Problème, Question

Distribution égale des demandes entre les rendus. Certains rendus traitent plus de demandes que d’autres.

Résolution, réponse

La distribution d’une demande est déterminée en fonction des statistiques que le répartiteur conserve sur la réactivité du rendu. Le répartiteur conserve un enregistrement du temps de traitement cumulé pour chaque rendu et chaque catégorie.
 
En simplifiant, on peut imaginer le scénario suivant :
  • Une demande atteint le répartiteur.
  • Le répartiteur essaie de faire correspondre la requête avec différents motifs d'interpréteur de commandes configurés dans la section statistiques du fichier de configuration. Il décide, par exemple, que la requête est de la catégorie HTML.
  • Le répartiteur archive les statistiques de chaque rendu, le temps de rendu lors du traitement des requêtes de la catégorie HTML.
  • Le répartiteur redirige la requête vers le rendu avec le temps de traitement cumulé le plus bas pour la catégorie HTML
  • Lorsque la réponse revient, le répartiteur ajoute le délai de réponse aux statistiques conservées pour cette catégorie.

Cette procédure est simplifiée, en supposant qu’aucune affinité de session n’existe, tous les rendus étant toujours disponibles et toutes les demandes traitées correctement. Si un rendu est en mesure de traiter une demande, le répartiteur ajoute une pénalité aux statistiques de ce rendu. Les détails de l’algorithme réel sont plus complexes.


 Conclusion: L'équilibrage de la charge n'est pas exécuté en fonction du nombre de requêtes en attente pour chaque serveur, mais par rapport au temps nécessaire pour les traiter et la catégorie à laquelle elles appartiennent.

Voir également la documentation officielle du répartiteur pour configurer l'équilibrage de charge : http://dev.day.com/docs/en/cq/current/deploying/dispatcher/disp_config.html#Configuring Load Balancing

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne