Sommaire

Les polices que vous utilisez déterminent votre sortie lorsque vous convertissez des documents au format PDF dans Adobe Acrobat Distiller. (Acrobat Distiller est à la fois une fonctionnalité d’Adobe Acrobat et une application autonome.) Le type de police (comme TrueType et PostScript) affecte l’aspect général du texte dans le fichier PDF et détermine si ce texte peut être modifié, imprimé et si des recherches peuvent y être effectuées.

Utilisez ce document pour comprendre la manière dont les polices sont gérées par Acrobat Distiller et améliorer la sortie PDF.

A propos des polices Windows et Mac OS

Acrobat Distiller identifie toutes les polices Windows et Mac OS. Toutefois, le type de police que vous utilisez (TrueType par exemple) détermine la manière dont Acrobat Distiller gère les informations de cette police.

Les types de police Windows comprennent : les polices de type 1 (ou polices PostScript), les polices de type 3, les polices Windows bitmap et vectorielles, les polices TrueType et les polices OpenType d’Adobe (Windows 2000 et XP). Les types de police Mac OS comprennent : les polices de type 1, les polices dFonts TrueType Apple, les polices TrueType et les polices OpenType d’Adobe.

Outre le type de police, Acrobat Distiller utilise le jeu de caractères de la police pour déterminer quelles sont les informations de police à intégrer dans les fichiers PDF qu’il crée. Les jeux de caractères pour les polices de type 1, par exemple, peuvent inclure un ou plusieurs des jeux de caractères ISO Latin 1, Expert, Petites majuscules, Old Style Figures (SC & OSF), Symbolique, Cyrillique et Kanji :

— Le jeu de caractères ISO Latin 1 (ou le jeu de caractères standard de type 1) comprend les caractères alphabétiques standard anglais, français, italien et allemand, ainsi que des caractères de ponctuation et des nombres.

— Les jeux de caractères Expert incluent des caractères de fraction et des ligatures pour l’alphabet anglais.

— Les jeux de caractères SC et OSF contiennent des lettres et des chiffres conçus spécialement pour personnaliser l’aspect d’un document.

— Les jeux de caractères symboliques contiennent des caractères non textuels, plutôt que des caractères alphabétiques.

— Les jeux de caractères cyrilliques contiennent des caractères alphabétiques pour des langues telles que le russe et l’ukrainien.

— Les jeux de caractères Kanji (japonais) contiennent des caractères japonais codés sur deux octets. Reportez-vous à la section des polices Kanji de ce document pour plus d’informations sur le moment où vous pouvez utiliser et afficher les polices Kanji dans les fichiers PDF.

Comment Acrobat Distiller utilise les polices

Pour qu’Acrobat Distiller convertisse un document au format PDF, il doit référencer chaque police dans le document d’origine par le biais des procédures suivantes, car le document est converti au format PostScript, puis au format PDF.

Vérification du nom PostScript

Acrobat Distiller recherche un nom de police PostScript et l’ajoute au document PDF. Les noms de police PostScript sont généralement répertoriés dans le tableau de nom d’une police. (Le tableau de nom stocke les informations sur la police, telles que le nom, le style et le copyright.) Si un nom PostScript n’est pas disponible, Acrobat Distiller utilise le nom du système pour la police. Par exemple, si le document d’origine contient une police TrueType qui est installée sur le système, Acrobat Distiller dérive BaseFont et FontName du tableau de nom de la police.

Si la police est de type 42, Acrobat Distiller crée un tableau de nom pour la police à partir d’une police système correspondante ; les polices de type 42 n’incluent généralement pas de tableaux de nom. Pour plus d’informations sur les polices de type 42, consultez les « polices TrueType » dans la section « Comment les types de police affectent le texte dans les fichiers PDF » de ce document.

Ajout d’une description des polices

A chaque fichier PDF qu’il crée, Acrobat Distiller ajoute une description des polices de type 1 qui utilisent le jeu de caractères ISO Latin 1. Si vous ouvrez un fichier PDF sur un ordinateur doté de ces polices, Acrobat utilise les polices installées pour afficher et imprimer le fichier PDF. Si les polices ne sont pas installées, Acrobat utilise les descriptions de police pour créer des polices de substitution qui ressemblent aux polices d’origine.

Incorporation des polices

Si l’incorporation des polices est activée, Acrobat Distiller incorpore les polices TrueType et de type 3, ainsi que les polices de type 1 qui n’utilisent pas le jeu de caractères ISO Latin 1 (les caractères symboliques et experts, par exemple). Acrobat Distiller 7.0 peut incorporer des polices OpenType. Toutefois, l’application qui a créé le document original détermine les caractéristiques de police OpenType qui peuvent être incorporées. Si vous incluez une police OpenType qui est basée sur une police de type 1, Acrobat Distiller l’incorpore comme une police CFF/de type 2. Acrobat Distiller incorpore les polices OpenType basées sur les polices TrueType comme des polices TrueType.

Une police incorporée dans un fichier PDF est toujours disponible pour l’affichage et l’impression, qu’elle soit installée sur le système ou non. Cependant, vous ne pouvez pas modifier du texte dans un fichier PDF, à moins que la police ne soit installée. Si vous tentez de modifier le texte qui utilise une police incorporée et que la police n’est pas installée, Acrobat affiche un avertissement et utilise à la place une police de substitution.

Autorisations de police

Acrobat Distiller reconnaît et conserve les autorisations d’origine de police, même si un fichier PDF est redistillé. Les polices qui disposent d’autorisations limitées ne peuvent pas être incorporées et provoquent le renvoi d’une erreur par Acrobat Distiller lors du processus de conversion. De même, les polices qui n’utilisent pas un format de codage des caractères, tel que WinAnsi ou MacRoman, peuvent être à l’origine du renvoi d’une erreur par Acrobat Distiller si vous tentez de les incorporer.

Conversion des polices

Si Acrobat Distiller ne peut pas interpréter ou trouver des informations dont il a besoin sur la police, il remplace la police. Dans de rares cas, Acrobat Distiller convertit de telles polices en images bitmap, ce qui empêche la police d’être mise à l’échelle, modifiée ou de faire l’objet d’une recherche. Acrobat Distiller convertit généralement les polices PCL et les polices vectorielles Windows en images bitmap. Reportez-vous à la section « Comment les pilotes d’imprimante PostScript prennent en charge les polices TrueType sous Windows » de ce document.

Descripteurs de police

Acrobat Distiller incorpore un descripteur de police (en d’autres termes, les informations de police) pour toutes les polices qu’il incorpore. Un descripteur peut contenir les informations suivantes :

Un descripteur La signification du descripteur
Ascendante La hauteur maximale au-dessus de la ligne de base atteinte par les caractères de la police, à l’exception des accents.
CapHeight La coordonnée y du sommet des lettres majuscules plates (par exemple, « E »), mesurée à partir de la ligne de base.
Descendante La longueur maximale au-dessous de la ligne de base atteinte par les caractères de la police.
Marqueurs Les attributs de la police, notamment largeur fixe, serif, symbolique, script, italique, petites capitales, tout en capitales ou d’autres attributs.
FontBBox Un cadre de sélection qui est le plus petit rectangle capable de contenir tous les caractères dans un jeu de caractères s’ils sont dessinés l’un sur l’autre.
ItalicAngle L’angle exprimé en degrés des contours verticaux dominants, généralement négatifs.
StemV La largeur des barres verticales dans les caractères.
AvgWidth (facultatif) La largeur moyenne des caractères de la police.
FontFile (facultatif) Le contour complet de la police. Uniquement présent lorsque la police ou le sous-ensemble de polices est intégré(e).
Interlignage (facultatif) L’interligne souhaitée entre les lignes de texte.
Maxwidth (facultatif) La largeur maximale des caractères de la police.
MissingWidth (facultatif) La largeur à utiliser avec des caractères non codés (c’est-à-dire ceux qui ne sont pas inclus dans le jeu de caractères).
StemH (facultatif) La largeur des barres horizontales dans les caractères.
XHeight (facultatif) L’ordonnée de la partie supérieure des caractères minuscules non croissants plats (par exemple, « z »), mesurée à partir de la ligne de base.
FontFamily (facultatif) La famille à laquelle la police appartient (par exemple, la police de caractères « Times Bold Italic » appartient à la famille de polices « Times »).
FontStretch (facultatif) Une variation de la police qui affecte la dimension horizontale (par exemple, Ultra condensé, Semi condensé, Normal, Etendu).
FontWeight (facultatif) L’épaisseur de la police.

Comment les types de police affectent le texte dans les fichiers PDF

Le type de police que vous utilisez peut affecter l’affichage et l’impression du texte des fichiers PDF et déterminer si ce texte est modifiable et permet des recherches

Bitmap, polices

Si un fichier PDF contient des polices qui ont été converties en images bitmap, les visionneuses ne traitent pas les images en tant que polices, mais elles affichent et impriment les images comme toutes les autres images bitmap. Le texte est converti en images bitmap, mais il ne permet pas les recherches et n’est pas modifiable.

dFonts (Mac OS X uniquement)

Ces polices sont propres au système Mac OS X et sont identiques aux fichiers de la valise de polices standard, à l’exception du fait que les ressources de police sont stockées dans la fourchette de données du fichier. Acrobat Distiller gère les dFonts comme les autres polices TrueType sous Mac OS.

Polices Kanji

Vous pouvez créer des fichiers PDF qui contiennent des polices Kanji à l’aide des version Kanji et anglaises d’Acrobat Distiller. (Pour les versions anglaises d’Acrobat Distiller, vous devez installer le package approprié de prise en charge de police.) Acrobat affiche automatiquement les polices asiatiques qui sont intégrées dans un fichier PDF. Si les polices asiatiques ne sont pas intégrées, Acrobat peut les afficher après l’installation du package approprié de prise en charge de police. Pour plus d’informations sur l’installation des packages de prise en charge de police, reportez-vous au document, « Affichage et impression des polices asiatiques dans des fichiers PDF à l’aide des visionneuses romaines d’Acrobat. »

Polices Multiple Master (MM)

Les polices Multiple Master (telles que Minion MM) créant des occurrences spécifiques d’une police en fonction des propriétés d’un document et de l’emplacement d’utilisation, Acrobat Distiller ne peut pas les intégrer. Acrobat Distiller ajoute plutôt un sous-ensemble de la police, qui dispose d’un ID de police unique. Etant donné que les polices MM produisent ces instances de façon dynamique, vous ne pouvez pas intégrer les polices ou les modifier dans Acrobat. Le support technique d’Adobe vous recommande de ne pas utiliser les polices MM si vous devez modifier ou intégrer des polices dans Acrobat. Pour plus d’informations sur des polices MM, reportez-vous au document 328600, « Informations générales sur les polices Multiple Master ».

Polices OpenType d’Adobe

Le format OpenType est basé sur le Type 1 et associe des données de contour, métriques et bitmap dans un fichier de police unique. Le format OpenType comprend des fonctionnalités de typographie avancées que la plupart des applications n’ont pas encore mis à profit. Par conséquent, ces applications identifient et traitent le format OpenType comme des polices TrueType. Ce traitement affecte la manière dont les polices OpenType d’Adobe sont incorporées dans les fichiers PDF. Les conditions d’incorporation de la police Type 1 s’appliquent aux polices OpenType d’Adobe. Les conditions d’incorporation TrueType s’appliquent aux polices OpenType basées sur TrueType.

Vous pouvez incorporer des polices OpenType d’Adobe dans Acrobat Distiller 7.0 si vous choisissez la compatibilité PDF 1.6. Toutefois, les fonctionnalités spécifiques à OpenType ne seront disponibles que dans Acrobat 7.0. (Choisissez Paramètres > Modifier les paramètres Adobe PDF, cliquez sur l’onglet Général et sélectionnez Acrobat 7.0 (PDF 1.6) dans le menu déroulant Compatibilité.)

Polices de symbole

Chaque police de symbole contenant des caractères et des jeux de caractères uniques, Acrobat Distiller incorpore toujours ces polices pour les empêcher d’être remplacées.

Polices TrueType

Les polices TrueType disposant d’autorisations d’installation et de modification peuvent être incorporées à un fichier PDF par Acrobat Distiller. Si la police ne comprend pas ces autorisations, Acrobat Distiller incorpore un sous-ensemble de polices (c’est-à-dire uniquement les caractères de la police qui sont utilisés dans le document).

Remarque : Acrobat Distiller ne signale pas les sous-ensembles de polices TrueType dans son fichier journal. Même si l’outil Retouche de texte dans Acrobat répertorie les polices incorporées dans la boîte de dialogue Attributs de texte, vous ne pouvez pas modifier un sous-ensemble de polices avec cet outil, car le système ne peut pas identifier l’ID de police unique du sous-ensemble de polices et le mapper à la police TrueType d’origine sur le système. Si vous modifiez un sous-ensemble de polices à l’aide de l’outil Retouche de texte, Acrobat remplace la police par une police équivalente Sans Serif ou Serif.

Lorsque vous utilisez Acrobat Distiller pour créer des fichiers PDF, le texte mis en forme avec des polices TrueType risque de ne pas permettre les recherches, selon la façon dont les informations de police ont été rédigées dans le fichier PostScript. Dans ces cas, les imprimantes PostScript convertissent la police TrueType en police de type 42, ce qui préserve au mieux les caractéristiques de la police, telles que les possibilités de recherche. Le format de police de type 42 permet principalement aux interpréteurs PostScript de télécharger des polices non-PostScript (TrueType). Une police de type 42 se compose d’une « enveloppe » de langue PostScript autour d’une police TrueType. Une police de type 42 est en principe générée par un pilote d’imprimante pour télécharger des polices TrueType sur une imprimante PostScript contenant un outil de rastérisation TrueType. Grâce à cette méthode, la police TrueType est interprétée directement par Acrobat Distiller, ce qui offre la meilleure précision de description de la police TrueType d’origine. Les variables qui peuvent avoir un impact sur ces informations de police incluent : l’application utilisée pour créer le fichier PostScript, la police elle-même, le pilote d’imprimante PostScript et le fichier PPD (PostScript Printer Description). Si le texte formaté avec des polices TrueType ne peut pas faire l'objet de recherches dans un fichier PDF créé dans Acrobat Distiller, modifiez au moins une de ces variables et recréez le fichier PDF.

Les informations sont enregistrées dans un fichier PostScript par l’application qui génère le code PostScript ou par le pilote d’imprimante PostScript. Pour plus d’informations, reportez-vous à la documentation de l’application, ou à la section « Comment les pilotes d’imprimante PostScript prennent en charge les polices TrueType sous Windows » dans ce document.

Polices Type 1

Pour l’apparence et les possibilités de recherche, les polices de type 1 offrent une conversion fiable au format PDF. Etant donné que les polices de type 1 n’ont pas besoin d’être converties en un autre format lorsque la police (ou un sous-ensemble de cette police) est incorporée dans un fichier PostScript, elles offrent de meilleurs résultats lorsque vous utilisez Acrobat Distiller.

Pour incorporer les polices de type 1, les conditions suivantes doivent être remplies :

1. Dans la boîte de dialogue Paramètres Adobe PDF, la police apparaît dans la liste AlwaysEmbed sous l’onglet Polices et l’option EmbedAllFonts est définie sur True.

2. Aucun symbole n’est utilisé (à l’exception du symbole pour pi).

3. La taille de la police est dans une plage adaptée (c’est-à-dire que la valeur CharStrings dict leng est supérieure à 115 mais inférieure à 229). Vous pouvez vérifier la valeur CharStrings dict leng dans une application de retouche de police.

Police Type 3

Etant donné que les polices de type 3 utilisent le langage entier de programmation PostScript pour exprimer une police, elles peuvent inclure des spécifications à la différence des polices de type 1, comme l’ombrage, la couleur et le remplissage. Toutefois, les polices de type 3 ne sont pas optimisées pour la taille ou les performances. Par conséquent, les caractères risquent d’apparaître plus épais que leurs équivalents de type 1.

Les polices de type 3 étant toujours incorporées dans les fichiers PDF, elles sont toujours disponibles dans Acrobat ou Adobe Reader (sauf sous Mac OS X, qui ne prend pas en charge les polices de type 3). Acrobat et Adobe Reader convertissent les caractères de type 3 en images bitmap, puis les affichent. Lorsque vous imprimez sur une imprimante PostScript, Acrobat et Adobe Reader utilisent votre pilote d’imprimante PostScript pour télécharger la police sur l’imprimante. Lorsque vous imprimez sur une imprimante non-PostScript, les images bitmap sont imprimées. Les caractères de police de type 3 dans le jeu de caractères ISO Latin 1 sont convertis en texte autorisant la recherche dans les fichiers PDF, à la différence de ceux des jeux de caractères symboliques. La taille des fichiers PDF avec des polices incorporées de type 3 est généralement supérieure à celle des fichiers avec des polices incorporées de type 1.

Comment les pilotes d’imprimante PostScript gèrent-ils les polices TrueType dans Windows

Une fois les polices TrueType envoyées via le pilote d’imprimante Adobe PostScript au format de type 42 codé (appelé Native TrueType dans Windows 2000 et XP) ou sous la forme de polices CID (character identifier, identifiant de caractère) (dans le cas de polices à double octet ou Unicode), le pilote d’imprimante attribue aux caractères de la police des ID de police spécifiques au lieu des informations d’ID standard, ce qui entraîne l’incorporation d’un sous-ensemble de la police dans le fichier PostScript par Adobe Distiller.

En incluant un sous-ensemble de police, le pilote d’imprimante réduit la taille du fichier, qui à son tour augmente la vitesse de conversion des fichiers PostScript. Ce processus s’exécute indépendamment de la définition des options de travail sur Incorporer toutes les polices.

Pour incorporer le jeu de police entier lors de l’impression sur l’imprimante Adobe PDF, vous devez activer « Ne pas envoyer les polices à “Adobe PDF” » dans l’onglet Police de la boîte de dialogue Paramètres de l’imprimante Adobe PDF.

Le pilote d’imprimante Adobe PostScript (AdobePS) pour Windows 98 et NT 4.0 inclut les paramètres Envoyer les polices sous la forme qui contrôlent l’envoi des polices TrueType à une imprimante ou leur incorporation à un fichier PostScript. Le pilote d’imprimante Pscript5 (pscript5.dll) et versions ultérieures pour Windows 2000 et versions ultérieures comprend les paramètres Téléchargement TrueType qui contrôlent l’envoi des polices TrueType à une imprimante ou leur incorporation à un fichier PostScript. Vous pouvez modifier les paramètres dans la boîte de dialogue des propriétés du pilote (Windows 98 et NT 4.0) ou dans la boîte de dialogue des options avancées du pilote (Windows 2000 et XP). Les paramètres varient selon les fonctions spécifiées dans le fichier PPD de l’imprimante. Le pilote d’imprimante PostScript Microsoft pour Windows 98 et NT 4.0 comprend moins de paramètres Envoyer les polices sous la forme qu’AdobePS. Par exemple, le pilote d’imprimante PostScript de Microsoft n’inclut pas les options d'envoi des polices TrueType sous forme de polices de type 42 ou vectorielles.

Utilisez les instructions suivantes lorsque vous choisissez les paramètres Envoyer les polices sous la forme :

Option Envoyer les polices sous la forme (Windows 98 ou NT 4.0) ou Téléchargement de police TrueType (Windows 2000 et XP) Résultats
Outline (vectoriel) (AdobePS pour Windows 98 ou NT, pscript5.dll pour Windows 2000 ou XP) Avec cette option, le pilote d’imprimante utilise les mesures vectorielles d’une police pour l’affichage et l’impression. Cette option donne au texte l’apparence d’une police, mais le texte ne conserve pas les informations réelles de la police. Cette option est souvent utilisée lorsqu’une police ne peut être incorporée en raison de restrictions de licence. Les polices vectorielles n’autorisent pas la recherche et ne sont pas modifiables.
Sous forme d’images bitmap (pilote d’imprimante PostScript AdobePS et Windows, pscript5.dll pour Windows 2000 ou XP) Avec cette option, le pilote d’imprimante convertit les polices TrueType en images bitmap de type 3. Si vous n’utilisez pas l’option de type 42 (ou si vous ne pouvez pas le faire), cette option offre une plus grande précision lors de la simulation d’une police TrueType d’origine. Contrairement aux polices de type 3 réelles, les images bitmap de type 3 n’autorisent pas la recherche. Utilisez cette option pour du texte formaté jusqu’à 14 points, ou lors de l’impression sur des imprimantes basse résolution. N’utilisez pas cette option pour les fichiers portables (par exemple, des fichiers EPS), car elle augmente la taille des fichiers.
TrueType natif (pilote d’imprimante PostScript AdobePS et Windows) Lorsque vous distillez un document contenant une police TrueType, Acrobat Distiller ne reconnaît pas le langage de codage de police (car ce n’est pas PostScript) et la remplace par une police PostScript de type 1. L’envoi de polices TrueType sous forme de polices de type 42 préserve leur aspect et empêche le remplacement par des polices de type 1. Cette option est la meilleure pour conserver les possibilités de recherche de texte. Sachez toutefois que d’autres variables affectent également les possibilités de recherche.
Ne pas envoyer (pilote d’imprimante PostScript AdobePS et Windows) Avec cette option, le pilote d’imprimante n’inclut pas d’informations de police TrueType dans le fichier PostScript. Cette option est uniquement recommandée pour les imprimantes ou les spouleurs réseau qui fournissent des polices.
Paramètre de seuil bitmap/vectoriel (pilote d’imprimante PostScript AdobePS et Windows) Cette option spécifie la taille en points d’une police avant que cette dernière ne soit envoyée sous forme de bitmap plutôt que sous forme vectorielle. Le réglage du seuil sur 1 empêche les polices d’être envoyées sous forme de bitmap.
Police logicielle ou de périphérique (AdobePS pour Windows NT et pilote d’imprimante PostScript Windows pour Windows NT) Avec l’option Police logicielle, le pilote d’imprimante envoie les informations de description de police. Cette option permet de conserver l’aspect, mais pas les possibilités de recherche. Avec l’option Police de périphérique, le pilote d’imprimante vous permet de personnaliser un tableau de substitution de police pour que chaque police installée corresponde à une police propre à l’imprimante. Cette option peut ne pas conserver l’apparence exacte dֹ’une police, mais conserve les possibilités de recherche.

Informations supplémentaires

: affichage et impression de polices asiatiques dans des fichiers PDF à l’aide des visionneuses romaines d’Acrobat

328600 : informations générales sur les polices Multiple Master.

 

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne