Microsoft Word/PowerPoint:

Vidéo Word/PowerPoint
Cliquer pour voir la démonstration
Vidéo Outlook
Cliquer pour voir la démonstration
Vidéo Teams
Cliquer pour voir la démonstration

Action requise :
Le 11 janvier 2021, une mise à jour d’application Office 365 nécessitera que l’autorisation d’application soit à nouveau acceptée pour que les utilisateurs puissent accéder aux intégrations Office.

Le 11 janvier 2021, à 11h00, heure de l’Est, Adobe Sign mettra à jour l’application Adobe Sign pour Office 365, qui est l’application commune pour les intégrations Word/PowerPoint, Outlooket Teams. Cette mise à jour est destinée à renforcer la sécurité globale dans les trois intégrations.

Une fois la mise à jour terminée, les administrateurs/utilisateurs seront invités à accepter une demande d’autorisation pour l’application. Cette demande de nouvelle acceptation est requise en raison de l’utilisation d’un nouvel ID d’application. Le jeu d’autorisations demandé est identique à l’authentification précédente ; aucune autorisation supplémentaire n’est ajoutée.

  • Il n’existe aucun processus d’installation ou de mise à niveau auquel les utilisateurs doivent participer. Tout ce qui est requis est d’accepter à nouveau la demande d’autorisation.
  • Le jeton d’accès a une durée de validité d’une heure. Les utilisateurs actuellement authentifiés lors de la mise à jour de l’application seront invités à accepter de nouveau la demande d’autorisation lorsque leur jeton d’accès expirera.
    • Les utilisateurs qui ne sont pas authentifiés au moment de la mise à jour seront invités à accepter de nouveau la demande d’autorisation lors de leur prochain accès à l’intégration (à moins qu’un administrateur n’ait déjà consenti pour l’organisation).

La demande d’autorisation est commune aux trois intégrations, de sorte que les utilisateurs n’ont à accepter de nouveau la demande qu’une seule fois et que cette acceptation s’applique à toutes les intégrations Office utilisées.

L’expérience des utilisateurs est dictée par les paramètres de consentement de l’utilisateur pour l’application (configurés par un Administrateur global dans votre portail Microsoft Azure).

Options de consentement des utilisateurs Microsoft

  • Administrateurs :

    Les administrateurs Office 365 déclenchent la demande d’autorisation lorsqu’ils tentent d’accéder à l’une des intégrations après la mise à jour.

    Les administrateurs ont la possibilité de choisir l’option Consentement au nom de votre organisation lorsqu’ils acceptent la demande d’autorisation. Si cette option est activée, tous les utilisateurs de l’organisation se voient accorder l’accès et aucun utilisateur ultérieur ne déclenchera la demande d’autorisations.

    Si l’administrateur accepte sans vérifier le consentement de l’organisation, il active uniquement l’accès pour son utilisateur.

    Autorisation d’administration requise - Vue Administrateur

    Attention :

    Il est possible pour les administrateurs Office d’accepter la demande d’autorisation pour leur utilisateur individuel, et non pour le compte de l’organisation. Cela peut créer une situation dans laquelle il n’existe aucune autre option permettant d’accorder le consentement aux utilisateurs non-administrateurs via l’interface contextuelle.

    Dans ce cas, un Administrateur global, un Administrateur d’applications ou un Administrateur d’applications cloud peut accorder le consentement de l’organisation dans les applications d’entreprise d’Azure Active Directory.

  • Utilisateurs non-administrateurs :

    Les utilisateurs non-administrateurs ne pourront pas accéder à l’application tant qu’un administrateur Office 365 n’accorde pas l’autorisation à l’organisation.

    Si ce message s’affiche, les utilisateurs doivent contacter leur administrateur Office 365.

    Autorisation d’administration requise - Vue Utilisateur

    Remarque :

    Les utilisateurs peuvent identifier leur administrateur Office 365 en se connectant à leur portail Azure et rechercher des Administrateurs globaux dans la section Rôles et administrateurs.

  • Utilisateurs non-administrateurs dont le workflow de consentement de l’administrateur est activé :

    Les utilisateurs non-administrateurs ne pourront pas accéder à l’application tant qu’un administrateur Office 365 n’aura pas accordé l’autorisation.

    Si l’organisation a activé le workflow de consentement de l’administrateur, l’utilisateur peut demander le consentement de l’administrateur directement à partir de l’écran d’autorisation pour son utilisateur.

    Ce processus d’autorisation accorde l’accès à un utilisateur à la fois (lorsque l’administrateur approuve les demandes).

    Consentement d’administrateur requis - Vue Utilisateur - Workflow de consentement

  • Administrateurs :

    Les administrateurs Office 365 déclenchent la demande d’autorisation lorsqu’ils tentent d’accéder à l’une des intégrations après la mise à jour.

    Les administrateurs ont la possibilité de choisir l’option Consentement au nom de votre organisation lorsqu’ils acceptent la demande d’autorisation. Si cette option est activée, tous les utilisateurs de l’organisation se voient accorder l’accès et aucun utilisateur ultérieur ne déclenchera la demande d’autorisations.

    Si l’administrateur accepte sans vérifier le consentement de l’organisation, il active uniquement l’accès pour son utilisateur.

    Éditeur vérifié - Vue Administrateur

    Attention :

    Il est possible pour les administrateurs Office d’accepter la demande d’autorisation pour leur utilisateur individuel, et non pour le compte de l’organisation. Cela peut créer une situation dans laquelle il n’existe aucune autre option permettant d’accorder le consentement aux utilisateurs non-administrateurs via l’interface contextuelle.

    Dans ce cas, un Administrateur global, un Administrateur d’applications ou un Administrateur d’applications cloud peut accorder le consentement de l’organisation dans les applications d’entreprise d’Azure Active Directory.

  • Utilisateurs non-administrateurs :

    Les utilisateurs non-administrateurs ne pourront pas accéder à l’application tant qu’un administrateur Office 365 n’accorde pas l’autorisation à l’organisation.

    Si ce message s’affiche, les utilisateurs doivent contacter leur administrateur Office 365.

    Éditeur vérifié - Vue Utilisateur

    Remarque :

    Les utilisateurs peuvent identifier leur administrateur Office 365 en se connectant à leur portail Azure et rechercher des Administrateurs globaux dans la section Rôles et administrateurs.

  • Administrateurs :

    Les administrateurs Office 365 déclenchent la demande d’autorisation lorsqu’ils tentent d’accéder à l’une des intégrations après la mise à jour.

    Les administrateurs ont la possibilité de choisir l’option Consentement au nom de votre organisation lorsqu’ils acceptent la demande d’autorisation. Si cette option est activée, tous les utilisateurs de l’organisation se voient accorder l’accès et aucun utilisateur ultérieur ne déclenchera la demande d’autorisations.

    Si l’administrateur accepte sans vérifier le consentement de l’organisation, il active uniquement l’accès pour son utilisateur.

    Consentement de l’utilisateur - Vue Administrateur
  • Utilisateurs non-administrateurs :

    Les utilisateurs non-administrateurs déclenchent la demande d’autorisation lorsqu’ils tentent d’accéder à l’une des intégrations après la mise à jour.

    Si l’utilisateur accepte la demande d’autorisation, il active l’accès pour son utilisateur.

    Consentement de l’utilisateur - Vue Utilisateur