Vous consultez actuellement l'aide de la version:

Réindexation lente

Le processus de réindexation interne à AEM collecte les données du référentiel et les stocke dans les index Oak pour prendre en charge les requêtes de contenu de haute performance. Dans des cas exceptionnels, ce processus peut être lent, voire bloqué. Cette page servira de guide de dépannage pour vous aider à identifier si l’indexation est lente, rechercher la cause et résoudre le problème.

Il est important de faire la distinction entre la réindexation qui prend beaucoup de temps de manière inopportune et la réindexation qui prend un certain temps, car elle indexe de grandes quantités de contenu. Par exemple, le temps nécessaire pour indexer le contenu augmente en fonction de la quantité de contenu. Par conséquent, la réindexation des grands référentiels de production va prendre plus de temps que celle des petits référentiels de développement.

Voir Meilleures pratiques relatives aux requêtes et à l’indexation pour obtenir des informations supplémentaires indiquant quand et comment réindexer le contenu.

Détection initiale

L’indexation lente de la détection initiale nécessite de parcourir les MBeans IndexStats JMX. Sur l’instance AEM affectée, procédez comme suit :

  1. Ouvrez la console web, cliquez sur l’onglet JMX ou rendez-vous sur http://<host>:<port>/system/console/jmx (par exemple, http://localhost:4502/system/console/jmx).
  2. Accédez aux MBeans IndexStats.
  3. Ouvrez les MBeans IndexStats pour « async » et « fulltext-async ».
  4. Pour les deux MBeans, vérifiez si les horodatages Done et LastIndexTime datent de moins de 45 minutes avant l’heure actuelle.
  5. Pour un MBean, si la valeur temporelle (Done ou LastIndexedTime) date de plus de 45 minutes avant l’heure actuelle, alors la tâche d’index est défectueuse ou prend trop de temps. Cela rend les index asynchrones obsolètes.

L’indexation est interrompue après une fermeture forcée

Une fermeture forcée entraîne l’arrêt de l’indexation asynchrone par AEM pendant jusqu’à 30 minutes après le redémarrage et nécessite généralement 15 minutes supplémentaires pour terminer le premier passage de réindexation, pour un total d’environ 45 minutes (revenant à la durée de détection initiale de 45 minutes). Si vous pensez que l’indexation est mise en pause après une fermeture forcée :
  1. Tout d’abord, déterminez si une instance AEM a été arrêtée de manière forcée (le processus AEM a été interrompu de manière brutale ou une coupure de courant s’est produite), puis redémarrée.

  2. Si la fermeture forcée se produit, au redémarrage, AEM suspend automatiquement la réindexation pendant 30 minutes.

  3. Attendez environ 45 minutes pour qu’AEM reprenne les opérations d’indexation asynchrones normales.

Pool de threads surchargé

Remarque :

Pour AEM 6.1, assurez-vous que AEM 6.1 CFP 11 est installé.

Dans des cas exceptionnels, le pool de threads utilisé pour gérer l’indexation asynchrone risque d’être surchargé. Pour isoler le processus d’indexation, un pool de threads peut être configuré afin d’éviter qu’une autre tâche AEM interfère avec la capacité d’indexation du contenu en temps voulu d’Oak. Pour ce faire, vous devez :

  1. Définir un pool de nouveaux threads isolés que le planificateur Apache Sling peut utiliser pour l’indexation asynchrone :

    • Sur l’instance affectée, accédez à la console web AEM OSGi > Configuration > Planificateur Apache Sling ou rendez-vous sur http://<hôte>:<port>/system/console/configMgr (par exemple, http://localhost:4502/system/console/configMgr)
    • Ajoutez une entrée au champ « Allowed Thread Pools » (Pools de threads autorisés), avec la valeur « oak ».
    • Cliquez sur Enregistrer en bas à droite pour enregistrer les modifications.
    chlimage_1
  2. Vérifiez que le nouveau pool de threads du planificateur Apache Sling est enregistré et s’affiche dans la console web d’état du planificateur Apache Sling.

    • Accédez à la console web AEM OSGi > État > Planificateur Sling ou rendez-vous sur http://<hôte>:<port>/system/console/status-slingscheduler (for example, http://localhost:4502/system/console/status-slingscheduler
    • Vérifiez que les entrées suivantes du pool existent :
      • ApacheSlingoak
      • ApacheSlingdefault
    chlimage_1

La file d’attente d’observation est pleine

Si un trop grand nombre de modifications et de validations sont effectuées sur le référentiel en peu de temps, l’indexation peuvent être retardées à cause d’une file d’attente d’osbervation pleine. Tout d’abord, déterminez si la file d’attente est pleine :

  1. Accédez à la console web et cliquez sur l’onglet JMX ou rendez-vous sur http://<hôte>:<port>/system/console/jmx (par exemple, http://localhost:4502/system/console/jmx)

  2. Ouvrez le MBean Statistiques de référentiel Oak et déterminez si une valeur ObservationQueueMaxLength est supérieure à 10 000.

    • Lors de l’exécution d’opérations normales, cette valeur maximale doit toujours finir par se réduire à zéro (surtout dans la section par seconde). Vérifiez donc que la mesure de seconde de ObservationQueueMaxLength est de 0.
    • Si les valeurs sont de 1 000 ou plus et augmentent progressivement, cela signifie qu’au moins une file d’attente (probablement plusieurs) ne peut pas être traitée aussi rapidement pendant que de nouvelles modifications ont lieu.
    • Chaque file d’attente d’observation est limitée (1 000 par défaut), et si la file d’attente atteint cette limite, son traitement se détériore.
    • Lorsque vous utilisez MongoMK, comme la longueur des files d’attente augmente beaucoup, la performance du cache Oak interne se détériore. Cette corrélation peut être vue dans un missRate augmenté pour le cache DocChildren dans le MBean de statistiques Consolidated Cache.
  3. Pour éviter de dépasser les limites acceptables des files d’attente d’observation, il est recommandé de procéder comme suit :

Identification d’un processus de réindexation bloqué et résolution du problème

La réindexation peut être considérée comme « totalement bloquée » dans deux conditions :
  • La réindexation est très lente, au point où aucune progression significative n’est signalée dans les fichiers journaux concernant le nombre de nœuds transmis.
    • Par exemple, s’il n’y a aucun message pendant une heure, ou si la progression est tellement lente qu’elle prend une semaine ou plus à se terminer.
  • La réindexation est bloquée dans une boucle sans fin si des exceptions répétées apparaissent dans les fichiers journaux (par exemple, OutOfMemoryException) dans le thread d’indexation. La répétition des mêmes exceptions dans le journal indique qu’Oak tente d’indexer le même élément à plusieurs reprises, mais échoue sur le même problème.

Pour identifier et résoudre un processus de réindexation bloqué, procédez comme suit :

  1. Pour identifier la cause d’une indexation bloquée, les informations suivantes doivent être collectées :

     

  2. Après la collecte de toutes les informations décrites à l’étape 1, redémarrez AEM.

    • Le redémarrage d’AEM peut résoudre le problème dans le cas d’un chargement simultané élevé (un élément de la file d’attente d’observation ou élément similaire).
    • Si un redémarrage ne permet pas de résoudre le problème, signalez-le à l’assistance clientèle d’Adobe et fournissez toutes les informations collectées lors de l’étape 1.

Abandon sécurisé de la réindexation asynchrone

La réindexation peut également être annulée (arrêté avant qu’elle ne soit terminée) via les lignes d’indexation async, async-reindex et fulltext-async (Mbean IndexStats). Pour plus d’informations, voir la documentation Apache Oak dans la section Abandon de la réindexation. En outre, sachez que :

  • La réindexation des index Lucene et Lucene Property peut être abandonnée, car ils sont naturellement asynchrones.
  • La réindexation des index de propriété Oak ne peut être interrompue si la réindexation a été initiée via PropertyIndexAsyncReindexMBean.

Pour abandonner la réindexation, procédez comme suit :

  1. Identifiez le MBean IndexStats qui contrôle la piste de réindexation qui doit être désactivée.

    • Accédez au MBean IndexStats approprié via la console JMX en accédant à la console web AEM OSGi > Principal > JMX ou à http://<hôte>:<port>/system/console/jmx (par exemple, http://localhost:4502/system/console/jmx)
    • Ouvrez le MBean IndexStats basé sur la piste de réindexation que vous souhaitez arrêter (async, async-reindex ou fulltext-async)
      • Pour identifier la piste appropriée et donc l’instance MBean IndexStats, regardez la propriété « async » des index Oak. La propriété « async » contient le nom de piste : async, async-reindex ou fulltext-async.
      • La piste est également disponible en accédant au gestionnaire d’index d’AEM dans la colonne « Async ». Pour accéder au gestionnaire d’index, rendez-vous sur Opération > Diagnostic > Gestionnaire d’index.
    chlimage_1
  2. Invoquez la commande abortAndPause() sur le MBean IndexStats approprié.

  3. Marquez la définition d’index Oak de manière appropriée pour éviter la reprise de la réindexation lors du redémarrage de l’indexation de piste.

    • Lors de la réindexation d’un index existant, définissez la propriété sur false
      • /oak:index/someExistingIndex@reindex=false
    • Pour un nouvel index, vous pouvez également :
      • Définir la propriété du type sur désactivée
        • /oak:index/someNewIndex@type=disabled
      • ou supprimer la définition d’index entièrement

    Lorsque cela est fait, validez les modifications dans le référentiel.

  4. Enfin, reprenez l’indexation asynchrone sur la piste d’indexation abandonnée.

    • Dans le MBean IndexStats qui a envoyé la commande abortAndPause() à l’étape 2, invoquez la commande resume() .

Prévention de la réindexation lente

Il est préférable de procéder à la réindexation pendant les périodes calmes (par exemple, pendant une assimilation de contenu significative) et idéalement pendant les fenêtres de maintenance lorsque le chargement d’AEM est connu et contrôlé. En outre, assurez-vous que la réindexation n’a pas lieu pendant d’autres activités de maintenance.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne