Vous consultez actuellement l'aide de la version:

Lors de l’administration des workflows, vous pouvez les démarrer selon différentes méthodes :

Remarque :

D’autres méthodes sont également disponibles pour les créateurs. Pour plus d’informations, voir :

Modèles de workflows

Vous pouvez démarrer un workflow reposant sur l’un des modèles répertoriés dans la console Modèles de workflows. La charge utile constitue les seules informations obligatoires, même s’il est possible d’ajouter également un titre et/ou un commentaire.

Lanceurs de workflows

Le lanceur de workflows surveille les modifications du référentiel de contenu pour lancer des workflows en fonction du type d’emplacement et de ressource du nœud modifié.

À l’aide du Lanceur, vous pouvez :

  • afficher les workflows déjà lancés pour des nœuds spécifiques ;
  • sélectionner un workflow à lancer lorsqu’un certain nœud/type de nœud a été créé/modifié/supprimé ;
  • supprimer des relations workflow -nœud existantes.

Vous pouvez créer un lanceur sur n’importe quel nœud. Cependant, les modifications apportées à certains nœuds ne lancent pas de workflows. Les modifications apportées à des nœuds sous les chemins d’accès ci-dessous n’entraînent pas le lancement des workflows :

  • /var/workflow/instances
  • Tout nœud workflow-inbox situé n’importe où dans la branche /home/users
  • /tmp
  • /var/audit
  • /var/classes
  • /var/eventing
  • /var/linkchecker
  • /var/mobile
  • /var/statistics
    • Exception : les modifications apportées aux nœuds sous /var/statistics/tracking provoquent le lancement de workflows.

Différentes définitions sont incluses avec l’installation standard. Elles sont utilisées pour les tâches de gestion des actifs numériques et de collaboration sociale :

WF-100

Modules de workflow pour le traitement par lots

Les modules de workflow sont des modules qui peuvent être transmis à un workflow sous forme de charge utile pour traitement, ce qui permet de traiter plusieurs ressources.

Un module de workflow :

  • contient des liens vers un ensemble de ressources (comme des pages ou des ressources) ;
  • contient des informations sur les modules, comme la date de création, l’utilisateur qui a créé le module et une brève description ;
  • est défini à l’aide d’un modèle de page spécialisé. Ce type de page permet à l’utilisateur de spécifier les ressources dans le module ;
  • peut être utilisé plusieurs fois ;
  • peut être modifié par l’utilisateur (ajout ou suppression de ressources) alors que l’instance de workflow est en cours d’exécution.

Démarrage d’un workflow à partir de la console Modèles

  1. Accédez à la console Modèles en sélectionnant Outils, Workflow, puis Modèles.

  2. Sélectionnez le workflow (selon la vue de la console). Vous pouvez également utiliser la fonction Rechercher (dans la partie supérieure gauche), si nécessaire :

    WF-103

    Remarque :

    L’indicateur Transitoire affiche les workflows pour lesquels l’historique des workflows n’est pas conservé.

  3. Sélectionnez Démarrer le workflow dans la barre d’outils.

  4. La boîte de dialogue Exécuter le workflow s’ouvre, d’où vous pouvez spécifier les éléments suivants :

    • Charge utile
      Il peut s’agir d’une page, d’un nœud, d’une ressource, d’un module, entre autres ressources.
    • Titre
      Titre facultatif permettant d’identifier cette instance.
    • Commentaire
      Commentaire facultatif permettant d’indiquer des détails sur cette instance.
    WF-104

Création d’une configuration de lanceur

  1. Accédez à la console Lanceurs de workflow en sélectionnant Outils, Workflow, puis Lanceurs.

  2. Sélectionnez Créer, puis Ajouter un lanceur pour ouvrir la boîte de dialogue :

    WF-105
    • Type d’événement
      Type d’événement qui lance le workflow :
      • Créé
      • Modifié
      • Supprimé
    • Type de nœud 
      Type de nœud auquel s’applique le lanceur de workflow.
    • Chemin d’accès
      Chemin d’accès auquel s’applique le lanceur de workflow.
    • Modes d’exécution
      Type de serveur auquel s’applique le lanceur de workflow. Sélectionnez Auteur, Publication ou Créer et publier.
    • Conditions
      Liste de conditions pour les valeurs de nœuds qui, lorsqu’elles sont évaluées, déterminent si le processus est lancé. Par exemple, la condition ci-dessous provoque le lancement du workflow lorsque le nœud possède un nom de propriété avec la valeur Utilisateur :
          name==User
    • Fonctions
      Liste des fonctions à activer. Sélectionnez les fonctions nécessaires à l’aide du sélecteur de liste déroulante.
    • Fonctions désactivées
      Liste des fonctions à désactiver. Sélectionnez les fonctions nécessaires à l’aide du sélecteur de liste déroulante.
    • Modèle de workflow
      Workflow à lancer lorsque le type d’événement se produit sur le type de nœud et/ou au chemin d’accès dans la condition définie.
    • Description
      Votre propre texte pour décrire et identifier la configuration du lanceur.
    • Activer
      Contrôle si le lanceur de workflow est activé :
      • Sélectionnez Activer pour lancer des workflows lorsque des propriétés de configuration sont remplies.
      • Sélectionnez Désactiver lorsque le workflow ne doit pas être exécuté (pas même lorsque les propriétés de configuration sont satisfaites).
    • Exclure la liste
      Cette option spécifie des événements JCR à exclure (c’est-à-dire à ignorer) lorsque vous déterminez si un workflow doit être déclenché.
      Cette propriété de lanceur est une liste d’éléments séparés par des virgules :
      • property-name ignore les événements jcr déclenchés avec le nom de propriété spécifié.
      • event-user-data:<une_valeur> ignore les événements contenant la condition <une_valeur> user-data définie par le biais de l’API ObservationManager.
      Par exemple :
      jcr:lastModified,dc:modified,dc:format,jcr:lastModifiedBy,imageMap,event-user-data:changedByWorkflowProcess
      Cette fonction peut être utilisée pour ignorer des modifications déclenchées par un autre workflow en ajoutant l’élément d’exclusion :
      event-user-data:changedByWorkflowProcess
  3. Sélectionnez Créer pour créer le lanceur et revenir à la console.

    Une fois que l’événement approprié se produit, le lanceur est déclenché et le workflow est démarré.

Gestion d’une configuration de lanceur

Une fois que vous avez créé la configuration de lanceur, vous pouvez utiliser la même console pour sélectionner l’instance, puis sélectionner Afficher les propriétés (et les modifier) ou Supprimer.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne