Avez-vous affiché l’article correct ?

Cet article fait référence à Digital Publishing Suite. Pour l’article Digital Publishing Solution (DPS 2015), voir Guide de publication Android pour DPS 2015.

Présentation

À l’aide des outils DPS, vous pouvez créer un lecteur de contenu .apk que vous pouvez envoyer à Google Play (ancien Android Market).

Vous pouvez créer deux types d’applications pour les appareils Android : l’application Android basée sur AIR héritée (arrêtée en décembre 2014) ou la nouvelle application Android native. Pour obtenir des instructions sur la création de l’application Android basée sur AIR héritée, voir Création d’applications DPS héritées pour appareils Android. Pour obtenir des instructions sur la création d’une application Android native, voir Création d’applications Android natives DPS.

Pour afficher un tableau comparatif des fonctionnalités, voir Liste des fonctionnalités prises en charge par DPS.

Suivez les étapes ci-dessous pour créer les fichiers requis pour votre lecteur de contenu personnalisé. La version actuelle de DPS App Builder est 3.2 (septembre 2014). 

Liste de vérification des fichiers requis

☐    Icônes d’application (toutes les tailles pour l’application native ; PNG 36x36, 48x48 et 72x72 pour l’application héritée)

☐    Images Splash (PNG 8 bits 1280x800 et 800x1280 ou supérieur) pour l’application héritée uniquement

☐    Certificat valide

A propos du contenu commercialisé sur Google Play

  • Vous pouvez créer uniquement des lecteurs de contenu multifolio pour Google Play. Les applications à folios simples ne sont pas disponibles pour le moment.
  • DPS ne prend actuellement pas en charge les abonnements Google Play.
  • Vous pouvez utiliser la procédure de facturation via l’application de Google pour vendre des éléments.

Pour plus d’informations sur la tarification des applications dans Google Play, voir Vendre vos applications dans l’Aide de Google Play.

Configuration Android requise par les lecteurs de contenu DPS

  • Les lecteurs de contenu DPS natifs prennent en charge les téléphones et tablettes Android exécutant Android 4.0.3 ou version ultérieure.
  • Les lecteurs de contenu DPS hérités prennent en charge les tablettes équipées d’Android 2.3.3 niveau d’API 10 ou supérieur, 512 Mo de RAM ou plus, écran de 7 pouces ou plus, résolution d’écran 1024x600 ou supérieure. Les lecteurs de contenu DPS hérités ne prennent pas en charge les téléphones. Seuls les lecteurs de contenu hérités version 29 et ultérieure prennent en charge Android 4.4 (KitKat).

Présentation des flux de travaux

Préparation à la conception de l’application 

  • Inscrivez-vous en tant que développeur Google Play. L’inscription à Google Play (appelé auparavant Android Market) revient à 25 $ (USD). Terminez la procédure d’inscription afin de pouvoir soumettre vos applications sur Google Play.
  • Créez un certificat de clé privée. Pour les applications Android natives, les fichiers .keystore sont également pris en charge pour la signature de l’application.
  • Créez les icônes de l’application et écrans de démarrage.

Conception et test de l’application 

Soumission de l’application sur Google Play

Pour les applications Android natives, signez le fichier .apk. Soumettez ensuite le fichier .apk signé à la boutique Google Play. Si votre application intègre les achats dans l’application, veillez à spécifier le secret partagé (clé de licence) sur le portail administration de comptes DPS et à envoyer un fichier APK bêta sur le portail des développeurs Google Play. Voir la section correspondante plus loin dans cet article.

Création des fichiers requis

Pour utiliser Viewer Builder pour créer un lecteur de contenu personnalisé, vous devez créer des icônes d’application, des écrans de démarrage et une couverture.

Icônes de l’application

Pour les applications Android natives, créez une image PNG carrée de n’importe quelle taille (96x96 ou plus recommandé). Web App Builder met l’image à l’échelle.

Pour les applications Android héritées, créez des icônes au format PNG de 36x36, 48x48 et 72x72 pixels.

Lorsque vous soumettez l’application finale à la boutique en ligne, vous êtes invité à fournir des images d’application supplémentaires.  

Ecrans de démarrage

Pour les applications Android natives, les écrans de démarrage ne sont pas obligatoires. L’application se charge immédiatement.

Pour les applications Android héritées, créez deux écrans de démarrage pour tous les appareils Android. Lorsque le lecteur de contenu démarre, un écran de démarrage s’affiche pendant environ 3 secondes. Fournissez deux images d’écran de démarrage au format PNG 72 ppp 8 bits avec n’importe quelle paire de dimensions suivante : 1280x800/800x1280, 1920x1200/1200x1920, 2048x1536/1536x2048 ou 2560x1600/1600x2560.

Tous les périphériques utilisent le même écran de démarrage horizontal ou vertical spécifié. Le lecteur de contenu modifie la taille des images horizontalement ou verticalement. En outre, si le périphérique et les images ont un rapport hauteur/largeur différent, le lecteur de contenu recadre les bords des images pour remplir l’écran.

Création d’un fichier de certificat

Les systèmes Android exigent que toutes les applications installées soient signées à l’aide d’un certificat P12, dont la clé privée est gérée par le développeur de l’application. Assurez-vous que toutes les applications sont signées. Le système ne peut pas installer une application qui n’est pas signée. Vous pouvez utiliser les certificats auto-signés pour signer vos applications. Aucune autorité de certification n’est nécessaire.

Il est nécessaire que le certificat que vous créez expire après le 22 octobre 2033.

Plusieurs méthodes permettent de créer des certificats, y compris Adobe Flash Professional et Adobe Flash Builder.Si vous n’avez pas tous les outils de développement installés, vous pouvez utiliser l’utilitaire Keytool pour créer un certificat. Keytool est un utilitaire Java SDK déjà disponible sur les ordinateurs Mac OS. Dans Windows, il est nécessaire d’installer et de configurer Java SDK (également appelé JDK).

Les instructions suivantes vous indiquent comment utiliser Keytool pour créer un certificat. Pour obtenir de plus amples informations, voir la page sur la signature des applications sur le site des développeurs Android.

(Mac OS) Création d’un fichier de certificat à l’aide de Keytool

  1. Ouvrez Terminal, qui se trouve dans le dossier Applications > Utilitaires.
  2. Copiez et collez la ligne suivante (remplacez « myname.key.p12 » et « alias_name » par vos informations) :

    keytool -genkey -v -keystore myname.key.p12 -alias alias_name -keyalg RSA -keysize 2048 -storetype pkcs12 -validity 10000

    En spécifiant « 10000 », la date d’expiration est définie après le 22 octobre 2033.

  3. Saisissez deux fois le mot de passe. Vous spécifiez ce mot de passe ultérieurement dans DPS App Builder.

  4. Suivez les invites pour spécifier les informations de certificat.

    Informations de certificat
  5. Lorsque vous êtes invité à confirmer les choix, saisissez Oui, puis appuyez sur la touche Entrée pour utiliser le même mot de passe.

    Un certificat est créé dans l’emplacement proposé, par exemple le dossier portant votre nom d’utilisateur. Copiez ce fichier de certificat dans un emplacement connu. Notez également le mot de passe.

(Windows) Création d’un fichier de certificat à l’aide de Keytool

  1. Téléchargez et installez Java SDK (JDK). Notez l’emplacement d’installation.
  2. (Facultatif) Définissez un chemin permanent pour l’exécution des commandes Java SDK. La définition d’un chemin permanent permet de saisir les commandes JDK telles que « keytool » à partir de n’importe quel chemin. Ainsi, vous n’avez pas à accéder au répertoire Java SDK. Pour définir un chemin permanent, voir l’étape 4 sur le site JDK.
  3. Ouvrez une invite de commande. Par exemple, saisissez « command » dans le champ Exécuter ou le champ de recherche.
  4. Si vous n’avez pas défini de chemin permanent à l’étape 2, accédez au répertoire dans lequel se trouvent les commandes JDK. Par exemple, saisissez cd \, puis cd program files\Java\jdk1.6.0_24 \bin (indiquez le numéro de version correct).
  5. Tapez (ou collez) la ligne suivante (remplacez « myname.key.p12 » et « alias_name » par vos informations) :

    keytool -genkey -v -keystore myname.key.p12 -alias alias_name -keyalg RSA -storetype pkcs12 -keysize 2048 -validity 10000

    En spécifiant « 10000 », la date d’expiration est définie après le 22 octobre 2033.

  6. Saisissez deux fois le mot de passe. Vous spécifiez ce mot de passe ultérieurement dans DPS App Builder.

  7. Suivez les invites pour spécifier les informations de certificat.

    Informations de certificat

    Un certificat est créé dans l’emplacement proposé, par exemple le dossier portant votre nom d’utilisateur. Copiez ce fichier de certificat dans un emplacement connu. Notez également le mot de passe.

    Remarque : si le fichier de certificat n’est pas créé, remplacez « -keystore myname.keystore » par un chemin cible (par exemple, -keystore c:\users\bob\bobcert.keystore) auquel vous avez accès.

Création de l’application

Utilisez la méthode appropriée pour créer votre fichier d’application Android (.apk).

Pour les applications Android natives, voir Création d’applications Android DPS natives.

Pour les applications Android héritées, voir Création d’applications DPS héritées pour appareils Android.

Configuration de la facturation via l’application (Google Play)

Vous pouvez utiliser le service de facturation via l’application de Google pour vendre des folios individuels au sein de votre lecteur de contenu. DPS ne prend actuellement pas en charge les abonnements Google Play.

Assurez-vous que vous avez configuré la facturation avant de rendre votre contenu disponible aux clients.

(Applications Android AIR héritées uniquement) Même si vous proposez d’autres éléments via un service d’abonnement, vous pouvez configurer la facturation via l’application pour chaque folio commercialisé. Dans le cas contraire, quand vos clients cliqueront sur un bouton Acheter, ils recevront un message d’erreur.

  1. Utilisez le site des développeurs Google Play afin de créer une demande d’application et charger votre lecteur de contenu personnalisé (.apk).

    • Si votre application comprend la facturation dans l’application, Google Play requiert désormais que vous chargiez l’application (.apk) à l’aide de l’onglet Beta Testing de la section APK.
    • Lors de la soumission de votre application finale, cliquez sur Save au lieu de Publish si vous ne voulez pas que votre application s’affiche dans le magasin avant de configurer la facturation via l’application.
  2. Suivez les étapes de la rubrique d’aide relative à l’administration de la facturation via l’application. A mesure que vous suivez ces étapes, notez les points suivants :

    • Spécifiez exactement le même ID de produit dans l’application lors de la configuration de la facturation via l’application Android que lors de la publication du folio à l’aide des outils Adobe. L’ID de produit lie le folio à l’élément de facturation via l’application.
    • Sélectionnez le type d’achat « Managed », et non « Unmanaged ». Dans le cas contraire, vos clients ne peuvent pas restaurer les achats.
    • Adobe ne prend pour l’instant pas en charge la fonctionnalité de remboursement Android.
    • N’oubliez pas les informations que vous fournissez pour votre clé publique, car Adobe en a besoin pour activer la facturation via l’application.
  3. Copiez la clé publique dans le champ Android dans les secrets partagés, tel que décrit dans la rubrique d’aide en ligne du DPS Outil Administration de comptes. Connectez-vous ensuite à l’organiseur Folio Producer.

    Pour rechercher la valeur de votre clé publique, connectez-vous à https://play.google.com/apps/publish. Cliquez sur le lien Edit Profile, puis copiez le texte dans le champ Public Key. Spécifiez également cette valeur de clé publique dans l’outil Administrateur de comptes Adobe, disponible dans le tableau de bord DPS. Ajouter cette valeur de clé publique à la zone des secrets partagés du compte de l’application.

  4. Pour déclencher les changements, connectez-vous au tableau de bord DPS, puis cliquez sur Folio Producer pour ouvrir l’organiseur Folio Producer.

Chargement du fichier .apk sur votre périphérique Android

Pour les applications natives, votre tablette ou téléphone Android requiert Android 4.0.3 ou version ultérieure. Pour les applications Android héritées, votre tablette Android requiert Android 2.3 ou version ultérieure.

  1. Autorisez l’installation d’applications autres que celles du Market sur votre périphérique. Par exemple, sur un Samsung Galaxy, allez dans Paramètres > Applications et sélectionnez Sources inconnues. Une fois l’installation terminée, vous pouvez désélectionner cette option.
  2. Connectez votre périphérique à l’ordinateur. Si nécessaire, montez le périphérique de façon à pouvoir ouvrir le dossier et afficher les fichiers. Si vous ne pouvez pas afficher le périphérique sur votre ordinateur, reportez-vous à la section Transfert de fichiers Android.
  3. Ouvrez un gestionnaire de fichiers (tel que Mes fichiers) et appuyez sur le fichier viewer.apk pour l’installer.

Test du lecteur de contenu Android

Contrairement à Apple, Google ne requiert pas de processus d’approbation pour la soumission d’applications à Google Play. Toutefois, il est recommandé de tester votre fichier de lecteur de contenu personnalisé (.apk) avant de le soumettre à Google.

  1. Chargez le lecteur de contenu personnalisé (fichier .apk) sur votre appareil, comme décrit dans la section précédente.
  2. Publiez votre folio dans Distribution Service (serveur de traitement) en tant que Public. Pour l’ID de produit, Adobe vous recommande d’utiliser le format « com.publisher.publication.monthyear » pour le nom du folio. Pour les folios de vente au détail, assurez-vous que cet ID de produit correspond à l’ID de produit de facturation via l’application que vous avez configuré.

  3. Ouvrez le lecteur de contenu personnalisé, et assurez-vous que vous pouvez télécharger les folios publics vers le lecteur de contenu. Testez les folios.

Si votre application comprend la facturation via l’application, consultez la section précédente relative à la configuration de la facturation via l’application. Pour tester la facturation via l’application dans votre application, voir Configuration des comptes de test et Test de la facturation via l’application.

Limitations du lecteur de contenu Android

Pour obtenir la liste complète des fonctions prises en charge dans les lecteurs de contenu iOS mais pas dans les lecteurs de contenu Android, voir Liste des fonctionnalités prises en charge par DPS et Différences entre les lecteurs de contenu iOS et Android.

Soumission de votre application sur Google Play

Pour obtenir des informations détaillées sur la publication d’applications dans Google Play, visitez cette page :

http://developer.android.com/guide/publishing/publishing.html

  1. Si vous ne l’avez pas déjà fait, inscrivez-vous en tant que développeur Google Play sur http://play.google.com/apps/publish.

  2. Renseignez les informations sur votre application.

  3. Si votre application comprend la facturation via l’application, procédez comme suit :

    • Utilisez la section In-app Products pour spécifier des ID de produit d’achat via l’application. Lorsque vous publiez des folios, utilisez le même ID de produit indiqué dans cette section pour associer l’achat au folio publié.
    • Obtenez la clé de licence (également appelée « clé produit » ou « secret partagé ») et copiez-la dans le champ « Android Shared Secret » dans le portail d’administration des comptes DPS.
    • Chargez une application (fichier .apk) à l’aide de l’onglet Beta Testing de la section APK.
  4. Une fois le fichier APK chargé, cliquez sur Save pour enregistrer les informations sans publier l’application. Cliquez sur Publish lorsque vous êtes prêt à soumettre le lecteur de contenu à Google Play.

Pour des résultats optimaux, ne supprimez pas une application que vous avez accidentellement publiée, mais annulez la publication. 

Dans le cas où votre application Android inclut du contenu commercialisé de n’importe quel type, veillez à spécifier votre clé publique (secret partagé) au moyen de l’Outil Administration de comptes

Pour plus d’informations sur la tarification des applications dans la boutique Google Play, voir la page relative à la vente des applications dans l’Aide de Google Play.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne