Utilisez le présent document pour résoudre les problèmes qui se produisent dans Adobe Premiere Pro lorsque vous essayez d’importer des fichiers vidéo ou lorsque vous lisez des fichiers vidéo importés. (Les fichiers vidéo incluent des fichiers AVI, des fichiers Apple QuickTime [MOV], des fichiers MPEG, et ainsi de suite.)
icon-1

Problèmes de lecture de base

La lecture saccadée ou scintillante, l’apparence floue, pixelisée, trop étirée ou trop compressée font partie des problèmes de lecture de base. Ces problèmes peuvent survenir en raison de problèmes avec les paramètres d’interprétation de fichier et de séquence

icon-2

Problèmes de lecture graves

Une vidéo qui apparaît à l’envers, l’absence d’image, l’absence de son, la déformation de la vidéo avec des blocs ou bandes de couleur, ou une interruption prématurée de la lecture sont des problèmes graves. Ces problèmes peuvent être dus à des formats de fichier et des codecs problématiques

icon-3

Blocages, fermetures ou erreurs

Si Adobe Premiere Pro se fige, se ferme ou renvoie une erreur telle que « Débit audio dans le fichier non pris en charge » ou « Format de fichier non pris en charge ou fichier endommagé » lorsque vous essayez d’importer une vidéo ou lorsque vous essayez de lire un fichier importé, accédez à la rubrique Dépannage des formats et codecs des fichiers.

Dépannage des paramètres d’interprétation de fichier et de séquence

Appliquez ces solutions dans l’ordre. Après avoir appliqué chaque solution, testez la lecture de vos fichiers vidéo importés dans Adobe Premiere Pro. Si vos fichies importés présentent encore des problèmes de lecture, allez au Dépannage des formats et codecs des fichiers.

Solution 1 : travaillez dans une séquence dont les paramètres correspondent à vos fichiers importés.

Une discordance entre un fichier importé et les paramètres de la séquence Adobe Premiere Pro dans laquelle vous travaillez peut entraîner des problèmes de lecture. Par exemple, des fichiers vidéo de format grand écran apparaissent rétrécis si vous les utilisez dans une séquence qui n’est pas au format grand écran. Et les fichiers haute définition peuvent apparaître flous si vous les utilisez dans une séquence de définition standard.

Connaître les informations de base sur les fichiers importés vous permet de choisir les paramètres appropriés pour votre séquence. Cliquez avec le bouton droit sur un fichier dans le panneau Projet et sélectionnez Propriétés. La fenêtre des propriétés indique le format d’image du fichier (Taille de l’image), la fréquence d’images et le rapport L/H en pixels.

Pour créer une séquence et choisir les paramètres de séquence, effectuez l’une des opérations suivantes :

  1. Recherchez l’élément pour lequel vous souhaitez créer une Nouvelle séquence dans le panneau Projet.
  2. Faites glisser l’élément vers le bouton Nouvel élément au bas du panneau Projet.

Une nouvelle séquence est automatiquement créée avec la résolution et la cadence appropriées, qui correspond à votre métrage source. 

Pour plus d’informations sur les options de séquence, voir Création et modification de séquences.

Solution 2 : affichez l’aperçu du rendu des éléments dans le panneau Montage.

L’aperçu du rendu peut améliorer la fluidité de la lecture des fichiers vidéo importés que vous avez placés dans le montage.

Pour rendre des aperçus de clips dans le montage, sélectionnez le montage, puis sélectionnez Séquence > Rendu des effets de l’entrée à la sortie ou Séquence > Rendu de l’entrée à la sortie.

Pour plus d’informations sur les aperçus de rendu, voir Rendus et prévisualisation des séquences.

Solution 3 : Réglez la mise à l’échelle, la fréquence d’images, le rapport L/H en pixels ou les paramètres de trame.

Recourez à ces méthodes supplémentaires, le cas échéant, pour corriger les problèmes de lecture non résolus par les solutions 1 et 2 :

  • Si un fichier vidéo importé ne remplit pas l’image ou apparaît agrandi, sélectionnez le clip sur le montage. Sélectionnez Élément > Options vidéo > Ajuster à l’image.
  • Si un fichier vidéo importé apparaît trop serré ou trop étiré, il se peut que Premiere Pro interprète mal le rapport L/H en pixels du fichier. Vous pouvez assigner le rapport en pixels correct à l’aide de la commande Métrage. Pour obtenir des instructions, voir Utilisation des rapports L/H.
  • Si un fichier vidéo importé est lu trop vite ou trop lentement, il est possible que Premiere Pro n’interprète pas la fréquence d’images du fichier correctement. Ce problème se manifeste également sous la forme d’une lecture saccadée après le rendu des aperçus. Vous pouvez assigner la fréquence d’images correcte à l’aide de la commande Métrage. Pour obtenir des instructions, voir Changer la fréquence d’image d’un fichier.
     La lecture est inévitablement saccadée si la vidéo a été enregistrée à une fréquence d’image faible (environ 15 images par seconde ou moins).
  • Si un fichier vidéo entrelacé importé est lu avec des bords crénelés ou de fines lignes horizontales (« veinage ») sur les objets en mouvement, ou s’il scintille, il est possible que Premiere Pro n’interprète pas l’ordre des trames correctement. L’ordre des trames incorrect peut également provoquer le papillotement momentané de l’élément. Vous pouvez assigner l’ordre des trames correct à l’aide de la commande Métrage. Pour obtenir des instructions, voir Modifier l’ordre des champs d’un clip. D’autres outils de correction des problèmes d’ordre de trames sont disponibles dans la boîte de dialogue Options de trame. Pour les instructions sur la boîte de dialogue Options de Trame, voir Créer clips entrelacés ou non entrelacés.

Résolution des problèmes liés aux formats de fichier et aux codecs

Les périphériques d’enregistrement vidéo et les applications logicielles vidéo codent les fichiers dans un format spécifique, comme AVI, QuickTime (MOV) et Windows Media (WMV).

Remarque :

Tous les formats ne sont pas disponibles à la fois sur les plates-formes macOS et Windows. Pour obtenir la liste des formats de fichiers pris en charge par Premiere Pro, voir Formats de fichiers pris en charge.

Certains formats de fichiers vidéo, y compris AVI et MOV, sont des formats de fichiers conteneurs. Dans ces fichiers, les données sont codées en fonction d’un codec particulier. Les codecs sont des algorithmes de compression des données audio et vidéo. Il existe de nombreux codecs différents.

Par exemple, un fichier AVI peut être codé avec les types suivants de codec, entre autres :

  • Le codec DV (les caméscopes qui enregistrent sur des bandes miniDV utilisent ce codec)
  • Un codec commercial (tel que DivX)
  • Un codec Motion JPEG (plusieurs appareils photo à image fixe qui ont des modes « film » utilisent ce codec)

Il est possible que Premiere Pro ne puisse pas décoder les fichiers vidéo codés avec un codec mal conçu ou un codec qui n’est pas installé sur votre ordinateur.

Connaître le format et, le cas échéant, le codec des fichiers que vous utilisez permet d’utiliser les solutions ci-dessous. Pour recueillir ces informations, effectuez une ou plusieurs des tâches suivantes :

  • Ouvrez le fichier dans Apple QuickTime Player et sélectionnez Fenêtre > Afficher l’inspecteur séquence.
  • Si le fichier provient d’un caméscope, d’une caméra ou autre périphérique d’enregistrement vidéo, reportez-vous à la documentation de l’appareil ou recherchez les caractéristiques de l’appareil sur le site Web de son fabricant.
  • Ouvrez le fichier dans une application tierce qui analyse les fichiers média, telle que MediaInfo ou GSpot 2.70.

Solution 4 : transcodez les fichiers vidéo problématiques.

Utilisez un autre logiciel pour transcoder (convertir) les fichiers vidéo qui posent problème lorsque vous essayez de les importer ou de les lire dans Premiere Pro. Importez ensuite les fichiers transcodés.

Vous pouvez transcoder un fichier dans le même format (par exemple, transcoder un fichier AVI codé au format 3IVX en fichier AVI codé au format DV). Vous pouvez également utiliser un format différent (par exemple, transcodez un fichier MPEG-2 en fichier AVI).

Pour préserver la qualité de l’image lorsque vous transcodez un fichier vidéo, choisissez une option de sortie non compressée ou de compression faible dans votre logiciel de transcodage.

Les applications Windows suivantes sont capables de transcoder des fichiers vidéo. D’autres applications de transcodage sont disponibles et peuvent être mieux adaptées à votre flux de travail.

Clause de non-responsabilité : Adobe ne prend pas en charge les logiciels tiers et fournit ces indications uniquement à titre d’information. Pour obtenir de l’aide quant à l’utilisation d’un logiciel tiers, contactez l’éditeur du logiciel ou reportez-vous à la documentation qui l’accompagne.

  • Fichiers AVI : VirtualDub ; Microsoft Windows Movie Maker.
  • Fichiers QuickTime (MOV) et MPEG-4 : Apple QuickTime Player pour Windows avec QuickTime Pro.
  • Fichiers MPEG-2 et VOB : MPEG Streamclip ; Apple QuickTime Player pour Windows avec QuickTime Pro et le composant de lecture MPEG-2.

Pour obtenir de l’aide supplémentaire sur les méthodes de transcodage des fichiers vidéo, utilisez les forums d'Adobe ou VideoHelp.

Remarque à propos des types spécifiques de fichiers vidéo

Les fichiers MPEG-2 sont fortement compressés. Pour améliorer la fluidité de la lecture des éléments MPEG-2 sur le montage, affichez l’aperçu de rendu (voir la Solution 2).

Les fichiers MPEG-2 peuvent être codés avec des paramètres qui varient considérablement. Par conséquent, tous les fichiers MPEG-2 importés ne sont pas lus correctement dans Premiere Pro CS4. Transcodez les fichiers MPEG-2 problématiques (voir la solution 4), puis importez les fichiers transcodés.

Les fichiers VOB (« objet vidéo »), qui sont employés sur des DVD, sont des variantes des fichiers MPEG-2. Premiere Pro prend en charge l’importation de fichiers VOB compatibles DVD. Si vous ne parvenez pas à importer un fichier VOB natif, cela peut être dû à la façon dont le fichier VOB a été créé. (Par exemple, il peut y avoir des problèmes avec le DVD pour extraire le logiciel.) Il peut s’avérer nécessaire de transcoder les fichiers VOB (voir la solution 4), puis d’importer les fichiers transcodés.

De nombreux appareils photo numériques à image fixe disposent de modes Film qui permettent de créer des fichiers vidéo (généralement des fichiers AVI ou QuickTime). Cependant, ces fichiers vidéo ne sont généralement pas d’aussi bonne qualité que les vidéos enregistrées par les caméscopes numériques. De nombreux appareils photo à image fixe utilisent les codecs de compression propriétaires non conformes aux normes de montage vidéo professionnelles.

Si vous utilisez des fichiers vidéo d’un appareil photo à image fixe, reportez-vous à la documentation de l’appareil. Vous pouvez également contacter son fabricant pour plus de détails sur les fichiers vidéo qu’il permet de créer.

Si vous ne pouvez pas importer ou lire des fichiers d’un appareil photo à image fixe, il est probablement nécessaire d’installer un codec. De nombreux appareils photo numériques codent la vidéo avec un codec Motion JPEG (MJPEG). Plusieurs éditeurs proposent des codecs Motion JPEG.

Remarque :

Motion JPEG utilise un niveau de compression relativement faible. Par conséquent, vous pouvez observer une baisse des performances ou l’affichage de messages vous avertissant de la saturation de la mémoire si vous utilisez des fichiers vidéo Motion JPEG volumineux dans Premiere Pro. Pour résoudre ces problèmes, transcodez les fichiers Motion JPEG (voir la solution 4).

Si vous ne pouvez pas importer ni lire des fichiers d’un appareil photo à image fixe qui n’utilise pas un codec spécial pour la vidéo, transcodez-les (voir la solution 4). Importez les fichiers transcodés.