Centres de données Adobe Sign

Adobe Sign est hébergé par Amazon Web Services (AWS) et Microsoft Azure dans des configurations de centre de données à zone de disponibilité toujours active. Tous les centres de données Adobe Sign sont hautement résilients. Ils sont conçus pour offrir une haute disponibilité et tolérer les pannes système ou matérielles avec un impact minimal. Chaque centre de données fonctionne avec une infrastructure physique distincte et indépendante, afin d’assurer la continuité d’activité en cas de panne. En cas de perturbation du centre de données, le trafic est acheminé vers d’autres centres de données en dehors de la zone de disponibilité affectée.

Centres de données Adobe Sign

Shard

Cloud

Zone géographique

Principale

Secondaire

Commentaire

AU1

AWS

Australie

 Australie

Sans objet

 

EU1

AWS

EMEA

Allemagne (Francfort)

Irlande (Dublin)

 

EU2

Azure

EMEA

Pays-Bas (Amsterdam)

Irlande (Dublin)

 

IN1

AWS

Inde

Inde (Bombay)

Sans objet

 

JP1

AWS

Japon

Japon (Tokyo)

Sans objet

 

NA1

AWS

Amérique du Nord

États-Unis (Virginie)

États-Unis (Oregon)

 

NA2

AWS

Amérique du Nord

États-Unis (Oregon)

États-Unis (Virginie)

 

NA3

Azure

Amérique du Nord

États-Unis (Virginie)

États-Unis (État de Washington)

 

NA4

AWS

Amérique du Nord

États-Unis (Oregon)

États-Unis (Virginie)

 

SG1

Azure

Singapour

Singapour

Sans objet

À venir en 2021

En cas d’hébergement aux États-Unis et dans l’Union européenne, en plus de la configuration à haute disponibilité décrite ci-dessus, Adobe dispose de plans régionaux de reprise après sinistre pour Adobe Sign, ainsi que d’une documentation sous forme d’un livre d’exécution annuel qui décrit toutes les étapes requises pour mener à bien un basculement de centre de données vers une autre région cloud. Les données stockées dans les centres de données Adobe Sign actifs sont synchronisées avec leur centre de données passif homologue pour la reprise après sinistre, qui se trouve dans une autre région géographique. En outre, Adobe s’efforce d’atteindre les paramètres de reprise après sinistre suivants pour ses clients Adobe Sign :

  • Objectif de point de reprise (RPO) : se rapporte à la quantité de données qui pourrait être perdue lors de la reprise après sinistre. Le délai est déterminé par la durée entre les événements de protection des données. Le RPO pour Adobe Sign est de 2 heures.
  • Objectif de temps de reprise (RTO) : se rapporte à un temps d’arrêt potentiel. La mesure fait référence au temps nécessaire à la reprise après un événement de perte de données et au temps nécessaire pour revenir en activité. Le RTO pour Adobe Sign est de 8 heures.
Logo Adobe

Accéder à votre compte