Effet Chœur

L’effet Modulation > Chœur simule plusieurs voix ou instruments joués simultanément en ajoutant plusieurs délais courts à une faible réinjection. Il en résulte un son riche. Utilisez l’effet Chœur pour améliorer une piste vocale ou ajouter de l’espace stéréo à un son mono.

 

Pour obtenir cet effet, Adobe Audition applique une méthode de simulation directe ; en d’autres termes, chaque voix sonne différemment de l’original en modifiant légèrement le minutage, l’intonation et le vibrato. L’option Ré-injection permet d’ajouter des détails supplémentaires au résultat.

Remarque :

Pour obtenir des résultats optimaux avec des fichiers mono, convertissez-les en stéréo avant d’appliquer l’effet Chœur.

Caractéristiques

Représente les caractéristiques de chaque voix du chœur.

Voix

Détermine le nombre de voix simulées.

Remarque : Plus vous ajoutez de voix, plus le son devient riche, mais plus le temps de traitement est long.

Délai

Indique la durée maximale de délai autorisée. Les chœurs introduisent de brefs délais (souvent par intervalles de 15 à 35 millisecondes) dont la durée varie au fil du temps. Si votre paramétrage est trop petit, toutes les voix ont tendance à fusionner dans l’original et vous risquez d’obtenir un effet Arrondisseur artificiel. Si la valeur est trop grande, un effet de gazouillement peut survenir, comme si une bande était avalée par un magnétophone.

Taux de délai

Détermine la rapidité à laquelle le délai passe de zéro au paramètre de délai maximal. Le délai variant au fil du temps, la hauteur du son de l’échantillon augmente ou diminue au fil du temps, octroyant à l’effet des voix distinctes, légèrement désaccordées. Par exemple, un taux de 2 Hz fait varier le délai entre zéro et la valeur maximale et inversement deux fois par seconde (simulation d’un vibrato de la hauteur tonale deux fois par seconde). Si la valeur du paramètre est trop faible, les différentes voix ne varieront pas beaucoup en termes de hauteur de ton. Si vous la paramétrez trop haut, les voix risquent de varier si rapidement qu’un effet de gazouillement apparaîtra.

Ré-injection

Ajoute un pourcentage de voix traitées en retour dans l’entrée de l’effet. La réinjection donne à la forme d’onde un effet supplémentaire d’écho ou de réverbération. Une faible réinjection (moins de 10 %) peut ajouter une richesse, en fonction des paramètres de retard et de vibrato. Une valeur plus élevée produit une réinjection plus traditionnelle, à savoir une sonnerie assez forte pour écrêter le signal.

Diffusion

Ajoute un délai supplémentaire à chaque voix, les séparant ainsi dans le temps de pas moins de 200 millisecondes (1/5 de seconde). Si vous choisissez une valeur élevée, les voix séparées commencent à des moments différents ; plus la valeur est élevée, plus le début de chaque voix est éloigné. En revanche, si vous attribuez une valeur inférieure, cela a pour conséquence de réunir toutes les voix à l’unisson. En fonction des autres paramètres, les valeurs plus faibles peuvent également générer un effet Arrondisseur non désirable si votre objectif est d’obtenir un effet Chœur réaliste.

Taux de modulation

Détermine la variation d’amplitude maximale susceptible de survenir. Par exemple, vous pouvez altérer l’amplitude d’une voix en chœur afin qu’elle soit 5 dB plus forte ou plus faible que l’original. A des valeurs extrêmement hautes, le son peut s’entrecouper, créant un gazouillement désagréable. A des valeurs extrêmement basses (moins de 1 dB), la profondeur peut passer inaperçue, sauf si la vitesse de modulation est très élevée. Des vibratos naturels se produisent entre 2 dB et 5 dB.

Notez que cette caractéristique correspond au maximum ; il est possible que le volume du vibrato n’atteigne pas toujours la valeur indiquée. Cette restriction est intentionnelle car elle crée un son plus naturel.

Vitesse de modulation

Détermine la fréquence maximale à laquelle a lieu le changement d’amplitude. Si vous choisissez une valeur très faible, la voix qui en résulte devient graduellement plus forte et plus basse, tel un chanteur qui ne parvient pas à stabiliser sa respiration. Si vous optez pour une valeur élevée, le résultat peut être quelque peu sautillant et artificiel.

Qualité optimale

Garantit une excellente qualité. Néanmoins, cette amélioration de la qualité augmente le temps de traitement pour la prévisualisation et l’application de l’effet.

Largeur stéréo

Détermine l’endroit où les différentes voix sont placées dans le champ stéréo, ainsi que le mode d’interprétation du signal stéréo d’origine. Les options ci-dessous ne sont actives que si vous traitez des fichiers stéréo :

Entrée moyenne des canaux gauche et droit

Combine les canaux gauche et droit d’origine. Si cette option n’est pas sélectionnée, les canaux demeurent séparés pour préserver l’image stéréo. Ne sélectionnez pas cette option si le son source stéréo était monophonique à l’origine ; cela n’aurait pas d’effet hormis d’augmenter le temps de traitement.

Ajouter des repères binauraux

Ajoute des délais distincts aux sorties de gauche et de droite de chaque voix. Ces délais donnent l’impression que chaque voix provient d’une direction différente lorsque vous écoutez dans un casque. Pour obtenir une plus grande séparation stéréo, désélectionnez cette option pour l’audio qui sera diffusé au moyen de haut-parleurs standard.

Champ stéréo

Définit où sont placées les voix du chœur par rapport à la gauche et la droite de l’image stéréo. Avec des valeurs inférieures, les voix sont plus proches du centre de l’image stéréo. Avec une valeur de 50 %, les voix sont espacées uniformément de gauche à droite. Si vous choisissez une valeur plus élevée, les voix se déplacent vers les bords extérieurs. Si vous avez un nombre impair de voix, l’une d’entre elles se situe toujours exactement au centre.

Niveau de sortie

Définit le rapport entre le signal d’origine (pur) et le signal en chœur (avec effets). Une valeur très élevée risque de provoquer un écrêtage.

Remarque :

Dans l’éditeur de multipiste, vous pouvez faire varier le niveau Avec effets au fil du temps à l’aide de pistes d’automatisation (voir la section Automatisation des paramètres de piste).Cette technique s’avère très utile pour accentuer les solos vocaux ou instrumentaux.

Chœur/Arrondisseur, effet

L’effet Modulation > Chœur/Arrondisseur combine deux effets à retard très répandus. L’option Chœur simule plusieurs voix ou instruments jouant au même instant en ajoutant plusieurs délais courts à un faible feedback. Il en résulte un son riche. Utilisez cet effet pour améliorer les pistes vocales ou ajouter de l’espace stéréo à des données audio.

 

L’option Arrondisseur crée un son psychédélique à décalage de phase par mélange d’un retard court variable au signal d’origine. Cet effet était initialement obtenu en envoyant un signal audio identique à deux magnétophones à bobines et en appuyant périodiquement sur le patin d’une bobine pour la ralentir.

 

Chœur

Simule plusieurs voix ou instruments jouant simultanément.

Arrondisseur

Simule le son retardé, déphasé, initialement utilisé dans la musique psychédélique.

Vitesse

Contrôle le rythme auquel le délai effectue un cycle de zéro au réglage maximal.

Largeur

Spécifie la durée maximale du délai.

Intensité

Contrôle le rapport entre les données audio d’origine et les données audio traitées.

Transience

Souligne les transitoires, leur donne un son plus net et plus distinct.

Arrondisseur, effet

L’effet Arrondisseur est un effet audio obtenu par le mixage d’un délai court et variable dans des proportions globalement égales au signal d’origine. Auparavant, il était obtenu en envoyant un signal audio identique à deux magnétophones à bobines et en appuyant sur le patin d’une bobine pour la ralentir. La combinaison des deux enregistrements produisait alors un effet de déphasage et de retard dans le temps, très caractéristique de la musique psychédélique des années 1960 et 1970. L’effet Modulation > Arrondisseur permet d’obtenir un résultat similaire en retardant et en déphasant légèrement un signal à des intervalles spécifiques ou aléatoires.

 

Délai initial

Définit le point en millisecondes à partir duquel l’effet Arrondisseur doit commencer par rapport au signal original. L’effet Arrondisseur se concrétise par un cycle dans le temps allant du paramètre de retard initial au second paramètre de retard (final).

Délai final

Définit le point en millisecondes auquel l’effet Arrondisseur se termine par rapport au signal d’origine.

Phasage stéréo

Définit les retards gauche et droit à des valeurs distinctes, exprimées en degrés. Par exemple, si vous choisissez la valeur 180°, le délai initial du canal droit a lieu en même temps que le délai final du canal gauche. Vous pouvez paramétrer cette option afin d’inverser les retards initiaux/finaux des canaux gauche et droit et créer ainsi un effet circulaire psychédélique.

Ré-injection

Détermine le pourcentage du signal ayant subi l’effet Arrondisseur qui est réinjecté dans le résultat de l’effet Arrondisseur. En l’absence d’une réinjection, l’effet utilise uniquement le signal d’origine. Si vous ajoutez une réinjection, l’effet utilise un pourcentage du signal affecté avant le point actuel de lecture.

Vitesse de modulation

Détermine la rapidité à laquelle le délai passe du temps de retard initial au temps de retard final, mesurée en cycles par seconde (Hz) ou en temps par minute (temps). De petits réglages produisent des effets variant considérablement.

Mode

Cette option offre trois possibilités pour appliquer l’effet Arrondisseur :

Inversé

Inverse le signal retardé, en neutralisant périodiquement les données audio plutôt qu’en renforçant le signal. Si vous avez paramétré l’option Original – Etendu sur 50/50, les ondes s’annulent jusqu’au silence chaque fois que le retard est défini à zéro.

Effets spéciaux

Permet de mélanger les effets Arrondisseur normaux et inversés. Le signal retardé vient s’ajouter à l’effet alors que le signal principal est soustrait.

Sinusoïdal

Permet d’effectuer la transition entre le délai initial et le délai final et inversement en suivant une courbe sinusoïdale. Sinon, la transition est linéaire et les retards initial et final sont à une fréquence constante. Si vous cochez Sinusoïdal, le signal se situe plus souvent aux retards initial et final qu’entre ceux-ci.

Mixer

Détermine le mixage entre le signal d’origine (pur) et le signal Arrondisseur (avec effets). Vous avez besoin d’une partie des deux signaux pour obtenir l’annulation et le renforcement de la caractéristique qui se produisent pendant l’effet Arrondisseur. Si vous paramétrez l’option Original à 100 %, aucun effet Arrondisseur n’apparaît. Si vous paramétrez l’option Etendu à 100 %, vous obtenez un son vacillant, comme avec un mauvais magnétophone.

Modulateur de phase, effet

Similaire à la modulation, assure le déphasage d’un signal audio et le recombine avec l’original, créant des effets psychédéliques popularisés par des musiciens des années 1960. Toutefois, contrairement à l’effet Arrondisseur, qui utilise des retards variables, l’effet Modulation > Modulateur de phase balaie une série de filtres à décalage de phase vers et depuis une fréquence supérieure. Le retard de phase peut considérablement altérer l’image stéréo et créer ainsi des sons étranges.

 

Étapes

Spécifie le nombre de filtres à décalage de phase. Une valeur plus élevée produit des effets de retard de phase plus denses.

Intensité

Détermine la proportion de déphasage appliquée au signal.

Profondeur

Détermine le niveau le plus bas sous la fréquence supérieure jusqu’auquel les filtres peuvent aller. Des paramètres plus étendus produisent un effet de trémolo plus vaste ; une valeur de 100 % passe graduellement de la fréquence la plus élevée à 0 Hz.

Vitesse de modulation

Le taux de modulation contrôle la vitesse de déplacement des filtres vers et depuis la fréquence supérieure. Spécifiez une valeur en Hz (cycles par seconde).

Déphasage

Détermine la différence de phase entre deux canaux stéréo. Les valeurs positives démarrent les décalages de phase dans le canal gauche et les valeurs négatives dans le canal droit. Les valeurs maximales de +180 et -180 produisent une différence complète et sont identiques du point de vue sonore.

Fréquence supérieure

Définit la plus haute fréquence de balayage du filtre. Pour produire les résultats les plus marqués, sélectionnez une fréquence proche du milieu de la plage audio sélectionnée.

Ré-injection

Renvoie un pourcentage de la sortie du modulateur de phase à l’entrée, ce qui intensifie l’effet. Les valeurs négatives inversent la phase avant de renvoyer les données audio.

Mixer

Contrôle le rapport entre les données audio d’origine et les données audio traitées.

Gain de sortie

Ajuste le niveau de sortie après traitement.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne