Vous consultez actuellement l'aide de la version:

Remarque :

La mise à niveau nécessite un temps d’interruption au niveau de l’auteur, car la plupart des mises à niveau d’AEM sont exécutées sur place. En suivant ces bonnes pratiques, vous pouvez réduire ou éliminer le temps d’interruption au niveau de la publication.

Lors de la mise à niveau de vos environnements AEM, vous devez tenir compte des différences d’approche entre les environnements de création et de publication afin de limiter le temps d’interruption pour vos auteurs et vos utilisateurs finaux. Cette page décrit une procédure de haut niveau pour améliorer une topologie AEM en cours d’exécution sur une version d’AEM 6.x. Étant donné que la procédure diffèrent entre les niveaux d’auteur et de publication, ainsi que les déploiements basés sur Mongo et TarMK, chaque niveau et micronoyau a été répertorié dans une section distincte. Lors du déploiement, nous vous conseillons d’abord de mettre à niveau votre environnement de création, de déterminer les critères de réussite, puis de passer aux environnments de publication.

Niveau d’auteur TarMK

Démarrage de la topologie

La topologie utilisée pour cette section se compose d’un serveur s’exécutant sur TarMK avec Cold Standby. La réplication se produit du serveur de l’auteur à la ferme de publication TarMK. Bien que cela ne soit pas illustré ici, cette approche peut également être utilisée pour les déploiements qui utilisent le déchargement. Assurez-vous d’effectuer la mise à niveau ou de reconstituer une instance de chargement sur la nouvelle version après avoir désactivé les agents de réplication sur l’instance d’auteur et avant de les autoriser à nouveau.

tarmk_starting_topology

Préparation de la mise à niveau

upgrade-preparation-author
  1. Arrêtez la création de contenu

  2. Arrêtez l’instance de secours

  3. Désactivez les agents de réplication sur l’auteur

Exécution de la mise à niveau

execute_upgrade
  1. Mettez à jour le module de dispatcher si nécessaire

  2. Le contrôle qualité valide la mise à niveau

  3. Fermez l’instance d’auteur.

En cas de réussite

if_successful
  1. Copiez l’instance mise à niveau pour créer une nouvelle instance Cold Standby

  2. Lancez l’instance d’auteur

  3. Démarrez l’instance Standby.

En cas d’échec (restauration)

rollback
  1. Démarrez l’instance Cold Standby en tant que nouvelle instance principale

  2. Recréez l’environnement de création depuis l’instance Cold Standby.

Cluster d’auteurs MongoMK

Démarrage de la topologie

La topologie utilisée pour cette section se compose d’un groupe d’auteurs MongoMK avec au moins deux instances d’auteur AEM, prises en charge par au moins deux bases de données MongoMK. Toutes les instances d’auteur partagent une banque de données. Ces étapes doivent s’appliquer aux entrepôts de données de fichier et S3. La réplication se produit des serveurs d’auteur à la ferme de publication TarMK.

mongo-topology

Préparation de la mise à niveau

mongo-upgrade_prep
  1. Arrêtez la création de contenu

  2. Clonez l’entrepôt de données pour la sauvegarde

  3. Arrêtez toutes les instances d’auteur AEM sauf une, votre instance d’auteur principale

  4. Conservez uniquement un nœud MongoDB du jeu de réplication, votre instance Mongo principale 

  5. Mettez à jour le fichier DocumentNodeStoreService.cfg sur l’auteur principal pour refléter votre ensemble de réplication à un seul membre 

  6. Redémarrez l’auteur principal pour vous assurer qu’il redémarre correctement

  7. Désactivez les agents de réplication sur l’auteur principal

  8. Exécutez les tâches de maintenance avant la mise à niveau sur l’instance d’auteur principale

  9. Si nécessaire, mettez à niveau MongoDB vers la version 3.2 sur l’instance principale Mongo avec WiredTiger

Exécution de la mise à niveau

mongo-execution
  1. Exécutez une mise à niveau sur place sur l’auteur principal

  2. Mettez à jour le dispatcher ou lemodule web si nécessaire

  3. Le contrôle qualité valide la mise à niveau

En cas de réussite

mongo-secondaries
  1. Créez de nouvelles nstances d’auteur 6.3, connectées à votre instance de mise à niveau Mongo

  2. Recréez les nœuds MongoDB qui ont été supprimés du cluster

  3. Mettez à jour les fichiers DocumentNodeStoreService.cfg pour refléter l’ensemble de réplication complet

  4. Redémarrez les instances d’auteur, une par une

  5. Supprimez les entrepôt de données clonés.

En cas d’échec (restauration)

mongo-rollback
  1. Reconfigurez les instances d’auteur secondaires pour établir la connexion à l’entrepôt de données cloné

  2. Désactivez l’instance d’auteur principale mise à niveau

  3. Désactivez l’instance principale Mongo mise à niveau.

  4. Démarrez les instances secondaires Mongo, l’une d’entre elles faisant office d’instance principale

  5. Configurez les fichiers DocumentNodeStoreService.cfg sur les instances d’auteur secondaires pour indiquer l’ensemble de réplication des instances Mongo qui ne sont pas encore mises à niveau

  6. Démarrez les instances d’auteur secondaires

  7. Nettoyez les instances d’auteur, le nœud Mongo et l’entrepôt de données mis à niveau.

Ferme de publication TarMK

Ferme de publication TarMK

La topologie utilisée pour cette section se compose de deux instances de publication TarMK, devancés par des dispatchers, eux-mêmes devancés par un équilibreur de charge. La réplication se produit du serveur de l’auteur à la ferme de publication TarMK.

tarmk-pub-farmv5

Exécution de la mise à niveau

upgrade-publish2
  1. Arrêtez le trafic de l’instance de publication 2 à l’équilibreur de charge

  2. Exécutez pre-upgrade maintenance sur la publication 2

  3. Exécutez in-place upgrade sur la publication 2

  4. Mettez à jour le dispatcher ou le module web si nécessaire

  5. Videz le cache du dispatcher

  6. La contrôle qualité valide la publication 2 via le dispatcher, derrière le pare-feu

  7. Désactivez la publication 2

  8. Copiez l’instance de publication 2

  9. Démarrer la publication 2

En cas de réussite

upgrade-publish1
  1. Activez le trafic vers la publication 2

  2. Arrêter le trafic vers la publication 1

  3. Arrêtez l’instance de publication 1

  4. Remplacez l’instance de publication 1 avec une copie de la publication 2

  5. Mettez à jour le dispatcher ou le module web si nécessaire

  6. Videz le cache du dispatcher pour la publication 1

  7. Démarrez la publication 1

  8. Le contrôle qualité valide la publication 1 via le dispatcher, derrière le pare-feu

En cas d’échec (restauration)

pub_rollback
  1. Créez une copie de la publication 1

  2. Remplacez la publication 2 avec une copie de la publication 1

  3. Videz le cache du dispatcher pour la publication 2

  4. Démarrez la publication 2

  5. Le contrôle qualité valide la publication 2 via le dispatcher, derrière le pare-feu

  6. Activez le trafic sur la publication 2

Dernières étapes de mise à niveau

  1. Activez le trafic vers la publication 1

  2. Le contrôle qualité procède à la validation finale à partir d’une URL publique

  3. Activez les agents de réplication de l’environnement de création

  4. Reprenez la création de contenu

final

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne