Découvrez comment créer et déployer des packs InDesign Server à l’aide du portail Admin Console.

InDesign Server prend en charge la création de packs avec la méthode d’activation en ligne. Il s’agit de la méthode d’activation de licences la plus simple à déployer pour les versions 15.1.1 et ultérieures.

Votre licence est valide jusqu’à la date de fin du contrat. Informations transmises depuis les serveurs Adobe : licence signée associée à l’ID de l’ordinateur. 

Scénarios d’installation et de désinstallation

Pour utiliser InDesign Server, vous devez d’abord l’activer. Si l’ordinateur est connecté, l’activation est effectuée automatiquement au moment de l’installation. 

Créer un pack d’activation en ligne d’InDesign Server

Découvrez les étapes à suivre pour l’activation en ligne et le déploiement de packs InDesign Server. Une fois le déploiement effectué, vous pourrez également découvrir comment supprimer des licences si, par exemple, vous avez des ordinateurs qui ne sont plus utilisés ou que vous devez redéployer la licence.  

Vous devez avoir accès à Adobe Admin Console et aux nouveaux SKU à licence avec fonctionnalités restreintes. Si vous ne disposez pas des SKU à licence avec fonctionnalités restreintes, contactez votre gestionnaire de compte pour obtenir de l’aide.

  1. Connectez-vous à Admin Console. Dans le coin supérieur droit, recherchez et appliquez l’organisation qui possède InDesign Server.
  2. Accédez à Packs > Packs. L’historique de tous les packs créés par l’ensemble des administrateurs de votre organisation s’affiche.
Packs

   3. Cliquez sur Créer un pack.

   4. Dans l’écran qui apparaît, sélectionnez En ligne comme méthode d’activation, puis cliquez sur Suivant. Pour plus d’informations, consultez Licence avec fonctionnalités restreintes - En ligne.

méthode d’activation - en ligne

   5. À l’étape Droits, choisissez l’autorisation requise, puis cliquez sur Suivant

définir les droits

6.  À l’étape Système, sélectionnez les options requises, puis cliquez sur Suivant.

  • Choisir une plate-forme : choisissez Mac OS ou Windows 64 bits comme système d’exploitation.
  • Langue : sélectionnez la langue dans laquelle créer le pack.
  • Utiliser la langue du système d’exploitation : cette option vous permet de créer un pack qui sera déployé dans la langue du système d’exploitation de l’ordinateur client. Dans ce cas, la langue du système d’exploitation correspond à la langue par défaut dans laquelle le pack est déployé.

7.  À l’étape Choix des applications, vous pouvez choisir de créer un pack de licence uniquement ou un pack qui inclut également l’application InDesign Server. 

Type de pack Description En pratique...
Pack de licence uniquement Créez ce pack si InDesign Server est déjà installé sur les ordinateurs clients. Plus tard, vous pouvez simplement activer une licence pour l’application installée.   À partir de Applications disponibles, ajoutez uniquement le Fichier de licence à Applications sélectionnées.
Pack d’applications uniquement
Créez ce pack si l’ordinateur client a déjà une licence avec fonctionnalités restreintes - Licence en ligne. Ensuite, installez InDesign Server sur la machine. À partir de Applications disponibles, ajoutez InDesign Server à Applications sélectionnées. N’ajoutez pas le Fichier de licence.
Pack contenant applications et licence

Créez ce pack pour installer et activer une licence InDesign Server.

À partir de Applications disponibles, ajoutez InDesign Server et le Fichier de licence à Applications sélectionnées.
choisir licence uniquement

Sélectionnez Afficher les anciennes versions pour voir une liste des versions précédentes des applications. Les administrateurs d’entreprise peuvent afficher plus de versions (notamment celles qui ne reçoivent pas de mises à jour de sécurité ou de nouvelles fonctionnalités) en sélectionnant Versions d’application disponibles dans les préférences du pack (Admin Console > Packs > Préférences). Pour plus d’informations, consultez Création de packs d’applications avec Admin Console.

Pour savoir quelles versions sont prises en charge pour votre formule Creative Cloud, consultez la Politique d’assistance de Creative Cloud

 Remarque
  • Adobe Bridge et Adobe Media Encoder sont des applications facultatives. Vous n’êtes donc pas obligé de les choisir pour utiliser InDesign Server. 
  • Peu importe si votre version d’InDesign Server indiquée dans la zone Applications disponibles est différente de la version (16.0) affichée sur la capture d’écran ci-dessus.

Une fois que vous avez terminé vos sélections, cliquez sur Suivant.

8.  À l’étape Options, sélectionnez l’option requise, puis cliquez sur Suivant

Options d’activation de licence

Choisissez la méthode d’envoi par les clients d’informations aux serveurs de licences d’Adobe

Autoriser le serveur de licences Adobe par nom DNS (par défaut) : autoriser le trafic à traverser votre pare-feu jusqu’à https://lcs-cops.adobe.io.

Autoriser le serveur de licences Adobe avec l’adresse IP fixe : autoriser le trafic à traverser votre pare-feu jusqu’à https://lcs-cops-proxy.adobe.com et jusqu’aux IP fixes répertoriées dans l’écran des options d’activation de licence.

Le domaine par défaut a une adresse IP non statique, tandis que le nouveau domaine pointera sur l’une des adresses IP statiques de l’écran Options d’activation de licence. La deuxième option offre plus de contrôle au client sur la gestion de son trafic réseau sortant. 

Options d’activation de licence
Options de gestion
  • Contacter Adobe via un proxy inverse : cette option permet l’activation de licence via un proxy inverse. Les ordinateurs clients rechercheront le point de terminaison saisi pour activer leurs licences. Vous devez vous assurer que vous avez fait pointer votre proxy inverse sur le bon point de terminaison pour que l’activation de licence réussisse.
    • Si vous avez choisi Autoriser le serveur de licences Adobe par nom DNS, faites pointer votre proxy inverse sur lcs-cops.adobe.io.
    • En revanche, si vous avez choisi Autoriser le serveur de licences Adobe avec l’adresse IP fixe, faites pointer votre proxy inverse sur lcs-cops-proxy.adobe.com.
  • Activer Remote Update Manager : exécuter le programme de mise à jour à distance sur l’ordinateur client en tant qu’administrateur. Pour en savoir plus, reportez-vous à la section Remote Update Manager.
  • Rediriger vers le serveur de mise à jour Adobe interne : rediriger toutes les mises à jour de ce pack vers un serveur de mise à jour interne. Les détails du serveur interne sont spécifiés dans un fichier de code XML de remplacement situé sous Packs > Préférences dans Admin Console. Pour plus d’informations, voir Préférences.
  • Installer le pack dans un répertoire d’installation personnalisé : installer les applications de ce pack dans un répertoire d’installation personnalisé. Le répertoire est défini sous Packs > Préférences dans Admin Console. Pour plus d’informations, voir Préférences.
Options de gestion

9.  À l’étape Finaliser, entrez le nom du pack dans le champ Nom du pack.

Passez en revue les applications et la configuration de ce pack avant de le créer.

Compiler le pack

10.  Cliquez sur Compiler le pack.

Regardez le statut de compilation du pack dans la colonne Statut du volet Packs.

Si le pack est compilé avec succès, le lien Télécharger apparaît dans la colonne Disponibilité.

Les packs restent disponibles dans le portail Admin Console pendant trois jours maximum. Pour vérifier le temps qu’il vous reste pour télécharger le pack, cliquez sur l’élément de la ligne correspondant au pack pour en afficher les détails.

Détails de compilation du pack

Pour télécharger le pack et le distribuer ultérieurement, cliquez sur Télécharger.

Une fois que vous avez créé le pack avec licences de fonctionnalités restreintes - en ligne, vous devez configurer les machines des utilisateurs finaux avec la licence. Pour en savoir plus sur le déploiement de packs, la mise à jour ou la suppression de licences et consulter une liste de FAQ, reportez-vous au Guide de déploiement des licences avec fonctionnalités restreintes.

Remarque :

Si vous créez des packs macOS, le programme de téléchargement Adobe Package Downloader se télécharge sur votre ordinateur. Ouvrez-le et exécutez-le pour finaliser le téléchargement du pack. Cliquez ici pour plus de détails.

Installer des licences pour des packs de licence uniquement

Après la création d’un pack de licence uniquement dans Admin Console, procédez comme suit pour installer cette licence sur les ordinateurs des utilisateurs finaux (pour les packs d’activation En ligne, Hors ligne, Isolée ou LAN) :

1.  Téléchargez le pack depuis Admin Console.

2.  Extrayez le contenu du pack.

     Le pack de licence uniquement contient un fichier .json (qui contient les informations de licence) et l’utilitaire Licensing Toolkit :

  • Pour Windows : adobe-licensing-toolkit.exe
  • Pour macOS : adobe-licensing-toolkit

3.  Pour installer la licence, exécutez les commandes suivantes avec les privilèges d’administrateur :

     Pour Windows :

     adobe-licensing-toolkit.exe --precondition --install --filePath <chemin d’accès absolu du fichier .json>

     Forme courte :

     adobe-licensing-toolkit.exe -p -i -f <chemin d’accès absolu du fichier .json>

     Pour macOS : 

     sudo adobe-licensing-toolkit --precondition --install --filePath <chemin d’accès absolu du fichier .json>

     Forme courte :

     sudo adobe-licensing-toolkit -p -i -f <chemin d’accès absolu du fichier .json>

La licence est déployée sur l’ordinateur. L’utilisateur est désormais autorisé à utiliser les applications Adobe installées.

Déploiement des packs

Une fois que vous avez créé le pack de licence avec fonctionnalités restreintes, vous pouvez l’installer sur votre serveur. 

  • Pour ce faire, double-cliquez sur le fichier du pack.  Pour plus de détails, consultez ce document.
  • Utilisez des outils tiers tels que Microsoft System Center Configuration Manager (SCCM), Apple Remote Desktop ou JAMF Casper Suite. Pour plus de détails, consultez ce document.
  • Déployez le pack à l’aide d’une ligne de commande sur un ordinateur Windows. Pour plus de détails, consultez ce document.
  • Déployez le pack à l’aide du fichier Info.plist sur un ordinateur macOS. Pour plus de détails, consultez ce document.

Vous souhaitez trouver rapidement des solutions pour résoudre des erreurs d’installation ou de désinstallation ? Lisez l’article Correction des erreurs d’installation des applications Adobe.

Après le déploiement

Si vous avez installé plusieurs licences avec fonctionnalités restreintes sur l’ordinateur d’un utilisateur final, suivez les étapes ci-dessous pour désinstaller ces licences de cet ordinateur.

Suppression de l’ensemble des licences d’un ordinateur

Suivez ces étapes pour supprimer une licence d’un ordinateur dans les scénarios suivants :

  • Le pack inclut une licence uniquement.
    OU
  • Le pack comprend la licence et des applications InDesign Server. Dans ce cas, utilisez les procédures de désinstallation spécifiques au système d’exploitation, par exemple l’outil Ajout/Suppression de programmes de Windows.

Suppression d’une licence unique sur un ordinateur

Suivez ces étapes pour mettre à jour les détails d’utilisation de la licence sur le portail Admin Console.

Remarque :

Pour activer la connexion au serveur Adobe, vous devez mettre l’URL suivante en liste blanche via le protocole https :

https://daco.adobe.io/device/registration/sdl/v1

Mise à jour de l’utilisation d’une licence sur le portail Admin Console

Si vous supprimez une licence avec fonctionnalités restreintes pour un pack d’activation en ligne, l’utilisation de la licence affichée sous l’onglet Aperçu du portail Admin Console disparaît. Toutefois, la mise à jour sur le portail Admin Console nécessite une connexion par Internet au serveur de licence Adobe. Si vous avez supprimé la licence sans être connecté ou si une erreur de connexion s’est produite avec les serveurs Adobe, les détails mis à jour concernant l’utilisation de la licence n’apparaîtront peut-être pas dans le portail Admin Console.

Foire aux questions (FAQ)

L’activation en ligne est conçue pour répondre aux exigences strictes de nos clients en matière de sécurité. Aucune information nominative n’est transmise à Adobe. Après l’installation du pack et lors du lancement du produit, le client établit une connexion https sécurisée avec lcs-cops.adobe.io. Le client enverra les informations suivantes à Adobe dans le cadre de l’appel via https :

"npdId": "ID des données de préconditionnement NGL",

"npdPrecedence": "Ordre de priorité des données de préconditionnement NGL",

"asnpTemplateId" : "ID de modèle ASNP",

"deviceDetails": {

"deviceId": "ID de l’appareil",

"osName": "Système d’exploitation",

"osVersion": "Version du système d’exploitation",

"currentDate": 1510649774873

},

"appDetails": {

"nglAppId": "ID de l’application NGL",

"nglAppVersion": "Version de l’application NGL",

"nglLibVersion": "Version de la bibliothèque NGL",

"currentAsnpId": "ID ASNP actuel",

"locale": "fr_FR"

}

Il est important de noter que le NPDID est l’identifiant unique d’autorisation et que l’ID de l’appareil est différent du nom de l’ordinateur. L’ID de l’appareil est un hachage SHA 256 qui est créé automatiquement et ne peut pas être modifié.

Pour que l’activation en ligne se déroule sans erreur, vous devez ajouter les points de terminaison suivants en liste blanche via le protocole https :

  • https://lcs-cops.adobe.io
  • https://lcs-robs.adobe.io
  • https://lcs-ulecs.adobe.io
  • https://resources.licenses.adobe.com

Oui. Les produits Adobe incluent divers services. Ces services tenteront de communiquer avec les serveurs Adobe. Cependant, si la connexion n’est pas possible, les appels échoueront silencieusement. Dans le cadre d’un déploiement de licences, seuls les points de terminaison ci-dessus sont requis. Pour connaître la liste de tous les points de terminaison du réseau, veuillez vous reporter à ce document.

Le client va tenter de joindre le point de terminaison spécifié à des intervalles aléatoires pour valider la licence. Cependant, s’il ne parvient pas à communiquer avec le point de terminaison, il s’appuiera sur la licence mise en cache sur l’ordinateur client. Ainsi, après l’activation initiale, si le client est déplacé vers un environnement distant ou sécurisé, la licence maintiendra sa validité sur l’ordinateur sans nécessiter de contact supplémentaire avec Adobe.

Non. Lorsqu’un produit est activé via le déploiement d’une licence avec fonctionnalités restreintes/l’activation en ligne, la connexion aux applications sur l’ordinateur client est désactivée.

L’utilitaire Adobe Licensing Toolkit permet également de supprimer les licences d’un ordinateur client. Vous pouvez le télécharger depuis le portail Admin Console.

Pour supprimer des licences à l’aide de l’utilitaire Licensing Toolkit, vous pouvez utiliser la commande suivante :

adobe-licensing-toolkit.exe –deactivate

Si vous souhaitez supprimer la licence d’InDesign Server, vous pouvez spécifier le NPID. 

Utilisez la commande licenceInformation pour obtenir le NPID.

Pour Windows :

adobe-licensing-toolkit.exe --licenseInformation. 

Forme courte : adobe-licensing-toolkit.exe -l

Pour macOS :

sudo adobe-licensing-toolkit --licenseInformation

Forme courte : sudo adobe-licensing-toolkit.exe -l

Exemple :

Adobe Licensing Toolkit (1.1.0.83)

Détails de la licence

NpdId          : NDgyYTYzZGMtNjAwOC00MjNjLTg2NWMtZjUzMGUzZDYwYjQ0

AppId          : InDesignServer1

DeploymentMode : FRL_CONNECTED

Opération terminée avec succès.

Utilisez le NPID pour supprimer la licence :

adobe-licensing-toolkit.exe --deactivate --npdId <ID unique de données de préconditionnement décrit ci-dessus>

Par exemple :

adobe-licensing-toolkit.exe --deactivate --npdId NDgyYTYzZGMtNjAwOC00MjNjLTg2NWMtZjUzMGUzZDYwYjQ0

Si l’ordinateur tombe en panne et que vous n’êtes pas en mesure de supprimer la licence, vous devrez le déclarer à Adobe au moment du renouvellement du contrat.

L’activation des licences pour les installations d’InDesign Server sur des plates-formes virtuelles s’effectuera en partant du principe que la plate-forme est connectée. Des problèmes peuvent survenir en cas de redémarrage de la machine virtuelle, entraînant une modification de l’ID de la machine sous-jacente. Pour plus d’informations, consultez l’article Problèmes connus relatifs aux licences