Bien que l’augmentation des performances soit toujours un objectif pour l’équipe Lightroom, de nouvelles fonctions améliorées exigent toujours des ressources système. 

Des problèmes de performances apparus en ligne ont été accueillis avec de nombreuses suggestions. L’équipe Lightroom souhaite fournir à ses clients des solutions qui fonctionnent. L’équipe tient également à s’assurer que vous vous rendez compte de tous les risques impliqués dans toutes les solutions prises en charge. 

Cette note technique est une liste de suggestions moins conventionnelles pour les problèmes de performances que les clients ont décrits sur des sites de médias sociaux. Elle sera mise à jour au fur et à mesure que les solutions sont trouvées ou qu’elles deviennent obsolètes. Pour obtenir des solutions et suggestions plus classiques, reportez-vous à cette note technique.

Redémarrer Lightroom

La première action à essayer est l’actualisation de la mémoire de votre ordinateur lors du redémarrage de Lightroom. Elle résout de nombreux ralentissements.

Installation de la version la plus récente de Lightroom

Pour mettre à jour Lightroom, choisissez Aide > Rechercher les mises à jour dans Lightroom.

Réduction du nombre de paramètres prédéfinis de développement dans Lightroom 5.6

Les performances de Lightroom 5.6 peuvent diminuer si vous avez chargé de nombreux paramètres prédéfinis de développement. Le nombre exact de paramètres prédéfinis dépend de votre ordinateur. Lightroom a été testé avec 1 000 paramètres prédéfinis. Essayez donc de réduire le nombre à environ 1 000 pour commencer afin de déterminer si cela permet d’optimiser les performances. Si cela fonctionne, essayez d’augmenter le nombre de paramètres prédéfinis jusqu’à ce que vous obteniez un nombre compatible avec votre ordinateur.

Matériel

RAM : la configuration système minimale requise est de 2 Go. Toutefois, 16 Go peuvent considérablement améliorer les performances, en particulier si vous utilisez d’autres applications en même temps, comme Photoshop.

Disque SSD : si vous disposez d’un disque SSD, Lightroom est plus rapide si vous placez votre catalogue (le fichier .lrcat) et les aperçus d’image (le fichier .lrdata) sur ce disque.

Mise à jour de votre pilote vidéo

Les pilotes d’affichage mis à jour peuvent solutionner de nombreux problèmes, tels que les blocages, l’affichage incorrect d’objets et les problèmes de performances.

Pour mettre à jour le pilote d’affichage sous Windows 7 ou Vista, voir cette note technique.

Sous Mac OS, la plupart des mises à jour du pilote vidéo sont installées avec les mises à jour du système d’exploitation. Toutefois, Nvidia fournit certains pilotes. Pour les cartes vidéo Nvidia, accédez au site Web de Nvidia.

Emplacement du catalogue

L’emplacement par défaut de votre catalogue est le dossier qui se trouve sous Mes images > Lightroom (Windows) ou Images > Lightroom (Mac OS). Votre fichier d’aperçu d’images ([nom du catalogue]Previews.lrdata) se trouve dans le même dossier que votre catalogue. Vous pouvez déplacer votre catalogue et votre fichier d’aperçus où vous le souhaitez. Toutefois, si vous procédez à un déplacement, assurez-vous de pouvoir vous rappeler du nom et de l’emplacement du catalogue et du fichier d’aperçus.

Une fois votre catalogue déplacé, pointez Lightroom vers son nouvel emplacement. Lorsque vous rouvrez Lightroom, vous êtes invité à localiser votre catalogue. Sélectionnez Sélectionner un autre catalogue :

Emplacement du catalogue Lightroom

Ensuite, la boîte de dialogue Sélectionner un catalogue s’affiche. Sélectionnez votre catalogue. Si votre catalogue déplacé n’est pas répertorié, choisissez l’option Sélectionner un autre catalogue. Ensuite, accédez au nouvel emplacement dans la fenêtre du Finder qui s’ouvre.

Lightroom sélectionne une boîte de dialogue différente

Si la boîte de dialogue suivante s’ouvre, choisissez Sélectionner un autre catalogue jusqu’à ce que la fenêtre du Finder s’ouvre. Accédez au nouvel emplacement de votre catalogue actuel.

Lightroom sélectionne une boîte de dialogue différente

Si vous utilisez Photoshop avec Lightroom, vérifiez le paramètre de RAM de Photoshop.

Reportez-vous aux sections Libérez un maximum de RAM et Utilisation de la mémoire dans cette note technique pour déterminer les meilleurs paramètres de RAM pour votre ordinateur. Pour modifier les paramètres de la mémoire dans Photoshop, sélectionnez Apple > Préférences > Performances (Mac OS) ou Édition > Préférences > Performances (Windows).

Écrans haute résolution

Le dessin à l’écran peut être lent lorsque Lightroom utilise tout l’écran d’un écran haute résolution. Un écran haute résolution dispose d’une résolution native de près de 2 560 x 1 600, que vous pouvez trouver sur les écrans de 30 pouces et Retina Macbooks. Pour améliorer les performances sur ces écrans, réduisez la taille de la fenêtre de Lightroom, ou utilisez l’affichage 1:2 ou 1:3 dans le panneau Navigation.

Module Développement

Outil Retouche des tons, corrections locales et panneau Historique

L’outil Retouche des tons et la brosse des corrections locales ne sont pas conçus pour des centaines ou des milliers de corrections. Si votre image contient plusieurs (des centaines) de réglages localisés, envisagez d’utiliser une autre application de retouche basée sur les pixels comme Photoshop pour ce niveau de correction.

Si vous avez de nombreuses corrections, vérifiez le panneau Historique. Le panneau Historique n’a aucune limite, et il n’est pas supprimé, sauf indication contraire. Si vous avez créé un grand nombre de corrections locales ou de retouches, l’historique peut être long, ce qui peut ralentir les performances globales de Lightroom.

Fermez le panneau Historique en cliquant sur X à droite de son en-tête.

Ordre des opérations de développement

Le meilleur ordre des opérations de développement pour améliorer les performances est le suivant :

  1. Correcteur de tons directs.
  2. Corrections de géométrie, telles que les profils de correction de l’objectif et les corrections manuelles, notamment les corrections de base à l’aide du curseur vertical.
  3. Corrections globales non détaillées, telles que l’exposition et la balance des blancs. Vous pouvez également commencer par ces corrections si nécessaire.
  4. Corrections locales, telles que le filtre de dégradé et les traits de pinceau de réglage.
  5. Corrections de détail, telles que la réduction du bruit et la netteté.

Remarque : l’exécution de la correction de tons directs améliore d’abord la précision de la correction et garantit la correspondance entre les limites des zones corrigées et l’emplacement des tons.

Évitez les corrections dont vous n’avez pas besoin

Cette suggestion s’applique tout particulièrement aux corrections locales. Chaque curseur que vous avez modifié lors de l’application des corrections locales ou d’un filtre de dégradé s’applique à toute la correction. Et chaque option utilise des ressources et peut affecter les performances.

Lors de l’application de corrections locales et de dégradés, assurez-vous que vous avez besoin de toutes les corrections que vous avez sélectionnées.

Si vous n’avez pas besoin d’un contour ou d’un dégradé pour effectuer un certain type de correction, placez le curseur correspondant sur zéro.

Évitez également d’utiliser des corrections globales superflues, en particulier les options qui utilisent des ressources, telles que la réduction du bruit, la netteté et les corrections de l’objectif.

Certains curseurs sont définis par défaut sur une valeur qui les active par défaut. Pour les options nécessitant plus de ressources, zéro désactive le curseur.

Options de zoom

Si les options de zoom d’ajustement et de remplissage sont lentes, essayez d’utiliser les options 1:2, 1:3 ou 1:4 dans le panneau Navigation.

Quelle version de processus utiliser

La version de processus 2012 utilise plus de ressources que la version de processus 2010, de sorte que dans certains cas, elle peut être plus lente. Toutefois, il est nécessaire de relativiser le gain de performances avec la qualité de retouche et d’image disponible dans la version de processus 2012.

Augmentation de la mémoire cache de Camera Raw

L’augmentation de la mémoire cache de Camera Raw dans les préférences de Lightroom peut améliorer les performances dans le module Développement si vous travaillez à plusieurs reprises sur le même ensemble d’images.

Pour réinitialiser la mémoire cache de Camera Raw :

  1. Dans Lightroom, choisissez Édition > Préférences > Gestion des fichiers (Windows) ou Lightroom > Préférences > Gestion des fichiers (Mac OS).
  2. Augmentez la mémoire cache de Camera Raw. Si vous n’êtes pas sûr de la valeur de l’augmentation, commencez par 2 ou 3 Go, en fonction de l’espace sur votre disque dur et de votre utilisation de Lightroom.
  3. Vous pouvez également modifier l’emplacement de la mémoire cache si vous le souhaitez.

Supprimer le cache d’aperçus de Lightroom

Bien que cette situation soit rare, un ou plusieurs des problèmes suivants peuvent parfois se produire. Il vous faudra peut-être dans ce cas supprimer votre fichier cache d’aperçu :

  • Votre disque dur est saturé de manière inattendue.
  • Vous obtenez une erreur concernant votre cache dans Lightroom.
  • Vous obtenez des artefacts, tels que des lignes, des points ou des zones inattendues colorées, dans vos images.

Le fichier contenant votre vignette et vos données d’aperçu s’appelle [NomCatalogue] Previews.lrdata, et se trouve dans le même dossier que votre catalogue.

Vos vignettes, petits aperçus et aperçus 1:1 (taille réelle) sont conservés dans ce fichier Previews.lrdata. Les préférences de Lightroom permettent de choisir quand supprimer les plus grands aperçus, les aperçus 1:1. Lorsque vous supprimez les aperçus 1:1, la taille du fichier Previews.lrdata est réduite. Si vous ne supprimez pas les aperçus 1:1, le fichiers des aperçus peut devenir très volumineux. 

Le paramètre par défaut de conservation des aperçus 1:1 est d’une semaine. La taille du fichier d’aperçu est réduite lorsque ces grands aperçus sont supprimés, mais le fichier n’est pas supprimé complètement, sauf si vous le supprimez manuellement. Le fichier ne devient pas volumineux à moins que vous ne supprimiez rarement ou jamais les aperçus 1:1. Son incidence sur votre disque dur dépend de l’espace disponible sur votre disque. Vous pouvez changer la fréquence de suppression des aperçus 1:1 en choisissant Édition > Paramètres du catalogue > Gestion des fichiers (Windows) ou Lightroom > Paramètres du catalogue > Gestion des fichiers (Mac OS). 

Remarque : ne confondez pas le fichier Previews.lrdata décrit dans cette note technique avec le fichier [NomCatalogue] Smart Previews.lrdata, qui contient tous vos aperçus dynamiques. Dans les cas où l’espace libre sur le disque dur est extrêmement limité, vous devrez peut-être supprimer ce fichier. Cependant, si votre espace disque est si faible que vous recevez des erreurs d’espace disque faible, vous devez vider la corbeille, archiver certains fichiers et/ou réorganiser vos données pour augmenter la disponibilité du disque dur. 

Si vous supprimez le fichier Previews.lrdata, les aperçus sont recréés pour chaque dossier ou collection que vous ouvrez dans Lightroom, de sorte que la première fois que vous travaillez dans un dossier, vous devrez patienter quelques instants, le temps que les aperçus soient créés.

Si l’option de suppression automatique des aperçus 1:1 est définie sur Jamais ou Après 30 jours, votre fichier d’aperçu peut devenir très volumineux. Il peut requérir plusieurs Go d’espace. Si votre disque dur est subitement saturé, vérifiez la taille de ce fichier. Vous pouvez ensuite supprimer le fichier. 

Vous pouvez recevoir un message d’erreur dans Lightroom qui indique un problème avec le cache lorsque vous souhaitez supprimer votre fichier previews.lrdata.

Si vos images s’affichent avec des artefacts, tels que des traits ou des points colorés ou des zones de couleurs inattendues, votre fichier d’aperçu peut être corrompu. La seule façon de résoudre le problème consiste à supprimer le fichier previews.lrdata. 

Notez que si vous avez inclus des aperçus d’images dans votre catalogue à partir d’images que vous avez archivées, vous perdrez également ces aperçus. 

Si la suppression du fichier Previews.lrdata ne permet pas de résoudre votre problème, essayez de purger votre fichier de cache de Camera Raw. 

  1. Dans Lightroom, choisissez Édition > Préférences > Gestion des fichiers (Windows) ou Lightroom > Préférences > Gestion des fichiers (Mac OS).
  2. Cliquez sur Purger la mémoire cache dans les paramètres de la mémoire cache de Camera Raw. 

Vous pouvez également modifier l’emplacement de la mémoire cache en cliquant sur Sélectionner. Notez que ce cache est uniquement utilisé par le module Développement. 

Réduction du nombre de paramètres prédéfinis

L’ajout de paramètres prédéfinis à Lightroom (qu’ils soient créés par vous-même ou par un tiers) peut réduire les performances, car le module Développement génère des vignettes dans le panneau Navigation pour chaque paramètre prédéfini. Cela se produit généralement lorsque vous disposez d’au moins 2 000 paramètres prédéfinis. Réduisez le nombre de paramètres prédéfinis chargés dans Lightroom uniquement à ceux que vous utilisez le plus souvent pour éviter ce type de ralentissement.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne