Découvrez comment gérer les disques de travail dans Photoshop. Apprenez à résoudre une erreur de disque de travail saturé.

Qu’est-ce qu’un disque de travail ?

Un disque de travail est un lecteur ou un disque SSD utilisé pour le stockage temporaire lors de l’exécution de Photoshop. Photoshop utilise cet espace pour stocker des parties de vos documents et les états du panneau Historique qui ne passent pas dans la mémoire RAM. Les fichiers de travail sont placés dans des dossiers invisibles spécifiés par le système d’exploitation, à l’exception des volumes non amorçables sur Windows, dans le répertoire racine du lecteur. Lorsqu’un lecteur non amorçable est utilisé comme disque de travail, les fichiers temporaires sont placés dans le répertoire racine du lecteur.

Par défaut, Photoshop utilise le disque dur sur lequel le système d’exploitation est installé comme disque de travail principal. 

Comment régler les préférences de disque de travail ?

Vous pouvez ajuster les paramètres de disque de travail dans la section Préférences > Disques de travail.

  1. Choisissez Modifier > Préférences > Disques de travail (Windows) ou Photoshop > Préférences > Disques de travail (Mac).

  2. Dans la boîte de dialogue Préférences, sélectionnez ou désélectionnez la case à cocher active pour activer ou désactiver un disque de travail. Pour modifier l’ordre des disques de travail, cliquez sur les boutons fléchés.

  3. Cliquez sur OK. Relancez Photoshop pour appliquer les modifications.

De combien d’espace de disque de travail avez-vous besoin ?

L’espace de disque de travail requis dépend de la manière dont vous appliquez des modifications et du nombre d’états d’historique dans la mémoire.

  • Si vous n’apportez que de petits changements, vous devez disposer d’un minimum d’espace de disque de travail de 1,5 Go pour Photoshop (avec les préférences par défaut, les pinceaux, les motifs, etc.), ajouté à deux fois la taille de tous les fichiers ouverts en même temps.
  • Si vous apportez des modifications importantes aux calques denses de pixels (c’est-à-dire en utilisant plusieurs filtres sur des images d’arrière-plan complexes ou en appliquant de nombreux changements à des objets dynamiques volumineux), vous pourriez avoir besoin d’autant de fois la taille du fichier d’origine qu’il existe d’états d’historique. 

Photoshop réserve toujours 6 Go d’espace sur les lecteurs amorçables et 1 Go sur les lecteurs non amorçables pour éviter que l’exécution d’un lecteur ne disposant d’aucun espace disponible ne pose de problèmes au système d’exploitation. Le fait d’avoir plusieurs centaines de motifs ou pinceaux chargés augmente considérablement l’espace de travail requis pour que Photoshop démarre.

Paramètres recommandés pour les disques de travail

  • Pour obtenir de meilleures performances, connectez les disques de travail à un port compatible disposant de la limite la plus élevée de bande passante de tous les ports disponibles. Les limites de bande passante pour différents ports sont les suivantes :
    Thunderbolt = 10 Go/sec
    eSATA = 600 Mo/sec
    PCIe = 500 Mo/sec
    USB3 = 400 Mo/sec
  • Pour améliorer les performances, définissez le disque de travail sur un disque dur défragmenté disposant de beaucoup d’espace non utilisé et d’une vitesse de lecture/d’écriture élevée. Si vous avez plusieurs disques durs, vous pouvez spécifier des disques de travail supplémentaires. Photoshop prend en charge jusqu’à 64 exaoctets d’espace sur le disque de travail, sur quatre volumes maximum. (Un exaoctet équivaut à 1 milliard de Go.)
  • Si votre disque de démarrage est un disque dur, par opposition à un disque SSD (Solid-state disk), essayez d’utiliser un autre disque dur comme disque de travail principal. Un disque SSD, d’autre part, est très performant en tant que disque de démarrage principal et disque de travail. D’ailleurs, l’utilisation d’un disque SSD est probablement préférable à l’utilisation d’un disque dur distinct comme disque de travail principal.
  • Les disques de travail doivent être localisés sur un lecteur différent de celui sur lequel vous modifiez des fichiers volumineux.
  • Ils doivent être localisés sur un disque différent de celui utilisé par votre système d’exploitation pour la mémoire virtuelle.
  • Les disques RAID ou les matrices de disques sont de bons supports pour les volumes de disques de travail dédiés.
  • Défragmentez régulièrement les lecteurs comprenant des disques de travail.

Lecteurs non recommandés comme disque de travail

  • Lecteurs réseau
  • Clés USB
  • Tout lecteur USB-2

Résolution de l’erreur « Disque de travail saturé »

Libération d’espace disque supplémentaire

L’erreur « Disque de travail saturé » implique souvent que le ou les lecteurs utilisés comme disque de travail manquent d’espace ou n’en ont plus de disponible.
Libérez de l’espace supplémentaire sur le disque dur en supprimant les fichiers inutiles du disque de travail ou en déplaçant vos fichiers vers un autre emplacement de stockage.

Spécification de lecteurs appropriés pour le disque de travail

Par défaut, seul le lecteur du système d’exploitation est sélectionné comme disque de travail de Photoshop. Si vous avez plus d’un lecteur ou d’une partition, veillez à choisir les lecteurs les plus rapides avec le plus d’espace libre en tant que disques de travail. Vous pouvez également résoudre l’état « Disque de travail saturé » en sélectionnant des lecteurs supplémentaires à utiliser comme disques de travail. Consultez Comment régler les préférences de disque de travail ?

Réinitialisation des préférences de Photoshop

En de rares occasions, lorsque Photoshop ou le système se bloque, le fichier de préférences de Photoshop peut être altéré et cela peut avoir une incidence sur le traitement des disques de travail par Photoshop. La réinitialisation des préférences de Photoshop et la reconfiguration des préférences de disque de travail peuvent résoudre les erreurs de « Disque de travail saturé ». Consulter Réinitialisation des préférences de Photoshop.

Activation de l’enregistrement de la récupération automatique

Par défaut, Photoshop tente de récupérer automatiquement votre document dans les cas où Photoshop se ferme subitement, par exemple en cas de blocage ou de redémarrage d’ordinateur. 

Désactiver l’option Modifier (Windows) / Photoshop (Mac) > Préférences > Gestion des fichiers > Enregistrer automatiquement les données de récupération tous/toutes les [N minutes] réduit la taille du fichier temporaire de Photoshop (de travail) au risque de n’avoir aucune récupération automatique.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne