L’artiste digitale et illustratrice américaine Tracie Ching oscille entre l’ombre et la lumière avec une parfaite maîtrise. Cette adepte des films indépendants et des super-méchants des bandes dessinées crée des portraits graphiques à base d’effets de hachure élaborés. Découvrez comment elle utilise des formes personnalisées et l’outil Dégradé de formes d’Adobe Illustrator pour définir les zones claires et sombres de ses compositions.

Création de formes simples

Tracie utilise l’outil Plume pour dessiner les contours et les formes simples de sa composition. Elle choisit une couleur distincte (du violet clair en l’occurrence) pour réaliser l’esquisse de base, qui sera masquée à mesure qu’elle ajoutera des détails.

Esquisse d’un visage d’homme gris uni sur fond noir. Les traits du visage sont dessinés au moyen de hachures violet clair.

Création de formes vectorielles personnalisées

Tracie démarre son projet en créant cinq formes personnalisées. Elle utilise l’outil Ellipse pour dessiner une forme allongée, qu’elle retravaille ensuite en modifiant ou en ajoutant des points d’ancrage sur le tracé. Pour transformer un tracé arrondi en ligne droite, elle sélectionne l’outil Point d’ancrage dans la barre d’outils, puis elle double-clique sur le point d’ancrage. Pour remanier une forme, elle active l’outil Sélection directe et fait glisser les points d’ancrage de manière individuelle.

Une fois que la forme lui convient, elle l’ajoute dans le panneau Formes (Fenêtre > Formes > Nouvelle forme) en tant que forme artistique, puis elle choisit le mode de coloration Teintes pour pouvoir modifier aisément la couleur de la forme ultérieurement.

L’outil Ellipse est utilisé pour personnaliser des formes allongées. Les nouvelles formes sont ajoutées et retravaillées dans le panneau Formes.

Dessin de formes libres

Pour les éléments irréguliers, tels que les mèches de cheveux, Tracie dessine à main levée en utilisant différentes formes vectorielles personnalisées. Elle modifie l’épaisseur des contours pour créer des mèches plus ou moins épaisses.

Un gros plan sur l’œil et le front de l’homme montre des mèches de cheveux réalisées à l’aide d’illustrations vectorielles dessinées à main levée.

Ajout de hachures pour définir les ombres et les lumières

La composition de Tracie repose essentiellement sur l’utilisation de hachures. Grâce à cette technique, elle peut générer des effets d’ombre complexes. Pour créer les hachures, Tracie réalise quelques tracés à l’aide d’une forme personnalisée. Elle utilise l’outil Dégradé de formes (Objet > Dégradé de formes > Options de dégradé, puis Objet > Dégradé de formes > Créer) pour créer un ensemble de tracés parallèles. Elle crée ensuite un autre ensemble de tracés en suivant une orientation différente, puis elle superpose les deux pour obtenir un motif hachuré.

L’effet hachuré est obtenu en traçant des lignes parallèles et en les dupliquant à l’aide de l’outil Dégradé de formes.

Hachures avec une couleur

Pour un effet d’ombre plus concentré, Tracie utilise la même couleur pour les deux ensembles de tracés qui forment le motif hachuré. Elle applique l’effet dans la partie sombre du front et de l’arête du nez ainsi que dans les zones claires pour donner l’impression que la lumière arrive sur le front et l’aile du nez.

L’effet d’ombre hachurée est obtenu en superposant des traits parallèles avec une même couleur de contour.

Hachures avec deux couleurs

Tracie associe du noir et du gris pour donner de la texture au motif hachuré. Le gris étant la couleur de la surface du visage, l’effet est relativement subtil et simule le rendu d’une gravure.

L’effet de texture hachurée est obtenu en superposant des traits parallèles avec des couleurs de contour différentes.

Utilisation d’un masque d’écrêtage pour délimiter les motifs

Tracie utilise un masque d’écrêtage pour limiter certains effets aux contours d’une forme. Par exemple, le masque d’écrêtage appliqué à la forme de l’œil empêche l’ombre de s’étendre au-delà du globe oculaire.

Elle utilise, là aussi, des hachures pour former l’ombre dans le blanc de l’œil. Elle sélectionne ensuite la forme de l’œil avec les marques de hachure et choisit Objet > Masque d’écrêtage > Créer (remarque : le masque d’écrêtage doit être placé au-dessus des calques qu’il contrôle).

Un gros plan sur l’œil de l’homme montre les masques d’écrêtage utilisés pour délimiter les zones d’ombre.

Création de l’ambiance avec une couleur globale

Lorsqu’elle démarre un design, Tracie utilise généralement des niveaux de gris et se limite à trois couleurs : du gris foncé pour la surface du visage, du noir pour les ombres et du gris clair pour les zones claires.

Dans la palette Options de nuance (Fenêtre > Nuancier > Options de nuance), elle active la case à cocher Globale pour pouvoir modifier ses trois couleurs ou une seule à la fois.

Une fois les tracés terminés, Tracie définit l’ambiance de l’illustration en réglant les trois couleurs. Dans le panneau Nuancier (Fenêtre > Nuancier), elle modifie les valeurs CMJN de ses couleurs globales.

Pour cette illustration, elle a remplacé le gris foncé par du bleu foncé (C=100, M=75, J=10, N=35) et le gris clair par du bleu clair (C=100, M=20, J=0, N=0). Pour renforcer l’intensité dramatique, elle a opté pour du noir pur (C=100, M=100, J=100, N=100).

À gauche : le visage de l’homme est noir, blanc et gris. À droite : le visage passe au bleu clair, bleu foncé et noir, avec des couleurs globales.

Finalisation de la composition

Une fois les couleurs choisies, Tracie retravaille les hachures dans certaines zones pour finaliser son portrait ténébreux.

Portrait d’un homme en bleu clair, bleu et noir. Les hachures sont utilisées pour révéler les ombres et la lumière, et ajouter de la profondeur.

 

À propos de l’artiste

Ayant reçu un carnet de croquis pour ses cinq ans, Tracie Ching s’est par la suite orientée vers des études d’arts plastiques. Sans emploi lors de la grande récession, la jeune diplômée a mis à profit son temps libre pour explorer les applications Adobe. Cette graphiste autodidacte apprécie tout particulièrement Adobe Illustrator, qui offre une grande souplesse pour réaliser des illustrations vectorielles.

Elle exerce le métier d’illustratrice depuis maintenant cinq ans et a forgé sa réputation en revisitant des affiches de cinéma grâce à la gravure et à la sérigraphie.

Attirée depuis toujours par les mouvements artistiques nés au début du siècle dernier, Tracie s’est constitué une collection d’œuvres d’art victorien, d’art nouveau et d’art déco. Elle s’inspire d’ailleurs de ces styles éphémères qui ont marqué la typographie, la décoration et l’architecture de l’époque.

Avec sa coupe de super-méchante, Tracie dessine comme une possédée, mais gère sa carrière et sa vie de jeune maman de main de maître.

Suivez Tracie Ching

01/31/2022

Musique utilisée avec l’aimable autorisation d’Epidemic Sound

Cette page vous a-t-elle été utile ?