Comment configurer l'instance Cold Standby dans AEM

Environnement

AEM 6.0, 6.1, 6.2, 6.3 et versions ultérieures

Configuration de l’instance principale.

  1. Configurez un répertoire pour l’instance principale de la configuration Cold Standby.
  2. Dans le répertoire de l'instance principale, décompactez AEM à l'aide de la commande java -jar quickstart.jar -unpack
  3. Créez un dossier installation sous /crx-quickstart.
  4. Définissez les archives install.zip ci-joints dans le dossier d'installation.
  5. Démarrez l'instance principale avec la commande java -jar quickstart.jar -r primary,crx3,crx3tar
  6. Attendez que l’instance soit en cours d’exécution.
  7. Accédez à la console Web sur : http://host:port/system/console/slinglog et créez un journal de débogage pour la classe :
    1. org.apache.jackrabbit.oak.plugins.segment (AEM 6.0-AEM 6.2) ou
    2. org.apache.jackrabbit.oak.segment (AEM 6.3 et versions ultérieures)
    3. Nommez le journal tarmk-coldstandby.log.
  8. Accédez à la console Internet au : http://host:port/system/console/configMgr et recherchez le service Apache Jackrabbit Oak TarMK Cold Standby pour vous assurer que le mode et toute autre configuration sont corrects et conformément à son instance principale.
  9. Accédez à http://host:port/system/console/status-slingsettings pour confirmer que le mode principal d’exécution est indiqué.

Configuration de l’instance de veille.

  1. Configurez un répertoire pour l’instance de mise en veille dans la configuration de Cold Standby.
  2. Copiez le répertoire /crx-quickstart depuis l'instance principale au répertoire de sauvegarde.
    • Remarque : il doit déjà contenir un dossier /install plus les autres configurations.
  3. Recherchez le fichier sling.id dans le répertoire /crx-quickstart et supprimez-le.
  4. Démarrez l'instance de sauvegarde avec java -jar quickstart.jar -r standby,crx3,crx3tar et attendez que l'instance soit en cours d'exécution.
  5. Accédez à http://host:port/system/console/configMgr et recherchez le service Apache Jackrabbit Oak TarMK Cold Standby pour observer le mode.
    • Remarque : si la configuration ci-dessus présente toujours le mode comme principal, changez le en mode veille > Enregistrez la configuration et redémarrez AEM.  Il s’agit d’une action unique requise lors de la configuration, car l'instance a été copiée à partir du principal.  
  6. Accédez à http://host:port/system/console/status-slingsettings pour confirmer que le mode d'exécution veille est indiqué.
  7. Tail error.log et tarmk-coldstandby.log pour voir plus de communication entre l'instance principale et l'instance de secours

Vérification de l'instance de veille

Testez la configuration de veille :

  1. Accédez à http://host:port/assets.html/content/dam dans l'instance principale et téléchargez une image.
  2. Attendez quelques minutes et vérifiez le même chemin sous instance de veille.
  3. Si l'image est synchronisée, la configuration de la mise en veille à froid fonctionne comme prévu.

Si des problèmes surviennent, vérifiez l'instance de secours en procédant comme suit :

  1. Assurez-vous de démarrer l'instance principale avec le mode d'exécution "primary".
  2. Surveillez tarmk-standby.log
    . Vérifiez qu'un message similaire à celui-ci apparaît:
    *INFO* [FelixStartLevel] org.apache.jackrabbit.oak.plugins.segment.standby.store.StandbyStoreService started primary on port 8023 with allowed ip ranges [0.0.0.0-255.255.255.255].

    ou

    *INFO* [FelixStartLevel] org.apache.jackrabbit.oak.plugins.segment.standby.store.StandbyStoreService started primary on port 8023 with allowed ip ranges [].
  3. Sur une instance principale, accédez à http://host:port/system/console/jmx/ et cherchez « Standby »
    Ce qui suit doit s'afficher :
    Mode: primary
    Status: running
    Running: true
  4. Veillez à démarrer une instance de secours en mode d'exécution « standby »
  5. Surveillez tarmk-standby.log et vérifiez qu'un message similaire à celui ci-dessous s'affiche :
    (IP address will be the same as you setup in install.standby\ org.apache.jackrabbit.oak.plugins.segment.standby.store.StandbyStoreService.config)
    *INFO* [FelixStartLevel] org.apache.jackrabbit.oak.plugins.segment.standby.store.StandbyStoreService started standby sync with 127.0.0.1:8023 at 5 sec.
    *INFO* [CM Event Dispatcher (Fire ConfigurationEvent: pid=org.apache.jackrabbit.oak.plugins.segment.standby.store.StandbyStoreService)] org.apache.jackrabbit.oak.plugins.segment.standby.store.StandbyStoreService started standby sync with 127.0.0.1:8023 at 5 sec.
  6. Sur l'instance de secours, accédez à http://host:port/system/console/jmx/ et cherchez « Standby »
    Ce qui suit doit s'afficher :
          FailedRequests: 0
          SecondsSinceLastSuccess: 2
          Mode client: dd46f264-78ec-44f6-b3f6-ad339e13d1fa
          Status: running
          Running: true
  7. De retour sur l'instance principale, accédez à http://host:port/system/console/jmx/ et cherchez « Standby ». Désormais, deux enregistrements de secours doivent apparaître : l'un pour l'instance principale comme vu dans #3, l'autre avec des propriétés comme ci-dessous pour la sauvegarde :
    TransferredBinariesBytes 0
    TransferredSegmentBytes 7229892
    TransferredBinaries 0
    TransferredSegments 247
    LastSeenTimestamp Wed Oct 05 13:38:01 EDT 2016
    RemotePort 50446
    RemoteAddress 127.0.0.1

Rendre l'instance de secours principale

  1. Fermeture de l’instance de secours
  2. Démarrez une instance avec la commande java -jar quickstart.jar -r primary,crx3,crx3tar

Informations à fournir lors de la levée d'un ticket

Lors de la levée d'un ticket de support dans le portail de support, qualifiez le problème autant que possible en suivant les instructions de l'article suivant de la base de connaissances.

De plus, incluez le dossier install au format zip et tarmk-standby.log depuis les instances principales et de secours.

Documentation de référence

Telechargement

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne