant peut être décomposée comme suit :

  • Les composants AEM sont basés sur Sling.
  • Les composants AEM sont (généralement) stockés sous :
    • HTL :/libs/wcm/foundation/components
    • JSP :/libs/foundation/components
  • Les composants spécifiques au projet/site sont (généralement) situés sous :
    • /apps/<monApplication>/components
  • Les composants standard d’AEM sont définis comme cq:Component et possèdent les éléments clés suivants :
    • Propriétés jcr :
      Liste de propriétés jcr. Celles-ci sont variables et certaines peuvent être facultatives si la structure de base d’un nœud de composant, ses propriétés et ses sous-nœuds sont définis par la définition cq:Component
    • Ressources :
      Définissent les éléments statiques utilisés par le composant.
    • Scripts :
      Sont utilisés pour implémenter le comportement de l’instance résultante du composant.
  • Nœud racine :
    • <moncomposant> (cq:Component) : nœud Hiérarchie du composant.
  • Propriétés vitales :
    • jcr:title - Titre du composant. Est par exemple utilisé comme une étiquette lorsque le composant est répertorié dans le navigateur de composants ou le sidekick.
    • jcr:description - Description du composant. Peut être utilisé comme indicateur de survol de la souris dans le navigateur de composants ou le sidekick.
    • IU classique :
      • icon.png - Icône du composant.
      • thumbnail.png - Vignette affichée si le composant est listé dans le système de paragraphe.
    • IU tactile
  • Nœuds enfants essentiels :
    • cq:editConfig (cq:EditConfig) - Définit les propriétés de modification du composant et permet au composant d’apparaître dans le navigateur de composants ou le sidekick.
      Remarque : si le composant possède une boîte de dialogue, elle apparaît automatiquement dans le navigateur de composants ou le sidekick, même si le cq:editConfig n’existe pas.
    • cq:childEditConfig (cq:EditConfig) - Contrôle les aspects de l’IU de création pour les composants enfants qui ne définissent pas leur propre cq:editConfig.
    • Interface utilisateur optimisée pour les écrans tactiles :
      • cq:dialog(nt:unstructured) - Boîte de dialogue du composant. Définit l’interface permettant à l’utilisateur de configurer le composant et/ou de modifier le contenu.
      • cq:design_dialog (nt:unstructured) - Modification de la conception du composant.
    • IU classique :
      • dialog(nt:Dialog) - Boîte de dialogue du composant. Définit l’interface permettant à l’utilisateur de configurer le composant et/ou de modifier le contenu.
      • design_dialog(cq:Dialog) - Modification de la conception du composant.

Icône de composant dans l’IU tactile

L’icône ou l’abréviation du composant est définie via les propriétés JCR du composant lorsque le composant est créé par le développeur. Ces propriétés sont évaluées dans l’ordre suivant, la première propriété valide trouvée étant utilisée.

  1. cq:icon - Propriété de chaîne pointant vers une icône standard dans la bibliothèque de l’IU Coral à afficher dans le navigateur de composants
    • Utilisez la valeur de l’attribut HTML de l’icône Coral.
  2. abbreviation - Propriété de chaîne servant à personnaliser l’abréviation du nom du composant dans le navigateur de composants
    • L’abréviation devrait être limitée à deux caractères.
    • La saisie d’une chaîne vide crée l’abréviation à partir des deux premiers caractères de la propriété jcr:title.
      • Par exemple « Im » pour Image
      • Le titre localisé sera utilisé pour construire l’abréviation.
    • L’abréviation n’est traduite que si le composant possède une propriété abbreviation_commentI18n, qui est ensuite utilisée comme indice de traduction.
  3. cq:icon.png oucq:icon.svg - Icône du composant, affichée dans le navigateur de composants
    • La taille des icônes des composants standard est de 20 x 20 pixels.
      • Les icônes plus grandes sont réduites (côté client).
    • La couleur recommandée est rgb(112, 112, 112) -> # 707070
    • L’arrière-plan des icônes de composants standard est transparent.
    • Seuls les fichiers .png et .svg sont pris en charge.
    • Si vous importez à partir du système de fichiers via le module externe Eclipse, les noms de fichiers doivent être configurés comme _ cq_icon.png ou _ cq_icon.svg, par exemple.
    • .png est prioritaire sur .svg si les deux sont présents

Si aucune des propriétés ci-dessus (cq:icon, abbreviation, cq:icon.png ou cq:icon.svg) n’existe pour le composant :

  • Le système recherche les mêmes propriétés sur les super-composants selon la propriété sling:resourceSuperType.
  • Si aucune propriété n’est détectée, hormis une abréviation vide, au niveau du super composant, le système crée l’abréviation à partir des premières lettres de la propriété jcr:title du composant actif.

Pour annuler l’héritage des icônes à partir de super-composants, la définition d’une propriété abbreviation vide sur le composant rétablit le comportement par défaut.

La Component Console affiche la façon dont est définie l’icône d’un composant particulier.

 

Exemple d’icône SVG

<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
<!DOCTYPE svg PUBLIC "-//W3C//DTD SVG 1.1//EN" "http://www.w3.org/Graphics/SVG/1.1/DTD/svg11.dtd">
<svg version="1.1" id="Layer_1" xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:xlink="http://www.w3.org/1999/xlink" x="0px" y="0px"
     width="20px" height="20px" viewBox="0 0 20 20" enable-background="new 0 0 20 20" xml:space="preserve">
    <ellipse cx="5" cy="5" rx="3" ry="3" fill="#707070"/>
    <ellipse cx="15" cy="5" rx="4" ry="4" fill="#707070"/>
    <ellipse cx="5" cy="15" rx="5" ry="5" fill="#707070"/>
    <ellipse cx="15" cy="15" rx="4" ry="4" fill="#707070"/>
</svg>

Propriétés et nœuds enfants d’un composant

La plupart des nœuds/propriétés nécessaires pour définir un composant sont communs aux deux interfaces utilisateur, les différences restant indépendantes pour que votre composant puisse fonctionner dans les deux environnements.

Un composant est un nœud de type cq:Component et possède les propriétés et les nœuds enfants suivants :

Nom
Type
Description
.
cq:Component Composant en cours. Un composant possède le type de noeud cq:Component.
componentGroup Chaîne Groupe sous lequel le composant peut être sélectionné dans le navigateur de composants (IU tactile) ou le sidekick (IU classique).
Une valeur . Hidden est utilisée pour les composants qui ne sont pas sélectionnables dans l’IU, tels que les systèmes de paragraphes réels.
cq:isContainer Chaîne Indique si le composant est un composant de type « container » qui peut donc contenir d’autres composants, tels qu’un système de paragraphes.
     
cq:dialog nt:unstructured
Définition de la boîte de dialogue de modification pour l’IU tactile.
dialog cq:Dialog Définition de la boîte de dialogue de modification pour l’IU classique.
cq:design_dialog nt:unstructured Définition de la boîte de dialogue de conception pour l’IU tactile.
design_dialog cq:Dialog Définition de la boîte de dialogue de conception pour l’IU classique.
dialogPath Chaîne Chemin d’accès à une boîte de dialogue permettant de prendre en charge un cas où le composant n’aurait pas de nœud de boîte de dialogue.
     
cq:cellName Chaîne Si elle est définie, cette propriété sert d’ID de cellule. Pour plus d’informations, reportez-vous à l’article de la base de connaissances sur la création d’ID de cellule de conception.
cq:childEditConfig cq:EditConfig Lorsque le composant est de type « container », par exemple un système de paragraphes, cela engendre la modification de la configuration des nœuds enfants.
cq:editConfig cq:EditConfig Modifier la configuration du composant.
cq:htmlTag nt:unstructured  Renvoie des attributs de balise supplémentaires ajoutés à la balise html environnante. Active l’ajout d’attributs aux divs générés automatiquement.
cq:noDecoration Booléen Si la valeur est true, le composant n’est pas rendu avec les classes div et css générées automatiquement.
cq:template nt:unstructured S’il est détecté, ce nœud est utilisé comme modèle de contenu lorsque le composant est ajouté depuis le navigateur de composants ou le sidekick.
cq:templatePath Chaîne Chemin d’accès à un nœud à utiliser comme modèle de contenu lorsque le composant est ajouté depuis le navigateur de composants ou le sidekick. Doit être un chemin absolu, non relatif au nœud du composant.
Sauf si vous souhaitez réutiliser du contenu déjà disponible ailleurs, cela n’est pas obligatoire, et cq:template est suffisant (voir ci-dessous).
jcr:created Date Date de création du composant.
jcr:description Chaîne Description du composant.
jcr:title Chaîne Titre du composant.
sling:resourceSuperType Chaîne Lorsqu’il est défini, le composant hérite de ce composant.
virtual sling:Folder Permet la création de composants virtuels. Pour voir un exemple, veuillez étudier le composant contact à l’adresse :
/libs/foundation/components/profile/form/contact
     
<breadcrumb.jsp> nt:file
Fichier de script.
icon.png nt:file L’icône du composant apparaît à côté du titre dans le sidekick.
thumbnail.png nt:file Vignette facultative affichée lorsque le composant est déplacé depuis le sidekick.

Si nous nous intéressons au composant Text (l’une ou l’autre des versions), nous pouvons voir ces éléments :

  • HTL (/libs/wcm/foundation/components/text)

    chlimage_1
  • JSP (/libs/foundation/components/text)

    screen_shot_2012-02-13at60457pm

Les propriétés d’intérêt particulier sont les suivantes :

  • jcr:title - titre du composant. Il peut être utilisé pour identifier le composant, par exemple. Il est visible dans la liste du navigateur de composants dans le navigateur ou le sidekick
  • jcr:description - description du composant. Peut être utilisée comme indice de survol de la souris dans la liste des composants du sidekick
  • sling:resourceSuperType - indique le chemin de l’héritage lors de l’extension d’un composant (en remplaçant une définition)

Les nœuds d’enfant d’un intérêt particulier sont les suivants :

  • cq:editConfig (cq:EditConfig) - contrôle les aspects visuels. Par exemple, il peut définir l’apparence d’une barre ou d’un widget, ou peut ajouter des contrôles personnalisés
  • cq:childEditConfig (cq:EditConfig) - contrôle les aspects visuels des composants enfants qui n’ont pas leurs propres définitions
  • Interface utilisateur optimisée pour les écrans tactiles :
    • cq:dialog (nt:unstructured) - définit la boîte de dialogue de modification du contenu de ce composant
    • cq:design_dialog (nt:unstructured) - spécifie les options de modification de conception pour le composant
  • IU classique :
    • dialog (cq:Dialog) - définit la boîte de dialogue de modification du contenu du composant (spécifique à l’IU classique)
    • design_dialog (cq:Dialog) - spécifie les options de modification de conception pour le composant
    • icon.png - fichier graphique à utiliser comme icône pour le composant dans le sidekick
    • thumbnail.png - fichier graphique à utiliser comme vignette pour le composant en le faisant glisser depuis le sidekick

Boîtes de dialogue

Les boîtes de dialogue constituent un élément majeur de votre composant car elles fournissent une interface permettant aux auteurs de configurer et de commenter ce composant.

En fonction de la complexité du composant, la boîte de dialogue peut nécessiter un ou plusieurs onglets pour s’assurer qu’elle soit de petite taille et pour trier les champs de saisie.

Les définitions de boîte de dialogue sont spécifiques à l’IU :

Remarque :

  • Pour des raisons de compatibilité, l’IU tactile peut utiliser la définition d’une boîte de dialogue d’IU classique, si aucune boîte de dialogue n’a été définie pour l’IU tactile.
  • L’outil de conversion de boîtes de dialogue sert à étendre/convertir les composants dont les boîtes de dialogue sont seulement définies pour l’IU classique.

  • Interface utilisateur optimisée pour les écrans tactiles

    • Nœuds cq:dialog (nt:unstructured) :
      • définissent la boîte de dialogue pour la modification du contenu de ce composant
      • sont spécifiques à l’IU tactile
      • sont définis à l’aide de composants de l’IU Granite
      • ont une propriété sling:resourceType, comme structure de contenu Sling standard
      • peuvent avoir une propriété helpPath pour définir la ressource d’aide contextuelle (chemin absolu ou relatif) accessible lorsque l’icône d’aide (l’icône ? ) est sélectionnée.
        • Pour les composants prêts à l’emploi, il s’agit souvent d’une page dans la documentation. 
        • Si aucun helpPath n’est spécifié, l’URL par défaut (page de présentation de la documentation) est affichée.
    chlimage_1

    Dans la boîte de dialogue, des champs individuels sont définis :

    screen_shot_2012-02-13at60937pm
  • IU classique

    • Nœuds dialog(cq:Dialog)
      • définissent la boîte de dialogue pour la modification du contenu de ce composant
      • spécifiques à l’IU classique
      • sont définis à l’aide de widgets ExtJS
      • possèdent une propriété xtype qui fait référence à ExtJS
      • peuvent avoir une propriété helpPath pour définir la ressource d’aide contextuelle (chemin absolu ou relatif) accessible lorsque le bouton Aide est sélectionné.
        • Pour les composants prêts à l’emploi, il s’agit souvent d’une page dans la documentation. 
        • Si aucun helpPath n’est spécifié, l’URL par défaut (page de présentation de la documentation) est affichée.
    chlimage_1

    Dans la boîte de dialogue, des champs individuels sont définis :

    chlimage_1

    Dans une boîte de dialogue classique :

    • vous pouvez créer une boîte de dialogue définie en tant que cq:Dialog qui fournira un seul onglet (comme dans le composant text). Si vous avez besoin de plusieurs onglets, comme dans le composant textimage, la boîte de dialogue peut être définie comme cq:TabPanel.
    • un cq:WidgetCollection (items) sert de base pour les champs de saisie (cq:Widget) ou d’autres onglets (cq:Widget). Cette hiérarchie peut être étendue.

Boîtes de dialogue de conception

Les boîtes de dialogue de conception sont très similaires aux boîtes de dialogue utilisées pour modifier et configurer le contenu, mais elles fournissent une interface permettant aux auteurs de configurer et de fournir des détails de conception pour ce composant.

Les boîtes de dialogue de conception sont disponibles en mode Conception, bien qu’elles ne soient pas nécessaires pour tous les composants. Par exemple, les composants Title et Image ont tous deux des boîtes de dialogue de conception, alors que le composant Text n’en a pas.

La boîte de dialogue de conception pour le système de paragraphe (par exemple parsys) est un cas particulier. Elle permet à l’utilisateur de définir d’autres composants spécifiques à rendre sélectionnables (depuis le navigateur de composants ou le sidekick) sur la page.

Ajout d’un composant au système de paragraphe

Une fois qu’un composant a été défini, il doit être disponible pour utilisation. Pour rendre un composant sélectionnable dans un système de paragraphes, vous pouvez :

  1. ouvrir le mode Conception pour une page et activer le composant requis ;

  2. ajouter le(s) composant(s) requis à la propriété components de votre définition de modèle sous :

    /etc/designs/<votreProjet>/jcr:content/<votremodèle>/par

    Pour obtenir un exemple, reportez-vous à la section :

        /etc/designs/geometrixx/jcr:content/contentpage/par

    chlimage_1

Composants et contenu qu’ils créent

Si nous créons et configurons une instance du composant Title sur la page : <content-path>/Prototype.html

  • Interface utilisateur optimisée pour les écrans tactiles

    chlimage_1
  • IU classique

    screen_shot_2012-02-01at34257pm

Ensuite, nous pouvons voir la structure du contenu créé dans le référentiel :

screen_shot_2012-02-13at61405pm

En particulier, si vous vous intéressez au texte actuel d’un composant Title :

  • la définition (pour les deux interfaces utilisateur) possède la propriété name=./jcr:title
    • /libs/foundation/components/title/cq:dialog/content/items/column/items/title
    • /libs/foundation/components/title/dialog/items/title
  • dans le contenu, ceci génère la propriété jcr:title qui stocke le contenu de l’auteur.

Les propriétés définies dépendent des définitions individuelles. Bien qu’elles puissent être plus complexes que dans les exemples ci-dessus, elles suivent toujours les mêmes principes simples.

Hiérarchie et héritage des composants

Les composants d’AEM sont soumis à trois hiérarchies différentes :

  • Hiérarchie des types de ressources
    Permet d’étendre les composants à l’aide de la propriété sling:resourceSuperType. Cela permet au composant d’hériter d’attributs. Par exemple, un composant Text hérite de divers attributs du composant standard.
    • scripts (résolus par Sling)
    • boîtes de dialogue
    • descriptions (y compris les images miniatures, les icônes, etc.)
  • Hiérarchie des conteneurs
    Cette option permet de renseigner les paramètres de configuration du composant enfant. Elle est généralement utilisée dans un scénario parsys.
    Par exemple, les paramètres de configuration des boutons de la barre de modification, la disposition de jeux de contrôles (barres de modification, survol), la disposition des boîtes de dialogue (ancrée, flottante) peuvent être définis sur le composant parent.
    Les paramètres de configuration (liés à la fonctionnalité de modification) dans cq:editConfig et cq:childEditConfig sont propagés.
  • Hiérarchie des inclusions
    Paramètre imposé lors de l’exécution par la séquence d’inclusions.
    Cette hiérarchie est utilisée par le concepteur, qui à son tour sert de base pour divers aspects de conception du rendu, notamment les informations de mise en page, les informations css, les composants disponibles dans un parsys, etc.

Comportement de modification

Cette section explique comment configurer le comportement de modification d’un composant. Cela inclut les attributs tels que les actions disponibles pour le composant, les caractéristiques de l’éditeur local et les écouteurs liés aux événements sur le composant.

La configuration est commune à l’IU tactile et à l’IU classique, à l’exception de certaines différences.

Le comportement de modification d’un composant est configuré en ajoutant un nœud cq:editConfig de type cq:EditConfig en dessous du nœud de composant (de type cq:Component) et en ajoutant des propriétés spécifiques et des nœuds enfants. Les propriétés et les nœuds enfants suivants sont disponibles :

  • Propriétés du nœud cq:editConfig :

    • cq:actions (matrice de chaînes) : définit les actions pouvant être effectuées sur le composant.
    • cq:layout (chaîne) : définit la façon dont le composant est modifié dans l’IU classique.
    • cq:dialogMode (chaîne) : définit le mode d’ouverture de la boîte de dialogue des composants dans l’IU classique
      • Dans l’IU tactile, les boîtes de dialogue flottent toujours en mode bureau et s’ouvrent automatiquement en mode plein écran sur mobile.
    • cq:emptyText (chaîne) : définit le texte qui est affiché quand aucun contenu visuel n’est présent.
    • cq:inherit (booléen) : définit si les valeurs manquantes sont héritées du composant.
    • dialogLayout (chaîne) : définit le mode d’ouverture de la boîte de dialogue.
  • Nœuds enfants cq:editConfig :

    • cq:dropTargets (type de nœud nt:unstructured) : définit une liste de cibles de dépôt pouvant accepter une ressource déposée à partir du Content Finder
      • Les cibles de dépôt multiples sont uniquement disponibles dans l’IU classique.
      • Dans l’IU tactile, une seule cible est autorisée.
    • cq:actionConfigs (type de noeud nt:unstructured) : définit une liste de nouvelles actions ajoutées à la liste cq:actions
    • cq:formParameters (type de nœud nt:unstructured) : définit des paramètres supplémentaires qui sont ajoutés au formulaire de la boîte de dialogue.
    • cq:inplaceEditing (type de nœud cq:InplaceEditingConfig) : définit une configuration de modification en place pour le composant.
    • cq:listeners (type de nœud cq:EditListenersConfig) : définit ce qui se passe avant ou après une action sur le composant.

Remarque :

Dans cette page, un nœud (propriétés et nœuds enfants) est représenté au format XML, comme indiqué dans l’exemple suivant.

<jcr:root xmlns:cq="http://www.day.com/jcr/cq/1.0" xmlns:jcr="http://www.jcp.org/jcr/1.0"
    cq:actions="[edit]"
    cq:dialogMode="floating"
    cq:layout="editbar"
    jcr:primaryType="cq:EditConfig">
    <cq:listeners
        jcr:primaryType="cq:EditListenersConfig"
        afteredit="REFRESH_PAGE"/>
</jcr:root>

Il existe de nombreuses configurations dans le référentiel. Vous pouvez facilement rechercher des propriétés spécifiques ou des nœuds enfants :

  • Pour rechercher une propriété du nœud cq:editConfig, par exemple cq:actions, vous pouvez utiliser l’outil de requête dans CRXDE Lite et faire une recherche avec la chaîne de requête XPath suivante :
    //element( cq:editConfig, cq:EditConfig) [@cq:actions]
  • Pour rechercher un nœud enfant de cq:editConfig, par exemple, vous pouvez rechercher cq:dropTargets, qui est de type cq:DropTargetConfig, vous pouvez utiliser l’outil de requête dans CRXDE Lite et faire une recherche avec la chaîne de requête XPath suivante :
    //element(cq:dropTargets, cq:DropTargetConfig)

Configuration avec les propriétés cq:EditConfig

cq:actions

La propriété cq:actions (matrice de chaînes) définit une ou plusieurs actions pouvant être exécutées sur le composant. Les valeurs suivantes sont configurables :

Valeur de la propriété Description
text:<some text> Affiche la valeur de texte statique <some text>
Visible uniquement dans l’IU classique. L’IU tactile n’affiche pas les actions dans un menu contextuel, donc ceci n’est pas applicable.
- Ajoute un espacement.
Visible uniquement dans l’IU classique. L’IU tactile n’affiche pas les actions dans un menu contextuel, donc ceci n’est pas applicable.
edit Ajoute un bouton permettant de modifier le composant.
delete Ajoute un bouton permettant de supprimer le composant
insert Ajoute un bouton permettant d’insérer un nouveau composant avant celui actif
copymove Ajoute un bouton permettant de copier et de couper le composant.

La configuration suivante ajoute un bouton de modification, un espacement, ainsi qu’un bouton de suppression et d’insertion à la barre de modification du composant :

<jcr:root xmlns:cq="http://www.day.com/jcr/cq/1.0" xmlns:jcr="http://www.jcp.org/jcr/1.0"
    cq:actions="[edit,-,delete,insert]"
    cq:layout="editbar"
    jcr:primaryType="cq:EditConfig"/>

La configuration suivante ajoute le texte « Configurations héritées du framework de base » à la barre de modification des composants :

<jcr:root xmlns:cq="http://www.day.com/jcr/cq/1.0" xmlns:jcr="http://www.jcp.org/jcr/1.0"
    cq:actions="[text:Inherited Configurations from Base Framework]"
    cq:layout="editbar"
    jcr:primaryType="cq:EditConfig"/>

cq:layout (IU classique uniquement)

La propriété cq:layout (chaîne) définit la façon dont le composant peut être modifié dans l’IU classique. Les valeurs suivantes sont disponibles :

Valeur de la propriété Description
rollover Valeur par défaut. La modification de composant est accessible par survol de la souris, via des clics et/ou un menu contextuel.
Pour une utilisation avancée, notez que l’objet côté client correspondant est : CQ.wcm.EditRollover.
editbar La modification de composant est accessible via une barre d’outils.
Pour une utilisation avancée, notez que l’objet côté client correspondant est : CQ.wcm.EditBar.
auto Le choix est laissé au code côté client.

Remarque :

Les concepts de survol et de modification ne sont pas applicables dans l’IU tactile.

La configuration suivante ajoute un bouton de modification à la barre de modification du composant :

<jcr:root xmlns:cq="http://www.day.com/jcr/cq/1.0" xmlns:jcr="http://www.jcp.org/jcr/1.0"
    cq:actions="[edit]"
    cq:layout="editbar"
    jcr:primaryType="cq:EditConfig">
</jcr:root>

cq:dialogMode (IU classique uniquement)

Le composant peut être lié à une boîte de dialogue de modification. La propriété cq:dialogMode (chaîne) définit le mode d’ouverture de la boîte de dialogue du composant dans l’IU classique. Les valeurs suivantes sont disponibles :

Valeur de la propriété Description
floating La boîte de dialogue est flottante.
inline (valeur par défaut). La boîte de dialogue est ancrée sur le composant.
auto Si la largeur du composant est inférieure à la valeur côté client CQ.themes.wcm.EditBase.INLINE_MINIMUM_WIDTH, la boîte de dialogue est flottante, sinon elle est ancrée.

Remarque :

Dans l’IU tactile, les boîtes de dialogue flottent toujours en mode bureau et s’ouvrent automatiquement en mode plein écran sur mobile.

La configuration suivante définit une barre de modification avec un bouton de modification et une boîte de dialogue flottante :

<jcr:root xmlns:cq="http://www.day.com/jcr/cq/1.0" xmlns:jcr="http://www.jcp.org/jcr/1.0"
    cq:actions="[edit]"
    cq:dialogMode="floating"
    cq:layout="editbar"
    jcr:primaryType="cq:EditConfig">
</jcr:root>

cq:emptyText

La propriété cq:emptyText (chaîne) définit le texte qui est affiché quand aucun contenu visuel n’est présent. Sa valeur par défaut est : Faire glisser des composants ou éléments ici.

cq:inherit

La propriété cq:inherit (booléen) définit si les valeurs manquantes sont héritées du composant. La valeur par défaut est false.

dialogLayout

La propriété dialogLayout définit la façon dont une boîte de dialogue doit s’ouvrir par défaut.

  • Une valeur fullscreen ouvre la boîte de dialogue en plein écran.
  • Une valeur vide ou absente ouvre par défaut la boîte de dialogue normalement. 
  • Notez que l’utilisateur peut toujours basculer en mode plein écran dans la boîte de dialogue. 
  • Ne s’applique pas à l’IU classique.

Configuration avec des nœuds enfants cq:EditConfig

cq:dropTargets

Le nœud cq:dropTargets (type de nœud nt:unstructured) définit une liste de cibles de dépôt pouvant accepter une ressource déplacée à partir du Content Finder Il sert de collection de nœuds de type cq:DropTargetConfig.

Remarque :

Les cibles de dépôt multiples sont uniquement disponibles dans l’IU classique.

Dans l’IU tactile, seule la première cible est utilisée.

Chaque nœud enfant de type cq:DropTargetConfig définit une cible de dépôt dans le composant. Le nom du nœud est important car il doit être utilisé dans JSP, comme suit, pour générer le nom de classe CSS affecté à l’élément DOM qui est la cible de dépôt réelle :

<classe css de la cible de dépôt > = <préfixe glisser-déposer> +
<nom de nœud de la cible de dépôt dans la configuration de modification>

Le <préfixe glisser-déposer> est défini par la propriété Java :

com.day.cq.wcm.api.components.DropTarget.CSS_CLASS_PREFIX.

Par exemple, le nom de la classe est défini comme suit dans le JSP du composant Download
(/libs/foundation/components/download/download.jsp) où fichier correspond au nom de nœud de la cible de dépôt dans la configuration de modification du composant Download :

Chaîne ddClassName = DropTarget.CSS_CLASS_PREFIX + "fichier";

Le nœud de type cq:DropTargetConfig doit posséder les propriétés suivantes :

Valeur de la propriété Valeur de la propriété
accept Regex appliqué au type mime de la ressource pour confirmer que le dépôt est autorisé.
groups Tableau des groupes de cibles de dépôt. Chaque groupe doit correspondre au type de groupe défini dans l’extension du Content Finder et associé aux ressources.
propertyName Nom de la propriété qui sera mise à jour après un dépôt valide.

La configuration suivante est issue du composant Download. Elle active n’importe quelle ressource (le type mime peut être n’importe quelle chaîne) à partir du groupe media à déposer à partir du Content Finder dans le composant. Après le dépôt, la propriété de composant fileReference est mise à jour :

    <cq:dropTargets jcr:primaryType="nt:unstructured">
        <file
            jcr:primaryType="cq:DropTargetConfig"
            accept="[.*]"
            groups="[media]"
            propertyName="./fileReference"/>
    </cq:dropTargets>

cq:actionConfigs (IU classique uniquement)

Le nœud cq:actionConfigs (type de nœud nt:unstructured) définit une liste de nouvelles actions ajoutées à la liste définie par la propriété cq:actions. Chaque nœud enfant de cq:actionConfigs définit une nouvelle action en définissant un widget.

L’exemple de configuration suivant définit un nouveau bouton (avec un séparateur pour l’IU classique) :

  • un séparateur, défini par le xtype tbseparator;
    • Applicable uniquement dans l’IU classique.
    • Cette définition est ignorée par l’IU tactile dans la mesure où les xtypes sont ignorés (et les séparateurs sont inutiles car la barre d’outils d’action est construite différemment dans l’IU tactile).
  • un bouton nommé Gérer les commentaires qui exécute la fonction de gestionnaire CQ_collab_forum_openCollabAdmin ().
<jcr:root xmlns:cq="http://www.day.com/jcr/cq/1.0" xmlns:jcr="http://www.jcp.org/jcr/1.0" xmlns:nt="http://www.jcp.org/jcr/nt/1.0"
    cq:actions="[EDIT,COPYMOVE,DELETE,INSERT]"
    jcr:primaryType="cq:EditConfig">
    <cq:actionConfigs jcr:primaryType="nt:unstructured">
        <separator0
            jcr:primaryType="nt:unstructured"
            xtype="tbseparator"/>
        <manage
            jcr:primaryType="nt:unstructured"
            handler="function(){CQ_collab_forum_openCollabAdmin();}"
            text="Manage comments"/>
    </cq:actionConfigs>
</jcr:root>

Remarque :

Voir Ajout d’une nouvelle action à une barre d’outils de composants à titre d’exemple pour l’IU tactile.

cq:formParameters

Le nœud cq:formParameters (type de nœud nt:unstructured) définit des paramètres supplémentaires qui sont ajoutés au formulaire de la boîte de dialogue. Chaque propriété est mappée à un paramètre de formulaire.

La configuration suivante ajoute un paramètre appelé name, défini avec la valeur photos/primary dans le formulaire de boîte de dialogue :

    <cq:formParameters
        jcr:primaryType="nt:unstructured"
        name="photos/primary"/>

cq:inplaceEditing

Le nœud cq:inplaceEditing (type de nœud cq:InplaceEditingConfig) définit une configuration de modification en place pour le composant. Il peut posséder les propriétés suivantes :

Valeur de la propriété Valeur de la propriété
active (booléen) True pour activer la modification locale du composant.
configPath (chaîne) Chemin d’accès de la configuration de l’éditeur. La configuration peut être spécifiée par un nœud de configuration.
editorType

(chaîne) Type d’éditeur. Les types disponibles sont :

  • plaintext : à utiliser pour le contenu non HTML.
  • title : éditeur de texte en clair amélioré qui convertit les titres graphiques en texte clair avant que l’édition ne commence. Utilisé par le composant title de Geometrixx.
  • text : à utiliser pour du contenu HTML (utilise l’éditeur de texte enrichi).

La configuration suivante active la modification locale du composant et définit plaintext comme type d’éditeur :

    <cq:inplaceEditing
        jcr:primaryType="cq:InplaceEditingConfig"
        active="{Boolean}true"
        editorType="plaintext"/>

cq:listeners

Le nœud cq:listeners (type de nœud cq:EditListenersConfig) définit ce qui se passe avant ou après une action sur le composant. Le tableau suivant définit ses propriétés possibles.

Nom de la propriétéValeur de la propriété

Valeur par défaut

(Uniquement dans l’IU classique)

beforedeleteLe gestionnaire est déclenché avant la suppression du composant.
 
beforeeditLe gestionnaire est déclenché avant la modification du composant.  
beforecopyLe gestionnaire est déclenché avant la copie du composant.  
beforemoveLe gestionnaire est déclenché avant la suppression du composant.  
beforeinsertLe gestionnaire est déclenché avant l’insertion du composant.
Valide uniquement pour l’IU tactile.
 
beforechildinsertLe gestionnaire est déclenché avant l’insertion à l’intérieur d’un autre composant (conteneurs uniquement).  
afterdeleteLe gestionnaire est déclenché après la suppression du composant.REFRESH_SELF
aftereditLe gestionnaire est déclenché après la suppression du composant.REFRESH_SELF
aftercopyLe gestionnaire est déclenché après la copie du composant.REFRESH_SELF
afterinsertLe gestionnaire est déclenché après l’insertion du composant.REFRESH_INSERTED
aftermoveLe gestionnaire est déclenché après le déplacement du composant.REFRESH_SELF
afterchildinsertLe gestionnaire est déclenché après l’insertion du composant à l’intérieur d’un autre composant (conteneurs uniquement).  

Remarque :

Les gestionnaires REFRESH_INSERTED et REFRESH_SELFMOVED sont uniquement disponibles dans l’IU classique.

Remarque :

Les valeurs par défaut des écouteurs ne sont définies que dans l’IU classique.

Remarque :

Dans le cas des composants imbriqués, certaines restrictions existent sur les actions définies en tant que propriétés sur le nœud cq:listeners :

  • Pour les composants imbriqués, les valeurs des propriétés doivent être REFRESH_PAGE :
    • aftermove
    • aftercopy

Le gestionnaire d’événements peut être mis en œuvre avec une implémentation personnalisée. Par exemple (où project.customerAction est une méthode statique) :

afteredit = "project.customerAction"

L’exemple suivant est équivalent à la configuration REFRESH_INSERTED :

afterinsert="function(path, definition) { this.refreshCreated(path, definition); }"

Remarque :

En ce qui concerne l’IU classique, pour voir quels paramètres peuvent être utilisés dans les gestionnaires, reportez-vous aux sections des événements before<action> et after<action> de la documentation des widgets CQ.wcm.EditBar et CQ.wcm.EditRollover.

Avec la configuration suivante, la page est actualisée après la suppression, la modification, l’insertion ou le déplacement du composant :

    <cq:listeners
        jcr:primaryType="cq:EditListenersConfig"
        afterdelete="REFRESH_PAGE"
        afteredit="REFRESH_PAGE"
        afterinsert="REFRESH_PAGE"
        afterMove="REFRESH_PAGE"/>

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne