Les rêves qui semblent réels peuvent nous habiter des journées entières. L’artiste digital et photographe mexicain Felix Hernández crée des univers oniriques invitant à la réflexion. Découvrez de plus près comment il a associé les photos d'une scène montée en studio dans Adobe Photoshop CC pour amener le spectateur à imaginer ce qui a bien pu se passer un soir sur une route enneigée, au milieu de nulle part.

Tempête de neige sur une table

Pour monter la scène, Felix a dû fouiller dans ses placards de cuisine et les jouets de ses fils. Il a ainsi utilisé de la farine pour créer un paysage enneigé, et méticuleusement parsemé de l’aneth séché pour former des traces de pneus dans la neige. Après avoir saupoudré un peu de farine sur la voiture miniature, il a allumé une cigarette et soufflé la fumée au-dessus de la table pour donner l’illusion d'une tempête hivernale. Une fois les éléments en place et l’éclairage installé, Felix a pris une série de photos du paysage et de ses conditions météorologiques extrêmes.

create-composite-images_step1

Paralysé par le blizzard

Pour faire tourbillonner la neige autour de la voiture, Felix a importé six photos de cette dernière, chacune dans une phase différente de la tempête. Sur certains clichés, la voiture n’était recouverte que d'une fine pellicule de neige, et sur d’autres, le vent simulé par la fumée de cigarette ou la farine, semblait souffler dans différentes directions.

Felix a utilisé un masque de fusion et réduit l'opacité pour créer une lumière réaliste au niveau des fenêtres de la voiture. Il a appliqué d'autres masques de fusion sur les calques météo pour peindre directement sur la scène et révéler ainsi le vent et le brouillard. Il a réduit l’opacité sur d’autres calques pour créer une visibilité en adéquation avec les conditions hivernales.

create-composite-images_step2

Ajout d’une forêt à l’arrière-plan

Pour son arrière-plan, Felix a utilisé une photo libre de droits représentant une forêt enneigée. Après avoir importé l'image, il a appliqué un calque de réglage Noir et blanc et ajusté les couches de couleur pour peaufiner la teinte. Il a ensuite appliqué le masque de fusion de type Dégradé pour estomper les arbres à l’arrière-plan, puis il a réglé les niveaux pour modifier la tonalité et la balance des couleurs. Pour finir, il a recouvert de noir les bords de la photo pour qu’elle se fonde dans le décor.

S’agissant de l’horizon, Felix a dupliqué l'image des arbres, puis il l’a réduite et déplacée à gauche pour donner une illusion de profondeur et de perspective au niveau de la forêt. Il a ensuite peint sur le masque pour supprimer les bords de l’image et réduit l’opacité du calque.

create-composite-images_step3

Phares et faisceaux lumineux

Felix a importé deux autres images libres de droits pour donner l'impression que les phares de la voiture étaient allumés. Il a utilisé l’image d’un faisceau lumineux traversant un ciel étoilé, et réglé les niveaux, la teinte et la saturation à sa convenance. Pour l'image représentant un halo de lumière par une nuit brumeuse, il a modifié les courbes et les niveaux pour révéler la puissance des phares se réfléchissant à travers la neige et le brouillard. 

Pour les phares, Felix a redimensionné et fait pivoter l’image de la constellation, puis il a ajouté un flou directionnel horizontal, réduit l’opacité et étiré l’image à l’horizontale. Pour peaufiner le calque correspondant, il a utilisé le mode de fusion Superposition. Pour simuler les rayons lumineux, il a effectué la même manipulation sur le calque de l'image représentant un halo de lumière.

create-composite-images_step4

Empreintes d’une main sur la vitre

Pour ajouter une touche de mystère, Felix a importé une image avec les empreintes d'une main et l’a ajoutée sur la vitre arrière de la voiture. Il l’a fait pivoter et mise à l’échelle avant de la mettre en place. Il a réglé les niveaux du calque de la main, créé un masque d'écrêtage, choisi le mode de fusion Lumière tamisée et ajusté à nouveau les niveaux. Il a ensuite ajouté un masque de fusion et utilisé une forme noire avec une opacité réduite pour estomper les bords de la photo. Pour finir, il a appliqué un flou gaussien pour donner l’illusion d'une fenêtre givrée.

create-composite-images_step5

Vignettage et ajout d’une touche de couleur

Felix a procédé à d’ultimes réglages pour définir l’ambiance générale de la composition. Il a appliqué une vignette pour attirer l’attention du spectateur et ajouté un peu de couleur pour rehausser l’impact visuel du décor. Pour créer une vignette similaire, vous pouvez appliquer une incrustation en dégradé au calque, définir le mode de fusion sur Produit, régler l’opacité, choisir un paramètre prédéfini Dégradé et modifier ses paramètres. Procédez ensuite à quelques ajustements de calque pour corriger les couleurs.

create-composite-images_before_step6 create-composite-images_after_step6

 

À propos de l'artiste :

Felix Hernández vit à Cancun, au Mexique — un endroit qu’il qualifie de paradis sur terre pour lui et sa merveilleuse famille. Que ce soit pour le travail ou le plaisir, il passe son temps à créer. Felix est directeur et associé d’une petite agence de création, et dirige simultanément son propre studio, Hernández Dreamphography.

Ayant étudié le design graphique à une époque où les ordinateurs et appareils photo numériques n’existaient pas encore, il s’est formé à la photographie et à la manipulation digitale en suivant de très nombreux ateliers et tutoriels, mais surtout en adoptant une démarche empirique.

Les petites sociétés pour lesquelles il a travaillé ne pouvaient pas se permettre d’embaucher des photographes qualifiés. Il a donc décidé de s’installer à son compte et de donner vie à ses propres idées.

Son intérêt pour le design remonte à l’enfance, et il a toujours faire preuve d’une grande imagination. Petit, Felix adorait dessiner, faire de la pâte à modeler et réaliser des constructions. Il passait son temps libre à dessiner des voitures, des pièces de mobilier, des avions, ainsi que les plans de la maison de ses rêves, qui abritait une salle de cinéma et une piste de bowling.

Tout ce qui l'inspire est, selon lui, à la fois une bénédiction et une malédiction — que ce soit la musique, les livres, les films ou encore les talentueux créateurs qui présentent leurs travaux sur Behance. Comme nombre d’artistes, il déborde d’idées mais manque de temps pour les concrétiser.

Suivez Felix Hernández

07/04/2018

Musique utilisée avec l’aimable autorisation d’Epidemic Sound

Cette page vous a-t-elle été utile ?