Vous consultez actuellement l'aide de la version:

OSGi est un élément fondamental de la pile technologique AEM. Il est utilisé pour contrôler les lots composites d’AEM et leur configuration.

OSGi « fournit les primitives normalisées qui permettent de construire des applications à partir de petits composants, réutilisables et collaboratifs. Ces composants peuvent être créés dans une application et déployés ».

Cela permet une gestion conviviale des lots car ils peuvent être arrêtés, installés, démarrés individuellement. Les interdépendances sont gérées automatiquement. Chaque composant OSGi (voir Spécifications OSGi) se trouve dans l’un des lots. Lorsque vous utilisez AEM, plusieurs méthodes permettent de gérer les paramètres de configuration de ces lot ; voir Configuration OSGi pour plus de détails et les pratiques recommandées.

Les paramètres de configuration OSGi suivants (répertoriés selon le lot) sont pertinents à la réalisation du projet. Tous les paramètres répertoriés n’ont pas besoin d’être réglés. Certains d’entre eux sont mentionnés pour vous aider à comprendre comment AEM fonctionne.

Attention :

La liste sert de ligne directrice et n’est pas exhaustive. Tous les lots ne sont pas répertoriés, ni tous les paramètres de lots.

La configuration nécessaire varie d’un projet à l’autre.

Consultez la console web pour les valeurs utilisées et des informations détaillées sur les paramètres.

Remarque :

L’outil Détails de configuration AEM OSGi peut être utilisé pour répertorier les configurations OSGi par défaut.

Remarque :

D’autres lots peuvent être nécessaires pour des zones spécifiques de fonctionnalité dans AEM. Dans ce cas, les informations de configuration figurent sur la page liée à la fonctionnalité en question.  

Console de gestion OSGi Apache Felix

configure :

  • Des modules complémentaires, les éléments de navigation principale (modules complémentaires de la console) disponibles dans la Console de gestion web Apache Felix en tant que commandes de menu de niveau supérieur. Désactivez tous les éléments dont vous n’avez pas besoin, car chacun d’entre eux requiert de l’espace et des ressources.

Attention :

Veillez à configurer ce qui suit :

Nom d’utilisateur et mot de passe, les informations d’identification pour accéder à la console de gestion web Apache Felix.
Le mot de passe doit être modifié après l’installation initiale pour garantir la sécurité de votre instance.

Remarque :

Cette configuration doit être effectuée par le biais de la console Felix, car elle est nécessaire au démarrage (avant que le référentiel ne soit disponible).

Enregistreur de données de demandes personnalisables Apache Sling

configure :

  • Nom de l’enregistreur et Format de journal pour configurer l’emplacement et le format de la demande et de la journalisation des accès (valeur par défaut : request.log). Ce fichier journal est essentiel pour analyser la performance ou déboguer les fonctionnalités liées à la chaîne web.
    Cela est associé à l’enregistreur de demandes Apache Sling.

Pour plus d’informations, reportez-vous à Journalisation AEM et Journalisation Sling.

Servlet GET Apache Sling

Configurez certains aspects du rendu :

  • Auto index (Index automatique) pour activer/désactiver le rendu du répertoire pour la navigation.
  • Activez (ou désactivez) les rendus par défaut, tels que HTML, texte brut, JSON ou XML.
    Ne désactivez pas le JSON.

Remarque :

Ce paramètre est automatiquement configuré pour les instances de production si vous exécutez AEM en mode prêt pour la production.

Gestionnaire de script Java Apache Sling

Configurez les paramètres pour la compilation des fichiers .java en tant que scripts (servlets).

Certains paramètres peuvent nuire aux performances et doivent être désactivés dans la mesure du possible, en particulier pour une instance de production.

  • La marchine virtuelle source et la machine virtuelle cible définissent la version JDK utilisée comme mode d’exécution JVM
  • Pour les instances de production :
    • Désactivez l’option Générer les informations de débogage

Programme d’installation JCR Apache Sling

  • Installation folders name regexp (Regexp nom de dossiers d’installation) et Max hierarchy depth of install folders (Profondeur de hiérarchie maximale des fichiersd’installation) - spécifiez où et à quel niveau les fichiers de référentiel sont recherchées pour que les ressources soient installées. Lorsqu’un caractère générique est utilisé (comme dans .*/install), toutes les correspondances appropriées seront recherchées, par exemple, /libs/sling/install et /libs/cq/core/install.
  • Search Path (Chemin de recherche) : la liste des chemins d’accès recherchés par jcrinstall pour l’installation des ressources, ainsi qu’un nombre indiquant le facteur de pondération pour ce chemin.

Ces paramètres n’ont pas besoin d’être configurés, mais peuvent être utiles pour savoir quand développer ou déboguer. Par exemple, le dossier d’installation peut être utile pour archiver/extraire ou créer un module.

Gestionnaire de script JSP Apache Sling

Configurez les paramètres de performance pertinents pour le gestionnaire de script JSP. Pour améliorer les performances, vous devez en désactiver autant que possible.

Cela concerne surtout les instances de production :

  • Désactivez Generate Debug Info (Générer des informations de débogage)
  • Désactivez Keep Generated Java (Conserver le Java généré)
  • Désactivez Mapped Content (Contenu mappé)
  • Désactivez Display Source Fragments (Afficher les fragments source)

Remarque :

Ce paramètre est automatiquement configuré pour les instances de production si vous exécutez AEM en mode prêt pour la production.

Configuration de journalisation Apache Sling

configure :

  • Niveau de journal et fichier journal, pour définir l’emplacement et le niveau de journal de la configuration de journalisation centrale (error.log). Le niveau peut être défnini sur DEBUG, INFO, WARN, ERROR et FATAL.
  • Le nombre de fichiers journaux et le seuil du fichier journal pour définir la rotation de taille et de version du fichier journal.
  • Le modèle de message définit le format des messages du journal.

Pour plus d’informations, reportez-vous à Journalisation AEM et Journalisation Sling.

Configuration de l’enregistreur de journaux Apache Sling (configuration d’usine)

configure :

  • Niveau de journal, Fichier journal et Format de message pour définir les détails du fichier journal et des messages.
  • Enregistreur pour définir la catégorie ; par exemple, uniquement le journal pour com.day.cq.
  • À l’aide des configurations de fabrique, un certain nombre de configurations supplémentaires peuvent être ajoutées pour gérer les divers niveaux de journal et les catégories requises.
  • Ces fonctionnalités sont utiles lors du développement ; par exemple, pour consigner des messages TRACE pour un service spécifique dans un fichier journal spécifié.
  • Ces fonctionnalités sont utiles dans un environnement de production ; par exemple, pour recevoir des messages concernant un service spécifique connecté à un fichier journal individuel pour une surveillance plus facile.

Pour plus d’informations, reportez-vous à Journalisation AEM et Journalisation Sling.

Configuration d’auteur de journalisation Apache Sling (configuration d’usine)

configure :

  • Fichier journal pour définir l’existence d’un fichier journal.
  • Le nombre de fichiers journaux pour définir la rotation des versions.
  • L’auteur peut être utilisé par une configuration d’enregistreur de journaux Apache Sling.
  • Ces fonctionnalités sont utiles lors du développement ; par exemple, pour consigner des messages TRACE pour un service spécifique dans un fichier journal spécifié.
  • Ces fonctionnalités sont utiles dans un environnement de production ; par exemple, pour recevoir des messages concernant un service spécifique connecté à un fichier journal individuel pour une surveillance plus facile.

Pour plus d’informations, reportez-vous à Journalisation AEM et Journalisation Sling.

Servlet principal Apache Sling

configure :

  • Nombre d’appels par demande et Profondeur de récursion pour protéger votre système contre la récursivité infinie et les appels excessifs de script.

Service de type MIME Apache Sling

configure :

  • les types MIME pour ajouter ceux requis par votre projet dans le système. Cela permet d’effectuer une demande GET sur un fichier pour définir l’en-tête du type de contenu approprié pour lier le type de fichier et l’application.

Filtre de référent Apache Sling

Pour résoudre les problèmes de sécurité connus avec Cross-Site Request Forgery (CSRF) dans CRX Apache Sling WebDAV, vous devez configurer le filtre de référent.

Le service de filtre de référent est un service OSGi qui permet de configurer :

  • les méthodes HTTP devant être filtrées
  • si un en-tête de référent vide est permis
  • et une liste des serveurs autorisés, en plus de l’hôte de serveur.

Reportez-vous à la section Liste de contrôle de sécurité - Problèmes de falsification des demandes cross-site pour plus de détails.

Remarque :

Le filtre de référent Apache Sling dépend de l’installation d’un module de correctif rapide.

Enregistreur de demandes Apache Sling

configure :

  • Divers paramètres pour définir comment les requêtes sont consignées.
  • Activer le journal de requête, pour activer ou désactiver.
  • Activer le journal d’accès, pour activer ou désactiver.

Cela est associé à l’enregistreur de données de demandes personnalisables Apache Sling.

Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Journalisation AEM et Journalisation Sling.

Fabrique de résolveur de ressource Apache Sling

Configurez les aspects centraux de la résolution de la ressource Sling :

  • Le chemin de recherche de la ressource ajoute tous les chemins d’accès spécifiques au projet (mais ne supprimez pas /libs ni /apps).
  • URL virtuelles pour définir vos mappages URL Vanity.
  • Mappages d’URL pour définir tous les alias ; par exemple, /content/.
  • Emplacement du mappage, la configuration du mappeur extériorisée dans /etc/map.
  • Utilisez votre installation locale (par exemple, utilisez http://localhost:4502/system/console/jcrresolver) pour déterminer quel résolveur de ressources est actif.

Pour plus d’informations, voir : https://cwiki.apache.org/confluence/display/SLING/Flexible+Resource+Resolution.

Attention :

Ces options en particulier doivent être configurées dans le référentiel.

Dans le cas contraire, les modifications apportées aux mappages d’URL à l’aide de la console Felix peuvent être écrasées par AEM au prochain démarrage.

Servlet Apache Sling/Résolveur de script et gestionnaire d’erreur

Le résolveur de servlet et de script de Sling a plusieurs tâches :

  1. Il est utilisé comme ServletResolver pour sélectionner le servlet ou le script à appeler pour traiter la demande.
  2. Il sert de SlingScriptResolver.
  3. Il assure la gestion des erreurs en implémentant l’interface ErrorHandler à l’aide du même algorithme pour sélectionner les servlets et les scripts assurant la gestion des erreurs, comme ceux utilisés pour résoudre les servlets et scripts assurant le traitement des demandes.

Divers paramètres peuvent être définis, notamment :

  • L’option Execution Paths (Chemins d’exécution) répertorie les mappages pour rechercher des scripts exécutables ; en configurant des mappages spécifiques, vous pouvez limiter les scripts pouvant être exécutés. Si aucun chemin n’est configuré, la valeur par défaut est utilisée (/= root). Cela permet l’exécution de tous les scripts. 
    Si une valeur de chemin configuré se termine par une barre oblique, l’arborescence entière est recherchée. En l’absence de barre oblique, le script est exécuté uniquement s’il existe une correspondance exacte.
  • Script User (Utilisateur de script) : cette propriété facultative peut spécifier le compte utilisateur utilisé pour lire les scripts. Si aucun nombre n’est spécifié, l’utilisateur admin est utilisé par défaut.
  • Default Extensions (Extensions par défaut) La liste des extensions pour lesquelles le comportement par défaut est utilisé. Cela signifie que le dernier segment de chemin du type de ressource peut être utilisé comme nom du script.

Configuration proxy des composants HTTP Apache

Configuration de proxy pour tout le code à l’aide du client Apache HTTP, utilisée lorsque du code HTTP est créé ; par exemple lors de la réplication.

Lors de la création d’une configuration, ne modifiez pas la configuration de fabrique, mais créez plutôt une nouvelle configuration de fabrique pour ce composant à l’aide du gestionnaire de commande disponible à l’adresse suivante : http://localhost:4502/system/console/configMgr/. La configuration du proxy est disponible à l’adresse org.apache.http.proxyconfigurator.

Remarque :

Dans AEM 6.0 et versions antérieures, le proxy était configuré dans le client HTTP Day Commons. Depuis AEM 6.1 et versions ultérieures, la configuration proxy a été déplacée vers·« Configuration proxy des composants HTTP Apache » au lieu de la configuration « Client HTTP Day Commons ».

Gestionnaire de bibliothèque HTML Adobe Granite

Configurez cela pour contrôler la gestion des bibliothèques client (CSS ou js) ; notamment la manière dont la structure sous-jacente est vue.

  • Pour les instances de production :
    • Activez l’option Minify (Réduire) (pour supprimer CRLF et les espaces).
    • Activez Gzip (pour permettre aux fichiers d’être compressés et accessibles via une requête).
    • Désactivez Debug (Déboguer)
    • Désactivez Timing (Minutage)
  • Pour le développement JS (particulièrement lors de l’utilisation de Firebug ou du débogage) :
    • Désactivez l’option Minify (Réduire)
    • Activez l’option Debug (Déboguer) pour séparer les fichiers du débogage et de l’utilisation avec Firebug.
    • Activez l’option Timing (Minutage) si le minutage vous interesse.
    • Activez la console de débogage pour voir les messages de journal de la console JS.

Attention :

Lorque vous changez le paramètre sur Minify (Réduire) ou Gzip, vous devez également supprimer le contenu de /var/clientlibs. Il s’agit d’une version mise en cache des clientlibs, qui sera recréée lors de la prochaine demande.

Remarque :

Ce paramètre est automatiquement configuré pour les instances de production si vous utilisez le mode prêt pour la production.

Le gestionnaire d’authentification d’en-tête HTTP Day CQ

Paramètres à l’échelle du système pour la méthode d’authentification de base de la requête HTTP. 

Lorsque vous utilisez des groupes d’utilisateurs fermés, vous pouvez configurer (entre autres) :

  • Le domaine de HTTP
  • La page de connexion par défaut

Service de vérificateur de lien Day CQ

Vérifiez et configurez si nécessaire :

  • La période du planificateur pour définir l’intervalle auquel les liens externes doivent être automatiquement vérifiés.
  • Testez l’intervalle de tolérance des mauvais liens pour déterminer la période après laquelle un lien externe ayant échoué est considéré comme étant mauvais.
  • Les modèles de priorité de vérification des liens pour définir les chemins d’accès à exclure de la vérification des liens.

Tâche du vérificateur de Day CQ

Configurez les paramètres d’une tâche de vérification de lien unique (une tâche qui verifie un lien externe) :

  • Vérifiez les intervalles définis dans les options Intervalle de test d’un bon lien et Intervalle de test d’un mauvais lien
  • Les différents paramètres liés aux proxys pour l’accès Internet et les NTLM nécessaires pour les accès externes lors de la vérification d’un lien.

Service de messagerie Day CQ

Configurez les détails d’accès et de nom de hôte pour le port du serveur de messagerie. Reportez-vous à la section Configuration du service de messagerie.

Newsletter MCM Day CQ

Configurez les paramètres utilisés avec la newsletter.

Mappage racine de Day CQ

configure :

  • Le chemin cible pour définir où une demande de «/» sera redirigée.

Il existe deux interfaces utilisateur disponibles dans AEM :

  • L’IU optimisée pour les écrans tactiles a été introduite récemment
  • et l’IU classique est toujours pleinement opérationnelle

En utilisant le mappage racine d’AEM, vous pouvez configurer l’IU que vous souhaitez utiliser en tant que valeur par défaut pour votre instance :

  • Pour utiliser l’IU optimisée pour les écrans tactiles en tant qu’IU par défaut, le chemin cible doit pointer vers :
        /projects.html
  • Pour utiliser l’IU classique en tant qu’IU par défaut, le chemin cible doit pointer vers :
        /welcome.html

Remarque :

Pour une installation standard, l’IU optimisée pour les écrans tactiles est l’UI par défaut.

Gestionnaire d’authentification SSO Adobe Granite

Configurez les détails de connexion unique (SSO) ; ils sont souvent nécessaires dans les configurations d’auteur d’enterprise, souvent en conjonction avec le protocole LDAP.

Différentes propriétés de configuration sont disponibles :

  • Path
    Chemin pour lequel ce gestionnaire d’authentification est actif. Si ce paramètre n’est pas renseigné, le gestionnaire d’authentification est désactivé. Par exemple, si vous utilisez le chemin /, le gestionnaire d’authentification est utilisé pour l’ensemble du référentiel.
  • Service Ranking
    La valeur de classement du service OSGi Framework est utilisée pour indiquer l’ordre d’appel de ce service. Il s’agit d’une valeur int où les valeurs les plus élevées indiquent une priorité plus élevée.
    La valeur par défaut est 0.
  • Noms des en-têtes
    Les noms des en-têtes qui peuvent contenir un identifiant utilisateur.
  • Noms de cookies
    Les noms des cookies pouvant contenir un identifiant utilisateur.
  • Nom des paramètres
    Les noms des paramètres de requête pouvant fournir l’identifiant utilisateur.
  • La carte utilisateur
    Pour les utilisateurs sélectionnés, le nom d’utilisateur extrait de la requête HTTP peut être remplacé par un nom différent dans l’objet des informations d’authentification. Le mappage est défini ici. Si le nom d’utilisateur admin apparaît sur les deux côtés de la carte, le mappage sera ignoré. N’oubliez pas que le caractère « = » doit tre précédé de « \ ».
  • Format
    indique le format dans lequel l’identifiant utilisateur est fourni. Utilisez :
    • Basic si l’identifiant utilisateur est codé au format d’authentification HTTP de base.
    • AsIs si l’identifiant utilisateur est fourni en texte brut ou si une valeur appliquée d’expression régulière doit être utilisée telle quelle ou une expression régulière

Filtre de débogage WCM Day CQ

  • Désactivez cette option sur les instances de production pour garantir performance et sécurité.

Cela est utile lors du développement, car cela permet d’utiliser des suffixes comme ?debug=layout lors de l’accès à une page. Par exemple, http://localhost:4502/cf#/content/geometrixx/en/support.html?debug=layout fournira des informations de mise en forme qui peuvent intéresser le développeur.

Filtre WCM Day CQ

configure :

  • Mode WCM pour définir le mode par défaut.
  • Sur une instance d’auteur, il peut s’agir de modifier, désactiver, prévisualiser ou analytics.
    Les autres modes sont accessibles depuis le panneau latéral. Vous pouvez également utiliser le suffixe ?wcmmode=disabled pour simuler un environnement de production.
  • Sur une isntance de publication, cela doit être défini sur Désactivé afin de vous assurer qu’aucun autre mode n’est accessible.

Remarque :

Ce paramètre est automatiquement configuré pour les instances de production si vous utilisez le mode prêt pour la production.

Configurateur de vérification de lien WCM Day CQ

configure :

  • Liste de configuration des réécritures pour specifier une liste d’emplacements pour les configurations des vérifications de liens basées sur le contenu. Les configurations peuvent étre basées sur un mode d’exécution ; c’est pour cela qu’il est important de distinguer les environnement d’auteur et de publication, vu que les paramètre de vérification de lien peuvent varier de l’un à l’autre.

Processeur de page WCM Day CQ

configure :

  • Paths (chemins d’accès), une liste d’emplacements où le système détecte des modifications de page avant de déclencher jcr:Event.

Outil de suivi des impressions de page Adobe

Pour une instance d’auteur, configurez :

  • sling.auth.requirements : définissez la valeur de cette propriété sur -/libs/wcm/stats/tracker

Attention :

Cette configuration permet d’envoyer des demandes anonymes au service du suivi.

Remarque :

Voir Impressions de page pour plus d’informations.

Statistiques de page WCM Day CQ

Pour la configuration d’une instance de publication :

  • URL to send data (URL pour envoyer des données) pour configurer l’URL utilisée pour suivre les statistiques de page (essentiel si la demande d’un outil de suivi passe par le dispatcher) ; par exemple, l’URL par défaut est http://localhost:4502/libs/wcm/stats/tracker.
  • Tracking script enabled (Script de suivi activé) pour activer (true) ou désactiver (false) l’intégration du script de suivi sur les pages. La valeur par défaut est false.

Remarque :

Voir Impressions de Page pour plus d’informations.

Gestionnaire de version WCM Day CQ

Controlez si les versions sont gérées dans votre système, et le cas échéant, comment :

  • Create Version on Activation (Créer une version lors de l’activation), activé dans une installation standard
  • Enable Purging (Activer la purge)
  • Purge Paths (Purger les chemins d’accès), les chemins d’accès qui seront recherchés suite à une action de recherche
  • Implicit Versioning Paths (Chemins de version implicites), les chemins d’accès pour lesquels la création de version implicite est active.
  • Max Version Age (Âge de version maximal), l’âge maximale (en jours) d’une version
  • Max Number Versions (Nombre maximal de versions), le nombre maximal de versions à conserver

Voir Purge des version pour plus d’informations.

Service de notification par courrier électronique des workflows Day CQ

Configurez les paramètres de messagerie pour les notifications envoyées par un workflow.

Fabrique d’analyseur HTML pour le module de réécriture CQ

Permet de contrôler l’analyseur HTML pour le module de réécriture CQ. 

  • Balises supplémentaires à traiter - Vous pouvez ajouter ou supprimer des balises HTML à traiter par l’analyseur. Les balises suivantes sont traitées par défaut : A,IMG,AREA,FORM,BASE,LINK,SCRIPT,BODY,HEAD.
  • Conserver les majuscules - par défaut, l’analyseur HTML convertit les attributs contenant une majuscule (par exemple eBay) en minuscules (par exemple ebay). Vous pouvez désactiver ce paramètre pour conserver les attributs en majuscules. Cela est utile lorsque vous utilisez des structures frontend telles qu’Angular 2.

Pool de connexions JDBC Day Commons

Configures l’access à une base donnée externe utilisée comme une source de contenu.

Comme c’est une configuration d’usine, plusieurs instances peuvent être configurées.

Service de sessions DPS Adobe CQ Media

Gérez les sessions DPS à utiliser avec les publications.

Vous pouvez notamment définir dps.session.service.url.name : la valeur par défaut est définie sur https://dpsapi2.digitalpublishing.acrobat.com/webservices/sessions

Module de réécriture CDN

La communication entre AEM et CDN doit être assurée pour que les ressources/fichiers binaires soient diffusés à l’utilisateur final de manière sécurisée. Cela implique deux opérations :

  • Accédez à la ressource AEM via CDN la toute première fois (ou après son expiration dans le cache).
  • Accédez à la ressource mise en cache dans le CDN en toute sécurité, car une fois que la ressource est mise en cache dans le CDN, la demande ne sera pas envoyée à AEM et tous les utilisateurs qui ont accès à cette ressource doivent être servis à partir du CDN.

AEM propose un module de réécriture pour réécrire les URL des ressources internes en des URL CDN externes. Il réécrit les liens devant être transmis au CDN avec une signature JWS, ainsi qu’un délai d’expiration pour pemettre à la ressource d’être accessible en toute sécurité. Cettre fonctionnalité doit être utilisée sur les instance d’auteur.

Le flux global est le suivant :

  1. L’utilisateur final s’authentifie avec AEM et demande une page contenant des ressources.
  2. La page demandée contient une ressource similaire à /content/dam/geometrixx-media/articles/paladin_trailer.jpg/jcr:content/renditions/cq5dam.thumbnail.319.319.png
  3. Le module de réécriture permet de transformer le lien en une URL CDN contenant une signature JWS :
    CDN_domain/content/dam/geometrixx-media/articles/paladin_trailer.jpg/_jcr_content/renditions/cq5dam.thumbnail.319.319.png?cdn_sign=JWS_SIGNATURE
  4. Le navigateur de l’utilisateur, puis transfère la demande de ressource au serveur CDN
  5. Le CDN doit être configuré pour transférer la demande à AEM avec le paramètre cdn_sign.
  6. Un gestionnaire d’authentification valide le paramètre cdn_sign, puis renvoie la ressource au CDN, qui est ensuite renvoyée à l’utilisateur

Le flux entre le navigateur de l’utilisateur, le CDN et AEM peut être visualisée comme suit.

chlimage_1

Remarque :

Cette fonctionnalité est actuellement disponible uniquement pour les instances d’auteur AEM.

CDNConfigServiceImpl

Fournit des configurations CDN

La fonction de réécriture CDN peut être activée en indiquant le nom de domaine de distribution CDN dans la configuration pour com.adobe.cq.cd n.rewriter.impl.CDNConfigServiceImpl.

Le service contient également d’autres options de configuration comme activer/désactiver la réécriture du CDN, les préfixes de chemin pour lesquels la réécriture CDN est exécutée, les valeurs TTL et le protocole (HTTP ou HTTPS).

CDNRewriter

Un module de réécriture pour réécrire les URL des images internes en URL CDN

La valeur Attributs de balise dans com.adobe.cq.cdn.rewriter.impl.CDNRewriter peut être définie de sorte que seuls les liens d’une sélection d’images soient réécrits.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne