Découvrez les paramètres d’effets, de publication, vidéo et audio disponibles dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation pour Adobe Media Encoder.

Présentation de la boîte de dialogue Réglages d’exportation

Pour ouvrir la boîte de dialogue Réglages d’exportation, sélectionnez Réglages d’exportation dans le menu contextuel de la ressource ou sélectionnez Édition > Réglages d’exportation.

 

La partie gauche de la boîte de dialogue Réglages d’exportation comporte une grande zone d’affichage dans laquelle se trouvent les panneaux Source et Sortie.

Les autres onglets de la boîte de dialogue Réglages d’exportation comprennent les effets disponibles, le codage audio et vidéo, les sous-titres et les paramètres Publication pour le format sélectionné.

Pour plus d’informations sur l’utilisation des différentes options de codage de la boîte de dialogue Réglages d’exportation, reportez-vous à la section Codage et exportation.

Pour plus d’informations sur l’utilisation des commandes de la zone de montage et de la zone d’affichage de l’image pour recadrer et raccorder l’élément source, reportez-vous à la section Recadrage et raccord de la source avant le codage.

Paramètres d’exportation
Paramètres d’exportation

Prévisualisation vidéo

  • Pour basculer entre un aperçu de l'image avec ou sans la correction du format des pixels, cliquez sur le bouton à bascule Correction du rapport L/H à droite du menu Zoom.
  • Pour effectuer un zoom avant ou arrière sur l’image d’aperçu, sélectionnez un niveau d’affichage dans le menu « Afficher le facteur de zoom » situé au-dessus du plan de montage.

Remarque :

Vous pouvez également effectuer un zoom arrière en appuyant sur les touches Ctrl + - (tiret) (Windows) ou Commande + - (tiret) (Mac OS) et un zoom avant en appuyant sur les touches Ctrl + = (signe égal) (Windows) ou Commande + = (signe égal) (Mac OS). Ces raccourcis clavier font référence aux touches du clavier principal, et non à celles du pavé numérique.

Plan de montage et affichage temporel

Un affichage temporel et un plan de montage sont visibles sous la zone d’affichage de l’image dans les panneaux Source et Sortie. Le plan de montage est doté d’un indicateur d’instant présent, d’une barre d’affichage et de boutons servant à définir les points d’entrée et de sortie.

Pour déplacer l’indicateur d’instant présent, faites glisser l’affichage temporel actuel ou l’indicateur d’instant présent. Vous pouvez également saisir le code temporel directement dans l’affichage temporel actuel pour déplacer l’IIP jusqu’à l’image de votre choix.

Recadrage et raccord de la source avant le codage

Vous pouvez raccorder du contenu vidéo et audio source, de telle sorte que seule une partie de la durée totale soit exportée.

  1. Dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation, cliquez sur l’onglet Source ou sur l’onglet Sortie.

  2. Pour raccorder la vidéo, définissez un point d’entrée (première image) et un point de sortie (dernière image). Vous pouvez définir l’instant présent comme point d’entrée ou de sortie en cliquant respectivement sur le bouton Définir le point d’entrée ou Définir le point de sortie situé au-dessus du plan de montage ou en faisant glisser l’icône Point d’entrée ou Point de sortie sur le plan de montage. Vous pouvez également appuyer sur la touche I pour définir un point d’entrée et sur la touche O pour définir un point de sortie.

    Le menu Plage source peut contenir les options suivantes :

    • Zone de travail : recadre sur la zone de travail spécifiée dans les projets Adobe Premiere Pro et After Effects
    • Entrée/Sortie : recadre sur les marques Entrée et Sortie définies dans les éléments ou les séquences d’Adobe Premiere Pro et d’After Effects
    • Élément entier/Séquence : utilise la durée entière de l’élément ou de la séquence
    • Personnalisé : recadre au niveau des marques Entrée et de Sortie définies dans la boîte de dialogue Paramètres d’exportation.

    Remarque :

    Adobe Media Encoder se conforme aux informations relatives au code temporel du fichier source. Autrement dit, si la source commence à 00:00:05:00, le plan de l’élément commence aussi à 00:00:05:00 sur le montage d’Adobe Media Encoder, et non au point zéro. Cette information de code temporel figure dans le fichier de sortie codé.

  3. Pour recadrer l’image vidéo, cliquez sur le bouton Recadrer dans le coin supérieur gauche du panneau Source.

  4. Effectuez l’une des opérations suivantes :
    • Faites glisser les poignées d’angle ou latérales de la zone de recadrage.
    • Saisissez des valeurs, en pixels, dans les zones de texte Gauche, Haut, Droite et Bas.
  5. Pour conserver les proportions de l’image vidéo recadrée, choisissez une option dans le menu Proportions de recadrage.

  6. Pour prévisualiser l’image vidéo recadrée, cliquez sur l’onglet Sortie.

  7. Dans le menu Mise à l’échelle de la source du panneau Sortie, sélectionnez la manière dont l’image vidéo source doit s’adapter à l’image vidéo exportée. Pour plus d’informations sur les différentes options de mise à l’échelle, reportez-vous à la section Mise à l’échelle des images sources.

Remarque :

Pour revenir à l’image non recadrée, cliquez de nouveau sur le bouton Recadrer.

Mise à l’échelle des images sources

Utilisez les options du menu Mise à l’échelle de la source de la boîte de dialogue Réglages d’exportation pour une mise à l’échelle optimale des images sources dans des images de sortie de tailles différentes. Ce paramètre est disponible pour tous les formats de sortie avec des dimensions d’image modifiables.

Mise à l’échelle de la source
Mise à l’échelle de la source

Ajuster

Redimensionne l’image source pour l’adapter à l’image de sortie, tout en conservant le rapport L/H en pixels de la source. Les images source sont affichées en mode extra-large (Letterbox) ou colonne (Pillarbox) dans l’image de sortie, suivant les besoins.

Si vous avez recadré la vidéo, les dimensions de la vidéo recadrée sont ajustées en fonction des largeur et hauteur de trame précisées dans l’onglet Vidéo. Si le rapport L/H défini par ces valeurs ne correspond pas à celui de la vidéo recadrée, des barres noires s’affichent sur le métrage codé.

Ajuster au fond

Redimensionne l’image source de manière à remplir complètement l’image de sortie, tout en recadrant l’image source, suivant les besoins. Le rapport L/H en pixels de l’image source est conservé.

Adapter au fond

Redimensionne l’image source de manière à remplir complètement l’image de sortie. Le rapport L/H en pixels de la source n’est pas conservé ; l’image de sortie peut être déformée si elle n’a pas le même rapport que la source.

Ajuster aux bordures noires

L’image source, y compris la zone recadrée, est adaptée à l’image de sortie. Le rapport L/H en pixels est conservé. Une bordure noire est appliquée à la vidéo, même si la dimension de la cible est inférieure à celle de la vidéo source.

Modifier la taille de la sortie pour correspondre à la source

Définit automatiquement la hauteur et la largeur de l’image vidéo de sortie en fonction de la hauteur et de la largeur de l’image vidéo source, en remplaçant les paramètres de taille de l’image de sortie.

Sélectionnez ce paramètre si vous souhaitez que la taille d’image de sortie corresponde à la taille d’image source.

Remarque :

L’option Modifier la taille de la sortie pour correspondre à la source n’est pas disponible avec tous les formats d’exportation. Vous pouvez obtenir le même résultat en cliquant sur le bouton Correspondance à la source dans l’onglet vidéo ou en sélectionnant une préconfiguration Correspondance à la source.

Paramètres des effets

Paramètres d’effet
Paramètres d’effet

Effet Lumetri

Utilisez l’effet Lumetri pour appliquer différents étalonnages de couleurs à votre séquence vidéo. 

Vous pouvez choisir une préconfiguration Lumetri dans le menu contextuel ou appliquer des looks et des tables de correspondance LUT personnalisés créés dans Adobe SpeedGrade ou dans une autre application d’étalonnage des couleurs. Choisissez l’option Sélectionner… dans la liste déroulante Appliqué pour appliquer un fichier Look ou LUT personnalisé.

Conformité SDR

Utilisez l’option Conformité SDR pour convertir votre vidéo HDR au format SDR en vue de la lire sur des dispositifs non HDR. Définissez les valeurs suivantes, en pourcentage :

  • Luminosité
  • Contraste
  • Inflexion douce (Soft Knee) (contrôle la transition vers le mode de compression totale)

Incrustation d’image

Utilisez l’Incrustation d’image pour incruster une image sur votre séquence. Les options suivantes sont disponibles :

  • Appliqué : recherchez et sélectionnez l’image à superposer.
  • Position : définit la position relative de l’incrustation d’image dans l’image de sortie. Par exemple : Centre, En haut à gauche et En bas à droite.
  • Décalage : indique les décalages horizontal et vertical par rapport à la position relative (en pixels) de l’incrustation d’image.
  • Taille : ajuste la taille de l’image. Par défaut, la taille de l’incrustation d’image s’ajuste automatiquement à la taille d’image de sortie actuelle. L’image est superposée en fonction de sa taille relative, quelle que soit la résolution de sortie. Activez l’option Dimensionnement absolu pour que la taille de l’incrustation d’image reste liée à la taille originale de l’image source. Lorsque l’option Dimensionnement absolu est activée, l’incrustation d’image est plus petite à des résolutions de sortie élevées et plus grande à des résolutions de sortie basses.
  • Opacité : spécifie l’opacité de l’image.

Incrustation du nom

Incruste le texte dans la vidéo de sortie. Les options suivantes sont disponibles avec cet effet :

  • Préfixe : texte ajouté au début du nom de fichier. 
  • Suffixe : texte ajouté à la fin du nom de fichier. 
  • Format : spécifie les options d’affichage du nom. Les options suivantes sont disponibles :
    • Préfixe et suffixe uniquement
    • Nom de fichier de la source
    • Nom de fichier de la source (sans extension)
    • Nom de fichier de la sortie
    • Nom de fichier de la sortie (sans extension)
  • Position : définit la position relative du texte dans l’image en sortie. Par exemple : Centre, En haut à gauche et Centre haut.
  • Décalage : indique les décalages horizontal et vertical (en pixels) du nom.
  • Taille : ajuste la taille du nom.
  • Opacité : spécifie l’opacité de l’arrière-plan noir sous le texte.

Incrustation du code temporel

Incruste un code temporel sur la sortie vidéo. Les options suivantes sont disponibles pour l’effet d’incrustation du code temporel :

  • Position : définit la position relative du code temporel dans l’image en sortie. Par exemple : Centre, En haut à gauche et Centre haut
  • Décalage : permet de régler les décalages horizontal et vertical (en pixels) du code temporel dans l’image en sortie.
  • Taille : ajuste la taille du code temporel.
  • Source temporelle : définit la méthode appliquée pour générer le code temporel.
    • Fichier média : lit le code temporel à partir du média source. Si aucun média source n’est détecté, l’incrustation du code temporel commence à zéro et suit la cadence de la source.
      • Décalage dans les images : spécifie le nombre d’images par lequel le code temporel source doit être décalé. Vous pouvez attribuer des valeurs positives ou négatives.
    • Générer le code temporel : permet de définir le code temporel personnalisé à incruster sur la vidéo. Si cette option est sélectionnée, choisissez une fréquence d’images et une méthode de comptage dans la liste déroulante Format. Vous pouvez également définir un code temporel de démarrage personnalisé.

Adaptateur de durée

L’adaptateur de durée permet d’augmenter ou de réduire le fichier de sortie en copiant ou en supprimant des images à des moments spécifiques afin qu’une modification globale de sa durée ne se remarque pas. L’effet Adaptateur de durée vous offre les options suivantes :

  • Durée actuelle : durée du fichier source d’origine. 
  • Durée cible : nouvelle durée du fichier de sortie une fois l’effet appliqué.
  • Modification de la durée : pourcentage de variation de la durée du fichier de sortie par rapport à la durée de la source. Vous pouvez définir cette variation de -10 % (durée inférieure) à +10 % (durée supérieure).
  • Dans l’utilisation du paramètre prédéfini : permet de sélectionner l’option à utiliser pour l’adaptateur de durée lorsque vous utilisez le paramètre prédéfini Adaptateur de durée. Les options suivantes sont disponibles :
    • Durée cible : ajuste le fichier de sortie sur une durée cible spécifique, indépendamment de la durée initiale de la source.
    • Modification de la durée : ajuste la durée du fichier de sortie sur un pourcentage de la durée initiale de la source.

Limiteur vidéo

Le limiteur vidéo contraint les valeurs de luminance et de chrominance des fichiers source afin qu’elles correspondent aux limites de télédiffusion appropriée.

  • Axe de réduction : permet de définir les limites de la plage de luminance (Luminance), de couleur (Chrominance), de couleur et de luminance (Chrominance et luminance) ou du signal vidéo global (Limite dynamique). 
  • Signal : définit la plage de valeurs minimale et maximale pour l’effet. Les valeurs en dehors de cette plage sont limitées. Les valeurs minimale et maximale changent en fonction de l’option Axe de réduction sélectionnée.
  • Méthode de réduction : définit la gamme de tons pour la compression basée sur les tons clairs, les tons moyens, les tons foncés ou une combinaison d’entre eux.
  • Tons foncés : définit le seuil et le lissage des valeurs de tons foncés. Le seuil permet d’ajuster la limite inférieure des valeurs sombres, tandis que le lissage permet d’ajuster les limites entre les gammes de tons.
  • Tons clairs : définit le seuil et le lissage des valeurs de tons clairs. Le seuil ajuste la limite supérieure des valeurs claires, tandis que le lissage ajuste les limites entre les gammes de tons.

Normalisation de l’intensité sonore

Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Correction automatique de l’intensité sonore.

Réglages d’exportation vidéo

Adobe Media Encoder s’utilise à la fois comme une application autonome et comme un composant d’Adobe Premiere Pro, d’After Effects et de Flash Professional. Dans certaines circonstances, notamment en cas de rendu et d’exportation à partir de Premiere Pro, vous définissez les options de codage dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation complète d’Adobe Media Encoder. Dans d’autres, par exemple en cas de rendu et d’exportation à partir d’After Effects, vous définissez les options de codage dans une boîte de dialogue Options spécifique à un format, laquelle ne présente qu’une partie des options de codage.

Adobe Media Encoder est livré avec de nombreuses préconfigurations. Chacune d’elles définit les diverses options conformes à une sortie cible courante. Les options disponibles dans l’onglet Vidéo des boîtes de dialogue Réglages d’exportation ou Options spécifiques au format, varient selon le format spécifié.

Les options spécifiques au format sélectionné et celles qui sont suffisamment explicites ne sont pas présentées ici. Pour plus d’informations, voir les spécifications du format sélectionné. A titre indicatif, les nombreuses options avancées des formats MPEG ne sont pas répertoriées. Pour plus de détails sur les options non documentées, consulter les spécifications relatives au format MPEG-2 (ISO/IEC 13818) ainsi que le site web Wikipedia.

Remarque :

certaines cartes d’acquisition et modules logiciels externes sont commercialisés avec leurs propres boîtes de dialogue et options. Si les options visibles diffèrent des options décrites ici, consulter la documentation livrée avec la carte ou le module externe.

Pour obtenir des informations d’ordre général sur les paramètres de compression, reportez-vous à la section Conseils relatifs à la compression.

Standard TV

Conforme la sortie à la norme NTSC ou PAL. Lorsque ce réglage est paramétré sur Correspondance à la source, Adobe Media Encoder fait correspondre automatiquement cette valeur à la source. Par exemple, si la fréquence d’images du fichier source est de 25 i/s, Adobe Media Encoder règle le standard TV sur PAL.

Dimensions de l’image

Dimensions, exprimées en pixels, de l’image de sortie. Lorsque ce réglage est paramétré sur Correspondance à la source, Adobe Media Encoder fait correspondre automatiquement cette valeur aux dimensions d’image de la source (voir Format et taille d’image.)

Fréquence d’images

Fréquence d’images, exprimée en images par seconde, du fichier de sortie. Certains codecs prennent en charge un ensemble précis de fréquences d’images. Lorsque ce réglage est paramétré sur Correspondance à la source, Adobe Media Encoder fait correspondre automatiquement cette valeur à la fréquence d’images de la source (voir Fréquence d’images.)

Ordre des trames ou Type de trame

Détermine si le fichier de sortie est composé d’images progressives ou d’images entrelacées et, dans ce dernier cas, indique la trame écrite en premier. Le réglage Progressif convient aux écrans d’ordinateur et aux films cinématographiques. Choisissez Trame supérieure en premier ou Trame inférieure en premier si vous exportez de la vidéo destinée à un média entrelacé, comme NTSC ou PAL. Lorsque ce réglage est paramétré sur Correspondance à la source, Adobe Media Encoder fait correspondre automatiquement cette valeur à l’ordre des trames de la source (voir Vidéo entrelacée et non entrelacée).

Rapport L/H ou Rapport L/H en pixels

Sélectionnez le format des pixels adapté au type de la sortie. Si le format des pixels (indiqué entre parenthèses) est 1.0, les pixels de la sortie sont carrés, tandis que toutes les autres sorties ont des pixels non carrés. Du fait que les ordinateurs affichent principalement les pixels sous la forme de carrés, le contenu utilisant un format de pixels non carrés apparaît étiré à l’écran, mais avec des proportions correctes sur un moniteur vidéo. Lorsque ce réglage est paramétré sur Correspondance à la source, aux formats H.264 et MPEG-2, Adobe Media Encoder fait correspondre automatiquement cette valeur au format des pixels de la source (voir Rapport L/H en pixels).

Profil

Détermine si Adobe Media Encoder utilise le profil Ligne de base, Principal ou Haut.

Remarque :

les réglages Profil et Niveau présentent un intérêt avec les formats qui utilisent des variantes du codage MPEG, notamment H.264. Il est préconisé d’associer ces deux réglages. Ainsi, le choix d’un profil élevé de niveau 5.1 est couramment indiqué dans le cas d’un codage de haute qualité diffusé sur Internet. Pour plus d’informations, consulter le site web Wikipedia.

Niveau

Niveau utilisé par Adobe Media Encoder, dont les plages diffèrent en fonction du format de sortie. Les différentes options de niveau peuvent limiter les paramètres Taille de l’image, Images/s, Ordre des trames, Aspect et Débit.

Exporter sous forme de séquence

Pour exporter un fichier sous la forme d’une série de fichiers d’images fixes numérotées suivant un ordre séquentiel, sélectionnez cette option.

Type d’en-tête

Indique l’amorce SMPTE/DPX ou Cineon.

Profondeur

Profondeur d’échantillonnage (des couleurs) exprimée en bits par couche.

Passes d’encodage

Nombre de fois que le codeur analyse l’élément avant de le coder. Le codage en plusieurs passes augmente le temps nécessaire pour coder le fichier mais produit généralement une compression plus efficace et une meilleure qualité d’image.

Images M

Nombre d’images B (bidirectionnelles) entre des images I (intratrames) et P (images prédites) consécutives.

Images N

Nombre d’images entre des images I (intratrames). Cette valeur doit être un multiple de la valeur Image M.

Groupe d’images fermé tous les

Fréquence de chaque groupe d’images fermé, qui ne peut pas référencer d’images en dehors du groupe d’images fermé. Un groupe d’images fermé est constitué d’une séquence d’images I, B et P. (Cette option est disponible si vous choisissez MPEG-2 comme format).

Débit

Nombre de mégabits par seconde. Les options de débit proposées varient en fonction du format. Le débit minimum varie selon le format. Par exemple, le débit minimal d’un DVD MPEG-2 est de 1,5 Mbits/s.

Mode de débit et encodage du débit

Indique le type de débit variable produit par le codec dans le fichier exporté :

VBR, 1 passe

Débit variable avec un seul passage du codeur, du début à la fin du fichier. Le codage en une passe prend moins de temps que le codage en deux passes, mais il ne produit pas à la même qualité de sortie.

VBR, 2 passes

Débit variable avec deux passages du codeur sur le fichier, du début à la fin, puis dans l’autre sens. La deuxième passe prolonge l’opération, mais garantit un meilleur codage, souvent accompagné d’une qualité de sortie supérieure.

Remarque :

La comparaison de fichiers CBR et VBR de même contenu et de même taille permet d’aboutir aux généralisations suivantes : la lecture d’un fichier CBR peut être plus fiable sur une plus grande variété de systèmes, car un débit fixe sollicite moins le lecteur de média et le processeur de l’ordinateur. Néanmoins, un fichier VBR produit généralement une meilleure qualité d’image, car le débit variable a pour caractéristique d’adapter la force de compression au contenu de l’image.

Niveau de débit (formats H.264 Blu-ray et MPEG-2 Blu-ray uniquement)

Lorsque le niveau de débit est réglé sur Personnalisé, le débit en sortie peut prendre une valeur quelconque. Lorsque le niveau de débit est réglé sur Haut, Moyen ou Faible, le débit est défini automatiquement, en fonction des dimensions d’image, sur une valeur en lecture seule qu’il est impossible de modifier. Le niveau de débit est automatique dans certaines préconfigurations de format par défaut d’Adobe Media Encoder.

Intervalle d’image clé [en secondes] ou Définir la distance entre les images clés (Images)

Nombre d’images après lequel le codec crée une image clé lors de l’exportation d’une vidéo. (Voir la section Images clés.)

Optimiser les images fixes ou Développer les images fixes

Pour optimiser l’utilisation des images fixes dans les fichiers vidéo exportés, sélectionnez cette option. Si, par exemple, une image fixe dure 2 secondes dans un projet dont la fréquence est réglée sur 30 images par seconde, Adobe Premiere Pro crée une seule image de 2 secondes, plutôt que 60 images d’un trentième de seconde. Une fois sélectionnée, cette option permet d’économiser de l’espace disque pour les séquences et les éléments comportant des images fixes. Désélectionnez cette option uniquement si les images fixes s’affichent mal dans le fichier vidéo exporté.

Affichage des valeurs de résolution

Pour afficher les valeurs de résolution :

  1. Ouvrez la boîte de dialogue Réglages d’exportation et définissez Format sur QuickTime.

    Remarque :

    Cette fonction s’applique à l’exportateur QuickTime uniquement.

    Paramètre d’exportation QuickTime
    Paramètre d’exportation QuickTime

  2. Pour afficher des informations précises sur les couches de couleur et alpha dans la vidéo en bits par couche, reportez-vous à l’onglet Vidéo > Réglages vidéo de base > Profondeur.

    Paramètres de profondeur
    Paramètres de profondeur

    Remarque :

    Pour certains codecs, il indique également si une couche alpha est incluse.

Rendu de la couche alpha seule

Cette option peut être utilisée pour les sources qui contiennent une couche alpha. Lorsque cette option est activée, seul le rendu de la couche alpha est effectué dans la vidéo de sortie. Un aperçu en niveaux de gris de la couche alpha est affiché dans l’onglet Sortie. Ce paramètre s’avère utile lors de l’exportation de contenu vers des formats tels que MXF qui ne prennent pas en charge les informations de transparence. Vous pouvez utiliser la sortie de couche alpha seule pour définir des zones transparentes de votre vidéo dans des applications tierces.

Paramètres d’interpolation temporelle

Les paramètres Interpolation temporelle vous permettent de modifier la fréquence d’images du fichier exporté en tirant parti de l’option Flux optique pour interpoler les images manquantes. Par exemple, si vous disposez d’un métrage à 30 i/s que vous souhaitez exporter en 60 i/s sans répéter chaque image, vous pouvez exporter le média avec l’option Flux optique dans la liste déroulante Interpolation temporelle sélectionnée.

Paramètres d’interpolation temporelle
Paramètres d’interpolation temporelle

Avec certains métrages, il se peut que l’utilisation du flux optique pour créer un mouvement plus fluide ne donne pas les résultats attendus. Dans ce cas, vous pouvez utiliser l’une des autres options d’interpolation temporelle disponibles, à savoir : Échantillonneur d’images ou Interpolation. L’option Échantillonneur d’images répète ou supprime les images afin d’atteindre la vitesse souhaitée. L’option Interpolation d’images répète les images, tout en les fusionnant entre elles afin de fluidifier le mouvement. 

Réglages d’exportation de multiplexage

Les options de préconfiguration du multiplexeur (parfois appelées Format) déterminent la manière dont les données audio et vidéo MPEG sont fusionnées en un seul flux. La liste exacte des options disponibles dépend du format MPEG choisi. Les paramètres de multiplexage sont disponibles pour les formats H.264 et HEVC, ainsi que

Si vous choisissez le format MPEG-2, toutes les options de multiplexage fournies par la norme MPEG peuvent être définies manuellement. En règle générale, il est préférable de sélectionner un format MPEG ciblé pour le support de sortie (par exemple, MPEG-2 DVD).

Pour plus d’informations sur les options MPEG, consulter les spécifications MPEG indiquées pour MPEG-4 (ISO/IEC 14496) et pour MPEG-2 (ISO/IEC 13818) ainsi que le site web Wikipedia.

Réglages d’exportation audio

Dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation, les options disponibles dans l’onglet Audio varient selon le format spécifié. Les options spécifiques au format sélectionné et celles dont le nom est suffisamment explicite ne sont pas présentées ici. Pour plus d’informations, voir les spécifications du format sélectionné.

Certains formats audio ne prennent en charge que le son non compressé, qui offre la meilleure qualité mais occupe plus d’espace disque. Certains formats fournissent un seul codec. D’autres permettent de faire un choix dans une liste de codecs pris en charge.

Taux d’échantillonnage

Pour augmenter la fréquence à laquelle l’élément audio est converti en valeurs numériques discrètes ou échantillonné, choisissez une valeur plus élevée. Un échantillonnage plus ou moins élevé augmente ou diminue respectivement la qualité audio et la taille des fichiers.

Toutefois, le paramétrage, dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation, d’un taux d’échantillonnage supérieur au taux de la source audio n’augmente pas la qualité. Le paramétrage d’un taux d’échantillonnage différent de celui du fichier source nécessite un rééchantillonnage et un temps de traitement supplémentaire. Pour éviter un rééchantillonnage, capturez l’audio à la même fréquence que celle de l’exportation. (Voir la section Conseils relatifs à la compression.)

Couches ou Couches de sortie

Indiquez le nombre de couches audio existant dans le fichier exporté. Si vous choisissez un nombre de canaux inférieur à celui de la piste maître d’une séquence ou d’un projet, Adobe Media Encoder procède à un mixage descendant des données audio. Les options disponibles dans de nombreux formats sont stéréo, mono ou 5.1.

Remarque :

L’option de gestion des canaux QuickTime permet de gagner un temps précieux et de simplifier le rendu en exportant plusieurs configurations de sortie audio au sein du même fichier QuickTime, y compris des canaux stéréo et 5.1.

Taille de l’échantillon

Pour augmenter la précision des échantillons audio, sélectionnez une résolution plus élevée. Une résolution supérieure peut améliorer la gamme dynamique et réduire la distorsion, notamment si vous ajoutez un traitement supplémentaire, tel qu’un filtrage ou un rééchantillonnage. Par ailleurs, une résolution supérieure accroît le temps de traitement et la taille des fichiers, tandis qu’un débit inférieur les réduit.

Toutefois, le paramétrage, dans la boîte de dialogue Réglages d’exportation, d’une résolution supérieure à la résolution de l’audio source n’augmente pas la qualité.

Débit [Kbits/s]

Spécifie le débit de sortie de l’audio. Généralement, des débits plus élevés augmentent à la fois la qualité et la taille des fichiers.

Paramètres de publication

Utilisez l’onglet Publication pour télécharger des fichiers vers les destinations suivantes :

  1. Adobe Creative Cloud
  2. Adobe Stock
  3. Behance
  4. Facebook
  5. FTP
  6. Twitter
  7. Vimeo
  8. YouTube
Destinations de publication
Destinations de publication

Remarque :

Si le format actuel n’est pas pris en charge par une destination de publication, il ne s’affiche pas sur l’onglet Publier. Par exemple, Twitter n’est disponible que lorsque le format est défini sur « H.264 ». 

Media Encoder propose des préconfigurations système pour vous aider à sélectionner les paramètres optimaux pour les destinations YouTube, Facebook, Vimeo et Twitter.

Paramètres Creative Cloud

Pour copier le(s) fichier(s) exporté(s) depuis Adobe Media Encoder vers votre dossier Creative Cloud, cochez la case Creative Cloud où ils sont synchronisés sur le cloud via l’application de bureau Creative Cloud. Les fichiers sont copiés, par défaut, dans le répertoire racine du dossier Creative Cloud.

L’option Creative Cloud inclut les paramètres suivants :

Dossier Creative Cloud

Dossier Creative Cloud dans lequel les fichiers sont copiés.

Ajouter le sous-dossier

Sous-dossier du dossier Creative Cloud, dans lequel les fichiers sont copiés. Vous pouvez créer des sous-dossiers imbriqués en ajoutant une barre oblique inversée (\) sous Windows et une barre oblique (/) sous Mac OS entre les noms de dossiers.

Remarque :

Vérifiez que vous avez activé la synchronisation de fichiers sous Préférences > Fichiers > Synchronisation activée/désactivée dans l’application de bureau CC.

Publication sur Creative Cloud
Publication sur Creative Cloud

Si vous fermez l’application Adobe Media Encoder alors que des téléchargements sont en cours, une boîte de dialogue d’avertissement s’affiche et vous demande si vous souhaitez attendre la fin du téléchargement des fichiers avant de fermer l’application.

Paramètres Facebook

Pour transférer votre fichier codé vers Facebook, cochez la case des paramètres Facebook et connectez-vous à Facebook.

  1. Cliquez sur le bouton Connexion. Vous êtes redirigé vers la page de connexion de Facebook.
  2. Pour permettre à Adobe Media Encoder de gérer vos vidéos Facebook, entrez vos informations d’identification.
  3. Sélectionnez votre paramètre de confidentialité dans la zone Confidentialité.
  4. Dans la zone Description, saisissez une description de votre vidéo.
  5. Pour supprimer le fichier local après son transfert vers Facebook, sélectionnez l’option Supprimer le fichier local après le transfert
Publication sur Facebook
Publication sur Facebook

Pour savoir comment publier du contenu sur Facebook, visionnez cette vidéo : Publish to Facebook (Publier sur Facebook)

Paramètres Twitter

Pour transférer votre fichier codé vers Twitter, cochez la case des paramètres Twitter et connectez-vous à Twitter.

  1. Cliquez sur le bouton Connexion. Vous êtes redirigé vers la page de connexion de Twitter.
  2. Entrez vos informations d’identification et autorisez Adobe Media Encoder à gérer vos vidéos Twitter.
  3. Dans la zone État, saisissez une description de votre vidéo.
  4. Pour supprimer le fichier local après son transfert vers Twitter, sélectionnez l’option Supprimer le fichier local après le transfert

Pour savoir comment publier du contenu sur Twitter, visionnez cette vidéo : Publish to Twitter (Publier sur Twitter)

Publication sur Twitter
Publication sur Twitter

Remarque :

La durée des vidéos Twitter doit être inférieure à 30 secondes, et le texte de la zone État ne comporte pas plus de 110 caractères.

Paramètres YouTube

Pour transférer vos fichiers codés vers YouTube, cochez la case en regard du paramètre YouTube et connectez-vous à YouTube.

  1. Cliquez sur le bouton Connexion. Vous êtes redirigé vers l’écran de connexion sur le site YouTube/Google.
  2. Entrez vos informations d'identification et autorisez Adobe Media Encoder à gérer vos vidéos YouTube.
  3. Fermez le navigateur. Adobe Media Encoder revient au premier plan automatiquement. Le compte que vous avez utilisé pour vous connecter à YouTube est affiché sous le paramètre Compte.

Remarque :

Si vous refusez à Adobe Media Encoder l’autorisation de gérer vos vidéos YouTube, le message « Autorisation refusée » s’affiche et vous êtes redirigé vers l’application Adobe Media Encoder.

Publication sur YouTube
Publication sur YouTube

L'option YouTube contient les paramètres suivants :

Confidentialité

Définissez les paramètres de confidentialité d'affichage de la vidéo :

  • Privé
  • Public
  • Non inscrit (par défaut)

Mots-clés

Pour créer des mots-clés associés à la vidéo transférée, ajoutez des mots séparés par des virgules.

Description

Entrez une description de la vidéo téléchargée.

Supprimer le fichier local après le transfert

(Case à cocher) Si cette case est cochée, elle supprime la copie locale du fichier téléchargé.

Paramètres de Vimeo

Cochez la case en regard du paramètre Vimeo et connectez-vous à Vimeo pour télécharger vos fichiers codés sur Vimeo.

  1. Cliquez sur le bouton Connexion. Vous êtes redirigé vers l’écran de connexion sur le site Vimeo.
  2. Pour gérer vos vidéos Vimeo, entrez vos informations d’identification et autorisez Adobe Media Encoder.
  3. Fermez le navigateur. Adobe Media Encoder revient au premier plan automatiquement. Le compte que vous avez utilisé pour vous connecter à Vimeo est affiché sous le paramètre Compte.
Publication sur Vimeo
Publication sur Vimeo

Remarque :

Si vous refusez à Adobe Media Encoder l’autorisation de gérer vos vidéos Vimeo, le message « Autorisation refusée » s’affiche et vous êtes redirigé vers l’application Adobe Media Encoder.

L'option Vimeo contient les paramètres suivants :

Consultable par

Définissez vos préférences de sorte que vos vidéos soient visibles par :

  • Moi uniquement (par défaut)
  • Tout le monde
  • Quiconque avec un mot de passe

Mot de passe

Définissez un mot de passe afin que vos vidéos soient visibles par les utilisateurs qui disposent de ce mot de passe. Cette option est activée uniquement si l’option Consultable par est définie sur Quiconque avec un mot de passe.

Mots-clés

Pour créer des mots-clés associés à la vidéo transférée, ajoutez des mots séparés par des virgules.

Description

Entrez une description de la vidéo téléchargée.

Supprimer le fichier local après le transfert

(Case à cocher) Si cette case est cochée, elle supprime la copie locale du fichier téléchargé.

Paramètres Behance

Cochez la case en regard du paramètre Behance et connectez-vous pour télécharger vos fichiers codés sur Behance.

  1. Cliquez sur le bouton Connexion. Vous êtes alors redirigé vers la page de connexion de Behance.
  2. Autorisez Adobe Media Encoder à gérer vos vidéos Behance en entrant vos informations d’identification.
  3. Pour créer des mots-clés associés à la vidéo transférée, dans le champ Mot-clé, ajoutez des mots séparés par des virgules. Puisqu’il s’agit d’un champ obligatoire, vous devez y renseigner une valeur.
  4. Pour supprimer le fichier local après son transfert vers Behance, sélectionnez l’option Supprimer le fichier local après le transfert.
Paramètres Behance
Paramètres Behance

Publication de destination sur Stock

Publication dans Stock

Publication dans Stock
Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur la publication de contenu sur Adobe Stock.

  1. Sélectionnez Édition > Réglages d’exportation > Publier > Adobe Stock.

    Publication dans Stock
    Publication dans Stock

  2. Autorisez vos informations d’identification dans Creative Cloud.

    Page de connexion d’Adobe Stock
    Page de connexion d’Adobe Stock

  3. Pour enregistrer vos paramètres, cliquez sur OK. 

  4. Démarrez la file d’attente de codage.

  5. Pour valider votre nouvelle destination de publication, vérifiez la file d’attente des médias.

    Remarque :

    Pour définir d’autres paramètres spécifiques pour la sortie que vous avez publiée, utilisez Adobe Stock. 

Réglages FTP

Cochez la case FTP pour transférer le fichier exporté vers un serveur FTP (File Transfer Protocol) disposant d’un espace de stockage dédié au partage de fichiers. Le protocole FTP est une méthode couramment utilisée pour le transfert de fichiers sur un réseau ; il est particulièrement utile pour le partage de fichiers relativement volumineux à l’aide d’une connexion Internet. L’administrateur du serveur peut vous fournir les détails de connexion.

L’option FTP inclut les paramètres suivants :

Nom d’utilisateur

Identité de l’utilisateur, telle qu’elle a été spécifiée par l’administrateur du serveur.

Mot de passe

Mot de passe utilisateur requis pour se connecter au serveur.

Serveur

Entrez l’adresse IP ou le DNS du serveur sur lequel le site FTP est situé.

Port

Numéro attribué au port de commande du serveur FTP. Par défaut, il s’agit de 21.

Chemin d’accès distant

Chemin d’accès de l’emplacement sur le serveur FTP.

Tentatives

Nombre de tentatives de contact avec le serveur si la connexion n’est pas établie.

Supprimer le fichier local après le transfert

(Case à cocher) Si cette case est cochée, la copie locale du fichier exporté est supprimée après le transfert du fichier vers le serveur FTP.

Réglages FTP
Réglages FTP

Exportation et affinement des métadonnées XMP

Vous avez la possibilité de choisir les métadonnées XMP, le cas échéant, à inclure dans le fichier de sortie.

Pour ouvrir la boîte de dialogue Exportation de métadonnées, cliquez sur le bouton Métadonnées, en bas à droite de la boîte de dialogue Réglages d’exportation.

Remarque :

Vous pouvez effectuer essentiellement les mêmes opérations à partir de la catégorie Métadonnées de la boîte de dialogue Préférences (voir la section Préférences). Les modifications apportées dans la boîte de dialogue Préférences ne sont pas appliquées aux éléments sélectionnés dans la file d’attente de codage, mais il est possible d’attribuer les modèles et les règles ultérieurement à partir de la boîte de dialogue Exportation de métadonnées.

Spécification des critères et du mode d’inclusion des métadonnées XMP dans la sortie

Utilisez le menu des options d’exportation pour indiquer si les métadonnées XMP doivent être ou non incorporées au fichier de sortie et/ou stockées dans un fichier annexe (sidecar) portant l’extension .xmp.

Si vous choisissez Aucun, aucune métadonnée XMP de la source n’est incorporée au fichier, et aucune des autres commandes d’exportation de métadonnées XMP n’est disponible. Les métadonnées XMP de base relatives au fichier exporté, comme les réglages d’exportation et le code temporel de début, sont toujours exportées, même si l’option Aucun est activée.

Remarque :

les options Incorporer dans le fichier de sortie sont désactivées pour les fichiers dont les métadonnées XMP ne peuvent pas être incorporées.

Conservation des métadonnées XMP des sources

Nombreux sont les éléments sources qui contiennent des métadonnées XMP. Vous avez la possibilité de choisir, dans les éléments sources, les métadonnées XMP à conserver au moyen d’une règle de conservation.

S’agissant d’éléments à une seule source, la conservation des métadonnées XMP assure l’acheminement des métadonnées de production de la source originale jusqu’au fichier de sortie réencodé. S’agissant des séquences et des compositions, l’inclusion des métadonnées de la source permet de conserver les métadonnées pour chacun des éléments qui composent cette séquence ou composition. L’exclusion des métadonnées sources existantes est souvent désignée par le terme affinement. Vous pouvez choisir d’exclure des métadonnées sources pour des raisons de sécurité ou de confidentialité, ou de manière à réduire le plus possible la taille du fichier de sortie.

Une règle de conservation fonctionne comme un filtre pour énoncer les métadonnées XMP d’une source à transmettre au fichier de sortie codé. Les règles de conservation mises à disposition sont Tout conserver et Tout exclure, la première étant la règle par défaut.

Pour créer votre propre règle de conservation, cliquez sur Nouveau en regard du menu Règles de conservation. Vous pouvez activer des champs ou des catégories en les sélectionnant dans la boîte de dialogue Editeur de règles de conservation. Pour localiser certains champs, utilisez le champ de recherche situé en haut de la boîte de dialogue Editeur de règles de conservation. Prenez soin d’attribuer un nom évocateur à la règle de conservation.

Vous pouvez également modifier une règle de conservation personnalisée. Pour cela, choisissez-la dans le menu Règles de conservation, puis cliquez sur Modifier.

Deux types de métadonnées XMP sources sont traités séparément des métadonnées XMP sources régies par les règles de conservation ; il s’agit des marques de séquence et des métadonnées XMP générées par les fonctions d’analyse de la parole d’Adobe Premiere Pro. Pour inclure les métadonnées XMP de parole et les marques de séquence, sélectionnez Exporter la piste vocale principale et les marques de séquence.

Remarque :

La fonction de reconnaissance vocale a été supprimée de la dernière version d'Adobe Media Encoder. Toutefois, toutes les métadonnées de reconnaissance vocale qui ont été générées antérieurement peuvent être utilisées de la même manière qu’auparavant.

Ajout de métadonnées XMP

Un modèle d’exportation spécifie les métadonnées XMP qui sont écrites dans le fichier de sortie. Par exemple, vous pouvez créer un modèle d’exportation qui inclut diverses métadonnées XMP provenant des fichiers sources et ajoute vos coordonnées ainsi que des informations relatives à la gestion des droits dans chaque fichier de sortie.

Le modèle d’exportation fait office de filtre ; ainsi, tous les champs qui ne sont pas expressément activés par le modèle actif sont filtrés, à l’exception des propriétés internes que l’application de création renseigne automatiquement et qui sont systématiquement incluses et immuables.

Pour créer votre propre modèle d’exportation, cliquez sur Nouveau en regard du menu Modèle d’exportation. Vous pouvez activer des champs ou des catégories en les sélectionnant dans la boîte de dialogue Editeur de modèles d’exportation. Pour localiser certains champs, utilisez le champ de recherche situé en haut de la boîte de dialogue Editeur de modèles d’exportation. Prenez soin d’attribuer un nom évocateur au modèle d’exportation.

Vous pouvez également modifier un modèle d’exportation personnalisé. Pour cela, choisissez-le dans le menu Modèle d’exportation, puis cliquez sur Modifier.

Après avoir appliqué un modèle d’exportation, vous pouvez également saisir manuellement des valeurs pour ajouter des métadonnées XMP aux éléments placés dans la file d’attente de codage.

Certains champs sont impossibles à modifier et à exclure de la sortie, notamment ceux écrits automatiquement par l’application de création. Par exemple, le champ Format du schéma Dublin Core et le champ Fréquence d’images vidéo du schéma Dynamic Media, tous deux définis par Adobe Media Encoder de manière à décrire précisément le fichier de sortie, ne sont pas modifiables par l’utilisateur. Par ailleurs, les valeurs définies par le modèle d’exportation actif apparaissent comme figées ; pour modifier ces valeurs, changez le modèle ou appliquez-en un autre.

Un champ ne contenant aucune donnée, issue du modèle ou saisie manuellement, est exclu des métadonnées XMP exportées. Les champs vides ne sont pas écrits dans le fichier de sortie.

Préconfigurations Correspondance à la source

Lors de l’exportation de fichiers vidéo aux formats DPX, BMP, DNxHD MXF OP1a, H.264, HEVC, JPEG, MPEG, OpenEXR, PNG, QuickTime, Targa et TIFF, Adobe Media Encoder vous permet de faire correspondre automatiquement les paramètres vidéo du fichier source à l’aide de préconfigurations Correspondance à la source. 

Sous-titres

Les sous-titres sont généralement utilisés pour afficher la partie audio de la vidéo sous la forme de texte sur un téléviseur et sur d’autres appareils prenant en charge l’affichage des sous-titres.

Reportez-vous à la section Exportation de données de sous-titre pour obtenir des informations détaillées.

Ce produit est distribué sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage à l’identique 3.0 non transposé  Les publications Twitter™ et Facebook ne sont pas couvertes par les dispositions Creative Commons.

Mentions légales   |   Politique de confidentialité en ligne