Définissez et configurez votre serveur Adobe Connect pour sauvegarder le serveur et les données utilisateur.

A propos de la sauvegarde de données

Il y a trois catégories de données que vous devez sauvegarder régulièrement : le contenu (tout fichier stocké dans les bibliothèques), les paramètres de configuration et les données de base de données.

Si vous n’utilisez pas de périphériques de stockage partagé, tout le contenu des bibliothèques est stocké dans le dossier [rép_install_racine]\content (C:\Connect\content, par défaut). Les paramètres de configuration sont stockés dans le fichier custom.ini situé dans le dossier d’installation racine (C:\Connect, par défaut).

L’exécution d’une copie de sauvegarde de la base de données crée une copie des données stockées dans la base de données. La planification de sauvegardes régulières de la base de données vous permet de récupérer à la suite de nombreuses pannes, dont des défaillances de support, des erreurs utilisateur et la perte définitive d’un serveur. Sauvegardez quotidiennement la base de données.

Vous pouvez également utiliser des sauvegardes pour copier une base de données d’un serveur sur un autre. Vous pouvez recréer la base de données complète à partir d’une sauvegarde en une seule étape, en restaurant la base de données. Le processus de restauration écrase la base de données existante ou crée la base de données si elle n’existe pas. La base de données rétablie correspond à l’état de la base de données au moment où la copie de sauvegarde a été effectuée, sans compter les transactions libres.

Vous créez des copies de sauvegarde sur des périphériques prévus à cet effet (disque ou bande). Vous pouvez utiliser un utilitaire SQL Server pour configurer vos sauvegardes. Par exemple, vous pouvez écraser des sauvegardes obsolètes ou annexer de nouvelles copies de sauvegarde au support.

Suivez les recommandations d’usage en ce qui concerne la sauvegarde de la base de données :

  • Planifier une sauvegarde pendant la nuit.

  • Conserver les sauvegardes dans un endroit sûr, de préférence dans un endroit différent du site où se trouvent les données.

  • Conserver les anciennes sauvegardes pendant un certain temps au cas où la sauvegarde la plus récente serait endommagée, détruite ou perdue.

  • Etablir un système pour écraser les sauvegardes en réutilisant les plus anciennes en premier. Utiliser des dates d’expiration sur les sauvegardes pour éviter l’écrasement prématuré.

  • Etiqueter les supports de sauvegarde afin d’identifier les données et d’empêcher l’effacement de sauvegardes essentielles.

    Utilisez des utilitaires SQL Server pour sauvegarder la base de données :

  • Transact-SQL

  • SQL Distributed Management Objects (DMO)

  • Assistant de création d’une sauvegarde de base de données

  • SQL Server Management Studio

Sauvegarde de fichiers serveur

Sauvegardez et protégez les données système de la même manière que toutes les données de valeur de votre société.

Il est judicieux de planifier cette opération pendant la nuit.

  1. Procédez comme suit pour arrêter Adobe Connect :

    1. Sélectionnez Démarrer > Programmes > Adobe Connect Server > Arrêter Adobe Connect Central Server. 

    2. Sélectionnez Démarrer > Programmes > Adobe Connect Server > Arrêter Adobe Connect Meeting Server.

  2. Sauvegardez le répertoire de contenu. 

    L’emplacement par défaut est C:\Connect.

  3. Sauvegardez le fichier custom.ini.

    L’emplacement par défaut est C:\Connect\.

  4. Procédez comme suit pour démarrer Adobe Connect :

    1. Sélectionnez Démarrer > Programmes > Adobe Connect Server > Démarrer Adobe Connect Meeting Server. 

    2. Sélectionnez Démarrer > Programmes > Adobe Connect Server > Démarrer Adobe Connect Central Server.

Sauvegarde de la base de données

Pour sauvegarder une édition de Microsoft SQL Server, vous pouvez utiliser Microsoft SQL Server Management Studio ou la fenêtre d’invite de commande.

L’édition de SQL Server qui s’installe avec Adobe Connect Server ne comprend pas SQL Server Management Studio. Vous pouvez toutefois télécharger Microsoft SQL Server Management Studio Express de Microsoft.

Utilisation de SQL Server Management Studio pour sauvegarder SQL Server

Remarque :

ne désinstallez pas la base de données.

  1. Ouvrez SQL Server Management Studio dans Microsoft SQL Server.
  2. Dans l’arborescence de la fenêtre de l’explorateur d’objets, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la base de données (nommée « breeze », par défaut) et choisissez Tâches > Sauvegarder.

    Remarque :

    pour des instructions complètes sur la sauvegarde et le rétablissement de la base de données SQL Server, consultez le site du support technique de Microsoft.

Utilisation de la fenêtre d’invite de commande pour sauvegarder SQL Server

Pour accéder aux informations d’aide sur les commandes de base de données, entrez osql ? sur la ligne de commande et appuyez sur Entrée.

Remarque :

ne désinstallez pas la base de données.

  1. Connectez-vous au serveur hébergeant Adobe Connect Server.
  2. Créez un dossier pour stocker les fichiers de sauvegarde de la base de données. Cet exemple utilise le dossier C:\Connect_Database.

  3. Ouvrez l’invite de commandes.
  4. A l’invite, indiquez le répertoire dans lequel vous avez installé la base de données. Le répertoire par défaut est C:\Program Files\Microsoft SQL Server\110\Tools\Binn.
  5. A l’invite, entrez osql -E pour vous connecter au moteur de base de données et appuyez ensuite sur Entrée.
  6. Entrez la commande suivante pour exécuter un utilitaire Microsoft SQL qui sauvegarde la base de données Adobe Connect. Le nom de la base de données par défaut est breeze .

    BACKUP DATABASE database-name TO DISK = 'C:\Connect_Database\database-name.bak'
  7. A l’invite, tapez go et appuyez sur Entrée. La fenêtre de commande affiche des messages relatifs à la sauvegarde.

  8. A l’invite, tapez quit et appuyez sur Entrée.
  9. Pour vérifier que la sauvegarde a réussi, assurez-vous que le fichier breeze.bak est bien présent dans le répertoire C:\Connect_Database.
  10. Pour redémarrer votre base de données, depuis le bureau de Windows, choisissez Démarrer > Panneau de configuration > Outils d’administration > Services. Dans la fenêtre Services, cliquez avec le bouton droit sur SQL Server (MSSQLSERVER) et choisissez Démarrer dans le menu contextuel.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne