Remarque :

pour les versions de Photoshop antérieures à Photoshop CC, certaines fonctionnalités décrites dans le présent article peuvent être disponibles que si vous disposez de Photoshop Extended. Photoshop CC ne dispose d’aucune offre Extended séparée. Toutes les fonctions de Photoshop Extended font partie de Photoshop CC.  

Une fois que vous avez créé du contenu vidéo ou d’animation dans Photoshop, vous pouvez facilement l’optimiser, générer le rendu et l’exporter.

Formats d’exportation de vidéos et d’animations

Vous pouvez enregistrer les animations au format de fichier GIF pour les afficher sur le web. Il est possible d’enregistrer les animations et les vidéos au format QuickTime ou PSD. Si vous n’optez pas pour un rendu vidéo de votre travail, enregistrez-le dans un fichier au format PSD. Ce format, qui conserve les modifications, est pris en charge par les applications vidéo numériques d’Adobe et de nombreux logiciels de montage cinématographique.

Optimiser des images d’animation

Une fois votre animation terminée, optimisez-la pour permettre un téléchargement efficace dans un navigateur web. Pour optimiser une animation, utilisez l’une des méthodes suivantes :

  • Optimisez les images de manière à n’inclure que les zones qui changent d’une image à l’autre. Cette méthode permet une réduction considérable de la taille du fichier GIF animé.

  • Si vous enregistrez votre animation en tant qu’image GIF, optimisez-la de la même façon que toute image GIF. Une technique de tramage spéciale est appliquée aux animations afin de garantir l’uniformité des motifs de tramage dans toutes les images et d’éviter les papillotements pendant la lecture. En raison de ces fonctions d’optimisation supplémentaires, l’optimisation d’un fichier GIF animé peut prendre plus de temps que celle d’un fichier GIF standard.

Remarque :

Lorsque vous optimisez les couleurs d’une animation, utilisez les palettes Adaptative, Perception ou Sélective. Cela garantit l’uniformité des couleurs dans toutes les images.

  1. Vérifiez que le panneau Montage est en mode animation d’images.

  2. Choisissez la commande Optimiser l’animation dans le menu du panneau.

  3. Définissez les options suivantes :

    Cadre de sélection

    Recadre chaque image sur la zone modifiée par rapport à l’image précédente. Les fichiers animation créés en utilisant cette option sont plus petits mais sont incompatibles avec les éditeurs GIF qui ne prennent pas en charge cette option. Cette option, sélectionnée par défaut, est celle recommandée.

    Suppression des pixels redondants

    Rend transparents tous les pixels d’une image inchangés par rapport à l’image précédente. L’option Transparence doit être sélectionnée dans le panneau d’optimisation pour que la suppression des pixels redondants s’opère. Cette option, sélectionnée par défaut, est celle recommandée.

    Remarque :

    choisissez la méthode d’élimination d’image Automatique lorsque vous utilisez l’option Suppression des pixels redondants. (voir la section Sélection d’une méthode d’élimination des images).

  4. Cliquez sur OK.

Aplatir des images dans des calques

Lorsque vous aplatissez des images dans des calques, un seul calque est créé par image dans un calque vidéo. Ceci peut s’avérer utile, par exemple, si vous exportez les images vidéo individuelles sous la forme de fichiers séparés ou si vous prévoyez d’utiliser un objet statique dans une pile d’images.

  1. Dans le panneau Montage ou Calques, sélectionnez le calque vidéo.

  2. Dans le panneau Montage, choisissez Aplatir les images dans des calques dans le menu du panneau.

Exportation de fichiers vidéo ou de séquences d’images

  1. Choisissez Fichier > Exportation > Rendu vidéo.
  2. Dans la boîte de dialogue Rendu vidéo, nommez la séquence vidéo ou d’images.
  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner un dossier, puis naviguez jusqu’à l’emplacement des fichiers exportés.

    Pour créer un dossier contenant votre fichier exporté, sélectionnez l’option Créer un sous-dossier, puis entrez le nom du sous-dossier.

  4. Choisissez Adobe Media Encoder ou Séquence d’images Photoshop dans le menu sous la section Emplacement de la boîte de dialogue Rendu vidéo. Choisissez ensuite un format de fichier dans le menu déroulant. Si vous avez sélectionné Adobe Media Encoder, vous avez le choix entre les formats CPS, H.264 et QuickTime.

  5. (Facultatif) Définissez les options de format qui vous intéressent dans les menus proposés sous le menu du format de fichier.

  6. (Facultatif) Si vous avez sélectionné l’option Séquence d’images à l’étape 4, spécifiez la valeur des options Numéro de début et Chiffres. Ces options définissent le système de numérotation des fichiers exportés. Effectuez ensuite l’une des opérations suivantes, si nécessaire :

    • Dans le menu déroulant Taille, indiquez les dimensions en pixels des fichiers exportés.
    • Cliquez sur le bouton Paramètres et spécifiez les options spécifiques au format.
    • Sélectionnez une fréquence d’images dans le menu Fréquence d’images du document.
  7. Dans la section Plage, sélectionnez l’une des options suivantes :

    Toutes les images

    Le rendu s’applique à toutes les images du document Photoshop.

    Image de début et Image de fin

    Spécifiez la séquence des images dont vous souhaitez obtenir le rendu.

    Zone de travail

    Le rendu s’applique aux images sélectionnées avec la barre de la zone de travail dans le panneau Montage.

    Image entrante et Image sortante (Photoshop Extended)

    Spécifiez la séquence des images dont vous souhaitez obtenir le rendu.

    Images sélectionnées (Photoshop Extended)

    Le rendu s’applique aux images sélectionnées avec la bande de la zone de travail dans le panneau Animation.

    Remarque :

    Les options de plage disponibles dépendent du format de fichier choisi.

  8. (Facultatif) Définissez les options de rendu :

    Couche alpha

    Définit le mode de rendu des couches alpha. Cette option est disponible uniquement avec les formats prenant en charge les couches alpha, notamment le format PSD ou TIFF. Sélectionnez le paramètre Sans pour ignorer la couche alpha, le paramètre Directe - Sans cache pour inclure la couche ou l’une des options Prémultipliée pour mélanger une couleur de cache avec les couches de couleur.

    Qualité 3D

    Contrôle le mode de rendu des surfaces lorsque votre projet contient les objets 3D. L’option Interactif est adaptée aux jeux vidéo ou autres utilisations similaires. L’option Ebauche de lancer de rayon assure un rendu rapide de la vidéo, mais de faible qualité. L’option Lancer de rayon finalisé propose un rendu de haute qualité, mais plus long.

    Fréquence

    Détermine le nombre d’images créées pour chaque seconde de la vidéo ou de l’animation. L’option Fréquence d’images du document coïncide avec la fréquence définie dans Photoshop. Si vous exportez la vidéo vers un standard vidéo différent (du système NTSC vers le système PAL, par exemple), choisissez la fréquence adaptée dans le menu déroulant.

  9. Cliquez sur l’option Rendu.

Formats de fichier d’exportation QuickTime (Photoshop Extended)

3G

Format de fichier développé pour les appareils mobiles de troisième génération.

FLC

Format d’animation pour la lecture d’animations générées par ordinateur sur des stations de travail et des ordinateurs exécutant Windows et Mac OS. Ce format est également appelé FLI.

Flash Video (FLV)

Adobe Flash Video est le format Adobe de diffusion en continu des contenus audio et vidéo sur le web et sur d’autres réseaux. (L’utilisation de ce format nécessite l’installation préalable d’un encodeur QuickTime FLV).

Séquence QuickTime

Architecture multimédia d’Apple Computer comprenant de nombreux codecs. Il s’agit du format à utiliser pour exporter l’audio.

Audio Video Interleave (AVI)

Format standard étudié pour le stockage des données audio et vidéo sur des ordinateurs Windows.

DV Stream

Format vidéo de compression intratrame (spatiale) utilisant l’interface FireWire (IEEE 1394) pour le transfert des vidéos sur des systèmes de montage non linéaires.

Séquence d’images

Séquence d’images fixes pouvant résider dans un dossier et utilisant le même modèle de nom de fichier numérique ou alphanumérique (Séquence1, Séquence2, Séquence3, etc.).

MPEG-4

Norme multimédia de diffusion de séquences audio et vidéo couvrant une large gamme de débits (bandes passantes).

Remarque :

Photoshop prend également en charge les formats tiers comme les codecs Avid AVR. Il est toutefois nécessaire d’installer les codecs QuickTime.

Introduction au concept d’images clés QuickTime

En terminologie QuickTime, le terme images clés désigne un concept différent de celui que recouvrent les images clés d’animation dans Photoshop. Dans QuickTime, les images clés sont présentes à intervalles réguliers tout au long de la séquence et sont stockées comme des images complètes. Chacune des images intermédiaires est comparée à l’image précédente et seules les différences sont sauvegardées. Cette technique réduit considérablement la taille du film mais augmente nettement la quantité de mémoire nécessaire pour le modifier ou en effectuer le rendu. Des intervalles plus courts entre les images clés accélèrent la recherche et la lecture en arrière, mais contribuent à augmenter sensiblement la taille du fichier.

Réglages d’exportation 3G (Photoshop Extended)

Pour plus de détails sur les réglages 3G, recherchez 3G sur le site web d’Apple Computer.

Format de fichier

3GPP et 3GPP2 sont des normes adoptées pour la création, la diffusion et la lecture de contenus multimédias sur les réseaux sans fil et haut débit de troisième génération. 3GPP est le format des réseaux GSM, et 3GPP2 celui des réseaux CDMA 2000. 3GPP (Mobile MP4), 3GPP2 (EZmovie) et AMC (EZmovie) sont dédiés à des réseaux spécifiques. 3GPP (Mobile MP4) est le format utilisé par le service G3 i-motion de NTT DoCoMo. 3GPP2 (EZmovie) est le format utilisé par le service réseau (de téléphonie mobile) G3 de KDDI. AMC (EZmovie) est le format destiné aux abonnés du service KDDI disposant d’un téléphone portable AMC.

Vidéo

Choisissez Vidéo dans le menu déroulant sous le menu Format de fichier, puis spécifiez les paramètres suivants :

Format vidéo

Choisissez le codec à utiliser pendant l’exportation de la vidéo. Si la seule piste vidéo de votre séquence est déjà compressée, vous pouvez sélectionner Pass Through (Transfert) pour que votre vidéo ne soit pas recompressée.

Débit

Cette option indique le nombre de kilobits par seconde (kbit/s) pendant la lecture. Plus le nombre de kilobits par seconde est élevé, meilleure est la qualité de lecture de la séquence. Veillez toutefois à ne pas choisir un débit supérieur à la bande passante disponible.

Optimisé pour

Cette option spécifie le mode de diffusion prévu si vous choisissez le paramètre H.264 dans le menu Format vidéo, cliquez sur le bouton Options vidéo puis sélectionnez le paramètre Qualité optimale. Ce paramètre indique au codec la marge de variation du débit par rapport au débit choisi.

Taille d’image

Définissez la norme de transmission du fichier à un téléphone mobile. Actuelle conserve la taille de la séquence source, mais la lecture du fichier obtenu risque d’être impossible sur un téléphone mobile. Choisissez Personnaliser pour spécifier une taille non répertoriée dans le menu.

Conserver le format des pixels avec

Ce paramètre définit une option lorsque vous modifiez le format de l’image et lorsque la séquence doit être mise à l’échelle pour s’adapter aux nouvelles dimensions. Letterbox met proportionnellement la source à l’échelle pour l’adapter au diaphragme en ajoutant des bandes noires en haut et en bas ou sur les côtés, au besoin. Recadrage centre, met à l’échelle et rogne l’image en fonction du diaphragme.

Fréquence

Cette option définit les images par seconde (i/s) pendant la lecture. Dans la plupart des cas, l’aspect de votre vidéo est meilleur si vous choisissez un nombre par lequel votre fréquence d’images source est exactement divisible. Par exemple, si la fréquence de capture de la source est de 30 i/s, choisissez une fréquence égale à 10 ou 15. Ne choisissez pas une fréquence supérieure à celle de votre source.

Image clé

Cette option définit la fréquence de création des images clés dans la vidéo exportée. Une fréquence d’images clés élevée (soit un nombre inférieur) améliore la qualité de la vidéo mais augmente la taille du fichier.

Options vidéo

Cliquez sur ce bouton, s’il est disponible, pour ouvrir la boîte de dialogue des paramètres vidéo avancés 3G. Suivant la vidéo, vous pouvez définir si des marqueurs de resynchronisation seront ajoutés aux images vidéo pour faciliter la récupération des paquets perdus pendant la diffusion en continu. Le format vidéo H.264 permet par ailleurs d’accélérer le processus de compression (pour afficher un aperçu, par exemple) en sélectionnant l’option Encodage plus rapide (passe unique). L’option par défaut, Qualité optimale (passes multiples), permet au codec de déterminer le nombre de passes nécessaires pour obtenir la meilleure qualité de compression des données.

Audio

Toutes les options audio sont désactivées puisque Photoshop Extended n’inclut pas de contenu audio dans les fichiers 3G exportés.

Texte

Toutes les options de texte sont désactivées puisque Photoshop Extended n’inclut pas de pistes textuelles dans les fichiers 3G exportés.

Diffusion en continu

Choisissez cette option dans le menu déroulant sous le menu Format de fichier, puis définissez les paramètres suivants :

Activer la diffusion en continu

Sélectionnez cette option pour créer un fichier destiné à la diffusion en continu RTSP dans QuickTime Player. Cette option crée une piste indicative (instructions nécessaires à la diffusion en continu d’un fichier).

Optimiser pour le serveur

Cette option permet au serveur de traiter le fichier plus rapidement mais augmente la taille du fichier.

Expert

Choisissez Avancé dans le menu déroulant sous le menu Format de fichier, puis définissez les paramètres suivants :

Restreindre la diffusion

Définissez le nombre de lectures possibles du fichier, une fois téléchargé, sur le téléphone portable. Il est également possible de rendre le fichier inutilisable au bout d’un certain nombre de jours ou après une certaine date en définissant les options d’expiration correspondantes. Vous pouvez restreindre la distribution d’un fichier au format Mobile MP4 ou EZmovie afin qu’il ne puisse plus être transmis ou copié après réception par son destinataire.

Fragmenter le film

Cette option permet de télécharger le fichier via HTTP en plusieurs parties de petite taille de manière à pouvoir accélérer sa lecture sur le téléphone portable (seul le fragment, et non la séquence entière, doit être mémorisé dans le téléphone à un moment donné).

Réglages d’exportation FLC (Photoshop Extended)

Les options suivantes sont disponibles dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation FLC :

Nuancier

Cette option définit la table des couleurs utilisant les couleurs du système Windows ou Mac OS dans la séquence exportée.

Animation

Cette option définit la fréquence d’images de la lecture.

Spécification des réglages d’exportation AVI (Photoshop Extended)

  1. Dans la boîte de dialogue Rendu vidéo, sélectionnez Exportation QuickTime, puis choisissez AVI dans le menu déroulant.
  2. Cliquez sur le bouton Paramètres.
  3. Dans la boîte de dialogue Réglages AVI, assurez-vous que Vidéo est sélectionné.

    Remarque :

    les options Son sont désactivées puisque Photoshop Extended n’inclut pas de contenu audio dans les fichiers AVI exportés.

  4. Dans la section Vidéo, cliquez sur le bouton Réglages, puis définissez les options suivantes :

    Mode de compression

    Sélectionnez le codec à utiliser pour compresser votre vidéo.

    Images/seconde

    Cette option indique le nombre d’images individuelles affichées par seconde. NTSC, le format vidéo standard généralement utilisé, présente une fréquence de 29,97 i/s. PAL, le format vidéo européen, présente une fréquence de 25 i/s. La fréquence d’images standard des séquences est 24 i/s. Une fréquence d’images plus lente est parfois utilisée pour les séquences QuickTime afin de réduire la bande passante et les exigences de l’UC.

    Les séquences ayant des fréquences d’images plus élevées présentent une meilleure qualité d’animation, mais leurs fichiers sont plus volumineux. Si vous sélectionnez une fréquence d’images inférieure à celle de la séquence, des images sont supprimées. Si vous choisissez une fréquence d’images supérieure, les images existantes sont dupliquées (choix déconseillé, car le fichier devient plus volumineux mais n’est pas de meilleure qualité). Dans une majorité de cas, l’aspect de votre vidéo sera meilleur si vous choisissez un nombre par lequel votre fréquence d’images source est exactement divisible. Par exemple, si la fréquence de capture de la source est de 30 i/s, choisissez une fréquence égale à 10 ou 15. Ne choisissez pas une fréquence supérieure à celle de votre source.

    Une image clé pour

    Cette option indique la fréquence des images clés. Une fréquence d’images clés élevée (soit un nombre inférieur) améliore la qualité de la vidéo mais augmente la taille du fichier. Une image clé supplémentaire est automatiquement insérée avec certains modes de compression en cas de trop grands changements entre deux images. Une image clé toutes les 5 secondes (multiplication des images par seconde par 5) suffit généralement. Si vous créez un fichier pour diffusion RTSP en continu et rencontrez des problèmes de fiabilité du réseau de distribution, vous souhaiterez peut-être augmenter la fréquence des images clés à une image clé toutes les une ou deux secondes.

    Débit limité à

    Cette option indique le nombre de kilobits par seconde (kbit/s) pendant la lecture. Plus le nombre de kilobits par seconde est élevé, meilleure est la qualité de lecture de la séquence. Veillez toutefois à ne pas choisir un débit supérieur à la bande passante disponible.

    Profondeur

    Cette option définit le nombre de couleurs à inclure dans la vidéo à exporter. Ce menu n’est pas disponible si le codec sélectionné ne prend en charge qu’une seule profondeur de couleur.

    Qualité

    Si cette option est disponible, faites glisser le curseur ou entrez une valeur pour ajuster la qualité d’image de la vidéo exportée et, par conséquent, la taille du fichier. Si vous utilisez le même codec pour la capture et l’exportation et que vous avez déjà procédé au rendu d’aperçus de la séquence, vous pouvez gagner un temps considérable en alignant le paramètre de qualité de l’exportation sur le paramètre de qualité de capture de l’original. Une qualité d’exportation supérieure à celle de capture de l’original n’améliore pas la qualité mais risque de ralentir le rendu.

    Mode de lecture

    Cette option définit si la séquence exportée comporte des trames (lecture entrelacée) ou non (lecture progressive).

    Format des pixels

    Cette option définit le rapport L/H 4:3 ou 16:9 de la séquence exportée.

    Options

    (Intel Indeo® Video 4.4 seulement) Cette option définit la compression, les options de transparence et l’accès pour le codec Intel Indeo® Video 4.4.

Réglages d’exportation DV Stream (Photoshop Extended)

Les options suivantes sont disponibles dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation DV :

Format DV

Cette option définit le format de la vidéo exportée : DV ou DVCPRO.

Format vidéo

Cette option définit la norme de diffusion de la vidéo exportée : NTSC ou PAL.

Mode de lecture

Cette option définit si la séquence exportée comporte des trames (lecture entrelacée) ou non (lecture progressive).

Format des pixels

Cette option définit le rapport L/H : 4:3 ou 16:9.

Conserver le format des pixels avec

Cette option indique si la séquence est mise à l’échelle des nouvelles dimensions en pixels. Letterbox met proportionnellement la source à l’échelle pour l’adapter au diaphragme en ajoutant des bandes noires en haut et en bas ou sur les côtés, au besoin. Recadrage centre, met à l’échelle et rogne l’image en fonction du diaphragme.

Remarque :

bien que des options de format audio soient également disponibles dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation DV, Photoshop Extended ne permet pas l’exportation de contenu audio dans des fichiers DV.

Réglages d’exportation des séquences d’images de QuickTime (Photoshop Extended)

QuickTime est généralement utilisé pour exporter des fichiers vidéo. Cependant, vous pouvez également sélectionner la commande Séquence d’images dans le menu déroulant Exportation QuickTime. Cliquez sur le bouton Paramètres pour accéder aux options suivantes :

Format

Sélectionnez un format de fichier pour les images exportées.

Images/seconde

Définissez la fréquence d’images de la séquence d’images.

Insérer un espace avant le numéro

Cette option insère un espace entre le nom et le numéro généré dans le nom de fichier de l’image.

Options

S’il est accessible, cliquez sur le bouton Options, puis définissez les options adaptées au format.

Pour plus d’informations sur les formats de fichier spécifiques et leurs options, voir aussi Enregistrement et exportation des images et Formats de fichier.

Spécification des réglages d’exportation MPEG4 (Photoshop Extended)

  1. Dans la boîte de dialogue Rendu vidéo, sélectionnez l’option Exportation QuickTime, puis choisissez le format AVI dans le menu déroulant. Cliquez ensuite sur le bouton Paramètres.
  2. Dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation MPEG-4, sélectionnez MP4 ou MP4 (ISMA) dans le menu Format de fichier. Le format MP4 (ISMA) garantit la compatibilité avec les appareils fabriqués par les membres de l’ISMA.
  3. Dans la section Vidéo, définissez les réglages suivants :

    Format vidéo

    Sélectionnez le codec à utiliser pour compresser votre vidéo. Pour obtenir une qualité optimale tout en définissant la plus petite fréquence d’images possible (ou en utilisant le plus petit fichier), il est recommandé d’utiliser H.264. Si vous souhaitez lire le fichier sur un appareil prenant en charge les vidéos MPEG-4, sélectionnez MPEG-4 de base ou MPEG-4 amélioré, en fonction du appareil cible. Si la piste vidéo de la séquence source est déjà compressée, vous pouvez sélectionnez Transfert (Pass Through) pour ne pas recompresser la vidéo.

    Débit

    Cette option indique le nombre de kilobits par seconde (kbit/s) pendant la lecture. Plus le nombre de kilobits par seconde est élevé, meilleure est la qualité de lecture de la séquence. Veillez toutefois à ne pas choisir un débit supérieur à la bande passante disponible.

    Optimisé pour

    Sélectionnez la marge de variation du débit par rapport au débit choisi. Pour rendre cette option accessible, choisissez le format MP4 dans le menu Format de fichier, choisissez le format H.264 dans le menu Format vidéo, cliquez sur le bouton Options vidéo, puis sélectionnez l’option Qualité optimale.

    Taille d’image

    Cette option indique les dimensions en pixels de la vidéo exportée. Actuelle conserve le format du matériel source. Choisissez Personnaliser pour spécifier un format non répertorié dans le menu Taille de l’image.

    Conserver le format des pixels avec

    Cette option indique si la séquence est mise à l’échelle des nouvelles dimensions en pixels. Letterbox met proportionnellement la source à l’échelle pour l’adapter au diaphragme en ajoutant des bandes noires en haut et en bas ou sur les côtés, au besoin. Recadrage centre, met à l’échelle et rogne l’image en fonction du diaphragme. Adapter à la taille ajuste la taille de la destination en fonction du côté le plus long, avec mise à l’échelle, au besoin.

    Fréquence

    Cette option définit les images par seconde (i/s) pendant la lecture. Dans la plupart des cas, votre vidéo gagnera en qualité si vous choisissez une valeur strictement divisible par le nombre d’images par seconde de la source. Par exemple, si la fréquence de capture de la source est de 30 i/s, choisissez une fréquence égale à 10 ou 15. Ne choisissez pas une fréquence supérieure à celle de votre source.

    Image clé

    Cette option indique que les images clés sont générées automatiquement ou indique la fréquence de création des images clés dans la vidéo exportée. Une fréquence d’images clés élevée (soit un nombre inférieur) améliore la qualité de la vidéo mais augmente la taille du fichier.

  4. (Format de fichier MP4 seulement) Cliquez sur le bouton Options vidéo, puis définissez les options suivantes :

    Marqueurs de resynchronisation

    (MPEG-4 de base et MPEG‑4 amélioré seulement) Utilise les marqueurs de resynchronisation dans le train binaire de la vidéo. Ceci peut contribuer à la resynchronisation suite à des erreurs de transmission.

    Restreindre profils vers

    (H.264 seulement) Sélectionnez les profils de lecture des fichiers vidéo sur un appareil conforme à un ou plusieurs des profils standard.

    Mode de codage

    (H.264 seulement) Précisez votre préférence : une qualité optimale ou un codage plus rapide.

Spécification des réglages de la séquence QuickTime (Photoshop Extended)

  1. Dans la boîte de dialogue Rendu vidéo, sélectionnez Exportation QuickTime, puis QuickTime dans le menu déroulant.
  2. Cliquez sur le bouton Paramètres.
  3. Dans la boîte de dialogue Réglages de la séquence, assurez-vous que Vidéo est sélectionné.

    Remarque :

    bien que la boîte de dialogue Réglages de la séquence comporte des options audio, vous ne pouvez pas modifier les paramètres audio actuels (voir la section Aperçu audio des calques vidéo pour inclure du contenu audio dans les fichiers exportés).

  4. Dans la section Vidéo, cliquez sur le bouton approprié, puis définissez les options suivantes :

    Réglages

    Ouvre la boîte de dialogue Paramètres de compression vidéo standard dans laquelle définir la compression vidéo et les options connexes.

    Filtre

    Ouvre la boîte de dialogue Sélectionner le filtre vidéo dans laquelle vous pouvez appliquer les effets vidéo QuickTime intégrés.

    Taille

    Ouvre la boîte de dialogue Réglages de la taille dans laquelle vous pouvez indiquer les dimensions en pixels de la vidéo exportée.

  5. (Facultatif) Si votre séquence doit être transmise par Internet, sélectionnez Préparer pour l’enchaînement via Internet, puis sélectionnez l’une des options suivantes :

    Démarrage rapide

    Cette option configure la séquence pour démarrer la lecture à partir d’un serveur web avant la fin du téléchargement sur le disque dur de l’ordinateur de l’utilisateur.

    Démarrage rapide - En-tête compressé

    Cette option compresse l’en-tête de la séquence sans perdre d’informations et configure la séquence pour démarrer la lecture à partir d’un serveur web avant la fin du téléchargement sur le disque dur de l’ordinateur de l’utilisateur.

    Enchaînement à indications

    Cette option configure la séquence pour sa diffusion en continu par un serveur de diffusion en continu QuickTime.

Réglages de compression vidéo standard QuickTime (Photoshop Extended)

Les options suivantes sont disponibles dans la boîte de dialogue des réglages de compression vidéo standard :

Mode de compression

Choisissez le codec à appliquer lors de l’exportation d’un fichier.

Animation

Indiquez la fréquence d’images de la vidéo en sélectionnant le nombre d’images par seconde (i/s). Certains codecs prennent en charge un ensemble spécifique de fréquences d’images. Une fréquence d’image supérieure peut uniformiser l’animation (en fonction de la fréquence d’images d’origine des clips sources) mais nécessite davantage d’espace disque. Si cette option est disponible, indiquez la fréquence à laquelle les images clés sont générées (voir la section Introduction au concept d’images clés QuickTime).

Débit

Sélectionnez (si disponible pour le mode de compression utilisé) cette option, puis indiquez un débit pour définir une limite supérieure à la quantité de données vidéo générées par la vidéo exportée lors de sa lecture.

Mode de compression

Définissez les options de compression propres au codec sélectionné. Cliquez sur le bouton Option (si disponible) pour spécifier d’autres options de mode de compression. Si le menu Profondeur est disponible, choisissez le nombre de couleurs à inclure dans la vidéo exportée. (Ce menu n’est pas disponible si le codec sélectionné ne prend en charge qu’une seule profondeur de couleur.)

Si le curseur Qualité est disponible, faites-le glisser ou entrez une valeur pour ajuster la qualité d’image de la vidéo exportée et, par conséquent, la taille du fichier. Si vous utilisez le même codec pour la capture et l’exportation et que vous avez déjà procédé au rendu d’aperçus de la séquence, vous pouvez gagner un temps considérable en alignant le paramètre de qualité de l’exportation sur le paramètre de qualité de capture de l’original. Une qualité d’exportation supérieure à celle de capture de l’original n’améliore pas la qualité mais risque de ralentir le rendu.

Remarque :

les options de mode de compression ne sont pas disponibles pour le codec Component Video.

Réglages de la taille de la séquence QuickTime (Photoshop Extended)

Les options suivantes sont disponibles dans la boîte de dialogue Réglages de la taille :

Dimensions

Cette option définit la taille des images de la séquence exportée. Si la taille que vous souhaitez spécifier ne figure pas dans le menu Dimensions, choisissez Taille personnalisée, puis renseignez les zones Largeur et Hauteur.

Conserver le format des pixels avec

Cette option indique si la séquence est mise à l’échelle des nouvelles dimensions en pixels. Letterbox met proportionnellement la source à l’échelle pour l’adapter au diaphragme en ajoutant des bandes noires en haut et en bas ou sur les côtés, au besoin. Recadrage centre, met à l’échelle et rogne l’image en fonction du diaphragme. Ajuster aux dimensions ajuste la taille de la destination en fonction du côté le plus long, avec mise à l’échelle, au besoin.

Désentrelacer la vidéo source

Cette option désentrelace les deux trames de chaque image vidéo entrelacée.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne