Un tableau se compose de lignes et de colonnes de cellules. Une cellule est un bloc de texte dans lequel il est possible d’insérer du texte, des blocs ancrés ou d’autres tableaux. Vous pouvez créer des tableaux dans Adobe InDesign CS5 ou les exporter à partir d’autres applications.

Remarque :

pour créer, modifier et mettre en forme des tableaux dans Adobe InCopy, assurez-vous que vous êtes bien en mode Mise en page.

Création de tableaux

Un tableau se compose de lignes et de colonnes de cellules. Une cellule est un bloc de texte dans lequel il est possible d’insérer du texte, des images texte ou d’autres tableaux. Vous pouvez créer des tableaux de toutes pièces ou en convertissant du texte en tableau. Vous pouvez également imbriquer un tableau dans un tableau.

Lorsque vous créez un tableau, il occupe la largeur du bloc de texte contenant. Il est inséré sur la même ligne que le point d’insertion ou sur la ligne suivante, selon que celui-ci figure respectivement au début ou au milieu de la ligne.

Les tableaux accommodent le texte avoisinant, comme les images texte. Ainsi, un tableau subit le même déplacement que les blocs liés lorsque vous modifiez le corps du texte situé au-dessus ou lorsque vous insérez ou supprimez du texte. En revanche, il est impossible d’insérer un tableau dans un bloc de texte curviligne.

Vous pouvez créer des tableaux verticaux de la même façon que vous créez des tableaux horizontaux. Le sens de l’écriture d’un tableau dépend de celui du bloc de texte utilisé pour créer le tableau. Il change lorsque celui du bloc de texte est modifié. Ce comportement est identique lorsque vous créez un tableau dans une grille de bloc. Toutefois, le sens d’écriture des cellules dans un tableau peut être modifié, quel que soit le sens d’écriture du tableau.

Remarque :

confirmez le sens d’écriture du bloc de texte avant de créer un tableau.

La création et la mise en forme des tableaux sont également abordées dans l’article Mind Your Table Manners de Michael Murphy.

Jeff Witchel d’InfiniteSkills.com fournit une vidéo de démonstration sur les principes de base de la configuration de tableaux.

Pour créer un tableau

Le tableau que vous créez occupe la largeur du bloc de texte.

  1. A l’aide de l’outil Texte , placez le point d’insertion là où vous souhaitez insérer le tableau.
  2. Choisissez Tableau > Insérer un tableau.
  3. Spécifiez le nombre de lignes et de colonnes.
  4. Spécifiez le nombre de cellules horizontales de la ligne de corps et le nombre de cellules verticales dans la colonne.
  5. Si le contenu du tableau doit être réparti sur plusieurs colonnes ou blocs, spécifiez le nombre de lignes d’en-tête ou de pied de tableau dans lesquelles les informations devront être répétées.
  6. (Facultatif) Spécifiez un style de tableau.
  7. Cliquez sur OK.

La hauteur de rangée d’un tableau dépend du style de tableau choisi. Ainsi, un style de tableau peut s’appuyer sur des styles de cellules pour mettre en forme diverses parties du tableau. Si l’un de ces styles de cellule comprend des styles de paragraphe, la valeur d’interligne des styles de paragraphe détermine la hauteur de ligne de cette zone. Si aucun style de paragraphe n’est utilisé, la ligne-bloc par défaut du document détermine la hauteur de ligne. La ligne-bloc est fonction de la valeur d’interligne. Dans ce contexte, une ligne-bloc, correspond approximativement à la hauteur de la surbrillance pour le texte sélectionné.

Pour créer un tableau à partir de texte existant

Avant de convertir un texte en tableau, assurez-vous que le texte est composé correctement.

  1. Pour préparer la conversion d’un texte, insérez des tabulations, des virgules, des retours chariot ou d’autres caractères pour séparer les colonnes. Insérez des tabulations, des virgules, des retours chariot ou d’autres caractères pour séparer les lignes. Souvent, le texte peut être converti en tableau sans être modifié.
  2. A l’aide de l’outil Texte , sélectionnez le texte à convertir en tableau.
  3. Choisissez la commande Tableau > Convertir le texte en tableau.
  4. Dans Séparateur de lignes et Séparateur de colonnes, indiquez le début des nouvelles lignes et colonnes. Choisissez la commande Tabulation, Virgule ou Paragraphe, ou entrez le caractère (par exemple le point virgule) dans les champs Séparateur de colonnes et Séparateur de lignes (le caractère saisi apparaît ensuite dans le menu lorsque vous créez un tableau à partir de texte).
  5. Si vous spécifiez le même séparateur pour les colonnes et les lignes, indiquez le nombre de colonnes à inclure dans le tableau.
  6. (Facultatif) Spécifiez un style de tableau pour mettre en forme le tableau.
  7. Cliquez sur OK.

Si une ligne a moins d’éléments que le nombre de colonnes d’un tableau, des cellules vides remplissent la ligne.

Pour imbriquer un tableau dans un autre

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Sélectionnez les cellules ou le tableau à imbriquer, puis choisissez Edition > Couper ou Copier. Placez le point d’insertion dans la cellule dans laquelle le tableau doit apparaître, puis choisissez Edition > Coller.

    • Cliquez à l’intérieur d’une cellule, choisissez la commande Tableau > Insérer un tableau, spécifiez le nombre de lignes et de colonnes, puis cliquez sur OK.

  2. S’il y a lieu, ajustez l’encart de cellule (voir la section Mise en forme de texte dans un tableau).

Si vous créez un tableau à l’intérieur d’une cellule, il vous est impossible d’utiliser la souris pour sélectionner une portion du tableau qui déborde de la cellule. Vous devez étendre la ligne ou la colonne ou placer le point d’insertion dans la première moitié du tableau, puis utiliser les touches de raccourci clavier pour déplacer le point d’insertion et sélectionner le texte.

Pour importer des tableaux à partir d’autres applications

Lorsque vous importez un document Microsoft Word comprenant des tableaux ou une feuille de calcul Microsoft Excel, à l’aide de la commande Importer, les données importées se présentent sous forme de tableau modifiable. Vous pouvez en contrôler la mise en forme grâce à la boîte de dialogue Options d’importation.

Vous pouvez également coller des données provenant d’une feuille de calcul Excel ou d’un tableau Word dans un document InDesign ou InCopy. Les préférences de Gestion du presse-papiers déterminent la mise en forme du texte collé depuis une autre application. Si l’option Texte seul est activée, les informations s’affichent sous forme de texte tabulé non mis en forme, que vous pouvez convertir en tableau. Si l’option Toutes les informations est sélectionnée, le texte collé prend la forme d’un tableau mis en forme.

Si vous collez du texte depuis une autre application dans un tableau existant, insérez suffisamment de rangées et de colonnes pour le texte collé, choisissez l’option Texte seul dans les préférences de Gestion du presse-papiers, et sélectionnez au moins une cellule (sauf si vous souhaitez imbriquer le tableau collé dans une cellule).

Pour contrôler davantage la mise en forme du tableau importé ou pour conserver la mise en forme de la feuille de calcul, utilisez la commande Importer pour importer le tableau. Pour conserver un lien vers la feuille de calcul, sélectionnez l’option Créer des liens avec les fichiers de texte et de feuilles de calcul importés, dans les préférences de gestion des fichiers.

Remarque :

vous pouvez également copier et coller du texte tabulé dans une sélection de cellules de tableau. Cette technique permet de remplacer facilement le contenu tout en conservant la mise en forme. Supposons, par exemple, que vous deviez mettre à jour le contenu d’un tableau mis en forme dans un magazine mensuel. Vous pouvez pour cela utiliser un lien vers une feuille de calcul Excel. Toutefois, si le contenu provient d’une autre source, vous pouvez copier le texte tabulé comportant le nouveau contenu, sélectionner la plage de cellules dans le tableau InDesign mis en forme et coller le contenu.

Ajout de texte à un tableau

Vous pouvez ajouter du texte, des objets ancrés, des balises XML ou d ’autres tableaux à des cellules. La hauteur de ligne du tableau s’ajuste au texte supplémentaire, à moins que vous ne choisissiez une hauteur fixe. Il n’est pas possible d’ajouter des notes de bas de page aux tableaux.

  1. A l’aide de l’outil Texte , utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Placez un point d’insertion dans une cellule, puis saisissez le texte. Appuyez sur la touche Entrée ou Retour pour créer un nouveau paragraphe dans la même cellule. Appuyez sur la touche de tabulation pour passer d’une cellule à l’autre (si vous appuyez sur cette touche alors que le curseur se trouve dans la dernière cellule, vous insérez une nouvelle ligne). Appuyez sur les touches Maj+tabulation pour passer aux cellules précédentes.

    • Copiez le texte, placez un point d’insertion dans une cellule, puis choisissez la commande Edition > Coller.

    • Placez le point d’insertion dans la cellule où vous voulez insérer le texte, choisissez la commande Fichier > Importer, puis cliquez deux fois sur un fichier texte.

Ajout de graphiques à un tableau

Pour ajouter un graphique à un tableau dans un document InCopy indépendant, assurez-vous que vous êtes en mode Mise en page. Pour ajouter un graphique à un tableau dans un document InDesign lié, utilisez InDesign pour avoir un contrôle plus précis sur le redimensionnement du bloc de texte.

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Placez le point d’insertion à l’endroit où vous voulez insérer le graphique, choisissez Fichier > Importer, puis cliquez deux fois sur le nom d’un fichier graphique.

    • Placez le point d’insertion à l’endroit où vous voulez insérer le graphique, choisissez Objet > Objet ancré > Insérer, puis spécifiez les paramètres. Vous pourrez ensuite ajouter un graphique à l’objet ancré.

    • Copiez un graphique ou un bloc, placez le point d’insertion à l’endroit voulu, puis choisissez Fichier > Coller.

Si les dimensions du graphique sont supérieures à celles de la cellule, la hauteur de celle-ci s’ajuste au graphique tandis que sa largeur reste inchangée (le graphique risque de déborder à droite de la cellule). Si la hauteur du graphique est supérieure à la hauteur fixe de la rangée à laquelle il est destiné, la cellule sera composée par excès.

Remarque :

pour empêcher toute cellule en excès, vous pouvez importer l’image en dehors du tableau, la redimensionner, puis la coller dans la cellule de tableau.

Ajout d’en-têtes et de pieds de tableau

Lorsque vous créez un long tableau, il peut être réparti sur plusieurs colonnes, blocs ou pages. Il est possible d’utiliser des en-têtes ou des pieds de tableau pour répéter les informations du haut ou du bas de chaque portion du tableau.

Vous pouvez ajouter des lignes d’en-tête ou de pied de tableau lors de la création du tableau. Vous pouvez également utiliser la boîte de dialogue Options de tableau pour ajouter des lignes d’en-tête et de pied de tableau et modifier leur aspect dans le tableau. Il est aussi possible de convertir des lignes de corps en lignes d’en-tête ou de pied de tableau.

se_04
Header rows repeated once per frame

Remarque :

pour numéroter les tableaux de manière séquentielle, par exemple Tableau 1A, Tableau 1B, etc., ajoutez une variable à l’en-tête ou au pied de tableau (voir la section Création de légendes continues de figures et tableaux).

  1. Sélectionnez les lignes du haut du tableau pour créer des lignes d’en-tête ou celles du bas du tableau pour créer des lignes de pied de tableau.
  2. Choisissez Tableau > Convertir les lignes > En ligne d’en-tête ou En ligne de pied de tableau.
  1. Placez le point d’insertion dans le tableau et choisissez la commande Tableau > Options de tableau > En-têtes et pieds de tableau.
  2. Spécifiez le nombre de lignes d’en-tête ou de pied de tableau. Des lignes vierges peuvent être ajoutées dans le haut ou dans le bas du tableau.
  3. Indiquez si les informations contenues dans l’en-tête ou le pied de tableau doivent apparaître dans toutes les colonnes de texte (si les blocs de texte ont plusieurs colonnes), une fois par bloc ou une fois par page.
  4. Sélectionnez Ignorer premier en-tête pour éviter que les informations d’en-tête apparaissent dans la première ligne du tableau. Sélectionnez Ignorer dernier pied de tableau pour éviter que les informations de pied de tableau apparaissent dans la dernière ligne du tableau.

    L’option Ignorer premier en-tête est particulièrement utile si vous souhaitez indiquer que l’en-tête ou le pied de page se poursuit. Par exemple, dans le cas d’un tableau s’étendant sur plusieurs pages, vous pouvez décider d’utiliser « Tableau 2 (Suite) » comme texte de l’en-tête. Pour éviter que le mot « (Suite) » ne figure au début du tableau, sélectionnez l’option Ignorer premier en-tête, puis saisissez simplement Tableau 2 dans la première ligne du tableau.

  5. Cliquez sur OK.
  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Placez le point d’insertion dans la ligne d’en-tête ou de pied de tableau, puis choisissez Tableau > Convertir les lignes > En ligne de corps.

    • Choisissez la commande Tableau > Options de tableau > En-têtes et pieds de tableau, puis spécifiez un nombre différent de lignes d’en-tête ou de lignes de pied de tableau.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne