La variable de l’URL de la page peut s’avérer très utile pour obtenir diverses informations sur une page dont le nom n’est pas précis ou suffisamment explicite. Cette variable est disponible par défaut dans les flux de données et Data Warehouse. Elle n’est toutefois pas actuellement disponible en tant que dimension dans les rapports Adobe Analytics. Elle peut cependant être obtenue en apportant des modifications mineures à la mise en œuvre. Comme la plupart des modifications de mise en œuvre, ces recommandations s’appliquent uniquement aux données actuelles et futures, et non rétroactivement.

Remarque :

modifier votre mise en œuvre peut entraîner une perte de données en cas de configuration incorrecte (remplacement des valeurs de variable existantes, par exemple). Si vous souhaitez une assistance dans l’apport de modifications à la mise en œuvre, contactez votre gestionnaire de compte pour planifier une mission de consultation.

Code pour renseigner l’URL de la page

Selon ce qui est souhaité, les éléments suivants peuvent être utilisés :

// Using JavaScript
[location.host, location.pathname].join('');
// Using DTM
%window.location.host%%window.location.pathname%

Adobe recommande vivement d’utiliser cette méthode. Cela réduit considérablement le nombre d’URL uniques, car les chaînes de protocole ou de requête ne sont pas incluses. Le contenu diffusé via HTTP et HTTPS est considéré comme un seul et même poste.

D=g

La méthode D=g utilise des variables dynamiques. La chaîne de requête « g » capture l’URL de la page dans une demande d’image.  Les serveurs de collecte de données interprètent « D= » pour copier cette valeur et l’attribuer à la variable souhaitée. Alors qu'’une valeur de demande d’image indique « D-g », la valeur réelle enregistrée est l’URL complète.

L’utilisation d’affectations de variables dynamiques inclut la chaîne de requête et de protocole. Les URL similaires diffusées via HTTP et HTTPS sont considérées comme étant des valeurs distinctes, comme les URL identiques avec des chaînes de requête différentes. L’utilisation de l’URL complète peut facilement entraîner des valeurs à faible débit et dépasser la limite d’octets pour les variables personnalisées.

window.location.href

L’utilisation de window.location.href n’est pas recommandée, car elle est identique à la méthode de variable dynamique, mais la longueur du caractère de demande d’image est bien plus longue. 

Méthode 1 : mise en œuvre via

Si votre système utilise DTM, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à dtm.adobe.com, puis cliquez sur la propriété Web souhaitée.
  2. Cliquez sur l’icône située en regard de l’outil Analytics.
  3. Sous les variables globales, recherchez un champ inutilisé, puis définissez-le sur %window.location.host%%window.location.pathname%
  4. Enregistrez et déployez les modifications.

Méthode 2 : mise en œuvre à l’aide de s_code

Si votre entreprise n’utilise pas la gestion dynamique des balises, vous pouvez attribuer la valeur de variable dans votre fichier JavaScript principal :

  1. Ouvrez le fichier s_code.js.
  2. Dans la fonction doPlugins(), ajoutez une ligne contenant ce code, en remplaçant XX par le champ souhaité :
    s.propXX=[location.host, location.pathname].join ('');
  3. Enregistrez le fichier, puis téléchargez-le sur votre site.

Méthode 3 : utilisation des règles de traitement

Si vous êtes autorisé à utiliser les règles de traitement, vous pouvez les utiliser pour renseigner automatiquement une variable avec l’URL de la page. Toutefois, cette méthode ne permet pas la suppression de chaînes de requête ou de protocoles :

  1. Connectez-vous à Adobe Analytics, puis accédez au menu Administrateur > Suites de rapports.
  2. Sélectionnez le rapport de suites adéquat puis rendez-vous sur Modifier les paramètres > Général > Règles de Traitement.
  3. Cliquez sur Ajouter une règle, puis créez la règle suivante (toujours exécuter) :
    remplacer la valeur de [champ souhaité] par page_url
  4. Cliquez sur Enregistrer.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne