Guide d'utilisation Annuler

Motifs de refus fréquents

  1. Guide de l’utilisateur destiné aux Adobe Stock Contributor
  2. Pourquoi devenir contributeur sur Adobe Stock
    1. Avantages de devenir contributeur
    2. Ce que nous recherchons
    3. Conseils pour devenir un contributeur efficace
  3. Création et gestion de votre compte
    1. Création de compte
    2. Gestion de votre page de profil Contributeur
    3. Navigation dans votre compte
    4. Besoin d’aide ?
  4. Directives juridiques
    1. Directives concernant les comptes et les fichiers proposés
    2. Terminologie juridique et droit d’auteur
    3. Autorisation de droit à l’image d’une personne et protection
    4. Exigences concernant les autorisations de droit à l’image d’un bien
    5. Restrictions connues concernant les images
    6. Utilisation de votre contenu
    7. Signaler une utilisation abusive présumée de votre adresse IP
  5. Exigences relatives au contenu
    1. Exigences relatives aux photos et illustrations
    2. Exigences relatives aux vecteurs
    3. Exigences relatives aux vidéos
    4. Exigences en matière d’IA générative
    5. Fichiers PNG avec exigences de transparence
    6. Exigences concernant les illustrations éditoriales
    7. Exigences relatives aux modèles d’animations graphiques
    8. Exigences relatives aux templates de design
    9. Collections Premium et 3D
    10. Directives concernant le contenu diversifié et inclusif
  6. Préparation et transfert de fichiers
    1. Bonnes et mauvaises pratiques en matière de photographie
    2. Bonnes et mauvaises pratiques concernant les vecteurs
    3. Bonnes et mauvaises pratiques concernant les vidéos
    4. Transfert de contenu
    5. Chargement d’une autorisation de droit à l’image d’une personne ou d’un bien
  7. Décrire efficacement votre contenu
    1. Titres et mots-clés
    2. Choisir la bonne catégorie
    3. Modification et suppression de fichiers
    4. Organisation à l’aide de fichiers CSV
  8. Processus de révision
    1. Révision
    2. Motifs de refus d’un contenu
    3. Problèmes techniques et de qualité
    4. Différence entre contenus similaires et spam
  9. Paiement et impôts
    1. Rémunération
    2. Détail des royalties accordées aux contributeurs
    3. FAQ sur la fiscalité pour les contributeurs

Découvrez pourquoi certains contenus sont refusés sur Adobe Stock collection afin de mettre toutes les chances de votre côté lorsque vous envoyez vos propres fichiers. 

Tous les fichiers transmis à Adobe Stock sont soumis à une procédure d’examen afin de s’assurer qu’ils respectent nos normes de qualité. Notre but est de vous aider à devenir un contributeur efficace sur Adobe Stock. C’est pourquoi l’équipe de modération indique un motif en cas de refus. (Le refus peut être dû à plusieurs raisons. Cependant, les modérateurs indiquent un seul motif en raison de contraintes de temps).

Considérez tout refus comme une opportunité de réviser attentivement votre fichier et de déterminer s’il est judicieux ou non de le corriger pour pouvoir le soumettre à nouveau. Assurez-vous que les modifications apportées résolvent le problème indiqué dans le motif de refus avant de proposer à nouveau votre fichier.

Voici les principaux motifs de refus :

Contenu créé par IA générative non conforme :

Dans les cas suivants, votre contenu sera refusé et votre compte peut être suspendu dans les cas graves :

  • Vos fichiers créés par IA générative n’ont pas été libellés correctement en cochant l’option « Créé à l’aide d’outils d’IA générative »
  • Des ressources soumises ont été générées en faisant référence à un ou plusieurs autres artistes dans l’invite. 
  • Vous avez fait référence à des noms de personnes (notamment à des artistes), de lieux ou de propriétés dans votre invite, et/ou dans votre titre ou vos mots-clés. 

La non conformité des fichiers peut également être due à la présence de filigranes, à des titres ou des mots-clés inappropriés ou non pertinents, ou encore au caractère douteux ou diffamatoire du contenu. En outre, si vous recevez un rappel vous invitant à fournir une autorisation ou à résoudre un problème lié à une autorisation et que vous soumettez à nouveau le fichier sans résoudre le problème, celui-ci sera refusé pour non conformité. 

Intérêt esthétique ou commercial insuffisant

Soyez le plus objectif possible et posez-vous la question : « Si j’étais le client, pourquoi souhaiterais-je acheter cette image ? » Si vous ne trouvez pas de bonne réponse, essayez de modifier votre approche du contenu créé et soumis. Assurez-vous de prêter attention aux détails. Par exemple, si vous créez une photo d’une magnifique famille réunie autour d’un barbecue, mais que celui-ci est tout rouillé, la photo n’a aucun intérêt commercial. 

En outre, notez que les sujets courants comme les fleurs, les animaux de compagnie, les couchers de soleil et la nourriture sont déjà fortement représentés sur Adobe Stock. Par conséquent, si vous soumettez du contenu dans ces catégories, assurez-vous qu’il est unique.

Dans les exemples suivants, l’image de gauche n’est pas attrayante sur le plan commercial, mais l’image de droite serait acceptée :

Si vos fichiers contiennent des contenus protégés par les lois sur la propriété intellectuelle, nous ne pouvons pas les accepter. Cette règle a été mise en place pour vous protéger, ainsi que pour protéger nos clients et Adobe Stock. Pour plus d’informations, consultez la section Directives juridiques de ce guide du contributeur.

Le contenu protégé par les lois sur la propriété intellectuelle peut apparaître dans l’image, la description, le titre et/ou les mots-clés. En voici quelques exemples :

  • Produits et objets 
    S’ils sont identifiables et distinctifs visuellement, notamment par leur forme ou leur couleur, les produits commerciaux ne doivent jamais être au centre ni constituer l’objet principal de votre contenu. Cela concerne les jouets, les accessoires de mode, les appareils électroniques, le mobilier de designer, etc. En savoir plus
  • Marque commerciale, présentation commerciale et propriété intellectuelle 
    Nous ne pouvons pas accepter de contenu comprenant des logos, des marques commerciales ou des noms de société ou de marque. Cela comprend les emballages identifiables et autres habillages de produit. En savoir plus
  • Lieux, sites, monuments et points d’intérêt 
    Les sites soumis à un droit d’entrée imposent souvent des restrictions en ce qui concerne les photos. Les images nécessitent des autorisations de droit à l’image lorsqu’elles représentent d’une manière identifiable des emplacements uniques comportant des caractéristiques distinctives, notamment des lieux clos, des installations et des animaux identifiables. Nous ne pouvons pas non plus accepter de contenus qui représentent certains points d’intérêt et monuments. Il relève de votre responsabilité de déterminer si des restrictions éventuelles s’appliquent aux photos. En savoir plus
  • Architecture et bâtiments 
    Une architecture moderne présentant des constructions uniques nécessite une autorisation de droit à l’image lorsqu’elle constitue l’objet principal de l’image. Toutefois, selon la situation particulière, des plans rapprochés, des panoramas urbains ou des horizons urbains peuvent être acceptables. En savoir plus
  • Objets protégés par le droit d’auteur 
    Les images reprenant ou représentant des œuvres d’art, des sculptures, de l’art urbain, des dessins, des illustrations, des extraits de textes, des polices et des éléments graphiques ne sont pas acceptables si vous n’en êtes pas le créateur. En savoir plus

Problèmes techniques et liés à la qualité

Pour que le contenu ait une valeur commerciale, il doit être de grande qualité et parfait techniquement. Les images et les vidéos doivent être nettes et bien éclairées sans aucune trace d’artefact. Les vecteurs doivent être organisés et les tracés incluant un remplissage doivent être fermés. 

Voici les problèmes de qualité courants entraînant le refus du contenu : 

Image floue  

  • Inspectez toujours le contenu à la taille 100 % avant de l’envoyer pour vous assurer qu’il est net.

  • Dans ce cas, veillez à ce que le sujet principal reste net.

  • Assurez-vous que la profondeur de champ choisie est intentionnelle et efficace. Si vous photographiez avec une grande ouverture, la profondeur de champ doit apporter une amélioration à la photo. Si la profondeur de champ est faible, les éléments importants ne doivent pas être flous. Si la mise au point est correcte, mais que l’image n’est pas tout à fait nette, assurez-vous que les réglages visant à améliorer la netteté en post production n’entraînent pas l’apparition d’artefacts.

  • Pour obtenir des images plus nettes, utilisez un trépied ou un monopied lorsque cela est possible. Une vitesse d’obturation plus rapide peut également s’avérer utile. Notez cependant que l’une des méthodes permettant d’accroître la vitesse d’obturation consiste à augmenter l’ouverture, ce qui étend également la profondeur de champ. Vous devez donc trouver le bon équilibre afin de garantir une qualité maximale. Vous pouvez également augmenter la vitesse d’obturation en modifiant la valeur ISO, mais un réglage trop élevé risque d’engendrer du bruit ou des artefacts.

  • Soyez conscient des limites de votre appareil photo. N’hésitez pas à pousser vos travaux jusqu’à ces limites, mais veillez à ne pas (trop) les dépasser.

Artefacts 

  • Le problème le plus courant est un bruit excessif, qui donne à la photo un aspect granuleux. Les artefacts sont généralement dus à un réglage ISO élevé pour des photos prises en situation de faible luminosité. De nombreux appareils photo présentent un bruit élevé à une valeur ISO 1600 et certains à des réglages même inférieurs.

  • Les artefacts peuvent aussi être liés à des opérations de post-traitement trop importantes. Enregistrez toujours le fichier d’origine. Si l’image soumise est refusée en raison d’artefacts, comparez-la à l’original pour déterminer où des artefacts sont apparus.

  • Les artefacts peuvent également être dus à la présence de poussière sur le capteur. Vous pouvez éliminer les taches de poussière lors du post-traitement, mais il est plus simple de garder votre capteur propre. Consultez un magasin d’appareils photo près de chez vous pour connaître les options de nettoyage et obtenir des conseils.

     

    L’image de gauche contient trop d’artefacts, mais l’image de droite serait acceptée :

Problèmes d’éclairage

  • Une exposition trop importante (surexposition) ou insuffisante (sous-exposition) peut diminuer la qualité de la photo. Examinez votre histogramme ou regardez l’image à l’écran lors de la prise de vue pour vous assurer de l’exposition correcte de vos photos.

  • La vitesse d’obturation, l’ouverture et le réglage ISO sont les trois principaux éléments qui déterminent l’exposition. Que vous utilisiez une lumière ambiante ou un éclairage de studio, apprenez à ajuster correctement l’exposition de vos photos pour un résultat optimal.

  • Dans certains cas, l’exposition peut être déterminée par la scène que vous photographiez, mais l’exposition naturelle n’est pas toujours idéale pour les photos du catalogue. 

Qualité de l’image 

Problèmes techniques courants liés aux photos et aux vidéos : 

  • Balance des blancs : la balance des blancs peut donner des rendus trop chauds ou trop froids. La prise de vue au format RAW offre une grande souplesse de réglage de la balance des blancs lors du post-traitement.

  • Contraste : le contraste peut être trop élevé ou trop faible.

  • Saturation : une sursaturation peut donner à votre fichier un aspect artificiel, mais des couleurs sous-saturées ou des tons directs peuvent également être insatisfaisantes. Si vous utilisez Adobe Photoshop Lightroom, vous pouvez essayer le curseur Vibrance au lieu de la fonction Saturation.

  • Sélections : les retouches doivent être discrètes. Sélectionner des objets pour les extraire de leur arrière-plan afin de composer de nouvelles images demande du temps, de la patience et de la minutie. Ne soumettez pas d’images comportant des sélections approximatives ou des éléments qui ne font pas naturellement partie de la scène.

  • Aberration chromatique : des « franges de couleur » peuvent être présentes autour des objets de l’image.

  • Composition générale : la ligne d’horizon est-elle droite ? Avez-vous un peu trop recadré l’image ? Envisagez de laisser un peu de place aux designers pour qu’ils puissent ajouter leurs propres textes ou objets.

Autres problèmes techniques liés aux vidéos : 

  • Stabilité visuelle : la caméra doit être maintenue de manière appropriée et la stabilisation d’image doit être utilisée. Si les tremblements font partie de l’esthétique de votre vidéo, nous le prendrons en compte lors de la révision. La stabilisation en post-production est acceptable si elle ne nuit pas à la qualité de la vidéo.

  • Audio : supprimez tous les éléments audio non exploitables, tels que les sons surmodulés ou susceptibles de constituer une marque déposée. Si votre clip comprend des voix, vous devez envoyer une renonciation au droit à l’image pour chaque personne. N’hésitez pas à envoyer des clips sans audio.

  • Artefacts liés au mécanisme de « rolling shutter » (obturateur déroulant) : la décision d’accepter ou de refuser des clips contenant de légers artefacts liés à un obturateur déroulant (« rolling shutter ») revient à l’équipe de modération. Les clips contenant des artefacts de type inclinaison seront évalués en fonction de la visibilité de l’artefact et de son impact sur la beauté ou l’efficacité de l’image. Nous n’acceptons pas les éléments qui contiennent des effets de flash ou de vibrations (c’est-à-dire des « artefacts de jello »).

  • Séquences en gamma logarithmique (log) : les enregistrements tournés au format log doivent présenter un étalonnage des couleurs simple. Nous recommandons le format de base LUT Rec 709.

  • Enregistrements dont la résolution a été augmentée : n’augmentez pas la résolution d’un enregistrement, par exemple pour passer de HD à 4K. Envoyez vos enregistrements tels qu’ils ont été tournés ou dans une résolution réduite si nécessaire. Utilisez la résolution 4K lors de vos prises de vues si possible.

Problèmes techniques courants liés aux vecteurs :

  • Tracés ouverts : tous les tracés comportant un remplissage doivent être fermés.

  • Images matricielles : n’intégrez pas d’images basées sur des pixels (JPEG) dans vos fichiers vectoriels.

  • Tracé automatique : n’utilisez pas de tracé automatique sur des images complexes telles que des photos, car la modification des vecteurs obtenus est trop difficile pour les clients.

  • Taille du plan de travail : votre plan de travail doit être d’au moins 15 MP pour que vous puissiez le charger sur le portail Contributeur.

Problèmes techniques courants liés aux modèles :

  • Polices non Adobe : remplacez les polices non Adobe en accédant au site Adobe Fonts et en recherchant par style pour trouver une police visuellement similaire.

  • Texte non générique : dans vos modèles, évitez d’employer des noms réels et des références à des personnes, des sociétés et des lieux identifiables.  Utilisez plutôt des noms fictifs et génériques.

  • Problèmes d’utilisation : nous refusons les fichiers de modèle qui sont incomplets, endommagés, mal organisés ou confus. Consultez les directives spécifiques à l’application sur la page Exigences relatives aux modèles de conception pour connaître les meilleures pratiques.

  • Formats non standard : consultez notre liste des formats de papier et d’écran standard  pour connaître les formats que nous acceptons actuellement, puis révisez votre contenu de manière à répondre à ces exigences.

Chaque fichier que vous soumettez doit offrir quelque chose d’unique. Si vous soumettez à plusieurs reprises des fichiers identiques ou similaires, cela pourra être considéré comme du spam. Notre équipe de modération refusera les contenus similaires. L’envoi de spam peut entraîner le blocage, voire la fermeture définitive de votre compte. 

 Adobe

Recevez de l’aide plus rapidement et plus facilement

Nouvel utilisateur ?

Adobe MAX 2024

Adobe MAX
La conférence sur la créativité

Du 14 au 16 octobre à Miami Beach et en ligne

Adobe MAX

La conférence sur la créativité

Du 14 au 16 octobre à Miami Beach et en ligne

Adobe MAX 2024

Adobe MAX
La conférence sur la créativité

Du 14 au 16 octobre à Miami Beach et en ligne

Adobe MAX

La conférence sur la créativité

Du 14 au 16 octobre à Miami Beach et en ligne