Paramètres prédéfinis de vectorisation de l’image

Découvrez les différents types de préréglages que vous pouvez utiliser pour obtenir une vectorisation de bonne qualité.

Article rédigé par : Monika Gause

Monika Gause est conceptrice de communication indépendante, rédactrice technique et enseignante basée à Hambourg, en Allemagne. Le graphisme vectoriel a été un élément constant de sa carrière, où elle a commencé par la publication assistée par ordinateur pour s’orienter ensuite vers le multimédia, en passant par la conception Web et, actuellement, l’écriture. Elle a créé des animations 3D pour des musées, conçu des sites Web pour des petites entreprises et illustré d’innombrables articles de fournitures de bureau. En tant qu’enseignante et modératrice ACP de forums Adobe, elle aime beaucoup examiner les processus de ses clients et des participants aux forums, ainsi que les problèmes auxquels ils sont confrontés, afin de leur proposer des solutions.

Plusieurs options déterminent le résultat de votre vectorisation d’image. Afin de vous donner un bon point de départ, certains préréglages offrent des solutions pour différents types de résultats. Vous pouvez les appliquer, puis les ajuster selon vos besoins. Il n’y a pas de solution universelle, vous devez trouver ce qui convient le mieux à votre type d’image. Sélectionnez un préréglage par son nom en fonction du résultat recherché, par exemple, appliquez le préréglage noir et blanc à une photo couleur pour obtenir une réduction en noir et blanc de la photo. 

Sélectionnez le préréglage Couleur automatique (uniquement disponible directement à partir du panneau Vectorisation de l’image) pour permettre à Illustrator de déterminer la nature de l’image source et d’appliquer ce qui convient le mieux. Cette option utilise l’intelligence artificielle. 

Voici quelques exemples de types d’image :

Dessins animés

Parmi tous les types d’image, la fonction Vectorisation de l’image est la plus adaptée aux personnages de dessins animés.  

  1. Sélectionnez l’illustration source et sélectionnez le préréglage de couleur automatique pour la vectoriser. Souvent, vous obtenez un résultat où il ne reste plus beaucoup à ajuster. 

  2. Pour ajuster davantage le résultat, vous devez vérifier à quel point les tracés suivent la source. Appuyez sur le bouton Afficher la source et maintenez-le enfoncé pour passer temporairement à l’image source et identifier les zones à améliorer. Veuillez noter que le résultat de la vectorisation se décale toujours légèrement vers le bas et vers la droite. Cela ne peut être corrigé. 

  3. Dans la zone d’informations du panneau Vectorisation de l’image, vous devez également vérifier le nombre de couleurs créées. Ce nombre correspond-il au nombre de couleurs de l’image source ?

  4. Ouvrez ensuite la zone Avancé en cliquant sur la petite flèche à gauche. Pour obtenir un résultat plus détaillé, déplacez le curseur Tracés vers la droite. Veuillez noter que les tracés peuvent également alors devenir plus irréguliers. 

  5. Pour obtenir des angles vifs, déplacez le curseur Angles vers la droite. Avec le curseur, définissez que vous préférez les points d’angle, même si les angles dans le fichier source ne sont pas trop nets (notez la partie intérieure gauche de l’os). 

    Veuillez noter qu’une fois que vous modifiez les options par rapport à ce qui avait été initialement configuré, la liste du menu de « Préréglages » devient « Personnalisé ».

  6. Pour éliminer les petites formes ou la poussière présente sur un scan de mauvaise qualité, déplacez le curseur Bruit vers la droite. Avec ce curseur, spécifiez le nombre minimum de pixels voisins de même couleur qui sont vectorisés en tant que forme.

Coups de pinceau ou de crayon  

Les coups de pinceau sont difficiles à vectoriser car beaucoup de détails et des tracés lisses sont nécessaires.

  1. Commencez avec le préréglage noir et blanc. Appuyez sur le bouton Afficher la source pour vérifier le résultat. 

  2. Pour ajuster davantage la vectorisation, utilisez le curseur Seuil pour assombrir ou éclaircir le résultat. Déplacer le curseur vers la droite vous permet d’obtenir des traits plus clairs, mais en conséquence, vous perdez les détails des zones déjà sombres. Avec cette image, c’est difficile, car nous souhaitons à la fois garder les légers traits noirs et les minuscules détails blancs.

  3. Utilisez le curseur Bruit pour saisir encore plus les détails complexes.

  4. Pour équilibrer la fluidité des tracés et la précision de la vectorisation, ajustez le curseur Tracés. 

  5. Cochez la case Ignorer le blanc, pour qu’Illustrator ne génère que des formes noires et que vous puissiez créer un pinceau à partir de cela immédiatement après le développement.

Pour obtenir de bons résultats avec ce type d’illustration en noir et blanc complexe et pour faire correspondre les résultats avec le nouveau module Vectorisation de l’image, il est important de trouver un juste équilibre au niveau de la précision avec les curseurs Tracés et Bruit. 

1 Illustration au pochoir à 1 couleur (Che Guevara)

Pour réaliser ce type d’illustration automatiquement, vous avez besoin de photos source correspondantes et le portrait doit être également isolé sur la photo. Si vous ne disposez pas d’images sources appropriées, il est préférable de procéder à une vectorisation manuelle.

  1. Commencez avec le préréglage noir et blanc. Appuyez sur le bouton Afficher la source pour vérifier le résultat. 

  2. Ajustez le curseur Seuil pour équilibrer les zones sombres et claires. 

  3. Désormais, il est également important de réduire la quantité de détails en réglant le curseur Bruit. Surtout si vous voulez réellement obtenir ce vinyle imprimé sur un T-shirt. 

  4. Ensuite, ajustez le curseur Tracés pour contrôler la fluidité des courbes. Généralement, il est souhaitable de les rendre plus lisses.

  5. En utilisant le curseur Angles, vous pouvez essayer d’obtenir des courbes plus esthétiques en diminuant le nombre d’angles.

  6. Cochez l’option Ignorer le blanc pour créer uniquement des formes noires. 

Vous obtiendrez probablement de meilleurs résultats si vous vectorisez cela manuellement ou si vous passez beaucoup plus de temps sur l’éclairage dans le studio photo et sur la préparation des images dans Photoshop.

Photo-réaliste

Une photo de petite taille ne peut pas être mise à l’échelle à l’infini en la vectorisant automatiquement. Toutefois, si vous n’agrandissez pas trop l’image, vous ne remarquerez peut-être même plus que ce n’est plus une photo. Le module Vectorisation de l’image peut capturer des centaines de milliers de couleurs contrairement à l’ancienne fonction Vectorisation dynamique, qui ne pouvait saisir que 256 couleurs.

  1. Pour obtenir une vectorisation automatique photoréaliste, commencez par le préréglage Couleur intense. Dans la section Information, notez que votre vectorisation a des milliers de couleurs.

  2. Pour optimiser le résultat, tentez d’obtenir un mélange de couleurs encore plus fluide en augmentant le nombre de couleurs : déplacez le curseur Couleurs vers la droite. 

  3. Comme dans presque toutes les vectorisations, vous devez également trouver un juste équilibre entre le niveau de détail et l’aspect lisse, à l’aide du curseur Tracés.

  4. Le préréglage a une valeur Bruit faible ce qui lui permet ainsi de capturer beaucoup de petits détails. Si vous augmentez sa valeur, cela peut entraîner une certaine abstraction de votre image, par conséquent soyez vigilant lorsque vous manipulez cette option.

Photo postérisée  

Cet effet de type Pop Art peut être aisément obtenu avec la fonction Vectorisation de l’image.

  1. Commencez avec le préréglage de couleur peu intense. Cela permet de vectoriser la photo en utilisant un nombre limité de couleurs. 

  2. Vous pouvez réduire davantage le nombre de couleurs en utilisant le curseur Couleurs. Ce faisant, vous déterminez le nombre de couleurs que vous souhaitez obtenir dans le résultat. Vous pouvez vérifier dans la section Informations que le nombre de couleurs correspond à ce que vous avez saisi.

  3. Réduisez ensuite la précision de la vectorisation en déplaçant le curseur Tracés vers la gauche. 

  4. Réduisez aussi la quantité de détails en augmentant la valeur Bruit.

  5. Vient ensuite la partie ludique : appliquer différentes couleurs à la création. Pour ce faire, ouvrez une bibliothèque de nuanciers contenant les couleurs que vous souhaitez appliquer, par exemple en la sélectionnant dans le menu Bibliothèques de nuances à partir du panneau Nuancier. La bibliothèque doit être ouverte. 

  6. Ensuite, dans le panneau Vectorisation de l’image, vous pouvez sélectionner votre bibliothèque dans le menu Palette. Illustrator attribue les couleurs de la bibliothèque aux couleurs d’origine à l’aide de ses propres algorithmes ; vous n’avez aucune influence sur cela.

  7. Si votre bibliothèque contient plusieurs groupes de couleurs, vous pouvez en sélectionner un depuis le menu Couleurs.

  8. Si vous souhaitez attribuer des couleurs différemment, vous devez développer la vectorisation de l’image, puis utiliser la fonction Redéfinition des couleurs de l’illustration pour échanger des couleurs. 

Dégradés

Les dégradés peuvent être divisés en plusieurs formes de couleur unie, vous devez donc tenter d’ajuster les options de manière à obtenir une seule forme au lieu de plusieurs. La première étape consiste à tenter d’ajuster l’image source dans Photoshop de sorte à éliminer les dégradés.

  1. Commencez avec le préréglage de couleur automatique.

  2. L’objectif est maintenant d’unir le plus grand nombre possible de dégradés de couleurs, car cela vous permet d’obtenir des tracés plus lisses, ce qui allège le travail d’édition par la suite. Tentez de déplacer le curseur Couleurs vers la gauche pour réduire le nombre de couleurs.

  3. Une fois l’optimisation terminée, vous devez Développer la vectorisation de l’image et appliquer un dégradé aux formes.

Dessins mécaniques

Les dessins mécaniques et les cartes nettes et réduites peuvent également être vectorisées automatiquement. Les résultats dépendent grandement de la qualité de l’image source et si l’épaisseur de la ligne varie beaucoup, le résultat risque d’être confus.

  1. Commencez avec le préréglage Contour.

  2. Celui-ci crée une vectorisation complètement différente des autres préréglages en vectorisant non pas avec des formes, mais avec des contours. Vous pouvez vérifier cela en sélectionnant Contours avec image source dans le menu Vue

  3. Pour affiner encore le résultat, cochez l’option Aligner les courbes avec les lignes.

  4. Vous devriez également tester si le fait d’augmenter la valeur Angles améliore le résultat. 

Optimiser les résultats avec des images basse résolution

L’esprit humain est capable d’interpréter des détails dans des images qui n’existent pas, alors que les ordinateurs sont limités à cet égard. La nature de l’image déterminera la taille minimale nécessaire pour obtenir un résultat décent. Une esquisse de dessin animé fonctionne dans des tailles plus petites qu’un lettrage. 

  1. Encore une fois, commencez avec le préréglage de couleur automatique.

  2. Le résultat nécessite beaucoup d’ajustements. Commencez avec le curseur Bruit et diminuez la valeur. Augmentez ensuite la précision des tracés. Ne le déplacez pas à l’extrême droite, car les tracés deviennent alors irréguliers.

  3. La vectorisation doit encore être modifiée, ce qui ne peut probablement être effectué que manuellement. Pour préparer cela, vous devez changer la méthode pour la définir sur Chevauchement. Cela crée des formes empilées lorsque cela est possible. S’il n’est pas possible de les empiler, Illustrator fait chevaucher au moins leurs bords. 

    Chevauchement de formes, écartées après avoir agrandi la vectorisation de l’image (à gauche) ; Vue d’ensemble (à droite)

    Formes aboutées, écartées (à gauche) ; Vue d’ensemble (à droite)

Avec cet exemple d’image et de nombreuses images similaires, il serait peut-être bien plus efficace de vectoriser l’image manuellement et cela permettrait bien entendu d’obtenir de meilleurs résultats. 

Utilisation et modification des tracés générés

Une fois que vous avez finalisé la vectorisation, si vous souhaitez modifier les tracés, vous devez développer Vectorisation de l’image. Cliquez sur Développer dans le panneau Contrôle ou le panneau Propriétés. Vous obtenez alors des tracés modifiables que vous pouvez modifier davantage. Il est toujours préférable d’optimiser les options de vectorisation de l’image plutôt que de modifier les tracés ultérieurement. Pour de nombreuses illustrations multicolores, l’édition est presque impossible. Pour d’autres types d’images, cela peut être laborieux.

Créez des logos, des icônes, des croquis, une typographie, un lettrage manuscrit et d’autres images vectorielles grâce à Adobe Illustrator.

Logo Adobe

Accéder à votre compte