Vous consultez actuellement l'aide de la version:

Vous créez un modèle de processus pour définir les étapes exécutées lorsqu’un utilisateur lance le processus. Lorsqu’un utilisateur lance un workflow, une instance est démarrée ; il s’agit d’une copie du modèle de workflow à ce moment-là.

La première fois que vous créez un modèle de processus, il se compose des éléments suivants :

  • Les étapes Début de flux et Fin de flux.
    Ces étapes représentent le début et la fin du processus. Elles sont obligatoires et ne peuvent pas être modifiées ni supprimées. 
  • Un exemple d’étape Participant, dont le nom est Étape 1.
    Cette étape est configurée pour affecter un élément de travail à l’utilisateur administrateur.  Vous pouvez modifier ou supprimer cette étape et y ajouter d’autres étapes suivant les besoins.

Création d’un processus

Création d’un workflow - IU optimisée pour les écrans tactiles

  1. Sélectionnez Créer, puis Créer un modèle.

  2. La boîte de dialogue Ajouter un modèle de processus s’ouvre. Saisissez le Titre et le Nom (facultatif) avant de sélectionner Terminé.

  3. Le nouveau modèle est répertorié dans la console Modèles de processus.

  4. Sélectionnez votre nouveau processus, puis utilisez Modifier pour l’ouvrir à des fins de configuration :

    chlimage_1

Création d’un workflow - IU classique

  1. Ouvrez la console Processus. Par exemple, http://localhost:4502/libs/cq/workflow/content/console.html.
  2. Dans l’onglet Modèles, cliquez sur Nouveau. La boîte de dialogue Nouveau processus s’ouvre.
  3. Saisissez le titre de votre workflow, puis cliquez sur OK.
  4. Le nouveau modèle s’affiche dans l’onglet Modèles.
  5. Sélectionnez votre modèle, puis cliquez sur Modifier pour l’ouvrir à des fins de configuration.

Modification d’un workflow existant

La modification d’un workflow existant peut être effectuée de la même manière que la création d’un workflow : après l’action actuelle nouvelle ou de création. De nouveau, cela dépend de l’interface utilisateur utilisée :

Attention :

Lorsque vous apportez des modifications au workflow, vous devez utiliser la commande Enregistrer (à gauche de la barre d’outils de l’éditeur) pour les conserver dans le modèle de workflow, même lorsque des boîtes de dialogue (pour les étapes, etc.) possèdent leur propre option d’enregistrement.

Attention :

Il n’est pas recommandé de modifier les workflows prêts à l’emploi, car vous devriez (éventuellement) réappliquer les modifications après avoir appliqué une forme de mise à jour (par exemple, mise à niveau, Service Pack, Feature Pack, correctif logiciel, etc.).  

Il est conseillé de cloner et de modifier le modèle de workflow ou, pour des scénarios spécifiques, d’utiliser des superpositions ; voir par exemple Exemple : Demander l’activation personnalisé.

Création d’un processus transitoire

Vous pouvez créer un modèle de processus Transitoire lors de la phase de création proprement dite ou en modifiant un modèle existant :

  1. Créez et/ou modifiez le modèle de workflow selon l’interface utilisateur utilisée.

  2. Sélectionnez l’onglet Page du sidekick, puis Propriétés de la page… pour ouvrir la boîte de dialogue.

  3. Dans la boîte de dialogue, activez Processus transitoire (ou désactivez cette option si nécessaire) :

    chlimage_1
  4. Cliquez sur OK pour enregistrer ce paramètre, puis sur Enregistrer (barre d’outils de l’éditeur) pour enregistrer les mises à jour du modèle de workflow.

Remarque :

Lorsque vous exécutez un processus en mode transitoire, AEM ne stocke aucun historique de processus. Par conséquent, Chronologie n’affiche aucune information relative au processus.

Rendre les modèles de workflow disponibles dans l’interface utilisateur tactile

Si un modèle de workflow présent dans l’interface utilisateur classique est absent du menu contextuel de sélection dans le rail Chronologie de l’interface utilisateur tactile, effectuez la configuration pour le rendre disponible. La procédure ci-après illustre l’utilisation des modèles de workflow AEM Assets appelés Demander l’activation et Demander la désactivation).

  1. Vérifiez que le modèle n’est pas disponible dans l’interface utilisateur tactile. Accédez à une ressource en utilisant le chemin /assets.html/content/dam. Sélectionnez la ressource. Ouvrez Chronologie dans le rail gauche. Cliquez sur Démarrer le processus. Vous pouvez constater que les modèles Demander l’activation et Demander la désactivation ne figurent pas dans la liste contextuelle.

  2. Cliquez sur Outils > Général > Balisage. Sélectionner Processus.

  3. Cliquez sur Créer > Créer une balise. Définissez le Titre sur DAM et le Nom sur dam. Cliquez sur Envoyer.

    Création d’une balise dans le modèle de workflow
  4. Cliquez sur Outils > Processus > Modèles. Sélectionnez Demander l’activation (ou Demander la désactivation). Cliquez sur Modifier.

  5. Dans le sidekick, accédez à l’onglet Page. Ouvrez Propriétés de la page.

  6. Ajoutez Processus : DAM dans le champ Balises/Mots-clés. Cliquez sur OK. Cliquez sur Enregistrer.

    Modification des propriétés de la page du modèle

Configuration d’un processus pour la prise en charge multi-ressource

Vous pouvez configurer un modèle de processus pour la Prise en charge multi-ressource lors de la création d’un modèle ou en modifiant un modèle existant :

  1. Créez et/ou modifiez le modèle de workflow selon l’interface utilisateur utilisée.

  2. Sélectionnez l’onglet Page du sidekick, puis Propriétés de la page… pour ouvrir la boîte de dialogue.

  3. Dans la boîte de dialogue, activez Prise en charge multi-ressource (ou désactivez cette option si nécessaire) :

    chlimage_1
  4. Cliquez sur OK pour enregistrer ce paramètre, puis sur Enregistrer (barre d’outils de l'éditeur) pour enregistrer les mises à jour du modèle de workflow.

Configuration des phases de processus (qui affichent la progression du processus)

Les phases de processus vous aident à visualiser la progression d’un processus lors de la gestion de tâches.

Attention :

Si les phases de processus sont définies dans Propriétés de la page, mais qu’elles ne sont utilisées pour aucune étape du processus, aucune progression ne sera affichée dans la barre (quelle que soit l’étape actuelle du processus).

Les phases qui doivent être disponibles sont définies dans les modèles de processus ; les modèles de processus existants peuvent être mis à jour afin d’inclure des définitions de phase. Vous pouvez définir un nombre illimité de phases pour le modèle de processus. 

Pour définir des Phases pour votre processus, procédez comme suit :

  1. Ouvrez le modèle de processus à modifier.

  2. Ouvrez les Propriétés de la page, puis l’onglet Phases :

  3. Ajoutez (et positionnez) les Phases requises. Vous pouvez définir un nombre illimité de phases pour le modèle de processus. 

    Par exemple :

    chlimage_1
  4. Cliquez sur OK pour enregistrer les propriétés.

  5. Affectez une phase à chacune des étapes du modèle de processus. 

    chlimage_1

    Une phase peut être affectée à plusieurs étapes. Par exemple :

    Step Phase                              
    Étape 1 Créer                              
    Étape 2 Créer                              
    Étape 3 Réviser                              
    Étape 4 Approuver                              
    Étape 5 Approuver                              
    Étape 6 Terminer                              
    chlimage_1
  6. Cliquez sur Enregistrer (barre d’outils de l’éditeur) pour enregistrer les mises à jour du modèle de workflow.

    Attention :

    Même si vous avez configuré et enregistré les mises à jour de chaque propriété et/ou étape, celles-ci ne seront pas conservées dans le modèle de workflow tant que vous n’aurez pas cliqué sur Enregistrer.

Ajout d’une étape à un modèle

Vous devez ajouter des étapes à votre modèle pour représenter l’activité à effectuer ; chaque étape exécute une activité bien précise. Une instance AEM standard propose une sélection de composants d’étape. 

Lorsque vous modifiez un modèle, les étapes disponibles apparaissent dans les différents groupes de l’onglet Composants du sidekick de workflow.

chlimage_1

Remarque :

Pour plus d’informations sur les principaux composants d’étape qui sont installés avec AEM, voir Référence des étapes du processus.

Pour ajouter des étapes à votre modèle de processus, procédez comme suit :

  1. Ouvrez le modèle de processus à modifier.

  2. Faites glisser le composant d’étape de workflow nécessaire depuis le sidekick vers le modèle. Une icône en forme de coche sur le composant indique un emplacement de dépôt valide.

    chlimage_1
  3. Les étapes sont exécutées dans l’ordre dans lequel elles apparaissent dans le modèle. Après avoir ajouté des composants d’étape, vous pouvez les faire glisser vers un autre emplacement dans le modèle.

  4. Cliquez sur Enregistrer (barre d'outils de l’éditeur) pour enregistrer la mise à jour du modèle de workflow.

    Attention :

    Même si vous avez configuré et enregistré les mises à jour de chaque propriété et/ou étape, celles-ci ne seront pas conservées dans le modèle de workflow tant que vous n’aurez pas cliqué sur Enregistrer.

Modification d’une étape de workflow

Vous pouvez modifier les composants d’étape pour configurer et personnaliser leur comportement à l’aide des boîtes de dialogue Propriétés des étapes.

  1. Pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés des étapes pour une étape, deux possibilités s’offrent à vous :

    • Cliquez avec le bouton droit sur l’étape dans le modèle de workflow, puis cliquez sur Modifier.
    • Double-cliquez sur l’étape.

    Remarque :

    Pour plus d’informations sur les principaux composants d’étape qui sont installés avec AEM, voir Référence des étapes du processus.

  2. Configurez les propriétés des étapes suivant vos besoins ; selon le type d’étape, plusieurs onglets peuvent être disponibles. Par exemple, l’onglet Étape de participant par défaut présent dans un nouveau processus sous la forme Étape 1 :

    workflowstepedit
  3. Cliquez sur OK pour enregistrer vos mises à jour de l’étape.

  4. Cliquez sur Enregistrer (barre d’outils de l’éditeur) pour enregistrer la mise à jour du modèle de workflow.

    Attention :

    Bien que vous ayez enregistré les mises à jour de l’étape, celles-ci ne seront pas conservées dans le modèle de workflow tant que vous n’aurez pas cliqué sur Enregistrer.

Workflows de débogage et de test

Vous pouvez configurer AEM pour qu’il affiche des messages DEBUG dans les fichiers journaux :

  1. Ouvrez le gestionnaire de configuration de la console web, par exemple :

    http://localhost:4502/system/console/configMgr

  2. Une fois le développement terminé, redéfinissez le Niveau de journal sur Informations.

Testez le nouveau workflow comme suit :

  1. Démarrez votre modèle de processus à partir de la console.
  2. Définissez la Charge utile, puis cliquez sur OK.
  3. Prenez les mesures nécessaires au bon déroulement du processus.
  4. Surveillez les fichiers journaux pendant l’exécution du processus.

Remarque :

Lorsque vous déboguez un workflow, il est conseillé de le tester avec divers types de charges utiles, y compris des types différents de ceux pour lesquels il a été développé. Par exemple, s’il est prévu que votre processus traite des ressources, testez-le en définissant une page comme charge utile et assurez-vous qu’il ne génère pas d’erreurs.

Utilisation de processus pour traiter des envois du formulaire

Vous pouvez configurer un formulaire pour qu’il soit traité par le processus sélectionné. Lorsque des utilisateurs envoient le formulaire, une instance de processus est créée avec les données de l’envoi en tant que charge utile.

Pour configurer le processus afin qu’il soit utilisé avec votre formulaire, procédez comme suit :

  1. Créez une page, puis ouvrez-la à des fins d’édition.

  2. Ajoutez un composant Formulaire à la page.

  3. Modifiez le composant Début du formulaire qui s’affichait sur la page.

  4. Utilisez Démarrer le processus pour sélectionner le processus de votre choix parmi ceux qui sont disponibles :

    workfloweditform
  5. Cliquez sur OK pour confirmer la nouvelle configuration du formulaire.

Exemple : création d’un processus (simple) pour accepter ou rejeter une demande de publication

Pour illustrer certaines des possibilités de création d’un processus, l’exemple suivant crée une variante du processus Publier l’exemple.

  1. Créez un modèle de processus.

    Le nouveau processus sera composé des éléments suivants :

    • Début de flux
    • Étape 1
    • Fin de flux
  2. Supprimez Étape 1 (car il s’agit du mauvais type d’étape pour cet exemple) :

    • Cliquez avec le bouton droit sur l’étape, puis cliquez sur Supprimer. Confirmez l’action.
  3. Dans la section Processus de l’onglet Composants du sidekick, faites glisser une Étape de participant sur le workflow et positionnez-la entre Début de flux et Fin de flux.

  4. Pour ouvrir la boîte de dialogue des propriétés, deux possibilités s’offrent à vous :

    • Cliquez avec le bouton droit sur l’étape de participant, puis cliquez sur Modifier.
    • Double-cliquez sur l’étape de participant.
  5. Dans l’onglet Commun, saisissez Valider le contenu pour le Titre et la Description.

  6. Ouvrez l’onglet Utilisateur/Groupe :

    • Sélectionnez Administrateur (admin) pour le champ Utilisateur/Groupe.
    • Activez Courrier électronique pour que l’utilisateur soit averti par e-mail.

    Remarque :

    Pour que les courriers électroniques soient envoyés, les informations relatives au service de messagerie et au compte utilisateur doivent être configurées.

  7. Cliquez sur OK.

    Vous revenez alors à l’aperçu du modèle de processus. L’étape de participant y a été renommée Valider le contenu.

  8. Faites glisser une Division OU sur le processus et positionnez-la entre Valider le contenu et Fin de flux.

  9. Ouvrez Division OU pour modification.

  10. Configurez :

    • Commun : sélectionnez 2 branches.
    • Branche 1 : sélectionnez Itinéraire par défaut.
    • Branche 2 : assurez-vous que l’option Itinéraire par défaut n’est pas sélectionnée.
  11. Cliquez sur OK pour enregistrer vos mises à jour de Division OU.

  12. Faites glisser une Étape de participant sur la branche de gauche, ouvrez les propriétés, spécifiez les valeurs suivantes, puis cliquez sur OK :

    • Titre : Rejeter la demande de publication
    • Utilisateur/Groupe : par exemple, projects-administrators
    • Courrier électronique : activez cette option pour que l’utilisateur soit averti par e-mail.
  13. Faites glisser une Étape du processus sur la branche de droite, ouvrez les propriétés, spécifiez les valeurs suivantes, puis cliquez sur OK :

    • Titre : Publier la page comme demandé
    • Processus : sélectionnez Activer la page. Ce processus publie la page sélectionnée sur les instances de l’éditeur.
  14. Cliquez sur Enregistrer (barre d’outils de l’éditeur) pour enregistrer toutes les mises à jour du modèle de workflow.

    Attention :

    Bien que vous ayez enregistré les mises à jour des étapes, celles-ci ne seront pas conservées dans le modèle de workflow tant que vous n’aurez pas cliqué sur Enregistrer.

    Votre nouveau modèle de processus va se présenter comme suit :

    workflowexample
  15. Appliquez ce processus à votre page, de sorte que lorsque l’utilisateur définit l’étape Valider le contenu sur Terminé, il peut choisir s’il souhaite Publier la page comme demandé ou Rejeter la demande de publication.

    chlimage_1

Exemple : définition d’une règle pour une division OU

Les étapes Division OU vous permettent d’introduire de nouveaux chemins de traitement dans votre processus.

Pour définir une règle OU, procédez comme suit :

  1. Créez deux scripts et enregistrez-les dans le référentiel, par exemple sous :

    /apps/myapp/workflow/scripts

    Remarque :

    Les scripts doivent comporter une fonction check() qui renvoie une valeur booléenne.

  2. Modifiez le processus et ajoutez la Division OU au modèle.

  3. Modifiez les propriétés de la Branche 1 de la Division OU :

    • Définissez-la comme Itinéraire par défaut en configurant la Valeur sur true.
    • Dans Règle, définissez le chemin d’accès au script. Par exemple :
      /apps/myapp/workflow/scripts/myscript1.ecma

    Remarque :

    Vous pouvez changer l’ordre des branches si nécessaire.

  4. Modifiez les propriétés de la Branche 2 de la Division OU.

    • En tant que Règle, définissez le chemin d’accès à l’autre script. Par exemple :
      /apps/myapp/workflow/scripts/myscript2.ecma
  5. Définissez les propriétés des différentes étapes de chaque branche. Assurez-vous que la valeur Utilisateur/Groupe est définie.

  6. Cliquez sur Enregistrer (barre d’outils de l’éditeur) pour conserver vos modifications dans le modèle de workflow.

    Attention :

    Bien que vous ayez enregistré les mises à jour des étapes, celles-ci ne seront pas conservées dans le modèle de workflow tant que vous n’aurez pas cliqué sur Enregistrer.

Fonction Check()

Remarque :

Voir Utilisation d’ECMAScript.

L’exemple de script suivant renvoie la valeur true si le nœud est un JCR_PATH situé sous /content/we-retail/us/en:

function check() {
    if (workflowData.getPayloadType() == "JCR_PATH") {
	     var path = workflowData.getPayload().toString();
	     var node = jcrSession.getItem(path);
	     
	     if (node.getPath().indexOf("/content/we-retail/us/en") >= 0) {
	     	return true;
	     } else {
	     	return false;
	     }	
     } else {
     	return false;
     }
}

Exemple : demande d’activation personnalisée

Vous pouvez personnaliser n’importe lequel des processus personnalisés. Pour bénéficier d’un comportement personnalisé, superposez les détails du processus approprié.

Par exemple, Demande d’activation. Ce processus est utilisé pour publier des pages dans Sites. Il se déclenche automatiquement lorsqu’un auteur de contenu ne dispose pas des droits de réplication appropriés. Pour plus d’informations, voir Personnalisation de la création de pages – Personnalisation du processus Demande d’activation.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne