Personnaliser l'objet d'un email

Personnaliser l'objet d'un email

L'objet de l'email est obligatoire pour préparer et envoyer le message. Il peut être configuré en cliquant sur le libellé de l'email.

email_designer_subject

En cliquant sur le bouton Editer, vous pouvez également ajouter des champs de personnalisation et du contenu dynamique à l'objet.

Optimisation prédictive de l'objet

Lors de l'édition d'un email, vous pouvez tester différents objets et obtenir une estimation de son taux d'ouverture avant l'envoi.

Cette fonctionnalité est désactivée par défaut. Elle est activée lors de l'import d'un premier modèle. Un modèle est créé à partir de jeux de données d'apprentissage spécifiques à un secteur d'activité donné. Les modèles permettent au système d'estimer le taux d'ouverture d'un email lorsqu'un nouvel objet est soumis.

Remarque :

Cette fonctionnalité est disponible pour les emails et les bases de données dont le contenu est en anglais uniquement. Si votre instance contient des emails dans d'autres langues, le modèle entraîné sera incohérent et donnera des résultats erronés. L'option permettant de tester un objet n'est visible que si un modèle est disponible dans votre instance.

Tester un objet

Pour tester un objet, procédez comme suit :

  1. Créez un email ou ouvrez un email existant.

  2. Ouvrez le contenu et saisissez l'objet de l'email dans le champ de saisie prévu à cet effet.

  3. Cliquez sur le bouton Tester l'objet pour afficher la fenêtre Tester la ligne d'objet. Vous pouvez toujours éditer l'objet dans cette fenêtre.

  4. Choisissez le bon modèle à prendre en compte pour la prédiction du taux d'ouverture. Plusieurs modèles sont disponibles. Chacun d'entre eux correspond à un secteur d'activité spécifique.

  5. Cliquez sur Tester.

Votre objet est alors analysé.

Remarque :

Si l'objet est trop court, il ne peut pas être analysé et un message d'erreur s'affiche.

Plusieurs indicateurs sont calculés et un ensemble d'outils s'affiche en vue de vous aider :

  • Taux d'ouverture estimé : ce graphique donne une idée du taux d'ouverture escompté de l'email avec l'objet actuellement testé.

  • Longueur de l'objet : cet indicateur permet de déterminer si la longueur actuelle de l'objet est correcte ou si elle doit être allongée ou raccourcie.

  • Mots en couleur : lors du test de l'objet, les mots surlignés en vert correspondent à ceux qui contribuent le plus à l'augmentation de la prédiction du taux d'ouverture. Les mots surlignés en rouge, quant à eux, correspondent à ceux qui contribuent le moins à l'augmentation de la prédiction du taux d'ouverture. Si vous ajoutez ou supprimez des mots de l'objet, les mots surlignés changent.

  • Catégories et suggestions de mots : la partie inférieure de la fenêtre contient plusieurs catégories pertinentes pour le modèle sélectionné. Ces catégories, triées par ordre d'importance, permettent de déterminer si l'objet contient des mots qui leur sont associés grâce à une coche. Chaque catégorie contient un ensemble de mots proposés qui peuvent être utilisés dans votre objet afin de le rendre plus pertinent et augmenter le taux d'ouverture. Ces mots correspondent à ceux qui sont le plus souvent utilisés dans une catégorie donnée.

Remarque :

Les champs de personnalisation et les signes de ponctuation ne sont pas pris en compte dans l'analyse de l'objet. Pour les textes dynamiques/conditionnels, toutes les variantes sont traitées comme un seul objet.

predictive_subject_line_example

Importer des modèles

Par défaut, aucun modèle n'est exécuté sur le serveur Adobe Campaign. Deux méthodes permettent d'obtenir un modèle et d'activer la fonctionnalité :

  • Vous pouvez entraîner un modèle local à partir des données des emails envoyés :

    • Si vous utilisez déjà Adobe Campaign, le modèle local sera automatiquement entraîné avec les diffusions que vous avez déjà envoyées.

    • Si vous utilisez Adobe Campaign pour la première fois, vous pouvez extraire de votre précédent système/fournisseur de services de messagerie un fichier CSV contenant 4 colonnes : date, subject, sent, opens. Pour cela, accédez à Administration > Canaux > Email > Import d'objet, puis suivez les instructions affichées dans les différents écrans. Lorsque le téléchargement des objets est terminé, importez un modèle local en suivant la procédure qui est décrite ci-après. Le modèle local est automatiquement entraîné avec les données que vous avez téléchargées.

    • Si vous utilisez Adobe Campaign pour la première fois et si vous ne pouvez pas obtenir de fichier CSV comme décrit plus haut, vous pouvez utiliser un modèle pré-entraîné ou attendre que le système dispose de suffisamment de données de diffusion pour entraîner un modèle local. Le système détermine automatiquement si le jeu de données actuel contient suffisamment de données pour reconnaître des constantes et entraîner le modèle.

      Remarque :

      Pour pouvoir entraîner votre modèle, vous avez besoin d'au moins 400 objets. Si les données à traiter ne sont pas suffisantes, le système ne sera pas en mesure d'entraîner le modèle. Votre instance ne peut contenir qu'un seul modèle entraîné.

    Pour entraîner un modèle local, téléchargez le fichier subjectLineTraining.xml depuis cet emplacement et utilisez la fonctionnalité d'import de package pour le charger dans votre instance Adobe Campaign. Un workflow technique entraînera automatiquement le modèle.

    Lorsque vous entraînez un modèle pour la première fois, un administrateur peut forcer le démarrage du Workflow d'apprentissage de l'objet depuis le menu Administration > Paramétrage de l'application > Workflows.

    Une fois un modèle téléchargé et entraîné, la fonctionnalité est automatiquement activée. Une nouvelle option apparaît alors en regard de l'objet de vos messages.

    Le workflow technique continue ensuite l'apprentissage du modèle toutes les semaines.

  • Vous pouvez importer des modèles pré-entraînés qui sont spécifiques à certains secteurs d'activité (médical, etc.) à l'aide de la fonctionnalité d'import de package Ces modèles sont disponibles ici et ne peuvent pas faire l'objet d'un apprentissage.

    Une fois un modèle téléchargé, la fonctionnalité est automatiquement activée. Une nouvelle option apparaît alors en regard de l'objet de vos messages.

Remarque :

L'import et la génération de modèles entraînés peuvent être uniquement effectués par un administrateur.

Les modèles disponibles sont les suivants :

  • Secteur cosmétique : subjectInsightCosmetic.xml

  • Secteur alimentaire : subjectInsightSupermarket.xml

  • Secteur médical : subjectInsightMedical.xml

  • Modèle à entraîner : subjectlineTraining.xml.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne