Ce document présente les bonnes pratiques relatives à la conception des diffusions et aux envois dans Adobe Campaign Classic et Standard.

Optimisez votre diffusion

Plan

La section suivante présente les bonnes pratiques et les procédures recommandées pour optimiser la configuration d'Adobe Campaign. L'application de ces pratiques permettra de limiter les problèmes que vous risquez de rencontrer en aval.


Ce que vous y trouverez : des conseils/astuces pour configurer les messages sortants dans Adobe Campaign

Ce que vous allez apprendre : comment optimiser la distribution des emails sortants

Avant même de commencer à créer des diffusions, vous pouvez prendre des mesures pour sécuriser et optimiser le processus d'envoi en amont.

 

Public visé : utilisateurs administrateurs

Sujets abordés :

  • Optimiser le MTA (Message Transfer Agent) – Campaign Classic
  • Eviter une dégradation des performances de la plate-forme (ralentissement)
  • Vérifier la configuration du réseau
  • Gestion de la délivrabilité
  • Gestion des quarantaines
  • Mécanisme de double opt-in

Optimiser le MTA (Message Transfer Agent) dans Campaign Classic

Dans Adobe Campaign Classic, le MTA (Message Transfer Agent) est le module qui distribue les emails. Il réside sur le mid-sourcing (serveur de diffusion) et gère l'envoi des messages au serveur MX (transfert de mails) sur le site distant. Une configuration optimale est essentielle au bon fonctionnement des opérations.

  • Pendant la configuration, Adobe fournira un nombre adéquat d'adresses IP destinées à prendre en charge le nombre de profils dans votre base de données. Selon le volume et la fréquence d'envoi, Adobe recommande généralement d'utiliser au moins deux adresses IP. Le nombre d'adresses IP définit à son tour le nombre de MTA nécessaires. Pour plus d'informations sur les ressources d'infrastructure recommandées, consultez la description du produit Adobe Campaign.
  • Adobe recommande de déléguer un sous-domaine dédié qui est spécifique aux campagnes email envoyées depuis l'instance Adobe Campaign.
  • Adobe conseille d'affecter un sous-domaine par marque et par pays. Ainsi, en cas de problème, la délivrabilité dans d'autres pays ou pour d'autres marques n'est pas affectée et le problème est plus facilement isolé.
  • Adobe recommande d'affecter un MTA par type de diffusion (email, SMS, notification push, etc.). Les problèmes réseau associés à un canal spécifique ont ainsi moins d'impact. De plus, si un problème se produit, il peut être suivi et résolu plus facilement. La plupart du temps, les tests sont effectués séparément pour chaque canal.
  • Pour optimiser les performances d'envoi, l'administrateur Adobe Campaign Classic peut :
    • augmenter le nombre de MTA ou MTACHILD ;
    • accroître la mémoire RAM disponible pour chaque MTA (de 512 Mo par défaut à 1 024 Mo).

Performances de la plate-forme

Plusieurs facteurs peuvent avoir une incidence directe sur les performances du serveur et ralentir la plate-forme :

Pourquoi ? Dans les emails, la personnalisation extrait des données de la base pour chaque destinataire. Si le nombre d'éléments de personnalisation est important, la quantité des données nécessaires à la préparation de la diffusion augmente. Cependant, la personnalisation en elle-même entraîne rarement des problèmes de performances.

Lorsque le serveur marketing gère simultanément trop de tâches différentes, cela peut ralentir les performances.

Pourquoi ? Parce que le serveur marketing doit coordonner toutes les données entrantes et sortantes pour l'ensemble des diffusions afin de s'assurer que les données sont correctes et disponibles à temps.

Conseil : pour éviter cette situation, coordonnez la planification des diffusions avec les autres membres de votre équipe afin d'optimiser les performances.

Pourquoi ? La taille d'une diffusion email génère un certain volume sur les serveurs d'envoi. Des diffusions importantes, telles que sur un million de destinataires, nécessitent un espace dans les files d’attente d’envoi. Il ne s’agit pas d’un problème pour le serveur, mais lorsqu’il est combiné avec des dizaines d’autres distributions volumineuses en même temps, cela peut générer un retard d’envoi.

Conseil : pour limiter l'impact de l'envoi de diffusions volumineuses, coordonnez l'envoi des diffusions pour que leur heure de début soit étalée dans le temps.

Découvrez comment optimiser les performances de votre plate-forme Campaign Classic dans ce document.

Vérifier la configuration du réseau

Pour optimiser une diffusion lors d'un envoi en masse et éviter d'être pris pour un spammeur, vérifiez que vous disposez d'une configuration réseau correcte qui ne cherche pas à cacher des informations.

Pourquoi ? Les spammeurs cherchent à dissimuler leur véritable identité et rendent généralement leurs serveurs de messagerie difficilement identifiables.

Conseil : utilisez une adresse d'expéditeur transparente qui correspond au site web de votre marque. Par exemple, la société Neotrip gère la chaîne hôtelière Valentino. Elle possède le domaine valentino.com pour son site web. Pour promouvoir l'hôtel Valentino à Paris, elle utilise le sous-domaine paris.valentino.com. Une adresse d'expéditeur pertinente peut donc être hotel@paris.valentino.com.

Gestion de la délivrabilité

Pour que vos messages arrivent dans la boîte de réception de vos destinataires sans rebond et sans être marqués comme spam, vous devez en améliorer la délivrabilité.

  1. Qu'est-ce que la délivrabilité ?

    • La délivrabilité désigne les facteurs qui déterminent la capacité d'un email à être accepté par le serveur d'un destinataire. Les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) filtrent les emails qu'ils identifient comme spam ou bloquent le téléchargement des images. S'ils déterminent qu'un domaine donné envoie un trop grand nombre d'emails, ils fixent une limite au nombre d'emails qu'ils acceptent de cet expéditeur.
    • Lorsque vous vérifiez la délivrabilité de votre email, vous devez vous concentrer sur quatre catégories principales : qualité des données, message et contenu, infrastructure d'envoi et réputation. Pour plus d'informations, voir A propos de la délivrabilité dans Campaign Classic.
  2. Appliquez les recommandations présentées dans les sections dédiées de Campaign Classic et Campaign Standard.

  3. Pour obtenir de l'aide, contactez votre administrateur Adobe Campaign.

Gestion des quarantaines

Vous avez tout intérêt à mettre en place et à conserver de bons processus de gestion des quarantaines.

Lorsque vous commencez à envoyer des emails sur une nouvelle plate-forme, vous pouvez utiliser une liste d'adresses qui ne sont pas entièrement qualifiées. Or l'envoi à des adresses non valides ou à des adresses pièges (boîtes mails créées dans le but de piéger les spammeurs) contribue à abaisser la réputation de la plate-forme. De bons processus de gestion des quarantaines permettent de conserver la qualité des adresses, d'éviter tout blacklistage de la part des FAI et de réduire le taux d'erreur, tout en augmentant la vitesse des diffusions et le débit.

  • Si vous disposez d'une liste d'adresses non valides dans Campaign Classic, Adobe recommande de l'importer dans la table des quarantaines (Administration > Gestion de campagne > Gestion des NP@I > NP@I et Adresses).
  • Les destinataires dont l'adresse est en quarantaine sont, par défaut, exclus lors de l'analyse d'une diffusion : ils ne seront pas ciblés. Une adresse email peut être mise en quarantaine par exemple lorsque la boîte de messagerie est pleine ou si l'adresse n'existe pas.
  • Le mode de gestion des adresses en erreur par Adobe Campaign dépend du type d'erreur retourné. Voir à ce propos les sections Types de diffusion en échec et raisons dans Campaign Classic et Comprendre les diffusions en échec dans Campaign Standard. Les messages sont mis en quarantaine en fonction de 10 critères :
    • Non défini
    • Utilisateur inconnu
    • Domaine invalide
    • Adresse en blackliste
    • Refusé
    • Erreur ignorée
    • Inatteignable
    • Compte désactivé
    • Boîte pleine
    • Non connecté

Pour plus d'informations sur le mécanisme de mise en quarantaine d'Adobe Campaign, consultez la documentation de Campaign Classic et de Campaign Standard.

Mécanisme de double opt-in

Pour éviter d'envoyer des messages à des adresses non valides, limiter les communications abusives et améliorer la réputation de l'expéditeur, Adobe recommande de mettre en place un mécanisme de double opt-in pour une confirmation après abonnement. Cela vous permet de vous assurer que le destinataire est bien à l'origine de l'abonnement.

Conseils :

Utilisez les modèles

Upgrade

Les modèles de diffusion accroissent l'efficacité en offrant des configurations prêtes à l'emploi pour les types d'activité les plus courants. Grâce aux modèles, les marketeurs peuvent déployer plus rapidement de nouvelles campagnes avec une personnalisation minimale.


Ce que vous allez apprendre : comment créer des modèles de diffusion pour répondre à vos besoins

Voir aussi : des informations détaillées sur la création d'un modèle sont présentées dans les documentations détaillées de Campaign Classic et Campaign Standard.

 

Public visé : concepteurs de contenu

Sujets abordés :

  • Définir l'adresse de l'expéditeur
  • Configurer une population témoin – Campaign Classic
  • Associer une marque à un modèle – Campaign Standard
  • Sélectionner l'emplacement de stockage des diffusions – Campaign Classic
  • Sélectionner les règles de typologie adéquates

Utiliser les capacités des modèles

  • Pourquoi ? Pour gagner du temps et normaliser les diffusions si besoin
  • Cas pratiques : conseils/astuces pour préconfigurer des paramètres spécifiques dans un modèle de diffusion

Un modèle de diffusion vous permet de définir une fois un ensemble de propriétés techniques et fonctionnelles qui répond à vos besoins et qui peut être réutilisé pour de prochaines diffusions.

En règle générale, vous créez un modèle de diffusion pour chaque sous-domaine que vous avez délégué à Adobe.

Si vous gérez plusieurs marques dans Adobe Campaign, Adobe recommande de disposer d'un sous-domaine par marque. Une banque peut, par exemple, avoir plusieurs sous-domaines qui correspondent à chacune de ses agences régionales. Si une banque détient le domaine bluebank.com, ses sous-domaines peuvent être @ny.bluebank.com@ma.bluebank.com@ca.bluebank.com, etc. Disposer d'un modèle de diffusion par sous-domaine vous permet de toujours utiliser les paramètres préconfigurés adéquats pour chaque marque et d'éviter ainsi des erreurs tout en gagnant du temps.

Afin d'éviter toute erreur de paramétrage, il est recommandé de dupliquer un modèle natif et d'en modifier les propriétés plutôt que d'en créer un nouveau.

Vous trouverez, ci-dessous, quelques recommandations pour configurer correctement un modèle de diffusion.

Configurer les adresses

  • L'adresse de l'expéditeur est obligatoire pour permettre l'envoi d'un email.
  • Certains FAI vérifient la validité de l'adresse de l'expéditeur avant d'accepter les messages. Une adresse erronée peut causer un refus de la part du serveur receveur. Vous devez vous assurer qu'une adresse correcte est bien renseignée.
  • Adobe Campaign effectue une vérification syntaxique des adresses email saisies.
  • L'adresse doit identifier explicitement l'expéditeur. Le domaine doit appartenir à l'expéditeur et être enregistré auprès de lui.
  • Adobe recommande de créer des comptes email qui correspondent aux adresses renseignées pour les diffusions et les réponses. Parlez-en avec l'administrateur de votre système de messagerie.

Dans Campaign Classic

Dans le modèle de diffusion, cliquez sur le lien DeDans la fenêtre Paramètres d'en-tête email, renseignez les champs suivants :

Paramètres d'en-tête email
  • Adresse expéditeur : le domaine de l'adresse doit être identique au sous-domaine délégué à Adobe. Vous pouvez modifier la partie qui précède le signe « @ », mais pas l'adresse du domaine.
  • Expéditeur : pour accroître le taux d'ouverture de vos envois, Adobe vous recommande d'utiliser un nom facilement identifiable par les destinataires, comme le nom de votre marque.

    Conseil : pour améliorer davantage encore l'expérience des destinataires, vous pouvez ajouter le nom d'une personne, par exemple « Emma de Megastore ».

  • Texte de l'adresse de réponse : par défaut, l'adresse de l'expéditeur est utilisée pour les réponses.

    Conseil : Adobe recommande toutefois d'utiliser une adresse réelle existante, comme l'assistance clientèle de votre marque. Ainsi, si un destinataire envoie une réponse, l'assistance clientèle sera en mesure de la traiter.

Dans Campaign Standard

  • Dans la section Paramètres avancés des propriétés d'un modèle d'email, le champ De (adresse email) correspond à l'adresse de l'expéditeur.
Paramètres de modèle

Le domaine de l'adresse doit être identique au sous-domaine délégué à Adobe.

  • Les champs Répondre à correspondent à l'adresse email et au nom utilisés pour les réponses.

Conseil : Adobe recommande d'utiliser une adresse réelle existante, comme l'assistance clientèle de votre marque. Ainsi, si un destinataire envoie une réponse, l'assistance clientèle sera en mesure de la traiter.

  • Pour modifier le nom de l'expéditeur qui apparaîtra dans l'en-tête des messages envoyés, accédez à l'onglet Propriétés de la page d'accueil du Concepteur d'email (accessible par le biais de l'icône Accueil) et cliquez sur le bloc Nom de l'expéditeur par défaut.
Contenu du modèle

Pour accroître le taux d'ouverture de vos diffusions, Adobe vous recommande d'utiliser un nom facilement identifiable par les destinataires, comme le nom de votre marque.

Conseil : pour améliorer davantage encore l'expérience des destinataires, vous pouvez ajouter le nom d'une personne, par exemple « Emma de Megastore ».

Pour plus d'informations sur la personnalisation du nom de l'expéditeur, voir Expéditeur d'un email.

Configuration d’un groupe témoin

Une fois que la diffusion est envoyée, vous pouvez comparer le comportement des destinataires exclus à celui des destinataires qui ont reçu la diffusion.

Pourquoi ? Cette étape vous permet de mesurer l'efficacité de vos campagnes.

Dans Campaign Classic, cliquez sur le lien À. Dans la fenêtre Choix de la cible, sélectionnez l'onglet Population témoin. Vous pouvez extraire une partie de la cible, par exemple un échantillon aléatoire de 5 %.

Onglet Population témoin

Dans Campaign Standard, vous pouvez créer un workflow pour exclure certains profils de votre cible afin qu’ils ne reçoivent pas un message donné. Pour plus d’informations, voir Création d’un groupe témoin.

Ajuster les dossiers et les noms des diffusions dans Campaign Classic

Changement de dossier

Vous pouvez choisir à quel emplacement le modèle de diffusion est stocké dans l'arborescence de navigation Adobe Campaign et où seront stockées les diffusions basées sur ce modèle.

Vous serez ainsi en mesure d'y accéder facilement et vous pourrez configurer des autorisations sur ces dossiers si nécessaire.

  • Dans l'onglet Général des propriétés du modèle, vous pouvez modifier les emplacements sélectionnés dans les menus déroulants Dossier d'exécution et Dossier.
  • Vous pouvez aussi créer, par exemple, un dossier par mois à l'emplacement spécifié dans l'onglet Général. Ce dossier contiendra toutes les diffusions créées chaque mois. Pour ce faire, cochez la case Calculer le dossier d'exécution lors de l'analyse de la diffusion et sélectionnez Ajouter la date courante dans la liste déroulante Dossier.
Onglet Analyse des propriétés de la diffusion

Des informations détaillées sur l'affectation de droits aux dossiers d'Adobe Campaign sont présentées dans la section Gestion de l'accès aux dossiers.

Personnaliser les noms

Dans l'onglet Analyse des propriétés du modèle, vous pouvez cocher la case Calculer le libellé lors de l'analyse de la diffusion. Dans la liste déroulante Libellé qui s'affiche, sélectionnez Ajouter la date courante et le format de date de votre choix. La date courante sera ajoutée au libellé de chaque diffusion basée sur ce modèle.

Associer une marque à un modèle dans Campaign Standard

Les paramètres des emails envoyés relatifs à l'identité d'une marque (le logo de la marque et l'adresse de l'expéditeur, par exemple) sont gérés de manière centralisée dans Adobe Campaign. Vous pouvez créer une ou plusieurs marques et les associer à des modèles de diffusion.

Pour plus d'informations sur l'utilisation et la configuration des marques dans Adobe Campaign, voir Marques.

Pour afficher ou modifier la marque affectée à un modèle de diffusion, cliquez sur le bouton Editer les propriétés du modèle et accédez aux détails de la marque.

Détail d'une marque

Pour plus d'informations sur l'association d'une marque à un modèle, voir Affecter une marque à un email.

Remarque : pour créer et configurer des marques, Adobe recommande de contacter un administrateur technique Adobe Campaign.

Personnaliser le nom de l'expéditeur du SMS dans Campaign Standard

Dans la section Paramètres avancés des propriétés d'un modèle de SMS, l'option De permet de personnaliser le nom de l'expéditeur du SMS à l'aide d'une chaîne de caractères. C'est le nom qui s'affichera dans le champ correspondant à l'expéditeur du SMS sur le téléphone mobile du destinataire.

Si ce champ est vide, c'est le numéro source renseigné dans le compte externe qui sera utilisé. Si aucun numéro source n'y figure, c'est le numéro court qui sera utilisé. Voir à ce propos la section Configuration des propriétés du SMS.

Conseil : vérifiez la loi en vigueur dans votre pays concernant la modification de l'adresse de l'expéditeur. Vérifiez également auprès de votre fournisseur de service SMS s'il propose cette fonctionnalité.

Appliquer des filtres ou des règles de contrôle par le biais des typologies

Une typologie contient les règles de vérification qui sont appliquées lors de la phase d'analyse, avant tout envoi.

Pourquoi ? Pour valider le contenu et la configuration du message

Conseil : dans l'onglet Typologie des propriétés du modèle (Campaign Classic) ou dans la section Paramètres avancés des propriétés d'un modèle d'email (Campaign Standard), changez la typologie par défaut en fonction de vos besoins.

Pour mieux contrôler le trafic sortant, par exemple, vous pouvez définir les adresses IP qui peuvent être utilisées en spécifiant une affinité par sous-domaine et en créant une typologie par affinité. Les affinités sont définies directement dans le fichier de configuration de l'instance. Contactez votre administrateur Adobe Campaign.

Pour plus d'informations sur les typologies, voir A propos des typologies de campagne dans Campaign Classic et A propos des règles de typologie dans Campaign Standard.

Conception et personnalisation

icon_content

Lors de la conception du contenu de votre message, évitez les problèmes courants qui peuvent vous empêcher d'exécuter votre diffusion. La plupart du temps, les erreurs possibles sont liées à la personnalisation, au formatage et aux images.


Ce que vous allez apprendre : comment vérifier que votre contenu est adapté et correct

Voir aussi : des recommandations générales pour la conception d'emails sont proposées dans les sections Définir le contenu dans Campaign Classic et Concepteur d'email de Campaign Standard.

 

Public visé : concepteurs de contenu

Sujets abordés :

  • Personnaliser l’expérience de l'utilisateur
  • Créer du contenu optimisé
  • Vérifier que le formatage est correct
  • Gérer correctement les images
  • Aperçu des messages

Personnaliser l'expérience de l'utilisateur

  • Pourquoi ? Pour éviter des problèmes courants qui peuvent vous empêcher d'exécuter votre diffusion et d'améliorer l'expérience de vos destinataires, Adobe Campaign vous permet de personnaliser vos messages.
  • Cas pratiques : conseils/astuces pour concevoir le contenu de votre message

Conseils :

  1. Lors de la conception de votre message, personnalisez autant que possible le contenu.
  2. Utilisez les données des destinataires stockées dans la base de données Adobe Campaign ou collectées par le biais du tracking, des landing pages, des inscriptions, etc.

Les notions de base de la personnalisation sont présentées dans les sections Champs de personnalisation dans Campaign Classic et Personnalisation dans Campaign Standard.

Personnalisation dans Campaign Classic

Vérifiez que le contenu de votre message est correctement conçu pour éviter les erreurs généralement liées à la personnalisation.

  • Dans les champs de personnalisation provenant de fichiers externes fournis par des prestataires tiers, le contenu HTML externe peut être erroné. Pour éviter ce problème, vérifiez la syntaxe, l'utilisation des balises, les caractères, etc. Par exemple, une balise de personnalisation Adobe Campaign présente toujours la forme suivante : <%=table.field%>. Pour plus d'informations à ce sujet, voir Sources de données.
  • L'utilisation incorrecte de paramètres dans des blocs de personnalisation peut entraîner des problèmes. Par exemple, les variables en JavaScript doivent être utilisées comme suit :

    <%

    var brand = "xxx"

    %>

Pour plus d'informations à ce propos, consultez les sections Blocs de personnalisation et Enrichir le contenu.

Contenu dynamique dans Campaign Standard

Vous pouvez ajouter manuellement du contenu dynamique pour envoyer différents éléments à vos destinataires selon les conditions définies au moyen de l'éditeur d'expression. Lorsque vous ajoutez du contenu dynamique, vous devez toujours laisser une variante par défaut pour les destinataires qui ne répondent pas aux conditions sélectionnées. Voir à ce propos cette section.

Conseils : prévisualisez votre email avec différents profils de test pour vous assurer que le contenu dynamique est correctement paramétré.

Créer du contenu optimisé pour les emails

Lorsque vous créez vos emails, tenez compte des bonnes pratiques générales présentées ci-dessous.

  • Gardez le design de vos emails simple.
  • Gardez les utilisateurs d'appareils mobiles à l’esprit.
  • Évitez les emails basés entièrement sur des images.
  • Utilisez des polices sécurisées pour les emails.
  • Encodez les caractères spéciaux.

  • Travaillez sur la ligne Objet pour améliorer les taux d'ouverture.
  • Évitez les objets trop longs.
  • Évitez les majuscules.
  • Évitez de répéter des mots tels que « gratuit » ou « offre » qui peuvent être considérés comme des messages indésirables.
  • Utilisez 50 caractères maximum.
  • Evitez les caractères spéciaux tels que « ! », « £ », « € » et « $ ».

  • Incluez toujours un lien de page miroir.
  • La partie supérieure de l'email constitue la position idéale.

Le lien de désabonnement est indispensable. Il doit être visible et valide, et sa forme doit être fonctionnelle. Par défaut, une règle de typologie vérifie au moment de l'analyse qu'un lien d'exclusion est bien présent dans le contenu d'une diffusion et génère un avertissement en cas d'absence.

Conseil : comme une erreur humaine est toujours possible, vérifiez du début à la fin le bon fonctionnement du lien de désabonnement avant chaque envoi. Par exemple, lors de l'envoi du BAT, vérifiez que le lien est valide, que le formulaire est en ligne et que la valeur du champ Ne plus contacter ce destinataire devient Oui (Campaign Classic).

  • Le contenu du pre-header doit être défini afin d'améliorer l'expérience utilisateur.
  • Concevez-le avec soin, car il peut améliorer considérablement le taux d'ouverture de votre email.
  • Utilisez du code bullet-proof pour masquer le pre-header dans tous les clients de messagerie.

Travail sur le formatage

Pour éviter les erreurs de formatage courantes, tenez compte des éléments suivants :

Adobe Campaign met à la disposition des utilisateurs des fonctions de formatage des dates pour les templates JavaScript et les feuilles de style XSL. Voir Affichage des dates.

La liste des caractères valides pour les adresses email est définie dans l'option « XtkEmail_Characters ». Pour gérer correctement les caractères spéciaux, Adobe Campaign doit être installé en Unicode. Demandez de l'aide auprès de votre administrateur Adobe ou des consultants Adobe. Voir à ce propos la section Transformation en Unicode.

Vérifiez que les en-têtes des emails contiennent la signature DKIM.

Pourquoi ? L'authentification DKIM (Domain Keys Identified Mail) permet au serveur de messagerie de réception de vérifier qu'un message a bien été envoyé par la personne ou l'entité revendiquant l'envoi et si le contenu du message a été modifié ou non entre le moment où il a été envoyé (et « signé » par DKIM) et celui où il a été reçu. Cette norme utilise généralement le domaine dans l'en-tête From ou Sender. Pour plus d'informations à ce sujet, voir DomainKeys Identified Mail (DKIM).

  • Le responsive design des emails permet de s'assurer que le rendu d'un email est optimal sur l'appareil sur lequel il est ouvert. 
  • Utilisez du code HTML en responsive design plutôt que du code HTML web.
  • Utilisez le mode Aperçu et envoyez des BAT pour tester le rendu sur le plus grand nombre d'appareils possible.
  • Le module Digital Content Editor (DCE) Adobe Campaign Classic contient quelques modèles pour appareils mobiles en responsive design accessibles via Ressources > Modèles > Modèles de contenu. Voir à ce propos l'article Responsive Email Design 101 (en anglais).

La taille maximale recommandée d'un email est d'environ 35 Ko.

Pourquoi ? Pour des raisons de performances et de délivrabilité

Pour vérifier la taille du message, ouvrez l’onglet Aperçu et choisissez un profil de test. Une fois le message généré, sa taille s'affiche en haut à droite.

Conseils :

Pour maintenir la taille de l'email sous cette limite, tenez compte des possibilités suivantes :

  • supprimer les styles redondants ou inutilisés ;
  • déplacer une partie du contenu de l'email vers une landing page ;
  • optimiser le code pour minimiser sa taille.

Veillez à tester toutes les modifications avant l’envoi final.

Par défaut, le nombre de caractères d'un SMS respecte la norme de téléphonie mobile GSM (Global System for Mobile Communications). Les SMS utilisant l'encodage GSM sont limités à 160 caractères, ou 153 caractères par SMS pour les messages envoyés en plusieurs parties.

La translittération consiste à remplacer un caractère d'un SMS par un autre lorsque ce caractère n'est pas pris en charge par la norme GSM. Notez que l'insertion de champs de personnalisation dans le contenu du SMS peut introduire des caractères non pris en charge par l'encodage GSM. Vous pouvez autoriser la translittération des caractères en cochant la case correspondante dans l'onglet Paramètres du canal SMPP du compte externe correspondant.

Conseils :

  • Pour conserver tous les caractères de vos SMS, afin de ne pas altérer les noms propres par exemple, n'activez pas la translittération.
  • En revanche, si vos SMS contiennent beaucoup de caractères qui ne sont pas pris en charge par la norme GSM, activez la translittération afin de limiter le coût de vos envois.

Voir à ce propos les sections A propos de la translittération des caractères dans Campaign Classic et Encodage, longueur et translittération SMPP dans Campaign Standard.

Gestion des images

Suivez les instructions ci-dessous pour l’utilisation des images.

Certains clients de messagerie bloquent les images par défaut, et certains utilisateurs modifient leurs paramètres pour bloquer les images afin de réduire l'utilisation des données. Dans ce cas, si les images ne sont pas téléchargées, il est possible que l'ensemble du message soit perdu. Pour éviter cela :

  • Équilibrez le contenu entre image et texte. Évitez les emails basés entièrement sur des images.
  • Si le texte doit être contenu dans une image, utilisez du texte de titre et du texte alternatif pour vous assurer que votre message passe bien. Mettez en forme votre texte de titre et alternatif pour améliorer son aspect.
  • Évitez d'utiliser des images de fond, car elles ne sont pas prises en charge par certains clients de messagerie.

Essayez de rendre les images réactives et redimensionnables. Notez que ceci peut avoir un impact sur les coûts, car la création prend plus de temps.

Pour être visibles depuis l'extérieur, les images utilisées dans les emails et les ressources publiques associées aux opérations doivent être présentes sur un serveur accessible de l'extérieur.

Conseils (Campaign Classic) :

  • Vous pouvez vérifier si la configuration de l'instance permet la gestion des ressources publiques. Voir Gestion des ressources publiques dans Campaign Classic.
  • Depuis l'assistant de diffusion, vous pouvez importer une page HTML contenant des images ou insérer directement des images à l'aide de l'éditeur HTML via l'icône Image . Voir à ce propos la section Ajout d'images dans Campaign Classic.
  • Si les images ne sont pas affichées, vérifiez qu'elles sont disponibles sur le serveur. Pour ce faire, cliquez sur l'onglet Source de votre diffusion. Recherchez vos images, copiez l'URL de chaque image et collez-la dans un navigateur web. Si les images ne sont toujours pas affichées, contactez votre administrateur informatique ou le fournisseur tiers du contenu de votre diffusion.

Prévisualiser votre message

Adobe recommande de prévisualiser votre message afin de vérifier sa personnalisation et l'affichage de la diffusion par vos destinataires. Pour cela, utilisez le bouton Prévisualiser situé dans la barre d'actions.

Conseils :

  • Pour vérifier la mise en page de votre diffusion sur différents appareils, sélectionnez un type d'appareil dans la barre d'actions supérieure.
  • Pour les emails, une vérification anti-spam est automatiquement effectuée à chaque prévisualisation. Cliquez sur le bouton Afficher l'analyse anti-spam pour connaitre les raisons de l'avertissement.
  • Avec Campaign Classic, utilisez SpamAssassin, accessible dans l’onglet Aperçu, pour vérifier le score de spam par email. Avant de procéder, assurez-vous que SpamAssassin est correctement installé et configuré sur le serveur d’applications Adobe Campaign (voir cette section).

Définir la cible appropriée

icon_audience

La population ciblée est essentielle : créez soigneusement vos listes, testez vos emails sur les clients de messagerie et les appareils mobiles les plus utilisés, et vérifiez que vos listes email sont à jour (sans adresses inconnues ou obsolètes). Vous pouvez également envoyer des bons à tirer permettant de configurer un cycle de validation complet.


Ce que vous allez apprendre : comment envoyer des messages personnalisés et pertinents

Voir aussi : des informations détaillées sur la définition de la cible principale sont présentées dans les sections Définir la population cible dans Campaign Classic et Sélectionner une audience dans un message dans Campaign Standard.

 

Public visé : utilisateurs d'entreprise

Sujets abordés :

  • Sélectionner le bon mapping de ciblage
  • Utiliser les destinataires stockés dans la base de données ou un fichier externe – Campaign Classic    
  • Envoyer des newsletters à vos abonnés uniquement
  • Utiliser des bons à tirer pour valider vos messages et adresses de contrôle ou des profils de test pour valider vos cibles
  • Eviter les adresses en double
  • Indexer les adresses email pour optimiser les performances – Campaign Classic

Ciblez les bons destinataires

Lorsque votre contenu est prêt, vous devez soigneusement définir qui recevra votre message.

  • Pourquoi ? Pour réussir votre diffusion, vous souhaitez envoyer le contenu personnalisé le plus pertinent aux bons destinataires. Adobe Campaign vous permet de créer la cible la plus précise qui soit : vous pouvez sélectionner les destinataires selon leur âge, leur emplacement géographique, leurs achats ou selon qu'ils ont cliqué ou non sur un lien dans une diffusion précédente, par exemple. Avec Adobe Campaign, vous pouvez également définir des profils de test, des populations témoins et des adresses de contrôle pour être certain que votre cible est la bonne.
  • Cas pratiques : conseils/astuces pour créer des cibles adéquates et correspondantes

Pourquoi un mapping de ciblage ?

Dans Campaign Classic, par défaut, les modèles de diffusion ciblent les destinataires. Adobe Campaign propose d'autres mappings de ciblage pour vos diffusions, que vous pouvez modifier selon vos besoins.

Dans Campaign Standard, vous pouvez créer des audiences à partir des différentes ressources disponibles dans Adobe Campaign. Les dimensions de ciblage sont définies dans les mappings de ciblage et stockées sous Administration > Paramétrage de l'application > Mappings de ciblage, accessible via le logo Adobe Campaign. Vous pouvez modifier le mapping de ciblage des diffusions selon vos besoins.

Conseil : vous pouvez, par exemple, envoyer votre diffusion à des visiteurs dont le profil a été collecté par le biais des réseaux sociaux ou à des visiteurs qui se sont abonnés à un service d'informations.

Dans Campaign Classic, ces mappings sont présentés dans la section Choisir un mapping de ciblageVous pouvez également créer et utiliser un mapping de ciblage personnalisé. Voir à ce propos la section Mapping de ciblage.

Pour plus d'informations à ce sujet dans Campaign Standard, reportez-vous aux sections Dimensions de ciblage et ressources et Mappings de ciblage dans Campaign.

Destinataires externes dans Campaign Classic

Vous pouvez envoyer votre diffusion à des destinataires qui sont stockés dans un fichier externe plutôt que dans la base de données. Voir à ce propos la section Sélectionner les destinataires externes.

Envoyer votre diffusion aux abonnés d'une newsletter

Pour envoyer votre diffusion aux abonnés d'une newsletter, vous pouvez directement cibler les abonnés du service d'information correspondant.

Pour plus d'informations à ce sujet dans Campaign Classic, voir Diffuser aux abonnés d'un service.

Conseil : dans Campaign Standard, créez une audience de type Liste qui cible les abonnés à votre newsletter à l'aide d'un workflow. Vous pouvez ensuite sélectionner cette audience dans une diffusion. Voir à ce propos la section Création d'une audience de type Liste.

Tester les destinataires et les adresses de contrôle dans Campaign Classic

Pour tester votre diffusion, utilisez des bons à tirer avant l'envoi à la cible principale.

Conseil : veillez à sélectionner les destinataires adéquats pour le BAT, car ils sont chargés de la validation du message, tant sur son contenu que sur sa forme. Les étapes pour définir les destinataires des BAT sont présentées dans la section Choisir la cible du BAT.

Les adresses de contrôle permettent de cibler des destinataires qui ne correspondent pas aux critères de ciblage définis afin de tester une diffusion avant l'envoi à la cible principale. Elles sont présentées dans la section À propos des adresses de contrôle.

Bons à tirer et profils de test dans Campaign Standard

Pour tester votre diffusion, utilisez des bons à tirer avant l'envoi à la cible principale.

Conseil : veillez à sélectionner les destinataires adéquats pour le BAT, car ils sont chargés de la validation du message, tant sur son contenu que sur sa forme. Les profils de test permettent de cibler des destinataires qui ne correspondent pas aux critères de ciblage définis afin de tester une diffusion avant l'envoi à la cible principale. Ils sont présentés dans la section Profils de test.

Dédupliquer les adresses

Il est important d'éviter d'avoir des adresses email en double, car cela peut avoir un impact sur votre cible.

  • Un même message peut être envoyé plusieurs fois lorsqu'une une cible est partagée.
  • Si une personne se désinscrit suite à la réception d'un message, son profil en double recevra toujours les prochains messages.

Pour garantir votre réputation et assurer une bonne gestion des quarantaines, dédupliquez les adresses.

Indexer les adresses dans Campaign Classic

Pour optimiser les performances des requêtes SQL utilisées dans l'application, un index peut être déclaré à partir de l'élément principal du schéma de données.

Conseil : les étapes pour ajouter un index à l'adresse email sont présentées dans la section Champs indexés.

Procéder à toutes les vérifications

icon_planification

Une fois que votre message est prêt, vérifiez que le contenu s'affiche correctement sur tous les appareils et qu'il ne contient aucune erreur, comme des liens rompus ou une personnalisation incorrecte.

Avant d'envoyer votre message, vérifiez également que les paramètres et la configuration sont cohérents par rapport à la diffusion.


Ce que vous allez apprendre : comment vérifier que votre message est pertinent et prêt à être envoyé

 

Public visé : utilisateurs d'entreprise

Sujets abordés :

  • Utiliser les fonctionnalités d'inbox rendering pour visualiser l'affichage du message
  • Envoyer des BAT du message avant l'envoi à la cible principale
  • Configurer des diffusions avec test A/B pour envoyer le contenu le plus pertinent possible
  • Peaufiner votre message et vérifier que toutes les approbations ont été obtenues - Campaign Classic

La validation est essentielle

Avant d'envoyer une diffusion, vous devez vous assurer que vos destinataires recevront le message que vous souhaitez réellement leur envoyer. Pour cela, vous devez valider le contenu du message et les paramètres de diffusion.

  • Pourquoi ? Cette étape vous permet de détecter les éventuelles erreurs et de les corriger avant l'envoi à la cible principale.
  • Cas pratiques : conseils/astuces pour valider le contenu et le format de votre envoi

Inbox Rendering et rendu des emails

L'Inbox Rendering (Campaign Classic) et le rendu des emails (Campaign Standard) vous permettent de prévisualiser vos messages sur les principaux clients de messagerie, de surveiller le contenu et votre réputation, et de découvrir comment les destinataires lisent vos messages.

Conseils :

  • Vous pouvez visualiser l'affichage du message envoyé dans les différents contextes de réception : webmail, service de messagerie, mobile, etc.
  • Les fonctionnalités d'Inbox Rendering sont essentielles pour déterminer si vos campagnes email réussissent à passer les filtres des principaux FAI et des services webmail. Les outils de ce type envoient une copie de vérification d'un email à un réseau de boîtes de réception de test pour que vous puissiez voir comment le message s'affichera sur ces différents services. Ils peuvent également inclure des rapports et des options de correction de code qui vous permettent d'identifier rapidement les problèmes et de les corriger afin d'améliorer la délivrabilité.

Pour plus d'informations à ce sujet, voir Inbox Rendering et Rendu des emails.

Messages de BAT

L'envoi de BAT permet de vérifier le lien d'exclusion, la page miroir et d'autres liens, de valider le message, de vérifier le bon affichage des images, de détecter d'éventuelles erreurs, etc. Vous souhaitez peut-être également vérifier votre conception et son rendu sur différents appareils.

Des informations supplémentaires sur l'envoi d'un BAT figurent dans la documentation de Campaign Classic.

Des informations supplémentaires sur la gestion des profils de test et l'envoi de bons à tirer figurent dans la documentation de Campaign Standard.

Configurer des diffusions avec test A/B

Si vous disposez de plusieurs contenus pour une diffusion email, vous pouvez utiliser des tests A/B pour déterminer quelle version aura le plus d'impact sur la population ciblée.

Conseils :

  1. Envoyez les différentes versions à une partie de vos destinataires.
  2. Choisissez la version qui a eu le plus de succès et envoyez-la au reste de vos destinataires.

Des informations détaillées sont présentées dans les sections A/B Testing dans Campaign Classic et Conception d'un test A/B dans Campaign Standard.

Vérifier que votre message est délivré avec Campaign Classic

En dernier lieu, tirez parti des fonctionnalités d'Adobe Campaign Classic et augmentez les chances que votre message soit délivré aux bons destinataires.

  • Pourquoi ? Pour que la diffusion soit pertinente et réussie
  • Cas pratiques : conseils/astuces pour augmenter les chances d'atteindre la cible

Effectuer un processus de validation

Vous pouvez définir un processus de validation complet, impliquant des opérateurs et des groupes Adobe Campaign, afin de valider la cible et le contenu du message.

Pour assurer un monitoring et un contrôle complets des différents processus de la campagne : ciblage, contenu, budget, extraction ou envoi d'un BAT.

En fonction de leurs permissions, les utilisateurs seront avertis, ils recevront les BAT et ils pourront valider ou refuser le message.

Les modes de validation et des exemples sont présentés dans la section Processus de validation.

Utiliser des vagues

Vous pouvez augmenter progressivement le volume envoyé à l'aide de vagues.

Pour éviter que les emails soient marqués comme spam ou pour limiter le nombre de messages par jour.

Grâce aux vagues, vous pouvez répartir les envois en plusieurs lots au lieu d'envoyer de gros volumes de messages en même temps.

Des informations détaillées sur l'utilisation de cette fonctionnalité sont présentées dans la section Envoyer en plusieurs vagues.

Définir la priorité des messages

Vous pouvez définir l'ordre d'envoi de vos diffusions en indiquant leur niveau de priorité.

Cela vous permet de privilégier l'envoi de certaines diffusions plus urgentes que d'autres.

  1. Editez les propriétés de la diffusion et sélectionnez l'onglet Diffusion.
  2. Définissez le niveau de priorité de la diffusion sur une échelle allant de Très basse à Très haute.

Remarque : il n'est pas possible de définir l'ordre d'envoi des messages au sein d'une diffusion.

Configurer les affinités IP

Pour mieux contrôler le trafic SMTP sortant, vous pouvez gérer les affinités en définissant les adresses IP spécifiques pouvant être utilisées avec chaque affinité.

Ainsi, il est possible de limiter l'envoi d'emails pour des diffusions spécifiques, vers certaines machines ou adresses de sortie.

Vous pouvez, par exemple, utiliser une affinité par pays ou sous-domaine. Vous pouvez ensuite créer une typologie par pays et associer chaque affinité à la typologie correspondante.

  1. Définissez les affinités IP dans le fichier de configuration serverConf.xml. Voir à ce sujet la section Gérer le trafic SMTP sortant.

  2. Pour chaque élément IPAffinity, déclarez les adresses IP qui peuvent être utilisées. Voir à ce propos la section Liste des adresses IP à utiliser.

  3. Dans la typologie de votre choix, utilisez le champ Gestion des affinités avec les adresses IP pour associer les diffusions vers le serveur de diffusion (MTA) qui gère l'affinité en question. Voir à ce propos la section Contrôle du trafic SMTP sortant.

  4. Une fois que l'email a été envoyé, contrôlez l'en-tête pour vérifier l'adresse IP à partir de laquelle la diffusion a été envoyée. L'administrateur de messagerie peut vous aider à obtenir les informations d'en-tête.

Remarque : la plupart de ces étapes ne peuvent être effectuées que par un utilisateur expert.

Utiliser des typologies

Vous pouvez utiliser des règles de typologie pour exclure une partie de la cible en fonction de critères spécifiques.

Elles permettent de s'assurer que les messages envoyés répondent le mieux possible aux attentes ou aux besoins du client, dans le respect des stratégies de communication de l'entreprise.

Vous pouvez, par exemple, filtrer les destinataires mineurs du public cible de votre newsletter. Cet exemple est présenté en détail dans la section Créer une règle de filtrage.

Eviter les pièces jointes

Les pièces jointes restent l'un des vecteurs les plus courants de la prolifération des logiciels malveillants, surtout lorsqu'elles sont envoyées en masse.

Incluez un lien sécurisé vers le document au lieu de le joindre au message. Une couche de sécurité supplémentaire est ainsi garantie pour empêcher toute redistribution involontaire. De plus, les risques que le message soit rejeté au niveau des passerelles de messagerie entrantes pour des raisons de taille ou de sécurité sont considérablement réduits.

Trackez et suivez vos diffusions

icon_reports

Vous avez cliqué sur le bouton Envoyer ? Voyons maintenant ce qu'il se passe.


Ce que vous allez apprendre : comment tracker les messages envoyés et suivre le comportement des destinataires

 

Public visé : utilisateurs d'entreprise

Sujets abordés :

  • Suivre les diffusions
  • Tracking
  • Rapports dynamiques – Campaign Standard
  • Hot clicks – Campaign Standard
  • Mesurer les performances des diffusions
  • Archiver les emails

Que se passe-t-il après l'envoi ?

Une fois la diffusion envoyée, Adobe Campaign vous permet de conserver une trace des messages envoyés et de découvrir la réaction des destinataires face à votre diffusion.

  • Pourquoi ? Pour améliorer les futurs envois et optimiser vos prochaines campagnes
  • Cas pratiques : conseils/astuces pour suivre vos diffusions

Suivi des diffusions dans Campaign Classic

Pour contrôler vos campagnes, vous devez vérifier que le message a bien été délivré à vos destinataires.

Conseils :

  • Depuis le tableau de bord des diffusions, vous pouvez vérifier les messages traités et consulter les journaux d'audit de diffusion.
  • Vous pouvez également contrôler le statut des messages dans les logs de diffusion.

Voir à ce propos la section Tableau de bord des diffusions.

  • Le processus d'exécution attend la disponibilité de certaines ressources. Le MTA peut ne pas avoir été démarré.

    Conseil : vérifiez que les modules mta@<instance> sont lancés sur vos serveurs MTA et démarrez le module MTA si nécessaire. Voir à ce propos la section Administration.

  • La diffusion peut utiliser une affinité qui n'a pas été configurée sur l'instance d'envoi.

    Conseil : vérifiez la configuration relative à la gestion du trafic (affinité IP). Voir à ce propos la section Contrôle du trafic SMTP sortant.

Remarque : ces étapes ne peuvent être effectuées que par un utilisateur expert.

Suivi des diffusions dans Campaign Standard

Pour contrôler vos campagnes, vous devez vérifier que le message a bien été délivré à vos destinataires.

Conseils :

  • Vous pouvez également contrôler le statut des messages dans les logs de diffusion.
  • Pour suivre les performances des diffusions, Adobe Campaign propose un système d'alerte par email qui envoie des notifications afin d'avertir les utilisateurs des activités système importantes.

  • Depuis le tableau de bord d'un message, vous pouvez accéder à plusieurs rapports relatifs à ce message spécifique.

Voir à ce propos la section Suivre une diffusion.

Tracking

Pour mieux connaître le comportement de vos destinataires, vous pouvez suivre leur réaction face à un envoi : réception, ouverture, clics sur les liens, désinscriptions, etc. Dans Campaign Classic, ces informations figurent dans l'onglet Tracking des destinataires ciblés par la diffusion et dans l'onglet Tracking de la diffusion. Dans Campaign Standard, elles sont affichées dans l'onglet Logs de tracking de la diffusion.

Pourquoi ? Le tracking peut servir à améliorer votre prochain envoi.

Conseil : le tracking des messages est activé par défaut. Pour configurer les URL, sélectionnez l'option Afficher les URL dans la section inférieure de l'assistant de diffusion. Pour chaque URL du message, vous pouvez choisir d'activer ou non le tracking.

Voir aussi : pour plus d'informations à ce sujet, consultez les sections Configurer le tracking et Indicateurs de tracking (Campaign Classic), ainsi que la section Tracker les messages (Campaign Standard).

Mesurer les performances des diffusions dans Campaign Classic

Pour mesurer la vitesse à laquelle les messages sont diffusés, vous pouvez contrôler le débit de diffusion. Les critères représentent le nombre de messages diffusés par heure et la taille des messages (en bits par seconde). Voir à ce propos la section Débit de diffusion.

Conseils :

  • Ne gardez les diffusions en état d'échec sur l'instance, car cela préserve les tableaux temporaires et affecte les performances.
  • Supprimez les diffusions qui ne sont plus nécessaires et les destinataires inactifs de la base pour conserver la qualité des adresses.
  • N'essayez pas de planifier les diffusions importantes. 5 à 10 minutes sont nécessaires pour répartir la charge uniformément sur le système.

Rapports dynamiques dans Campaign Standard

Les rapports dynamiques vous permettent de créer des rapports en temps réel entièrement personnalisables afin de contrôler vos campagnes.

Pourquoi ? Les dimensions, les mesures et les visualisations vous permettent de mesurer l'impact et les performances de vos campagnes sur leurs destinataires.

Conseils : les rapports d'usine sont disponibles pour contrôler vos campagnes, mais vous pouvez également les personnaliser en plaçant des mesures ou des dimensions dans votre rapport par glisser-déposer.

Voir à ce propos le guide Reporting.

Hot clicks dans Campaign Standard

La fonctionnalité Hot clicks présente le contenu du message (HTML et/ou texte) avec le pourcentage de clics sur chaque lien.

Pourquoi ? En affichant le pourcentage de clics sur chaque contenu dynamique, vous pouvez identifier les contenus les plus attrayants pour les destinataires.

Pour plus d'informations à ce sujet, consultez la page Hot clicks.

Archiver des emails

L'archivage (Email BCC dans Campaign Standard) permet de conserver une copie brute des emails envoyés.

Pourquoi ? Les emails envoyés sont souvent conservés pour des raisons juridiques. Il s'agit d'une obligation juridique dans le secteur financier, par exemple. La conservation d'une copie peut également permettre de fournir des preuves pour l'assistance client ou en cas de désaccord.

Conseils :

  • Les emails envoyés peuvent être stockés localement sous la forme de données brutes (fichiers .eml) ou d'archives compressées.
  • Les emails envoyés par Adobe Campaign peuvent être archivés dans un système externe (tel qu'un serveur de messagerie SMTP) via l'option BCC. L'archivage consiste à ajouter une adresse email en « copie cachée » (BCC en anglais) à la cible des messages.

Remarque : pour configurer cette fonctionnalité, contactez votre administrateur Adobe Campaign.

L'archivage des emails est activé dans la diffusion ou dans le modèle de diffusion par le biais d'une option dédiée. Des informations détaillées sont présentées dans les sections Archiver des emails dans Campaign Classic et Archiver des emails dans Campaign Standard.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne