Cette page illustre la façon dont le service Marketing Cloud ID migre un visiteur du service Analytics ID hérité vers le service Marketing Cloud ID. Certains concepts ont été simplifiés à des fins de compréhension.

Vidéo : Migration des visiteurs Analytics hérités par MCID


Environnement

Un environnement web type est illustré ci-après. À gauche, le navigateur d’un visiteur. Au centre, deux sites web détenus par Mon entreprise Inc., qui ont correctement déployé le service d’identification. Les cylindres à droite et en bas à gauche représentent les serveurs d’Adobe.

Schéma d’un environnement web type

Vous pouvez constater qu’un cookie s_vi est présent dans le navigateur de l’utilisateur. Il semble être défini sur le domaine SiteA.com. Si le suivi Analytics vous est déjà familier, vous savez que ce cookie contient la valeur « aid ». Puisque ce cookie est présent, cet utilisateur s’est rendu sur au moins l’une des propriétés web auparavant détenues par Mon entreprise Inc.

Scénarios

Deux scénarios sont présentés ci-dessous.

Dans le premier, un utilisateur revient sur SiteA.com pour la première fois depuis que Mon entreprise Inc. a déployé le service d’identification. Ce scénario présente la façon dont le service d’identification migre son ID existant du cookie s_vi hérité vers le cookie AMCV. Le premier scénario est illustré en bleu dans le schéma.

Dans le second scénario, le même utilisateur consulte un deuxième domaine détenu par Mon entreprise Inc., sur lequel le service d’identification a également été déployé. C’est la toute première fois que cet utilisateur se rend sur ce site. Ce site a recours au même serveur de suivi Analytics que le premier domaine. Dans ce scénario, le service d’identification récupère l’ID hérité auprès du serveur de suivi, tout en maintenant le même ID du service d’identification. Le second scénario est illustré en rouge dans le schéma.

 

Schéma illustrant deux scénarios pour un même visiteur

Remarque :

Avant la mise en place du service d’identification, le suivi inter-domaines était habituellement réalisé à l’aide de plusieurs domaines utilisant le même serveur de suivi Analytics.

Étapes

  1. L’utilisateur se rend sur SiteA.com pour la première fois depuis que Mon entreprise Inc. a déployé le service Marketing Cloud ID.

     

    Step 1
  2. Le code du service d’identification (VisitorAPI.js) se charge dans le cadre de la page et un contrôle a lieu afin de vérifier s’il existe un cookie AMCV sur le domaine actuel (SiteA.com). Iln’existe aucun cookie de ce type,de sorte que le service d’identification vérifie s’il existe un cookie Demdex dans le domaine demdex.net. Il n’existe aucun cookie demdex.net.

    Recherche des cookies
  3. Puisqu’il n’existe actuellement aucun Marketing Cloud ID dans le navigateur, le code du service d’identification demande un ID auprès des serveurs du service d’identification (dpm.demdex.net). Une requête réseau est envoyée à dpm.demdex.net avec l’ID d’organisation Experience Cloud.

    Requête réseau envoyée

    Remarque :

    L’ID d’organisation Experience Cloud est extrait de la page dans le cadre de votre mise en œuvre et identifie de manière unique chaque entreprise cliente dans Adobe Experience Cloud. Chaque ID ressemble à la valeur suivante : 016D5C175213CCA80A490D05@AdobeOrg

  4. Le serveur du service d’identification reçoit la demande. Puisque la demande ne contient pas de valeuruuid, le serveur en génère une qui sera utilisée pour la génération de la valeur Marketing Cloud ID ou mid. Une fois la valeuruuidgénérée, le serveur génère un mid en utilisant la valeuruuidet l’ID d’organisation Experience Cloud. 

    Le serveur du service d’identification reçoit la demande.
  5. Le service d’identification répond à la demande avec les valeursuuidet mid.

    Réponse avec uuid et mid
  6. Enfin, le service d’identification vérifie s’il existe un ID Analytics hérité. Pour ce faire, il vérifie s’il existe un cookie s_vi sur le domaine du serveur de suivi Analytics. Dans cet exemple, metrics.siteA.com est utilisé comme serveur de suivi Analytics.

    Recherche de l’existence d’un ID Analytics hérité

    Remarque :

    Ce contrôle est nécessaire, car Analytics utilise la valeur mid comme son principal ID pour les visiteurs qui n’ont pas déjà un ID Analytics hérité ni de cookie avec la valeur aid. Si la migration d’un ID existant n’était pas terminée, l’utilisateur deviendrait un nouveau visiteur et aucune des données historiques associées au cookie avec la valeur aid hérité ne serait associée au nouveau visiteur.

     

  7. Dans cet exemple, le navigateur ne contient pas de cookie s_vi hérité dans le domaine du serveur de suivi, ce qui signifie que le service d’identification peut lire ce cookie et en extraire la valeur aid.

    Le navigateur ne contient aucun cookie hérité.
  8. Maintenant que le code du service d’identification possède ce dont il a besoin, il définit un cookie AMCV dans le domaine actuel (SiteA.com). Puisqu’il n’existe pas de cookie demdex.net, le service d’identification définit également un cookie demdex.net contenant l’UUID.

    Le service d’identification définit un cookie AMCV.

    Remarque :

    Le service d’identification écrit son cookie dans le domaine actuel. Ce processus diffère de l’identification Analytics héritée, où le cookie était écrit dans le domaine du serveur de suivi.

    En outre, le domaine du serveur de suivi Analytics ne correspond pas toujours au domaine de la page web.

  9. Une fois le cookie AMCV écrit dans le navigateur, le reste de la page se charge et les balises de la solution Adobe sont déclenchées.

    La page se charge et les balises des solutions Adobe se déclenchent.
  10. Dans le second scénario, le même utilisateur avec le même navigateur se rend sur une autre propriété web détenue par Mon entreprise Inc., où le service d’identification a été déployé.

    Scénario 2 – Visites depuis le même navigateur
  11. Le code du service d’identification se charge et, comme à l’étape 2, un contrôle a lieu afin de vérifier s’il existe un cookie AMCV dans le domaine actuel (SiteB.com). Puisque c’est la première fois que cet utilisateur se rend sur ce site, il n’existe aucun cookie AMCV. Dans ce cas, le cookie demdex.net est recherché. Il existe cette fois un cookie Demdex, puisqu’il a été défini à l’étape 8 du scénario précédent. Le service d’identification lit le cookie Demdex et renvoie la valeuruuid.

    Recherche de la présence d’un cookie AMCV
  12. Comme dans le premier scénario (étape 3), le code du service d’identification demande un ID auprès des serveurs du service d’identification. Cette fois, toutefois, il existe déjà une valeur UUID dans le cookie Demdex. L’UUID et l’ID d’organisation Experience Cloud sont envoyés avec la demande.

    Le service d’identification demande un ID.
  13. Le serveur reçoit la demande et génère une valeurmiden utilisant la valeuruuid(ABC) et l’ID d’organisation (1234), qui ont été envoyés avec la demande. Remarque : La valeur mid est générée en utilisant le même ID d’organisation et le même UUID que dans l’exemple précédent. Puisque les mêmes deux paramètres sont utilisés pour générer l’ID, le résultat est identique. C’est ainsi que se produit le suivi inter-domaines dans le service d’identification.

    Le serveur reçoit la demande et génère une valeur mid.
  14. Le navigateur renvoie la valeur mid sur la page dans la réponse de la demande.

    Le navigateur renvoie la valeur mid à la page.
  15. Le code du service d’identification procède à un contrôle final afin de rechercher s’il existe un cookie s_vi dans le serveur de suivi Analytics (comme dans le premier scénario pour s’assurer qu’il ne tronque aucune donnée visiteur existante).

    Code du service d’identification : contrôle final pour vérifier si le cookie existe
  16. Puisque le domaine du serveur de suivi ne correspond pas au domaine que visite actuellement le navigateur (SiteB.com), un appel est envoyé à metrics.siteA.com afin que le serveur de suivi puisse répondre à la demande. Le serveur de suivi répond à la demande avec la valeur AID, en supposant qu’elle existe (ce qui est le cas ici, comme vous pouvez le constater en haut du navigateur illustré).

    Appel à metrics.siteA.com
  17. Maintenant que le code du service d’identification possède toutes les informations dont il a besoin, il définit un cookie AMCV dans le domaine actuel. Cette fois, le cookie est écrit dans SiteB.com. Le cookie AMCV contient les valeurs mid et aid. La présence de ces deux valeurs nous permet de continuer à utiliser toutes les données associées à l’ID hérité, tout en nous offrant la plupart des avantages qu’offre un ID inter-solution au moyen du MID.

    Écriture d’un cookie AMCV dans le domaine actuel
  18. Enfin, le reste du code de la page s’exécute et les balises de la solution Adobe sont déclenchées.

Vous avez des questions ?

Cet article présente de plus amples informations sur le fonctionnement du service Marketing Cloud ID (MCID). Certains concepts ont été simplifiés à des fins de compréhension. Si vous avez d’autres questions, consultez la documentation du service Marketing Cloud ID. Vous pouvez également poser une question sur les forums de la communauté.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne