Formats graphiques Web

Les formats graphiques Web peuvent être soit des images bitmap (pixellisées), soit des images vectorielles. Les formats bitmap (GIF, JPEG, PNG et WBMP) sont dépendants de la résolution, ce qui signifie que les dimensions de l’image bitmap, et éventuellement sa qualité, varieront en fonction de la résolution du moniteur. Les formats vectoriels (SVG et SWF), quant à eux, sont indépendants de la résolution et peuvent être réduits ou agrandis sans aucune perte au niveau de la qualité d’image. Les formats vectoriels peuvent également inclure des données de pixellisation. 

Options d’optimisation JPEG

Le format JPEG est le format standard de compression d’images à tons continus, telles que les photographies. L’optimisation d’une image au format JPEG implique une compression avec perte de qualité, au cours de laquelle des données sont supprimées de manière sélective.

Paramètres d’optimisation A. Menu Format de fichier B. Menu Qualité de compression C. Menu Optimiser

Qualité

Détermine le niveau de compression. Plus la qualité est élevée, plus l’algorithme de compression conserve de détails. Notez cependant qu’un paramètre de qualité élevé produit un fichier plus volumineux qu’un paramètre de qualité réduit. Affichez l’image optimisée avec différents paramètres de qualité afin de choisir le meilleur compromis entre qualité et taille de fichier.

Optimisée

Crée un fichier JPEG de taille légèrement inférieure. Le format JPEG optimisé est recommandé pour obtenir une compression maximale. Toutefois, certains navigateurs anciens ne prennent pas en charge cette fonctionnalité.

Progressif

Affiche l’image progressivement dans un navigateur Web. L’image s’affiche sous la forme d’une série d’incrustations grâce auxquelles une version de faible résolution de l’image apparaît progressivement à mesure de son téléchargement. L’option Progressif est associée au format JPEG optimisé.

Remarque :

les images JPEG créées avec l’option Progressif nécessitent davantage de RAM à l’affichage et ne sont pas prises en charge par certains navigateurs.

Flou

Indique la quantité de flou appliquée à l’image. Cette option applique un effet identique à celui du filtre Flou gaussien et permet une compression plus importante du fichier, résultant en un fichier plus petit. Il est recommandé de la régler sur une valeur comprise entre 0,1 et 0,5.

Incorporer le profil de couleur (Photoshop) ou Profil ICC (Illustrator)

Conserve les profils colorimétriques dans le fichier optimisé. Certains navigateurs utilisent les profils colorimétriques pour la correction des couleurs.

Cache

Indique une couleur de fond pour les pixels transparents de l’image d’origine. Cliquez sur la case de couleur Cache pour sélectionner une couleur dans le sélecteur de couleurs ou sélectionnez une option dans le menu Cache : Couleur de la pipette (pour utiliser la couleur affichée dans la case d’échantillon de pipette), Couleur de premier plan,Couleur d’arrière-plan, Blanc, Noir ou Autre (pour utiliser le sélecteur de couleurs).

Les pixels entièrement transparents de l’image d’origine adoptent la couleur sélectionnée, tandis que les pixels partiellement transparents de l’image d’origine sont mélangés à cette même couleur.

Options d’optimisation des formats GIF et PNG-8

Le format GIF est le format de compression d’images standard avec des couleurs continues et des détails précis, tels que des dessins au trait, des logos ou des illustrations contenant du texte. Tout comme le format GIF, le format PNG-8 compresse efficacement les zones de couleurs continues tout en préservant les détails précis.

Les fichiers PNG-8 et GIF prenant en charge les couleurs 8 bits, ils peuvent reproduire jusqu’à 256 couleurs. Le processus de détermination des couleurs à utiliser est appelé indexation. Par conséquent, les images aux formats GIF et PNG-8 sont parfois appelées images couleur indexées. Pour convertir une image en couleur indexée, une table de couleurs est générée pour stocker et indexer les couleurs de l’image. Si une couleur de l’image originale n’apparaît pas dans la table de couleurs, l’application choisit celle qui en est la plus proche ou simule la couleur en utilisant plusieurs des couleurs disponibles.

Outre les options ci-après, la table de couleurs de l’image est à votre disposition pour régler le nombre de couleurs. Voir Personnalisation de la table de couleurs pour les images GIF et PNG-8.

Perte (GIF uniquement)

Réduit la taille des fichiers par suppression sélective de données. Le volume des données supprimées est proportionnel à cette valeur. Vous pouvez souvent appliquer une valeur de 5 à 10 (et parfois à 50) sans que l’image ne soit dégradée. L’option de perte vous permet de réduire la taille du fichier de 5 à 40 %.

Remarque :

l’option de perte n’est compatible ni avec l’option Entrelacé ni avec les algorithmes de tramage Bruit et Motif.

Méthode de réduction des couleurs et Couleurs

Détermine la méthode de création de la table de couleurs et le nombre de couleurs à lui définir. Vous pouvez sélectionner l’une des méthodes de réduction de couleurs suivantes :

Perception Crée une table de couleurs personnalisée en donnant la priorité aux couleurs auxquelles notre œil est plus sensible.

Sélective Crée une table de couleurs similaire à la table Perception, mais en privilégiant de larges zones de couleurs et en conservant les couleurs Web. En général, cette table de couleurs restitue fidèlement les couleurs de l’image. Il s’agit de l’option par défaut.

Adaptative Permet de créer une table de couleurs personnalisée par prélèvement des teintes à partir du spectre qui prédomine dans l’image. Par exemple, une image contenant uniquement les couleurs vert et bleu produit une table de couleurs constituée principalement de verts et de bleus. La plupart des images concentrent des couleurs dans des zones spécifiques du spectre.

Restrictive (Web) Utilise la table standard de 216 couleurs commune aux palettes 8 bits (256 couleurs) de Windows et Mac OS. Cette option garantit qu’aucun tramage de navigateur n’est appliqué aux couleurs lorsque l’image est affichée en 8 bits. Cette palette est également appelée palette Web sécurisée. La palette Web pouvant générer des fichiers plus volumineux, son utilisation est recommandée exclusivement lorsqu’il est indispensable d’éviter le tramage du navigateur.

Personnalisée Utilise une palette de couleurs créée ou modifiée par l’utilisateur. Si vous ouvrez un fichier GIF ou PNG-8 existant, il sera accompagné de sa propre palette de couleurs.

Remarque :

Utilisez la palette Table de couleurs depuis la boîte de dialogue Enregistrer pour le Web et les périphériques afin de personnaliser la table de couleurs.

Noir et blanc, Niveaux de gris, Mac OS, Windows Utilisent une palette de couleurs définie.

Méthode de tramage et Tramage

Détermine la méthode de tramage employée et la quantité appliquée. Le tramage correspond à la méthode de simulation des couleurs non disponibles dans le système d’affichage de couleurs de votre ordinateur. Un pourcentage élevé restitue un plus grand nombre de couleurs et de détails dans l’image mais risque de créer un fichier plus volumineux. Pour une compression optimale, utilisez le pourcentage de tramage le plus faible permettant d’obtenir le détail de couleur recherché. Les images contenant principalement des couleurs en aplat donnent de bons résultats sans tramage. Les images à tons continus (notamment les dégradés de couleur) donnent souvent de meilleurs résultats avec un tramage qui évite l’apparition de bandes de couleurs.

Image GIF avec tramage de 0 % (à gauche) et avec tramage de 100 % (à droite)

Vous pouvez sélectionner l’une des méthodes de tramage suivantes :

Diffusion Applique un motif aléatoire, en général moins visible que le tramage Motif. Les effets du tramage sont diffusés sur les pixels adjacents.

Motif Applique un motif carré semblable à une trame de demi-teinte pour simuler les couleurs absentes de la table de couleurs.

Bruit Applique un motif aléatoire semblable à celui obtenu avec la méthode de tramage Diffusion, sans le diffuser sur les pixels adjacents. Aucune ligne n’apparaît avec la méthode de tramage Bruit.

Transparence et Cache

Détermine la manière dont les pixels transparents de l’image sont optimisés.

  • Pour rendre complètement transparents les pixels transparents et fondre les pixels partiellement transparents avec une couleur, sélectionnez Transparence et une couleur de cache.

  • Pour appliquer une couleur aux pixels entièrement transparents et mélanger les pixels partiellement transparents avec la même couleur, sélectionnez une couleur de cache et désélectionnez l’option Transparence.

  • Pour sélectionner une couleur de cache, cliquez sur le témoin de couleur du menu Cache et sélectionnez une couleur dans le sélecteur de couleurs. Vous pouvez également sélectionner une option dans le menu Cache : Couleur de la pipette (pour utiliser la couleur affichée dans la case d’échantillon de la pipette), Couleur de premier plan, Couleur d’arrière-plan, Blanc, Noir ou Autre (pour utiliser le sélecteur de couleurs).

Remarque :

les options Couleur de premier plan et Couleur d’arrière-plan sont uniquement disponibles dans Photoshop.

Exemples de transparence et de détourage

A. Image d’origine B. Option Transparence sélectionnée avec une couleur de cache C. Option Transparence sélectionnée sans détourage D. Option Transparence désélectionnée avec une couleur de cache

Tramage de transparence

Lorsque l’option Transparence est sélectionnée, vous pouvez choisir un algorithme de tramage des pixels partiellement transparents :

  • Sans tramage de transparence n’applique aucun tramage aux pixels partiellement transparents de l’image.

  • Tramage de transparence par diffusion applique un motif aléatoire, en général moins visible que le tramage Motif. Les effets du tramage sont diffusés sur les pixels adjacents. Si vous sélectionnez cet algorithme, spécifiez un pourcentage dans la zone Quantité pour indiquer la quantité de tramage à appliquer à l’image.

  • Tramage de transparence par motif applique un motif carré semblable à une trame de demi-teinte aux pixels partiellement transparents.

  • Tramage de transparence par bruit applique un motif aléatoire, semblable à l’algorithme Diffusion, mais sans diffusion du motif sur les pixels adjacents. Aucune ligne n’apparaît avec l’algorithme Bruit.

Exemple de tramage de transparence du motif (à gauche) et exemple d’application sur un arrière-plan de page Web (à droite)

Entrelacer

Affiche une version basse résolution de l’image dans un navigateur jusqu’au téléchargement complet du fichier image. Le téléchargement de l’image paraît ainsi plus court, et l’utilisateur peut vérifier le déroulement de l’opération. L’entrelacement augmente toutefois la taille des fichiers.

Aligner sur Web

Indique une tolérance de décalage des couleurs vers leurs plus proches équivalents dans la palette Web (pour éviter le tramage des couleurs dans un navigateur). Plus cette valeur est élevée, plus le nombre de couleurs décalées est élevé.

Optimisation de la transparence dans les images GIF et PNG

La transparence rend possible la création d’images non rectangulaires pour le Web. L’option Transparence de l’arrière-plan conserve les pixels transparents de l’image. Ceci permet à l’arrière-plan de votre page Web d’être visible à travers les zones de transparence de votre image. L’option Mise en cache d’arrière-plan simule la transparence en remplissant ou mélangeant des pixels transparents avec une couleur de cache qui peut correspondre à l’arrière-plan de la page Web. La mise en cache d’arrière-plan est plus efficace si la couleur d’arrière-plan de la page Web est opaque et que vous savez de quelle couleur il s’agit.

Utilisez les options Transparence et Cache de la boîte de dialogue Enregistrer pour le Web et les périphériques afin de spécifier la manière dont les pixels transparents des images GIF et PNG doivent être optimisés.

  • (GIF et PNG-8) Cochez la case Transparence et sélectionnez une couleur de cache pour que les pixels entièrement transparents le restent et que les pixels partiellement transparents prennent la couleur définie.
  • Pour appliquer une couleur aux pixels entièrement transparents et mélanger les pixels partiellement transparents avec la même couleur, sélectionnez une couleur de cache et désélectionnez l’option Transparence.
  • (GIF et PNG-8) Pour rendre complètement transparents tous les pixels transparents à plus de 50 %, et complètement opaques les pixels transparents à moins de 50 %, sélectionnez Transparence et choisissez Sans dans le menu Cache.
  • (PNG-24) Pour enregistrer une image avec une transparence multi-niveaux (jusqu’à 256 niveaux), sélectionnez Transparence. L’option Cache est désactivée étant donné que la transparence multi-niveaux permet à une image de se mélanger avec n’importe quelle couleur d’arrière-plan.

Remarque :

dans les navigateurs qui ne prennent pas en charge la transparence PNG-24, les pixels transparents peuvent être affichés sur une couleur d’arrière-plan par défaut, telle que le gris.

Pour sélectionner une couleur de cache, cliquez sur le témoin de couleur du menu Cache et sélectionnez une couleur dans le sélecteur de couleurs. Vous pouvez également sélectionner une option dans le menu Cache : Couleur de la pipette (pour utiliser la couleur affichée dans la case d’échantillon de la pipette), Couleur de premier plan, Couleur d’arrière-plan, Blanc, Noir ou Autre (pour utiliser le sélecteur de couleurs).

Remarque :

Les options Couleur de premier plan et Couleur d’arrière-plan sont uniquement disponibles dans Photoshop.

Affichage de la table de couleurs d’une tranche optimisée

La table de couleurs d’une tranche apparaît dans le panneau Table de couleurs de la boîte de dialogue Enregistrer pour le Web et les périphériques.

 Sélectionnez une tranche optimisée au format GIF ou PNG-8. La table de couleurs de la tranche sélectionnée apparaît dans la table de couleurs de la boîte de dialogue Enregistrer pour le Web et les périphériques.

Dans une image composée de plusieurs tranches, les couleurs de la table risquent de varier d’une tranche à une autre ; pour éviter cela, vous pouvez lier les tranches avant de commencer votre travail. Si vous sélectionnez plusieurs tranches utilisant des tables des couleurs différentes, la table de couleurs s’affiche vide, et sa barre d’état indique la mention « Mixte ».

Personnalisation de la table de couleurs pour les images GIF et PNG-8

La table de couleurs de la boîte de dialogue Enregistrer pour le Web et les périphériques permet de personnaliser les couleurs des images GIF et PNG-8 optimisées. Un nombre réduit de couleurs préserve, dans la plupart des cas, la bonne qualité de l’image tout en réduisant la taille du fichier de l’image.

Dans cette table, vous pouvez ajouter et modifier des couleurs, décaler une sélection de teintes par des couleurs compatibles avec le Web et verrouiller les coloris sélectionnés pour éviter leur suppression de la palette.

Tri d’une table de couleurs

Choisissez un ordre de tri dans le menu de la palette Table de couleurs :

  • Non trié(e), pour restaurer l’ordre de tri initial.
  • Trier par teinte, pour classer les couleurs selon leur position sur la roue chromatique standard (exprimée en degré de 0 à 360). Les couleurs neutres ont une valeur de teinte nulle (0) et sont répertoriées avec les rouges.
  • Trier par luminance, pour classer les couleurs selon leur clarté ou leur intensité.
  • Trier par popularité, pour classer les couleurs selon leur fréquence d’occurrence dans l’image.

Ajout d’une couleur à la table de couleurs

Vous pouvez ajouter des couleurs qui n’ont pas été prises en compte lors de la création de la table. L’ajout d’une couleur dans une table dynamique décale la couleur de la palette au plus près de la nouvelle couleur. L’ajout d’une couleur dans une table fixe ou personnalisée ajoute une autre couleur dans la palette.

  1. Si une ou plusieurs couleurs sont actuellement sélectionnées dans la table de couleurs, choisissez Désélectionner toutes les couleurs dans le menu de la palette Table de couleurs afin de les désélectionner.

  2. Choisissez une couleur en utilisant l’une des méthodes suivantes :

    • Cliquez sur la case Couleur de la pipette dans la boîte de dialogue Enregistrer pour le Web et les périphériques et faites votre choix dans le sélecteur de couleurs.

    • Sélectionnez l’outil Pipette dans la boîte de dialogue Enregistrer pour le Web et les périphériques, puis cliquez dans l’image.

  3. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Cliquez sur le bouton Nouvelle couleur  dans la table de couleurs.

    • Sélectionnez Nouvelle couleur dans le menu de la palette Table de couleurs.

    • Pour transformer la table de couleurs en palette personnalisée, maintenez la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée lorsque vous ajoutez la nouvelle couleur.

      La nouvelle couleur s’affiche dans la table de couleurs avec un petit carré blanc dans l’angle inférieur droit, indiquant que la couleur est verrouillée. Si la table de couleurs est dynamique, la couleur d’origine s’affiche dans la partie supérieure gauche, et la nouvelle couleur s’affiche dans la partie inférieure droite.

       

Sélection des couleurs dans la table de couleurs

Un cadre blanc apparaît autour des couleurs sélectionnées dans la table de couleurs.

  • Pour sélectionner une couleur, cliquez dessus dans la table de couleurs.
  • Pour sélectionner plusieurs couleurs dans la table de couleurs, appuyez sur la touche Maj et cliquez sur une autre couleur. Toutes les couleurs situées entre la première couleur et la deuxième couleur sélectionnées sont sélectionnées. Pour sélectionner un groupe de couleurs non adjacentes, appuyez sur la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS), puis cliquez sur chaque couleur à inclure dans la sélection. Le menu de la palette Table de couleurs fournit également des commandes de sélection de couleurs.
  • Pour sélectionner une couleur dans l’image d’aperçu, cliquez dans l’aperçu à l’aide de l’outil Pipette de la boîte de dialogue Enregistrer pour le Web et les périphériques. Cliquez tout en maintenant la touche Maj enfoncée pour sélectionner d’autres couleurs.
  • Pour désélectionner toutes les couleurs, choisissez Désélectionner toutes les couleurs dans le menu de la palette Table de couleurs.

Décalage d’une couleur

Vous pouvez remplacer une couleur sélectionnée dans la table de couleurs par n’importe quelle autre valeur chromatique RVB. Lorsque vous régénérez l’image optimisée, la nouvelle couleur apparaît à la place de la couleur sélectionnée dans l’image.

  1. Cliquez deux fois sur la couleur dans la table de couleurs pour afficher le sélecteur de couleurs par défaut.

  2. Sélectionnez une couleur.

    La couleur d’origine apparaît dans la partie supérieure gauche de la nuance, tandis que la nouvelle couleur apparaît dans la partie inférieure droite. Le petit carré dans l’angle inférieur droit de la nuance indique que la couleur est verrouillée. Si vous effectuez un décalage vers une couleur Web sécurisée, un petit losange blanc apparaît au centre de la nuance.

  3. Pour restaurer la couleur d’origine d’une couleur décalée, procédez de l’une des manières suivantes :

    • Cliquez deux fois sur la nuance de la couleur décalée. La couleur d’origine est sélectionnée dans le sélecteur de couleurs. Cliquez sur OK pour restaurer la couleur.

    • Pour rétablir toutes les couleurs décalées dans une table de couleurs (y compris les couleurs Web), choisissez Annuler le décalage de toutes les couleurs dans le menu de la palette Table de couleurs.

Conversion des couleurs en leurs plus proches équivalents dans la palette Web

Pour empêcher la simulation des couleurs dans un navigateur, vous devez convertir les couleurs en leurs plus proches équivalents dans la palette Web. Cela garantit que les couleurs ne sont pas simulées lorsqu’elles s’affichent dans un navigateur sous les systèmes Windows ou Macintosh, capables d’afficher 256 couleurs uniquement.

  1. Sélectionnez une ou plusieurs couleurs dans l’image optimisée ou dans la table de couleurs.

  2. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Cliquez sur le bouton Déplacement pour le Web  dans la palette Table de couleurs.

    • Choisissez Déplacer/Annuler le déplacement des couleurs sélectionnées vers/depuis la palette Web dans le menu de la palette Table de couleurs. La couleur d’origine apparaît dans la partie supérieure gauche de la nuance, tandis que la nouvelle couleur apparaît dans la partie inférieure droite. Le petit losange blanc  au centre de la nuance indique qu’il s’agit d’une couleur Web sécurisée ; le petit carré dans l’angle inférieur droit de la nuance indique que la couleur est verrouillée.

  3. Pour définir une tolérance de décalage, entrez une valeur pour Aligner sur Web. Plus cette valeur est élevée, plus le nombre de couleurs décalées est élevé.

  4. Pour restaurer les couleurs Web décalées, procédez de l’une des manières suivantes :

    • Sélectionnez une couleur Web décalée dans la table de couleurs, puis cliquez sur le bouton Déplacement pour le Web  dans la palette Table de couleurs.

    • Pour rétablir toutes les couleurs Web décalées dans la table de couleurs, choisissez Annuler le déplacement de toutes les couleurs dans le menu de la palette Table de couleurs.

Mise en correspondance des couleurs et de la transparence

Vous pouvez ajouter de la transparence à une image optimisée par mise en correspondance des couleurs existantes et de la transparence.

  1. Sélectionnez une ou plusieurs couleurs dans l’image optimisée ou dans la table de couleurs.

  2. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Cliquez sur le bouton Associer la transparence  dans la palette Table de couleurs.

    • Choisissez Associer/Dissocier la transparence aux/des couleurs sélectionnées dans le menu de la palette Table de couleurs.

      La grille de transparence  apparaît dans la moitié de chacune des couleurs associées. Le petit carré dans l’angle inférieur droit de la nuance indique que la couleur est verrouillée.

  3. Pour rétablir la couleur d’origine, procédez de l’une des manières suivantes :

    • Sélectionnez les couleurs à rétablir, puis cliquez sur le bouton Associer la transparence  ou choisissez Associer/Dissocier la transparence aux/des couleurs sélectionnées dans le menu de la palette Table de couleurs.

    • Pour rétablir toutes les couleurs associées à la transparence, choisissez Dissocier toutes les couleurs transparentes.

Verrouillage ou déverrouillage d’une couleur

Vous pouvez verrouiller des couleurs sélectionnées dans la table de couleurs pour éviter leur suppression, lorsque le nombre de couleurs est réduit, ainsi que leur tramage dans l’application.

Remarque :

le verrouillage des couleurs n’empêche pas leur tramage dans un navigateur.

  1. Sélectionnez une ou plusieurs couleurs dans la table de couleurs.

  2. Verrouillez la couleur en utilisant l’une des méthodes suivantes :

    • Cliquez sur le bouton de verrouillage .

    • Choisissez Verrouiller/Déverrouiller les couleurs sélectionnées dans le menu de la palette Table de couleurs.

    Un carré blanc  s’affiche dans l’angle inférieur droit de chaque couleur verrouillée.

  3. Déverrouillez la couleur en utilisant l’une des méthodes suivantes :

    • Cliquez sur le bouton de verrouillage .

    • Choisissez Verrouiller/Déverrouiller les couleurs sélectionnées dans le menu de la palette Table de couleurs.

    Le carré blanc disparaît de la nuance.

Suppression des couleurs sélectionnées

Vous pouvez supprimer des couleurs de la table de couleurs, afin de réduire la taille du fichier image. Lorsque vous supprimez une couleur, son équivalent le plus proche restant dans la palette est utilisé pour le rendu des zones de l’image optimisée qui contenaient précédemment cette couleur.

Lorsque vous supprimez une couleur, la table de couleurs devient automatiquement une palette personnalisée. En effet, les palettes Adaptative, Perception et Sélective réintègrent automatiquement la couleur supprimée dans la palette lorsque vous réoptimisez l’image, tandis que la palette Personnalisé demeure inchangée lorsque vous effectuez cette opération.

  1. Sélectionnez une ou plusieurs couleurs dans la table de couleurs.

  2. Supprimez la couleur en utilisant l’une des méthodes suivantes :

    • Cliquez sur l’icône Corbeille .

    • Choisissez Supprimer la couleur dans le menu de la palette Table de couleurs.

Enregistrement d’une table de couleurs

Vous pouvez enregistrer les tables des couleurs à partir d’images optimisées pour les utiliser avec d’autres images et charger les tables des couleurs créées dans d’autres applications. Lorsque vous chargez une nouvelle table de couleurs dans une image, les couleurs de l’image optimisée sont modifiées en fonction des couleurs de la nouvelle table.

  1. Choisissez Enregistrer la table de couleurs dans le menu de la palette Table de couleurs.

  2. Attribuez un nom à la table de couleurs et choisissez un emplacement pour l’enregistrement. Par défaut, l’extension .act (Adobe Color Table) est attribuée au nom de fichier de la table de couleurs.

    Pour accéder à la table de couleurs lorsque vous sélectionnez des options d’optimisation pour une image GIF ou PNG, enregistrez la table de couleurs dans le sous-dossier Paramètres prédéfinis/Couleurs optimisées du dossier de l’application Photoshop.

  3. Cliquez sur Enregistrer.

    Remarque :

    lorsque vous rechargez la table, toutes les couleurs décalées s’affichent comme des nuances entières déverrouillées.

Chargement d’une table de couleurs

  1. Choisissez Charger la table de couleurs dans le menu de la palette Table de couleurs.

  2. Accédez à un fichier contenant la table de couleurs à charger : un fichier .act (Adobe Color Table), .aco (Adobe Color Swatch) ou GIF (pour charger la table de couleurs incorporée de ce fichier).

  3. Cliquez sur Ouvrir.

Options d’optimisation PNG-24

Le format PNG-24 est particulièrement adapté à la compression d’images à tons continus, mais il produit des fichiers d’une taille plus importante que le format JPEG. Ce format présente l’avantage de conserver jusqu’à 256 niveaux de transparence dans une image.

Transparence et Cache

Déterminent la manière dont les pixels transparents de l’image sont optimisés. Voir Optimisation de la transparence dans les images GIF et PNG.

Entrelacer

Affiche une version basse résolution de l’image dans un navigateur jusqu’au téléchargement complet du fichier image. Le téléchargement de l’image paraît ainsi plus court, et l’utilisateur peut vérifier le déroulement de l’opération. L’entrelacement augmente toutefois la taille des fichiers.

Options d’optimisation WBMP

Le format WBMP est le format standard d’optimisation des images pour des périphériques mobiles tels que des téléphones portables. Il prend en charge les couleurs 1 bit, ce qui signifie que les images WBMP contiennent uniquement des pixels noir et blanc.

Vous pouvez définir l’algorithme et le pourcentage de tramage à employer selon la quantité de tramage à appliquer. Pour une apparence optimale, utilisez le pourcentage de tramage le plus faible permettant d’obtenir le degré de détail recherché.

Vous pouvez sélectionner l’une des méthodes de tramage suivantes :

Sans tramage

N’applique aucun tramage pour un rendu de l’image en pixels de noir pur et de blanc pur.

Diffusion

Applique un motif aléatoire, en général moins visible que le tramage Motif. Les effets du tramage sont diffusés sur les pixels adjacents. Si vous sélectionnez cet algorithme, spécifiez un pourcentage dans la zone Tramage pour indiquer la quantité de tramage à appliquer à l’image.

Remarque :

le tramage Diffusion peut entraîner l’apparition de ruptures sur les bordures des tranches. La liaison des tranches a pour caractéristique d’appliquer le motif de tramage à toutes les tranches et d’éliminer ces ruptures.

Motif

Applique un motif carré semblable à une trame de demi-teinte pour déterminer la valeur des pixels.

Bruit

Applique un motif aléatoire, semblable au tramage Diffusion, mais sans la diffusion du motif sur les pixels adjacents. Aucune ligne n’apparaît avec l’algorithme Bruit.

Options d’optimisation SWF (Illustrator)

Le format de fichier Adobe Flash (SWF) est un format graphique vectoriel qui permet de créer des images compactes et évolutives pour le Web. Comme ce format de fichier est vectoriel, l’illustration conserve la même qualité d’image avec n’importe quelle résolution. Le format SWF sert habituellement à la création d’images d’animation, mais vous pouvez également enregistrer les images pixellisées au format SWF ou mélanger des graphiques pixellisés et des graphiques vectoriels.

Paramètre prédéfini

Indique l’ensemble d’options préconfigurées que vous souhaitez utiliser pour l’exportation. Vous pouvez créer des paramètres prédéfinis en optant pour les options de votre choix, puis en sélectionnant la commande Enregistrer les paramètres dans le menu du panneau. (Pour ouvrir le menu du panneau, cliquez sur le triangle situé à droite du menu Paramètre prédéfini.)

Version Flash Player

Précise la version la plus ancienne de Flash Player qui prendra en charge le fichier exporté.

Type de l’exportation

Détermine les options d’exportation des calques. Sélectionnez l’option Fichier AI en fichier SWF pour exporter l’illustration dans une seule image. Sélectionnez l’option Convertir les calques en images SWF pour exporter l’illustration de chaque calque dans une image SWF distincte et créer un fichier SWF animé.

Remarque :

Sélectionnez l’option Fichier AI en fichier SWF pour conserver les masques d’écrêtage de calque.

Précision des courbes

Permet de définir la précision des courbes de Bézier. Les valeurs faibles réduisent la taille du fichier exporté avec une légère perte de précision des courbes. Plus la valeur est élevée, plus la précision de la reproduction de la courbe est grande, mais plus le fichier est volumineux.

Images par seconde

Spécifie la vitesse de lecture de l’animation dans un afficheur Flash. Cette option est disponible uniquement pour la commande Convertir les calques en images SWF.

Boucle

Lors de la lecture dans un afficheur Flash, crée une boucle continue de l’animation au lieu d’arrêter et de reprendre la lecture. Cette option est disponible uniquement pour la commande Convertir les calques en images SWF.

Conserver l’aspect

Décompose tous les contours et aplatit les modes de fusion et la transparence non pris en charge par le format SWF.

Conserver le caractère modifiable

Convertit les contours en contours SWF et simule ou ignore la transparence non prise en charge par le format SWF.

Remarque :

le format SWF gère uniquement l’opacité au niveau de l’objet.

Remarque :

Utilisez la commande Exporter plutôt que la commande Enregistrer pour le Web et les périphériques, afin de conserver l’ordre de superposition de vos illustrations en exportant chaque calque en tant que fichier SWF séparé. Vous pouvez alors importer les fichiers SWF exportés dans Adobe Flash simultanément.

Compressé

Compresse le fichier exporté.

Protéger le fichier

Protège le fichier de sorte qu’il ne peut être importé par des applications autres que Flash.

Texte vectorisé

Vectorise tout le texte pour conserver l’aspect actuel. Si vous envisagez de modifier le texte dans Flash, ne sélectionnez pas cette option.

Options d’optimisation SVG (Illustrator)

Le format SVG est un format vectoriel décrivant les images comme des formes, des tracés, du texte et des effets de filtre. Les fichiers produits sont compacts et offrent des graphiques de qualité élevée sur le Web, à l’impression, ainsi que sur des périphériques portables, limités en ressources.

Compressé

Crée un fichier SVG compressé (SVGZ).

Profils SVG

Indique la définition DTD du format SVG basé sur XML du fichier exporté.

SVG 1.0 et SVG 1.1 Adaptées aux fichiers SVG qui seront affichés sur un ordinateur de bureau. SVG 1.1 est la version complète de la spécification SVG, dont SVG Tiny 1.1, SVG Tiny 1.1 Plus, SVG Tiny 1.2 et SVG Basic 1.1 sont des sous-ensembles.

SVG Basic 1.1 Adaptée aux fichiers SVG qui seront affichés sur des périphériques de puissance moyenne, tels que les périphériques portables. N’oubliez pas que tous les périphériques portables ne prennent pas en charge le profil SVG Basic. Si vous sélectionnez cette option, vous n’êtes pas certain de pouvoir afficher le fichier SVG sur tous les périphériques portables. SVG Basic ne prend pas en charge l’écrêtage non rectangulaire et certains effets de filtre SVG.

SVG Tiny 1.1 et SVG Tiny 1.1 Plus Adaptées aux fichiers SVG qui seront affichés sur des petits périphériques, tels que des téléphones portables. N’oubliez pas que les téléphones portables ne prennent pas tous en charge les profils SVG Tiny et SVG Tiny Plus. Si vous sélectionnez l’une de ces options, vous n’êtes donc pas certain de pouvoir afficher le fichier SVG sur tous les petits périphériques.

SVG Tiny 1.2 Adaptée aux fichiers SVG qui seront affichés sur divers types de périphériques comme les assistants personnels et les téléphones portables, mais aussi les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau.
SVG Tiny ne prend pas en charge les dégradés, la transparence, l’écrêtage, les masques, les symboles et les effets de filtre SVG. SVG Tiny Plus permet d’afficher les dégradés et la transparence, mais ne prend pas en charge l’écrêtage, les masques, les symboles et les effets de filtre SVG.

Remarque :

Pour plus de détails sur les profils SVG, reportez-vous à la spécification SVG affichée sur le site Web du World Wide Web Consortium (W3C) (www.w3.org).

Décimales

Spécifie la précision des données vectorielles dans le fichier SVG. Vous pouvez définir une valeur comprise entre 1 et 7 décimales. Les valeurs élevées produisent des fichiers plus volumineux et une meilleure qualité d’image.

Jeu partiel de police

Détermine les glyphes incorporés au fichier SVG. Choisissez l’option Sans dans le menu Jeu partiel si vous pouvez vous baser sur les polices nécessaires installées sur les systèmes utilisateur final. Choisissez l’option Glyphes utilisés pour inclure uniquement les glyphes de texte existant dans l’illustration active. Les autres options (Anglais standard, Anglais standard et glyphes utilisés, Romain standard, Romain standard et glyphes utilisés, Tous les glyphes) sont utiles lorsque le contenu textuel du fichier SVG est dynamique (par exemple, du texte généré par le serveur ou du texte interactif).

Type de police

Spécifie la manière dont les polices sont exportées :

Adobe CEF Utilise des indications de dessin de police pour optimiser le rendu des petites polices. Ce type de police est pris en charge par l’afficheur SVG Adobe, mais pas nécessairement par d’autres afficheurs SVG.

SVG N’utilise pas d’indication de dessin de police. Ce type de police est pris en charge par tous les afficheurs SVG.

Vectoriser Convertit le texte en tracés vectoriels. Utilisez cette option pour conserver l’aspect visuel du texte dans tous les afficheurs SVG.

Emplacement de l’image

Détermine si les images sont incorporées ou si elles sont disponibles par le biais de liens. L’incorporation des images augmente la taille des fichiers, mais garantit la disponibilité constante des images pixellisées.

Propriétés CSS

Détermine la manière dont les attributs de style CSS sont enregistrés dans le code SVG. La méthode par défaut, Attributs de présentation, applique les propriétés au point le plus élevé de la hiérarchie, ce qui offre une plus grande souplesse pour les modifications et transformations spécifiques. La méthode Attributs de style permet de créer des fichiers plus lisibles, mais peut augmenter la taille du fichier. Choisissez cette méthode si le code SVG doit être appliqué dans des transformations utilisant par exemple le code de transformation XSLT (Extensible Stylesheet Language Transformation). La méthode Références d’entités permet d’accélérer le rendu et d’obtenir un fichier SVG de taille réduite. La méthode Eléments de style est utilisée lors du partage de fichiers avec des documents HTML. Si vous sélectionnez l’option Eléments de style, vous pourrez modifier le fichier SVG afin de déplacer un élément de style dans un fichier de style externe également référencé par un fichier HTML. Cependant, cette option a également pour effet de ralentir le rendu.

Codage

Détermine le mode de codage des caractères dans le fichier SVG. Le codage UTF (Unicode Transformation Format) est pris en charge par tous les processeurs XML. (UTF-8 est un format 8 bits, tandis que UTF-16 est un format 16 bits.) Les codages ISO 8859-1 et UTF-16 ne conservent pas les métadonnées des fichiers.

Optimiser pour l’afficheur SVG Adobe

Optimise les images pour l’afficheur SVG Adobe.

Voir aussi

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne