Vous consultez actuellement l'aide de la version:

La structure de base d’un formulaire est la suivante :

  • Début du formulaire
  • Éléments du formulaire
  • Fin du formulaire

Tout cela est effectué avec une série de composants de formulaire par défaut, disponibles dans une installation AEM standard.

Outre le développement de nouveaux composants utilisables sur vos formulaires, vous pouvez :

Utilisation de scripts pour étendre les fonctionnalités lorsque cela s’avère nécessaire.

Remarque :

Ce document porte sur le développement de formulaires à l’aide des composants Foundation dans l’IU classique. Adobe recommande de tirer parti des nouveaux composants principaux et des conditions de masquage pour le développement de formulaires dans l’interface utilisateur tactile.

Préchargement de valeurs de formulaire

Le composant de début de formulaire fournit un champ pour le Chemin de chargement, un chemin d’accès facultatif qui pointe vers un nœud du répertoire.

Le chemin de chargement est le chemin d’accès à des propriétés de nœud qui est utilisé pour charger des valeurs prédéfinies dans plusieurs champs du formulaire.

Il s’agit d’un champ facultatif qui permet de spécifier le chemin à un nœud dans le référentiel. Lorsque ce nœud comporte des propriétés qui correspondent aux noms des champs, les champs adéquats du formulaire sont préchargés avec la valeur de ces propriétés. S’il n’existe aucune correspondance, le champ contient la valeur par défaut.

Remarque :

Une action de formulaire peut également définir la ressource à partir de laquelle les valeurs initiales doivent être chargées . Pour ce faire, FormsHelper#setFormLoadResource est utilisé dans init.jsp.

Le formulaire est rempli à partir du chemin d’accès défini dans le composant de début de formulaire par l’auteur, et ce, uniquement si cette action n’est pas définie.

Préchargement de champs de formulaire avec plusieurs valeurs

Le Chemin de chargement des éléments peut également être défini pour divers champs de formulaire ; il s’agit, une fois encore, d’un chemin d’accès facultatif pointant vers un nœud du référentiel.

Le Chemin de chargement des éléments est le chemin d’accès aux propriétés de nœud qui est utilisé pour charger des valeurs prédéfinies dans ce champ spécifique du formulaire ; par exemple, une liste déroulante, un groupe de cases à cocher ou un groupe de cases d’option.

Exemple – Préchargement de plusieurs valeurs dans liste déroulante

Une liste déroulante peut être configurée avec votre plage de valeurs en vue de leur sélection.

Le Chemin de chargement des éléments peut être utilisé pour accéder à une liste à partir d’un dossier du référentiel et précharger les valeurs dans le champ :

  1. Créez un dossier sling (sling:Folder)
     ; par exemple, /etc/designs/<myDesign>/formlistvalues
  2. Ajoutez une nouvelle propriété (myList, par exemple) de type chaîne à plusieurs valeurs (String[]) pour contenir la liste des éléments. Le contenu peut être également importé à l’aide d’un script (script JSP ou curl dans un script shell).
  3. Utilisez le chemin complet dans le champ Chemin de chargement des éléments :
    par exemple, /etc/designs/geometrixx/formlistvalues/myList

Notez que si les valeurs de String[] sont formatées comme suit :

  • AL=Alabama
  • AK=Alaska
  • etc.

AEM génère la liste sous la forme suivante :

  • <option value="AL">Alabama</option>
  • <option value="AK">Alaska</option>

Cette fonction peut, par exemple, être utilisée à bon escient dans un environnement multilingue.

Développement de vos propres actions de formulaire

Un formulaire requiert une action. Une action définit l’opération qui est effectuée lorsque le formulaire est envoyé avec les données utilisateur.

Un ensemble d’actions est fourni avec une installation AEM standard. Ces actions sont disponibles sous :

    /libs/foundation/components/form/actions

et dans la liste Type d’action du composant Formulaire :

chlimage_1

Cette section vous explique comment développer votre propre action de formulaire à inclure dans cette liste.

Vous pouvez ajouter votre propre action sous /apps en procédant comme suit :

  1. Créez un nœud de type sling:Folder. Renseignez un nom qui indique l’action à implémenter.

    Par exemple :

        /apps/myProject/components/customFormAction

  2. Sur ce nœud, définissez les propriétés suivantes, puis cliquez sur Enregistrer tout pour conserver vos modifications :

    • sling:resourceType : définissez cette propriété sur foundation/components/form/action
    • componentGroup : définissez cette propriété sur .hidden
    • Si vous le souhaitez :
      • jcr:title : indiquez un titre de votre choix ; il sera affiché dans la liste de sélection déroulante. S’il n’est pas défini, c’est le nom du nœud qui est affiché.
      • jcr:description : indiquez la description de votre choix
  3. Dans le dossier, créez un nœud de boîte de dialogue :

    1. Ajoutez des champs afin que l’auteur puisse modifier la boîte de dialogue des formulaires une fois l’action choisie.
  4. Dans le dossier, vous pouvez effectuer l’une des opérations suivantes :

    1. Créer un script de publication.
      Le nom du script est post.POST.<extension> ; par exemple, post.POST.jsp
      Le script de publication est appelé lorsqu’un formulaire est envoyé pour le traitement. Il contient le code qui gère les données en provenance du formulaire POST.
    2. Ajouter un script de transfert qui est appelé lors de l’envoi du formulaire.
      Le nom du script est forward.<extension> ; par exemple, forward.jsp
      Ce script peut définir un chemin d’accès. La requête actuelle est ensuite transmise au chemin d’accès spécifié.

    L’appel nécessaire est FormsHelper#setForwardPath (2 variantes). Un cas de figure classique consiste à effectuer une validation, ou logique, pour trouver le chemin cible, puis à effectuer un transfert vers ce chemin, laissant au servlet POST Sling par défaut le soin de procéder au stockage proprement dit dans JCR.

    Un autre servlet peut également procéder au traitement. Dans ce cas, l’action de formulaire et le fichier forward.jsp font simplement office de code de collage. Il peut s’agir, par exemple, de l’action mail à l’adresse /libs/foundation/components/form/actions/mail, qui transfère les détails à <currentpath>.mail.html où réside un servlet de messagerie.

    De ce fait :

    • Un fichier post.POST.jsp est utile pour les petites opérations qui sont entièrement effectuées par l’action proprement dite.
    • Le fichier forward.jsp, en revanche, est utile lorsque la délégation seule est requise.

    L’ordre d’exécution des scripts est le suivant :

    • Lors du rendu du formulaire (GET) :
      1. init.jsp
      2. Pour toutes les contraintes du champ : clientvalidation.jsp
      3. validationRT du formulaire : clientvalidation.jsp
      4. Le formulaire est chargé via la ressource de chargement si elle est définie
      5. addfields.jsp pendant le rendu de <form></form>
    • Lors de la gestion d’un formulaire POST :
      1. init.jsp
      2. Pour toutes les contraintes du champ : servervalidation.jsp
      3. validationRT du formulaire : servervalidation.jsp
      4. forward.jsp
      5. Si un chemin de transfert a été défini, (FormsHelper.setForwardPath), transférez la requête, puis appelez cleanup.jsp
      6. Si aucun chemin de transfert n’a été défini, appelez post.POST.jsp (se termine ici, aucun fichier cleanup.jsp n’est appelé)
  5. De nouveau dans le dossier, vous pouvez éventuellement ajouter l’un des éléments suivants :

    1. Un script pour ajouter des champs.
      Le nom du script est addfields.<extension>, par exemple addfields.jsp
      Un script addfields est appelé immédiatement après l’écriture du code HTML relatif au début du formulaire. Cela permet à l’action d’ajouter les champs de saisie personnalisés ou tout autre code HTML à l’intérieur du formulaire.
    2. Un script d’initialisation.
      Le nom du script est init.<extension> ; init.jsp
      Ce script est appelé lors du rendu du formulaire. Il peut être utilisé pour initialiser des caractéristiques d’action.
    3. Un script de nettoyage.
      Le nom du script est cleanup.<extension>, par exemple cleanup.jsp
      Ce script peut être utilisé pour effectuer le nettoyage.
  6. Utilisez le composant Forms dans un système de paragraphes (parsys). Le liste déroulante Type d’action contient désormais votre nouvelle action.

    Remarque :

    Pour afficher les actions par défaut qui font partie du produit :

        /libs/foundation/components/form/actions

Développement de vos propres contraintes de formulaire

Les contraintes peuvent être imposées à deux niveaux :

Contraintes pour les différents champs

Vous pouvez ajouter vos propres contraintes pour un champ spécifique (sous /apps), en procédant comme suit :

  1. Créez un nœud de type sling:Folder. Renseignez un nom qui indique la contrainte à implémenter.

    Par exemple :

        /apps/myProject/components/customFormConstraint

     

  2. Sur ce nœud, définissez les propriétés suivantes, puis cliquez sur Enregistrer tout pour conserver vos modifications :

    • sling:resourceType : définissez cette propriété sur foundation/components/form/constraint
    • constraintMessage : message personnalisé qui s’affiche si le champ n’est pas valide, suivant la contrainte, lorsque le formulaire est envoyé
    • Si vous le souhaitez :
      • jcr:title : indiquez le titre de votre choix ; il sera affiché dans la liste de sélection. S’il n’est pas défini, c’est le nom du nœud qui est affiché.
      • hint : informations supplémentaires à l’intention de l’utilisateur, concernant la façon d’utiliser le champ
  3. Les scripts suivants peuvent s’avérer nécessaires à l’intérieur de ce dossier :

    • Un script de validation client :
      le nom du script est clientvalidation.<extension> ; clientvalidation.jsp, par exemple
      Appelé lorsque le rendu du formulaire est effectué. Il peut être utilisé pour créer le JavaScript client afin de valider le champ sur le client.
    • Un script de validation serveur :
      le nom du script est servervalidation.<extension> ; par exemple, servervalidation.jsp
      Appelé lorsque le formulaire est envoyé. Il peut être utilisé pour valider le champ sur le serveur une fois qu’il a été envoyé.

Remarque :

Des exemples de contraintes sont visibles à l’emplacement suivant :

    /libs/foundation/components/form/constraints

Contraintes globales du formulaire

La validation globale du formulaire est spécifiée en configurant un type de ressource dans le composant de début de formulaire (validationRT). Par exemple :

    apps/myProject/components/form/validation

Vous pouvez ensuite définir :

  • un fichier clientvalidation.jsp, injecté après les scripts de validation de client du champ
  • et un fichier servervalidation.jsp, également appelé après les validations des différents champs lors d’un POST.

Affichage et masquage de composants de formulaire

Vous pouvez configurer votre formulaire de manière à afficher ou masquer des composants de formulaire en fonction de la valeur d’autres champs du formulaire.

Changer la visibilité d’un champ de formulaire est utile lorsque le champ est requis uniquement dans certaines conditions. Par exemple, sur un formulaire de commentaires une question demande aux clients s’ils souhaitent recevoir les informations sur les produits par courrier électronique. Lorsque « oui » est sélectionné, un champ de texte s’affiche pour permettre au client de saisir son adresse de courrier électronique.

Utilisez la boîte de dialogue Modifier Afficher / Masquer les règles pour spécifier dans quelles conditions un composant de formulaire est affiché ou masqué.

showhideeditor

Utilisez les champs en haut de la boîte de dialogue pour spécifier les informations suivantes :

  • Si vous spécifiez les conditions d’affichage ou de masquage du composant.
  • Si une ou toutes les conditions doivent être vraies pour afficher ou masquer le composant.

Une ou plusieurs conditions s’affichent sous ces champs. Une condition compare la valeur d’un autre composant de formulaire (sur le même formulaire) à une valeur. Si la valeur réelle dans le champ remplit la condition, cette dernière est évaluée comme étant vraie.  Les conditions comprennent les informations suivantes :

  • Le titre du champ de formulaire testé.
  • Un opérateur.
  • Une valeur à laquelle la valeur du champ est comparée.

Par exemple, un composant de groupe de cases d’option avec le titre Recevoir des notifications par courrier électronique ?  contient des cases d’option Oui et Non. Un composant de champ de texte avec le titre Adresse électronique utilise la condition suivante selon laquelle il est visible lorsque l’option Oui est sélectionnée :

showhidecondition

Dans JavaScript, les conditions utilisent la valeur de la propriété Nom de l’élément pour faire référence aux champs. Dans l’exemple précédent, la propriété Nom de l’élément du composant Groupe de cases d’option est contact. Le code suivant est le code JavaScript équivalent pour cet exemple :

((contact == "Yes"))

Pour afficher ou masquer un composant de formulaire :

  1. Modifiez le composant de formulaire spécifique.

  2. Sélectionnez Afficher/masquer pour ouvrir la boîte de dialogue Modifier Afficher / Masquer les règles :

    • Dans la première liste déroulante, sélectionnez Afficher ou Masquer pour spécifier si vos conditions déterminent si le composant doit être affiché ou masqué.
    • Dans la liste déroulante située à la fin de la ligne supérieure, sélectionnez :
      • toutes si toutes les conditions doivent être vraies pour afficher ou masquer le composant.
      • n’importe quelle(s) si uniquement une ou plusieurs conditions doivent être vraies pour afficher ou masquer le composant.
    • Dans la ligne de condition (une est présentée par défaut), sélectionnez un composant et un opérateur, puis spécifiez une valeur.
    • Si nécessaire, ajoutez d’autres conditions en cliquant sur Ajouter une condition.

    Par exemple :

    chlimage_1
  3. Cliquez sur OK pour enregistrer la définition.

  4. Une fois votre définition enregistrée, un lien Modifier les règles s’affiche en regard de l’option Afficher/masquer dans les propriétés du composant de formulaire. Cliquez sur ce lien pour ouvrir la boîte de dialogue Modifier Afficher / Masquer les règles afin d’effectuer des modifications.

    Cliquez sur OK pour enregistrer toutes les modifications.

    chlimage_1

    Attention :

    Les effets de l’affichage ou du masquage des définitions peuvent être consultés et testés :

    • dans le mode Aperçu de l’environnement de création (une page doit être rechargée la première fois que vous basculez vers ce mode) ;
    • dans l’environnement de publication.

Gestion de références de composant interrompues

Les conditions Afficher / Masquer utilisent la valeur de la propriété Nom de l’élément pour faire référence aux autres composants dans le formulaire.  La configuration Afficher / Masquer n’est pas valide lorsque l’une des conditions fait référence à un composant qui est supprimé ou dont la propriété Nom de l’élément a été modifiée. Dans ce cas, vous devez mettre à jour manuellement les conditions, sans quoi une erreur se produira au chargement du formulaire.

Lorsque la configuration Afficher / Masquer n’est pas valide, elle est uniquement fournie sous la forme de code JavaScript. Modifiez le code pour résoudre les problèmes. Le code utilise la propriété Nom de l’élément utilisée initialement pour faire référence aux composants.

Développement de scripts à utiliser avec des formulaires

Pour plus d’informations sur les éléments d’API pouvant être utilisés lors de la rédaction de scripts, consultez les javadocs relatifs aux formulaires.

Vous pouvez utiliser ceci pour des actions telles que l’appel d’un service avant l’envoi du formulaire et l’annulation du service en cas d’échec :

  • Définissez le type de ressource de validation.
  • Insérez un script pour la validation :
    • Dans le fichier JSP, appelez le service web et créez un objet com.day.cq.wcm.foundation.forms.ValidationInfo contenant vos messages d'erreur. S'il existe des erreurs, les données du formulaire ne sont pas publiées.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne