Présentation de l’espace de travail

Vous pouvez créer et manipuler vos documents et fichiers à l’aide de divers éléments tels que des panneaux, barres et fenêtres. Un espace de travail désigne l’organisation de ces éléments. Les espaces de travail des différentes applications de la suite Adobe® Creative Suite® 5 ont le même aspect, ce qui facilite le passage d’une application à une autre. Vous pouvez également adapter chaque application aux exigences de votre travail, en créant votre propre espace de travail ou en effectuant une sélection parmi ceux prédéfinis.

Bien que la disposition de l’espace de travail par défaut varie selon les applications, la manipulation des éléments est pratiquement identique dans chacune d’elles.

  • La barre d’application occupe la partie supérieure et contient un sélecteur permettant de basculer vers un autre espace de travail, des menus (sous Windows uniquement), ainsi que d’autres commandes d’application. Sous Mac et pour certains produits, vous pouvez l’afficher ou la masquer à l’aide du menu Fenêtre.

  • Le panneau Outils contient des outils permettant de créer et de modifier des images, des illustrations, des éléments de page, etc. Les outils connexes sont regroupés.

  • Le panneau Contrôle affiche des options relatives à l’outil sélectionné. Dans Illustrator, le panneau Contrôle affiche des options relatives à l’objet sélectionné. (Il est appelé Barre d’options dans Adobe Photoshop®. Dans Adobe Flash®, Adobe Dreamweaver® et Adobe Fireworks®, il est appelé Inspecteur de propriétés et inclut les propriétés relatives à l’élément actuellement sélectionné.)

  • La fenêtre de document affiche le fichier sur lequel vous travaillez. Les fenêtres de document peuvent présenter un onglet et, dans certains cas, être regroupées et ancrées.

  • Les panneaux vous permettent de contrôler et de modifier votre travail. Citons notamment le panneau Montage dans Adobe Flash, le panneau Pinceau dans Adobe Illustrator, le panneau Calques dans Adobe Photoshop® et le panneau Styles CSS dans Adobe Dreamweaver. Ils peuvent être regroupés, empilés ou ancrés.

  • Le Cadre de l’application regroupe tous les éléments des espaces de travail dans une seule et même fenêtre uniforme, ce qui permet de manipuler toutes les applications comme s’il s’agissait d’une seule entité. Lorsque vous déplacez ou que vous redimensionnez le Cadre de l’application ou l’un de ses éléments, tous les éléments qu’il contient sont réagencés pour éviter tout chevauchement. Les panneaux ne disparaissent pas lorsque vous changez d’application ou lorsque vous cliquez par erreur à côté de l’application. Si vous utilisez plusieurs applications, vous pouvez les placer côte à côte à l’écran ou sur plusieurs moniteurs.

    Si vous préférez l’interface utilisateur Mac classique que vous pouvez personnaliser à votre convenance, il vous suffit de désactiver le Cadre de l’application. Dans Adobe Illustrator®, par exemple, sélectionnez la commande Fenêtre > Cadre de l’application pour l’activer ou le désactiver. (Dans Flash, le Cadre de l'application est activé en permanence pour Mac et Dreamweaver pour Mac n'en utilise pas.)

Espace de travail Illustrator par défaut

A. Documents sous forme d’onglets B. Barre d’application C. Sélecteur d'espace de travail D. Barre de titre de panneau E. Panneau Contrôle F. Panneau Outils G. Bouton de réduction à la taille d’une icône H. Quatre groupes de panneaux en ancrage vertical 

Affichage et masquage de tous les panneaux

  • (Illustrator, Adobe InCopy®, Adobe InDesign®, Photoshop, Fireworks) Pour afficher ou masquer tous les panneaux, y compris les panneaux Outils et Contrôle, appuyez sur la touche de tabulation.

  • (Illustrator, InCopy, InDesign, Photoshop) Pour afficher ou masquer tous les panneaux, à l’exception des panneaux Outils et Contrôle, appuyez sur les touches Maj+tabulation.

Remarque :

vous pouvez afficher temporairement les panneaux masqués si l’option Afficher automatiquement les panneaux masqués est sélectionnée dans les préférences Interface. Cette option est toujours activée dans Illustrator. Déplacez le pointeur vers le bord de la fenêtre de l’application (Windows®) ou vers le bord de l’écran (Mac OS®) et laissez le pointeur au-dessus de la bande qui s’affiche

  • (Flash, Dreamweaver, Fireworks) Pour afficher ou masquer tous les panneaux, appuyez sur la touche F4.

Affichage des options de panneau

  1. Cliquez sur l’icône de menu de panneau  dans le coin supérieur droit du panneau.

    Remarque :

    l’ouverture d’un menu est possible même lorsque le panneau est réduit.

    Remarque :

    dans Photoshop, vous pouvez modifier le corps de la police du texte des panneaux et des info-bulles. Dans les préférences d’interface, choisissez une option dans le menu Corps de la police de l’interface utilisateur.

Réglage de la luminosité du panneau (Illustrator)

  1. Faites glisser le curseur Luminosité dans les préférences de l’interface utilisateur. Cette commande affecte tous les panneaux, y compris le panneau Contrôle.

Reconfiguration du panneau Outils

Vous pouvez afficher les outils du panneau Outils dans une seule colonne ou côte à côte dans deux colonnes. (Cette fonction n’est pas disponible dans le panneau Outils de Fireworks et Flash.)

Remarque :

dans InDesign et InCopy, une option des préférences d’interface vous permet également de basculer d’un affichage en une colonne vers un affichage en deux colonnes.

  1. Cliquez sur la double flèche dans la partie supérieure du panneau Outils.

Gestion des fenêtres et des panneaux

Pour créer un espace de travail personnalisé, vous déplacez et manipulez les fenêtres de document et les panneaux. Vous pouvez également enregistrer des espaces de travail, puis passer de l’un à l’autre. Dans Fireworks, renommer les espaces de travail personnalisés peut provoquer un comportement inattendu.

Remarque :

les exemples suivants sont basés sur Photoshop. L’espace de travail est le même dans tous les produits.

Réorganisation, ancrage ou déplacement des fenêtres de document

Les fenêtres de document comportent des onglets lorsque plusieurs fichiers sont ouverts.

  • Pour modifier l’ordre des onglets de la fenêtre de document, faites glisser un onglet de la fenêtre à l’emplacement voulu dans le groupe.
  • Pour annuler l’ancrage d’une fenêtre de document à un groupe de fenêtres, faites glisser l’onglet de cette fenêtre hors du groupe.

Remarque :

dans Photoshop, vous pouvez également sélectionner Fenêtre > Réorganiser > Afficher dans une fenêtre flottante pour afficher une seule fenêtre flottante de document ou Fenêtre > Réorganiser > Tout afficher dans des fenêtres flottantes pour afficher simultanément toutes les fenêtres flottantes de document. Pour plus d’informations, voir la note technique kb405298.

Remarque :

Dreamweaver ne permet pas d’ancrer des fenêtres de document ni d’annuler l’ancrage de ces fenêtres. Utilisez le bouton Réduire de la fenêtre de document pour créer des fenêtres flottantes (sous Windows), ou Fenêtre > Mosaïque verticale pour créer des fenêtres de document côte à côte. Pour plus d’informations sur cette rubrique, recherchez « Mosaïque verticale » dans l’aide de Dreamweaver. Le flux de travaux diffère légèrement pour les utilisateurs Macintosh.

  • Pour ancrer une fenêtre de document à un groupe de fenêtres de document distinct, faites glisser cette fenêtre dans le groupe.

  • Pour créer des groupes de documents empilés ou juxtaposés, faites glisser la fenêtre vers l’une des zones de largage situées en haut, en bas ou sur les côtés d’une autre fenêtre. Vous pouvez également sélectionner une disposition pour le groupe en utilisant le bouton Disposition de la barre d’application.

Remarque :

certains produits ne prennent pas en charge cette fonctionnalité. Cependant, votre produit peut présenter des commandes Cascade et Mosaïque (ou Juxtaposer), sous le menu Fenêtre, pour vous permettre d’organiser vos documents.

  • Dans un groupe à onglets, pour passer à un autre document lors du glissement d’une sélection, faites glisser cette sélection sur l’onglet du document souhaité pendant un moment.

Remarque :

certains produits ne prennent pas en charge cette fonctionnalité.

Ancrage et annulation d’ancrage de panneaux

Un dock est un ensemble de panneaux ou de groupes de panneaux affichés ensemble, généralement en position verticale. Pour ancrer et annuler l’ancrage des panneaux, insérez-les dans le dock et déplacez-les hors du dock.

  • Pour ancrer un panneau, cliquez sur l’onglet correspondant et faites-le glisser dans le dock, au-dessus, sous ou entre d’autres panneaux.

  • Pour ancrer un groupe de panneaux, cliquez sur sa barre de titre (barre vide de couleur unie située au-dessus des onglets) et faites-le glisser dans le dock.

  • Pour supprimer un panneau ou un groupe de panneaux, faites-le glisser en dehors du dock en cliquant sur l’onglet ou la barre de titre. Vous pouvez faire glisser l’élément vers un autre dock ou le rendre flottant.

Déplacement du panneau Navigation vers un nouveau dock ; cette opération est indiquée par une surbrillance verticale bleue.

Panneau Navigation dans son propre dock

Remarque :

vous pouvez faire en sorte que les panneaux n’occupent pas la totalité de l’espace disponible dans un dock. Faites glisser le bord inférieur du dock vers le haut de sorte qu’il ne coïncide plus avec le bord de l’espace de travail.

Déplacement de panneaux

Lorsque vous déplacez des panneaux, des zones de largage en surbrillance bleue apparaissent : il s’agit des zones dans lesquelles vous pouvez déplacer le panneau. Vous pouvez, par exemple, déplacer un panneau vers le haut ou vers le bas en le faisant glisser sur la fine zone de largage bleue située au-dessus ou sous un autre panneau. Si vous faites glisser le panneau vers un emplacement autre qu’une zone de largage, ce dernier flotte dans l’espace de travail.

Remarque :

la position de la souris active la zone de largage (au lieu de la position du panneau). Si la zone de largage ne s'affiche pas, faites glisser la souris à l'emplacement où devrait se situer la zone de largage.

  • Pour déplacer un panneau, faites-le glisser en cliquant sur son onglet.

  • Pour déplacer un groupe de panneaux, faites glisser la barre de titre.

La fine zone de largage bleue indique que le panneau Couleur va être ancré seul au-dessus du groupe de panneaux Calques.

A. Barre de titre B. Tabulation C. Zone de largage 

Remarque :

pour empêcher l’ancrage d’un panneau, appuyez sur la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) lors de son déplacement. Pour annuler l’opération, appuyez sur la touche Echap lors du déplacement du panneau.

Ajout et suppression de panneaux

Lorsque vous supprimez tous les panneaux d’un dock, ce dernier disparaît. Vous pouvez créer un dock en déplaçant les panneaux vers le bord droit de l’espace de travail jusqu’à ce qu’une zone de largage soit visible.

  • Pour supprimer un panneau, cliquez sur son onglet avec le bouton droit de la souris (Windows) ou en appuyant sur la touche Contrôle (Mac), puis sélectionnez l’option Fermer ; vous pouvez également le désélectionner dans le menu Fenêtre.

  • Pour ajouter un panneau, sélectionnez-le dans le menu Fenêtre et ancrez-le à l’emplacement de votre choix.

Manipulation de groupes de panneaux

  • Pour déplacer un panneau dans un groupe, faites glisser son onglet vers la zone de largage en surbrillance située dans le groupe.

Ajout d’un panneau à un groupe

  • Pour réorganiser les panneaux d’un groupe, faites glisser l’onglet du panneau de votre choix vers son nouvel emplacement.

  • Pour rendre un panneau flottant, faites-le glisser en dehors du groupe au moyen de son onglet.

  • Pour déplacer un groupe, faites glisser la barre de titre (zone située au-dessus des onglets).

Empilage de panneaux flottants

Lorsque vous faites sortir un panneau de son dock et que vous le placez en dehors de toute zone de largage, ce panneau flotte dans l’espace de travail. Un panneau flottant peut être placé à n’importe quel endroit dans l’espace de travail. Vous pouvez empiler des panneaux ou groupes de panneaux flottants de sorte qu’ils se comportent comme une seule entité lorsque vous faites glisser la barre de titre supérieure.

Panneaux empilés flottants

  • Pour empiler des panneaux flottants, cliquez sur un onglet pour faire glisser le panneau correspondant vers la zone de largage située au bas d’un autre panneau.

  • Pour modifier l’ordre d’empilage, cliquez sur un onglet afin de faire glisser le panneau correspondant vers le haut ou vers le bas.

Remarque :

prenez soin de « déposer » l’onglet sur l’étroite zone de largage située entre les panneaux, plutôt que sur la large zone de largage située dans une barre de titre.

  • Pour rendre un panneau ou groupe de panneaux de la pile flottant, déplacez-le hors de la pile au moyen de son onglet ou de sa barre de titre.

Redimensionnement des panneaux

  • Pour réduire ou agrandir un panneau, un groupe de panneaux ou une pile de panneaux, cliquez deux fois sur un onglet. Vous pouvez également double-cliquer sur la zone d’onglets (l’espace vide situé à côté des onglets).

  • Pour redimensionner un panneau, faites glisser l’un de ses côtés. Cette méthode de redimensionnement ne fonctionne pas toujours, notamment avec le panneau Couleur de Photoshop.

Réduction et développement des icônes de panneaux

Vous pouvez réduire des panneaux à la taille d’icônes afin de limiter l’encombrement de l’espace de travail. Dans certains cas, les panneaux sont réduits de la sorte dans l’espace de travail par défaut.

Panneaux réduits à la taille d’icônes

Panneaux agrandis

  • Pour réduire ou développer toutes les icônes de panneau d’une colonne, cliquez sur la double flèche située dans la partie supérieure du dock.
  • Pour développer une seule icône de panneau, cliquez sur cette dernière.
  • Pour redimensionner les icônes de panneau afin de voir les icônes uniquement (et non les libellés), réglez la largeur du dock jusqu’à ce que le texte ne soit plus visible. Pour afficher à nouveau le texte, augmentez la largeur du dock.
  • Pour réduire à la taille d’une icône un panneau qui a été développé, cliquez sur son onglet, sur son icône ou sur la double flèche affichée dans sa barre de titre.

Remarque :

dans certaines applications, si vous sélectionnez l’option Réduction automatique des panneaux d’icônes dans les préférences d’interface ou les options d’interface utilisateur, une icône de panneau développée est réduite automatiquement lorsque vous cliquez en dehors de cette dernière.

  • Pour ajouter un panneau flottant ou un groupe de panneaux à un dock d’icônes, faites-le glisser au moyen de son onglet ou de sa barre de titre (les panneaux sont réduits automatiquement à la taille d’icônes lorsque vous les ajoutez à un dock d’icônes).

  • Pour déplacer une icône de panneau (ou un groupe d’icônes de panneau), faites-la glisser. Vous pouvez déplacer des icônes de panneau vers le haut et vers le bas dans le dock, dans d’autres docks (elles apparaissent dans le style du panneau de ce dock) ou en dehors du dock (elles apparaissent sous la forme d'icônes flottantes).

Enregistrement et basculement d’un espace de travail à l’autre

En enregistrant la taille et la position actuelles des panneaux comme espace de travail nommé, vous gardez la possibilité de restaurer cet espace par la suite, et ce, même si vous avez déplacé ou fermé un panneau. Les noms des espaces de travail enregistrés sont visibles dans le sélecteur d’espace de travail de la barre d’application.

Enregistrement d’un espace de travail personnalisé

  1. Lorsque l’espace de travail se trouve dans la configuration que vous souhaitez enregistrer, utilisez l’une des méthodes suivantes :

    • (Illustrator) Choisissez la commande Fenêtre > Espace de travail > Enregistrer l’espace de travail.

    • (Photoshop, Illustrator, InCopy) Choisissez la commande Fenêtre > Espace de travail > Nouvel espace de travail.

    • (Dreamweaver) Choisissez la commande Fenêtre > Présentation de l’espace de travail > Nouvel espace de travail.

    • (Flash) Choisissez la commande Nouvel espace de travail dans le sélecteur d’espace de travail de la barre d’application.

    • (Fireworks) Choisissez la commande Enregistrer la présentation active dans le sélecteur d’espace de travail de la barre d’application.

  2. Attribuez un nom à l’espace de travail.

  3. (Photoshop, InDesign) Sélectionnez ensuite une ou plusieurs options dans la section Capture :

    Position des panneaux

    Enregistre la position actuelle des panneaux (InDesign uniquement).

    Raccourcis clavier

    Enregistre l’ensemble de raccourcis clavier actuel (Photoshop seulement).

    Menus ou Personnalisation des menus

    Enregistre l’ensemble de menus actuels.

Affichage de l’espace de travail ou basculement d’un espace de travail à l’autre

  1. Sélectionnez un espace de travail dans le sélecteur d’espace de travail de la barre d’application.

Remarque :

dans Photoshop, vous pouvez attribuer un raccourci clavier à chacun des espaces de travail pour pouvoir passer de l’un à l’autre plus rapidement.

Suppression d’un espace de travail personnalisé

  • Choisissez l’option Gérer les espaces de travail dans le sélecteur d’espace de travail de la barre d’application, sélectionnez l’espace de travail, puis cliquez sur la commande Supprimer. (Cette option n’est pas disponible dans Fireworks.)

  • (Photoshop, InDesign, InCopy) Sélectionnez la commande Supprimer l’espace de travail dans le sélecteur d’espace de travail.

  • (Illustrator) Choisissez la commande Fenêtre > Espace de travail > Gérer les espaces de travail, sélectionnez l’espace de travail, puis cliquez sur l’icône Supprimer.

  • (Photoshop, InDesign) Sélectionnez Fenêtre > Espace de travail > Supprimer l’espace de travail, sélectionnez l’espace de travail, puis cliquez sur le bouton Supprimer.

Restauration de l’espace de travail par défaut

  1. Sélectionnez l’espace de travail de base ou par défaut à l’aide du sélecteur situé dans la barre d’application. Pour Fireworks, consultez l’article http://www.adobe.com/devnet/fireworks/articles/workspace_manager_panel.html.

    Remarque :

    dans Dreamweaver, Designer correspond à l’espace de travail par défaut.

  2. Pour Fireworks (Windows), supprimez les dossiers suivants :

    Windows Vista

    \\utilisateur\<nom utilisateur>\AppData\Roaming\Adobe\Fireworks CS4\

    Windows XP

    \\Documents and Settings\<nom utilisateur>\Application Data\Adobe\Fireworks CS4

  3. (PhotoShop, InDesign, InCopy) Choisissez la commande Fenêtre > Espace de travail > Réinitialiser [Nom de l’espace de travail].

(Photoshop) Restauration d'une disposition d’espace de travail enregistrée

Dans Photoshop, les espaces de travail s’affichent automatiquement en fonction de leur dernière disposition, mais vous pouvez restaurer la disposition d’origine des panneaux.

  • Pour restaurer un espace de travail individuel, sélectionnez Fenêtre > Espace de travail > Réinitialiser Nom de l’espace de travail.

  • Pour restaurer tous les espaces de travail installés avec Photoshop, cliquez sur Restaurer les espaces de travail par défaut dans les préférences d’interface.

Remarque :

pour réorganiser l’ordre des espaces de travail de la barre d’application, faites-les glisser.

Modification des préférences de l’interface

  1. Sélectionnez Edition > Préférences > Interface (Windows) ou InCopy > Préférences > Interface (Mac OS).

  2. Sélectionnez les paramètres qui vous intéressent et cliquez sur le bouton OK.

Info-bulles

Les info-bulles apparaissent lorsque vous placez le pointeur de la souris sur des éléments d’interface tels que les outils de la barre d’outils ou les options du panneau Contrôle. Choisissez l’option Sans pour désactiver les info-bulles.

Afficher les vignettes à l’importation

Lorsque vous importez un graphique, une vignette représentant l’image apparaît dans le curseur de graphique chargé. De la même façon, le curseur de texte chargé contient une vignette représentant les premières lignes de texte. Si vous ne voulez pas afficher ces vignettes lors de l’importation de graphiques ou de texte, désélectionnez cette option.

Afficher les valeurs de transformation

Lorsque vous créez, redimensionnez ou faites pivoter un objet, le curseur affiche les coordonnées [x,y] et d’autres détails tels que la largeur, la hauteur ou la rotation.

Activer le mouvement tactile multipoint

Sélectionnez cette option pour faire en sorte que les entrées tactiles multipoints à l’aide de la souris mises en œuvre sous Windows  et Mac OS fonctionnent dans InDesign. Par exemple, avec la souris Magic Mouse (Mac OS), un mouvement de balayage permet de faire défiler l’affichage vers le haut ou vers le bas, d’afficher la page ou planche suivante ou précédente, tandis qu’un mouvement de rotation fait pivoter la planche.

Mettre en surbrillance l'objet sélectionné par l'outil Sélection

Sélectionnez cette option pour mettre en surbrillance les contours des objets lorsqu’ils sont survolés par l’outil Sélection directe.

Panneau d’outils flottant

Cette option permet de préciser si la barre d’outils doit se présenter comme une seule colonne, deux colonnes accolées ou une seule ligne.

Réduire automatiquement les panneaux d’icônes

Lorsque cette option est sélectionnée, il suffit de cliquer dans la fenêtre du document pour fermer automatiquement le panneau ouvert.

Afficher automatiquement les panneaux masqués

Lorsque vous masquez des panneaux en appuyant sur la touche de tabulation, vous pouvez les réafficher de façon temporaire en maintenant le pointeur de la souris sur le côté de la fenêtre du document. En revanche, si cette option n’est pas sélectionnée, vous devez appuyer à nouveau sur la touche de tabulation pour afficher les panneaux.

Ouvrir les documents en tant qu’onglets

Lorsque cette option est désélectionnée, les documents que vous créez ou ouvrez apparaissent comme des fenêtres flottantes et non comme des fenêtres à onglets.

Activer l’ancrage des fenêtres de document flottantes

Si vous sélectionnez cette option, vous pouvez ancrer ensemble des documents flottants sous forme de fenêtres à onglets. Lorsque cette option est désélectionnée, les fenêtres de document flottantes ne sont pas ancrées les unes aux autres, à moins que vous ne mainteniez la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée lorsque vous les faites glisser.

Outil Main

Pour savoir s’il faut créer du faux texte et de fausses images lorsque vous faites défiler un document, faites glisser le curseur de l’outil Main vers le niveau de performance souhaité par opposition à la qualité.

Régénération dynamique de l’écran

Sélectionnez une option pour déterminer si l’image est régénérée ou non lorsque vous faites glisser un objet. Si vous choisissez l’option Immédiatement, l’image est régénérée lors du glissement. En revanche, si vous choisissez l’option Jamais, seul le bloc est déplacé lorsque vous faites glisser une image. L’image ne l’est qu’au moment où vous relâchez le bouton de la souris. L’option En différé permet, quant à elle, de régénérer l’image uniquement lors d’une pause avant le glissement. Cette option fonctionne de la même manière que dans InDesign CS4.

Utilisation des barres d’outils

Les barres d’outils de base regroupent les boutons correspondant aux outils et commandes fréquemment utilisés, tels que l’ouverture, l’enregistrement, l’impression, le défilement et le zoom. Des infos-bulles permettent d’identifier chaque bouton d’outil.

Pour afficher ou masquer une barre d’outils

  1. Sélectionnez le nom de la barre d’outils dans le menu Fenêtre. Si une barre d’outils est actuellement affichée, une coche est visible en regard de son nom.

Pour personnaliser une barre d’outils

Vous pouvez spécifier les outils devant s’afficher sur une barre d’outils, en modifier l’orientation et combiner ou séparer diverses barres d’outils.

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour spécifier les outils devant s’afficher sur une barre d’outils, cliquez sur le triangle situé à l’extrémité de la barre d’outils en question, choisissez la commande Personnaliser, puis sélectionnez des outils. Le menu contient des options propres à la barre d’outils.

    • Pour déplacer une barre d’outils, faites glisser sa barre de titre.

    • Pour associer des barres d’outils, cliquez sur la zone de manipulation d’une première barre, puis faites-la glisser par-dessus une deuxième ou le long du même bord de la fenêtre (Windows®) ou de l’écran (Mac OS®) de l’application.

    Barre de manipulation de la barre d’outils

    Association de barres d’outils

    • Pour convertir une barre d’outils en panneau flottant, cliquez sur la zone de manipulation de la barre et faites-la glisser à l’opposé du bord de la fenêtre (Windows) ou de l’écran (Mac OS) de l’application.

    • Pour séparer une barre d’outils d’un groupe de barre d’outils, cliquez sur sa zone de manipulation et déplacez-la hors du groupe. En déplaçant une barre d’outils hors de son groupe, vous créez une nouvelle barre d’outils.

Pour afficher des info-bulles d’outils

Le panneau Info-bulles des outils décrit le fonctionnement des touches de modification avec l’outil sélectionné.

  1. Choisissez la commande Fenêtre > Utilitaires > Info-bulles des outils pour afficher le panneau du même nom.

  2. Dans le panneau Outils, sélectionnez un outil afin d’afficher sa description, ainsi que les touches de modification et les raccourcis qui lui sont associés.

Utilisation des menus contextuels

A la différence des menus qui s’affichent dans la partie supérieure de l’écran, les menus contextuels se composent de commandes liées à l’outil actif ou à la sélection. Vous pouvez les utiliser pour accéder rapidement aux commandes les plus courantes.

  1. Placez le pointeur sur le document, l’objet ou le panneau.
  2. Cliquez avec le bouton droit de la souris.

Remarque :

(Mas OS) si vous ne disposez pas d’une souris à deux boutons, vous pouvez afficher les menus contextuels en appuyant sur la touche Contrôle et en cliquant avec la souris.

Personnalisation des menus

Il peut être utile de masquer certaines commandes et d’appliquer une couleur aux commandes que vous utilisez fréquemment pour éviter les menus surchargés et faciliter l’accès aux commandes. Lorsque vous masquez une commande, celle-ci ne s’affiche plus dans le menu, mais la fonction correspondante est toujours disponible. Vous pouvez à tout moment faire réapparaître les commandes masquées. Pour ce faire, il vous suffit de choisir la commande Afficher tous les éléments de menu qui figure en bas de chaque menu ou bien la commande Fenêtre > Espace de travail > Afficher les menus entiers pour obtenir l’ensemble des menus de l’espace de travail sélectionné. Il est possible d’inclure des menus personnalisés dans les espaces de travail enregistrés.

Vous pouvez personnaliser le menu principal, les menus contextuels et les menus des panneaux. Pour afficher le menu contextuel, cliquez sur une zone avec le bouton droit de la souris (Windows) ou en appuyant simultanément sur la touche Contrôle (Mac OS). Pour afficher le menu d’un panneau, cliquez sur l’icône située dans l’angle supérieur droit du panneau.

Remarque :

si vous sélectionnez un espace de travail différent (Prise en main, par exemple), certaines commandes de menu sont masquées. Pour les afficher, choisissez la commande Afficher tous les éléments de menu qui figure en bas du menu ou sélectionnez un autre espace de travail (Avancé, par exemple).

Pour créer un ensemble de menus personnalisé

  1. Choisissez Edition > Menus.

    Il est impossible de modifier l’ensemble de menus par défaut.

  2. Cliquez sur Enregistrer sous, saisissez le nom de l’ensemble de menus, puis cliquez sur OK.
  3. Dans le menu Catégorie, choisissez la commande Menus de l’application ou Menus contextuels et de panneau pour indiquer les menus personnalisés.
  4. Cliquez sur les flèches situées à gauche des catégories de menu pour afficher des sous-catégories ou des commandes de menu. Pour chaque commande à personnaliser, cliquez sur l’icône en forme d’œil située sous la zone Visibilité pour afficher ou masquer la commande et sur Sans sous la zone Couleur pour choisir une couleur dans le menu.
  5. Cliquez sur le bouton Enregistrer, puis sur le bouton OK.

Pour sélectionner un ensemble de menus personnalisé

  1. Choisissez Edition > Menus.
  2. Choisissez l’ensemble de menus dans le menu Ensemble, puis cliquez sur OK.

Pour modifier ou supprimer un ensemble de menus personnalisé

  1. Choisissez Edition > Menus.
  2. Choisissez l’ensemble de menus dans le menu Ensemble, puis utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour modifier un ensemble de menus, la visibilité ou la couleur de commandes de menu, cliquez sur Enregistrer, puis sur OK.

    • Pour supprimer un ensemble de menus, cliquez sur le bouton Supprimer, puis sur le bouton OK. Si vous avez modifié le menu sans l’avoir enregistré, vous êtes invité à enregistrer l’ensemble de menus actif. Cliquez sur le bouton Oui pour enregistrer l’ensemble de menus ou sur le bouton Non pour annuler les modifications.

Pour afficher les éléments de menu masqués

  • Choisissez la commande Fenêtre > Espace de travail > Afficher les menus entiers. Cette commande a pour effet d’activer la totalité des menus pour l’espace de travail sélectionné. Si vous désirez les masquer à nouveau, il vous suffit de réinitialiser l’espace de travail.
  • Choisissez la commande Afficher tous les éléments de menu au bas d’un menu comportant des commandes masquées.

Remarque :

cliquez sur le nom d’un menu tout en maintenant la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée pour afficher de manière temporaire les commandes de menu que vous avez choisi de masquer.

Utilisation des ensembles de raccourcis clavier

InCopy propose des raccourcis clavier pour un bon nombre de commandes, options, scripts et contrôles. Vous pouvez également définir vos propres raccourcis clavier. La boîte de dialogue Raccourcis clavier vous permet de :

  • sélectionner l’ensemble de votre choix ;

  • afficher les commandes de raccourci existantes ;

  • générer une liste complète des raccourcis ;

  • créer vos propres raccourcis et ensembles de raccourcis ;

  • modifier les raccourcis actuels.

    Cette boîte de dialogue répertorie également toutes les commandes acceptant des raccourcis qui ne sont pas définis dans l’ensemble par défaut.

Pour modifier l’ensemble de raccourcis actif

  1. Choisissez Edition > Raccourcis clavier.
  2. Sélectionnez un ensemble de raccourcis dans le menu déroulant Ensemble.
  3. Cliquez sur OK.

Pour afficher des raccourcis

  1. Choisissez Edition > Raccourcis clavier.
  2. Dans le menu déroulant Ensemble, sélectionnez un ensemble de raccourcis.
  3. Dans le menu déroulant Zone du produit, sélectionnez la zone contenant les commandes à afficher.
  4. Dans la liste Commandes, sélectionnez une commande. Le raccourci s’affiche dans la section Raccourcis actuels.

Pour créer une liste de raccourcis

  1. Choisissez Edition > Raccourcis clavier.
  2. Sélectionnez un ensemble de raccourcis dans le menu déroulant Ensemble.
  3. Cliquez sur Afficher l’ensemble.

Un fichier texte contenant tous les raccourcis actuels et non attribués de cet ensemble s’ouvre.

Pour créer un ensemble de raccourcis

  1. Choisissez Edition > Raccourcis clavier.
  2. Cliquez sur Nouvel ensemble.
  3. Attribuez un nom au nouvel ensemble, sélectionnez un ensemble de raccourcis dans le menu déroulant D’après l’ensemble, puis cliquez sur le bouton OK.

Pour créer ou redéfinir un raccourci

  1. Choisissez Edition > Raccourcis clavier.
  2. Sélectionnez un ensemble de raccourcis dans le menu déroulant Ensemble ou cliquez sur Nouvel ensemble pour créer un ensemble de raccourcis.

    Remarque :

    il est déconseillé de modifier l’ensemble de raccourcis par défaut. Vous pouvez en revanche modifier une copie de l’ensemble de raccourcis par défaut.

  3. Dans le menu déroulant Zone du produit, sélectionnez la zone contenant la commande que vous souhaitez définir ou redéfinir.
  4. Dans la liste Commandes, sélectionnez la commande que vous voulez définir ou redéfinir.
  5. Cliquez dans la zone Nouveau raccourci et appuyez sur la séquence de touches de votre nouveau raccourci clavier. Si cette combinaison de touches est définie pour une autre commande, InCopy affiche son nom dans la liste Raccourcis actuels. Vous pouvez également décider de modifier le raccourci d’origine ou d’en expérimenter un autre.

    Remarque :

    l’affectation d’un raccourci d’une seule touche aux commandes de menu présente des problèmes pour la saisie du texte. Si un point d’insertion est actif lorsque vous utilisez un raccourci à une seule touche, InCopy exécute la commande au lieu d’insérer le caractère.

  6. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Cliquez sur Attribuer pour créer un raccourci de commande.

    • Cliquez sur Attribuer pour attribuer un nouveau raccourci à la commande.

  7. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue ou sur Enregistrer pour garder la boîte de dialogue ouverte et définir d’autres raccourcis.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne