Vous consultez actuellement l'aide de la version:

Aperçu

Adobe Experience Manager (AEM) Assets est une solution de gestion des actifs numériques (DAM) qui peut s’intégrer à Adobe Creative Cloud pour aider les utilisateurs DAM à collaborer avec des équipes créatives, telles que les agences de création, les freelances et les studios internes.

Vous pouvez travailler avec Creative Cloud et AEM de multiples façons et utiliser diverses méthodes pour ajouter des ressources approuvées à AEM. De plus, Creative Cloud inclut des applications et des services différents, tels que les applications CC (comme Photoshop,InDesignet Illustrator), les services cloud CC, les applications de bureau CC, etc.

Vous pouvez intégrer votre instance AEM à Creative Cloud de plusieurs façons. En suivant les meilleures pratiques pour simplifier votre intégration et vos processus de transfert des ressources, vous bénéficiez d’une efficacité maximale. Ce guide inclut les meilleures pratiques concernant l’intégration d’AEM Assets à Adobe Creative Cloud, ou plus largement, au travail effectué surordinateur de bureauqui implique des ressources DAM.

Ce document fournit les éléments suivants :

Vous pouvez également passer en revue les documents suivants traitant de manière plus approfondie les meilleures pratiques concernant des types spécifiques d’intégrations :

Termes et définitions

Les termes utilisés dans ce document peuvent avoir une signification différente dans d’autres contextes. En particulier, les termes suivants concernant le cycle de vie des ressources numériques sont utilisés en faisant référence à des processus entre l’ordinateur de bureau d’un professionnel et la gestion des actifs numériques :

  • Travail en cours ou travail créatif en cours (WIP) : phase dans le cycle de vie des ressources où une ressource est soumise à de multiples modifications et n’est généralement pas encore prête à être partagée avec les équipes élargies. 
  • Ressources prêtes pour les créatifs : ressources prêtes à être partagées avec l’équipe élargie ou qui ont étésélectionnées/approuvéespar l’équipe créative pour partager avec les équipes marketing ou métier.
  • Approbation des ressources : processus d’approbation traitant des ressources déjà transférées dans la gestion des actifs numériques, qui inclut généralement les approbations de marque, les validations juridiques, etc.
  • Ressource finale : ressource qui a passé toutes lesapprobations/tous lesbalisage de métadonnées et qui est prête à être utilisée par l’équipe élargie. Une telle ressource est stockée dans la gestion des actifs numériques et est accessible à tous les utilisateurs (ou à tous les utilisateurs intéressés). Elle peut être utilisée dans les canaux marketing ou par les équipes créatives de façon à créer des designs.
  • Mise à jour/modification mineured’une ressource : modification légère et rapide d’une ressource numérique. Elle est souvent effectuée en réponse à une demande de modification mineure ou de retouche, à une révision de ressource ou à une approbation (par exemple, repositionnement, modification de la taille du texte, réglage de la luminosité/saturation, modification de la couleur, etc.).
  • Mise à jour/modification majeured’une ressource : modification d’une ressource numérique qui requiert un travail considérable et doit parfois être effectuée sur une plus longue période. De multiples modifications sont généralement impliquées. La ressource doit être enregistrée à plusieurs reprises au cours de la mise à jour. Les mises à jour majeures d’une ressource entraînent généralement le passage de la ressource à l’étape de travail en cours (WIP).
  • DAM : gestion des actifs numériques (en anglais, Digital Asset Management). Dans ce document, il est synonyme d’Adobe Experience Manager (AEM) Assets, sauf mention contraire.
  • Utilisateur créatif : professionnel de la création qui crée des ressources numériques avec les applications et services Creative Cloud. Dans certains cas, un utilisateur créatif peut être membre d’une équipe créative qui peut utiliser Creative Cloud sans toutefois créer de ressources numériques (comme un directeur artistique ou un responsable d’équipe créative).
  • Utilisateur de gestion des actifs numériques :utilisateur ordinaire d’un système de gestion des actifs numériques (DAM, Digital Asset Management). Selon l’organisation, un utilisateur de gestion des actifs numériques peut être un utilisateur marketing ou non, par exemple, un utilisateur métier, un bibliothécaire, un commercial, etc.

Résumé des meilleures pratiques

Types d’intégrations

Les types suivants d’intégrations sont décrits dans ce guide :

  • Intégration 1 – application de bureau AEM : liaison directe d’AEM Assets avec l’ordinateur de bureau et les applications de bureau. Ce type d’intégration utilise un partage réseau quiestmonté sur lesystème de fichiers local,et mappe les ressources de la gestion des actifs numériques dans les fichiers/dossiers virtualisés sur le partage de disque local. Cela requiert une connexion réseau sur l’ordinateur de bureau du client et l’accès direct de l’utilisateur à AEM (y compris un identifiant AEM).
  • Intégration 2 – partage de dossiers AEM/Creative Cloud : partage de dossiers AEM avec le stockage de fichiers Creative Cloud, pour permettre aux utilisateurs créatifs d’accéder aux ressources sélectionnées et fournir de nouvelles ressources à la gestion des actifs numériques. Ce type d’intégration ne nécessite pas que l’utilisateur créatif dispose d’un accès à AEM ou d’un identifiant AEM, mais seulement d’une connexion à Creative Cloud via Adobe ID.

Le schéma suivant illustre les deux types d’intégrations et décrit comment ils relient le travail et les ressources dans la gestion des actifs numériques au travail de l’utilisateur sur l’ordinateur de bureau :

chlimage_1

Choix de l’intégration à utiliser

Le tableau suivant récapitule de manière concise quelle solution ou intégration utiliser et leurs alternatives. 

  • Application de bureau AEM : lorsque les utilisateurs ont un accès direct à AEM Assets et/ou nécessitent un accès à des portions plus importantes de la gestion des actifs numériques, y compris le référentiel entier.
  • Partage de dossiers AEM/CC : lorsque les utilisateurs n’ont pas un accès direct à AEM ou ont uniquement besoin d’un petit nombre de fichiers.
  • Solutions alternatives (par exemple, AEM Assets Brand Portal, les solutions pouvant être créées en fonction des composants Partage de ressources, Partage de lien à l’aide de l’interface utilisateur web d’AEM Assets) : prennent en charge des cas d’utilisation similaires et doivent être considérées en fonction des besoins spécifiques.
Cas d’utilisation  Application de bureau Partage de dossiers Autres solutions
Partager un petit nombre [1] de ressources de gestion des actifs numériques avec l’utilisateur créatif ✔✔  
Partager un plus grand nombre [2] de ressources de gestion des actifs numériques avec l’utilisateur créatif ✔✔

Brand Portal

Partage de ressources

Partager des ressources de gestion des actifs numériques avec les utilisateurs ayant accès à la gestion des actifs numériques ✔✔ Partage de liens
Partager des ressources de gestion des actifs numériques avec les utilisateurs n’ayant pas accès à la gestion des actifs numériques ✔✔

Brand Portal

Partage de ressources

Enregistrer un plus petit nombre/volume de ressources dans la gestion des actifs numériques ✔✔ Transfert sur l’interface utilisateur web
Enregistrer un plus grand nombre de ressources dans la gestion des actifs numériques [3] ✔✔

Transfert sur l’interface utilisateur web

Script personnalisé/outil 

Migrer un nombre conséquent de ressources vers la gestion des actifs numériques





Guide de migration
Ouvrir rapidement une ressource sur l’ordinateur de bureau ✔✔  
Ouvrir et modifier rapidement une ressource sur l’ordinateur de bureau ✔✔  

Légende :

  • ✔✔ : solution préférée
  • ✔ : solution acceptable
  • ✘ : ne doit pas être utilisé dans ce cas d’utilisation

Remarques supplémentaires :

  • [1] Nombre inférieur de ressources : par exemple, un petit groupe de ressources associé à un projet ou à une campagne
  • [2] Nombre supérieur de ressources : par exemple, toutes les ressources approuvées dans l’organisation
  • [3] Utilisez la fonctionnalité de transfert de dossier de l’application de bureau AEM

Meilleures pratiques pour les intégrations d’AEM et Creative Cloud

Voici un bref résumé des meilleures pratiques pour l’intégration d’AEM et Creative Cloud. Lisez la suite de ce document pour obtenir une description détaillée des points suivants.

  • Déterminer pourquoi et quand stocker des ressources dans la gestion des actifs numériques : identifiez quelles mises à jour doivent être mises à la disposition de l’équipe élargie au sein de votre organisation.
  • Faire attention à l’accès à la gestion des actifs numériques : utilisez les outils adaptés pour les utilisateurs à l’intérieur et à l’extérieur de votre entreprise avec ou sans accès à la gestion des actifs numériques.
  • Faire attention au volume des ressources partagés : utilisez l’outil approprié en fonction du volume de ressources utilisé dans le cadre de la collaboration.
  • Comprendre le cycle de vie des ressources : comprenez la façon dont les ressources sont traitées par les différentes équipes au sein de votre organisation.
  • Gérer les enregistrements fréquents des ressources avec précaution : n’effectuez pas de tâches de travail en cours dans un dossier mappé/partagé, sauf si vous avez besoin de toutes les modifications dans la gestion des actifs numériques.
  • Séparer les dossiers mappés/partagés par souci de clarté : utilisez des dossiers séparés mappés/partagés à partir de la gestion des actifs numériques pour différentes classes de ressources (les ressources finales de la gestion des actifs numériques, ainsi que les nouvelles ressources et les ressources mises à jour destinées à être stockées dans la gestion des actifs numériques).

Meilleures pratiques pour l’application de bureau AEM

Voici un bref résumé des meilleures pratiques pour l’application de bureau AEM. Consultez le document Meilleures pratiques pour l’application de bureau AEM pour plus d’informations.

  • Comprendre comment fonctionne l’application de bureau : liaison entre l’interface utilisateur web et l’ordinateur de bureau, mappage de référentiel, mise en cache de ressources, enregistrement en local et transfert en arrière-plan.
  • Accès rapide aux ressources sur l’ordinateur de bureau : recherchez votre ressource dans l’interface utilisateur web et ouvrez ou affichez-la sur l’ordinateur de bureau.
  • Mises à jour mineures – enregistrement directement dans la gestion des actifs numériques : enregistrez les mises à jour mineures de ressources dans le fichier mappé par l’application de bureau AEM.
  • Mises à jour majeures – utiliser un autre dossier de travail en cours : copiez la ressource dans un dossier de travail en cours distinct en dehors des zones mappées, travaillez à partir de cet emplacement et enregistrez la ressource dans l’emplacement mappé lorsqu’elle est prête.
  • Utiliser le transfert de dossier pour les dossiers hiérarchiques/de grande taille : l’application de bureau AEM facilite le transfert de dossiers hiérarchiques/de grande taille en arrière-plan avec surveillance.
  • Utiliser la version la plus récente : utilisez toujours la version la plus récente de l’application de bureau AEM. Elle est compatible avec la version la plus récente d’AEM et ses deux précédentes versions majeures.
  • Faire attention au réseau : les performances du réseau sont essentielles pour les performances de l’application de bureau AEM. Désactivez les fonctionnalités susceptibles de générer un trafic réseau important (telles que les miniatures dans le Finder pour le partage réseau mappé).
  • Faire attention aux performances du serveur : l’application de bureau AEM fonctionnera mieux pour les utilisateurs si votre serveur AEM est optimisé pour les téléchargements.
  • Identifier les situations dans lesquelles NE PAS utiliser l’application de bureau AEM : voici des exemples :
    • Migration des ressources : nécessite une planification et d’autres outils.
    • Remplacement du partage de fichiers réseau : il est préférable de réaliser les opérations de gestion des actifs numériques de grande envergure comme le déplacement ou le transfert de fichiers volumineux, ou la recherche de fichiers depuis l’interface utilisateur web.
    • L’application de bureau AEM n’est pas un client de « synchronisation » complet : les principes de conception et les tendances d’utilisation ne sont pas les mêmes que ceux des clients de « synchronisation » comme Microsoft One ou Adobe Creative Cloud Desktop Sync.

Meilleures pratiques pour le partage de dossiers AEM/CC

Voici un bref résumé des meilleures pratiques pour le partage de dossiers entre AEM et CC Reportez-vous à Meilleures pratiques pour le partage de dossiers entre AEM et Creative Cloud pour plus d’informations.

 
  • Flux de ressources unidirectionnel : le partage de fichiers peut être utilisé pour partager des ressources avec CC ou obtenir de nouvelles ressources dans la gestion des actifs numériques à partir de CC ; il ne permet pas de modifier des ressources existantes dans la gestion des actifs numériques.
  • Considérations concernant le volume : partagez un plus petit nombre de fichiers/des fichiers de plus petite taille.
  • Évitez de partager des hiérarchies importantes : le partage fonctionne de manière récursive ; vous avez un meilleur contrôle de ce qui est partagé lors du partage de dossiers sans arborescence ou peu profonds.
  • Séparez les dossiers pour un partage à sens unique : utilisez des dossiers distincts pour les ressources finales (AEM -> fichiers CC) et les ressources nouvelles/mises à jour (fichiers CC -> AEM).
  • Évitez de placer le travail en cours dans le dossier partagé : utilisez un dossier dédié au travail en cours dans les fichiers CC, et copiez/enregistrez la mise à jour finalisée dans le dossier partagé.
  • Démarrez les nouveaux travaux en dehors du dossier partagé : lorsqu’une nouvelle ressource est « prête pour les créatifs », copiez/enregistrez la mise à jour dans le dossier partagé.
  • Simplifiez la structure de partage : le partage avec tous les créatifs peut être inapproprié ; envisagez de partager avec les directeurs/responsables créatifs et de les laisser gérer le partage avec l’équipe créative (par exemple, à l’aide de la collaboration Creative Cloud).

Concepts clés et cas d’utilisation

Stockage des ressources dans la gestion des actifs numériques

Pour établir un processus efficace entre les équipes créatives et marketing/métier, et sélectionner les meilleures fonctionnalités de prise en charge, il est important de comprendre quand et pourquoi les ressources sont stockées dans la gestion des actifs numériques.

Pourquoi les ressources sont-elles stockées dans la gestion des actifs numériques ?

Le stockage des ressources dans la gestion des actifs numériques permet d’en faciliter l’accès et de les retrouver plus aisément. Cela garantit que les ressources peuvent être exploitées par de nombreux utilisateurs au sein de votre organisation ou écosystème, qui comprend les partenaires, les clients, etc.

La plupart des entreprises choisissent de stocker uniquement les ressources pertinentes pour les processus marketing/métier en aval (publication sur des canaux tels que le canal web via AEM Sites ou d’autres canaux traités par Adobe Experience Cloud : Marketing Cloud, Advertising Cloud et mesurés par Analytics Cloud, satisfaction des besoins des utilisateurs et partenaires, etc.). En outre, les entreprises stockent les ressources qui peuvent être soumises à un processus de révision/approbation dans la gestion des actifs numériques. De cette manière, la gestions des actifs numériques stocke principalement les ressources ayant de grandes chances d’être exploitées, en évitant de stocker les ressources inactives. 

Le stockage des ressources est soumis à des considérations techniques et d’utilisation des ressources. La gestion des actifs numériques fournit des services supplémentaires pour les ressources stockées, notamment l’extraction de métadonnées, le contrôle de versions, la génération d’aperçus/de transcodage, la gestion des références et l’ajout d’informations de contrôle d’accès. Ces services utilisent davantage de temps et de ressources de votre infrastructure.

Souvent, le stockage de toutes les ressources et mises à jour n’est pas souhaitable. Par exemple, si les mises à jour de ressources spécifiques sont de mauvaise qualité et utilisent les ressources en excès, les ressources peuvent être stockées dans la gestion des actifs numériques.

Quand les ressources sont-elles stockées dans la gestion des actifs numériques ?

Les équipes créatives (et les organisations) ne sont généralement pas intéressées par le stockage des ressources à chaque étape de leur cycle de vie. Par exemple, elles évitent de stocker des ressources dans les cas suivants :

  • Si les ressources doivent être finalisées ou sont soumises à expérimentation
  • Si les ressources ne passent pas le cycle de révision de l’équipe interne/créative
  • L’équipe dispose de ressources plus pertinentes que celle en question pour présenter son travail à des équipes externes

En règle générale, les classes de ressources suivantes sont stockées dans la gestion des actifs numériques :

  • Les ressources ayant atteint une certaine maturité et que l’on estime prêtes à être partagées
  • Les ressources qui ont été présélectionnées par l’équipe créative
  • Les formats de ressources spécifiques qui sont utilisables ou demandés par le marketing, selon un contrat ou un accord spécifique (par exemple, des fichiers JPG convertis à partir de fichiers RAW, des TIFF/images à partir d’originaux PSD)

Quand les mises à jour de ressources sont-elles stockées dans la gestion des actifs numériques ?

En règle générale, seules les mises à jour des ressources pertinentes pour un large ensemble d’utilisateurs de la gestion des actifs numériques doivent être stockées dans la gestion des actifs numériques. Cela garantit que les utilisateurs (marketing et fonctions similaires) voient uniquement les versions appropriées dans la chronologie des ressources de la gestion des actifs numériques.

Généralement, il s’agit des modifications en rapport avec les principaux jalons dans le cycle de vie des ressources. Par exemple, la ressource initiale prête pour les créatifs ou une mise à jour officielle basée sur une demande/révision fournie par l’équipe créative doit être enregistrée et versionnée dans la gestion des actifs numériques.

Il peut s’agir, par exemple, d’une mise à jour de l’équipe créative pour révision par l’équipe marketing après une demande de modification de la ressource existante dans la gestion des actifs numériques. Elle doit être stockée et versionnée dans la gestion des actifs numériques à des fins de référence ou pour revenir à la version précédente.

Voici quelques exemples de mises à jour qui ne sont généralement pas pertinentes :

  • Les premières versions des ressources transférées avant qu’elles ne soient prêtes pour révision par le marketing
  • Les modifications fréquentes de la ressource par l’équipe créative pendant la phase de travail en cours et avant que l’équipe créative ne décide que la ressource est prête

Accès des utilisateurs à la gestion des actifs numériques

AEM Assets prend en charge deux types d’utilisateurs selon leur accès au déploiement d’AEM Assets. En règle générale, les utilisateurs à l’intérieur du réseau d’entreprise (pare-feu) ont un accès direct à la gestion des actifs numériques. D’autres utilisateurs à l’extérieur du réseau d’entreprise n’auront pas un accès direct. Le type d’utilisateur détermine les intégrations qui peuvent être utilisées du point de vue technique.

Utilisateurs créatifs avec un accès direct à la gestion des actifs numériques

En règle générale, les équipes créatives internes ou les agences/créatifs professionnelsintégrésau réseau interne ont accès à une instance de la gestion des actifs numériques, y compris la connexion à AEM.

Dans ce cas, l’application de bureau AEM permet d’accéder facilement aux ressources finales/approuvées et vous permet d’enregistrer les ressources prêtes pour les créatifs dans la gestion des actifs numériques.

Utilisateurs créatifs sans accès à la gestion des actifs numériques

Les agences externes et les indépendants sans accès direct à l’instance de la gestion des actifs numériques peuvent avoir besoin de l’accès aux ressources approuvées ou souhaiter ajouter leurs nouvelles créations dans la gestion des actifs numériques.

Dans ce cas, vous pouvez tirer parti de l’intégration AEM/Creative Cloud pour améliorer le processus. La condition préalable en est que les utilisateurs créatifs disposent d’un Adobe ID et d’un compte Creative Cloud avec service de stockage.

Utilisez les stratégies suivantes pour fournir un accès aux ressources finales/approuvées :

Cas d’utilisation

Les cas d’utilisation suivants décrivent les différents types de processus entre la gestion des actifs numériques et l’ordinateur de bureau du concepteur.

Création de conceptions avec des ressources issues de la gestion des actifs numériques

Le schéma suivant illustre le cycle de vie des ressources numériques. Il montre comment les utilisateurs créatifs et les utilisateurs de la gestion des actifs numériques (marketeurs et utilisateurs métier) mettent à profit les ressources existantes et les utilisent pour créer d’autres ressources, puis les envoient pour approbation.

chlimage_1

Le cycle de vie des ressources comprend les étapes suivantes :

  1. Partage des ressources approuvées sur l’ordinateur de bureau du créatif : les ressources finales de la gestion des actifs numériques sont mises à la disposition de l’utilisateur créatif (sur ordinateur de bureau).
  2. Création d’une conception (ressource numérique créative) : un nouveau fichier est stocké dans la zone de travail en cours (WIP).
  3. Utilisation (placement) des ressources approuvées dans une nouvelle conception : l’utilisateur créatif produit une nouvelle ressource à l’aide des ressources approuvées existantes dans les applications Creative Cloud.
  4. Enregistrement régulier des mises à jour des travaux en cours : l’utilisateur créatif produit des itérations rapidement et enregistre fréquemment le fichier. À ce stade, l’utilisateur créatif peut collaborer avec d’autres utilisateurs, mais les mises à jour fréquemment enregistrées sontgénéralementsans intérêt pour les utilisateurs de la gestion des actifs numériques.
  5. La ressource est prête pour les créatifs et elle est enregistrée dans le dossier à destination des créatifs.
  6. Mise à jourde la ressource : une mise à jour de la ressource ou un nouveau fichier est à la disposition des utilisateurs dans la gestion des actifs numériques.
  7. Mise en productionde la ressource : il s’agit d’un processus de la gestion des actifs numériques, quiselonl’entreprise, peut comporter un balisage, des autorisations et une modification du contrôle d’accès. À ce stade, la ressource est considérée finale, et elle peut être utilisée par les équipes élargies utilisant la gestion des actifs numériques. Elle peut également être utilisée par les utilisateurs créatifs pour créer d’autres ressources.

Voici quelques recommandations générales concernant la façon de gérer les ressources à travers ce processus :

  • Utilisez une zone/un système de stockage dédié, tel que le dossier synchronisé Adobe Creative Cloud Assets pour les fichiers de travail en cours : les mises à jour fréquentes qui ne sont pas pertinentes pour les utilisateurs de la gestion des actifs numériques sont mieux gérées par un système dédié, et non AEM Assets. Les ressources de travail en cours peuvent être synchronisées sur le disque local à l’aide de l’application pour postes de travail Adobe Creative Cloud, enregistrées dans l’espace de stockage local, etc.
  • Utilisez des dossiers/partages distincts pour les ressources finales et les ressources qui sont transférées dans la gestion des actifs numériques : par souci de clarté, les ressources finales doivent avoir leur propre dossier mappé/partagé (ex. « Final » ci-dessus) et les ressources à retransférer vers la gestion des actifs numériques devraient avoir leur propre dossier (« Pour les créatifs »).

Modification des ressources existantes gérées dans la gestion des actifs numériques

Dans certains cas, les ressources de la gestion des actifs numériques peuvent nécessiter des modifications. Par exemple :

  • Demande de modifications des ressources provenant de la révision et de l’approbation réalisées dans AEM Assets
  • Mises à jour majeures de ressources finales existantes
  • Modifications rapides d’un fichier existant (particulièrement avant son approbation finale)

Dans ce cas, l’application de bureau AEM permet d’effectuer ces opérations plus facilement.

chlimage_1

Le flux d’événements est représenté dans ce schéma :

  • 1 : Partagez la ressource de la gestion des actifs numériques vers l’ordinateur de bureau, ou ouvrez-la directement surl’ordinateur de bureaudans l’application de votre choix (par exemple, Adobe Photoshop, etc.). L’extraction est recommandée pour verrouiller le fichier.
  • 2 : Mise à jour mineure : modifiez le fichier et enregistrez les modifications.
  • Autre flux pour l’étape 2
    • A : Mise à jour majeure : si le fichier requiert un grand nombre de modifications, il doit être enregistré par intermittence et copié dans un dossier/une zone de travail en cours.
    • B : Le travail se poursuit sur le fichier dans les dossiers de travaux en cours. Les modifications enregistrées ne sont pas synchronisées avec la version dans la gestion des actifs numériques.
    • C : Une fois les mises à jour effectuées, le fichier est enregistré ou copié à nouveau dans le dossier mappé.
  • 3 : Les mises à jour de la ressource sont répercutées dans la gestion des actifs numériques. Archivez la ressource pour la déverrouiller.
  • 4 : La ressource est miseenproduction.

Voici quelques recommandations générales concernant la façon de gérer des ressources dans ce processus :

  • Évitez d’enregistrer directement un fichier que vous avez ouvert à partir d’un partage réseau mappé par l’application de bureau AEM, sauf si les modifications que vous avez apportées au fichier sont mineures.
  • Copiez le fichier dans un dossier de travail en cours distinct si vous souhaitez apporter des modifications supplémentaires, enregistrez régulièrement ou collaborez avec l’équipe créative.

Téléchargement en masse dans la gestion des actifs numériques

Dans certains cas, il est possible que vous deviez télécharger simultanément un plus grand nombre de fichiers dans la gestion des actifs numériques, par exemple :

  • Transfert des résultats deséances photoou de projets de grande envergure
  • Transfert de ressources fournies par les agences de création
  • Transfert de ressources sélectionnées à partir d’un plus grand ensemble si la sélection est effectuée en dehors de la gestion des actifs numériques

Notez que cette description fait référence aux transferts de fichiers du point de vue des opérations (par exemple, chaque semaine ou à chaqueséance photo, etc.), comme composante normale du processus de l’utilisateur de bureau. Les migrations de ressources de grande taille ne sont pas abordées ici.

Vous pouvez exploiter les fonctionnalités suivantes si vous voulez télécharger des ressources en masse :

  • Pour télécharger des dossiers de grande taille ou présentant une arborescence étendue, utilisez l’application de bureau AEM, qui propose une fonctionnalité de Transfert de dossier dans l’interface utilisateur web d’AEM Assets. Vous pouvez également transférer des structures de dossiers hiérarchiques. Les ressources sont transférées en arrière-plan et, par conséquent, le transfert n’est pas associé à une session du navigateur web.
  • Si vous souhaitez télécharger quelques fichiers à partir d’un seul dossier, faites-les glisser directement à partir de l’ordinateur de bureau vers l’interface utilisateur web ou utilisez l’option Créer de l’interface utilisateur web d’AEM Assets.

Remarque :

En fonction des exigences de votre entreprise, vous pouvez également utiliser des outils de téléchargement personnalisés.

Gestion directe des ressources numériques depuis l’ordinateur de bureau

Si vous utilisez des partages de fichiers réseau pour gérer les ressources numériques, le fait d’utiliser uniquement un partage réseau mappé par l’application de bureau AEM peut être considéré comme une alternative pratique. Si vous choisissez de ne plus utiliser les partages de fichiers réseau, n’oubliez pas que l’interface utilisateur web d’AEM propose un large éventail de fonctionnalités de gestion des actifs numériques qui vont bien au-delà de ce qui est possible sur un partage réseau (recherche, collections, métadonnées, collaboration, aperçus, etc.) et l’application de bureau AEM fournit un lien pratique pour connecter le référentiel de gestion des actifs numériques côté serveur au travail sur l’ordinateur de bureau.

Évitez d’utiliser l’application de bureau AEM pour gérer les ressources directement dans le partage réseau d’AEM Assets. Par exemple, évitez d’utiliser l’application de bureau AEM pour déplacer/copier plusieurs fichiers. Au lieu de cela, utilisez l’interface utilisateur web d’AEM Assets pour faire glisser des fichiers à partir du Finder/de l’Explorateur vers le partage réseau ou utilisez la fonctionnalité de transfert de dossier d’AEM Assets.

Migration de ressources

Ni l’application de bureau AEM, ni le partage de dossiers entre AEM et CCn’ont étéconçus pour prendre en charge la migration des ressources des systèmes existants ou de grands volumes de ressources stockées sur des serveurs. En raison des grands volumes de ressources à assimiler et des exigences supplémentaires en termes de mappage, de transformation et d’intégration des métadonnées, les migrations doivent être gérées à l’aide d’outils et d’approches différents.

Reportez-vous au Guide de migration pour voir comment planifier et exécuter des migrations.

Autres références

Les documents suivants incluent les meilleures pratiques concernant des intégrations spécifiques :

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne