Rendu et codage matériel à accélération GPU

Cet article fournit des informations sur le moteur de lecture Mercury (accéléré par le GPU) et le décodage/codage matériel (Intel® Quick Sync) dans Adobe Premiere Pro et Adobe Media Encoder.

Programme de rendu du moteur de lecture Mercury (accéléré par le GPU)

Adobe Premiere Pro et Adobe Media Encoder peuvent tirer parti des GPU disponibles sur votre système pour répartir la charge de traitement entre l’unité centrale et le GPU afin d’améliorer les performances. Actuellement, l’unité centrale effectue la plus grande partie du traitement et le GPU prend en charge le traitement de certaines tâches et fonctionnalités.

Le programme de rendu du moteur de lecture Mercury (accéléré par le GPU) est utilisé pour rendre des effets et des fonctionnalités à accélération GPU.
Voici la liste des effets à accélération GPU dans Adobe Premiere Pro. Pour identifier les effets à accélération GPU, accédez au panneau Effets et recherchez l’icône des effets accélérés.

Icône des effets à accélération GPU
Icône des effets à accélération GPU

Outre le traitement de ces effets, le moteur de lecture Mercury (accéléré par le GPU) est utilisé pour le traitement d’images, le redimensionnement, les conversions d’espace colorimétrique, la recoloration, etc. Il est également utilisé pour le montage ou la lecture du montage ainsi que la lecture plein écran à l’aide de Mercury Transmit.

Voici la liste des cartes graphiques recommandées pour Adobe Premiere Pro.
Il est recommandé d’utiliser des GPU disposant de 4 Go de VRAM mais cela peut varier en fonction du type de tâche que vous effectuez dans Adobe Premiere Pro.

Guide général sur les besoins en VRAM :

  • 1080p - 4 Go de VRAM
  • 4K - 6 Go de VRAM
  • 6K ou plus - 8 Go minimum de VRAM

Pour la réalité virtuelle, nous recommandons de débuter avec 6 Go de VRAM. Si vous travaillez avec des images stéréoscopiques à haute résolution (comme par exemple 8K x 8K), vous aurez peut-être besoin de davantage de VRAM. Lorsque vous utilisez des GPU NVIDIA, assurez-vous que le dernier pilote est installé et qu’il prend en charge CUDA 9.2. 

Remarque :

Il est important de garder à l’esprit que l’achat d’une carte graphique plus ancienne signifie que la prise en charge des pilotes prendra fin plus tôt que celle d’une carte plus récente.

  • Pour Adobe Premiere Pro, accédez à Fichier > Paramètres du projet > Général > Lecture et rendu vidéo, définissez le Rendu sur Accélération GPU du moteur de lecture Mercury (OpenCL/CUDA/Metal).
Programme de rendu dans Premiere Pro
Définition du programme de rendu dans Adobe Premiere Pro

  • Pour Adobe Media Encoder, accédez à Préférences > Général et définissez le Rendu sur Accélération GPU du moteur de lecture Mercury (OpenCL/CUDA/Metal) dans la section Lecture et rendu vidéo.
Programme de rendu dans Adobe Media Encoder
Définition du programme de rendu dans Adobe Media Encoder

Dans Adobe Media Encoder, vous pouvez également définir le Rendu dans le coin inférieur droit du panneau File d’attente.

 

Si l’accélération GPU du moteur de lecture Mercury n’est pas disponible en option après la mise à jour ou la réinstallation d’Adobe Premiere Pro, effectuez une nouvelle installation des pilotes GPU pour résoudre le problème.

  • Nouvelle installation des pilotes NVIDIA.
  • Nouvelle installation des pilotes AMD®.

Adobe Premiere Pro utilise un seul GPU lors de la lecture et plusieurs GPU pour d’autres tâches telles que Rendre de l’intérieur vers l’extérieur et pour l’exportation. CrossFire peut être configuré pour présenter plusieurs GPU comme un seul GPU logique et, dans ce cas, Adobe Premiere Pro le traite comme un GPU unique.

Dans le cas d’une configuration à plusieurs GPU (ni SLI ni CrossFire), il est recommandé de désactiver la fonctionnalité de permutation GPU/graphique automatisée basée sur le système ou le pilote.

Le moteur de lecture Mercury qui s’exécute sur le GPU dédié n’est pas utilisé pour traiter tout ce qui se rapporte au GPU. Le GPU intégré peut être utilisé pour des tâches spécifiques telles que le codage/décodage de certains codecs et l’activité de l’interface utilisateur (IU) pouvant apparaître lors de la surveillance de l’utilisation du GPU.

L’utilisation du GPU dépend de plusieurs facteurs. L’utilisation du GPU lors de l’édition ou du rendu peut atteindre ou non sa limite en fonction du nombre d’effets ou de fonctionnalités à accélération GPU utilisés et de la capacité de calcul du GPU. Ainsi, un GPU puissant tel que NVIDIA RTX 2080 peut fonctionner plus rapidement que le NVIDIA GTX 1060, mais il peut afficher une utilisation plus faible car il est plus puissant et requiert peut-être un pourcentage moindre de ressources matérielles pour traiter les mêmes informations que NVIDIA GTX 1060 ou d’autres GPU de milieu de gamme. Dans le cas où seuls quelques effets à accélération GPU sont utilisés, l’utilisation du GPU peut être faible et elle peut augmenter lorsque plusieurs effets d’accélération GPU sont utilisés.

Cela s’applique uniquement aux effets VR. Ce message s’affiche lorsque le GPU ne dispose pas de suffisamment de mémoire VRAM pour traiter l’effet.

Codage/décodage à accélération matérielle (Intel® Quick Sync)

Intel® Quick Sync est une technologie d’Intel® qui utilise les capacités de traitement multimédia dédiées de la technologie graphique Intel® pour décoder ou encoder rapidement, permettant ainsi au processeur d’effectuer d’autres tâches et d’améliorer les performances. Cette solution ne prend actuellement en charge que le codage des codecs h.264 et HEVC (h.265). Cette fonctionnalité est uniquement disponible lors de l’utilisation d’un processeur Intel® avec prise en charge d’Intel® Quick Sync.

La configuration requise pour le codage à accélération matérielle est la suivante.

L’activation ou la désactivation du codage matériel dépend du type de processeur Intel® utilisé. Si aucun processeur pris en charge n’est utilisé ou si Intel® Quick Sync est désactivé dans le BIOS, l’option est peut-être indisponible.

Pour activer cette option, sélectionnez H.264/HEVC dans le menu déroulant Format sous Paramètres d’exportation. Puis, dans l’onglet Vidéo, accédez à Paramètres de codage et définissez la Performance sur Codage matériel. Si vous la définissez sur Codage logiciel, le codage matériel sera désactivé et Adobe Premiere Pro n’utilisera pas Intel® Quick Sync pour encoder le support (cela pourrait augmenter la durée de rendu).

Activation de l’accélération matérielle
Activation de l’accélération matérielle

Remarque :

Lorsque vous utilisez le codage matériel, vous pouvez remarquer une utilisation plus élevée du GPU sur le GPU intégré Intel® et non sur le GPU dédié.

Plateformes codec prises en charge

Codage : H.264/AVC, HEVC 4:2:0, jusqu’à 4 096 x 4 096. Pour les processeurs Intel® Core™ de 10ème génération et versions ultérieures, la prise en charge du codage HEVC peut atteindre 8 192 x 8 192.

Décodage : H.264/AVC, HEVC 4:2:0, jusqu’à 4 096x4 096 (certains contenus HEVC 8K fonctionnent avec des processeurs Intel® Core™ de 7ème génération et versions ultérieures)

Pourquoi l’option de codage matériel n’est-elle pas disponible ?

Un processeur Intel® avec prise en charge d’Intel® Quick Sync est requis pour exécuter cette fonction. Vérifiez si votre processeur Intel® répond à la configuration requise pour le codage matériel. Si le BIOS de votre système prend en charge l’activation/la désactivation du GPU Intel®, assurez-vous que ce dernier est toujours activé pour le codage matériel. Il est possible que certains systèmes tels que Surface Studio n’activent pas le GPU Intel®, ce qui peut griser l’option de codage matériel.

Si vous disposez d’un processeur Intel® pris en charge et que le GPU Intel® est activé mais que vous ne pouvez pas utiliser le codage matériel, assurez-vous que le GPU Intel® est répertorié dans l’onglet Performances du gestionnaire des tâches (Windows® uniquement). Si le GPU Intel® n’est pas répertorié, vérifiez s’il est activé dans le gestionnaire de périphériques et mettez à jour les pilotes graphiques Intel® vers la dernière version.

GPU dans le gestionnaire des tâches et le gestionnaire de périphériques
GPU Intel® répertorié dans le gestionnaire des tâches et le gestionnaire de périphériques

À l’instar du codage à accélération matérielle, Adobe Premiere Pro prend également en charge le décodage à accélération matérielle afin d’améliorer les performances de lecture lors de l’utilisation des médias HEVC H.264/AVC dans le montage.

Remarque :

Adobe Premiere Pro peut perdre des images lors de la lecture de la séquence si des effets intensifs sont ajoutés aux clips et si le système ne peut pas traiter les images en temps réel

Étapes à suivre pour activer le décodage à accélération matérielle :

  • Accédez à Préférences Médias 
  • Sélectionnez Activer le décodage matériel accéléré (redémarrage requis)
  • Redémarrez Adobe Premiere Pro
Activer le décodage matériel accéléré
Activer le décodage matériel accéléré

Remarque :

Si l’option est grisée dans le panneau Préférences, cela signifie que le processeur ne prend pas en charge Intel® Quick Sync, que le GPU intégré n’est pas activé ou que les pilotes graphiques Intel® ont doivent être mis à jour.

Plateformes codec prises en charge

Cette fonctionnalité est compatible avec les médias MP4, en particulier les codecs H.264/AVC et HEVC. 

Le codec M2TS (flux de transport MPEG-2) n’est pas pris en charge. Si vous utilisez des médias 4K M2TS, il peut être utile de les transcoder vers un codec MP4 pris en charge pour obtenir de meilleures performances de lecture. En effet, les médias MP4 transcodés peuvent exploiter le décodage à accélération matérielle (le transcodage de médias HD M2TS n’entraîne pas forcément une amélioration significative des performances).

Le traitement du décodage à accélération matérielle sur un GPU Intel® intégré peut être limité dans des systèmes dotés de 8 Go de RAM au maximum. Le processeur peut alors prendre le traitement en charge car le GPU intégré utilise la mémoire vive en tant que mémoire GPU partagée. Il est recommandé de disposer d’un minimum de 16 Go de RAM pour obtenir de meilleures performances.

Différence entre le décodage à accélération matérielle, le moteur de lecture Mercury (accélération GPU) et le codage à accélération matérielle

  • Le moteur de lecture Mercury (accéléré par le GPU) est un programme de rendu utilisé pour traiter les effets à accélération GPU et améliore la lecture.
  • Le codage à accélération matérielle permet d’accélérer les performances de codage lors de l’exportation du montage à l’aide des codecs H.264/AVC et HEVC.
  • Le décodage à accélération matérielle est un processus utilisé pour accélérer le décodage de médias H.264/AVC et HEVC lors de la lecture de du montage. 
Logo Adobe

Accéder à votre compte