Ce guide complet vous présente le large éventail d’effets et de transitions vidéo disponibles dans Adobe Premiere Pro, et vous explique quand et comment les utiliser dans vos projets.

Pour connaître les fonctionnalités semblables côté audio, voir Effets et transitions audio.

Effets de réglage

Effets Couleur automatique, Contraste automatique et Niveaux automatiques

Les effets Couleur automatique, Contraste automatique et Niveaux automatiques permettent d’effectuer de rapides réglages globaux dans un élément. Couleur automatique règle le contraste et la couleur en neutralisant les tons moyens et en écrêtant les pixels blancs et noirs. Contraste automatique règle le contraste et le mélange global des couleurs, sans introduire ou supprimer de dominantes de couleur. Niveaux automatiques corrige automatiquement les tons clairs et les ombres. Dans la mesure où Niveaux automatiques règle chaque couche de couleur individuellement, des dominantes de couleur peuvent être supprimées ou introduites.

Chaque effet comporte un ou plusieurs des paramètres suivants :

Lissage temporel

Spécifie la plage d’images adjacentes analysées (en secondes) pour déterminer le niveau de correction requis pour chaque image sur base des images environnantes. Si cette option est définie sur 0, chaque image est analysée indépendamment des images environnantes. Le lissage temporel permet d’effectuer des corrections avec un aspect plus lissé de manière progressive.

Détection de scène

Si cette option est sélectionnée, les images situées au-delà d’un changement de scène sont ignorées lorsque l’effet analyse les images environnantes en vue du lissage temporel.

Magnétisme des tons moyens neutres (Couleur automatique uniquement)

Identifie une couleur moyenne presque neutre dans l’image, puis ajuste les valeurs gamma pour rendre la couleur totalement neutre.

Ecrêtage noir, Ecrêtage blanc

Facteur de tons foncés ou de tons clairs écrêtés aux nouvelles couleurs extrêmes de tons foncés et de tons clairs dans l’image. Veillez à ne pas définir de valeurs d’écrêtage trop grandes car les tons clairs et les tons foncés contiendraient alors moins de détails. Une valeur comprise entre 0,0 % et 1 % est recommandée. Par défaut, les pixels de tons foncés et clairs sont écrêtés de 0,1 %, ce qui signifie que le premier 0,1 % de chaque extrême est ignoré lors de l’identification des pixels les plus clairs et les plus foncés de l’image. Ceux-ci sont ensuite mappés au noir en sortie ou au blanc en sortie. Les valeurs de blanc en entrée et de noir en entrée sont basées sur des valeurs de pixels représentatives plutôt qu’extrêmes.

Part de l’original

Détermine la transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément ; si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Effet Convolution

Cet effet modifie les valeurs de luminosité de chaque pixel de l’élément selon une opération mathématique appelée convolution. Une convolution incruste une matrice de nombres dans une matrice de pixels, multiplie la valeur de chaque pixel sous-jacent par le numéro qui le recouvre et remplace la valeur du pixel central par la somme de toutes ces multiplications. Cette opération est effectuée pour chaque pixel de l’image.

La boîte de dialogue Réglages de la convolution comprend un ensemble de commandes représentant des cellules dans un grille de multiplicateurs de luminosité du pixel de 3x3. Les libellés commençant par la lettre « M », indiquent la position des commandes dans la matrice. La commande M11, par exemple, affecte la cellule de la première ligne et de la première colonne de la grille, tandis que la commande M32 affecte la cellule de la troisième ligne et de la seconde colonne. Le pixel en cours d’évaluation se trouve au centre de la grille, à l’emplacement M22. Utilisez cet effet pour affiner les propriétés des divers effets d’estampage, de flou et de netteté. Pour un effet donné, il est plus simple d’appliquer l’une des préconfigurations de convolution et de la modifier, puis de créer intégralement l’effet à l’aide de l’effet Convolution.

Grille de pixels de l’effet Convolution
Grille de pixels de l’effet Convolution, montrant la position de chaque commande dans la matrice

Effet Extraction

Cet effet extrait les couleurs d’un élément vidéo pour produire une image en niveaux de gris. Les pixels dont les valeurs de luminance sont inférieures au niveau d’entrée noir ou supérieures au niveau d’entrée blanc deviennent noirs. Tout ce qui se trouve entre ces points apparaît en gris ou en blanc.

Remarque :

les options de cet effet sont similaires à celles de l’effet Extraction dans Adobe After Effects, mais le but et les résultats de l’effet sont différents.

Effet Niveaux

Cet effet modifie la luminosité et le contraste de l’élément. Il combine les fonctions des effets Balance des couleurs, Correction gamma, Inversion et Luminosité et contraste. Cet effet a la même fonction que l’effet Niveaux dans After Effects.

La boîte de dialogue Niveaux affiche un histogramme de l’image en cours (Windows uniquement).

Effets d’éclairage

Les Effets d’éclairage appliquent des effets d’éclairage à un élément grâce à cinq lumières au maximum, pour introduire des éclairages créatifs. Ils vous permettent de contrôler les propriétés d’éclairage comme le type, la direction, l’intensité, la couleur, le centre et la largeur de l’éclairage. Il existe également une commande Calque en relief permettant d’utiliser des textures ou des motifs provenant d’autres métrages afin de produire des effets d’éclairage spéciaux, comme un effet de surface en 3D.

Effet Amplification

Cet effet émule l’amplificateur de correction de l’équipement vidéo standard. Il ajuste la luminosité, le contraste, la teinte, la saturation et le pourcentage de fractionnement de l’élément.

Effet Ombre/Ton clair

Cet effet permet d’éclaircir des sujets ombrés et de réduire les tons clairs dans une image. Il n’a pas pour but d’assombrir ou d’éclaircir une image entière. Il ajuste les tons foncés et les tons clairs indépendamment, en se basant sur les pixels environnants. Vous pouvez également régler le contraste global d’une image. Les paramètres par défaut servent à corriger les images comportant des problèmes de contre-jour.

Valeurs automatiques

Si cette option est sélectionnée, les valeurs Intensité du ton foncé et Intensité du ton clair sont ignorées. Les valeurs utilisées sont automatiquement déterminées pour s’adapter aux détails d’éclaircissement et de restauration des ombres. La sélection de cette option active également l’option Lissage temporel.

Valeur des ombrés

Valeur pour éclaircir les tons foncés dans l’image. Ce contrôle est uniquement actif si vous désélectionnez Valeurs automatiques.

Valeurs des tons clairs

Valeur pour assombrir les tons clairs dans l’image. Ce contrôle est uniquement actif si vous désélectionnez Valeurs automatiques.

Lissage temporel

Spécifie la plage d’images adjacentes analysées (en secondes) pour déterminer le niveau de correction requis pour chaque image sur base des images environnantes. Si cette option est définie sur 0, chaque image est analysée indépendamment des images environnantes. Le lissage temporel permet d’effectuer des corrections avec un aspect plus lissé de manière progressive.

Détection de scène

Si cette option est sélectionnée, les images situées au-delà d’un changement de scène sont ignorées lorsque les images environnantes sont analysées en vue du lissage temporel.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément ; si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Développez la catégorie Autres options pour afficher les options suivantes :

Largeur tonale des ombres et Largeur tonale des tons clairs

Plage des tons réglables dans les tons foncés et les tons clairs. Définissez des valeurs basses pour restreindre la plage réglage uniquement aux zones plus sombres et plus claires, respectivement. Spécifiez des valeurs élevées pour développer la plage réglable. Ces options permettent d’isoler les zones devant être ajustées. Par exemple, pour éclaircir une zone sombre sans affecter les tons moyens, définissez une valeur basse pour la largeur tonale des ombres, de sorte que lorsque vous réglez l’option Valeur des ombrés, vous éclairez uniquement les zones les plus sombres d’une image. Ainsi, si vous définissez une valeur trop élevée pour une image donnée, des halos risquent d’apparaître autour des bordures séparant des zones très sombres de zones très claires. Les paramètres par défaut tendent à réduire ces défauts. Vous pourrez réduire les défauts ultérieurement en diminuant ces valeurs.

Rayon des ombres et Rayon des tons clairs

Taille (en pixels) de la zone autour d’un pixel qui est utilisée par l’effet pour déterminer si le pixel se trouve dans un ton foncé ou un ton clair. Généralement, cette valeur doit correspondre environ à la taille du sujet d’intérêt dans votre image.

Correction colorimétrique

Degré de correction des couleurs que l’effet applique aux tons foncés et tons clairs ajustés. Si, par exemple, vous augmentez la valeur Intensité du ton foncé, vous faites ressortir des couleurs qui étaient foncées dans l’image originale. Ainsi, vous pouvez accroître la vivacité des couleurs. Plus la valeur Correction colorimétrique est élevée, plus les couleurs sont saturées. Plus la correction que vous apportez aux ombres et tons clairs est importante, plus les possibilités de correction colorimétrique seront étendues.

Remarque : si vous souhaitez changer les couleurs dans toute l’image, utilisez l’effet Teinte/Saturation après avoir appliqué l’effet Ombre/Ton clair.

Contraste des tons moyens

Niveau de contraste que l’effet applique aux tons moyens. Spécifiez des valeurs élevées pour augmenter le contraste uniquement dans les tons moyens, tout en assombrissant les ombres et en éclaircissant les tons clairs. Une valeur négative réduit le contraste.

Ecrêtage noir, Ecrêtage blanc

Facteur de tons foncés ou de tons clairs écrêtés aux nouvelles couleurs extrêmes de tons foncés et de tons clairs dans l’image. Veillez à ne pas définir de valeurs d’écrêtage trop grandes car les tons clairs et les tons foncés contiendraient alors moins de détails. Une valeur comprise entre 0,0 % et 1 % est recommandée. Par défaut, les pixels de tons foncés et clairs sont écrêtés de 0,1 %, ce qui signifie que le premier 0,1 % de chaque extrême est ignoré lors de l’identification des pixels les plus clairs et les plus foncés de l’image. Ceux-ci sont ensuite mappés au noir en sortie ou au blanc en sortie, garantissant que les valeurs de blanc en entrée et de noir en entrée sont basées sur des valeurs de pixels représentatives plutôt qu’extrêmes.

Effets de flou et de netteté

Effet Défaut de mise au point (Windows uniquement)

Cet effet applique un flou à l’élément pour simuler une image sortant de la plage focale de la caméra. Par exemple, un réglage d’images clés pour le flou permet de simuler un sujet qui devient net ou flou, ou qui se heurte accidentellement à la caméra. Déplacez le curseur pour fixer une intensité de flou pour l’image clé sélectionnée ; plus la valeur est élevée, plus le flou est important.

Effet Flou par couches

Cet effet rend floues les couches rouge, verte, bleue ou alpha d’un élément. Vous pouvez définir un flou horizontal, vertical ou les deux.

L’option Recopier les pixels du contour applique un flou aux pixels au-delà du bord de l’élément, comme s’ils avaient les mêmes valeurs que les pixels de bord. Cet effet conserve les contours nets, de manière à les empêcher de s’assombrir ou de devenir plus transparents (résultat classique d’une moyenne avec beaucoup de zéros). Désélectionnez cette option pour forcer l’algorithme de flou à fonctionner comme si les valeurs de pixel au-delà des contours de l’élément étaient égales à zéro.

Effet Flou composite

Cet effet applique un flou aux pixels, en fonction des valeurs de luminance d’un élément de contrôle, appelé calque de flou. Par défaut, des valeurs lumineuses dans le calque de flou augmentent le flou dans l’élément sélectionné, tandis que des valeurs sombres le réduisent. Sélectionnez l’option Inverser le flou pour que les valeurs lumineuses correspondent à une réduction de flou.

Cet effet s’avère particulièrement utile pour simuler des taches et des empreintes. Il permet également de simuler des changements de visibilité (provoqués, par exemple, par de la fumée ou de la chaleur), notamment lors de l’utilisation de calques de flou animés.

Effet Flou composite
Image originale (gauche), calque de flou (centre), résultat (droite)

Maximum

Intensité maximale du flou, exprimée en pixels, qui peut être appliquée à n’importe quelle zone de l’élément sélectionné.

Adapter la taille

Adapte l’élément de contrôle aux dimensions de l’élément auquel il est appliqué. Lorsque cette option est désélectionnée, l’élément de contrôle est centré sur l’élément concerné.

Effet Flou directionnel

Cet effet permet de donner une impression de mouvement.

Effet Flou directionnel
Image originale (gauche) et après application de l’effet (droite)

Direction

Direction du flou. Le flou étant appliqué uniformément autour du centre d’un pixel, des valeurs de 180 degrés et de 0 degré produisent le même résultat.

Effet Flou accéléré

Cet effet ressemble beaucoup à l’effet Flou gaussien, à ceci près qu’il rend plus facilement floues de grandes zones.

Effet Flou accéléré
Image originale (gauche) et après application de l’effet (droite)

Effet Flou gaussien

L’effet Flou gaussien applique un flou à l’image, l’atténue et en élimine le bruit. Vous pouvez définir un flou horizontal, vertical ou les deux.

Effet Net

Cet effet augmente le contraste là où il existe des variations de couleurs.

Effet Accentuation

Cet effet permet d’augmenter le contraste entre les couleurs qui définissent un contour.

Effet Accentuation
Image originale (gauche) et après application de l’effet (droite)

Rayon

Distance avec le contour à laquelle les pixels sont ajustés pour le contraste. A l’inverse, lorsque la valeur est faible, la modification affecte uniquement les pixels qui se trouvent à proximité du contour.

Seuil

La plus grande différence entre les pixels adjacents dont le contraste n’est pas ajusté. Une valeur plus faible produit davantage de résultats. Une valeur trop faible entraîne un réglage du contraste de l’ensemble de l’image. Elle peut également générer du bruit ou provoquer des résultats inattendus.

Effets de couche

Effet Opérations

Cet effet permet d’effectuer diverses opérations mathématiques simples dans les couches rouge, verte et bleue d’une image.

Opérateur

Opération à effectuer entre la valeur que vous spécifiez pour chaque couche et la valeur existante de cette couche pour chaque pixel de l’image :

Et, Ou et Ou exclusif

Appliquent les opérations logiques par bits.

Addition, Soustraction, Produit et Différence

Appliquent des fonctions mathématiques de base.

Max.

Définit la valeur de couche du pixel sur la valeur la plus grande, entre celle spécifiée et la valeur originale du pixel.

Min.

Définit la valeur de couche du pixel sur la valeur la plus petite, entre celle spécifiée et la valeur originale du pixel.

Masque supérieur

Définit la valeur de couche du pixel sur 0 si sa valeur originale est supérieure à celle spécifiée ; à défaut, laissez la valeur originale.

Masque inférieur

Définit la valeur de couche du pixel sur 0 si sa valeur originale est inférieure à celle spécifiée ; à défaut, laissez la valeur originale.

Découpage

Définit la valeur de couche du pixel sur 1,0 si la valeur originale du pixel est supérieure à la valeur spécifiée ; à défaut, définissez la valeur sur 0. Dans les deux cas, les valeurs des autres couches couleur sont définies sur 1,0.

Ecran

Applique un écran.

Ecrêter le résultat

Empêche l’ensemble des fonctions de créer des valeurs de couleur en dehors de la plage autorisée. Lorsque cette option n’est pas sélectionnée, certaines valeurs colorimétriques activées peuvent être désactivées, et inversement.

Effet Fondu

Cet effet fusionne deux éléments en utilisant l’un de cinq modes. Après avoir fusionné des éléments à l’aide de cet effet, désactivez l’élément que vous avez sélectionné dans le menu Avec le calque. Sélectionnez l’élément, puis choisissez Elément > Activer.

Avec le calque

Elément à fusionner (calque secondaire ou de contrôle).

Mode

Mode de fusion :

  • En mode Fondu croisé, l’image originale s’estompe à mesure que la nouvelle image apparaît.
  • Le mode Couleur seule colore chaque pixel de l’image originale en fonction de la couleur du pixel correspondant dans l’autre image.
  • Le mode Teinte seule, similaire au mode Couleur seule, colore uniquement les pixels de l’image originale qui sont déjà colorés.
  • Le mode Obscurcir assombrit chaque pixel de l’image originale qui est plus clair que le pixel correspondant dans l’autre image.
  • Le mode Eclaircir éclaircit chaque pixel de l’image originale qui est plus sombre que le pixel correspondant dans l’autre image.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément. Si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Si les tailles de couche diffèrent

Indique comment positionner le calque de contrôle.

Effet Calculs

Cet effet permet de combiner les couches de deux éléments.

Effet Calculs
Images originales (gauche et centre) et application de l’effet (droite)

Couche d’entrée

La couche à extraire et à utiliser comme entrée pour la fusion. Le paramètre RGVA affiche toutes les couches normalement. Le paramètre Gris affecte à toutes les valeurs de couche de couleur pour un pixel la valeur de luminance du pixel original. Les paramètres Rouge, Vert et Bleu affectent à toutes les valeurs chromatiques pour un pixel la valeur chromatique sélectionnée pour le pixel original. Alpha affecte à toutes les couches la valeur de la couche alpha du pixel original.

Inverser l’entrée

Inverse l’élément avant que l’effet procède à l’extraction des informations se rapportant à la couche spécifiée.

Second calque

Piste vidéo avec laquelle l’effet Calculs fusionne l’élément original.

Couche second calque

Couche à fusionner avec les couches d’entrée.

Opacité du second calque

L’opacité de la seconde piste vidéo. Affectez la valeur 0 % à la seconde piste vidéo pour qu’il n’y ait pas d’incidence sur la sortie.

Inverser second calque

Inverse la seconde piste vidéo avant que l’effet procède à l’extraction des informations se rapportant à la couche spécifiée.

Adapter second calque

Fait coïncider la seconde piste vidéo avec les dimensions de l’élément original avant la fusion. Désélectionnez cette option pour centrer la seconde piste vidéo sur l’élément original.

Préserver la transparence

Empêche toute modification de la couche alpha du calque original.

Effet Opérations complexes

Cet effet permet de combiner mathématiquement l’élément auquel il est appliqué avec un calque de paramètres. Il est fourni uniquement par souci de compatibilité avec des projets créés à l’aide d’anciennes versions d’After Effects qui utilisent l’effet Opérations complexes.

Second calque source

Indique la piste vidéo à utiliser avec l’élément en cours pour l’opération donnée.

Opérateur

Indique l’opération à effectuer entre les deux éléments.

Couches

Indique les couches auxquelles appliquer l’effet.

Si dépassement

Indique comment traiter les valeurs de pixels qui dépassent la plage autorisée :

Elément

Indique que les valeurs sont limitées à la plage autorisée.

Reboucler

Indique que les valeurs qui dépassent la plage autorisée sont complètement activées ou désactivées.

Echelle

Indique que les valeurs maximum et minimum sont calculées et que les résultats sont ensuite adaptés de manière à ramener la plage complète à la plage des valeurs autorisées.

Adapter le second calque

Adapte le second élément à la taille (largeur et hauteur) de l’élément actif. Si vous ne sélectionnez pas cette option, le second élément adopte la taille de la source et est aligné sur l’angle supérieur gauche de cette dernière.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément. Si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Effet Inverser (vidéo)

Cet effet inverse les informations de couleur de l’image.

Couche

La ou les couches à inverser. Chaque groupe d’options intervient dans un espace chromatique spécifique en inversant l’ensemble de l’image dans cet espace ou une seule couche.

RVB/Rouge/Vert/Bleu

Le paramètre RVB inverse les trois couches de couleur supplémentaires. Les paramètres Rouge, Vert et Bleu inversent individuellement chaque couche de couleur.

TLS/Teinte/Luminosité/Saturation

Le paramètre TLS inverse les trois couches de couleur calculées. Les paramètres Teinte, Luminosité et Saturation inversent individuellement chaque couche de couleur.

YIQ/Luminance/Chrominance phase/Chrominance quadrature

Le paramètre YIQ inverse les trois couches de luminance et de chrominance NTSC. Les paramètres Y (luminance), I (chrominance phase) et Q (chrominance quadrature) inversent individuellement chaque couche.

Alpha

Inverse la couche alpha de l’image. La couche alpha n’est pas une couche de couleur. Elle indique le degré de transparence.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément ; si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Effet Appliquer un cache

Cet effet remplace la couche alpha (cache) d’un élément par une couche provenant d’un élément d’une autre piste vidéo. Cela permet de créer des résultats de cache mobile.

Remarque :

l’effet Appliquer un cache a été développé au départ pour After Effects. Il est fourni dans Adobe Premiere Pro uniquement à des fins de compatibilité avec les projets créés dans des versions antérieures d’After Effects utilisant cet effet.

Effet Appliquer un cache
Images originales (gauche et centre) et application de l’effet (droite)

Pour créer un cache mobile à l’aide de l’effet Appliquer un cache, configurez une séquence comportant deux éléments se chevauchant sur des pistes vidéo différentes. Appliquez cet effet à l’un des éléments en indiquant quel élément fournit le cache de remplacement. Vous pouvez utiliser cet effet pour créer un cache mobile, mais cette opération est plus simple et plus rapide si vous utilisez l’effet Incrustation Cache de piste.

A partir du calque

Piste vidéo à utiliser comme cache de remplacement. Vous pouvez désigner n’importe quelle piste vidéo de la séquence.

Utiliser comme cache

Couche à utiliser pour le cache.

Inverser le cache

Inverse les valeurs de transparence du cache.

Adapter la taille du cache

Redimensionne l’élément sélectionné en fonction de la taille de l’élément actif. Lorsque cette option est désélectionnée, l’élément désigné comme cache est centré sur le premier élément.

Combiner cache et original

Associe le nouveau cache à l’élément actif, au lieu de le remplacer. Le cache obtenu permet à l’image de transparaître uniquement à travers les zones où l’opacité du cache actif et du nouveau cache sont identiques.

Prémultiplier le calque cache

Prémultiplie le nouveau cache avec l’élément actif.

Effet Composite uni

Cet effet permet de créer rapidement un composite de couleur unie placé derrière l’élément source original. Les options de cet effet vous permettent de contrôler l’opacité de l’élément source et de la couleur unie et d’appliquer des modes de fusion.

Opacité de la source

Opacité de l’élément source.

Couleur

Couleur de la partie unie.

Opacité

Opacité de la couleur unie.

Mode de fusion

Mode de fusion utilisé pour combiner l’élément et la couleur unie.

Effets de Correction des couleurs

Effet Luminosité et contraste

Cet effet ajuste la luminosité et le contraste de tout l’élément. La valeur par défaut 0,0 signifie qu’aucune modification ne sera appliquée. L’effet Luminosité et contraste constitue le moyen le plus simple d’ajuster les tons d’une image. Il ajuste simultanément toutes les valeurs de pixels de l’image, c’est-à-dire les tons clairs, foncés et moyens.

Effet Luminosité et contraste
Image originale (gauche) et après application de l’effet Luminosité et contraste (droite)

Effet Correction colorimétrique

Cet effet permet de régler la teinte, la saturation et la luminosité d’une gamme de couleurs.

Affichage

Le paramètre Calque corrigé affiche les résultats de l’effet Correction colorimétrique, tandis que le paramètre Masque de correction affiche les zones du calque qui seront modifiées. Les zones blanches du masque de correction sont celles qui subiront le plus de modifications, à l’inverse des zones sombres.

Correction de teinte

Taux d’ajustement (en degrés) de la teinte.

Correction de luminosité

Une valeur positive éclaircit les pixels masqués, tandis qu’une valeur négative les assombrit.

Correction de saturation

Une valeur positive augmente la saturation des pixels masqués (rapprochement de la couleur pure), tandis qu’une valeur négative a l’effet inverse (rapprochement du gris).

Couleur à corriger

Couleur centrale dans la plage à modifier.

Tolérance

Degré de différence des couleurs par rapport à la couleur à corriger, tout en conservant leur correspondance.

Lissage

Degré d’influence de l’effet sur les pixels non concordants, en proportion de leur similarité à la couleur à corriger.

Comparaison sur

Détermine l’espace colorimétrique dans lequel comparer les couleurs pour déterminer la similarité. Le paramètre RVB compare les couleurs dans un espace colorimétrique RVB. Le paramètre Teinte compare les teintes de couleurs, en ignorant la saturation et la luminosité, par exemple pour que le rouge vif et le rose clair correspondent. Le paramètre Chrominance utilise deux composantes chromatiques pour déterminer la similarité, en ignorant la luminosité.

Inverser le masque

Inverse le masque qui définit les couleurs à modifier.

Effet Métamorphose de couleurs

Cet effet permet de remplacer une couleur sélectionnée dans une image par une autre couleur, à l’aide des valeurs de teinte, luminosité et saturation (TLS), sans affecter les autres couleurs.

Il offre une flexibilité et des options qui ne sont pas disponibles dans l’effet Correction colorimétrique. Il s’agit notamment des curseurs de réglage de teinte, luminosité et saturation qui permettent de faire correspondre avec précision les couleurs, et de la possibilité de sélectionner les valeurs RVB exactes de la couleur cible utilisée comme couleur de remplacement.

Effet Métamorphose de couleurs
Image originale (gauche), suppression de la saturation dans la planète (centre) et remplacement du vert clair par du jaune dans la planète (droite)

Source

Centre de la plage de couleurs à modifier.

Cible

Couleur vers laquelle modifier les pixels masqués.

Conseil : pour animer une modification de couleur, définissez des images clés pour la couleur cible.

Modifier

Couches affectées.

Mode de modification

Mode de modification des couleurs. Le paramètre Par remplacement applique directement la couleur cible aux pixels affectés. Le paramètre Par transformation transforme les valeurs des pixels affectés de manière à leur affecter la couleur cible, au moyen d’une interpolation TLS. L’étendue de la transformation de chaque pixel varie en fonction de la proximité des couleurs de pixels sélectionnées pour le paramètre Source.

Tolérance

Degré de différence des couleurs par rapport à la couleur source tout en conservant leur correspondance. Développez cette option pour afficher des curseurs individuels permettant de modifier la teinte, la luminosité et la saturation.

Remarque : l’option Afficher le masque de correction facilite l’identification des pixels correspondants et affectés.

Lissage

Épaisseur à utiliser pour les contours du masque de correction. Des valeurs élevées créent des transitions plus régulières entre les zones affectées par la métamorphose de couleurs et celles sur lesquelles l’effet n’a pas d’impact.

Afficher le masque de correction

Affiche un cache en niveaux de gris qui indique à quel point l’effet affecte chaque pixel. Les zones blanches sont les plus affectées, les zones sombres moins.

Effet Mixeur de couches

Cet effet permet de modifier une couche de couleur à l’aide d’un mélange des couches de couleur actuelles. Avec cet effet, vous pouvez créer des réglages de couleur créatifs difficiles à effectuer avec les autres outils de couleur, créer des images en niveaux de gris de haute qualité en choisissant le pourcentage de contribution de chaque couche de couleur, créer des tons sépia et autres images teintées ou permuter et dupliquer les couches.

couche de sortie]-[couche d’entrée

Pourcentage de la valeur de la couche d’entrée à ajouter à la valeur de la couche de sortie. Par exemple, un paramètre Rouge-Vert de 10 augmente la valeur de la couche rouge pour chaque pixel de 10 % de la valeur de la couche verte pour ce pixel. Un paramètre Bleu-Vert de 100 et un paramètre Bleu-Bleu de 0 remplacent les valeurs de couche bleue par les valeurs de couche verte.

couche de sortie]-Const

Valeur de constante (en pourcentage) à ajouter à la valeur de couche de sortie. Par exemple, un paramètre Rouge-Const de 100 sature la couche rouge pour chaque pixel en ajoutant 100 % de rouge.

Monochrome

Utilise la valeur de la couche de sortie rouge pour les couches de sortie rouge, verte et bleue, en créant une image en niveaux de gris.

Suppression de la totalité de l’entrée Rouge de la couche rouge
Suppression de la totalité de l’entrée Rouge de la couche rouge, et ajout de 50 % de la couche verte et de 50 % de la couche bleue à la couche rouge

Effet Balance des couleurs

L’effet Balance des couleurs modifie la quantité de rouge, de vert et de bleu dans les tons foncés, les tons moyens et les tons clairs d’une image.

Préserver luminosité

Permet de conserver la luminosité moyenne d’une image lorsque vous modifiez les couleurs. Elle préserve la balance des tons dans l’image.

Effet Balance des couleurs (TLS)

Cet effet intervient sur les niveaux de teinte, de luminance et de saturation.

Teinte

Définit les coloris de l’image.

Luminosité

Définit la luminosité de l’image.

Saturation

Corrige la saturation des couleurs de l’image. La valeur par défaut est 0 et n’affecte pas les couleurs. Les valeurs négatives diminuent la saturation, la valeur -100 convertissant l’élément en niveaux de gris. Les valeurs supérieures à 0 produisent des couleurs plus saturées.

Remarque : si la commande de saturation de la balance des couleurs ne donne pas les résultats escomptés, essayez la commande Saturation de l’effet Correcteur chromatique rapide.

 

Effet Egalisation

Cet effet permet de modifier les valeurs des pixels d’une image de manière à obtenir une luminosité ou une répartition des composantes chromatiques plus homogène. Il a la même fonction que la commande Egaliser d’Adobe Photoshop. Les pixels dotés d’une valeur alpha 0 (transparents) sont ignorés.

Méthode

La méthode RVB utilise les composants rouge, vert et bleu. La méthode Luminosité égalise l’image en fonction de la luminosité de chaque pixel. paramètre Photoshop effectue l’égalisation en redistribuant les valeurs de luminosité des pixels d’une image, de sorte qu’ils représentent plus régulièrement la plage entière des niveaux de luminosité.

Facteur

Valeur de redistribution de la luminosité. Une valeur de 100 % répartit les valeurs de pixels le plus uniformément possible ; un pourcentage plus bas redistribue moins de valeurs de pixels.

Effet Correcteur chromatique rapide

Cet effet corrige la couleur d’un élément à l’aide des options de teinte et de saturation. Il comporte également des options de niveaux permettant de corriger les niveaux d’intensité des ombres, tons moyens et tons clairs d’une image. Cet effet est recommandé pour apporter de petites corrections de couleur qui s’affichent rapidement dans la fenêtre Moniteur du programme.

Sortie

Permet d’afficher les réglages dans le Moniteur du programme sous la forme de résultats finaux (Composite) ou de corrections de la valeur tonale (Luminance).

Afficher l’écartement

Affiche la partie gauche ou supérieure de l’image en tant que vue corrigée et la partie droite ou inférieure en tant que vue d’origine.

Disposition

Détermine si les images partagées sont côte à côte (Horizontal) ou l’une au-dessus de l’autre (Vertical).

% d’écartement

Modifie la taille de la vue corrigée. La valeur par défaut est 50 %.

Balance des blancs

Attribue une balance des blancs à une image grâce à l’outil Pipette pour essayer une couleur cible dans l’image ou à tout endroit sur le bureau de votre moniteur. Vous pouvez également cliquer sur le nuancier pour ouvrir le Sélecteur de couleurs Adobe et sélectionner une couleur pour définir la balance des blancs.

Balance et angle de la teinte

Contrôle la balance et l’angle de teinte à l’aide d’une roue chromatique. Le petit cercle se déplace au centre de la roue pour contrôler la translation de la teinte (UV). Cela a pour effet de modifier l’amplitude et l’angle de la balance. La petite ligne perpendiculaire définit la grosseur/finesse relative de la commande, laquelle contrôle le gain de balance.

Conseil : les modifications apportées à la balance et à l’angle de la teinte peuvent être visualisées dans le vectorscope.

Angle de la teinte

Contrôle la rotation de la teinte. La valeur par défaut est 0. Les valeurs négatives entraînent une rotation de la roue chromatique vers la gauche, tandis que les valeurs positives la font tourner vers la droite.

Amplitude de la balance

Contrôle le degré de correction de la balance des couleurs, déterminé par l’angle de la balance.

Gain de la balance

Modifie la luminosité par multiplication de façon à ce que les pixels clairs soient plus touchés que les pixels foncés.

Angle de la balance

Contrôle la sélection de la valeur de teinte souhaitée.

Saturation

Corrige la saturation des couleurs de l’image. La valeur par défaut est 100, et n’affecte pas les couleurs. Les valeurs inférieures à 100 diminuent la saturation, la valeur 0 supprimant complètement toute couleur. Les valeurs supérieures à 100 produisent des couleurs plus saturées.

Niveau de noir auto

Augmente les niveaux de noir dans un élément pour que les niveaux les plus sombres soient au-dessus de 7,5 IRE (NTSC) ou 0,3 v (PAL). Une partie des tons foncés est tronquée et les valeurs des pixels intermédiaires sont redistribuées proportionnellement. Par conséquent, l’utilisation du Niveau de noir auto éclaircit les tons foncés dans une image.

Contraste automatique

Applique simultanément le Niveau de noir auto et le Niveau de blanc auto. Ainsi, les tons clairs semblent plus foncés et les tons foncés, plus clairs.

Niveau de blanc auto

Réduit les niveaux de blanc dans un élément pour que les niveaux les plus clairs ne dépassent pas 100 IRE (NTSC) ou 1,0 v (PAL). Une partie des tons clairs est tronquée et les valeurs des pixels intermédiaires sont redistribuées proportionnellement. Par conséquent, l’utilisation du Niveau de blanc auto assombrit les tons clairs dans une image.

Niveau de noir, niveau de gris, niveau de blanc

Définit les niveaux de ton foncé le plus sombre, gris moyen et le ton clair le plus clair grâce à l’outil Pipette pour essayer une couleur cible dans l’image ou à tout endroit sur le bureau de votre moniteur. Vous pouvez également cliquer sur le nuancier pour ouvrir le Sélecteur de couleurs Adobe et sélectionner une couleur pour définir le noir, le gris moyen et le blanc.

Niveaux d’entrée

Les deux curseurs Niveaux d’entrée extérieurs établissent une correspondance entre les points noir et blanc et les paramètres des curseurs Sortie. Le curseur Entrée du milieu règle le paramètre gamma de l’image. Il déplace les tons moyens et modifie les valeurs d’intensité de la plage centrale de tons gris, sans que cela influe énormément sur les tons clairs et foncés.

Niveaux de sortie

Font correspondre les curseurs de niveau d’entrée des points noir et blanc aux valeurs définies. Par défaut, les curseurs Sortie sont au niveau 0, où les tons foncés sont complètement noirs, et au niveau 255, où les tons clairs sont complètement blancs. Par conséquent, dans la position par défaut des curseurs Sortie, le déplacement du curseur d’entrée noir fait correspondre la valeur de ton foncé au niveau 0, tandis que le déplacement du curseur de point blanc fait correspondre la valeur de ton clair au niveau 255. Les niveaux restants sont répartis entre les niveaux 0 et 255. Cette redistribution réduit la plage tonale de l’image, diminuant ainsi son contraste global.

Niveau d’entrée noir, Niveau d’entrée gris, Niveau d’entrée blanc

Règle les niveaux d’entrée des points noirs, des tons moyens et des points blancs pour les tons foncés, les tons moyens ou les tons clairs.

Niveau de sortie noir, Niveau de sortie blanc

Règle les niveaux de sortie correspondants pour les niveaux d’entrées de noir et de blanc associés aux tons foncés, aux tons moyens ou aux tons clairs.

Effet Filtre chromatique

Cet effet supprime toutes les couleurs d’un élément, sauf celles qui s’apparentent à la couleur à conserver. Vous pouvez, par exemple, décolorer une prise d’un match de basket, abstraction faite de la couleur orange de la balle.

Décoloration

Pourcentage de décoloration. La valeur 100 % remplace par des nuances de gris les zones de l’image dont les couleurs sont différentes de celle sélectionnée.

Couleur à conserver

Utilisez la pipette ou le sélecteur de couleurs pour déterminer la couleur à conserver.

Tolérance

Flexibilité de l’opération de correspondance de couleurs. La valeur 0 % décolore tous les pixels, à l’exception des pixels en correspondance parfaite avec la couleur à conserver. La valeur 100 % ne produit aucune variation chromatique.

Lissage

Lissage du contour des couleurs. Une valeur élevée permet un passage progressif de la couleur vers le gris.

Comparaison sur

Détermine si les valeurs de teinte ou les valeurs RVB des couleurs sont comparées. Choisissez l’option RVB pour effectuer une correspondance plus stricte qui provoque généralement une décoloration plus importante de l’image. Par exemple, pour conserver le bleu foncé, le bleu clair et le bleu moyen, choisissez l’option Teinte, ainsi qu’une nuance de bleu comme couleur à conserver.

Effet Correcteur de luminance

Cet effet permet de régler la luminosité et le contraste dans les tons clairs, les tons moyens et les tons foncés d’un élément. Vous pouvez également indiquer la gamme de couleurs à corriger à l’aide des options de correction colorimétrique secondaire.

Sortie

Permet d’afficher les réglages dans le Moniteur du programme sous la forme de résultats finaux (Composite), de corrections de la valeur tonale (Luminance) ou d’une représentation trichrome de la position des tons foncés, moyens et clairs (Gamme de tons).

Afficher l’écartement

Affiche la partie gauche ou supérieure de l’image en tant que vue corrigée et la partie droite ou inférieure en tant que vue d’origine.

Disposition

Détermine si les images partagées sont côte à côte (Horizontal) ou l’une au-dessus de l’autre (Vertical).

% d’écartement

Modifie la taille de la vue corrigée. La valeur par défaut est 50 %.

Définition de la gamme de tons

Définit la gamme des tons foncés et des tons clairs à l’aide des options de seuil et de seuil avec variation décroissante (adoucissement). Cliquez sur le triangle pour afficher les options de définition de la gamme de tons. Faites glisser un curseur carré pour régler les valeurs de seuil. Faites glisser un curseur triangulaire pour régler la valeur d’adoucissement (lissage).

Remarque : sélectionnez Plage tonale dans le menu Sortie pour afficher les différentes plages tonales lorsque vous réglez les curseurs de définition de la gamme de tons.

Gamme de tons

Indique si les réglages de luminance s’appliquent à l’image entière (Tons principaux), ou uniquement aux tons clairs, aux tons moyens ou aux tons foncés.

Luminosité

Règle le niveau de noir dans un élément. Utilisez cette option de sorte que le contenu noir de l’image apparaisse comme noir.

Contraste

Modifie le contraste de l’image en réglant le gain à partir de la valeur de contraste originale de l’élément.

Niveau de contraste

Définit la valeur de contraste originale de l’élément.

Gamma

Modifie les valeurs de tons moyens de l’image sans toucher les niveaux de noir et de blanc. Cet effet modifie le contraste plus que la forme de la courbe dans l’effet Courbe de luminance. Cette option permet de modifier les images qui sont trop foncées ou trop claires, sans déformer les tons foncés ou clairs.

Piédestal

Modifie une image en ajoutant un décalage fixe aux valeurs des pixels. Utilisez cette option avec l’option Gain pour augmenter la luminosité d’une image.

Gain

Modifie le taux de contraste global d’une image en réglant les valeurs de luminosité par multiplication. Les pixels les plus clairs sont plus touchés que les pixels les plus sombres.

Correction colorimétrique secondaire

Indique la gamme de couleurs à corriger par l’effet. Vous pouvez définir la couleur par la teinte, la saturation et la luminance. Cliquez sur le triangle pour accéder aux options.

Centre

Définit la couleur centrale dans la gamme que vous spécifiez. Sélectionnez l’outil Pipette et cliquez n’importe où sur l’écran pour désigner une couleur, qui est alors affichée dans l’échantillon de couleur. Utilisez l’outil Pipette + pour étendre la plage chromatique et l’outil Pipette – pour la réduire. Vous pouvez également cliquer sur le nuancier pour ouvrir le Sélecteur de couleurs Adobe et sélectionner une couleur centrale.

Teinte, Saturation et Luminance

Indiquent la gamme de couleurs à corriger par la teinte, la saturation ou la luminance. Cliquez sur le triangle en regard du nom de l’option pour accéder aux options de seuils et d’adoucissement (lissage), afin de définir la gamme de teinte, de saturation ou de luminance.

Adoucir

Rend les limites de la zone spécifiée plus diffuses, en fusionnant davantage la correction avec l’image originale. Une valeur plus élevée améliore le lissage.

Amincissement des bords

Définit la zone spécifiée plus précisément. Les corrections sont plus prononcées. Une valeur plus élevée améliore la définition de la zone spécifiée.

Inverser la couleur limite

Corrige toutes les couleurs à l’exception de la gamme que vous avez définie avec les paramètres de correction colorimétrique secondaire.

Effet Courbe de luminance

Cet effet règle la luminosité et le contraste d’un élément par le biais d’une modification de courbe. Vous pouvez également indiquer la gamme de couleurs à corriger à l’aide des options de correction colorimétrique secondaire.

Sortie

Permet d’afficher les réglages dans le Moniteur du programme sous la forme de résultats finaux (Composite) ou de corrections de la valeur tonale (Luminance).

Afficher l’écartement

Affiche la partie gauche ou supérieure de l’image en tant que vue corrigée et la partie droite ou inférieure en tant que vue d’origine.

Disposition

Détermine si les images partagées sont côte à côte (Horizontal) ou l’une au-dessus de l’autre (Vertical).

% d’écartement

Modifie la taille de la vue corrigée. La valeur par défaut est 50 %.

Forme d’onde Luma

Modifie la luminosité et le contraste de l’élément lorsque vous modifiez la forme de la courbe. Infléchir la courbe vers le haut éclaircit l’élément et infléchir la courbe vers le bas assombrit l’élément. Les sections les plus infléchies de la courbe représentent les parties de l’image affichant un contraste très important. Cliquez pour ajouter un point à la courbe puis faites glisser pour modifier sa forme. Vous pouvez modifier jusqu’à 16 points sur la courbe. Pour supprimer un point, faites-le glisser hors du graphique.

Correction colorimétrique secondaire

Indique la gamme de couleurs à corriger par l’effet. Vous pouvez définir la couleur par la teinte, la saturation et la luminance. Cliquez sur le triangle pour accéder aux options.

Centre

Définit la couleur centrale dans la gamme que vous spécifiez. Sélectionnez l’outil Pipette et cliquez n’importe où sur l’écran pour désigner une couleur, qui est alors affichée dans l’échantillon de couleur. Utilisez l’outil Pipette + pour étendre la plage chromatique et l’outil Pipette – pour la réduire. Vous pouvez également cliquer sur le nuancier pour ouvrir le Sélecteur de couleurs Adobe et sélectionner une couleur centrale.

Teinte, Saturation et Luminance

Indiquent la gamme de couleurs à corriger par la teinte, la saturation ou la luminance. Cliquez sur le triangle en regard du nom de l’option pour accéder aux options de seuils et d’adoucissement (lissage), afin de définir la gamme de teinte, de saturation ou de luminance.

Adoucir

Rend les limites de la zone spécifiée plus diffuses, en fusionnant davantage la correction avec l’image originale. Une valeur plus élevée améliore le lissage.

Amincissement des bords

Définit la zone spécifiée plus précisément. Les corrections sont plus prononcées. Une valeur plus élevée améliore la définition de la zone spécifiée.

Inverser la couleur limite

Corrige toutes les couleurs à l’exception de la gamme que vous avez définie avec les paramètres de correction colorimétrique secondaire.

Inverser le masque

Applique les paramètres de correction colorimétrique secondaire définis aux zones non masquées.

Effet Correcteur chromatique RVB

Cet effet règle la couleur dans un élément en appliquant des modifications aux gammes de tons que vous définissez pour les tons clairs, moyens et foncés. Il vous permet d’apporter des modifications de tons individuellement à chaque couche de couleur. Vous pouvez également indiquer la gamme de couleurs à corriger à l’aide des options de correction colorimétrique secondaire.

Sortie

Permet d’afficher les réglages dans le Moniteur du programme sous la forme de résultats finaux (Composite), de corrections de la valeur tonale (Luminance) ou d’une représentation trichrome de la position des tons foncés, moyens et clairs (Gamme de tons).

Afficher l’écartement

Affiche la partie gauche ou supérieure de l’image en tant que vue corrigée et la partie droite ou inférieure en tant que vue d’origine.

Disposition

Détermine si les images partagées sont côte à côte (Horizontal) ou l’une au-dessus de l’autre (Vertical).

% d’écartement

Modifie la taille de la vue corrigée. La valeur par défaut est 50 %.

Définition de la gamme de tons

Définit la gamme des tons foncés et des tons clairs à l’aide des options de seuil et de variation décroissante :

Conseil : sélectionnez Plage tonale dans le menu Sortie pour afficher les tons clairs, moyens et foncés lorsque vous réglez les curseurs de définition de la gamme de tons.

Seuil des tons foncés

Détermine la gamme des tons foncés.

Adoucissement des tons foncés

Détermine la gamme des tons foncés avec variation décroissante.

Seuil des tons clairs

Détermine la gamme des tons clairs.

Adoucissement des tons clairs

Détermine la gamme des tons clairs avec variation décroissante.

Gamme de tons

Indique si la correction colorimétrique s’applique à l’image entière (Tons principaux), ou uniquement aux tons clairs, aux tons moyens ou aux tons foncés.

Gamma

Modifie les valeurs de tons moyens de l’image sans toucher les niveaux de noir et de blanc. Cette option permet de modifier les images qui sont trop foncées ou trop claires, sans déformer les tons foncés ou clairs.

Piédestal

Modifie une image en ajoutant un décalage fixe aux valeurs des pixels. Utilisez cette option avec l’option Gain pour augmenter la luminosité d’une image.

Gain

Modifie le taux de contraste global d’une image en réglant les valeurs de luminosité par multiplication. Les pixels les plus clairs sont plus touchés que les pixels les plus sombres.

RVB

Permet de régler individuellement les valeurs de tons moyens, le contraste et la luminosité de chaque couche de couleur. Cliquez sur le triangle pour développer les options permettant de définir les valeurs gamma, de piédestal et de gain de chaque couche.

Gamma rouge, Gamma vert et Gamma bleu

Modifie les valeurs de tons moyens de la couche rouge, verte ou bleue sans toucher aux niveaux de noir et de blanc.

Piédestal rouge, Piédestal vert et Piédestal bleu

Modifie les valeurs tonales de la couche rouge, verte ou bleue en ajoutant un décalage fixe aux valeurs de pixels de la couche. Utilisez cette option avec l’option Gain pour augmenter la luminosité globale de la couche.

Gain rouge, Gain vert et Gain bleu

Modifie la luminosité de la couche rouge, verte ou bleue par multiplication de façon à ce que les pixels clairs soient plus touchés que les pixels foncés.

Correction colorimétrique secondaire

Indique la gamme de couleurs à corriger par l’effet. Vous pouvez définir la couleur par la teinte, la saturation et la luminance. Cliquez sur le triangle pour accéder aux options.

Remarque : sélectionnez Masque dans le menu Sortie pour afficher les zones sélectionnées de l’image à mesure que vous définissez la gamme de couleurs.

Centre

Définit la couleur centrale dans la gamme que vous spécifiez. Sélectionnez l’outil Pipette et cliquez n’importe où sur l’écran pour désigner une couleur, qui est alors affichée dans l’échantillon de couleur. Utilisez l’outil Pipette + pour étendre la plage chromatique et l’outil Pipette – pour la réduire. Vous pouvez également cliquer sur le nuancier pour ouvrir le Sélecteur de couleurs Adobe et sélectionner une couleur centrale.

Teinte, Saturation et Luminance

Indiquent la gamme de couleurs à corriger par la teinte, la saturation ou la luminance. Cliquez sur le triangle en regard du nom de l’option pour accéder aux options de seuils et d’adoucissement (lissage), afin de définir la gamme de teinte, de saturation ou de luminance.

Adoucir

Rend les limites de la zone spécifiée plus diffuses, en fusionnant davantage la correction avec l’image originale. Une valeur plus élevée améliore le lissage.

Amincissement des bords

Définit la zone spécifiée plus précisément. Les corrections sont plus prononcées. Une valeur plus élevée améliore la définition de la zone spécifiée.

Inverser la couleur limite

Corrige toutes les couleurs à l’exception de la gamme que vous avez définie avec les paramètres de correction colorimétrique secondaire.

Effet Courbes RVB

Cet effet corrige la couleur d’un élément en utilisant des réglages de courbe pour chaque couche de couleur. Chaque courbe permet de régler jusqu’à 16 points différents dans la gamme de tons d’une image. Vous pouvez également indiquer la gamme de couleurs à corriger à l’aide des options de correction colorimétrique secondaire.

Sortie

Permet d’afficher les réglages dans le Moniteur du programme sous la forme de résultats finaux (Composite) ou de corrections de la valeur tonale (Luminance).

Afficher l’écartement

Affiche une partie de l’image en tant que vue corrigée et l’autre partie en tant que vue originale.

Disposition

Détermine si les images partagées sont côte à côte (Horizontal) ou l’une au-dessus de l’autre (Vertical).

% d’écartement

Modifie la taille de la vue corrigée. La valeur par défaut est 50 %.

Principal

Modifie la luminosité et le contraste de toutes les couches lorsque vous modifiez la forme de la courbe. Infléchir la courbe vers le haut éclaircit l’élément et infléchir la courbe vers le bas assombrit l’élément. Les sections les plus infléchies de la courbe représentent les parties de l’image affichant un contraste très important. Cliquez pour ajouter un point à la courbe puis faites glisser pour modifier sa forme. Vous pouvez ajouter 16 points au maximum. Pour supprimer un point, faites-le glisser hors du graphique.

Rouge, Vert et Bleu

Modifie la luminosité et le contraste de la couche rouge, verte ou bleue lorsque vous modifiez la forme de la courbe. Une inclinaison de la courbe vers le haut éclaircit la couche, tandis qu’une inclinaison vers le bas assombrit la couche. Les segments les plus raides de la courbe représentent les parties les plus contrastées de la couche. Cliquez pour ajouter un point à la courbe puis faites glisser pour modifier sa forme. Vous pouvez modifier jusqu’à 16 points sur la courbe. Pour supprimer un point, faites-le glisser hors du graphique.

Correction colorimétrique secondaire

Indique la gamme de couleurs à corriger par l’effet. Vous pouvez définir la couleur par la teinte, la saturation et la luminance. Cliquez sur le triangle pour accéder aux options.

Remarque : sélectionnez Masque dans le menu Sortie pour afficher les zones sélectionnées de l’image à mesure que vous définissez la gamme de couleurs.

Centre

Définit la couleur centrale dans la gamme que vous spécifiez. Sélectionnez l’outil Pipette et cliquez n’importe où sur l’écran pour désigner une couleur, qui est alors affichée dans l’échantillon de couleur. Utilisez l’outil Pipette + pour étendre la plage chromatique et l’outil Pipette – pour la réduire. Vous pouvez également cliquer sur le nuancier pour ouvrir le Sélecteur de couleurs Adobe et sélectionner une couleur centrale.

Teinte, Saturation et Luminance

Indiquent la gamme de couleurs à corriger par la teinte, la saturation ou la luminance. Cliquez sur le triangle en regard du nom de l’option pour accéder aux options de seuils et d’adoucissement (lissage), afin de définir la gamme de teinte, de saturation ou de luminance.

Lissage de fin

Rend les limites de la zone spécifiée plus diffuses, en fusionnant davantage la correction avec l’image originale. Une valeur plus élevée améliore le lissage.

Amincissement des bords

Définit la zone spécifiée plus précisément. Les corrections sont plus prononcées. Une valeur plus élevée améliore la définition de la zone spécifiée.

Inverser la couleur limite

Corrige toutes les couleurs à l’exception de la gamme que vous avez définie avec les paramètres de correction colorimétrique secondaire.

Effet Correcteur chromatique tridirectionnel

Cet effet permet d’effectuer des corrections subtiles en réglant la teinte, la saturation et la luminosité des tons foncés, moyens et clairs d’un élément. Vous pouvez affiner encore les réglages en indiquant la gamme de couleurs à corriger à l’aide des options de correction colorimétrique secondaire.

Sortie

Permet d’afficher les réglages dans le Moniteur du programme sous la forme de résultats finaux (Composite), de corrections de la valeur tonale (Luminance) ou d’une représentation trichrome des tons foncés, moyens et clairs (Gamme de tons).

Afficher l’écartement

Affiche une partie de l’image en tant que vue corrigée et l’autre partie en tant que vue originale.

Disposition

Détermine si les images partagées sont côte à côte (Horizontal) ou l’une au-dessus de l’autre (Vertical).

% d’écartement

Modifie la taille de la vue corrigée. La valeur par défaut est 50 %.

Balance des noirs, des gris et des blancs

Attribue une balance des noirs, des gris moyens ou des blancs à un élément. Utilisez l’outil Pipette pour essayer une couleur cible dans l’image, ou choisissez une couleur dans le Sélecteur de couleurs Adobe.

Définition de la gamme de tons

Définit la gamme des tons foncés, moyens et clairs dans un élément. Faites glisser les curseurs carrés pour régler les valeurs de seuil. Faites glisser les curseurs triangulaires pour régler le degré d’adoucissement (lissage).

Conseil : sélectionnez Plage tonale dans le menu Sortie pour afficher les tons clairs, moyens et foncés lorsque vous réglez les curseurs de définition de la gamme de tons.

Seuil des tons foncés, Adoucissement des tons foncés, Seuil des tons clairs, Adoucissement des tons clairs

Déterminent le seuil et l’adoucissement des tons foncés, moyens et clairs dans un élément. Saisissez des valeurs ou cliquez sur le triangle en regard du nom de l’option et faites glisser le curseur.

Gamme de tons

Sélectionne la plage tonale réglée par les contrôles Angle de la teinte, Amplitude de la balance, Gain de la balance, Saturation et Niveaux. Les tons clairs sont la gamme par défaut. Les autres options du menu sont Tons principaux, Tons foncés et Tons moyens.

Remarque : vous pouvez toujours régler les trois plages tonales en utilisant les trois roues chromatiques, même après avoir fait votre choix dans le menu Gamme de tons.

Balance et angle de la teinte tridirectionnelle

Contrôle les réglages de teinte et de saturation par le biais de trois roues chromatiques pour les tons foncés (roue de gauche), les tons moyens (roue centrale) et les tons clairs (roue de droite). Une seule roue de tons principaux apparaît lorsque vous choisissez Tons principaux dans le menu Gamme de tons. Un curseur rond se déplace au centre de la roue pour contrôler la translation de la teinte (UV). Une poignée perpendiculaire sur ce curseur contrôle l’amplitude de la balance, qui influe sur le caractère plus ou moins grossier ou fin de l’option. Le cercle extérieur de la roue contrôle la rotation de la teinte.

Angle de la teinte des tons clairs/moyens/foncés

Contrôle la rotation de la teinte dans les tons clairs, moyens ou foncés. La valeur par défaut est 0. Les valeurs négatives entraînent une rotation de la roue chromatique vers la gauche, tandis que les valeurs positives la font tourner vers la droite.

Amplitude de la balance des tons clairs/moyens/foncés

Contrôle le degré de correction de la balance des couleurs, déterminé par l’angle de la balance. Le réglage peut être appliqué aux tons clairs, moyens et foncés.

Gain de la balance des tons clairs/moyens/foncés

Modifie la luminosité par multiplication de façon à ce que les pixels clairs soient plus touchés que les pixels foncés. Le réglage peut être appliqué aux tons clairs, moyens et foncés.

Angle de la balance des tons clairs/moyens/foncés

Contrôle la translation de la teinte dans les tons clairs, moyens ou foncés.

Saturation des tons clairs/moyens/foncés

Règle la saturation de la couleur dans les tons clairs, moyens ou foncés. La valeur par défaut est 100, et n’affecte pas les couleurs. Les valeurs inférieures à 100 diminuent la saturation, la valeur 0 supprimant complètement toute couleur. Les valeurs supérieures à 100 produisent des couleurs plus saturées.

Niveau de noir auto

Augmente les niveaux de noir dans un élément pour que les niveaux les plus sombres soient au-dessus de 7,5 IRE. Une partie des tons foncés est tronquée et les valeurs des pixels intermédiaires sont redistribuées proportionnellement. Par conséquent, l’utilisation du Niveau de noir auto éclaircit les tons foncés dans une image.

Contraste automatique

Applique simultanément le Niveau de noir auto et le Niveau de blanc auto. Ainsi, les tons clairs semblent plus foncés et les tons foncés, plus clairs.

Niveau de blanc auto

Réduit les niveaux de blanc dans un élément pour que les niveaux les plus clairs ne dépassent pas 100 IRE. Une partie des tons clairs est tronquée et les valeurs des pixels intermédiaires sont redistribuées proportionnellement. Par conséquent, l’utilisation du Niveau de blanc auto assombrit les tons clairs dans une image.

Niveau de noir, niveau de gris, niveau de blanc

Définit les niveaux de ton foncé le plus sombre, gris moyen et le ton clair le plus clair grâce à l’outil Pipette pour essayer une couleur cible dans l’image ou à tout endroit sur le bureau de votre moniteur. Vous pouvez également cliquer sur le nuancier pour ouvrir le Sélecteur de couleurs Adobe et sélectionner une couleur pour définir le noir, le gris moyen et le blanc.

Niveaux d’entrée

Les deux curseurs Niveaux d’entrée extérieurs établissent une correspondance entre les points noir et blanc et les paramètres des curseurs Sortie. Le curseur Entrée du milieu règle le paramètre gamma de l’image. Il déplace les tons moyens et modifie les valeurs d’intensité de la plage centrale de tons gris, sans que cela influe énormément sur les tons clairs et foncés.

Niveaux de sortie

Font correspondre les curseurs de niveau d’entrée des points noir et blanc aux valeurs définies. Par défaut, les curseurs Sortie sont au niveau 0, où les tons foncés sont complètement noirs, et au niveau 255, où les tons clairs sont complètement blancs. Par conséquent, dans la position par défaut des curseurs Sortie, le déplacement du curseur d’entrée noir fait correspondre la valeur de ton foncé au niveau 0, tandis que le déplacement du curseur de point blanc fait correspondre la valeur de ton clair au niveau 255. Les niveaux restants sont répartis entre les niveaux 0 et 255. Cette redistribution augmente la gamme de tons de l’image, augmentant ainsi son contraste global.

Niveau d’entrée noir, Niveau d’entrée gris, Niveau d’entrée blanc

Règle les niveaux d’entrée des points noirs, des tons moyens et des points blancs pour les tons foncés, les tons moyens ou les tons clairs.

Niveau de sortie noir, Niveau de sortie blanc

Règle les niveaux de sortie correspondants pour les niveaux d’entrées de noir et de blanc associés aux tons foncés, aux tons moyens ou aux tons clairs.

Correction colorimétrique secondaire

Indique la gamme de couleurs à corriger par l’effet. Vous pouvez définir la couleur par la teinte, la saturation et la luminance. Cliquez sur le triangle pour accéder aux options.

Remarque : sélectionnez Masque dans le menu Sortie pour afficher les zones sélectionnées de l’image à mesure que vous définissez la gamme de couleurs.

Centre

Définit la couleur centrale dans la gamme que vous spécifiez. Sélectionnez l’outil Pipette et cliquez n’importe où sur l’écran pour désigner une couleur, qui est alors affichée dans l’échantillon de couleur. Utilisez l’outil Pipette + pour étendre la plage chromatique et l’outil Pipette – pour la réduire. Vous pouvez également cliquer sur le nuancier pour ouvrir le Sélecteur de couleurs Adobe et sélectionner une couleur centrale.

Teinte, Saturation et Luminance

Indiquent la gamme de couleurs à corriger par la teinte, la saturation ou la luminance. Cliquez sur le triangle en regard du nom de l’option pour accéder aux options de seuils et d’adoucissement (lissage), afin de définir la gamme de teinte, de saturation ou de luminance.

Adoucir

Rend les limites de la zone spécifiée plus diffuses, en fusionnant davantage la correction avec l’image originale. Une valeur plus élevée améliore le lissage.

Amincissement des bords

Définit la zone spécifiée plus précisément. Les corrections sont plus prononcées. Une valeur plus élevée améliore la définition de la zone spécifiée.

Inverser la couleur limite

Corrige toutes les couleurs à l’exception de la gamme que vous avez définie avec les paramètres de correction colorimétrique secondaire.

Effet Teinte

Cet effet modifie les informations de couleur de l’image. Pour chaque pixel, la valeur de luminance définit un mélange de deux couleurs. Les options Foncée et Claire vers indiquent à quelles couleurs les pixels clairs et foncés seront associés. Les pixels intermédiaires reçoivent des valeurs intermédiaires. L’option Facteur détermine l’intensité de l’effet.

Effet Limiteur vidéo

L’effet Limiteur vidéo permet de limiter la luminance et la couleur dans un élément de sorte qu’elles tombent dans les limites que vous définissez. Ces paramètres sont utiles pour préserver le plus possible la vidéo alors que son signal est réglé à la baisse afin qu’il intègre les limites de diffusion.

Afficher l’écartement

Affiche une partie de l’image en tant que vue corrigée et l’autre partie en tant que vue originale.

Disposition

Détermine si les images partagées sont côte à côte (Horizontal) ou l’une au-dessus de l’autre (Vertical).

% d’écartement

Modifie la taille de la vue corrigée. La valeur par défaut est 50 %.

Axe de réduction

Permet de définir les limites de la gamme de luminance (Réduction de la luminance), de couleur (Réduction de la chrominance), de couleur et de luminance (Chrominance et Luminance), ou le signal vidéo global (Limite intelligente). Les contrôles Min et Max disponibles dépendent de l’option Axe de réduction choisie.

Luminance min.

Définit le niveau le plus sombre dans une image.

Luminance max.

Définit le niveau le plus clair dans une image.

Chrominance min.

Définit la saturation la plus basse pour les couleurs d’une image.

Chrominance max.

Définit la saturation maximale pour les couleurs d’une image.

Signal min.

Définit le signal vidéo minimal comprenant à la fois la luminosité et la saturation.

Signal max.

Définit le signal vidéo maximal comprenant à la fois la luminosité et la saturation.

Méthode de réduction

Permet de comprimer certaines gammes de tons afin de conserver les détails dans les gammes importantes (Compression des tons clairs, Compression des tons moyens, Compression des tons foncés ou Compression des tons clairs et foncés) ou de comprimer toutes les gammes de tons (Compression globale). Compression globale est l’option par défaut.

Définition de la gamme de tons

Définit la gamme des tons foncés, moyens et clairs dans un élément. Faites glisser les curseurs carrés pour régler les valeurs de seuil. Faites glisser les curseurs triangulaires pour régler le degré d’adoucissement (lissage).

Seuil des tons foncés, Adoucissement des tons foncés, Seuil des tons clairs, Adoucissement des tons clairs

Déterminent le seuil et l’adoucissement des tons foncés, moyens et clairs dans un élément. Saisissez des valeurs ou cliquez sur le triangle en regard du nom de l’option et faites glisser le curseur.

Effets de déformation

Effet Quatre coins

Cet effet déforme une image en modifiant la position de ses quatre coins. Utilisez-le pour étirer, réduire, incliner ou tordre une image, ou pour simuler une perspective ou un mouvement de rotation à partir du bord d’un élément, notamment l’ouverture d’une porte.

Remarque :

vous pouvez manipuler directement les propriétés de l’effet Quatre coins dans le Moniteur du programme en cliquant sur l’icône Transformation  en regard de l’option Quatre coins dans le panneau Options d’effet. Faites glisser l’une des quatre poignées d’angle pour régler les propriétés.

Effet Quatre coins
Image originale (gauche), coin déplacé (centre) et image finale (droite)

Effet Déformation de la lentille

Cet effet simule un objectif déformé par lequel l’élément serait vu.

Courbure

Modifie la courbure de la lentille. Indiquez une valeur négative pour rendre l’image concave, une valeur positive pour la rendre convexe.

Décentrement vertical et horizontal

Déplace le point focal de la lentille ; l’image se courbe et se brouille. Lorsque des valeurs sont excessives, l’image se recourbe sur elle-même.

Effet de prisme vertical et horizontal

Crée un effet analogue au décentrement vertical ou horizontal, à ceci près que l’image ne boucle pas sur elle-même en cas de valeurs extrêmes.

Fond

Indique la couleur d’arrière-plan.

Fond alpha

Rend le fond transparent afin que les pistes sous-jacentes soient visibles. Dans le panneau Options d’effet, cliquez sur Configurer pour accéder à cette option.

Effet Loupe

Cet effet agrandit l’image entière ou une partie de l’image. Il agit comme une loupe sur une zone de l’image. Vous pouvez aussi l’utiliser pour mettre à l’échelle l’image entière selon un facteur supérieur à 100 % tout en conservant la même résolution.

Effet Loupe
Image originale (gauche) et application de l’effet avec différentes valeurs (centre et droite)

Forme

Forme de la zone agrandie.

Centre

Centre de la zone agrandie.

Zoom

Pourcentage de mise à l’échelle de la zone agrandie.

Lier

Degré d’effet du paramètre Zoom sur la taille et le contour progressif de la zone agrandie. Si l’option Lier n’est pas réglée sur Aucune, l’option Redimensionner le calque est désactivée.

Aucune

La taille et le contour progressif de la zone agrandie ne dépendent pas du paramètre Zoom.

Taille-zoom

Le rayon de la zone agrandie est égal à la valeur Zoom (un pourcentage) multipliée par la valeur Taille.

Taille/contour progressif-zoom

Le rayon de la zone agrandie est égal à la valeur Zoom (un pourcentage) multipliée par la valeur Taille. L’épaisseur de lissage du contour est égale à la valeur Zoom multipliée par la valeur Contour progressif.

Taille

Taille en pixels de la zone agrandie.

Contour progressif

Valeur du contour progressif, en pixels.

Opacité

Opacité de la zone agrandie, en pourcentage de l’opacité de l’élément original.

Echelle

Type de mise à l’échelle utilisée pour agrandir l’image :

Standard

Cette méthode conserve la netteté de l’image, mais produit des contours pixellisés en cas de valeurs élevées.

Lissage

Utilise des algorithmes de courbes splines. Si vous agrandissez l’image au-delà de 100 %, cette option réduit la pixellisation des contours et conserve la qualité de l’image. Cette option donne de bons résultats avec des valeurs de zoom élevées.

Dispersion

Crée un flou ou insère du bruit dans l’image lors de son agrandissement.

Mode de fusion

Mode de transfert utilisé pour combiner la zone agrandie et l’élément d’origine. Le paramètre Aucun affiche des pixels transparents autour de la zone agrandie.

Redimensionner le calque

Si l’option Redimensionner le calque est sélectionnée, la zone agrandie peut s’étendre au-delà des limites de l’élément original.

Effet Miroir

Cet effet scinde l’image suivant un axe donné et reflète un côté sur l’autre.

Centre

Position de la ligne sur laquelle se produit la réflexion.

Angle

Angle de la ligne sur laquelle se produit la réflexion. Un angle de 0° reflète le côté gauche sur le côté droit. Un angle de 90° reflète la partie supérieure sur la partie inférieure.

Remarque :

vous pouvez manipuler directement l’effet Miroir dans le Moniteur du programme. Cliquez sur l’icône Transformation puis faites glisser la poignée de réglage.

Effet Décalage

Cet effet permet de déplacer une image dans un élément. Les données visuelles supprimées d’un côté de l’image sont visibles de l’autre côté.

Décaler vers

Nouvelle position du centre de l’image originale.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément ; si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Effet Sphérisation

Cet effet permet de déformer un calque en donnant une forme sphérique à une portion de l’image.

Effet Géométrie

Cet effet applique à l’élément des transformations géométriques bidimensionnelles. Appliquez l’effet Géométrie plutôt que des effets fixes pour effectuer le rendu du point d’ancrage d’élément, de la position, de l’échelle ou de l’opacité avant d’autres effets standard. Les propriétés Point d’ancrage, Position, Rotation, Echelle et Opacité fonctionnent un peu comme les effets fixes.

Oblique

Inclinaison.

Axe oblique

Axe selon lequel l’inclinaison se produit.

Remarque :

dans Adobe After Effects, l’effet Transformation inclut la commande Angle obturateur et l’option Utiliser l’angle obturateur de la composition. Ces deux commandes s’appliquent uniquement à After Effects.

Effet Turbulences

Cet effet insère des turbulences sur une image d’après le bruit fractal. Vous pouvez notamment l’utiliser pour reproduire l’aspect de l’eau qui coule, de miroirs dans une salle de jeux et de drapeaux flottants.

Effet Turbulences
Image originale (gauche) et application de l’effet avec différentes valeurs (centre et droite)

Balayage

Type de turbulence utilisé. Les paramètres Turbulent +lisse, Renflement +lisse et Torsion +lisse ont les mêmes fonctions que les paramètres Turbulent, Renflement et Torsion, à cette exception près que les options +lisse produisent des déformations plus lisses et que leur temps de rendu est plus long. Le paramètre Balayage vertical déforme l’image verticalement, tandis que le paramètre Balayage horizontal déforme l’image horizontalement. Enfin, le paramètre Balayage croisé déforme l’image verticalement et horizontalement.

Gain

Les valeurs élevées accentuent la déformation.

Taille

Les valeurs élevées étendent les zones de déformation.

Décalage (Turbulence)

Définit la partie de la forme fractale utilisée pour créer la déformation.

Complexité

Définit le niveau de détail dans la turbulence. Les valeurs faibles produisent des distorsions plus lisses.

Evolution

L’activation de cette option modifie progressivement la turbulence dans le temps.

Remarque : bien que la valeur Évolution soit définie en nombre d’unités appelées révolutions, il faut bien comprendre que ces révolutions sont progressives. L’état de l’évolution poursuit sa progression indéfiniment avec chaque nouvelle valeur. Utilisez l’option Evolution du cycle pour rétablir l’état original du paramètre Evolution à chaque révolution.

Options d’évolution

Ces options permettent de créer un rendu de l’effet sur un cycle court, puis de le boucler sur la durée de la séquence. Utilisez-les pour obtenir un prérendu en boucle de vos éléments de turbulence et accélérer ainsi le temps de rendu.

Evolution du cycle

Crée une boucle qui ramène l’état de l’évolution à son point de départ.

Cycle (nbre révolutions)

Nombre de révolutions du paramètre Evolution que le bruit fractal parcourt avant de se répéter. Le temps des cycles d’évolution est déterminé par l’intervalle autorisé entre des images clés d’évolution.

Remarque : l’option Cycle affecte uniquement l’état de la fractale, et non la géométrie ou d’autres paramètres, afin que vous puissiez obtenir des résultats différents avec des valeurs Taille ou Décalage différentes.

Générateur aléatoire

Spécifie une valeur à partir de laquelle le bruit fractal sera généré. L’activation de cette option permet de passer en un clin d’œil d’un ensemble de formes fractales à un autre dans le même type de fractale. Pour une transition progressive de l’irrégularité, utilisez l’option Evolution.

Remarque : vous pouvez créer des animations de turbulence en réutilisant les cycles d’évolution créés précédemment et en changeant seulement la valeur Générateur aléatoire. En utilisant une nouvelle valeur de générateur aléatoire, vous modifiez le motif bruit sans perturber l’animation de l’évolution.

Exclure

Spécifie quels contours stabiliser pour que les pixels le long de ces contours ne soient pas déplacés.

Lissage pour une qualité optimale

Sélectionnez Haute ou Réduite pour spécifier la valeur de lissage.

Effet Tourbillon

Cet effet permet de déformer une image en effectuant une rotation de l’élément autour de son centre. L’image est déformée de manière plus nette au centre que sur les contours, en créant un effet tourbillonnant lorsque les paramètres sont définis sur des valeurs très élevées ou très faibles.

Angle

Amplitude du tourbillon de l’image. Une valeur positive pour l’angle fait tournoyer l’image dans le sens des aiguilles d’une montre ; une valeur négative résulte en un tourbillon dans l’autre sens. Pour un résultat de tourbillon, animez l’angle.

Rayon du tourbillon

Définit l’extension du tourbillon par rapport au centre. Cette valeur est un pourcentage de la largeur ou de la hauteur de l’élément (la plus élevée des deux). La valeur 50, par exemple, produit un tourbillon qui s’étend jusqu’aux bords de l’élément.

Centre du tourbillon

Définit le centre du tourbillon.

Effet Onde

Cet effet permet de simuler une vague traversant une image. Vous pouvez créer une grande variété d’ondes, notamment des ondes carrées, circulaires ou sinusoïdales. Cet effet est automatiquement animé à vitesse constante pendant la durée spécifiée (sans images clés). Pour modifier les vitesses, définissez des images clés.

Forme

Forme de l’onde.

Amplitude

Distance, en pixels, entre les sommets de l’onde.

Période

Taille de l’onde en pixels.

Direction

Le sens de balayage des ondes sur l’image. Par exemple, une valeur de 225 degrés les déplace en diagonale, de la partie supérieure droite vers la partie inférieure gauche.

Vitesse

Vitesse (en cycles par seconde) de déplacement des ondes. Une valeur négative inverse le sens des ondulations et une valeur égale à 0 ne produit aucun mouvement. Pour faire varier la vitesse dans le temps, réglez cette option sur 0, puis créez des images clés pour la propriété Phase.

Exclure

Spécifie quels contours stabiliser pour que les pixels le long de ces contours ne soient pas déplacés.

Phase

Point de l’onde marquant le début d’un cycle d’ondulation. Par exemple, 0° fait commencer l’onde au milieu de sa pente et 90° la fait commencer au point le plus bas de son creux.

Lissage (qualité optimale)

Définit le degré de lissage ou d’atténuation des contours à appliquer à l’image. Dans de nombreux cas, des valeurs faibles de lissage suffisent à produire des résultats satisfaisants, les valeurs élevées ayant pour effet d’augmenter considérablement le temps de rendu.

Génération des effets

Effet Dégradé 4 couleurs

Cet effet produit un dégradé de quatre couleurs. Le dégradé est défini par quatre points d’effet, dont les positions et les couleurs peuvent être animées à l’aide des options Positions et Couleurs. Le dégradé se compose en fait de quatre cercles de couleur unie qui se fondent les uns avec les autres, chaque cercle ayant un point d’effet pour centre.

Dégradé

Des valeurs élevées créent des transitions plus progressives entre les couleurs.

Bougé

Valeur du bougé (bruit) du dégradé. Le bougé, qui réduit l’effet de bande, affecte uniquement les zones susceptibles d’être touchées par un effet de bandes.

Opacité

Opacité du dégradé, soit une fraction de la valeur d’opacité de l’élément.

Mode de fusion

Mode de fusion à utiliser en combinant le dégradé et l’élément.

Effet Motif cellule

Cet effet produit des motifs cellulaires d’après le bruit cellulaire. Il vous permet de créer des textures de fond et des motifs statiques ou animées. Ces motifs peuvent ensuite être utilisés comme caches texturés, matrices de transition ou bien comme source de dispersion.

Effet Motif cellule
Image originale (gauche), balayage créé par l’effet Motif cellule (centre), et utilisé avec l’effet Dispersion (droite).

Motif cellule

Motif cellule à utiliser. Les lettres HQ indiquent des motifs de haute qualité ayant une définition de rendu plus élevée. L’option Cristaux mixtes n’existe qu’en version haute qualité (HQ).

Remarque : l’option Plaques statiques est visuellement identique à l’option Plaques. Cependant, lorsqu’elles évoluent, les plaques statiques conservent une valeur de luminosité uniforme, tandis que les plaques modifient la luminosité du motif cellule.

Inverser

Inverse le motif de cellule. Les zones noires deviennent blanches et les zones blanches deviennent noires.

Contraste/Netteté

Contraste de motif cellule lorsque vous utilisez les motifs cellule Bulles, Cristaux, Coussin, Cristaux mixtes ou Tube métallique. Cette option définit la netteté des options Plaques ou Cristaux.

Remarque : le contraste est affecté par l’option sélectionnée dans le menu Débordement.

Débordement

Méthode utilisée pour remapper les valeurs en dehors de l’intervalle de l’échelle de gris (de 0 à 255). Ce menu est désactivé si vous sélectionnez des motifs cellule basés sur la netteté.

Elément

Les valeurs supérieures à 255 sont associées à la valeur 255. Les valeurs inférieures à 0 sont associées à la valeur 0. Le contraste définit la proportion de l’image en dehors de l’intervalle 0-255 : les contrastes élevés produisent une image principalement noire ou blanche, avec moins de gris. Par conséquent, le détail cellulaire affiché est moins subtil lorsque la valeur de contraste est élevée.

Verrou doux

Remappe les valeurs de niveaux de gris pour qu’elles s’inscrivent dans l’intervalle 0-255. Le contraste semble réduit : les cellules sont principalement grises, avec très peu de zones en noir ou blanc pur.

Boucle arrière

Les valeurs supérieures à 255 ou inférieures à 0 sont ramenées dans la plage de 0 à 255. Par exemple, une valeur de 258 (255+3) est ramenée à 252 (255-3) et une valeur de -3 est ramenée à 3. Avec ce paramètre, les valeurs Contraste supérieures à 100 augmentent la complexité et le détail.

Dispersion

Définit la façon aléatoire dont le motif est dessiné. Les valeurs faibles donnent des motifs cellule plus uniformes ou ressemblant à des grilles.

Taille

Taille des cellules. La taille par défaut est 60.

Décalage

Définit la partie utilisée du motif cellule.

Options de mosaïque

Choisissez l’option Activer la mosaïque pour créer un motif de carreaux de mosaïque qui se répètent. Les paramètres Cellules horizontales et Cellules verticales déterminent le nombre de cellules en largeur et en hauteur dont est composé chaque carreau de mosaïque.

Evolution

L’activation de cette option modifie progressivement le motif dans le temps.

Remarque : bien que la valeur Évolution soit définie en nombre d’unités appelées révolutions, il faut bien comprendre que ces révolutions sont progressives. L’état de l’évolution poursuit sa progression indéfiniment avec chaque nouvelle valeur. Utilisez l’option Evolution du cycle pour rétablir l’état original du paramètre Evolution à chaque révolution.

Options d’évolution

Ces options permettent de créer un rendu de l’effet sur un cycle court, puis de le boucler sur la durée de la séquence. Utilisez-les pour obtenir un prérendu en boucle des éléments de motif cellule et accélérer ainsi le temps de rendu.

Evolution du cycle

Crée une boucle qui ramène l’état de l’évolution à son point de départ.

Cycle

Le nombre de révolutions du paramètre Evolution que le motif cellule parcourt avant de se répéter. Le temps des cycles d’évolution est déterminé par l’intervalle autorisé entre des images clés d’évolution.

Remarque : l’option Cycle affecte uniquement l’état du motif cellule, et non la géométrie ou d’autres paramètres, afin que vous puissiez obtenir des résultats différents avec des valeurs Taille ou Décalage différentes.

Générateur aléatoire

Spécifie une valeur à partir de laquelle le motif cellule sera généré. L’activation de cette option permet de passer en un clin d’œil d’un motif cellule à un autre dans le même type de motif cellule. Pour une transition progressive du motif de cellule, utilisez l’option Evolution.

Remarque : vous pouvez créer des animations de motif cellule en réutilisant les cycles d’évolution créés précédemment et en changeant seulement la valeur Générateur aléatoire. En utilisant une nouvelle valeur de générateur aléatoire, vous modifiez le motif cellule sans perturber l’animation de l’évolution.

Effet Damier

Cet effet crée un motif en damier de rectangles, dont la moitié sont transparents.

Effet Damier
L’utilisation d’une couleur proche permet de créer un résultat subtil (centre) ; l’utilisation de la couleur rouge avec une largeur élevée et une hauteur réduite (droite) crée un effet de bandes.

Ancrage

Point d’origine du motif de damier. Tout déplacement de ce point décale le motif.

Taille de la grille

Les dimensions des rectangles sont déterminées de la façon suivante :

Coin

Les dimensions de chaque rectangle sont celles du rectangle dont les coins opposés sont définis par le coin et le point d’ancrage.

Curseur de largeur

La hauteur et la largeur d’un rectangle sont égales à la valeur Largeur, ce qui signifie que les rectangles sont des carrés.

Curseurs de largeur et hauteur

La hauteur d’un rectangle est égale à la valeur Hauteur. La largeur d’un rectangle est égale à la valeur Largeur.

Contour progressif

Épaisseur de lissage du contour dans le motif en damier.

Couleur

Couleur des rectangles non transparents.

Opacité

Opacité des rectangles colorés.

Mode de fusion

Mode de fusion à utiliser pour intégrer le motif de damier au-dessus de l’élément original. Le mode Aucun par défaut rend uniquement le motif en damier.

Effet Cercle

Cet effet permet de créer un cercle solide ou un anneau.

Contour

Le paramètre Aucun crée un disque plein. Toutes les autres options créent des anneaux. Chaque option correspond à un groupe de propriétés différent déterminant la forme et le traitement de contour de l’anneau :

Rayon du contour

La différence entre les propriétés Rayon du contour et Rayon réside dans l’épaisseur de l’anneau.

Épaisseur

La propriété Épaisseur définit l’épaisseur de l’anneau.

Épaisseur * Rayon

Le produit des propriétés Épaisseur et Rayon correspond à l’épaisseur de l’anneau.

Épaisseur et contour progressif * Rayon

Le produit des propriétés Épaisseur et Rayon correspond à l’épaisseur de l’anneau. Le produit des propriétés Contour progressif et Rayon correspond au contour de l’anneau.

Contour progressif

Épaisseur du contour.

Inverser le cercle

Inverse le cache.

Mode de fusion

Mode de fusion utilisé pour combiner la forme et l’élément d’origine. L’option par défaut Aucun affiche uniquement le cercle, sans l’élément original.

Effet Ellipse

Cet effet permet de dessiner une ellipse.

Effet Ellipse
Image originale (gauche), avec l’effet appliqué à l’arrière-plan une fois (centre) puis appliqué plusieurs fois (droite)

Effet Remplissage pipette

Cet effet applique une couleur échantillonnée à l’élément source. Il permet de sélectionner rapidement une couleur unie sur un point d’échantillon de l’élément d’origine ou de sélectionner une valeur chromatique sur un élément et d’utiliser des modes de fusion pour appliquer cette couleur à un second élément.

Effet Remplissage pipette
Image originale (gauche) et application de différents échantillons de couleur (centre et droite)

Point échantillon

Centre de la zone échantillonnée.

Rayon de l’échantillon

Rayon de la zone échantillonnée.

Couleurs moyennes (pixels)

Valeurs chromatiques échantillonnées :

Ignorer vides

Echantillonne les valeurs chromatiques RVB moyennes, à l’exception des valeurs des pixels transparents.

Toutes

Echantillonne la moyenne de toutes les valeurs chromatiques RVB, y compris les valeurs des pixels transparents.

Toutes (prémultipliées)

Echantillonne la moyenne de toutes les valeurs chromatiques RVB, prémultipliées avec la couche alpha.

Y compris Alpha

Echantillonne la moyenne de toutes les valeurs chromatiques RVB et de couche alpha. On obtient ainsi la couleur échantillonnée contenant également la transparence moyenne des pixels prélevés.

Conserver alpha originale

Lorsque cette option est sélectionnée, l’effet conserve la couche alpha de l’élément original. Si vous sélectionnez le paramètre Y compris Alpha dans le menu Couleurs moyennes (pixels), la couche alpha originale est transférée sur la couleur échantillonnée.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément ; si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Effet Grille

Cet effet permet de créer une grille personnalisable. Vous pouvez ainsi obtenir un rendu de cette grille dans un cache de couleur ou sous forme de masque dans la couche alpha de l’élément source. Il est utile pour générer des éléments de conception et des caches auxquels d’autres effets peuvent être appliqués.

Effet Grille
Image originale (gauche) et application de l’effet avec différentes valeurs (centre et droite)

Ancrage

Point d’origine du motif de grille. Tout déplacement de ce point décale le motif.

Taille de la grille

Les dimensions des rectangles sont déterminées de la façon suivante :

Coin

Les dimensions de chaque rectangle sont celles du rectangle dont les coins opposés sont définis par le coin et le point d’ancrage.

Curseur de largeur

La hauteur et la largeur d’un rectangle sont égales à la valeur Largeur, ce qui signifie que les rectangles sont des carrés.

Curseurs de largeur et hauteur

La hauteur d’un rectangle est égale à la valeur Hauteur. La largeur d’un rectangle est égale à la valeur Largeur.

Bordure

Épaisseur des lignes de la grille. Une valeur égale à 0 fait disparaître la grille.

Remarque : le lissage des bordures de la grille fait parfois varier l’épaisseur visible.

Contour progressif

Lissage de la grille.

Inverser la grille

Inverse les zones transparentes et opaques de la grille.

Couleur

Couleur de la grille.

Opacité

Opacité de la grille.

Mode de fusion

Mode de fusion à utiliser pour intégrer la grille au-dessus de l’élément d’origine. Le mode Aucun par défaut rend uniquement la grille.

Effet Lumière parasite

Cet effet simule la réfraction d’une source lumineuse vive sur l’objectif de la caméra.

Centre de la source

Indique l’emplacement du centre de la source lumineuse.

Luminosité de la source

Indique le pourcentage de luminosité. Les valeurs autorisées vont de 0 à 300 %.

Type d’objectif

Permet de sélectionner le type d’objectif à simuler.

Part de l’original

Spécifie le niveau de fusion de l’effet avec l’élément source.

Effet Éclairs

Cet effet crée des éclairs, Echelles de Jacob, ainsi que d’autres effets visuels électriques entre deux points spécifiques d’un élément. Cet effet s’exécute automatiquement sans images clés sur l’intervalle de temps.

Point de départ, point d’impact

Point de début et de fin de l’éclair.

Segments

Nombre de segments formant le principal coup de foudre. Une valeur élevée génère plus de détails, mais résulte en une animation plus saccadée.

Amplitude

Taille des ondulations dans l’éclair sous forme de pourcentage de la largeur de l’élément.

Niveau de détails, Intensité des détails

Quantité de détails ajoutée à la foudre et aux ramifications. Pour Niveau de détails, les valeurs habituelles sont comprises entre 2 et 3. S’agissant de l’option Intensité des détails, 0,3 constitue une valeur type. Des valeurs plus élevées pour l’une ou l’autre de ces options sont plus adaptées aux images fixes. En revanche, elles ont tendance à obscurcir les animations.

Ramifications

Nombre de ramifications provenant des extrémités des segments. La valeur 0 correspond à aucun branchement, la valeur 1 résulte en des branches à chaque segment.

Sous-ramifications

Niveau de ramification à partir des branches. Des valeurs élevées produisent des éclairs ressemblant à des arbres.

Angle des branches

Angle entre une branche et l’éclair principal.

Longueur des segments

Longueur de chaque segment de branche sous la forme d’une fraction de la longueur moyenne des segments de l’éclair.

Segments/branche

Nombre maximal de segments de chaque branche. Pour obtenir des branches longues, saisissez des valeurs élevées pour la longueur de segment de branche et pour les segments de branche.

Épaisseur des branches

Largeur moyenne de chaque branche en tant que fraction de la largeur de l’éclair.

Vitesse

Vitesse d’ondulation de l’éclair.

Stabilité

Proximité de la foudre sur la ligne définie par les points de départ et d’impact. Des valeurs basses rapprochent l’éclair de la ligne ; des valeurs élevées créent des rebonds importants.

Impact fixe

Détermine si le point d’impact de l’éclair reste fixe. Si cette option n’est pas sélectionnée, l’extrémité de l’éclair ondule autour du point d’impact.

Épaisseur, Variation d’épaisseur

Épaisseur du coup de foudre principal et marge de variation d’épaisseur des différents segments du coup de foudre. Les variations d’épaisseur s’effectuent de façon aléatoire. La valeur 0 correspond à aucune modification de l’épaisseur ; la valeur 1 résulte en des changements d’épaisseur maximum.

Épaisseur intérieure

Largeur de la lueur interne, comme spécifiée par la valeur Couleur interne. L’épaisseur intérieure est liée à la largeur totale de l’éclair.

Couleur externe, Couleur intérieure

Couleurs utilisées pour les lueurs externes et internes de l’éclair. Dans la mesure où l’effet d’éclair ajoute ces couleurs par-dessus les couleurs existantes de la composition, les couleurs primaires produisent généralement les meilleurs résultats. Souvent, les couleurs lumineuses s’éclaircissent, devenant parfois blanches, en fonction de la luminosité des couleurs sous-jacentes.

Force centrifuge, Direction de la force

Degré et direction de la force qui attire le coup de foudre. Utilisez la valeur Force centrifuge avec la valeur Stabilité pour créer un effet « échelle de Jacob ».

Générateur aléatoire

Valeur d’entrée du générateur de bruit aléatoire qui est la base de l’effet Éclairs.

Remarque : le mouvement aléatoire de l’éclair peut interférer avec une autre image de l’élément. Il est donc conseillé d’essayer différentes valeurs pour le paramètre Générateur aléatoire jusqu’à ce que vous en trouviez une qui fonctionne pour l’élément.

 

Mode de fusion

Mode de fusion à utiliser pour intégrer l’éclair par-dessus l’élément d’origine.

Retour à chaque image

L’éclair est généré de nouveau à chaque image. Pour que l’éclair se comporte de la même façon dans chaque image à chaque exécution, ne sélectionnez pas cette option. La sélection de cette option peut ralentir le rendu.

Effet Pot de peinture

Cet effet est un effet de peinture non destructif qui permet de remplir une zone avec une couleur unie. Il fonctionne à peu près comme l’outil Pot de peinture d’Adobe Photoshop. Utilisez le pot de peinture pour colorer des illustrations ou remplacer des zones de couleur dans une image.

Jeff Sengstack explique comment utiliser l’effet Pot de peinture pour modifier la couleur d’un objet dans cette vidéo lynda.com issue de son didacticiel sur la correction et l’amélioration des couleurs dans Premiere Pro.

Effet Pot de peinture
Spirales colorées sur des pistes séparées (gauche et centre) ; effet appliqué en mode de fusion Couleur (droite)

Point de remplissage

L’effet remplit une zone contenant le point de remplissage. La zone est déterminée en analysant les pixels qui entourent le point de remplissage et en étendant la zone de remplissage par l’ajout de pixels correspondants. L’étendue de la couleur de remplissage dépend du paramètre de tolérance, ainsi que de l’option sélectionnée dans le menu Sélecteur de remplissage.

Sélecteur de remplissage

Détermine les valeurs sur lesquelles agir :

Couleur et alpha

Indique que l’effet doit remplir les couches alpha et RVB du point de remplissage avec la nouvelle couleur.

Couleur directe

Indique que l’effet doit remplir uniquement la couche RVB du point de remplissage avec la nouvelle couleur.

Transparence

Indique que l’effet doit remplir uniquement les zones transparentes proches du point de remplissage. Pour utiliser ce paramètre, vous devez définir un point de remplissage dans une zone transparente.

Opacité

Indique que l’effet doit remplir uniquement les zones opaques proches du point de remplissage. Pour utiliser ce paramètre, vous devez définir un point de remplissage dans une zone opaque.

Couche alpha

Indique que l’effet doit remplir soit les zones opaques, soit les zones transparentes de l’ensemble de l’image, selon la valeur de couche alpha à l’endroit du point de remplissage.

Tolérance

Etendue des valeurs chromatiques d’un pixel qui se basent sur les valeurs chromatiques Point de remplissage et correspondent toujours. Des valeurs de tolérance élevées augmentent la plage de pixels que l’effet remplit.

Afficher le seuil

Affiche les pixels qui correspondent, c’est-à-dire quels pixels se trouvent dans la plage des valeurs de Tolérance des valeurs chromatiques du pixel Point de remplissage. Cette option est particulièrement utile lors de la recherche de fuites. S’il y a un léger espace, la couleur est susceptible de déborder et de remplir des zones ne devant pas l’être.

Tracé

Mode de traitement des contours de la zone remplie :

Lissage

Lisse les contours de la zone remplie.

Contour progressif

Applique un contour progressif à la zone remplie. L’option Lissage du contour crée un contour qui s’atténue de manière plus progressive.

Diffusion

Agrandit la zone de la couleur de remplissage. La valeur Rayon de diffusion indique le nombre de pixels remplis par la couleur de remplissage au-delà du contour de la zone de remplissage.

Erodé

Réduit la zone de la couleur de remplissage. La valeur Rayon de diffusion indique le nombre de pixels non remplis par la couleur de remplissage à partir du contour de la zone de remplissage.

Tracé

Limite le remplissage à la bordure de la zone sélectionnée. La valeur Largeur du tracé indique la largeur du tracé en pixels.

Couleur

Couleur de remplissage.

Opacité

Opacité de la zone remplie.

Mode de fusion

Mode de fusion à utiliser pour intégrer le résultat de l’effet au-dessus de l’élément d’origine. Utilisez le mode Remplissage seul pour ne faire apparaître que le remplissage.

Remarque : si vous appliquez plusieurs fois l’effet Pot de peinture sur un élément, veillez à n’utiliser le mode de fusion Remplissage seul qu’avec une seule occurrence. Si vous sélectionnez plusieurs instances avec ce mode de fusion, seule la première application de l’effet s’affiche.

Effet Dégradé

Cet effet permet de créer un dégradé de couleur. Vous pouvez créer un dégradé linéaire ou radial, puis modifier la position et les couleurs du dégradé pendant la durée. Définissez les propriétés de départ et d’arrivée au moyen des options Point de départ et Point d’arrivée. Utilisez le contrôle Dispersion pour disperser les couleurs du dégradé et éliminer les effets de bande.

Remarque :

généralement, les dégradés ne passent pas bien à la télévision. D’importants effets de bande surviennent parce que le signal de chrominance de diffusion ne contient pas une résolution suffisante pour reproduire le dégradé de façon fluide. Le contrôle Dispersion disperse les couleurs de l’accélération, supprimant ainsi les effets de bande visibles à l’œil.

Effet Tracé dynamique

Cet effet anime les tracés sur un élément. Par exemple, vous pouvez simuler l’action d’une écriture cursive ou de signatures tracées à la main.

Effet Tracé dynamique
Effet Tracé dynamique : animation des tracés

Position

Position du pinceau. Animez cette propriété pour créer un tracé.

Longueur (secondes)

Durée, en secondes, de chaque empreinte de pinceau. Si cette valeur est à 0, l’empreinte de pinceau a une durée illimitée. Utilisez une valeur unique, constante et différente de zéro pour créer un tracé qui imite la reptation d’un serpent. Animez cette valeur pour allonger ou raccourcir le tracé.

Espacement (secondes)

Intervalle de temps, exprimé en secondes, entre les empreintes du pinceau. En entrant une valeur plus faible, vous obtenez des tracés animés plus lisses, mais le rendu est plus long.

Peinture dans le temps et Tracé dans le temps

Indiquent si les propriétés de peinture et de pinceau sont appliquées à chaque empreinte de pinceau ou à l’ensemble du tracé. Choisissez l’option Uniforme pour appliquer des valeurs à chaque fois à toutes les empreintes du pinceau dans le tracé. Choisissez un nom de propriété pour chaque empreinte de pinceau pour conserver la valeur de cette propriété au moment où l’empreinte a été dessinée. Par exemple, si vous choisissez l’option Couleur, chaque empreinte de pinceau conserve la couleur spécifiée par la valeur Couleur au moment où l’empreinte a été dessinée.

Style de peinture

Façon dont le tracé de peinture interagit avec l’image originale :

Originale

Le tracé de peinture apparaît sur l’image originale.

Transparent

Le tracé de peinture apparaît par transparence ; l’image originale n’est pas visible.

Afficher originale

L’image originale est révélée par le tracé de peinture.

Effets de contrôle des images

Effet Noir et blanc

Cet effet convertit les images couleur en niveaux de gris, c’est-à-dire que les couleurs deviennent des nuances de gris. Vous ne pouvez pas animer cet effet avec des images clés.

  • Dans le panneau Options d’effet, cliquez sur la case située à gauche de l’option Noir & blanc, si nécessaire, afin d’activer l’effet Noir & blanc. Cliquez sur l’icône qui apparaît dans la zone pour désactiver l’effet.

Effet Balance des couleurs (RVB)

Cet effet permet de modifier la quantité de rouge, de vert et de bleu dans un élément.

Effet Filtre chromatique

Cet effet convertit un élément en niveaux de gris, à l’exception de la couleur que vous indiquez. Utilisez cet effet pour mettre l’accent sur une zone définie de l’élément. Par exemple, dans un match de basket, vous pourriez isoler le ballon en préservant ses couleurs et afficher le reste de l’image en niveaux de gris. Notez cependant que le Filtre chromatique ne permet d’isoler que des couleurs, non des objets.

Effet Remplacement de couleur

Cet effet remplace les occurrences de la couleur sélectionnée par une nouvelle couleur, tout en préservant les éventuels niveaux de gris. Vous pouvez ainsi modifier la couleur d’un objet dans une image en le sélectionnant, puis en réglant les contrôles pour créer une autre couleur.

Effet Correction gamma

Cet effet éclaircit ou assombrit un élément sans trop altérer les tons foncés et les tons clairs. Pour ce faire, la correction gamma modifie la luminosité des tons moyens (milieu de gamme des niveaux de gris) sans toucher aux zones sombres ou claires. La valeur gamma par défaut est 10. Dans la boîte de dialogue Réglages de l’effet, vous pouvez moduler cette valeur de 1 à 28.

Effets d’incrustation

Effet Réglage alpha

Utilisez l’effet Réglage alpha à la place de l’effet Opacité pour modifier l’ordre de rendu par défaut des effets fixes. Modifiez le pourcentage d’opacité pour créer des niveaux de transparence.

Les paramètres suivants de l’effet Réglage alpha permettent d’interpréter la couche alpha dans l’élément :

Ignorer alpha

Ignore la couche alpha de l’élément.

Inverser alpha

Inverse les zones transparentes et opaques de l’élément.

Masque seul

Applique uniquement l’effet à la zone masquée.

Incrustation Chrominance à l’aide de l’effet UltraKey

Sur les ordinateurs dotés d’une carte NVIDIA, l’effet UltraKey est accéléré par GPU afin d’optimiser les performances de lecture et de rendu.

  1. Appliquez l’effet UltraKey à un ou à plusieurs éléments.

  2. Dans le montage, placez l’indicateur d’instant présent sur une image contenant une couleur de découpe.

  3. Dans le panneau Options d’effet, sélectionnez les options de votre choix dans les menus Sortie et Réglages.

  4. Effectuez l’une des opérations suivantes :

    • Cliquez sur le sélecteur de couleurs pour l’ouvrir. Sélectionnez ensuite une couleur de découpe, puis cliquez sur OK.

    • Cliquez sur la pipette, puis sélectionnez une couleur de découpe.

    • Définissez les autres paramètres selon vos préférences.

Paramètres de l’effet UltraKey

Génération du cache

Transparence

Contrôle la transparence de la source lorsqu’elle est incrustée sur un arrière-plan. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. 100 équivaut à une transparence totale. 0 définit une source opaque. La valeur par défaut est 45.

Tons clairs

Augmente l’opacité des zones claires de l’image source. Vous pouvez utiliser l’option Tons clairs pour extraire des détails tels que des reflets spéculaires sur des objets transparents. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. La valeur par défaut est 10. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image.

Ombre

Augmente l’opacité des zones sombres de l’image source. Vous pouvez utiliser l’option Ombre pour corriger un élément sombre qui est devenu transparent en raison d’un débordement de couleur. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. La valeur par défaut est 50. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image.

Tolérance

Filtre les couleurs dans l’image de premier plan par rapport à l’arrière-plan. Augmente la tolérance de variation par rapport à la couleur de découpe. Vous pouvez utiliser l’option Tolérance pour supprimer les artefacts provoqués par un décalage de couleur. Cette option permet également de contrôler le débordement sur les tons chair et les zones sombres. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. La valeur par défaut est 50. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image.

Piédestal

Filtre le bruit, souvent causé par un métrage granuleux ou à faible luminosité, de la couche alpha. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. La valeur par défaut est 10. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. Une image source de grande qualité nécessite une valeur Piédestal plus faible.

Nettoyage du cache

Erodé

Réduit la taille du cache de couche alpha. Effectue une érosion morphologique (taille de noyau fractionnel). Les valeurs de l’option Erodé sont comprises entre 0 et 100. Une valeur de 100 équivaut à un noyau 9x9. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. La valeur par défaut est 0.

Adoucir

Applique un flou au bord du cache de couche alpha. Effectue un filtrage de flou de boîte (taille de noyau fractionnel). Les valeurs de flou sont comprises entre 0 et 100. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. La valeur par défaut est 0. 1.0 équivaut à un noyau 9x9.

Contraste

Règle le contraste de la couche alpha. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. La valeur par défaut est 0.

Centre

Sélectionne le point d’équilibre de la valeur de contraste. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. La valeur par défaut est 50.

Nettoyage de masque

Désaturation

Contrôle la saturation de la couleur d’arrière-plan de la couche de couleurs. Réduit la saturation des couleurs qui sont proches d’une transparence totale. Les valeurs sont comprises entre 0 et 50. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. La valeur par défaut est 25.

Etendue

Contrôle le niveau de débordement corrigé. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. La valeur par défaut est 50.

Débordement

Règle le degré de compensation de débordement. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. La valeur par défaut est 50.

Luminance

Fonctionne avec la couche alpha pour rétablir la luminance d’origine de la source. Les valeurs sont comprises entre 0 et 100. Une valeur de 0 n’affecte pas l’image. La valeur par défaut est 50.

Correction colorimétrique

Saturation

Contrôle la saturation de la source de premier plan. Les valeurs sont comprises entre 0 et 200. Une valeur nulle supprime toute la chrominance. La valeur par défaut est 100.

Teinte

Contrôle la teinte. Les valeurs sont comprises entre -180 ° et +180 °. La valeur par défaut est 0°.

Luminance

Contrôle la luminance de la source de premier plan. Les valeurs sont comprises entre 0 et 200. Une valeur de 0 indique du noir, tandis qu’une valeur de 100 équivaut à 4x. La valeur par défaut est 100.

Effet Masquage par couleur

Cet effet masque tous les pixels de l’image semblables à une couleur de découpe spécifique. Il modifie uniquement la couche alpha d’un élément.

Effet Masquage par couleur
Fond bleu non standard (gauche) et arrière-plan (centre) associés à l’aide de l’effet Masquage par couleur (droite).

Lorsque vous masquez une couleur dans un élément, cette couleur ou plage de couleurs devient transparente dans l’intégralité de l’élément. Pour contrôler la plage de couleurs transparentes, modifiez le niveau de tolérance. Vous pouvez également lisser les bords de la zone transparente pour créer une transition lissée entre les zones transparentes et opaques.

Effet Masquage par différence

Cet effet crée une transparence en comparant un élément source à un élément différentiel, puis isole les pixels dans l’image source qui correspondent à la position et à la couleur dans l’image différentielle. Il est en général utilisé pour masquer un arrière-plan statique derrière un objet animé, placé ensuite sur un arrière-plan différent. L’élément différentiel est souvent une simple image de métrage d’arrière-plan (avant que l’objet animé n’apparaisse). Pour cette raison, l’effet Masquage par différence est surtout employé dans les scènes filmées avec une caméra fixe et un arrière-plan statique.

Effet Masquage par différence
Effet Masquage par différence

A. Image originale B. Image de fond C. Image sur une seconde piste D. Image composite finale 

Remplacement d’un arrière-plan statique par le Cache différentiel

Le Cache différentiel crée la transparence en comparant une image fixe désignée à un élément donné, puis en éliminant les zones identiques entre l’élément et l’image. Cet effet peut être utilisé pour créer des effets spéciaux. Selon l’élément, il est possible d’utiliser le Cache différentiel pour isoler un fond statique et le remplacer par une autre image fixe ou une image animée.

Vous pouvez créer le cache en enregistrant une image provenant d’un élément contenant le fond statique avant que l’objet animé entre dans la scène. Pour optimiser les résultats, veillez à ce que la caméra ou quoi que ce soit dans l’arrière-plan ne bouge.

Les réglages suivants du Cache différentiel sont définis dans le panneau Options d’effet :

Affichage

Indique si le Moniteur du programme présente la sortie finale, la source uniquement ou le cache uniquement.

Calque différentiel

Indique la piste à utiliser comme cache.

Si les tailles de couche diffèrent

Indique s’il convient de centrer l’image au premier plan ou de l’étirer selon la taille de l’écran.

Tolérance

Indique le degré de correspondance du cache par rapport au premier plan afin de pouvoir être incrusté.

Lissage

Indique le niveau du lissage aux extrémités du cache.

Remarque : l’incrustation Différence RVB utilise une couleur pour définir la transparence de la même façon que le Cache différentiel utilise une image fixe.

Flou avant différence

Indique le degré de flou ajouté au cache.

  1. Isolez une image de l’élément au premier plan où n’apparaît que le fond statique. Vous utilisez cette image comme cache. Enregistrez cette image dans un fichier image. Celle-ci apparaîtra dans le panneau Projet.
  2. Faites glisser l’image cache du panneau Projet vers une piste vidéo du panneau Montage.
  3. Faites glisser l’élément que vous souhaitez utiliser comme arrière-plan vers une piste du panneau Montage au-dessus de l’image cache.
  4. Placez l’élément vidéo que vous souhaitez utiliser au premier plan sur une piste du panneau Montage au-dessus de l’élément d’arrière-plan.
  5. (Facultatif) Si vous animez le Cache différentiel, assurez-vous que l’indicateur d’instant présent est à la position souhaitée. Cliquez sur le bouton Activer/Désactiver l’animation associé aux réglages que vous ajustez.
  6. Dans le panneau Effets, développez le chutier Effets vidéo, puis le chutier Incrustations.
  7. Faites glisser l’effet Cache différentiel vers l’élément vidéo au premier plan.
  8. Dans le panneau Options d’effet, cliquez sur le triangle situé en regard du Cache différentiel pour exposer ses options.
  9. Dans le menu déroulant Calque différentiel, sélectionnez la piste contenant l’image cache.
  10. S’il y a lieu, ajustez les autres réglages pour obtenir l’effet escompté.
  11. (Facultatif) Si vous animez le Cache différentiel, déplacez l’indicateur d’instant présent dans le panneau Options d’effet ou Montage et modifiez les réglages de l’image cache.

    Une nouvelle image clé apparaît dans le panneau Options d’effet lorsque vous modifiez les réglages. Vous pouvez également ajuster l’interpolation entre les images clés en modifiant le graphique de l’image clé. Répétez cette étape autant de fois que nécessaire.

Effet Incrustation Image cache

Cet effet masque des zones d’une image d’un élément en fonction des valeurs de luminance d’une image fixe qui sert de cache. Les zones transparentes affichent l’image générée par des éléments dans des pistes inférieures. Vous pouvez indiquer un élément d’image fixe dans le projet, et ce dernier servira de cache. Il n’est pas nécessaire qu’il fasse partie d’une séquence. Pour utiliser une image en mouvement en tant que cache, utilisez plutôt l’effet d’incrustation Cache de piste.

Définition des zones transparentes à l’aide de l’effet d’incrustation Image cache

L’effet d’incrustation Image cache définit les zones transparentes en fonction de la couche alpha ou des valeurs de luminosité d’une image de cache. Pour obtenir les résultats attendus, utilisez comme cache une image en niveaux de gris, sauf si vous voulez changer les couleurs de l’élément. Chaque couleur de l’image cache supprime le même niveau de couleur de l’élément que vous incrustez. Par exemple, les zones blanches de l’élément correspondant aux zones rouges de l’image cache apparaissent en bleu-vert (rappelez-vous que le blanc d’une image RVB comprend 100 % de rouge, 100 % de vert et 100 % de bleu) ; comme le rouge devient lui aussi transparent dans l’élément, seuls le bleu et le vert conservent leurs valeurs initiales.

Remarque : vous pouvez utiliser le module de titrage pour créer des formes et du texte à utiliser comme cache.

 

Définition des zones transparentes à l’aide de l’effet d’incrustation Image cache
Image fixe utilisée comme cache (gauche) définissant les zones transparentes dans l’élément supérieur (centre) et révélant l’élément d’arrière-plan (droite).

  1. Ajoutez l’élément (utilisé comme fond) à une piste vidéo dans le panneau Montage.
  2. Ajoutez l’élément à surimprimer à une piste supérieure à celle contenant l’élément de fond. Il s’agit de l’élément révélé par la piste cache.

    Assurez-vous que l’élément surimprimé chevauche l’élément de fond dans le panneau Montage.

  3. Dans le panneau Effets, cliquez sur le triangle permettant de développer le chutier Effets vidéo, puis cliquez sur le triangle permettant de développer le chutier Incrustations.
  4. Faites glisser l’effet d’incrustation Image cache vers l’élément surimprimé dans le panneau Montage.
  5. Sélectionnez l’élément surimprimé dans le panneau Montage.
  6. Dans le panneau Options d’effet, cliquez sur le triangle permettant d’afficher les réglages de l’effet d’incrustation Image cache.
  7. Cliquez sur le bouton Configuration , accédez à l’image utilisée comme cache, puis cliquez sur Ouvrir pour sélectionner l’image.
  8. (Facultatif) Si vous animez l’effet d’incrustation Image cache, assurez-vous que l’indicateur d’instant présent est à la position souhaitée. Cliquez sur le bouton Activer/Désactiver l’animation des réglages que vous ajustez.
  9. Dans le menu Composite d’après, choisissez une des options suivantes :

    Cache Alpha

    Combine les éléments en utilisant les valeurs de couche alpha du cache sélectionné à l’étape 7.

    Cache par lumi

    Combine les éléments en utilisant les valeurs de luminance du cache sélectionné à l’étape 7.

  10. (Facultatif) Sélectionnez Inverser pour inverser les zones opaques et transparentes.
  11. (Facultatif) Si vous animez l’effet d’incrustation Image cache, déplacez l’indicateur d’instant présent dans le panneau Options d’effet ou Montage et modifiez les réglages de l’effet d’incrustation Image cache.

    Une nouvelle image clé apparaît dans le panneau Options d’effet lorsque vous modifiez les réglages. Répétez cette étape autant de fois que nécessaire. Vous pouvez également ajuster l’interpolation entre les images clés en modifiant le graphique de l’image clé.

Effet Incrustation Luminance

Cet effet masque toutes les zones d’un calque correspondant à la luminance ou à la luminosité spécifiée.

Utilisez cet effet lorsque la luminance de l’objet auquel vous souhaitez appliquer un cache est très différente de celle de son arrière-plan. Si, par exemple, vous voulez créer un masque pour des notes de musique sur un fond blanc, vous pouvez masquer les valeurs plus claires. Les notes de musique foncées forment alors les seules zones opaques.

Effet Incrustation Luminance
L’arrière-plan blanc de l’image originale (gauche et haut) est supprimé à l’aide de l’effet d’incrustation Luminance et combiné sur un calque sous-jacent (droite).

Si nécessaire, réglez les options suivantes :

Seuil

Indique la plage des valeurs sombres qui sont transparentes. Plus les valeurs sont élevées, plus la plage de transparence s’élargit.

Découpe

Définit l’opacité des zones non transparentes désignées par l’option Seuil. Plus les valeurs sont élevées, plus la transparence est grande.

Conseil : vous pouvez également utiliser l’effet d’incrustation Luminance pour rendre des zones claires transparentes en attribuant une valeur faible à l’option Seuil et une valeur élevée à l’option Découpe.

Effet Incrustation Non rouge

L’effet d’incrustation Non rouge crée la transparence d’après les fonds bleus ou verts. Semblable aux effets d’incrustation Filtre bleu et Filtre vert, il permet cependant de mélanger deux éléments. En outre, il contribue à réduire l’effet de franges des contours des objets non transparents. Utilisez l’effet d’incrustation Non rouge pour rendre transparents les filtres verts lorsque vous devez contrôler le mélange ou lorsque les résultats d’un effet d’incrustation Filtre bleu ne sont pas satisfaisants.

Les réglages suivants de l’effet d’incrustation Non rouge sont définis dans le panneau Options d’effet :

Seuil

Définit les niveaux de bleu ou de vert qui déterminent quelles zones sont transparentes dans l’élément. Faites glisser le curseur Seuil vers la gauche pour augmenter le montant de transparence. Utilisez l’option Masque seul pour afficher les zones sombres (transparentes) à mesure que vous déplacez le curseur Seuil.

Découpe

Définit l’opacité des zones non transparentes désignées par l’option Seuil. Plus les valeurs sont élevées, plus la transparence est grande. Faites glisser vers la droite jusqu’à ce que le niveau de la zone opaque soit satisfaisant.

Suppression de la frange

Supprime la couleur résiduelle du filtre vert ou bleu le long des bords des zones opaques d’un élément. Choisissez Aucune pour désactiver la suppression de la frange. Choisissez Verte ou Bleue pour supprimer un bord résiduel du métrage de filtre vert ou bleu, respectivement.

Lissage

Indique le degré de lissage appliqué aux frontières séparant les zones transparentes des zones opaques. Choisissez Aucun pour obtenir des frontières nettes, sans lissage. Cela permet de préserver les lignes franches, comme dans les titres. Choisissez Faible ou fort selon l’importance du lissage souhaitée.

Masque seul

Affiche uniquement la couche alpha de l’élément. Le noir représente les zones transparentes, le blanc les zones opaques et le gris les zones partiellement transparentes.

Effet Cache de suppression

Cet effet supprime les franges des éléments qui sont prémultipliées avec une couleur. Il est utile pour combiner des couches alpha avec des textures de remplissage de fichiers distincts. Si vous importez un métrage comportant une couche alpha prémultipliée, ou si vous créez des couches alpha avec After Effects, vous devrez peut-être supprimer les halos des images. Les halos sont générés par un contraste élevé entre la couleur de l’image et la couleur de fond ou du cache. La suppression ou la modification de la couleur du cache permet de supprimer les halos.

Utilisez l’option Couleur de fond pour indiquer la couleur de fond lorsque vous voulez modifier la couleur d’un cache.

Suppression d’un cache noir ou blanc

Si vous avez importé un élément contenant un cache noir ou blanc uni pré multiplié (fusionné avec les couches RVB et non pas stocké dans la couche alpha), vous pouvez supprimer le fond noir ou blanc.

  1. Dans le panneau Montage, sélectionnez l’élément contenant le cache à supprimer.
  2. Dans le panneau Effets, cliquez sur le triangle permettant de développer le chutier Effets vidéo, puis cliquez sur le triangle permettant de développer le chutier Incrustations.
  3. Faites glisser l’effet Supprimer le cache vers l’élément contenant le cache.
  4. (Facultatif) Si vous animez l’effet d’incrustation Supprimer le cache, assurez-vous que l’indicateur d’instant présent est à la position souhaitée. Cliquez sur le bouton Activer/Désactiver l’animation situé en regard du réglage Type de cache.
  5. Sélectionnez le type de cache Blanc ou Noir.
  6. (Facultatif) Si vous animez l’effet d’incrustation Supprimer le cache, déplacez l’indicateur d’instant présent dans le panneau Options d’effet ou Montage et modifiez le réglage Type de cache dans le panneau Options d’effet.

    Une nouvelle image clé apparaît dans la bande de montage du panneau Options d’effet lorsque vous déplacez les pointeurs dans le Moniteur du programme ou que vous changez les réglages dans le panneau Options d’effet. Vous pouvez également ajuster l’interpolation entre les images clés en modifiant le graphique de l’image clé. Répétez cette étape autant de fois que nécessaire.

Effet Incrustation Cache de piste

Déplacement ou modification de la zone transparente à l’aide de l’effet d’incrustation Cache de piste

Utilisez l’effet d’incrustation Cache de piste pour afficher un élément (élément de fond) au travers d’un autre (élément surimprimé) en utilisant un troisième fichier comme cache pour créer des zones transparentes dans l’élément en surimpression. Cet effet nécessite deux éléments et un cache, chacun étant placé sur sa piste respective. Les zones blanches du cache sont opaques dans l’élément en surimpression, empêchant ainsi les éléments sous-jacents de transparaître. Les zones noires du cache sont transparentes, et les zones grises partiellement transparentes.

Un cache contenant une animation est appelé un cache mobile. Ce cache est constitué d’un métrage animé, tel qu’une silhouette sur filtre vert, ou d’un cache d’image fixe animé. Vous pouvez animer une image fixe en appliquant l’effet Trajectoire au cache. Si vous animez une image fixe, veillez à définir une image cache dont les dimensions sont supérieures à celles de la séquence afin d’éviter que le contour du cache n’apparaisse lorsque vous animez le cache.

Effet Incrustation Cache de piste
Dans la mesure où vous pouvez utiliser un élément vidéo comme cache dans l’effet Incrustation Cache de piste, le cache peut varier dans le temps.

Il existe plusieurs moyens de créer des caches :

  1. Ajoutez un élément de fond à une piste dans le panneau Montage.
  2. Ajoutez l’élément à surimprimer à une piste supérieure à celle contenant l’élément de fond. Il s’agit de l’élément révélé par la piste cache.

    (Facultatif) Si l’élément surimprimé est une image fixe, procédez de l’une des manières suivantes :

    • Ajoutez une image clé d’opacité à l’image surimprimée.

    • Insérez l’image fixe à une autre séquence, puis surimprimez la séquence contenant l’image fixe par-dessus la piste contenant l’élément d’arrière-plan.

  3. Ajoutez l’élément du cache de piste à une troisième piste située au-dessus des pistes des éléments d’arrière-plan et surimprimé.

    Remarque :

    Si vous devez ajouter une nouvelle piste à la séquence, faites glisser l’élément du cache de piste vers une zone vide dans le panneau Montage, au-dessus de la piste vidéo la plus élevée. Une piste est automatiquement créée.

  4. Dans le panneau Effets, cliquez sur le triangle permettant de développer le chutier Effets vidéo, puis cliquez sur le triangle permettant de développer le chutier Incrustations.
  5. Faites glisser l’effet d’incrustation Cache de piste vers l’élément surimprimé.
  6. Dans le panneau Options d’effet, cliquez sur le triangle en regard du nom de l’effet d’incrustation Cache de piste pour la développer.
  7. Cliquez sur la flèche du menu du réglage Cache et sélectionnez la piste vidéo contenant l’élément du cache de piste.
  8. (Facultatif) Si vous animez l’effet d’incrustation Cache de piste, assurez-vous que l’indicateur d’instant présent est à la position souhaitée. Cliquez sur le bouton Activer/Désactiver l’animation des réglages que vous voulez ajuster.
  9. Dans le menu Composite d’après, choisissez une des options suivantes :

    Cache Alpha

    Composite utilisant les valeurs de couche alpha de l’élément du cache de piste.

    Cache par lumi

    Composite utilisant les valeurs de luminance de l’élément du cache de piste.

  10. (Facultatif) Sélectionnez l’option Inverser pour inverser les valeurs de l’élément du cache de piste.

    Remarque :

    Pour conserver les couleurs originales de l’élément en surimpression, utilisez comme cache une image en niveaux de gris. Chaque couleur du cache supprime le même niveau de couleur de cet élément.

  11. (Facultatif) Si vous animez l’effet d’incrustation Cache de piste, déplacez l’indicateur d’instant présent dans le panneau Options d’effet ou Montage et modifiez les réglages de l’effet d’incrustation Cache de piste.

    Une nouvelle image clé apparaît dans le panneau Options d’effet lorsque vous modifiez les réglages. Vous pouvez également ajuster l’interpolation entre les images clés en modifiant le graphique de l’image clé. Répétez cette étape autant de fois que nécessaire.

  • Dans le panneau Titre, créez des objets texte ou des formes (en niveaux de gris uniquement), enregistrez le titre, puis importez le fichier comme cache.

  • Appliquez l’effet d’incrustation Chrominance, Différence RVB, Cache différentiel, Filtre bleu ou Non rouge à n’importe quel élément, puis sélectionnez l’option Masque seul.

  • Créez une image en niveaux de gris dans Adobe Illustrator ou Adobe Photoshop, puis importez-la dans Adobe Premiere Pro.

Cet effet crée des zones transparentes dans un élément qui correspondent aux niveaux de luminance d’un autre élément. Les zones transparentes affichent l’image générée par des éléments dans des pistes inférieures. Pour exclure l’élément du cache de la sortie, sélectionnez l’élément, puis choisissez Elément > Activer.

Vous pouvez utiliser l’effet Incrustation Cache de piste pour flouter ou obscurcir des visages, des plaques d’immatriculation ou d’autres éléments d’identification. Cette technique est fréquemment utilisée dans les émissions de télévision afin de protéger l’identité des personnes.

Effets de bruit et de grain

Effet Poussière & rayures

Cet effet réduit le bruit et les défauts en modifiant les pixels dissemblables dans un rayon spécifique, pour ressembler davantage aux pixels adjacents. Pour parvenir à un équilibre entre la netteté d’une image et le maquillage des défauts, essayez diverses combinaisons de paramétrage du rayon et du seuil.

Effet Poussière & rayures
Image originale avec des rayures (gauche), agrandissement des rayures (centre) et suppression des rayures avec diminution de la clarté (droite)

Rayon

Périmètre à l’intérieur duquel l’effet recherche des différences entre les pixels. Plus la valeur est élevée, plus l’image sera floue. Par conséquent, utilisez la plus petite valeur qui permette d’éliminer les défauts.

Seuil

Degré de différence des pixels par rapport aux pixels adjacents, sans être modifiés par l’effet. Par conséquent, utilisez la valeur la plus élevée qui permette d’éliminer les défauts.

Effet Médiane

Cet effet remplace chaque pixel par un pixel dont la valeur de couleur médiane est celle des pixels adjacents dans un rayon donné. Il est très utile pour réduire certains types de bruit lorsque les valeurs de rayon définies sont faibles. Lorsque les valeurs de rayon sont élevées, cet effet donne à l’image un aspect de peinture.

Effet Médiane
Image originale (gauche) et après application de l’effet (droite)

Effet Bruit

Cet effet altère de façon aléatoire la valeur des pixels sur l’ensemble de l’image.

Quantité

Quantité de bruit à ajouter.

Type

Modifie de manière aléatoire et individuelle les valeurs de rouge, de vert et de bleu des pixels de l’image lorsque le paramètre Par couleur est sélectionné. Dans le cas contraire, la même valeur est ajoutée à toutes les couches de chaque pixel.

Ecrêtage

Ecrête les valeurs de couche de couleur. Si vous désélectionnez cette option, plus de bruit apparaît.

Effet Bruit alpha

Cet effet ajoute du bruit à la couche alpha.

Bruit

Type de bruit. Le paramètre Uniforme Aléatoire crée la même quantité de bruit noir et de bruit blanc. Le paramètre Dispersé Aléatoire crée un bruit très contrasté. Le paramètre Animation Uniforme crée un bruit animé, tandis que le paramètre Dispersé Animé crée un bruit animé très contrasté.

Gain

Amplitude du bruit.

Alpha originale

Mode d’application du bruit à la couche alpha :

Ajouter

Produit la même quantité de bruit dans les zones transparentes et opaques de l’élément.

Verrouiller

Produit du bruit dans les zones opaques uniquement.

Echelle

Augmente la quantité de bruit proportionnellement au niveau d’opacité et ne produit aucun bruit dans les zones transparentes à 100 %.

Contours

Produit du bruit uniquement dans les zones partiellement transparentes, comme le contour de la couche alpha.

Débordement

Définit la méthode utilisée pour remapper les valeurs situées en dehors de la plage de niveaux de gris (de 0 à 255).

Elément

Les valeurs supérieures à 255 sont associées à la valeur 255. Les valeurs inférieures à 0 sont associées à la valeur 0.

Boucle arrière

Les valeurs supérieures à 255 ou inférieures à 0 sont ramenées dans la plage de 0 à 255. Par exemple, une valeur de 258 (255+3) est ramenée à 252 (255-3) et une valeur de -3 est ramenée à 3.

Reboucler

Les valeurs supérieures à 255 ou inférieures à 0 sont ramenées dans la plage de 0 à 255. Par exemple, une valeur de 258 est rebouclée à 2, une valeur de 256 est rebouclée à 0, et une valeur de -3 est rebouclée à 253.

Générateur aléatoire

Valeur d’entrée du générateur de nombres aléatoires pour le bruit. Cette option est active uniquement lorsque le paramètre Uniforme Aléatoire ou Dispersé Aléatoire est sélectionné.

Conseil : pour produire un bruit clignotant, animez l’option Générateur aléatoire. Pour créer un bruit légèrement animé, animez la valeur Phase de bruit.

Phase de bruit

Définit la position du bruit. Cette option est active uniquement lorsque le paramètre Animation Uniforme ou Dispersé Animé est sélectionné.

Options de bruit (animation)

Méthode d’animation du bruit.

Modifiez le minutage des images clés de la phase de bruit pour régler la vitesse des cycles de cette phase.

Bruit cyclique

Produit un cycle de bruit qui se déroule une fois dans le laps de temps défini.

Cycle (nbre révolutions)

Indique le nombre de révolutions de la phase de bruit que le bruit parcourt avant de se répéter (disponible uniquement si le paramètre Bruit cyclique est sélectionné).

Effets Bruit TLS et Bruit TLS Auto

L’effet Bruit TLS crée un bruit statique dans les éléments qui utilisent un métrage source fixe ou animé. L’effet Bruit TLS Auto crée automatiquement un bruit animé. Ces deux effets offrent différents types de bruits pouvant être combinés à la teinte, à la saturation ou à la luminosité d’un élément. Leurs options sont identiques, à l’exception de la commande finale qui définit l’animation du bruit.

Effets Bruit TLS et Bruit TLS Auto
Image originale (gauche) et après application de l’effet (droite)

Bruit

Type de bruit. Le paramètre Uniforme Aléatoire crée la même quantité de bruit noir et de bruit blanc. Le paramètre Dispersé Aléatoire crée un bruit très contrasté. Le paramètre Animation Uniforme crée un bruit animé, tandis que le paramètre Dispersé Animé crée un bruit animé très contrasté. Le paramètre Grain produit un bruit imitant le grain de film.

Teinte

Quantité de bruit ajoutée aux valeurs de teinte.

Luminosité

Quantité de bruit ajoutée aux valeurs de luminosité.

Saturation

Quantité de bruit ajoutée aux valeurs de saturation.

Taille du grain

Cette option est active uniquement pour le type de bruit Grain.

Phase de bruit (Bruit TLS uniquement)

Valeur d’entrée du générateur de nombres aléatoires pour le bruit. Lorsque vous définissez des images clés pour l’effet Phase de bruit, cet effet parcourt les phases pour créer un bruit animé. Des écarts importants entre les images clés augmentent la vitesse d’animation du bruit.

Vitesse d’animation du bruit (Bruit TLS Auto uniquement)

Vitesse d’animation du bruit. Pour augmenter ou réduire la vitesse d’animation du bruit, activez cette option.

Effets de perspective

Effet 3D simple

Cet effet permet de modifier un élément dans un espace 3D. Vous pouvez faire pivoter une image autour d’un axe horizontal ou vertical et la déplacer vers l’avant ou vers l’arrière. Avec l’effet 3D simple, vous pouvez également créer des reflets spéculaires et simuler la réflexion de la lumière sur une surface en rotation. La source lumineuse se situe toujours au-dessus, derrière et à gauche du spectateur. Du fait que la lumière vient d’en haut, l’image doit être penchée vers l’arrière pour capter le reflet. Cette technique permet de donner plus de réalisme à un effet 3D.

Effet 3D simple
Effet 3D simple : Rotation horizontale (à gauche), Rotation horizontale et Rotation verticale (au centre), et Rotation horizontale, Rotation verticale et Distance (à droite).

Rotation horizontale

Détermine le sens de la rotation (autour d’un axe vertical). Vous pouvez appliquer une rotation de 90 degrés pour afficher le « dos » de l’image, c’est-à-dire l’image inversée comme dans un miroir.

Rotation verticale

Détermine le sens de la rotation (autour d’un axe horizontal).

Distance d’observation

Indique la distance de l’image par rapport au spectateur. Plus la valeur est élevée, plus l’image s’éloigne.

Reflet spéculaire

Ajoute un jet de lumière qui se reflète sur la surface de l’image en rotation, comme si une source lumineuse éclairait d’en haut. Si le mode prévisualisation de l’image filaire est sélectionné, un signe plus (+) rouge indique le reflet s’il n’est pas visible sur l’élément (c’est-à-dire si le centre du reflet ne fait pas intersection avec l’élément) ; autrement, le signe plus est vert. Vous devez effectuer un rendu de prévisualisation pour que le reflet devienne visible dans le Moniteur du programme.

Prévisualisation

Affiche une silhouette filaire de l’image 3D. Le rendu de la silhouette filaire est rapide. Pour afficher le résultat final, désélectionnez l’option Prévisualisation de l’image filaire après avoir manipulé l’image filaire.

Effet Biseau alpha

Cet effet ajoute un bord biseauté et éclairci aux bords alpha de l’image, ce qui produit généralement aux éléments 2D un aspect 3D. Si l’élément n’a pas de couche alpha ou s’il est entièrement opaque, l’effet s’applique aux bords de l’élément. Le contour créé par cet effet est un peu plus doux que celui produit par l’effet Contours biseautés. Il convient particulièrement aux objets texte contenant une couche alpha.

Effet Contours biseautés

Cet effet donne un aspect 3D ciselé et éclairé aux contours d’une image. La position des bords est déterminée par la couche alpha de l’image source. Contrairement à l’effet Biseau alpha, les contours créés avec cet effet sont toujours rectangulaires. Par conséquent, les images dotées de couches alpha non rectangulaires ne permettent pas d’obtenir un résultat approprié. Tous les bords ont la même épaisseur.

Effet Ombre portée

Cet effet jette une ombre portée derrière l’élément. La forme de l’ombre est déterminée par la couche alpha de l’élément.

Lorsque vous ajoutez une ombre portée à un élément, un contour irrégulier de la couche alpha de l’élément apparaît à l’arrière-plan, comme si une ombre était projetée sur l’arrière-plan ou sur les objets sous-jacents.

Contrairement à beaucoup d’autres effets, l’ombre portée peut créer une ombre à l’extérieur des limites de l’élément (les dimensions de l’élément source).

Effet Ombre portée
Image originale (gauche) et après application de l’effet (droite)

Pour effectuer le rendu de l’ombre sans l’image, sélectionnez l’option Ombre seulement.

Remarque :

l’effet Ombre portée donne de meilleurs résultats lorsqu’il est le dernier filtre rendu ; appliquez-le après tous les autres filtres. Vous pouvez créer une ombre plus réaliste dans des éléments animés en appliquant et en animant l’effet Trajectoire ou 3D simple avant d’appliquer l’effet Ombre portée au lieu d’animer l’effet Trajectoire fixe, car les effets fixes sont rendus après les effets standard.

Effet Ombre radiale

Cet effet projette une ombre sur l’élément auquel il est appliqué à partir d’une source de lumière fixe et non à partir d’une source de lumière infinie (comme l’effet Ombre portée). L’ombre est projetée à partir de la couche alpha de l’élément source, permettant à la couleur de l’ombre de varier en fonction de la couleur de cet élément lorsque de la lumière traverse des zones semi-transparentes.

Effet Ombre radiale
Image originale (gauche) et après application de l’effet (droite)

Couleur de l’ombre

Couleur de l’ombre.

Remarque : les couleurs de l’élément prévalent sur la Couleur de l’ombre lorsque le paramètre Verre est sélectionné dans le menu Rendu. Reportez-vous à la description des options Rendu et Influence couleurs pour plus d’informations.

Opacité

Opacité de l’ombre.

Source de lumière

Emplacement de la source de lumière fixe.

Conseil : copiez puis collez les points clés de position d’un autre effet (Lumière parasite, par exemple) pour créer rapidement une ombre correspondant à la source de lumière de l’autre effet.

Distance de projection

La distance entre l’élément et la surface sur laquelle l’ombre est projetée. Plus cette valeur est élevée, plus l’ombre est grande.

Lissage

Degré de lissage des contours de l’ombre.

Rendu

Type d’ombre :

Plus les pixels de l’élément sont transparents, plus la couleur de l’ombre est proche de la couleur de l’élément. Si l’élément ne contient aucun pixel semi-transparent, l’option Verre a peu d’effet sur l’élément.

Remarque : si vous sélectionnez l’option Verre, les contours lissés colorent le contour de l’ombre, même si l’élément est complètement opaque. Les couleurs originales de l’élément traversent ces contours lissés et la valeur Couleur de l’ombre remplit le centre de l’ombre.

Normal

Crée une ombre d’après les valeurs Couleur de l’ombre et Opacité, indépendamment des pixels semi-transparents de l’élément. (Si le paramètre Normal est choisi, l’option Influence couleurs est désactivée.)

Verre

Crée une ombre colorée en fonction de la couleur et de l’opacité de l’élément. Si l’élément contient des pixels semi-transparents, l’ombre combine la couleur et la transparence de l’élément original. Vous obtenez ainsi un résultat qui rappelle l’aspect des rayons de soleil à travers des vitraux.

Influence couleurs

La proportion des valeurs chromatiques de l’élément apparaissant dans l’ombre. Avec une valeur de 100 %, l’ombre adopte la couleur des pixels semi-transparents de l’élément. Si l’élément ne contient aucun pixel semi-transparent, cette option a peu, voire aucun effet. C’est la valeur Couleur de l’ombre qui détermine la couleur de l’ombre. Si vous réduisez la valeur Influence couleurs, les couleurs de l’élément sont fusionnées avec la couleur sélectionnée pour l’option Couleur de l’ombre. Si vous augmentez la valeur Influence couleurs, l’effet de la valeur Couleur de l’ombre est moindre.

Ombre seulement

Sélectionnez cette option pour effectuer le rendu de l’ombre uniquement.

Redimensionner le calque

Sélectionnez cette option pour permettre à l’ombre de s’étendre au-delà des contours de l’élément original.

Effets esthétiques

Effet Luminescence alpha

Cet effet ajoute des couleurs autour des contours d’une couche alpha masquée. Une même couleur peut s’effacer progressivement ou glisser vers une autre nuance à mesure qu’elle s’éloigne du contour.

Luminescence

Détermine la distance sur laquelle la couleur s’éloigne du contour de la couche alpha. Plus la valeur est élevée, plus la luminescence est forte (et plus le traitement avant lecture ou exportation est lent).

Luminosité

Détermine l’opacité initiale de la luminescence.

Couleur de départ

Indique la couleur de luminescence actuelle. Cliquez sur l’échantillon de couleur pour choisir une autre couleur.

Utiliser la couleur d’arrivée

Permet d’appliquer une autre couleur à la bordure extérieure de la luminescence.

Fondu

Indique si la couleur est fondue ou pleine.

Effet Animer peinture

Cet effet donne grossièrement l’impression qu’une image a été peinte. Il permet également d’obtenir un aspect pointilliste en associant la valeur zéro à la longueur des coups de pinceau (tracés) et en augmentant la densité du trait. Même si vous définissez la direction des tracés, ces derniers sont quelque peu éparpillés de manière aléatoire pour obtenir un résultat plus naturel. Cet effet modifie la couche alpha et les couches de couleur. Si vous avez préalablement masqué une partie de l’image, les tracés font apparaître de la peinture sur les contours du masque.

Effet Animer peinture
Image originale (gauche), après application de l’effet (centre) et après réglage de l’épaisseur et de la longueur du pinceau (droite)

Angle

Direction des tracés. L’image est orientée dans ce sens, d’où un risque d’écrêtage sur les limites de l’élément.

Épaisseur

Épaisseur du pinceau en pixels.

Longueur

Longueur maximale en pixels de chaque tracé.

Densité

Augmentez les valeurs de densité pour obtenir des tracés superposés.

Aléatoire

Crée des tracés non uniformes. Plus cette valeur est élevée, plus les tracés s’éloignent des paramètres de pinceau et de tracé que vous spécifiez.

Peindre sur

Indique les endroits à peindre :

Originale

Place les tracés par-dessus l’élément non modifié. Il s’agit de l’option par défaut.

Transparent

Choisissez cette option pour que seuls les tracés apparaissent, en laissant l’élément transparent entre les tracés.

Fond blanc/Fond noir

Applique des tracés sur un arrière-plan blanc ou noir.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément ; si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Effet Estampage couleur

Cet effet est presque identique à l’effet Estampage ; à la différence de ce dernier, il préserve les couleurs originales de l’image.

Effet Estampage

Cet effet accentue le contour des objets de l’image et supprime les couleurs. Il permet également d’accentuer les contours selon un angle donné.

Direction

Direction de la source d’éclaircissement.

Relief

Profondeur du relief apparent, en pixels. En réalité, l’option Relief détermine l’épaisseur maximale des contours accentués.

Contraste

Détermine la netteté de l’image.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément ; si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Effet Détection des contours

Cet effet identifie les zones de l’image qui présentent des transitions significatives, puis accentue les contours. Les contours peuvent apparaître sous forme de lignes sombres sur fond blanc ou de lignes colorées sur fond noir. Si l’effet Détection des contours est appliqué, les images ressemblent souvent à des croquis ou à des négatifs photographiques de l’original.

Inverser

Inverse l’image, une fois les contours détectés. Si vous ne sélectionnez pas cette option, les contours présentent des lignes sombres sur fond blanc. Lorsque l’option Inverser est sélectionnée, les contours présentent des lignes colorées sur fond noir.

Effet Mosaïque

L’effet Mosaïque remplit un calque de rectangles de couleur unie, en pixellisant l’image d’origine. Il est utile lorsque vous souhaitez simuler des affichages à faible résolution et assombrir des surfaces. Vous pouvez également l’animer pour créer une transition.

Colonnes/Rangées

Nombre de carreaux dans chaque ligne et colonne.

Couleurs nettes

Donne à chaque mosaïque la couleur du pixel au centre de la région correspondante dans l’image originale. A défaut, la couleur moyenne de la région correspondante dans l’image originale est attribuée à chaque mosaïque.

Effet Postérisation

Cet effet permet de spécifier le nombre de niveaux de tons (ou valeurs de luminosité) pour chaque couche d’une image. Les pixels sont ensuite associés avec le niveau de correspondance le plus proche. Si, par exemple, vous choisissez deux niveaux de tons dans une image RVB, vous obtenez six tons : deux pour le rouge, deux pour le vert et deux pour le bleu. Les valeurs sont comprises entre 2 et 255.

Niveau

Nombre de niveaux de ton pour chaque couche.

Effet Multiplication

Cet effet divise l’écran en carreaux et affiche l’image entière dans chacun d’eux. Déplacez le curseur pour indiquer le nombre de carreaux par colonne et par rangée.

Effet Contours bruts

Cet effet altère les contours de la couche alpha d’un élément par le biais de calculs. Il donne aux textes ou aux graphiques pixellisés un aspect brut et naturel, comme celui du métal érodé ou d’un texte tapé à la machine.

Effet Contours bruts
Image originale (gauche) avec Type de contour réglé sur Brut (centre) et Couleurs vieillies (droite)

Type de contour

Type de contours bruts à utiliser.

Couleur du contour

Couleur à appliquer au contour pour le paramètre Couleur brun roux ou Couleur brute ou au remplissage pour le paramètre Couleur Photocopy.

Bordure

Etendue, en pixels, de l’effet vers l’intérieur à partir du contour de la couche alpha.

Netteté du contour

Des valeurs faibles créent des contours plus flous. Des valeurs élevées créent des contours plus nets.

Influence fractale

Valeur d’irrégularité.

Echelle

Echelle de la fractale utilisée pour calculer l’irrégularité.

Augmenter largeur ou hauteur

Largeur ou la hauteur de la fractale utilisée pour calculer l’irrégularité.

Décalage (Turbulence)

Définit la partie de la forme fractale utilisée pour créer la déformation.

Complexité

Détermine le niveau de détail dans l’irrégularité.

Remarque : lorsque vous augmentez la complexité, le temps de rendu est plus long. Pour obtenir le même résultat, réduisez la valeur Echelle plutôt que d’augmenter la valeur Complexité.

Evolution

L’activation de cette option modifie l’irrégularité dans le temps.

Remarque : bien que la valeur Évolution soit définie en nombre d’unités appelées révolutions, il faut bien comprendre que ces révolutions sont progressives. L’état de l’évolution poursuit sa progression indéfiniment avec chaque nouvelle valeur. Utilisez l’option Evolution du cycle pour rétablir l’état original du paramètre Evolution à chaque révolution.

Options d’évolution

Ces options permettent de créer un rendu de l’effet sur un cycle court, puis de le boucler sur la durée de la séquence. Utilisez-les pour obtenir un pré-rendu des éléments bruts en boucle, et ainsi accélérer le temps de rendu.

Evolution du cycle

Crée une boucle qui ramène l’état de l’évolution à son point de départ.

Cycle (nbre révolutions)

Nombre de révolutions du paramètre Evolution que le bruit fractal parcourt avant de se répéter. Le temps des cycles d’évolution est déterminé par l’intervalle autorisé entre des images clés d’évolution.

Remarque : l’option Cycle affecte uniquement l’état de la fractale, et non la géométrie ou d’autres paramètres, afin que vous puissiez obtenir des résultats différents avec des valeurs Taille ou Décalage différentes.

Générateur aléatoire

Spécifie une valeur à partir de laquelle le bruit fractal sera généré. L’activation de cette option permet de passer en un clin d’œil d’un ensemble de formes fractales à un autre dans le même type de fractale. Pour une transition progressive du bruit fractal, utilisez l’option Evolution.

Remarque : vous pouvez créer de nouvelles animations d’irrégularité en réutilisant les cycles d’évolution créés précédemment et en changeant seulement la valeur Générateur aléatoire. En utilisant une nouvelle valeur de générateur aléatoire, vous modifiez le motif bruit sans perturber l’animation de l’évolution.

Effet Solarisation

Cet effet crée un mélange entre une image négative et une image positive, ce qui génère un effet de halo. L’effet est analogue à celui obtenu en exposant brièvement une épreuve à la lumière durant le développement.

Effet Stroboscope

Cet effet se traduit par une opération arithmétique sur un élément ou rend l’élément transparent à intervalles réguliers ou irréguliers. Par exemple, l’élément peut devenir complètement transparent pendant un dixième de seconde toutes les 5 secondes, ou bien les couleurs d’un élément peuvent s’inverser à des intervalles définis de manière aléatoire.

Couleur

Couleur de la lumière stroboscopique.

Part de l’original

La transparence de l’effet. Le résultat de l’effet est fusionné avec l’image originale, avec le résultat de l’effet composite au-dessus. Plus cette valeur est élevée, moins la séquence est affectée par l’effet. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 100 %, l’effet n’a aucun résultat visible sur l’élément ; si vous la définissez sur 0 %, l’image originale n’apparaît pas.

Durée (secondes)

Durée, en secondes, d’un effet stroboscopique.

Période (secondes)

Durée, en secondes, qui s’écoule entre chaque application de l’effet.

Probabilité aléatoire

Probabilité selon laquelle l’effet stroboscopique s’applique à une image donnée.

Stroboscope

Choisissez le mode Transparent pour chaque effet stroboscopique pour rendre l’élément transparent. Choisissez le mode Couleurs pour utiliser l’opération spécifiée par l’option Opérateur.

Opérateur

Opération à utiliser pour chaque effet stroboscopique.

Générateur aléatoire

Probabilité selon laquelle l’effet stroboscopique s’applique à une image donnée.

Effet Placage de texture

Cet effet applique à un élément la texture d’un autre. Vous pouvez, par exemple, plaquer sur un arbre la texture d’un mur de briques, et contrôler la profondeur de la texture et la source lumineuse apparente.

Calque de texture

Source de la texture.

Sens de la lumière

Angle selon lequel la lumière atteint la texture.

Contraste

Amplitude du résultat.

Disposition

Mode d’application du calque de texture à l’élément :

Juxtaposer

Applique la texture plusieurs fois.

Centrer

Place la texture au centre.

Adapter

Etire la texture pour l’adapter aux dimensions de l’élément.

Effet Seuil

L’effet Seuil convertit les images en niveaux de gris ou en couleurs en images noir et blanc fortement contrastées. Indiquez un niveau de luminance comme seuil ; tous les pixels aussi clairs ou plus clairs que le seuil indiqué sont convertis en blanc, tandis que tous les pixels plus foncés sont convertis en noir.

Effet Seuil
Effet appliqué avec les paramètres de seuil de 44 (gauche), 70 (centre) et 200 (droite)

Effets temporels

Effet Écho

Cet effet combine des images issues de minutages différents dans l’élément. Vous pouvez en faire une utilisation variée, qu’il s’agisse d’un simple écho visuel ou d’un maculage. Les résultats de cet effet ne sont visibles que si l’élément contient du mouvement. Par défaut, lorsque vous appliquez cet effet, tout autre effet appliqué précédemment est ignoré.

Effet Écho
Image originale (gauche) avec des valeurs d’écho faibles (centre) et un nombre accru d’échos (droite)

Intervalle (secondes)

Intervalle, en secondes, entre les échos. Avec des valeurs négatives, l’écho se base sur les images précédentes ; avec des valeurs positives, il se base sur les images suivantes.

Nombre d’échos

Nombre d’échos. Par exemple, si la valeur est 2, le résultat est une combinaison de trois images : l’instant présent, l’instant présent + l’intervalle et l’instant présent + (2 x l’intervalle).

Intensité initiale

Opacité de la première image de la séquence d’échos.

Atténuation

Rapport entre l’opacité d’un écho et l’opacité de l’écho le précédant dans la séquence des échos. Par exemple, si l’atténuation est définie sur 0,5, l’opacité du premier écho est équivalente à la moitié de l’intensité initiale ; celle du second écho correspond à la moitié de celle du premier écho ou au quart de l’intensité initiale.

Opérateur

Opération de fusion utilisée pour combiner les échos.

Ajouter

Combine les échos en ajoutant la valeur de leurs pixels. Si l’intensité de départ est trop élevée, ce mode peut rapidement subir une surcharge et générer des zébrures blanches.

Maximum

Combine les échos en prenant le nombre de pixels maximum parmi tous les échos.

Minimum

Combine les échos en prenant le nombre de pixels minimum parmi tous les échos.

Ecran

Réalise une simulation en combinant les échos, c’est-à-dire en les empilant optiquement. Ce réglage est proche de l’opérateur Ajout, mais la surcharge n’intervient pas aussi rapidement.

Combinaison en arrière

Utilise les couches alpha des échos pour les associer en partant de l’arrière vers l’avant.

Combinaison en avant

Utilise les couches alpha des échos pour les associer en partant de l’avant vers l’arrière.

Dégradé

Combine uniformément tous les échos.

Effet Postérisation temporelle

Cet effet bloque l’élément à un certain nombre d’images/secondes. Si la Postérisation temporelle est utile telle quelle, elle offre néanmoins des possibilités plus subtiles. Vous pouvez ainsi verrouiller sur 24 i/s une bande vidéo à 60 trames (puis réaliser le rendu à 60 trames/secondes) pour obtenir un effet cinématographique. Cet effet est parfois appelé stroboscope sur les dispositifs matériels.

Le fait d’animer la valeur du curseur Nombre d’images/sec pourrait donner des résultats inattendus. Pour cette raison, la seule méthode d’interpolation autorisée pour la fréquence d’images est Maintenir.

Effets Transformation

Effet Vue de la caméra (Windows uniquement)

Cet effet déforme un élément en simulant sa prise de vue sous différents angles. L’élément est modifié en fonction de l’emplacement de cette caméra virtuelle.

Latitude

Déplace la caméra verticalement. L’élément semble basculer à la verticale.

Longitude

Déplace la caméra horizontalement. L’élément semble basculer à l’horizontale.

Déroulement à la verticale

La caméra tourne autour de l’image, donnant ainsi à l’élément un mouvement de rotation.

Distance focale

Modifie la distance focale de l’objectif. Plus la distance est courte, plus le cadrage est large ; plus la distance est grande, plus le cadrage est étroit et rapproché.

Distance

Définit la distance entre la caméra et le centre de l’élément.

Zoom

Agrandit ou réduit la vue de l’élément.

Fond

Indique la couleur d’arrière-plan.

Fond alpha

Rend le fond transparent (utile si l’élément doit être surimprimé). Dans le panneau Options d’effet, cliquez sur Configurer pour accéder à cette option.

Effet Recadrage

L’effet Recadrage rogne les pixels de chaque côté d’un élément.

Les propriétés Gauche, Haut, Droite et Bas précisent le pourcentage de l’image à supprimer.

Remarque :

vous pouvez manipuler directement le recadrage dans le Moniteur du programme. Cliquez sur l’icône Transformation en regard de Recadrage dans le panneau Options d’effet. Faites glisser les poignées d’angle dans le Moniteur du programme.

Sélectionnez l’option Zoom pour redimensionner l’image recadrée en fonction de la trame.

Effet Lissage

Cet effet permet de créer une vignette de la vidéo dans un élément en créant un contour noir estompé sur les quatre côtés. La largeur du contour est déterminée par la saisie d’une valeur Gain.

Effet Miroir horizontal

L’effet Miroir horizontal inverse chaque image de l’élément de gauche à droite ; l’élément défile cependant toujours vers l’avant.

Effet Stabilité horizontale (Windows uniquement)

Cet effet incline les images vers la droite ou vers la gauche ; un réglage similaire existe sur les téléviseurs. Déplacez le curseur pour définir l’inclinaison de l’élément.

Effet Miroir vertical

Cet effet inverse l’élément de haut en bas. Cet effet ne permet pas l’utilisation d’images clés.

Effet Stabilité verticale (Windows uniquement)

Cet effet fait remonter l’élément vers le haut ; un réglage similaire existe sur les téléviseurs. Cet effet ne permet pas l’utilisation d’images clés.

Effets de transition

Les effets de transition peuvent être utilisés à la place des transitions pour bénéficier de contrôles étendus. Pour faire apparaître un effet de transition, superposez des éléments sur différentes pistes vidéo, en ajoutant l’effet à l’élément qui chevauche les autres. Réalisez une image clé du paramètre d’achèvement d’animation pour obtenir un dégradé de l’effet comme effet de transition.

Effet Fondu par carreaux

Cet effet fait disparaître un élément de façon aléatoire, carreau par carreau. La largeur et la hauteur des carreaux (en pixels) peuvent être réglées indépendamment.

Effet Fondu par carreaux
Image originale (gauche) et après application de l’effet (centre et droite)

Effet Dégradé

L’effet Dégradé rend les pixels de l’élément transparents en fonction des valeurs de luminance des pixels équivalents d’une autre piste vidéo, appelée calque graduel. Les pixels foncés du calque graduel rendent les pixels équivalents transparents lorsque le paramètre Pourcentage est faible. Par exemple, un simple dégradé en niveaux de gris, allant du noir à gauche au blanc à droite, fait apparaître l’élément sous-jacent de gauche à droite à mesure que le paramètre Pourcentage augmente.

Pour plus d’informations sur l’utilisation et la création d’une transition en dégradé, visionnez ce didacticiel vidéo de Dennis Radeke.

Effet Dégradé
Image originale (gauche) et après application de l’effet (centre et droite)

Le calque graduel peut être une image fixe ou animée. Le calque graduel (également appelé calque de référence) doit figurer dans la même séquence que l’élément auquel l’effet Dégradé est appliqué.

Vous pouvez créer des calques graduels de plusieurs façons, en utilisant l’effet Dégradé ou en les créant dans Photoshop ou Illustrator.

Lissage

Degré de progression de la transition pour chaque pixel. Si cette valeur est égale à 0 %, les pixels de l’élément auquel l’effet est appliqué sont soit complètement opaques soit complètement transparents. Si cette valeur est supérieure à 0 %, les pixels sont semi-transparents aux stades intermédiaires de la transition.

Disposition

Mode de mappage des pixels du calque graduel aux pixels de l’élément auquel l’effet est appliqué :

Juxtaposer

Utilise plusieurs copies juxtaposées du calque graduel.

Centrer

Utilise une seule occurrence du calque graduel au centre de l’élément.

Adapter

Redimensionne le calque graduel horizontalement et verticalement pour l’adapter à toute la surface de l’élément.

Inverser la gradation

Inverse l’influence de gradation du calque : dans le calque graduel, des pixels plus clairs créent plus de transparence avec une valeur Pourcentage plus faible que des pixels plus foncés.

Personnalisation d’une transition Dégradé

Vous pouvez utiliser une image en niveaux de gris pour créer un dégradé. Dans ce type de transition, l’image B remplit la zone noire de l’image en niveaux de gris, puis transparaît progressivement dans les niveaux de gris jusqu’à ce que la zone blanche devienne transparente.

Personnalisation d’une transition Dégradé
Image source dégradée (extrémité gauche) et transition résultante

  1. Dans le panneau Effets, développez le chutier Transitions vidéo et le chutier Balayage qu’il contient.
  2. Faites glisser la transition Dégradé depuis le chutier Balayage vers un point de montage entre des éléments dans le panneau Montage.
  3. Cliquez sur Sélectionner, puis cliquez deux fois sur le fichier à utiliser pour la transition. L’image apparaît dans la boîte de dialogue Dégradé.
  4. Pour adoucir les contours de la transition, faites glisser le curseur Adoucissement. Plus vous le déplacez vers la droite, plus l’image A transparaît dans l’image B. Cliquez sur OK.

    Remarque :

    pour utiliser une autre image de dégradé ou modifier le lissage, cliquez sur Personnaliser dans le panneau Options d’effet.

Pour prévisualiser la transition, faites glisser l’indicateur d’instant présent sur la transition dans le panneau Montage.

Effet Volet linéaire

Cet effet opère une transition linéaire simple pour un élément, dans une direction donnée.

Angle du volet

Direction prise par la transition. Par exemple, selon un angle de 90°, la transition s’opère de gauche à droite.

Effet Volet linéaire
Image originale (gauche) et après application de l’effet (centre et droite)

Effet Volet radial

L’effet Volet radial révèle un élément sous-jacent à l’aide d’une transition encerclant un point donné.

Angle initial

Angle de départ de la transition. Avec un angle de 0°, la transition commence en haut.

Sens

Indique le sens de rotation de la transition (sens horaire, antihoraire ou les deux).

Effet Volet radial
Image originale (gauche) et après application de l’effet (centre et droite)

Effet Store vénitien

L’effet Store vénitien révèle un élément sous-jacent en utilisant des bandes de direction et de largeur données.

Effet Store vénitien
Image originale (gauche) et après application de l’effet (centre et droite)

Effets Utilitaires

Effet Convertisseur Cineon

Cet effet permet de contrôler de manière optimale les conversions de couleurs des images Cineon. Pour utiliser l’effet Convertisseur Cineon, importez un fichier Cineon et ajoutez l’élément à une séquence. Vous pouvez ensuite appliquer l’effet Convertisseur Cineon à l’élément et ajuster les couleurs avec précision, tout en affichant de manière interactive les résultats dans la fenêtre Moniteur du programme. Configurez les images clés de manière à prendre en compte les modifications de tons dans le temps. A l’aide de l’interpolation d’images clés et des poignées, faites-les correspondre exactement aux modifications d’éclairage les plus irrégulières, ou conservez les valeurs par défaut du fichier et utilisez le convertisseur.

Les 10 bits de données disponibles dans chaque couche Cineon pour chaque pixel permettent d’améliorer une large gamme de tons tout en conservant l’ensemble de la balance des tons. En définissant la plage avec soin, vous serez à même de créer une version de l’image qui reproduit fidèlement l’original.

Type de conversion

Méthode utilisée pour convertir le fichier Cineon :

Log à linéaire

Convertit un élément non-Cineon logarithmique 8 bpc lorsque vous essayez d’en effectuer le rendu sous la forme d’un élément Cineon.

Linéaire à log

Convertit un élément contenant une doublure linéaire 8 bpc d’un fichier Cineon en un élément logarithmique 8 bpc, de manière à ce que ses caractéristiques d’affichage correspondent à celles du fichier Cineon original.

Log à log

Détecte un fichier Cineon logarithmique 8 ou 10 bpc lorsque vous essayez d’en effectuer le rendu sous la forme d’une doublure logarithmique 8 bpc.

Point noir 10 bits

Point noir (densité minimale) pour la conversion d’un élément logarithmique Cineon 10 bits par canal.

Point noir interne

Point noir utilisé pour l’élément dans Premiere Pro.

Point blanc 10 bits

Point blanc (densité maximale) pour la conversion d’un élément logarithmique Cineon 10 bits par canal.

Point blanc interne

Point blanc utilisé pour l’élément dans Premiere Pro.

Gamma

Augmentez ou diminuez la valeur Gamma pour éclaircir ou assombrir respectivement les tons moyens.

Ecrêtage des hautes lumières

Valeur d’écrêtage utilisée pour la correction des lumières intenses. Si le réglage des zones plus claires assombrit trop le reste de l’image, utilisez l’option Ecrêtage des hautes lumières pour ajuster ces lumières intenses. Si les tons clairs ont l’apparence de taches blanches, augmentez la valeur Ecrêtage des hautes lumières jusqu’à ce que les détails soient visibles. Une valeur d’écrêtage élevée peut s’avérer nécessaire pour une image dont le contraste est élevé.

Effets vidéo

Uniformisation SDR

Pour uniformiser un média HDR en SDR, sélectionnez panneau Effets > Effets vidéo > Vidéo > Uniformisation SDR. L’uniformisation SDR est également disponible dans l’onglet Effets des réglages d’exportation.

Effet Nom de l’élément

Cet effet superpose le nom de l’élément à l’affichage de votre vidéo afin de créer des scènes identifiables et de collaborer plus facilement avec les membres de l’équipe et les clients. Les réglages de l’effet Nom de l’élément vous permettent de contrôler la position, la taille et l’opacité de l’affichage, ainsi que l’affichage et la piste audio.

Position  Règle la position horizontale et la position verticale du nom de l’élément.

Taille  Définit la taille du texte.

Opacité  Définit l’opacité de la case noire à l’arrière-plan du code temporel.

Affichage  Indique s’il faut afficher le nom d’élément de la séquence, le nom d’élément du projet ou le nom d’élément du fichier.

Piste audio  Définit le nom de la piste vidéo qui doit être affiché.

Effet Code temporel

Cet effet superpose un code temporel à l’affichage de votre vidéo afin de créer des scènes identifiables et de collaborer plus facilement avec les membres de l’équipe et les clients. L’affichage du code temporel indique si l’élément est progressif ou entrelacé. Si l’élément est une vidéo entrelacée, le symbole indique si la trame est le champ supérieur ou inférieur. Les réglages dans l’effet Code temporel vous permettent de contrôler la position, la taille et l’opacité de l’affichage, ainsi que les options de format et de source.

Position

Règle la position horizontale et verticale du code temporel.

Taille

Indique la taille du texte.

Opacité

Définit l’opacité de la case noire à l’arrière-plan du code temporel.

Symbole de champ

Active ou désactive l’affichage du symbole de champ entrelacé à droite du code temporel.

Format

Spécifie si le code temporel est affiché au format SMPTE, en nombre d’images, ou en pieds et en images de film 35 mm ou 16 mm.

Source du code temporel

Choisit la source du code temporel :

Elément

Affiche le code temporel à partir de 0 dès le début de l’élément.

Média

Affiche le code temporel du fichier média.

Générer

Démarre le code temporel en fonction du code temporel de départ défini dans la section Décalage et effectue le décompte en fonction de l’option Affichage du temps.

Remarque : le fait de définir la source du code temporel sur Générer active le champ « Début du code temporel ». Vous pouvez alors définir une heure de début personnalisée.

Affichage du temps

Définit la base de temps utilisée par l’effet Code temporel. Par défaut, cette option correspond à la base de temps du projet lorsque l’option Source du code temporel indique Elément.

Décalage

Ajoute ou retranche des images du code temporel affiché. Le curseur de décalage présente une limite de plus ou moins 50 images. Pour des valeurs plus élevées, cliquez sur le texte réactif Décalage et entrez le nombre d’images.

Texte de libellé

Affiche un libellé à trois caractères à gauche du code temporel. Vous avez le choix entre Aucun, Automatique et Objectif 1 à 9.

Liste des transitions vidéo

Transitions Fondu

  • Transition Fondu additif
  • Transition Fondu enchaîné
  • Transition Fondu au noir
  • Transition Fondu au blanc
  • Transition Fondu du film
  • Fondu non additif

Transitions Diaphragme

  • Transition Diaphragme rectangulaire
  • Transition Diaphragme en croix
  • Transition Diaphragme en losange
  • Transition Diaphragme rond

Transitions Page tournée ombrée

  • Transition Page tournée ombrée
  • Transition Page tournée

Transitions par glissement

  • Transition Eclatement
  • Transition Translation
  • Transition par glissement
  • Transition Fractionnement

Transitions Trajectoire 3D

  • Cube pivotant
  • Basculement

Transitions Sens

  • Transition Sens Portes coulissantes
  • Transition Dégradé
  • Transition Sens Recouvrement par le coin
  • Transition Sens


Transitions Fondu vidéo

Transition Fondu additif

La transition Fondu additif ajoute les informations de couleur de l’élément B à l’élément A, puis soustrait les informations de couleur de l’élément A depuis l’élément B.

Transition Fondu enchaîné

La transition Fondu enchaîné fait disparaître progressivement l’élément A pour faire place à l’élément B.

Le fondu enchaîné peut également être utilisé au début ou à la fin d’un élément pour créer un fondu en entrée ou en sortie à partir du noir.

Transition Fondu au noir

La transition Fondu au noir effectue un fondu de l’élément A vers le noir, puis applique un fondu au blanc à l’élément B.

Remarque : l’utilisation de la transition Fondu au noir au début ou à la fin d’un élément affecte également une vidéo sur une piste inférieure, ce qui peut être inattendu lorsqu’on souhaite simplement créer un fondu en entrée/sortie de l’élément ciblé. Dans ce cas, la transition Fondu enchaîné peut s’avérer plus efficace.

Transition Fondu au blanc

La transition Fondu au blanc effectue un fondu de l’élément A vers le blanc, puis effectue un nouveau fondu vers l’élément B.

Transition Fondu par points

La transition Fondu par points effectue un fondu de l’élément A vers l’élément B à l’aide d’un algorithme d’interpolation. Vous pouvez spécifier l’une des options suivantes :

  • Épaisseur du contour Augmente la taille de l’interpolation. La valeur par défaut est 0.
  • Couleur du contour Détermine la couleur utilisée pour l’interpolation. La couleur par défaut est le noir.
  • Qualité du lissage Par défaut, cette fonction est désactivée.

Transition Fondu du film

Fondu du film est une transition de fondu qui se dégrade dans un espace colorimétrique linéaire (gamma = 1.0).

La transition Fondu du film se dégrade d’une manière plus réaliste ; grosso modo, les fondus apparaissent comme ils le devraient.


Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne