Accessibilité et Adobe Captivate

Vous pouvez créer des sorties conformes à la Section 508 pour les utilisateurs atteints d’une déficience visuelle ou auditive, de troubles de la mobilité ou d’autres types de handicaps. Lors de la création de votre projet, vous pouvez également supprimer les obstacles empêchant les personnes atteintes de handicaps de visionner vos projets Adobe Captivate.

Ces solutions soutiennent les efforts des agences gouvernementales pour répondre aux besoins de leurs utilisateurs par le biais de la conformité à la Section 508, ainsi que des sociétés qui désirent améliorer l’accessibilité.

Normes d’accessibilité mondiales

De nombreux pays, y compris les Etats-Unis, l’Australie, le Canada, le Japon et les pays de l’Union européenne, ont adopté des normes d’accessibilité basées sur les normes développées par le World Wide Web Consortium (W3C). Le W3C publie les Web Content Accessibility Guidelines (Directives d’accessibilité aux contenus Web), un document qui hiérarchise les actions que les créateurs doivent prendre pour rendre le contenu Web accessible. Pour plus d’informations concernant la Web Accessibility Initiative (Initiative d’accès au Web), visitez le site du W3C sur www.w3.org/WAI.

Aux Etats-Unis, la loi qui gouverne l’accessibilité est connue sous le nom de Section 508, un amendement du U.S. Rehabilitation Act (Loi sur la réadaptation des États-Unis). La Section 508 interdit aux agences fédérales d’acheter, de développer, de conserver ou d’utiliser de la technologie électronique qui n’est pas accessible aux personnes atteintes de handicaps. En plus de mandater les normes, la Section 508 permet aux employés de la fonction publique d’attaquer les agences en justice dans des tribunaux fédéraux pour non-conformité.

Pour plus d’informations concernant la Section 508, consultez les sites suivants :

Que signifie la conformité à la Section 508 ?

La Section 508 fait partie du Rehabilitation Act de 1973 (Loi de 1973 sur la réadaptation) qui exige que les agences fédérales développent, maintiennent, acquièrent ou utilisent la technologie électronique et de l’information pour rendre les systèmes accessibles aux personnes atteintes de handicaps. La version la plus récente (1998) de la Section 508 établit des normes applicables dans l’ensemble de l’administration publique.

Que signifie « accessible » ?

En général, un système de technologie de l’information est accessible aux personnes atteintes de handicaps s’il peut être utilisé de plusieurs manières ne dépendant pas d’un unique sens ou d’une seule capacité. Par exemple, les utilisateurs doivent pouvoir naviguer avec un clavier, en plus d’une souris (pas uniquement avec une souris). Par ailleurs, les éléments visuels et auditifs de l’interface utilisateur doivent accommoder les utilisateurs malentendants et ceux ayant une déficience visuelle.

De quels autres types de logiciels d’aide ont besoin les utilisateurs finals ?

Les lecteurs d’écran ou les utilitaires de synthèse vocale (qui lisent le contenu de la fenêtre active, les options des menus ou le texte que vous avez tapé) et les outils d’aide de révision d’écran traduisent le texte à l’écran en paroles ou en un affichage Braille dynamique et actualisable. Cette technologie d’aide peut fournir une assistance pour le clavier ou des raccourcis, des légendes pour les paroles et les sons et des avertissements visuels comme des barres d’outils clignotantes. Les outils disponibles sont notamment Windows Eye et JAWS.

Que fait Adobe Captivate pour être conforme à la Section 508 ?

La sélection de l’option Activer l’accessibilité rend certains éléments des projets Adobe Captivate accessibles ou ouverts à la technologie d’accessibilité. Par exemple, si vous sélectionnez l’option Activer l’accessibilité et si vous avez rempli les champs de nom et de description du projet dans les préférences du projet, un lecteur d’écran lira le nom et la description lorsque le fichier SWF Adobe Captivate est lu.

Les éléments Adobe Captivate suivants sont accessibles lorsque l’option Activer l’accessibilité est sélectionnée :

  • nom du projet (provenant des Propriétés du projet) ;

  • description du projet (provenant des Propriétés du projet) ;

  • texte d’accessibilité des diapositives ;

  • étiquette des diapositives (provenant des Propriétés de la diapositive) ;

  • Boutons

  • commandes de lecture (la fonction de chaque bouton est lue par les lecteurs d’écran) ;

  • protection par mot de passe (si un fichier SWF Adobe Captivate est protégé par un mot de passe, le message demandant le mot de passe est lu par les lecteurs d’écran) ;

  • diapositives de questions (le titre, la question, les réponses, le texte des boutons et la communication de score sont lus par les lecteurs d’écran).

Les interactions suivantes sont également accessibles :

  • Accordion
  • Process TABS
  • Process Circle
  • Pyramid Stack
  • Pyramid Matrix
  • Montage chronologique
  • Circle Matrix
  • Glossary
  • Certificate
  • TextArea
  • Radio Button
  • Check box
  • Listbox
  • Dropdown

Les sorties générées avec l’option Activer l’accessibilité peuvent être affichées dans tous les navigateurs compatibles. Cependant, il se peut que votre sortie ne soit pas conforme à la Section 508 à moins qu’elle ne soit affichée avec Internet Explorer. Internet Explorer est le seul navigateur à prendre en charge MSAA (Microsoft Active Accessibility).

Pour accéder aux fichiers Flash à l’aide d’un lecteur d’écran, Flash Player 9 ou supérieur doit être installé sur l’ordinateur des utilisateurs.

L’Access Board est un organisme fédéral indépendant responsable de l’établissement des normes d’accessibilité pour les personnes atteintes de handicaps. Pour plus d’informations sur la mise en conformité des sorties, consultez le site de l’Access Board (www.access-board.gov/508.htm).

Page d’accessibilité d’Adobe Captivate

Pour obtenir les dernières informations concernant la création et l’affichage de contenu Adobe Captivate accessible, visitez la page de présentation de l’accessibilité Captivate sur le site Web d’Adobe.

Création de contenu accessible

Création de projets conformes à la section 508

Créez un projet Adobe Captivate en utilisant l’option Conforme à la Section 508 pour afficher et tester la sortie. La génération du projet Adobe Captivate met à jour les fichiers sources contenant les informations du projet et crée des fichiers de sortie que vous pouvez publier pour les utilisateurs. Lisez les conseils de création et utilisez la procédure suivante.

  1. Dans un projet ouvert à publier de façon à ce qu’il soit conforme à la section 508, sélectionnez Modifier > Préférences (Windows) ou Adobe Captivate > Préférences (Mac OS).

  2. Dans le panneau Catégorie, développez Projet et sélectionnez Paramètres de publication.

  3. Sélectionnez Activer l’accessibilité dans le panneau Projet.

    Activer l’accessibilité

Conseils pour créer des fichiers Adobe Captivate SWF et HTML5 conformes à la section 508

Bien que les sorties Adobe Captivate avec l’option Section 508 soient conformes pour la navigation, veuillez également vous assurer que les autres éléments sont conformes dans votre projet. Les logiciels d’aide doivent pouvoir « lire » les éléments à l’écran aux utilisateurs ayant une déficience visuelle. Utilisez ces conseils pour créer des projets accessibles.

  • Dans les préférences du projet, écrivez un nom et une description pour vos projets Adobe Captivate.

  • Pour les utilisateurs atteints de déficience auditive, ajoutez les équivalents textuels pour les éléments audio. Par exemple, lorsque vous avez des commentaires audio, il est important d’inclure des légendes en même temps. Vous pouvez, par exemple, mettre une légende transparente à un endroit fixe sur vos diapositives, puis synchroniser le texte avec l’audio à l’aide du montage chronologique.

  • Si votre projet contient du multimédia visuel, donnez les informations concernant le multimédia aux utilisateurs atteints d’une déficience visuelle. Si un nom et une description sont donnés aux éléments visuels, Adobe Captivate peut envoyer les informations à l’utilisateur grâce au lecteur d’écran. Assurez-vous que la partie audio de vos projets Adobe Captivate n’empêche pas les utilisateurs d’entendre le lecteur d’écran.

  • Fournissez un texte que les lecteurs d’écran peuvent lire, pour chaque diapositive.

  • Assurez-vous que la couleur n’est pas la seule façon de faire passer les informations. Si vous utilisez, par exemple, la couleur bleue pour indiquer les liens actifs, pensez aussi aux caractères gras, en italique, soulignés ou autres indices visuels. Par ailleurs, assurez-vous que le premier plan et l’arrière-plan contrastent suffisamment pour que le texte soit lisible pour les personnes à vision réduite et pour celles atteintes de daltonisme.

  • Pour les utilisateurs atteints de déficience visuelle ou de troubles de la mobilité, assurez-vous que les commandes sont indépendantes de l’appareil ou accessibles par le clavier.

  • Les utilisateurs atteints de troubles cognitifs répondent souvent mieux aux conceptions non encombrées dans lesquelles il est facile de naviguer.

  • Si le déplacement de souris est indispensable dans votre projet Adobe Captivate, pensez à doubler la taille du pointeur pour qu’il soit plus facile à voir.

  • Documentez les méthodes d’accessibilité pour les utilisateurs.

  • Evitez de lire les objets en boucle. Lorsqu’un lecteur d’écran rencontre du contenu créé pour Flash Player, le lecteur d’écran avertit l’utilisateur avec de l’audio, par exemple « Chargement en cours… chargement terminé ». Au fur et à mesure qu’un projet se modifie, Flash Player envoie un événement avertissant d’un changement au lecteur d’écran. Le lecteur d’écran revient alors en haut de la page et reprend la lecture. Ainsi, une animation de texte en boucle sur une diapositive, par exemple, risque d’obliger le lecteur d’écran à revenir continuellement en haut de la page.

  • L’accessibilité dans les démonstrations Adobe Captivate fonctionne mieux quand toutes les diapositives ont un contenu interactif. Si vous utilisez JAWS 6.1 ou ultérieur, sachez que, parfois, JAWS n’efface pas l’arborescence MSAA (Microsoft Active Accessibility). Cela peut provoquer la répétition du contenu des diapositives précédentes lorsque les diapositives sont en continu. Ce problème ne se produit pas dans JAWS 4.5.

  • Assurez-vous que la boîte de dialogue Accessibilité n’est pas vide. Importez des annotations de diapositive ou saisissez les instructions appropriées dans la boîte de dialogue Accessibilité.

  • Attribuez un temps d’affichage adapté à vos diapositives et objets. Prévoyez assez de temps pour que l’utilisateur ou le lecteur d’écran ait le temps de lire tout le contenu de la diapositive. Vous pouvez utiliser des objets interactifs. Les objets interactifs mettent le film en pause jusqu’à ce que l’utilisateur exécute une action.

    Si le temps prévu n’est pas suffisant, le film passe à la diapositive suivante avant que tous les objets puissent être lus. Il est alors possible que certains objets de la diapositive suivante ne puissent pas être lus par les lecteurs d’écran.

  • Spécifiez le texte de remplacement pour les images. Si cela n’est pas fait, une image est lue uniquement comme « image » par les lecteurs d’écran.

Spécification de l’ordre de tabulation pour les objets interactifs et non interactifs

S’ils se servent d’un lecteur d’écran, vos lecteurs peuvent utiliser :

  • La touche de tabulation pour parcourir les objets interactifs. Spécifiez l’ordre de tabulation en cliquant sur les flèches vers le haut et vers le bas.La touche de tabulation ne fonctionne pas pour les objets non interactifs. L’ordre de tabulation fonctionne pour les questions car elles ne sont pas interactives.
Ordre de tabulation pour les objets interactifs
  • Utilisez les touches fléchées pour naviguer parmi les objets interactifs et non interactifs. Pour HTML5, utilisez les touches du curseur vers le haut et vers le bas.
Touches fléchées pour les objets interactifs et non interactifs

Si votre cours nécessite que les utilisateurs parcourent uniquement les objets interactifs, vous pouvez inclure des instructions appropriées en tant que texte d’accessibilité (boîte de dialogue Accessibilité).

Par défaut, les objets interactifs sont lus en fonction de leur ordre de superposition. Vous pouvez modifier l’ordre dans lequel le lecteur d’écran doit lire les objets interactifs lorsque les utilisateurs appuient sur la touche de tabulation.

  1. Cliquez sur Ordre des tabulations dans l’Inspecteur des propriétés de la diapositive.

    Tous les objets interactifs, excepté les zones de clic et les objets de survol, sont répertoriés dans la boîte de dialogue Ordre des tabulations. Les zones de clic ne sont pas visibles lors de l’exécution et ne sont donc pas répertoriées dans la boîte de dialogue Ordre des tabulations. Pour les objets de survol, si vous ajoutez du texte d’accessibilité à la zone de survol, les utilisateurs peuvent utiliser les touches fléchées pour naviguer jusqu’à l’objet.

  2. Dans la boîte de dialogue Ordre des tabulations, utilisez les touches fléchées pour placer les composants dans l’ordre dans lequel vous souhaitez qu’ils soient lus.

Ajouter du texte d’accessibilité aux diapositives

Un lecteur d’écran peut lire le texte qui s’affiche sur l’écran d’un ordinateur à voix haute. Les lecteurs d’écran sont pratiques pour les personnes atteintes d’une déficience visuelle. Dans Adobe Captivate, vous pouvez écrire une description pouvant être lue par un lecteur d’écran pour chaque diapositive.

  1. Ouvrez la diapositive à laquelle vous souhaitez ajouter du texte accessible.

  2. Dans l’Inspecteur des propriétés, cliquez sur Accessibilité.

  3. Tapez le texte qui doit être lu à voix haute par le lecteur d’écran.

  4. Pour utiliser les annotations de diapositive (y compris synthèse vocale et sous-titrage), cliquez sur Importer des annotations de diapositive, puis sur OK.

Personnalisation du texte d’accessibilité pour les objets

Vous pouvez ajouter du texte accessible à des objets individuels sur une diapositive. Lorsque les objets apparaissent dans le projet, le texte est lu à voix haute par un lecteur d’écran. Si vous ne définissez pas de texte accessible pour un objet, le lecteur d’écran lira le texte par défaut. Par exemple, si l’objet est une image, le lecteur d’écran lira Image graphique. Ce texte par défaut, en général, n’est pas suffisamment descriptif pour un utilisateur souffrant d’une déficience visuelle. De plus, les objets autres que les légendes et zones de texte ne contiennent pas de texte. Le texte accessible pour ces objets peut aider les utilisateurs à comprendre leur but dans le projet.

  1. Sélectionnez l’objet dont vous souhaitez personnaliser le texte d’accessibilité.

  2. Dans l’Inspecteur des propriétés, cliquez sur Accessibilité.

  3. Désélectionnez Etiquette automatique. Lorsque l’option Etiquette automatique est sélectionnée, le texte de l’objet est lu à voix haute par le lecteur d’écran.

  4. Dans la boîte de dialogue Accessibilité de l’élément, effectuez les opérations suivantes :

    Nom de l’accessibilité

    Entrez le nom de l’accessibilité. Pour un texte de légende, vous pouvez, par exemple, insérer « Ce texte fait partie d’une légende ».

    Description de l’accessibilité

    L’ajout d’une description offre davantage d’informations à la personne utilisant le lecteur d’écran. Par exemple, pensez à une légende telle que « Sélectionner Fichier > Modifier l’image ». Vous pouvez également changer le texte en « Sélectionnez la commande Modifier l’image dans le menu Fichier. Cette commande est uniquement disponible lorsqu’une image est sélectionnée sur la diapositive. »

Test du contenu accessible

Conseils pour le test

Si vous créez votre projet Adobe Captivate pour qu’il fonctionne avec des lecteurs d’écran, téléchargez-en plusieurs. Testez ensuite votre projet dans un navigateur après avoir activé le lecteur d’écran. Assurez-vous que le lecteur d’écran n’essaie pas de « parler » à des moments du projet où vous avez inséré de l’audio séparé. Plusieurs applications de lecteur d’écran offrent une version gratuite de démonstration du logiciel. Essayez-en plusieurs pour vous assurer de la compatibilité entre différents lecteurs d’écran.

Si vous utilisez du contenu interactif, testez-le et vérifiez que les utilisateurs peuvent se déplacer efficacement dans votre projet en utilisant uniquement le clavier. Cette tâche peut s’avérer particulièrement difficile, étant donné que les différents lecteurs d’écran ne fonctionnent pas de la même manière lorsqu’ils traitent les entrées du clavier. Votre contenu Adobe Captivate risque ainsi de ne pas recevoir les frappes de touches comme vous l’aviez prévu. Assurez-vous de tester tous les raccourcis clavier.

A propos de la technologie des lecteurs d’écran

Les lecteurs d’écran sont des programmes conçus pour naviguer sur un site Web et lire le contenu Web à haute voix. Les utilisateurs atteints d’une déficience visuelle se servent souvent de cette technologie.

JAWS®, (Job Access With Speech) de Freedom Scientific, est un exemple de lecteur d’écran. Vous pouvez accéder à la page JAWS du site Web Freedom Scientific à http://www.freedomscientific.com/products/fs/JAWS-product-page.asp. Window-Eyes®, de GW Micro® est un autre lecteur d’écran couramment utilisé. Pour accéder aux informations les plus récentes concernant Window-Eyes, visitez le site de GW Micro sur www.gwmicro.com. Pour les utilisateurs Windows, Microsoft offre un produit gratuit téléchargeable nommé Microsoft Reader qui contient une fonctionnalité de synthèse vocale. Pour plus d’informations, visitez le site de Microsoft sur www.microsoft.com.

Parce que les différents lecteurs d’écran utilisent des méthodes variées pour traduire les informations en paroles, la façon dont votre contenu est présenté aux utilisateurs peut varier. Lorsque vous créez des projets accessibles, n’oubliez pas que vous ne pouvez pas contrôler le comportement d’un lecteur d’écran. Vous pouvez uniquement contrôler le contenu, pas les lecteurs d’écran. Vous ne pouvez pas obliger les lecteurs d’écran à lire un texte spécifique à un moment spécifique, ni contrôler la façon dont le contenu est lu. Il est donc nécessaire de tester vos projets avec différents lecteurs d’écran pour vous assurer qu’ils fonctionnent à votre convenance.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne