Méthodes d’authentification des signataires

Les services eSign autorisent plusieurs options pour vérifier que le signataire du document est bien la personne à laquelle vous l’avez envoyé. 

Si vous souhaitez vous assurer que le destinataire est bien la personne qui doit signer le document, sélectionnez « Vérifier l’identité des signataires » lors de l’envoi d’une transaction.

Un administrateur de compte peut également définir les méthodes d’authentification (le cas échéant) que les expéditeurs peuvent utiliser dans leur compte. Pour configurer ces paramètres, connectez-vous en tant qu’administrateur de compte. Sélectionnez

Onglet Compte > Paramètres de compte > Paramètres d’envoi.

Faites défiler la page jusqu’à « Paramètres de vérification de l’identité des signataires » et cochez les options auxquelles vous souhaitez avoir accès lors de l’envoi.

Options de vérification d’identité par destinataire

Autorisez les expéditeurs à définir les options de vérification de l’identité des signataires par destinataire. Par exemple, les expéditeurs peuvent définir un mot de passe différent pour chaque destinataire dans une transaction.

Mot de passe de signature

L’option « Mot de passe de signature » permet à l’expéditeur de définir un mot de passe spécifique. Vous pouvez alors envoyer ce mot de passe à votre signataire pour lui permettre d’accéder au document et de le signer. 

Remarque :

Les mots de passe ne peuvent contenir que des caractères alphanumériques ; les caractères spéciaux ne sont pas autorisés. Par exemple :

` ~ ! @ # $ % ^ & * ( ) _ + - = [ ] \ ; ' , . / { } | : " < > ?

Remarque :

Vous ne pouvez ni récupérer, ni réinitialiser le mot de passe de signature. Si vous perdez ou oubliez le mot de passe de signature, tout accès au document ou à la transaction s’avérera impossible. Il est nécessaire d’annuler cette transaction et de renvoyer le document dans le cadre d’une nouvelle transaction d’envoi.

Authentification fondée sur les connaissances

Il s’agit d’une authentification de haut niveau utilisée principalement au sein des établissements financiers et dans d’autres scénarios qui nécessitent une solide affirmation de l’authenticité du signataire. Plusieurs questions personnelles sont posées au signataire. Il doit y répondre correctement pour pouvoir signer l’accord. Cette option est disponible uniquement pour les comptes de niveaux Enterprise et Global. Elle ne peut s’appliquer qu’aux signataires aux États-Unis.

Un tiers effectue l’authentification fondée sur les connaissances (ou KBA, Knowledge-based authentication, une solution InstantID Q&A de LexisNexis Risk Solutions). Pour signer un document lorsque cette fonctionnalité est activée, le signataire doit fournir des informations personnelles. Un tiers utilise ensuite ces informations pour créer les questions et valider les réponses correctes.

Adobe fournit cette fonction par le biais d’un partenariat avec LexisNexis Risk Solutions (et sa solution InstantID Q&A). En savoir plus sur la vérification d’identité de LexisNexis.

Une fois approuvée, la vérification d’identité KBA est consignée dans le rapport d’audit de cette transaction.

Si le nombre de réponses incorrectes aux questions KBA est trop élevé, le document est verrouillé et ne peut plus être ouvert. Dans ce cas, contactez la personne qui vous a envoyé le document afin de le signer directement. Vous pouvez soit demander de diminuer le niveau de difficulté KBA, soit de supprimer complètement ce type d’authentification et de renvoyer le document.

Pour ce faire, la méthode idéale consiste à répondre au courrier électronique qui vous invitait à apposer votre signature. Ce courrier est envoyé à partir du domaine de messagerie echosign.com. Cependant, si vous y répondez, vous constatez que la réponse est envoyée à l’adresse électronique de l’expéditeur.

 

Authentification fondée sur l’identité Web

L’authentification fondée sur l’identité Web exige que les signataires se connectent avec leurs identités Google, LinkedIn, Facebook ou Twitter avant de visualiser et de signer le document. Dès qu’un utilisateur a validé son identité Web, cet événement est également enregistré dans le rapport d’audit de cette transaction.

Authentification téléphonique

L’authentification téléphonique est une forme à deux facteurs de la vérification du signataire qui est activée aux niveaux Enterprise et Global du service. Le signataire reçoit sur son téléphone un code qu’il doit saisir pour être en mesure de visualiser et de signer le document. 

Activation de l’authentification téléphonique

Avant de pouvoir utiliser l’authentification téléphonique comme méthode de vérification d’identité, elle doit être activée par un administrateur de compte.

Utilisation de l’authentification téléphonique

Une fois l’authentification téléphonique activée, elle peut être utilisée comme méthode de vérification d’identité lors de l’envoi du document pour signature. Cette vidéo explique comment sélectionner l’authentification téléphonique comme méthode de vérification d’identité et comment le signataire vérifie son identité lors de la réception du document.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne