Kathleen Martin rehausse l'intensité dramatique de ses vidéos grâce aux dégradés de vitesse. Découvrez comment elle ralentit et accélère des portions d'une vidéo dans Premiere Rush.

Kathleen Martin exerce ses talents d'illustratrice et de designer avec Adobe Studio. Toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, elle explore le paysage numérique en s'appuyant sur des workflows en constante évolution. Kathleen anime aussi des événements Adobe Live sur Behance.

Ce qu'il vous faut

Ce fichier d’exemple contient des images Adobe Stock que vous pouvez utiliser pour mettre en pratique les méthodes abordées dans ce tutoriel. Si vous souhaitez utiliser ce fichier d'exemple en dehors de ce tutoriel, il vous suffit d'acheter une licence sur Adobe Stock. Consultez le fichier ReadMe figurant dans le dossier téléchargé pour connaître les conditions régissant l'utilisation de ce fichier d'exemple.

Importation de l'élément

Kathleen a trouvé l'élément vidéo qu'elle souhaitait utiliser. Elle l'a importé, a donné un nom au projet, puis a cliqué sur Créer.

Écran de création de projet ouvert dans le logiciel de montage vidéo, avec l'élément sélectionné et le bouton Créer encadré.

Agencement de la piste

Pour préparer le projet, Kathleen a créé cinq éléments à partir de la vidéo source. Elle a placé la tête de lecture bleue sur le premier emplacement du montage, puis a cliqué sur l'icône Fractionner. Kathleen a répété cette opération pour créer trois éléments longs et deux plus courts : de 0:00 à 0:04.12, de 0:04.12 à 0:05, de 0:09.12 à 0:10 et de 0:10 à la fin. Ensuite, elle a cliqué sur l'icône Vitesse pour passer à l'étape de configuration des dégradés de vitesse.

Vidéo Adobe Stock découpée en éléments plus courts dans le montage de Premiere Rush.

Modification du rythme

Kathleen a alterné les vitesses de lecture des éléments en réglant le paramètre Vitesse de plage sur 1 000 % pour le premier, le troisième et le cinquième, et sur 70 % pour le deuxième et le quatrième. Elle a ensuite ajouté des dégradés pour lisser la transition entre les éléments.

Elle a coché la case Dégradé pour chaque élément, puis a réglé le curseur Gain sur 0,2 seconde. Pour le premier élément, elle a placé le point de début de la plage sur le bord gauche de l'élément et a défini le point de fin de sorte que le dégradé descende progressivement jusqu'à zéro. Pour le dernier élément, elle a défini le point de début de sorte que le dégradé monte progressivement à partir de zéro et a fait glisser le point de fin jusqu'à l'extrémité de l'élément.

Le montage vidéo est affiché dans la partie inférieure. La vitesse de plage du premier élément est réglée sur 1 000 % et le panneau Vitesse apparaît à droite.

Pour les éléments médians, elle a fait glisser les points de début et de fin de manière à obtenir un résultat plus fluide, avec un ralentissement et une accélération progressifs.

Un zoom avant est appliqué sur un élément médian du montage. La vitesse de plage est réglée sur 70 %, avec un dégradé partant de zéro au début et revenant à zéro à la fin.

Enregistrement ou partage

Après avoir prévisualisé l'effet dans Adobe Rush, Kathleen a cliqué sur Partager dans la barre d'outils supérieure et enregistré la version modifiée de la vidéo sur son ordinateur. Une fois son projet prêt à être partagé, elle a pu l'exporter vers divers médias sociaux.

L'écran de partage de Premiere Rush affiche les paramètres d'exportation configurés pour enregistrer le fichier .mp4 en local.

Établissez une feuille de route pour la vitesse

Ajoutez des effets créatifs à vos récits vidéo en accélérant et en ralentissant des éléments à l'aide de dégradés de vitesse.

Plan statique d'encres bleue et rouge se mélangeant, affiché sur l'écran d'un ordinateur portable, sur un fond rose et jaune.

Remarque : les fichiers de projet inclus dans ce tutoriel sont fournis uniquement à des fins d'entraînement.

09/16/2021

Artiste : Kathleen Martin

Contributeurs Adobe Stock : puzurinLIGHTFIELD STUDIOS

Cette page vous a-t-elle été utile ?