Découvrez ce qui différencie les retouches globales et sélectives, et comment les utiliser pour améliorer vos photos.
Image en noir et blanc et en plongée d’un homme traversant sur un passage piétons

Modifier une photo en réglant la lumière et les couleurs

Les applications de retouche d'images comme Lightroom permettent d’agir sur la lumière et les couleurs capturées par l’appareil. Vous pouvez ainsi modifier l’apparence d’une photo, créer une ambiance particulière ou encore guider le regard du spectateur vers différents endroits de la scène. 

Il est possible de modifier les valeurs des tons et des couleurs d’une photo à l’aide des retouches globales (qui s’appliquent à l’intégralité de l’image) ou des retouches sélectives (qui agissent sur les valeurs de luminosité ou de couleur d’une zone spécifique de la scène). On commence généralement par effectuer des retouches globales avant de peaufiner le résultat à l’aide de retouches sélectives.

Retouches globales de la luminosité et du contraste

En agissant sur la luminosité générale, vous transformez l’ambiance d'une image pour la rendre légère et aérienne ou, au contraire, sombre et mystérieuse. La luminosité permet également de mettre en évidence ou en retrait certaines zones tonales, pour révéler des détails importants dans les tons foncés ou les masquer s’ils attirent inutilement le regard.

Le contraste est la différence entre les valeurs claires et sombres. C'est l'un des éléments essentiels sur une photo. En augmentant le contraste, vous assombrissez les tons foncés et éclaircissez les tons clairs, et en le réduisant, vous obtenez l'effet inverse. Lorsque le contraste d'une image est insuffisant, elle paraît plate, terne ou sans éclat. Lorsqu'il est trop marqué, l'image est austère et rude, faute de détails dans les tons foncés et clairs. Régler le contraste consiste à trouver un équilibre entre l'intensité des tons les plus foncés et les plus clairs de l'image.

Retouches globales des couleurs

Le réglage de la balance des blancs permet de jouer globalement avec les couleurs pour rendre l’image plus chaude (plus de jaune) ou plus froide (plus de bleu). 

La saturation et la vibrance agissent sur l’intensité des couleurs, l’approche étant plus subtile avec la seconde qu’avec la première.

Les commandes TSL permettent des réglages globaux plus ciblés portant sur des couleurs spécifiques. Dans des applications comme Lightroom, TSL désigne les trois principales caractéristiques de la couleur :

  • Teinte : la couleur elle-même, c’est-à-dire rouge, jaune ou vert
  • Saturation : l’intensité de la couleur
  • Luminance : la luminosité globale de la couleur

Retouches sélectives de la luminosité, du contraste et de la couleur

Les outils de retouche sélective permettent d'effectuer différents réglages à l’aide de dégradés linéaires ou radiaux ou d'un pinceau. Grâce aux retouches sélectives, vous gagnez en maîtrise et en souplesse pour apporter votre touche personnelle à une photo en jouant sur la lumière et la couleur. Voici quelques exemples courants d'utilisation des retouches sélectives :

  • Mise en évidence du sujet d’un portrait en assombrissant la zone autour du visage.
  • Obscurcissement d’un ciel exagérément clair dans une photo de paysage.
  • Éclaircissement des zones importantes d'une scène pour guider le regard du spectateur vers différents endroits.
  • Obscurcissement de détails qui attirent inutilement le regard pour les rendre moins perceptibles.
  • Saturation de la couleur d’un objet spécifique (une pomme rouge, par exemple) pour le faire ressortir sur la photo.

Commencez par des retouches globales, peaufinez en procédant à des retouches sélectives

Lorsque vous retouchez les tons ou les couleurs d’une photo, les réglages globaux et sélectifs sont tout aussi importants pour améliorer l’image et apporter la touche qui exprimera votre créativité. Commencez par des retouches globales de la luminosité, du contraste et de la couleur, puis peaufinez l’image par retouches sélectives de zones spécifiques.

Cette page vous a-t-elle été utile ?