Sélectionnez du texte

  1. Sélectionnez l’outil Texte, puis utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Faites glisser le pointeur en I sur un caractère, un mot ou un bloc de texte pour le sélectionner.

    • Cliquez deux fois sur un mot pour le sélectionner. Les espaces adjacents au mot ne sont pas sélectionnés.

    • Cliquez deux fois sur un caractère pour sélectionner des caractères contigus du même type. Par exemple, lorsqu’un paragraphe contient des caractères romains, kanji et hiragana et que vous cliquez deux fois sur un kanji, les caractères kanji contigus dans la même chaîne seront sélectionnés.

    • Cliquez trois fois n’importe où sur une ligne pour la sélectionner. Si l’option de préférence Cliquer trois fois pour sélectionner une ligne n’est pas sélectionnée, le triple clic sélectionne le paragraphe entier.

    • Si l’option de préférence Cliquer trois fois pour sélectionner une ligne est sélectionnée, cliquez quatre fois n’importe où sur un paragraphe pour le sélectionner en entier.

    • Cliquez cinq fois pour sélectionner un article entier ou cliquez n’importe où dans l’article et choisissez Edition > Tout sélectionner.

Remarque :

si vous sélectionnez du texte qui comprend un ancrage de note à l’aide de l’une des méthodes décrites ci-dessus, la note et son contenu sont également sélectionnés.

Si vous ne parvenez pas à sélectionner le texte dans un bloc, cela peut signifier que ce bloc de texte se trouve sur un calque verrouillé ou sur un gabarit. Essayez de déverrouiller le calque ou d’accéder au gabarit. Il se peut également que le bloc de texte soit situé sous un autre bloc de texte ou un objet transparent (voir la section Sélection de texte dans un bloc couvert).

Modification de l’action du triple clic

  1. Sélectionnez Edition > Préférences > Texte (Windows) ou InCopy > Préférences > Texte (Mac OS).
  2. Sélectionnez la commande Cliquer trois fois pour sélectionner une ligne afin d’activer la sélection de la ligne (paramètre par défaut). Désélectionnez cette option pour sélectionner le paragraphe.

Sélection de texte dans un bloc couvert

  1. A l’aide de l’outil Sélection , maintenez la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée et cliquez pour sélectionner le bloc de texte.
  2. Sélectionnez l’outil Texte, puis cliquez à l’intérieur du bloc de texte ou sélectionnez du texte.

Collage de texte

Vous pouvez coller du texte depuis une autre application ou depuis Adobe InCopy.

Si le point d’insertion ne se situe pas dans un bloc de texte lorsque vous collez du texte dans InDesign, un nouveau bloc de texte simple est créé. Si le point d’insertion se trouve à l’intérieur d’un bloc de texte, le texte est collé dans ce bloc. Si du texte est sélectionné au moment où vous collez le texte, ce dernier écrase le texte sélectionné.

Lorsque vous utilisez la commande Edition > Coller sans format de grille pour coller le texte dans une grille de bloc, le texte collé conserve sa police, sa taille de police et les paramètres d’interlettrage du texte copié. Vous pouvez sélectionner du texte et choisir la commande Edition > Appliquer le format de grille pour mettre en forme le texte collé selon les attributs de caractère de la grille de bloc.

Collage de texte depuis une autre application

  1. Pour préserver la mise en forme et les informations telles que les styles et les marques d’index, dans la section Gestion du presse-papiers de la boîte de dialogue Préférences, sélectionnez l’option Toutes les informations dans la section Coller. Pour supprimer ces informations et d’autres attributs de mise en forme lors du collage, activez l’option Texte seul.
  2. Coupez ou collez le texte dans une autre application ou dans un document InCopy.
  3. Le texte sera collé dans un nouveau bloc, sauf si vous sélectionnez le texte ou cliquez dans un bloc de texte.
  4. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Choisissez Edition > Coller. Si la mise en forme n’a pas été entièrement conservée, modifiez les paramètres de la boîte de dialogue d’options d’importation des documents RTF.

    • Choisissez Edition > Coller sans mise en forme. Si l’option Texte seul est sélectionnée dans les préférences Gestion du presse-papiers, l’option Coller sans mise en forme est grisée lorsque vous collez du texte à partir d’une autre application.

    • Choisissez la commande Edition > Coller sans format de grille.

Remarque :

vous pouvez également faire glisser le texte depuis une autre application et le déposer dans un document InDesign, ou bien insérer un fichier texte ou un fichier de traitement de texte dans un document InDesign directement à partir de l’Explorateur Windows ou du Finder Mac OS. Le texte sera inséré dans un nouveau bloc. Lorsque vous faites glisser du texte tout en maintenant la touche Maj enfoncée, la mise en forme est supprimée. L’option sélectionnée dans la section Gestion du presse-papiers de la boîte de dialogue Préférences détermine si les informations telles que les marques d’index et les nuances sont préservées.

Ajustement automatique de l’espacement lors du collage de texte

Lorsque vous collez du texte, des espaces peuvent être ajoutées ou supprimées automatiquement selon le contexte. Par exemple, si vous collez entre deux mots un mot que vous avez coupé, une espace s’insère avant et après le mot. Par contre, si vous collez le mot en fin de phrase, juste avant le point, aucune espace n’est insérée.

Remarque :

cette fonction est principalement utilisée pour travailler sur du texte en caractères romains. En outre, cette fonction n’est disponible que lorsque le texte en caractères romains à coller est défini sur une langue romaine dans le panneau Caractère.

  1. Sélectionnez Edition > Préférences > Texte (Windows) ou InCopy > Préférences > Texte (Mac OS).
  2. Sélectionnez l’option Ajuster l’espacement automatiquement lors du copier/coller de mots, puis cliquez sur OK.

Collage de texte sur une grille de bloc

Vous pouvez coller du texte qui conserve ses attributs de mise en forme source. Lorsque vous copiez le texte avec des attributs modifiés d’une grille de bloc, puis que vous le collez sur une autre grille de bloc, le texte sera collé avec seulement ces attributs modifiés. Vous pouvez également coller du texte sans appliquer de mise en forme de grille.

  1. Coupez ou collez le texte dans une autre application ou dans un document InCopy.
  2. Dans la grille de bloc, affichez le point d’insertion de texte ou sélectionnez un bloc de texte.
  3. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour coller du texte qui suit le format de grille, choisissez la commande Edition > Coller.

    • Pour coller du texte sans appliquer de mise en forme de grille, choisissez la commande Edition > Coller sans format de grille.

Vous pouvez toujours appliquer le format de grille plus tard en choisissant la commande Edition > Appliquer le format de grille. Les attributs de format de grille spécifiés dans le panneau Grilles nommées seront appliqués au texte.

Application du format de grille à du texte

Vous pouvez appliquer le format de grille à tout texte qui ne suit pas le format de grille.

  1. Sélectionnez le texte.
  2. Choisissez la commande Edition > Appliquer le format de grille.

Modification de l’orientation du texte

  1. Sélectionnez un bloc de texte.
  2. Effectuez l’une des opérations suivantes :
    • Choisissez la commande Texte > Sens d’écriture > Horizontal ou Vertical.

    • Choisissez la commande Texte > Article pour afficher le panneau Article. Sélectionnez Horizontal ou Vertical pour le sens de l’article.

En mode Epreuve en placard et Article, le texte s’affiche horizontalement même si l’option Vertical est sélectionnée. En mode Mise en page, le texte s’affiche verticalement si l’option Vertical est sélectionnée.

Les blocs de texte ou grilles de bloc verticaux sont convertis en barres horizontales tandis que les blocs de texte ou grilles de bloc horizontaux sont convertis en barres verticales. La modification de l’orientation du texte entraîne la modification de l’ensemble de l’article. Tous les blocs de texte liés aux blocs sélectionnés seront affectés.

Remarque :

pour modifier l’orientation de caractères individuels au sein d’un bloc, utilisez la fonction Tate-chu-yoko ou la fonction Rotation des caractères dans le panneau Caractère.

Glisser-déposer de texte

Vous pouvez utiliser la souris pour faire glisser et déposer le texte dans la fenêtre du mode éditeur ou en mode Mise en page. Vous pouvez même faire glisser du texte à partir du mode éditeur dans la fenêtre de mise en page (ou vice versa) ou dans certaines boîtes de dialogue telles que Rechercher/Remplacer. Si vous faites glisser du texte à partir d’un article verrouillé ou archivé, le texte est copié et non déplacé. Vous pouvez également copier le texte ou créer un bloc lorsque vous faites glisser et déposez le texte.

En modes Epreuve en placard, Article ou Mise en page, vous pouvez utiliser la souris pour faire glisser puis déposer le texte. Vous pouvez également faire glisser du texte dans certaines boîtes de dialogue, telles que Rechercher/Remplacer. Si vous faites glisser du texte à partir d’un article verrouillé ou archivé, le texte est copié et non déplacé. La fonction glisser-déposer permet également de copier du texte.

Jeff Witchel propose un didacticiel vidéo consacré à la méthode du glisser-déposer sous le titre Using InDesign Drag and Drop Text.

  1. Pour activer la fonction de glisser-déposer, choisissez Edition > Préférences > Texte (Windows) ou InCopy > Préférences > Texte (Mac OS), sélectionnez l’option Activer en mode Mise en page, Activer en mode éditeur (InDesign) ou Activer en mode éditeur et épreuve en placard (InCopy), puis cliquez sur le bouton OK.
  2. Sélectionnez le texte à déplacer ou copier.
  3. Maintenez le pointeur de la souris sur le texte sélectionné jusqu’à ce que l’icône de glisser-déposer  s’affiche, puis faites glisser le texte.

    Lorsque vous faites glisser le texte, celui-ci reste à sa position initiale, mais une barre verticale indique l’emplacement auquel il sera inséré lorsque vous relâcherez le bouton de la souris. La barre verticale apparaît dans tous les blocs sur lesquels vous faites glisser le curseur.

  4. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour déposer le texte à un nouvel emplacement, positionnez la barre verticale à l’endroit où vous souhaitez que le texte apparaisse et relâchez le bouton de la souris.

    • Pour déposer le texte dans un nouveau bloc, commencez à faire glisser le texte, maintenez la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée, puis relâchez le bouton de la souris avant de relâcher la touche.

    • Pour déposer le texte sans mise en forme, commencez à faire glisser le texte, maintenez la touche Maj enfoncée, puis relâchez le bouton de la souris avant de relâcher la touche.

    • Pour copier le texte, commencez à faire glisser le texte, maintenez la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée, puis relâchez le bouton de la souris avant de relâcher la touche.

Remarque :

vous pouvez également combiner ces touches de modification. Par exemple, pour copier du texte non mis en forme dans un nouveau bloc, commencez à faire glisser le texte et maintenez les touches Alt+Maj+Ctrl (Windows) ou Option+Maj+Commande (Mac OS) enfoncées.

Si l’espacement du texte disposé est incorrect, sélectionnez l’option Ajuster l’espacement automatiquement dans les préférences de texte.

Transposition de caractères

Si vous transposez deux caractères adjacents lors de la saisie, vous pouvez les corriger en utilisant la commande Transposer. Par exemple, si vous avez entré 1243 au lieu de 1234, la commande Transposer inverse le 4 et le 3.

  1. Placez le point d’insertion entre les deux caractères que vous voulez transposer.
  2. Choisissez Edition > Transposer.

Remarque :

la commande Transposer s’applique uniquement aux caractères et aux chiffres situés à l’intérieur des articles. Elle ne peut déplacer les notes ancrées, les tableaux, les espaces ou autres caractères non imprimables d’InCopy. De même, cette commande ne peut pas être utilisée dans un article verrouillé.

Affichage de caractères masqués

Lorsque vous modifiez un texte, il est souvent utile d’afficher les caractères non imprimables tels que les espaces, les tabulations et les marques de paragraphe. Ces caractères sont uniquement visibles dans la fenêtre du document et n’apparaîtront pas à l’impression ou sur un périphérique de sortie.

wt_01
Nonprinting characters hidden (top) and visible (bottom)
  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Sélectionnez Texte > Afficher les caractères masqués. Une coche apparaît en regard de la commande dans le menu.

    • Cliquez sur le bouton Afficher les caractères masqués  de la barre d’outils horizontale.

Modification du texte sur un gabarit

Dans les documents InDesign, un gabarit est une sorte de modèle qui s’applique à plusieurs pages. Il contient, en règle générale, les éléments de mise en page courants qui apparaissent sur toutes les pages du document, tels que les marges, les numéros de pages, les en-têtes et les pieds de page. Vous pouvez utiliser InCopy pour modifier le texte d’un gabarit InDesign si le texte est un fichier lié. Néanmoins, vous ne pouvez ni modifier les attributs de bloc gérés par le gabarit, ni modifier le texte de gabarit à partir d’une autre page (normale) du document.

Remarque :

si vous ne parvenez pas à définir un point d’insertion dans le bloc de texte non verrouillé d’une page standard, il est probable que ce texte figure sur un gabarit. Renseignez-vous auprès de la personne qui a configuré les blocs et auprès de votre équipe graphique.

  1. Choisissez Affichage > Mode Mise en page si ce mode n’est pas déjà actif pour le document.
  2. Choisissez le gabarit dans la zone de page située dans l’angle inférieur gauche de la fenêtre du document.
    wt_05
    Selecting the InDesign master page
  3. Sélectionnez le texte que vous souhaitez modifier sur le gabarit, puis apportez-y les corrections nécessaires.

Pour modifier le texte d’un gabarit, celui-ci doit comprendre des articles gérés et extraits.

Annulation d’une opération

Vous pouvez annuler et rétablir plusieurs centaines d’opérations récentes. Le nombre exact dépend de la quantité de mémoire vive (RAM) disponible et du type d’opération effectuée. L’enregistrement des dernières opérations est effacé lorsque vous enregistrez, fermez ou quittez votre fichier. Leur annulation est alors impossible. Vous pouvez également annuler une opération avant qu’elle ne soit terminée ou revenir à une version précédemment enregistrée.

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour annuler la dernière modification effectuée, choisissez Edition > Annuler >[action]. Certaines opérations, telles que le défilement, ne peuvent pas être annulées.

    • Pour rétablir une opération que vous venez d’annuler, choisissez Edition > Rétablir [action].

    • Pour annuler toutes les modifications effectuées depuis le dernier enregistrement du document, choisissez Fichier > Version précédente.

    • Pour annuler une modification qu’InCopy n’a pas terminé de traiter (par exemple, lorsqu’une barre de progression est visible), appuyez sur la touche Echap.

    • Pour fermer une boîte de dialogue sans appliquer les modifications, cliquez sur Annuler.

Renvoi à un marqueur d’emplacement

Un marqueur d’emplacement est un signet. Il permet de marquer un emplacement dans un document et d’y revenir rapidement et aussi souvent que souhaité. Un document ne peut comporter qu’un seul marqueur d’emplacement.

  1. Placez le point d’insertion à l’endroit où vous souhaitez insérer le marqueur.
  2. Choisissez Edition > Marqueur d’emplacement > Insérer un marqueur. Si vous avez déjà inséré un marqueur, choisissez Remplacer un marqueur.

Pour atteindre le marqueur à n’importe quel endroit du document, choisissez Edition > Marqueur d’emplacement > Atteindre un marqueur.

Pour supprimer le marqueur, choisissez Edition > Marqueur d’emplacement > Supprimer le marqueur. Le marqueur est supprimé automatiquement lorsque vous fermez, puis rouvrez le document.

Ajout de colonnes, blocs et sauts de page

Vous pouvez contrôler les sauts de colonne, de bloc ou de page en insérant des caractères de saut spéciaux dans le texte.

  1. Sélectionnez l’outil Texte, puis cliquez pour créer un point d’insertion à l’endroit où vous voulez insérer le saut.
  2. Choisissez Texte > Insérer un caractère de saut, puis sélectionnez une option de saut dans le sous-menu.

Remarque :

vous pouvez également créer des sauts à l’aide de la touche Entrée du pavé numérique. Pour insérer un saut de colonne, appuyez sur la touche Entrée. Pour insérer un saut de bloc, appuyez sur les touches Maj+Entrée et pour insérer un saut de page, appuyez sur les touches Ctrl+Entrée (Windows) ou Commande+Retour (Mac OS).

Pour supprimer un caractère de saut, choisissez Texte > Afficher les caractères masqués, afin de voir les caractères non imprimables, puis sélectionnez et supprimez le caractère de saut.

Remarque :

si vous créez un saut en modifiant des paramètres de paragraphe (par exemple des options d’enchaînement), le saut est inséré avant le paragraphe concerné. Si vous créez un saut à l’aide d’un caractère spécial, il est inséré immédiatement après ce caractère spécial.

Options de saut

Les options suivantes apparaissent dans le menu Texte > Insérer un caractère de saut :

Saut de colonne 

Insère le texte dans la colonne suivante du bloc de texte actif. Si celui-ci comporte une seule colonne, le texte est inséré dans le bloc lié suivant.

Saut de bloc 

Insère le texte dans le bloc lié suivant, quelle que soit la configuration des colonnes du bloc de texte actif.

Saut de page 

Insère le texte dans la page suivante contenant un bloc de texte lié au bloc de texte actif.

Saut de page impaire 

Insère le texte dans la page impaire suivante contenant un bloc de texte lié au bloc de texte actif.

Saut de page paire 

Insère le texte dans la page paire suivante contenant un bloc de texte lié au bloc de texte actif.

Saut de paragraphe 

Insère un saut de paragraphe (même résultat qu’en appuyant sur la touche Entrée ou Retour).

Saut de ligne forcé 

Force le retour à la ligne à l’endroit où ce caractère est inséré, sans commencer un nouveau paragraphe (même résultat qu’en appuyant sur les touches Maj+Entrée ou Maj+Retour). On parle également de « retour chariot » pour désigner un saut de ligne forcé.

Saut de ligne conditionnel 

Indique où une ligne de texte doit s’interrompre si cela est nécessaire. Un saut de ligne conditionnel est semblable à un tiret conditionnel, à la différence qu’aucun tiret n’est ajouté à l’endroit du saut de ligne.

Des options de saut associées sont disponibles dans les boîtes de dialogue Options d’enchaînement et Options de style de paragraphe.

Utilisation de texte conditionnel

Le texte conditionnel permet de créer différentes versions d’un même document. Une fois que vous avez créé les conditions, vous les appliquez aux plages de texte souhaitées. Vous pouvez ensuite créer différentes versions des documents en masquant ou en affichant les conditions. Par exemple, si vous créez un guide informatique, vous pouvez créer des conditions distinctes pour Mac OS et Windows. Avant d’imprimer la version Mac OS du guide de l’utilisateur, vous pouvez afficher tout le texte auquel la condition « Mac » est appliquée et masquer celui concerné par la condition « Windows ». Vous pouvez ensuite inverser les états de condition pour imprimer le guide de l’utilisateur pour Windows.

iu_text_conditional_1
Conditional text shown

A. All conditions shown B. Conditional indicators 
iu_text_conditional_2
Conditional text hidden

A. “Mac” condition hidden B. Hidden condition symbols 

Les conditions ne peuvent être appliquées qu’à du texte. Vous pouvez rendre les objets ancrés conditionnels, mais seulement en sélectionnant le marqueur d’ancrage correspondant. Vous pouvez appliquer des conditions au texte contenu dans les cellules d’un tableau, mais pas aux cellules, colonnes ou lignes de tableau. Il n’est pas possible d’appliquer des conditions à du texte contenu dans des articles InCopy verrouillés.

Pour consulter un tutoriel vidéo sur l’utilisation de texte conditionnel, rendez-vous à l’adresse www.adobe.com/go/lrvid4026_id_fr.

Planification des documents conditionnels

Lorsque vous planifiez un projet comportant du texte conditionnel, étudiez la nature du document et la manière dont plusieurs personnes peuvent travailler sur celui-ci à tour de rôle. Prévoyez un traitement cohérent du texte conditionnel afin de faciliter l’utilisation et la gestion du document. Suivez les indications suivantes.

Nombre de versions

Définissez le nombre de versions que contiendra votre projet une fois terminé. Par exemple, si vous créez un manuel de présentation d’un programme fonctionnant sur les plates-formes Windows et Mac OS, il peut être souhaitable de créer deux versions, une pour Windows et une pour Mac OS. Si vous souhaitez insérer des commentaires de rédaction à certains endroits du texte lors de la révision, vous aurez besoin de quatre versions, à savoir Mac OS avec commentaires, Mac OS sans commentaires, Windows avec commentaires et Windows sans commentaires.

Pour les documents comportant de nombreuses conditions, vous pouvez définir des ensembles de conditions qui peuvent être appliqués au document et ainsi permettre la création rapide de nouvelles versions.

Nombre de balises de condition requises

Déterminez le nombre de balises de condition nécessaires pour produire les versions souhaitées. La version d’un document est définie par un ensemble unique de balises de condition. Par exemple, la version d’un manuel Windows terminé peut être définie avec une balise de condition Windows affichée, une balise de condition Mac OS masquée et une balise de condition Commentaires masquée. Dans cet exemple, vous devez décider si vous utilisez une balise de condition pour les commentaires Windows et une autre pour les commentaires Mac OS, ou si vous utilisez une seule balise de condition valable pour les commentaires Windows aussi bien que Mac OS.

Organisation du contenu

Evaluez la mesure dans laquelle le document peut être conditionnel et la manière dont vous pouvez l’organiser pour en simplifier le développement et la gestion. Par exemple, vous pouvez organiser un livre de manière à limiter le texte conditionnel à quelques documents. Vous pouvez aussi choisir de conserver les versions d’un chapitre particulier dans des fichiers séparés plutôt que dans du texte conditionnel et utiliser un fichier de livre différent pour chaque version du livre.

Il peut parfois être préférable de créer des couches séparées pouvant être affichées ou masquées plutôt que de recourir aux conditions. Dans le cas d’une production en plusieurs langues, par exemple, chaque couche inclura le texte dans une langue différente.

Stratégie de balisage

Déterminez l’unité de texte conditionnel la plus petite. Par exemple, si un document va être traduit dans une autre langue, une phrase complète sera la quantité de texte minimum que vous rendez conditionnelle. La traduction entraînant souvent un changement de l’ordre des mots, l’utilisation de texte conditionnel pour une partie de phrase peut être problématique.

Vous devez vous imposer une certaine rigueur pour l’application des conditions aux espaces et à la ponctuation, sous peine d’obtenir des espaces en trop ou des mots mal orthographiés. Décidez si les espaces et la ponctuation doivent être conditionnels. Si du texte conditionnel commence ou se termine par une ponctuation, cette dernière doit également être rendue conditionnelle. Le texte est ainsi plus facile à lire lorsque plusieurs versions sont consultées.

Pour éviter les problèmes d’intermots (espace non conditionnel suivi d’un espace conditionnel, par exemple), fixez des règles de gestion pour les espaces suivant du texte conditionnel (soit toujours conditionnels, soit toujours non conditionnels).

Pour éviter toute confusion, décidez de l’ordre dans lequel le texte conditionnel apparaîtra et utilisez le même ordre pour tout le document.

Index et références croisées

Lorsque vous indexez un document, vérifiez bien si les marques d’index sont placées à l’intérieur ou à l’extérieur du texte conditionnel. N’oubliez pas que les marques d’index contenues dans du texte conditionnel ne sont pas comprises dans l’index généré.

Si vous créez une référence croisée à du texte conditionnel, assurez-vous que le texte source possède la même condition. Par exemple, si vous insérez une référence croisée dans un paragraphe « Windows » alors que l’ancrage de texte apparaît dans une condition « Mac », la référence croisée est non résolue lorsque la condition « Mac » est masquée. « HT » apparaît à côté de la référence croisée dans le panneau Hyperliens.

Si vous créez une référence croisée à un paragraphe contenant du texte conditionnel, puis modifiez les paramètres de visibilité de cette condition, mettez à jour la référence croisée.

Création de conditions

Les conditions que vous créez sont enregistrées dans le document actif. Si aucun document n’est ouvert lorsque vous créez une condition, cette condition apparaît dans tous les nouveaux documents que vous créez.

Vous pouvez faire en sorte que le texte conditionnel soit facile à repérer en définissant des indicateurs de condition tels que les soulignements sinusoïdaux en rouge.

Vous pouvez appliquer les conditions existantes dans les fichiers InCopy gérés, mais vous ne pouvez pas y créer, ni y supprimer de conditions. Vous pouvez masquer ou afficher le texte conditionnel dans InCopy, mais les changements n’apparaissent pas dans InDesign lorsque le fichier géré est archivé. Tout comme dans InDesign, vous pouvez créer, appliquer et modifier la visibilité des conditions dans les documents autonomes InCopy.

  1. Choisissez Fenêtre > Texte et tableaux > Texte conditionnel pour afficher le panneau Texte conditionnel.
  2. Choisissez Nouvelle condition dans le menu du panneau Texte conditionnel et saisissez un nom de condition.
  3. Dans le groupe Indicateur, spécifiez l’apparence de l’indicateur auquel la condition est appliquée.

    Par défaut, les indicateurs (tels que les lignes rouges sinusoïdales) apparaissent dans le document mais pas à l’impression ou à la sortie. Vous pouvez choisir une option du menu Indicateurs dans le panneau Texte conditionnel pour masquer les indicateurs ou les imprimer et les sortir, ce qui peut être utile pour la révision.

  4. Cliquez sur OK.

Application de conditions au texte

Vous pouvez appliquer plusieurs conditions au même texte. Par défaut, les indicateurs de condition identifient le texte conditionnel. S’ils sont masqués, vous pouvez toutefois utiliser le panneau Texte conditionnel pour savoir quelles conditions ont été appliquées au texte actif. Une coche pleine indique que la condition est appliquée au texte actif. Une coche estompée indique que la condition est appliquée à une partie de la sélection uniquement.

  1. Sélectionnez le texte auquel vous voulez appliquer la condition.
  2. Dans le panneau Texte conditionnel (Fenêtre > Texte et tableaux > Texte conditionnel), utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour appliquer une condition, cliquez sur celle-ci ou sur la case en regard de son nom.

    • Pour appliquer une condition et supprimer les autres conditions appliquées au texte, maintenez la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée tout en cliquant sur une condition.

    • Pour supprimer une condition, cliquez sur la case en regard de son nom afin de la désélectionner. Vous pouvez aussi cliquer sur [Non conditionnel] pour supprimer toutes les conditions du texte sélectionné.

Remarque :

il n’est pas possible d’appliquer de raccourcis clavier à des conditions particulières. Vous pouvez néanmoins appliquer des conditions à l’aide de la commande Application rapide.

Affichage ou masquage des conditions

Lorsque vous masquez une condition, tout le texte auquel la condition s’applique est masqué. Le fait de masquer les conditions entraîne souvent une modification de la numérotation des pages du document ou livre. Vous pouvez utiliser la fonction Redistribution intelligente du texte pour ajouter et supprimer des pages automatiquement suivant que vous masquez ou affichez les conditions.

En général, le texte conditionnel masqué est ignoré dans le document. Par exemple, le texte masqué n’est ni imprimé, ni exporté ; les marques d’index contenues dans du texte conditionnel masqué ne sont pas incluses dans l’index généré ; et le texte conditionnel masqué est exclu lors des opérations de recherche ou de correction orthographique de texte.

Lorsque vous masquez une condition, le texte masqué est stocké dans un symbole de condition masquée . Si vous sélectionnez du texte contenant un symbole de condition masquée et essayez de le supprimer, InCopy vous invite à confirmer cette suppression. Vous ne pouvez pas appliquer d’autres conditions, styles ou mises en forme au texte conditionnel masqué.

Si plusieurs conditions sont appliquées au texte et si au moins une de ces conditions est affichée et qu’une autre est masquée, le texte n’est pas masqué.

  • Pour afficher ou masquer des conditions individuelles, cliquez sur la zone de visibilité en regard du nom des conditions concernées. L’icône en forme d’oeil indique que la condition est affichée.
  • Pour afficher ou masquer toutes les conditions, choisissez l’option Tout afficher ou Tout masquer dans le menu du panneau Texte conditionnel.

Utilisation d’ensembles de conditions

Un ensemble de conditions capture les paramètres de visibilité de toutes les conditions et permet ainsi d’appliquer rapidement différentes versions d’un même document. Supposons par exemple que vous préparez un document complexe comportant des conditions de plate-forme pour Mac OS, Windows XP, Vista, UNIX, des conditions de langue pour l’anglais, le français, l’allemand et l’espagnol, ainsi que des conditions de rédaction telles que Révision de rédaction et Commentaires internes. Pour la révision de la version relative à Vista en français, vous pouvez créer un ensemble affichant uniquement les conditions Vista, Français et Révision de rédaction, et masquant le reste.

Les ensembles de conditions ne sont pas indispensables pour parvenir à ce résultat, mais ils offrent plus de rapidité et de fiabilité pour modifier différents paramètres de visibilité des conditions.

  1. Appliquez les conditions au texte selon les besoins.
  2. Si le menu Ensemble ne figure pas dans le panneau Texte conditionnel, choisissez la commande Afficher les options dans le menu du panneau Texte conditionnel.
  3. Dans le panneau Texte conditionnel, rendez les conditions visibles ou masquées, selon les besoins.
  4. Choisissez la commande Créer un ensemble dans le menu Ensemble, spécifiez un nom pour l’ensemble, puis cliquez sur OK.

    Le nouvel ensemble devient l’ensemble actif.

  5. Utilisez l’une des méthodes suivantes :
    • Pour appliquer un ensemble de conditions à un document, sélectionnez son nom dans le menu Ensemble.

    • Pour ignorer un ensemble de conditions, sélectionnez cet ensemble afin de le rendre actif et modifiez le paramètre de visibilité d’une condition. Le signe (+) apparaît en regard de l’ensemble de conditions. Sélectionnez de nouveau l’ensemble de conditions pour annuler les omissions. Choisissez la commande Redéfinir « [ensemble de conditions] » pour mettre à jour l’ensemble de conditions avec les nouveaux paramètres de visibilité.

    • Pour supprimer un ensemble de conditions, sélectionnez-le et choisissez la commande Supprimer « [ensemble de conditions] ». La suppression d’un ensemble de conditions ne supprime pas les conditions de l’ensemble, ni les conditions des emplacements où elles sont appliquées.

Gestion des conditions

  1. Utilisez l’une des méthodes suivantes :

    Supprimer une condition

    Sélectionnez la condition concernée et cliquez sur l’icône de suppression au bas du panneau Texte conditionnel. Spécifiez une condition devant remplacer la condition supprimée, puis cliquez sur OK. La condition que vous spécifiez est appliquée à tout le texte qui était concerné par la condition supprimée.

    Pour supprimer plusieurs conditions, cliquez tout en maintenant la touche Maj enfoncée pour sélectionner des conditions contiguës ou cliquez tout en maintenant la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée pour sélectionner des conditions non contiguës, puis cliquez sur l’icône de suppression.

    Supprimer une condition du texte

    La suppression d’une balise de condition du texte diffère de celle d’une balise de condition d’un document. Les balises que vous supprimez d’un texte restent dans le document afin de pouvoir être de nouveau appliquées ultérieurement.

    Pour supprimer une condition du texte, sélectionnez le texte concerné et cliquez sur la case en regard de la condition pour la désélectionner, ou cliquez sur [Non conditionnel] pour supprimer toutes les conditions du texte sélectionné.

    Charger (importer) des conditions

    Choisissez la commande Charger les conditions (pour ne charger que les conditions) ou Charger les conditions et les ensembles dans le menu du panneau Texte conditionnel. Sélectionnez le document InDesign à partir duquel importer les conditions, puis cliquez sur Ouvrir. Les conditions et ensembles chargés remplacent tous ceux possédant des noms identiques.

    Vous ne pouvez pas charger les conditions depuis un fichier InCopy dans InDesign, mais vous pouvez charger les conditions depuis un fichier InDesign vers InDesign et InCopy.

    Les ensembles chargés ignorent les paramètres de visibilité des conditions actives dans le panneau Texte conditionnel.

    Synchroniser les conditions dans un livre

    Pour vous assurer d’utiliser les mêmes conditions dans tous les documents d’un livre, créez les conditions de votre choix dans le document de source des styles, sélectionnez l’option Paramètres de texte conditionnel dans la boîte de dialogue Options de synchronisation, puis synchronisez le livre.

    Afficher ou masquer les indicateurs de condition

    Choisissez l’option Afficher ou Masquer dans le menu Indicateurs du panneau Texte conditionnel, pour afficher ou masquer les indicateurs de condition. Si vous affichez une version et souhaitez voir les domaines conditionnels, affichez les indicateurs de condition. Si vous trouvez les indicateurs de condition gênants pour la visualisation de la mise en page, masquez-les. Choisissez l’option Afficher et imprimer, pour imprimer les indicateurs de condition.

    Modifier le nom d’une condition

    Dans le panneau Texte conditionnel, cliquez sur une condition, marquez une pause, puis cliquez sur le nom de la condition pour la sélectionner. Saisissez un autre nom.

    Modifier les indicateurs de condition

    Dans le panneau Texte conditionnel, cliquez deux fois sur une condition, ou sélectionnez une condition et choisissez la commande Options de condition dans le menu du panneau. Spécifiez les paramètres d’indicateur, puis cliquez sur OK.

Recherche et remplacement de texte conditionnel

A l’aide de la boîte de dialogue Rechercher/Remplacer, recherchez le texte auquel une ou plusieurs conditions ont été appliquées et remplacez-le par une ou plusieurs autres conditions.

  1. Affichez le texte conditionnel à inclure dans la recherche.

    Le texte masqué est exclu de la recherche.

  2. Sélectionnez Edition > Rechercher/Remplacer.
  3. Si les zones Rechercher le format et Remplacer le format n’apparaissent pas en bas de la boîte de dialogue, cliquez sur Plus d’options.
  4. Cliquez sur la zone Rechercher le format pour afficher la boîte de dialogue Rechercher un format. Dans le menu Conditions, sélectionnez l’option [Condition quelconque] pour rechercher le texte auquel une condition est appliquée ou l’option [Non conditionnel] pour rechercher le texte pour lequel aucune condition n’est appliquée, ou sélectionnez les conditions particulières à rechercher. Cliquez sur OK.

    Cette fonction recherche le texte correspondant parfaitement aux conditions sélectionnées. Par exemple, si vous sélectionnez Condition 1 et Condition 2, le texte auquel une seule des conditions est appliquée n’est pas trouvé ; il en va de même pour le texte auquel une troisième condition est appliquée en plus de ces deux conditions.

  5. Cliquez sur la zone Remplacer le format pour afficher la boîte de dialogue Modifier le format. Spécifiez l’option de mise en forme différente (condition ou style de caractère, par exemple), puis cliquez sur OK.

    Si vous sélectionnez la section Conditions dans la boîte de dialogue Modifier le format, l’option [Condition quelconque] ne modifie pas le texte conditionnel trouvé. Cette option est utile pour appliquer une mise en forme différente, telle qu’un style de caractère particulier. Sélectionnez l’option [Non conditionnel] pour supprimer toutes les conditions du texte trouvé. Si vous sélectionnez une condition particulière, indiquez si elle doit remplacer les éventuelles conditions appliquées au texte trouvé ou être ajoutée à celles-ci.

  6. Cliquez sur le bouton Rechercher et utilisez les boutons Remplacer, Remplacer/Rechercher ou Tout remplacer pour remplacer la condition.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne